AccueilAccès au siteRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 Grogmar -1.0- Le jour se lève, invisible.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Grogmar -1.0- Le jour se lève, invisible.   Sam 6 Sep - 11:49

Une paupière se leva, puis l'autre. Le regard de Grogmar se posait sur un plafond constitué de rondins étiolés. Celui de sa maison. Maison n'était surement pas le terme exacte, car il s'agissait plus de quatre murs défraîchis montant sur quatre étages, et remplis de gens comme lui. Des immigrants qui attendaient patiemment la régularisation de leur situation, afin d'être enfin considéré comme de véritables sujets de la Couronne et de pouvoir aller et venir dans Hiloroth comme ça leur chantait.

L'étage qu'occupait l'Humain était ce qu'il avait trouvé de mieux depuis qu'il était à Hiloroth. Ils n'y dormaient qu'à six, sur des paillasses en fougères sèches et passablement moisies. Pour l'heure, il n'y avait personne dans la pièce, la matinée était surement déjà avancée, mais comment en être sûr ? Il n'y avait pas de ciel à Hiloroth, rien qu'une voûte sombre et dentelées de stalactites.

Le bâtiment donnait sur la Rue de l'Horloge, une rue de la Fourmilière très passante, très bruyante. Mais Grogmar s'était depuis longtemps habitué au bruit de la cité. Dehors, les torches envoyaient un éclairage d'un orange malade sur la foule déjà nombreuse. Quelle heure pouvait-il bien être ?

Le jour se levait, mais sans être visible, jamais.    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Grogmar
Aventurier
avatar

Messages : 706
Date d'inscription : 21/06/2014

MessageSujet: Re: Grogmar -1.0- Le jour se lève, invisible.   Sam 6 Sep - 15:09


Grogmar s'habilla rapidement, rajustant correctement sa tenue pour être présentable. Ensuite, il chercha un truc à grignoter dans la bicoque avant de sortir dans la rue. Il n'aimait pas cet endroit, trop de bruit et d'odeur. Mais il ne pouvait pas se plaindre, d'autre n'avaient même pas un toit où dormir. Une fois à l'extérieur, il se mit à la recherche d'un travail qui lui permettrait de remplir un peu sa bourse, bien maigre pour ce qu'il voulait faire. Il ne pouvait pas aller chercher du travail chez l'Ordre, car aucun de ses sorts n'étaient utile pour faire quelque chose, pas sans argent... Argent qu'il gagnerait bien plus facilement s'il pouvait faire ces missions. Mission qu'il pourrait faire s'il avait l'argent pour faire ses sorts... Quelle galère, pourquoi avait-il fallu que son maître meurt si bêtement, sans doute serait-il déjà dans bien installé dans le Fer à Cheval avec tous les moyens qu'il voudrait pour construire ses inventions révolutionnaires... Il commença ainsi à marcher dans la Rue de l'Horloge, cherchant du regard les étales qui semblaient avoir besoin de l'aide d'un Ingénieur, seul caractéristique de son art qu'il pouvait appliquer sans sa magie... et sans argent. Dans le cas où il ne trouverais rien, il se dirigerait vers Le Pas du Roi, rue bien plus importante où il avait plus de chance de trouver un boulot d'un jour ou deux.

-Vivement que cette année soit passée, que je puisse partir de cette endroit. Marmonna-t-il.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: Grogmar -1.0- Le jour se lève, invisible.   Sam 6 Sep - 18:20

La rue de l'Horloge était bondée. Tout un tas d'odeur nauséabondes assaillaient sans trève les narines de l'Humain. Des odeurs de sueurs, de champignons rances, de déjections animales... Ou pas, allez savoir. Personne ne prenait la penne de vraiment s'éviter, et les bousculades étaient nombreuses. Grogmar n'avait rien trouvé à ce mettre sous la dent, mais son ventre n'émit aucune objection. Ça faisait un moment que le magicien avait appris à se contenter de peu.

Grogmar n'avait pas eu le temps de faire trente pas qu'un choc violent lui secoua toute l'échine. En se retournant, l'Humain tomba nez à nez avec un nain qui se massait la tête.


"Ouille ! Pardon monseigneur, vraiment, je suis bien trop pressé ! Je ne vous ai pas vu à temps !... Pardon encore pardon...


Le petit homme devait être un peu plus jeune que Grogmar, il n'avait qu'une petite barbe — un collier d'à penne vingt pouces, ce qui était très court pour un nain ! Habillé ordinairement, il avait une tête ronde et un nez étrangement aplati.

Qu'est ce que je peux faire pour vous seigneur ? Vous aviez l'air en train de chercher quelque chose, je peux peut-être vous aider, je connais cette cité comme ma poche ! Qu'est ce que vous étiez en train de chercher, du travail ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Grogmar
Aventurier
avatar

Messages : 706
Date d'inscription : 21/06/2014

MessageSujet: Re: Grogmar -1.0- Le jour se lève, invisible.   Sam 6 Sep - 19:11


Grogmar examina l'individu qui venait de le bousculer. Immédiatement après, il vérifia de la main si sa bourse était toujours à sa place avec son maigre contenu ainsi que l'emplacement de sa dague. Il ne connaissait pas ce nain et les détrousseur avaient mille visage. Quand il entendit que le nain voulait l'aider, le jeune homme ne sut que penser. Devait-il faire confiance à un inconnu? Il comptait le faire de toute manière en cherchant un travail et il était à court d'idée alors un coup de main n'était pas de refus. Il sourit donc avant de lui répondre d'une voix la plus agréable possible.

-Hélas pour moi, je ne suis point un seigneur sans quoi je n'aurais pas à chercher un travail. J'accepte votre aide avec grand plaisir si vous avez un travail pour un ingénieur, maître nain. Mais j'en oublie mes manières. Grogmar, Ria de l'Ordre et Technomage de son état. Il s'agissait d'une supplie manière qu'avait trouvé le mage pour rappeler à son interlocuteur qu'il ne s'était pas présenté qu'il utilisa tout en lui tendant la main pour le saluer plus convenablement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: Grogmar -1.0- Le jour se lève, invisible.   Dim 7 Sep - 11:32

Les doigts de Grogmar tâtonnèrent la bourse à sa ceinture. Rien n'avait l'air d'avoir disparu. Quand l'Humain mentionna son métier, les yeux du Nain devinrent deux soucoupes l’espace d'un instant.

— "Techno-mage ? Par Arthas, je ne sais pas ce que ça signifie mais on dirait que vous n'êtes pas n'importe qui Grogmar ! Moi je m'appelle Afl, modeste Creuseur, comme on dit chez moi, à Bershmerk.

A ce moment, Alf fut à son tour bousculé par un groupe de Draconides qui passaient près d'eux — En fait, ils étaient en plein milieu de la rue, forçant la foule à se scinder en deux comme une rivière sur un écueil. Le Creuseur leur lança un regard noir en portant sa main à sa bourse exactement comme Grogmar venait de le faire une minute plus tôt.

Je ne suis peut-être qu'un mineur mais comme je l'ai dit, je connais la Fourmilière mieux que le fond de ma poche ! La rue de l'Horloge n'est pas le meilleur endroit pour parler... Mais je connais un ferrailleur, enfin plutôt bricoleur que ferrailleur à vrai dire. Je suis sûr qu'il saura quoi faire de vous Grogmar. C'est juste à dix minutes d'ici, nous parlerons en chemin ?"

Sur le point de partir, Alf n'avait l'air d'attendre que l’approbation du Techno-mage pour se mettre en route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Grogmar
Aventurier
avatar

Messages : 706
Date d'inscription : 21/06/2014

MessageSujet: Re: Grogmar -1.0- Le jour se lève, invisible.   Dim 7 Sep - 12:15


Grogmar surveilla les draconides s'éloigner tout en vérifiant encore une fois machinalement si ses affaires étaient toujours en place. Une habitude que l'on prenait bien vite dans la Fourmilière. Il se tourna ensuite vers son interlocuteur.

-Et bien, j'aime également bricoler la ferraille, je vous suis.

Il n'avait de toute manière pas grand chose à faire d'autre de sa journée et ce n'est pas 10minutes qui allaient le tuer. Bon, il allait garder sa dague à portée de main, sait-on jamais. Le groupe se mît donc à marcher et Grogmar prit la parole.

-Vous savez, je suis toujours à la recherche de métal, c'est important pour pouvoir exercer mon art. J'ai même créer un sortilège permettant de façonner un golem technomage, il ne me manque plus que les matériaux pour le concevoir et j'aurais une puissante créature pour travailler avec moi. D'ailleurs croyez-vous que votre ami sera d'accord de me payer en m'aidant en retour dans mes projets? Ça serait plus pratique pour tout le monde, les drucks, c'est bien. Mais bon, c'est pas dans la Fourmilière qu'on en trouve le plus, n'est ce pas? Grogmar rigola de sa situation. Il ne l'aimait pas, mais que pouvait-il faire pour la changer? Construire son golem était une priorité absolu et une personne capable de l'aider serait bien plus utile qu'une poignée de druck qu'il devra dépenser pour payer une telle personne.

Et puis, le troc d'entraide était bien plus populaire dans la Fourmilière où les riches ne restaient de toute manière jamais très longtemps. Soit parce qu'ils étaient détrousser, soit parce qu'ils se payaient rapidement le droit de partir. Dans les deux cas, l'argent avait plutôt tendance à ne pas restée bien longtemps dans la Fourmilière et il était préférable de ne pas trop en avoir sur soi pour ne pas attirer l'œil des plus pauvres. Là où les techniques et autres compétences étaient bien plus difficile à voler et les relations formée durant ces entraides étaient bien plus fiable que celles crées par une poignée de pièces.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: Grogmar -1.0- Le jour se lève, invisible.   Dim 7 Sep - 16:35

Les deux personnages se mirent en mouvement, remontant la rue de l'Horloge pour arriver à celle de la Salamandre. C'était une des artères principale de la Fourmilière. Pour l'avoir déjà arpentée plusieurs fois, Grogmar savait qu'elle était toujours remplie d'une foule très dense. Il y avait souvent des Furets qui patrouillaient par groupe de trois ou quatre, à l'affût d'un éventuel trouble de l'ordre publique. Ici, les habitations étaient toutes plus hautes que celle du Techno-mage. C'étaient des sortes d'énormes baraquements en gravats et terre séchée qui montaient jusque dans l'ombre de la grotte. Entre elles, des fils à linges pendaient, encombrés d’innombrables habits plus sales que propres, à en juger l'odeur.

Tout en marchant, Afl continuait de parler, non sans cacher une certaine bonne humeur.

— "Un Golem ? Par la Sainte-Enclume ça à l'air fascinent ! Je suis sûr que vous allez vous entendre à merveille avec Blusulu, le ferrailleur. Quant aux Drucks, si c'est la fortune que vous cherchez, vous seriez surpris de voir à quelle point la Fourmilière peut brasser de la monnaie, et pas seulement de la mitraille de bronze, vous me suivez ? Il suffit de savoir où chercher... Personnellement je me plait bien à la Fourmilière mais si c'est Hiloroth, la vraie, la grande qui vous intéresse, sachez que je connais d'excellent plans pour avoir des laisser-passer plus vrais que vrais et... Oh !"

Le Nain s'arrêta net et mit une tape sur l'épaule d'une passante qui venait à contre-sens, juste à coté d'eux. Une humaine un peu plus vieille que Grogmar, les traits aussi banals que ses habits usés.

"Hé, comment tu vas ? Je crois bien m'être fais un nouvel ami regarde. Je te présente Grogmar, c'est un magicien ! Je l'emmène faire un tour chez Blusulu, tu veux bien aller prévenir Camille, pour venir nous retrouver là bas ? Je pense que ça l'intéressera aussi !

La jeune femme glissa un regard vers Grogmar mais acquiesça en silence et disparu dans la foule derrière eux. Afl se gratta la barbe tout en regardant l'endroit où l'Humaine avait disparu. Ah ça ! Pas très causante la Lucie, elle est vite intimidée par tous ceux qu'elle ne connait pas. Mais c'est une chance, elle vas prévenir Camille qui est aussi mage, Je crois même que les enchantements sont sa spécialité ! C'est vraiment votre veine que de m'avoir trouvé on dirait !"

Le Nain se remit en marche tout aussi joyeux qu'avant.

"Ce n'est plus très loin, mais de quoi parlions-nous déjà ?"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Grogmar
Aventurier
avatar

Messages : 706
Date d'inscription : 21/06/2014

MessageSujet: Re: Grogmar -1.0- Le jour se lève, invisible.   Dim 7 Sep - 17:17


Grogmar écouta la conversation entre la femme et Alf, notant bien les noms dans sa mémoire. Il n'aimait pas trop que l'on invite plein de gens sans qu'il ne les connaisse. La proposition de lui faire de faux papier était également quelque chose qu'il n'apprécia que moyennement. Sans doute était ce juste pour être amical, mais il n'aimait pas l'idée de faire des choses illégale, surtout quand il ne lui restait pas longtemps à tirer pour enfin partir de ce trou à rat puant.

-Vous me parliez de l'argent qui coulait à flot dans la Fourmilière. Pour ma part, je dois bien avouer ne pas être très doué pour en trouver et vos conseils me seraient sans doute utile. Pour votre ami, Blusulu, j'espère également que nous allons bien nous entendre et c'est la même chose avec cette Ria, Camille? Grogmar avait volontairement posé un ton interrogatif pour demander de plus ample information la concernant.Qui est spécialisée dans les enchantements, j'en ai également un très intéressant. Bien qu'il s'agisse d'un rituel et que l'Ordre est ce qu'elle est en ce qui les concerne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: Grogmar -1.0- Le jour se lève, invisible.   Lun 8 Sep - 11:10

Alors que Grogmar parlait, le petit groupe s'engouffra dans une ruelle perpendiculaire à la Salamandre. Ici, la foule était beaucoup moins dense, tout comme l'obscurité, elle, était beaucoup plus grande. En fait, une seule torche semblait éclairer toute la rue. Afl s'arrêta devant une habitation mal assise entre deux colonnes de calcaire qui faisaient office de pilier. Il n'y avait ni devanture, ni enseigne, ni étalage, bref, rien qui n'indique la présence d'un ferrailleur ou de quoi que ce soit d'autre.

Pourtant Grogmar sentait bel et bien l'odeur caractéristique du métal rouillé, des poudres en tout genre et des différentes huiles et graisses lubrifiantes ou décapantes.

"Camille est un Homme". Dit tout simplement le nain en toquant six fois sur la porte branlante avant d'entrer et de laisser l'Humain sur le seuil de la porte.

L’intérieur de la bâtisse était très sombre, et exhalait les mêmes odeurs qu'au dehors, mais en dix fois plus fort. Une grande table à moitié désossée encombrait le centre de la pièce tendis que les murs étaient couverts de piles de ferrailles. Pièces d'armures cabossées, rouages piquetés de rouille, plaques et barres diverses, il y avait de tout. La plupart était vraiment trop abîmée pour en faire quoi que ce soit, mais au fond de la pièce, non loin d'un établis, reposait d'autres pièces qui semblait-il avaient été restaurée et brillaient quasiment comme du métal fraîchement coulé.

Ce n'est alors qu'à ce moment que Grogmar, dont les yeux s’accoutumaient à l'ombre, repéra une forme qui bougeait au fond de la pièce. Elle se rapprocha et petit à petit, le Techno-mage pu mieux la voir.
Il s'agissait d'un Humain assez âgé, l'échine voûtée et les cheveux gris, emmêlés et très sales, il portait un pantalon rentré dans de hautes chaussettes et un veston usé jusqu'à la corde. Il regarda tour à tour le Nain et l'Humain sans sembler être surpris de la visite.

— "Hé Blusulu ! S'éclama Afl avec un sourire jusqu'aux oreilles. Comment va notre tête de clou rouillée préférée ? Regarde, je te présente Grogmar, un magicien de l'Ordre. C'est un Techno-mage ! Je ne comprend pas trop ce que ça veut dire, mais il cherche du travail et j'ai pensé tout de suite à toi vieille branche !  

Blusulu ne goûta pas aux piques blagueuses du Nain, son visage raturé de rides restait impassible mais Grogmar s'avisa qu'il l'étudiait sous toutes les formes. Après un moment qui sembla interminable, le vieux férailleur s'assit sur un tabouret et dit d'une voix rouillée comme de la vieille tôle :

— Un Techno-mage, hein ? Jamais entendu parlé de ça, pourtant j'en ai vu des choses, mes petits gars. En quoi est-ce que ça consiste, qu'est ce que tu sais et qu'est ce que tu sais faire ? Et sois précis, Techo-mage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Grogmar
Aventurier
avatar

Messages : 706
Date d'inscription : 21/06/2014

MessageSujet: Re: Grogmar -1.0- Le jour se lève, invisible.   Lun 8 Sep - 18:53


Grogmar ne fut pas surpris par la question du vieil homme. On la lui posait presque à tous les coups. Mais cela n'avait pas d'importance à ses yeux. Il était le premier et sans aucun doute pas le dernier de sa profession.

-Il est logique que vous ne confessiez pas ma profession. Il n'y avait que deux techno-mage en Arathiel, l'un est mort tué par un dragon, l'autre est juste devant vous. Pour ce qui est de mon domaine de compétence, je sais faire beaucoup de chose en ce qui consterne la mécanique et autres systèmes complexes de rouage. Pour ce que je n'arrive pas à faire, j'apprends très vite et cela ne me pose généralement pas de problème. En effet, en tant que techno-mage, je dévoue ma vie à la recherche de nouvelle technologie fonctionnant par et grâce à la magie. Actuellement, je suis sur le projet d'un golem techno-mage animé par la magie et capable d'accomplir des tâches pour son maître sans jamais broncher ni se fatiguer. Enfin, le sortilège l'animant permet de le faire fonctionner durant une journée avant de demander à ce qu'on le relance. Mais même un humain lambda pourrait le faire s'il savait accéder à son essence et après une bonne nuit de sommeil. C'est d'ailleurs pour cela que j'ai également appris un sortilège de ESEM, un Enchantement de stockage d'énergie magique. Enfin, ça le permettrait si l'Ordre autorisait un non-membre à se servir de sa propre essence et si j'avais d'autre mage avec moi. Il s'agit toute fois d'une autre histoire. Je suis ici parce que Alf m'a dit que vous auriez un travail pour moi. Je suis donc là.

Grogmar ne connaissait pas cet homme, mais il espérait qu'il ne perdait pas son temps ici. Si cela se révélait être le cas, il partirait sur le champ. La journée n'était pas encore bien engagée, enfin il le pensait, et il aurait encore au moins le temps de faire le Pas du Roi avant de devoir revenir chez lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: Grogmar -1.0- Le jour se lève, invisible.   Mar 9 Sep - 11:33

Grogmar parlait, et Blusulu écoutait. Les rides de son visage restaient impassibles et immobiles. A peine eu-t-il cependant finit sa dernière phrase que le vieux ferrailleur enchaîna dans la foulée :

— Tout ça me dis ce que tu sais faire gamin, mais pas ce que tu peux faire. Dit-il d'un ton sec. les paroles sont du vent, moi ce sont des actes que je veux."

Soudain, Grogmar s'avisa qu'une troisième personne se trouvait dans la pièce. Blusulu sembla l'interroger du regard, et elle s'avança dans la chiche lumière de la lanterne qui surplombait la table centrale.
Vu sa taille, ce devait être un homme mais son visage était dans l'ombre d'une capuche sombre, dont la robe rehaussée de fils d'argent descendait jusqu'au sol. Seul un menton cuivré et rasé de près émergeait de l'obscurité du vêtement.

Il parla d'une voix extrêmement grave et profonde :

"— Techno-mage, tu dis pouvoir créer des contenants d'Essence. Au contraire, c'est ce qui me semble être de loin le plus important de tout ce que tu viens de dire. L'Homme fit un vague signe d'approbation au Ferailleur qui s'en alla chercher quelque chose dans les étagères du fond.

Il ramena un épais lingot d'acier qui avait l'air de peser son poids et le posa sur la table qui trembla sur ses quatre pieds.

"Montre-nous ce que tu vaux, Techno-mage. Peux-tu enchanter ici et maintenant cet objet ? Je peux te fournir tous les magiciens que tu souhaites, et je peux te promettre que l'Ordre n'en saura jamais rien. Si tu est convainquant, non seulement l'objet sera à toi mais je peux aussi t'assurer que tu ne manqueras plus jamais de travail.

Blusulu semblait sonder les réactions de Grogmar tendis qu'Afl avait l'air totalement suspendu à ce qu'allait répondre le Techno-mage.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Grogmar
Aventurier
avatar

Messages : 706
Date d'inscription : 21/06/2014

MessageSujet: Re: Grogmar -1.0- Le jour se lève, invisible.   Mar 9 Sep - 17:31


Grogmar sembla désarçonné par les propos du nouvel arrivant. Il ne savait pas dans quel pétrin il venait de se mettre, mais cela ne lui plaisait guère. Ainsi, en voyant qu'on lui ramenait un gros lingot de fer, il soupira. Avait-il vraiment le choix ? Il était tout seul contre trois personnes, bon, il y avait un vieux dans le lot. Mais la personne encapuchonnée avait tout d'un mage et le fait qu'il dise être capable de non seulement lui fournir nombre de mage tout en n'ayant pas besoin d'en informer l'Ordre était la preuve qu'il était au moins lui même un mage. Ce qui, en sachant que Grogmar n'avait aucun sort d'attaque dans son maigre arsenal et qu'il ne savait pas bien se battre, le rendait assez vulnérable. Il grimaça en regardant le lingot d'acier et tout en hochant négativement de la tête dit de la voix la plus calme possible.

-Non, je ne peux pas le faire. Pas avec un lingot comme ça. Il me faut du verre, 15 artois de verre en forme de cylindre. Du cuivre, un beau lingot de cuivre pourrait également faire l'affaire, mais pas d'acier. Désolé. Il regarda l'homme à la capuche qui ne s'était même pas présenté. Sachez toutefois que je n'aime pas trop l'idée de ne pas prévenir l'Ordre et que je risque de me faire taper sur les doigts si elle venait à découvrir se que je vais faire. Ainsi, j'espère que vous ne me mentez pas, autant sur ma sécurité que sur le travail que j'aurais en réussissant et que vous n'êtes pas un membre du Guet en embuscade, car j'ai été jusqu’à lors un Ria se tenant à la charte. Ensuite, concernant le nombre de magicien dont j'aurais besoin, j'ignore ce que les votre valent donc par sécurité je dirais deux ou trois. Oui, trois magiciens supplémentairement serait amplement suffisant.    

Grogmar ne savait vraiment pas dans quoi il s'embarquait. Mais il savait une chose, il n'était pas serin et espérait que se ne soit pas un coup de l'Ordre pour l'ennuyer. Une autre chose qu'il aimerait savoir, c'était pour qu'il allait travailler. Il se retenu toutefois de le demander, autant le faire une fois avoir réussi sa tâche et peut être qu'il le lui dirait spontanément. La politesse n'était décidément que peut de chose à notre époque.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: Grogmar -1.0- Le jour se lève, invisible.   Mar 9 Sep - 22:35

Blusulu se racla la gorge et dit d'une voix agacée :

— "Du cuivre, du verre en cylindre. J'ai tout ça dans mes étagères gamin, et sinon, je peux m'en procurer pas trop difficilement.

Le Ferrailleur coula un nouveau regard vers l'homme encapuchonné mais celui-ci semblait ne même pas avoir entendu de vieil homme. Il s'avança au dessus de la table et tapota sur le lingot d'acier.

"— Tu as respecté la Charte jusque là, Techno-mage, mais qui sait de quoi demain sera fait ? Fit l'Homme d'un ton grave mais sans agressivité. Les considérations techniques n'ont aucune importance, ce qui compte, c'est la réponse à cette question : Serais-tu prêt à transgresser, même une fois, les lois de l'Ordre. Et que ferais-tu te tes artefacts ensuite ?

L'Ordre est comme une menotte, ils entrave la magie, alors qu'elle devrait être libre comme l'air. Je ne suis pas un Ria de l'Ordre, Techno-mage, et que les premiers nés soient loués, encore moins un Guetteur. Un peu de mou laissé à la magie, quel mal cela peut-il faire ? Si tu crains l'Ordre, rassures-toi, les Rias ne traînent pas dans la boue de la Fourmilière. Ils ne sont pas prêts de quitter leur tour d'ivoire, où plutôt leur trou d'ivoire, si j'ose dire.

Alors, Techno-mage, serais-tu prêts à t'affranchir un peu des règles ? Je ne te force pas la main mais crois-moi, ton talent mérite mieux que ce que l'Ordre ne te laissera jamais faire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Grogmar
Aventurier
avatar

Messages : 706
Date d'inscription : 21/06/2014

MessageSujet: Re: Grogmar -1.0- Le jour se lève, invisible.   Mer 10 Sep - 0:04


Grogmar se racla la gorge. Il était songeur. Il réfléchit à tout ce qu'il venait d'apprendre avant de se décider. Ensuite, il parla.

-Je ne vais pas vous mentir, j'ai peur. L'Ordre me terrifie de par ce que l'on m'a raconté sur elle. Si vous me dites que vous pouvez m'en éloigner le plus possible et que grâce à cela je pourrais faire mes expériences sans à chaque fois être interrompu par de la paperasse administrative. Alors oui, je suis près à vous rejoindre. Toutefois, confirmez moi bien une chose, vous êtes des mages libres, ceux qui furent en grande partie massacrés par l'Ordre quand elle est venu pour s'approprier Hiloroth ? Si tel est le cas, vous êtes bien plus futé que ce que l'on raconte pour vivre aux yeux et à la barbe de l'Ordre sans qu'elle ne vous trouve et vous avez tout mon respect. Il voulait juste être sûr sur ce point. Si son idée se révélait vrai, alors il pouvait être rassuré. Dans le cas d'une organisation plus lugubre par-contre, rien n'était moins sûr. Et pour répondre à vos premières questions, je n'aime pas trop comment elles sont formulées. On aurait vraiment l'impression que vous m'interrogez. Faites attention à vos paroles, elles ne sont pas toujours de bon alliées. Selon moi, les règles ne sont pas gênantes tant qu'elles ne sont pas sur ma route tous les six pas et je suis également persuadé que si plus de mage ne se sentaient pas opprimé par ces même règles alors cette histoire de dragons serait finie depuis déjà 20ans. Mais s'il y a une règle que je n'aime pas, c'est bien celle concernant l'échange d'essence, même consenti, car l'argument principal de cette loi est invalide avec les ESEM qui permettent de savoir la quantité exacte d'essence prélevée même sur un non-mage ce qui évite tout risque de sur-pompage et la mort qui s'en suit. Sur ce point, je trouve que empêcher toute une partie de la population à pouvoir profiter de l'essence qu'elle possède est criminel. C'est comme avoir une salle remplie d'or pur et de ne pas pouvoir y toucher en devant se contenter d'une simple bourse. Imaginez le potentiel qui sommeil rien que dans cette citée si on pouvait tous les dix jours prélever l'essence même d'une partie de la population via des centres spécialisé. Mais je suis sur que l'Ordre ne le permettrait pas et pourtant, combien de vie pourrait être sauvée grâce à des golems médecin, garde, pompier ou mineur? Ma réponse à votre deuxième question est simple, mon but en tant que techno-mage est de permettre l'évolution technologique de notre civilisation grâce à la magie et c'est ce que je continuais à faire jusqu'à mon dernier souffle et si, grâce à vous, je peux faire évoluer les choses plus vite, alors c'est ce que je ferais avec mon artefact.  

Le techno-mage était légèrement fébrile à l'idée d’enfreindre les règles, mais cela faisait maintenant plusieurs mois qu'il cherchait à créer son ESEM sans succès via l'Ordre. Alors qui ne tente rien n'a rien. Il espérait juste ne pas s'être tromper. Car la sentence, et il le savait, pouvait être très lourde. Toute cette mise en scène pouvait très bien n'être qu'un canulars des Guetteurs. Là, il se rendit compte qu'il n'avait même pas chercher à voir la marque de l'Homme encapuchonné. Puis, il se dit que s'il avait été un guetteur en couverture, autant dire que les règles de l'Ordre ne s'appliquait pas à lui et donc que cette marque pouvait être dissimulée. Il se concentra toutefois à la recherche d'objet magique autour de l'homme mystérieux en tentant au mieux de ne rien laissé paraître, au prix d'une attention moins poussée qu'il n'aurait voulu. S'il arrivait à identifier quelque chose de sensiblement dangereux, alors il saurait si il y a matière à s’inquiéter sérieusement. En même temps, il se rendit compte qu'il était entrain de prier le Premier Né des Humain.  « Pitié Eventorn, fait qu'ils ne soient pas des guetteurs. Je vous en supplie ! »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: Grogmar -1.0- Le jour se lève, invisible.   Mer 10 Sep - 14:23

Grogmar parlait, mais c'était tout comme faire face à une cagoule vide. Le peu du visage visible de son interlocuteur était fermé comme une pierre, sa bouche n'étant rien de plus qu'un trait droit et dur.

Le Techno-mage se concentra, essayant de déterminer la présence d'Essence quelle qu'elle ait pu être autour de l'homme encapuchonné. Il perçu une tension dans la trame de l'Essence, comme une sorte de nœud autour de l'inconnu. Le personnage était un magicien, il n'y avait pas de doute possible. Néanmoins, Grogmar ne trouva aucune trace de manipulation directe de l'Essence, ou de sort actif, et encore moins d'artefact enchanté à proximité du magicien.

"— Je m'en doutais. Dit simplement le magicien d'une voix aussi chaleureuse qu'un bloc de glace. Tu n'es pas un bon magicien, tu m'as au contraire tout l'air de faire partie de ses mauvaises graines qui s'écartent des lois séculaires de l'Ordre. Sais-tu quelle catastrophe tu pourrais déchaîner à cause d'un de tes Esém raté, jeune inconscient ?

Le magicien cessa de jouer avec le lingot d'acier toujours sur la table et, les bras le long du corps, il se redressa de toute sa hauteur.

Je me nomme Camille, et je suis un Guetteur."

Personne ne réagit dans la pièce, comme si Afl et le Ferrailleur étaient au courant de la chose depuis toujours, mais tous deux semblait en proie à une très grande tension, comme si ils avaient peur de voir les choses dégénérer. Le Guetteur faisait une bonne tête de plus que Grogmar et son attitude avait l'air réellement menaçant. Le Techno-Mage senti malgré lui un frisson courir le long de son échine, comme submergé par l'impression que rien ne pouvait-être tenté pour se soustraire au représentant de l'Ordre. Pourtant, la voix de Camille sembla se radoucir d'un cran.

"Néanmoins, tu n'as encore enfreint aucune règle, je suis intervenu à temps pour t’empêcher de faire de très grosses bêtises. Tout ça n'est peut-être pas entièrement de ta faute Techno-Mage, l'air vicié de la Fourmilière à surement encrassé ton sens du devoir, comme cela arrive à beaucoup trop d'hommes et de femmes, ces temps-ci, d'autant que les lois ridicules de la Couronnes empêche même les magiciens de rejoindre Hiloroth, et donc l'Ordre.. Mais ne te méprend pas, tu gardes largement ta part de responsabilité dans cet écartement du droit chemin, et l'Ordre doit te remettre les pendules à l'heure. D'autant que lui-seul peut te permettre d'exercer ta magie sans que tu ne déclenche une nouvelle Oblitération.

Camille ne laissa pas à Grogmar le temps de dire quoi que ce soit, le temps de soupirer et de sortir de ses robes un étrange parchemin frappé du sceau de la couronne, il poursuivit de la même voix sentencieuse :

"D'autres affaire très urgentes m'appellent, et je ne m'attendais pas à devoir perdre du temps ici. Mais je vais charger Alf de te conduire à l'Ordre. Ce laisser-passer de trois jours permettra de te faire passer dans Hiloroth, et de rejoindre l'Ecole de Quartz, où on statufiera sur ton sort."

Le Guetteur remit le papier à Afl qui le rangea dans son veston. Il dégaina un poignard un poignard qui semblait terriblement affûté regarda Grogmar droit dans les yeux avec une toute autre expression que celle qu'il avait arboré tout du long de leur voyage jusqu'ici. Ses yeux avaient l'air de dire : Pas de bêtise, "ami".

Dés:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Grogmar
Aventurier
avatar

Messages : 706
Date d'inscription : 21/06/2014

MessageSujet: Re: Grogmar -1.0- Le jour se lève, invisible.   Mer 10 Sep - 15:08


Grogmar se maudit intérieurement. Il le savait que ce type était louche. Il aurait du partir immédiatement. Il se maudit d'avoir espéré que l'Ordre ne serait pas aussi faible que pour chasser les mages en tout point du monde et une seul idée naquit de tout cela. Une haine irréel. Il était le techno-mage et il allait détruire l'Ordre et tout Hiloroth s'il le fallait. Il soupira.

-Je suis heureux. Je pensais être tombé dans un piège des mages libres et que ma vie était menacée. Vous devriez revoir votre technique de détection, nous sommes dans la Fourmilière et, ici, une proposition comme celle que vous m'avez faite ne se refuse qu'au prix de sa vie surtout quand on se retrouve seul face à trois personnes dont un mage. Et ne me dites pas que des mages libres m'auraient laissé partir si facilement, ce serait grotesque de votre part. Et ne me parlez pas de devoir, votre devoir à vous, c'est que ce genre de situation n'arrive pas, non pas de les créer vous même en plein cœur d'Hiloroth, capitale du royaume des hommes et siège de l'ordre du Quartz, endroit où tout Ria devraient se sentir protéger par son Ordre. Et si un magicien libre arrive à capturer un membre de l'Ordre en plein cœur de celle-ci alors je ne crois pas qu'il soit juste d'accusés la victime d'être une mauvaise graine. Grogmar ne savait pas s'ils le croiraient ou même s'ils tiendraient en compte sa remarque ou encore si ça risquait d'empirer sa situation. Mais il s'en moquait. Il le savait, l'Ordre n'avait rien de plus à lui reprocher que d'avoir cédé une fois. Il n'aura pas de punition trop grave, car il s'agissait de son premier pas de travers depuis son arrivée dans l'Ordre et la méthode utilisée pour le faire était plus que douteuse.

L’Ordre venait de lui prouver qu'elle ne changerait pas. Malgré le fait que le Nécromancien puis les dragons avaient prouvé que leurs lois étaient obsolètes, elle se persuadait du contraire. L'Ordre était une abomination, un horrible monstre qui avait massacré toutes les personnes qui vivaient autrefois ici uniquement parce qu'elle en avait envie et qui encore aujourd'hui s'amusait à jouer avec ses propres membres comme un enfant avec ses jouets. Elle était mauvaise et il avait l’impression d'être le seul à la voir. Son art aurait pu être mené vers le bonheurs du plus grand nombre et eux le poussait vers celui du chaos. Mais c'était logique. Après tout, si on y réfléchissait bien, la magie permettait à une caste supérieur de dominer la masse soumise et les lois permettaient d'éliminer tout contre pouvoir réel à l'Ordre. Si on permettait à tout le monde de l'utiliser, alors cela montrerait au monde que la magie, tout le monde en à en lui et qu'il n'y a pas que les rois qui peuvent se payer tout ce qu'ils souhaitent. Le sens du devoir, il l'avait bien plus que les membres de l'Ordre.

Grogmar se tourna vers Alf. Son regard était inexpressif et scanna le visage du nain. Il ne l’oubliera pas. Sa vengeance sera terrible.

-Je vous suis. Voyant le couteau que tenait le nain, il ajouta à l'intention du Guetteur. Vous voyez, j'aurais dit non et vous n'auriez pas été des guetteurs, cette lame se serait retrouvée entre mes omoplates avant que j'ai le temps de respirer une dernier fois.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: Grogmar -1.0- Le jour se lève, invisible.   Jeu 11 Sep - 21:04

— "Silence. Maugréa Afl entre ses dents. Son visage n'avait désormais plus l'ombre d'un sourire. Camille invita le Nain à se taire lui même d'un bref signe de la main.

— Que dis-tu ? Mais tu as justement fais-le bon choix, Techno-mage. Remercie-nous de t'avoir mis là main dessus avant que tu ne dérapes pour de bon vers l'irréparable... Du reste, les méthodes du Guet ne te regardent en rien et tu n'es pas sans savoir que si j'avais été un mage impie, la mort qui te serait tombée dessus aurait toujours été moins pire qu'un Linceul..."

Le Guetteur parlait d'une voix invariable, sans chaleur mais sans froideur non-plus. Avant que Grogmar n'ait eu le temps de dire quoi que soit, il passa le seuil de la porte et dit à Afl :

"Ne l'escorte pas seul, Afl. Arrange-toi pour vite trouver des acolytes ou des Furets pour t'aider. Et toi Blusulu, tu dois bien avoir de quoi faire des menottes ici, d'ailleurs un peu de ménage dans ton capharnaüm ne serait pas de trop je crois..."

Camille s'engouffra à l’extérieur sur ces mots, laissant le prisonnier seul avec ses deux "amis". Dès que le Guetteur fut parti, le Ferrailleur alla sortir d'un amas de rouille une chaîne et un cadenas. Grogmar senti que le poignard du Nain se pressait un peu plus dans son dos.
Blusulu entreprit d'enrouler la chaîne autour de tes poignets.

— "Désolé gamin, mais c'est pour ton bien... Surtout pour notre bien à tous en fait. Laisses-toi faire tranquillement et tout devrait aller mieux dans quelques heures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Grogmar
Aventurier
avatar

Messages : 706
Date d'inscription : 21/06/2014

MessageSujet: Re: Grogmar -1.0- Le jour se lève, invisible.   Jeu 11 Sep - 21:39

Aux paroles du guetteur, Grogmar comprit que l'Ordre ne se remettra jamais en cause. Elle était pourrie jusqu'à la moelle et devait être éradiqué jusqu'à celle-ci. Camille l'avait-il seulement écouté? Il ne le croyait pas. La mort, il était facile d'en parler quand on vivait bien à l'abri. Il était bien facile de parler de courage quand on ne risquait rien derrière le pouvoir que lui accordait l'Ordre. Mais où était-elle quand il avait besoin d'elle? Où était-elle quand il mourrait de faim? Pourquoi n'avait-elle pas ouvert un centre d'accueil pour les mages arrivant dans la Fourmilière si elle était si inquiète pour ses membres et si elle savait que la Fourmilière était dangereuse au point de corrompre les Ria qui y vivaient? Elle n'était rien pour lui et ne le sera jamais plus désormais. Il lui avait donné sa chance à de nombreuse reprise. Désormais, il ne savait pas ce qu'elle allait lui faire, mais dans tous les cas, il trouverait un moyen de se venger. La réponse du guetteur avait été l'ultime preuve qu'il manquait au techno-mage pour se décider.

-Des menottes sérieusement? Vos registres ne vous ont pas informé que je ne disposais d'aucun sort d'attaque?

Grogmar soupira tout en laissant les larbins faire leurs travailles. Leur tour viendra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: Grogmar -1.0- Le jour se lève, invisible.   Ven 12 Sep - 15:39

Les deux personnage parurent assez mal à l'aise, mais cela n'empêcha pas le ferrailleur de passer la chaîne autour des poignets de Grogmar, et Alf de maintenir son poignard dans le creux de son dos. Le nain finit par dire :

— "Les ordres sont les ordres... Camille commande et il sait ce qu'il fait. Je ne suis pas magicien, et Blusulu non plus. Nous ne sommes que des petites mains qui l'aident de temps en temps, voila tout. Du coup nous n'avons pas accès au registre de l'Ordre, et qui sait ce que tu as pu nous cacher comme pouvoir"

— Tu parles trop, Afl. Lâcha le ferrailleur en le foudroyant du regard. Commence plutôt à te mettre en route de la Ruche. Moi j'ai à faire."

Le Nain aquieca de la tête sans rechigner. Il jeta un dernier coup d’œil à la pièce et sortit avec Grogmar juste devant lui. Quand ils furent dehors, une femme attendait adossée au mur. Le Techno-mage mit un petit moment à reconnaître Lucie, l'Humaine que lui et Afl avaient croisé dans la rue en venant ici.
Le Nain sursauta en la voyant. La femme eu un petit rictus et considéra Grogmar comme si il était une sorte de bête étrange et repoussante.

— "Je m'en doutais. Qu'est-ce qu'il a essayer celui là pour que vous ayez pris autant de temps ?"

— Tait toi Lucie. Répondu Afl en reprenant son souffle. Ce n'est pas le moment de plaisanter. C'est bien que tu ais eu le temps de revenir, nous ne serons pas deux de trop pour emmener ce gaillard à l'Ordre. J'espère que d'autres nous rejoindrons entre temps.

Lucie ne répondit rien et se contenta fermer la marche qu'ouvrait Afl. Grogmar remarqua que l'Humaine était armée elle aussi d'un petit poignard discret mais qui semblait plus qu'aiguisé. Ils s'en allèrent rejoindre la rue de la Salamandre, bondée de monde.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Grogmar
Aventurier
avatar

Messages : 706
Date d'inscription : 21/06/2014

MessageSujet: Re: Grogmar -1.0- Le jour se lève, invisible.   Ven 12 Sep - 16:22

Grogmar soupira en voyant l'humaine et son regard. C'était pitoyable, ils étaient tous pitoyables. Il était tombé dans un piège de l'Ordre, c'était joli à regarder? Plus le temps passait, plus le techno-mage se disait que l'Ordre ne devait même pas chercher dans ce test si le Ria était fiable, elle cherchait juste à lui mettre la pression pour qu'il se tienne à carreau le reste de sa vie. Mais c'était mal connaitre le jeune homme. Il se considérait déjà comme bien supérieur aux autres Ria et cela n'allait surement pas s’arranger avec ce genre de comportement répréhensible de la part de l'Ordre. Il était le Techno-mage, le seul et l'unique. Il allait leurs montrer ce qu'il en coûte de ce mettre à dos ce genre d'individu. Mais d'abord, il fallait faire profil bas. Oui, il attendrait son heure patiemment, se laissant oublier avant de frapper si fort dans les fondation de l'Ordre que nul n'allait pouvoir lui résister.

-Oui, c'est vrai que un Ria attaché et sans défense est un véritable danger pour deux personnes en armes. Il faudrait au moins une armée pour me surveiller... Il soupira en hochant la tête. Non, mais sérieusement...

Il décida de ne plus ajouter un mot jusqu'à destination. Le ridicule de la situation l'exaspérait bien trop pour qu'il ne daigne seulement à adresser un regard à ses geôliers. Mais une chose était sur, il n'oubliera pas le visage de ces deux là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: Grogmar -1.0- Le jour se lève, invisible.   Ven 12 Sep - 17:08

Grogmar écopa d'un nouveau "silence" cinglant de la part du Nain, qui se remit aussitôt en route.
Ils descendaient la Salamandre, et personne ne semblait les voir, à moins que personne le le voulait. Afl était petit, mais il fendait la foule avec une remarquable aisance. Derrière lui, Lucie ne disait rien mais Grogmar sentait son regard braqué dans son dos. Le trio continua ainsi à avancer rapidement sans qu'aucun obstacle ne viennent les ralentir.

Au bout de quelques minutes, ils déboulèrent dans une rue que le Techno-Mage connaissait bien, la Rue de l'Horloge. Ils passèrent très vite devant l'immeuble où il logeait mais soudainement, Grogmar butta contre quelque chose de dur : Afl. Le Nain s'était brusquement arrêté en plein milieu de la route. Il soupira de soulagement en voyant arriver des personnes qu'il avait vraisemblablement l'air de connaitre.

"Gigrantz ! Par le Feu-Dragon j’espérais bien pouvoir tomber sur un acolyte tel que toi ! J’escorte un dangereux mage dissident. Camille m'a chargé de le remettre à l'Ordre le plus vite possible."

Le dénommé Gigrantz était facile à repérer dans la foule. C'était un homme grand, mais surtout gros. Il devait faire cinq fois la largeur de Grogmar. Sa chemine tachée de graisse était rentrée dans une ceinture où pendait une large épée.
Il n'était pas seul, trois autres hommes l'accompagnaient : un Juste en vêtements sombres et amples, avec un vieux cimeterre à son coté, un elfe au rictus étrange, lui aussi armé, et enfin un homme élancé et vêtu de noir. Tous rigolaient à gorge déployée jusqu'à ce qu'ils croisent Alf.
Le dénommé Gigrantz évalua d'un œil Grogmar et bredouilla un juron. Il se retourna vers l'homme en noir et lui donna quelques pièces tout en disant :

— "Désolé les amis mais je crois bien que le devoir m’appelle. Vous pouvez toujours y aller avec le "regardeur", vous direz à Gaze que vous venez de ma part et que c'est lui qui paye tout. Ça devrait revenir au même.  "

D'une mine résignée, il rejoignit Grogmar et ses geôliers à contre-cœur.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Grogmar
Aventurier
avatar

Messages : 706
Date d'inscription : 21/06/2014

MessageSujet: Re: Grogmar -1.0- Le jour se lève, invisible.   Ven 12 Sep - 23:57

Grogmar ne fit que soupirer une nouvelle fois en voyant un troisième hommes rejoindre sa garde personnelle. Pathétique, c'était pathétique. Pouvait-on réellement croire qu'il allait essayer de s'enfuir tandis qu'il n'avait rien fait de mal aux yeux des lois. Au moins auraient-ils pu lui laisser le loisir de créer un ESEM, là, il aurait été coupable. Ici, c'est à peine si on pouvait lui dire de mieux agir à l'avenir et si on lui mettait réellement un Linceul, alors c'était que l'Ordre était suffisamment mauvaise pour mériter d'être détruite et il trouverait toujours un moyen d'arriver à ses fins. Dans le cas contraire, la tâche pour sa vengeance n'en serait que plus facilitée, il allait devoir pervertir ses inventions, faire en sorte qu'elle soit plus utile, plus dévastatrice. Il était seul et eux nombreux, il devait retourner cela à son avantage. Déjà plusieurs plans de vengeance commençaient à germer dans son esprit. Mais pour le moment, il devait toujours faire profil bas. Ainsi, il ne pipa mot et se borna à suivre ses geôliers. Riant intérieurement de toutes les idées qui se formaient dans sa tête.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: Grogmar -1.0- Le jour se lève, invisible.   Lun 15 Sep - 12:21

L'humain en noir fit un geste aux deux de ses compagnons qui restaient et déclara d'un air jovial :

— "Ma foi, allons-y messieurs, ne faisons point attendre ces dames.

Le trio s'en alla gaiement et la mine de Gigrantz s'assombrit encore.

— Afl, tu viens de gâcher une après-midi qui allait être plus qu'agréable. Si Camille n'était pas derrière tout ça tu aurais pu aller de faire brosser et pas qu'une fois avant que je te suive...

— "Tu n'as pas honte ? Riposta sèchement le nain. Tu ferais mieux de te bouger le lards pour faire quelque chose de plus utile que de courir les maison de passes. Tu n'as peut être pas de missions précises en ce moment mais moi non plus, et pourtant je travail, regarde.

Gigrantz jeta un nouveau regard à Grogmar et maugréa entre ses dents. Dans son dos, le Techno-mage entendit un petit rictus de Lucie. Enfin, la petite troupe se remit en marche. Désormais, tout le monde s'écartait d'eux comme si ils avaient la lèpre. De nombreux regards de curieux s'attardaient sur Grogmar et ses chaînes mais souvent, ils faisaient mine de détourner rapidement le regards ailleurs.



Cela dura un petit moment, jusqu'à ce qu'enfin, ils arrivent tous les quatre au fond de la Fourmilière. Deux murs de pierre laissaient un accès juste assez large pour laisser passer une charrette. Une file de personnes plus ou moins importante entrait et sortait sous le regard soupçonneux d'une large bande d'hommes : des Furets pour la plupart, la mâchoire serrée et le gourdin baladeur. Il y avait aussi quelques soldats de la Garde, rutilants dans leurs armures frappées du Dragon rouge d'Hiloroth.

Les trois gardiens de Grogmar passèrent devant tout le monde — non sans soulever une vague de protestation, mais qui s'évanouit vite devant le regard de Gigrantz —, et arrivèrent au niveau des gardes. L'un d'eux portait une armure rehaussée d'entrelacs d'argent, et sa cape était doublée d'une fourrure qui, si elle avait l'air confortable, semblait aussi faire suer son propriétaire à grosse gouttes.

— "Qu'est ce c'est encore que ça ? Demanda le soldat entre ses deux moustaches brunes. Vous amenez vos gladiateurs directement enchaîné comme des esclaves maintenant ? Grogmar s'avisa que les Furets qui encerclaient le groupe s'agitait nerveusement, comme si ils n'attendaient qu'un signe pour bondir comme des chiens de garde. Gigrantz et Lucie durent percevoir la même chose, car ils dégainèrent à moitié leurs armes.

Afl intervint d'un ton apaisant, se faisant encore plus petit qu'il ne l'était :

— "Non, pas du tout Capitaine, je suis un honnête Nains, au service de l'Ordre, rien de plus. J'amène à l'Ecole de Quartz un dangereux magicien, un impie qui pratique de la magie interdite. Il doit être remit à l'Ordre avant le soir. J'ai tous les papiers nécessaires."

Afl montra une série de laisser-passer, dont celui que Camille lui avait donné une heure auparavant. Le capitaine saisit les papiers sans douceur et les examina très minutieusement. Un Homme surgit entre les rangs des Furets. De taille moyenne, il portait une longue robe de couleur terre et une paire de lunettes rondes. Sur son poignet, un tatouage de la branche de Quartz était ostensiblement visible tendis que ses mains portaient un des plus énormes livres que Grogmar n'avait jamais vu.

— "Un dangereux magicien ? Ramené à l'Ordre ? Capitaine laissez moi...

— Il suffit Ortan, coupa le capitaine d'un ton qui se voulait sans réplique. L'Ordre peut très bien commander dans son école, mais ici, l'autorité c'est moi. Si j'ai besoin de vous, je vous le ferait savoir en temps utiles."

Alors que le dénommé Ortan semblait furieux d'avoir, un Furet — un grand bonhomme qui n'avait l'air d'avoir que la peau sur les os — chuchota quelque chose à l'oreille du capitaine qui évaluait Alf et ses suivants avec les sourcils froncés.
Les messes basses durèrent quelques minutes qui semblèrent être une éternité. Grogmar sentait une grosse tension dans l'air, alors que derrière eux, la file d'attente s'allongeait encore et encore.

Finalement, le gradé remit les papiers au Nain et déclara :

— Vous pouvez y allez, tous vos papiers sont en règles et je ne vois pas de raison de vous empêcher de passer. D'autant plus que vous êtes en train de créer un formidable bouchon alors dépêchez vous de disparaître de ma vue !

Sans demander son reste, Afl tira la chaîne de Grogmar pour le forcer à le suivre. En passant devant Ortan, le Techno-mage s'avisa qu'il le défiait d'un air plus que méfiant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Grogmar
Aventurier
avatar

Messages : 706
Date d'inscription : 21/06/2014

MessageSujet: Re: Grogmar -1.0- Le jour se lève, invisible.   Lun 15 Sep - 14:10

Grogmar hoqueta de surprise en entendant Alf dire qu'il était un mage impie pratiquant la magie interdite. Il n'avait jamais pu pratiquer son art depuis son arrivé à Hiloroth ! Et quand bien même, ses sortilèges étaient tout ce qui à de plus légales ! Le techno-mage maugréa quand il passa près du dénommé Ortan

-C'est surtout triste de constater que depuis que tous les mages impies ont été tués à Hiloroth, le Guet n'ait plus comme seul solution pour garantir son utilité que de piéger des membres de l'Ordre dans des traquenards vicieux et bien préparés pour ensuite pouvoir les accuser sans preuve d'être des mages bannis.

Grogmar se tut à nouveau. L’Ordre et le Guet payeront au centuple pour ce qu'ils lui ont fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Grogmar -1.0- Le jour se lève, invisible.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un nouveau jour se lève. [~ Lawla]
» La liberté a un prix [pv Felix & Killian Jones]
» Le jour se lève [Terminé]
» Le jour se lève [ Malony]
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes d'Arathiel :: Le coin RP :: Anciennes Aventures :: Aventures Solo-