AccueilAccès au siteRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Hexoalt - 1.0 - Du travail pour les travailleurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4807
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Hexoalt - 1.0 - Du travail pour les travailleurs   Dim 14 Sep 2014, 12:38 am

Hiloroth, la cité des hommes, nouveau centre de leur vie et symbole de leur survie face à la destruction apportée par les Dragon et la chute du royaume terrestre. C'est dans le coeur de la montagne que les hommes vivaient à présent, s'appropriant petit à petit les codes ancestraux des nains pour les transformer en quelque chose de plus personnel. Pourtant, la seule vision des grandes allées et autres colonnades ne laissaient aucun doute concernant les pères de cette gigantesque ville à l'abris des menaces du ciel.

Après un voyage rude et mouvementé, Hexoalt était enfin arrivé là où son destin se forgerait. Passé le col montagneux et l'imposante porte naine permettant de pénétrer dans la montagne, le nain fut peut être surpris par le spectacle qui l'attendait. La si renommée cité des Hommes se présentait en premier lieu comme un lieu pauvre, insalubre et surpeuplé. c'était en tous cas l’état de la Fourmilière, qui regorgeait de réfugiés venus de toutes les terres Nord-Est d'Arathiel. S'efforçant d'avancer au milieu d'une foule compacte afin de gagner la voie traversant la Fourmilière connue sous le nom de Pas du Roi, Hexoalt se fit arrêter par un nain à l'air joyeux. Les poils roux, portant une barbe courte entretenue et de longs cheveux tressés, il portait un grand tablier de cuir qui devait être de belle facture à l'achat. En effet, le tablier était maintenant tâché de la couleur du sang et plusieurs couteaux de tailles et de formes variées pendaient à une ceinture de travail qu'il portait à la taille. Ses yeux châtaigne s’éclaircirent lorsqu'il prit la parole tout en dévoilant plusieurs dents manquantes :

" Bien le bonjour l'ami !
Je suis Ernst Tigedefer, fier artisan boucher, et je peux facilement voir un bon Nain lorsqu'il s'en présente un, surtout comme toi !
A la boucherie de la tête de porc il y a toujours du travail pour les bons Nains, et à en juger par ton allure tu dois être nouveau dans le coin !
Pourquoi ne pas me suivre et voir si le travail te tente, il y a tout un tas de possibilités et toutes offrant une bonne paie, tu peux me croire !
Alors l'ami, qu'est ce que tu en dis ?
Faisons un morceau de chemin entre Nains ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Hexoalt
Aventurier
avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 02/08/2014

MessageSujet: Re: Hexoalt - 1.0 - Du travail pour les travailleurs   Dim 14 Sep 2014, 12:11 pm

Le premier pas qu’il posa dans la cité d’Hiloroth fut un moment de forte émotion pour Hexoalt. Cela faisait de longues années qu’il en avait rêvées et il y était enfin. Il allait pouvoir aider les humains, les alliés de toujours de son peuple,  et cela le mettait dans une grande joie qui fut rapidement douchée par le spectacle qui se présentait à lui.

L’entrée de la ville était bondé de gens de tous les peuples et de toutes les morphologies possibles mais il y avait une chose que tous,  ou presque, avait en commun, leur incroyable pauvreté.
C’est dans ce tohu-bohu que le nain tenta, non sans mal malgré sa grande stature pour un membre de son espèce, de se frayer un chemin parmi tout ce monde.

C’est alors qu’un nain l’arrêta. Il avait un large sourire sur les lèvres que l’on pouvait à peine discernées à travers une courte barbe rousse que le nain semblait entretenir avec soin.
Ernst Tigedefer puisqu’il s’appelait ainsi se présenta rapidement avant de lui proposer de l’engager en tant qu’assistant boucher ce qui ne manqua pas de désarçonner Hexoalt qui réfléchit un instant en passant sa lourde main dans sa barbe brun clair qui aurait bien besoin d’un peu de soin, avant de répondre :
-Hum, je veux bien y réfléchir mais… Hum, je ne suis pas boucher, mais Ingénieur-forgeron… Donc l’art de la viande n’est pas vraiment mon fort… Par ailleurs, d’où vient votre viande ? Avec les dragons qui rôdent, cela ne doit pas être facile d’en avoir, si ? Le colosse sourit de toutes ses dents avant de conclure en tendant sa grosse main pour une poigne virile. Enfin, cela n’a pas d’importance, le tout c’est que vous en ayez. Je suis Hexoalt Poigne d’acier, enchanté de faire votre connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4807
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Hexoalt - 1.0 - Du travail pour les travailleurs   Dim 14 Sep 2014, 7:44 pm

Serrant ta main fermement, Ernst répondit à ton sourire en faisant de même.

" Les Dragons, ces calamités, ici on a rien à en craindre. C'est Hiloroth Hexoalt, une belle cité comme nous Nains savons les faire.
Impossible à franchir, impossible à détruire ! Ah ah !
Et pour la viande tu sais, il y a toujours le commerce et certains plateaux sont vraiment très propices à l'élevage. Le porc à pas b'soin de beaucoup voir le jour et il y a tout ce qu'il faut ici pour bien le nourrir et l'engraisser. D'ailleurs ... et attends voir y s'passe un truc au Cercle de justice, on ferait mieux d'aller voir si jamais y'a de l'action ça pourrait être intéressant."


Sans te laisser le temps de lui répondre, Ernst s’engouffra dans la foule vers le Nord à l'entrée de la cité. Tu pouvais aisément le suivre ou choisir d'en profiter pour continuer ton chemin. Cependant il semblait effectivement y avoir de l'animation plus au Nord puisque de plus en plus de groupes de personnes s'y dirigeaient et que des cris et des exclamations se faisaient entendre de loin, prenant parfois même le pas sur le brouhaha local.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Hexoalt
Aventurier
avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 02/08/2014

MessageSujet: Re: Hexoalt - 1.0 - Du travail pour les travailleurs   Lun 15 Sep 2014, 3:38 pm

Hexoalt écouta avec attention ce que lui répondit Ernst plus parce que le brouhaha ambiant ne lui permettrait pas de comprendre un mot de ce que lui disait l’autre nain que parce qu’il était réellement intéressé par ce qu’il lui disait.
C’est alors que Tigedefer s’engouffra vers le nord de la cité en disparaissant rapidement dans la foule. N’ayant pas vraiment compris ce que lui avait dit le nain, Hexoalt grogna dans sa barbe avant de le suivre en se frayant un passage relativement facilement en utilisant les troncs qui lui servaient de bras pour écarter la foule devant lui.
-Bordel, à peine arrivé que je dois déjà me mettre à la poursuite d’un nain… Quelle cité !


Dernière édition par Hexoalt le Dim 21 Sep 2014, 3:24 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4807
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Hexoalt - 1.0 - Du travail pour les travailleurs   Mar 16 Sep 2014, 2:27 am

Serrant ans mal, tu rejoignis Ernst une cinquantaine de mètres plus loin qui te parurent une éternité à atteindre tant la foule était devenue compacte derrière toi. Le nain t'invita à te tenir à ses côté, au premières loges d'un spectacle qui s'annonçait impressionnant. En effet, sur le côté droit du bâtiment circulaire qui faisait office de commanderie de la Fourmilière s'étaient regroupés deux petits groupes de quelques personnes se faisant face. Autour d'eux, formant un cercle presque parfait se trouvaient un nombre sans cesse croissant de voyeurs, et il était facile de voir circuler des pièces entre les mains et d'entre les paris se préparer.

" Un duel judiciaire, et avec du beau monde. "

Tigedefer pointa l'un des groupes du doigt, il y avait une belle femme en atours riches. Une belle chevelure blonde soigneusement coiffée dans un chignon esthétique et de grands yeux verts, relevant parfaitement son visage rond et ses traits fins. Elle était accompagné de plusieurs serviteurs et de deux gardes du corps. Face à elle se tenait un homme d'un bon mètre quatre-vingt aussi large qu'une porte et équipé pour la guerre : brigandine rehaussé de plaques légère mais solide, brassards et jambières d'acier ainsi qu'un casque composite accroché à son ceinturon.

" La comtesse Ulrika de Veildia, et son champion Aamon, un ancien gladiateur. Maintenant il se fait payer pour défendre l'honneur des riches, ou assurer leur protection. Un sacré morceau, pour un humain. "  

Il opina ensuite du chef en direction du deuxième groupe. Un jeune homme lui aussi habillé de vêtements onéreux, accompagné d'une cohorte plus nombreuse de serviteurs et de son champion : un Ogre ! Immense et aussi large que deux nains robustes, le mangeur était lui aussi armuré des pieds à la tête comme s'il partait en guerre. Son armure de plaque complète de couleur noire imposait le silence et ne devait pas laisser ses ennemis de marbre.

" Le jeune c'est Lucian De Bomerond, un Noble. Il n'aurait pas apprécié le fait de ne pas avoir été invité à une des fêtes de la Comtesse, et à décidé de faire courir le bruit qu'elle se faisait prendre comme une cochonne dans le pire bouge de la Fourmilière sous le pseudonyme de Lys la Pulpeuse. Forcément, ça a vite dégénéré et lorsqu'un procès à été décidé il a de suite fait appel au droit du duel judiciaire. Je comprend mieux pourquoi maintenant.
L'Ogre en armure faisait partie de tout un groupe sacrément armuré qui se sont fait boulotter par un Dragon voilà de ça plusieurs années. Leur panse à éclater et les membres rescapés se sont éparpillés. Celui-là c'est Krog le suceur de cervelle, charmant nom hein ? "


Pendant qu'il parlait plusieurs personnes venaient de faire leur apparition, amenant avec elles de pleines charrettes d'armes étincelantes. Des hommes en uniforme venaient aussi d'arriver et avaient commencés à encadrer l’événement en écartant la foule pendant que leur officier c'était approché de chaque partie en présence.

" Ah ! Voilà, ça va commencer ! "

Portant des tabars symbolisant le furet, les nouveaux arrivants n'avaient pourtant pas tous l'allure de gardes ou de soldats de métier. Cependant, la foule s'écarta rapidement et ne tarda pas à les écouter lorsqu'ils sortirent chacun leur matraque et cognèrent quelques crânes sans ménagement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Hexoalt
Aventurier
avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 02/08/2014

MessageSujet: Re: Hexoalt - 1.0 - Du travail pour les travailleurs   Mar 16 Sep 2014, 10:27 pm

Après de longues minutes à batailler ferme avec la foule qui devenait plus dense et plus nombreuse à chaque mètre, Hexoalt arriva enfin près de l’autre nain qui lui expliqua la situation. Un noble avait fâché une noble parce que celle-ci l’avait contrarié en ne l’invitant pas à une fête… Lucian, le noble, avait fait courir de bruit sur la comtesse qui l’avait appris et avait demandé justice ce qui a mené à un duel judiciaire… Enfin, c’est tous ce qu’avait compris Hexoalt qui pensa en passant une main dans sa barbe toute en replaçant correctement ses lunettes sur son front.
*Par Artas, que la noblesse est compliquée…*

Hexoalt regarda l’ogre en se demandant pourquoi le jeune noble avait-il eu besoin d’un tel monstre de chair et d’acier… Peut-être avait-il quelque chose à compenser… Le colosse ne put s’empêcher de sourire à cette dernière pensée.
-Le combat sera l’agilité contre la force…


Dernière édition par Hexoalt le Dim 21 Sep 2014, 3:23 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4807
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Hexoalt - 1.0 - Du travail pour les travailleurs   Mer 17 Sep 2014, 11:21 am

Bousculé par la densité de la foule qui ne cessait d'augmenter, la masse se calma à l'approche du visible chef des matraqueurs. Entouré d'Ernst, d'Humains, d'Elfes et même de Justes la foule était hétéroclite observant l'homme qui s'avançait avec son tabar porté sur une chemise de maille et se grattant sa barbe bien taillée.

" Suite au procès numéro 5627, opposant la Comtesse Ulrika de Veildia à Lucian de Bomerond pour les accusations de parjure et diffamation. Il a été décidé que seul un duel judiciaire pourrait rendre juste sentence. A ce titre, et pour représenter la Comtesse Ulrika de Veildia, Aamon Drustan, seigneur de l’arène et maître bretteur. Pour représenter Lucian de Bomerond, Krog dit " Le Suceur de Cervelle " vétéran de la Panse d’Acier.
Le vainqueur du duel sera désigné par la mise hors combat de son adversaire, l’incapacité de ce dernier à pouvoir continuer le duel ou bien l’abandon. Comme il a été déterminé lors du procès, les participants au duel ou leurs représentants peuvent venir avec leur équipement personnel. Préparez-vous ! "


Alors qu'il parlait Ernst t'indiqua des Furets qui mettaient en place de nombreuses armes de grande qualité sur des râteliers prévus à cet effet. Les deux Champions se retournèrent et se dirigèrent chacun en direction des râteliers se trouvant dans leur coin. Sur une grande table installée de chaque côté et couverte d’une grande bannière aux couleurs de la famille noble représenté, les Champions firent déposer plusieurs armes dans un ordre bien précis. Dans la foule le silence se faisait de plus en plus présent alors que la tension de l’affrontement à venir montait. Le Chef des Furets qui avait annoncé le combat échangeait quelques mots avec un elfe et un homme, visiblement les soigneurs appelés pour l’occasion. Il s'éloigna ensuite en direction du premier groupe pour s'entretenir brièvement avec la Comtesse.

" Alors ? Tu veux miser ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Hexoalt
Aventurier
avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 02/08/2014

MessageSujet: Re: Hexoalt - 1.0 - Du travail pour les travailleurs   Jeu 18 Sep 2014, 11:08 pm

Hexoalt regardait maintenant le deuxième duelliste en se demandant quel était le forgeron de son armure qui semblait à première vue assez légère tout en restant d’une solidité admirable… *Surement un nain*

Il regarda ensuite les râteliers d’arme que lui montrait Ernst. Il y avait de nombreuse arme mais aucunes d’elle n’était de la facture de l’armure de l’humain. *De la ferraille humaine…*
C’est alors qu’Ernst lui demanda s’il voulait parier… Quel drôle d’idée de vouloir parier sur un tel combat. Il n’y avait rien d’intéressant à parier. L’ogre était plus armuré et plus fort que l’humain et, si il était bien de la panse d’Acier, il était un excellant bredeur. Mais l’humain avait son agilité et sa vitesse... *Non, et puis je n’ai pas assez d’argent pour risquer d’en perdre dans des paris...*
Hexoalt respira un grand coup avant de sourire en répondant :
-Et toi, tu veux miser ?


Dernière édition par Hexoalt le Dim 21 Sep 2014, 3:23 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4807
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Hexoalt - 1.0 - Du travail pour les travailleurs   Ven 19 Sep 2014, 10:33 am

Ernst te regarda, un air malicieux au visage avant de t'indiquer de la tête un humain maigrichon situé à quelques bonhommes derrière vous et en pleine discussion avec trois autres lui tendant quelques pièces.

" C'est déjà fait mon gas ! Cinq sur Drustan. Je l'ai vu arracher la tête d'un type dans l'arène il y a un an. Juste avec un poignard ! C'était fou tu peux m'croire ! Toute l'arène était comme en transe, un truc de malade. Et puis c'est le même jour que ma femme m'a dit qu'elle était enceinte. Donc c'est comme une manière personnelle de le remercier, il m'a comme qui dirait porté bonheur. J'espère qu'il va recommencer. "

Soudainement un des Furets se précipita dans votre direction, levant sa matraque et faisant reculer quelques personnes pour mettre en évidence la Juste à ta gauche. Elle avait effectuée quelques pas à l'intérieur du cercle, comme si c'était normal. Le garde lui intima de rester dans la foule sinon, elle se ferait rosser en bonne et due forme. Le Capitaine des Furets se détacha des groupes à l'origine du Duel pour revenir au centre du cercle en levant les bras pour attirer l'attention et calmer la foule impatiente. Le bruit ambiant réduit un peu sans disparaître cependant.

" Aucune partie ne souhaitant s'écarter, le Duel Judiciaire va pouvoir commencer ! "

La foule se mit presque instantanément à hurler, comme galvanisé par la vue prochaine du sang et du combat. Toutes les races étaient présentes dans la Fourmilière, toutes aussi miséreuses en général, toutes attendant le moindre divertissement pour oublier leur pauvre condition. Le Capitaine s'adressa brièvement aux deux champions qui étaient tous deux équipés; un bouclier et un poignard pour l'humain, une hache à deux mains pour l'Ogre. Les styles allaient être radicalement opposés et le spectacle promettait d'être là. Se positionnant face à face, les combattants se fixaient derrière leurs casques. Un calme presque absolu avait gagné la foule, tous les regards étaient fixés sur Maul, bras levé qui le baissa violemment d'un coup tout en hurlant le début du Duel !

Effectuant des pas sur le côté, les deux guerriers se jaugeaient, tournant en rond et gardant chacun une bonne distance pour ne pas se faire surprendre. Les cris de la foule avaient recommencés tout comme les paris qui ne seraient arrêtés qu'au moment du premier échange de coups. Se tordant, l'Ogre agrippa sa hache loin tout en effectuant un moulinet ample et puissant visant à balayer l'air devant lui et peut être au passage coupé en deux l'humain. Ce dernier ne se laissa pas trucider et, effectua une belle roulade, passant sur le côté de l'Ogre. Une fois redressé, il frappa dans la jambe du mastodonte et seul le tintement du métal se fit entendre. S'écartant à vive allure pour ne pas subir un nouvel assaut, Drustan replaça de la distance entre lui et Krog. Les témoins exultaient et hurlaient sur les combattant, la foule voulait du sang !

" Aller mon gas, c'est bien ! Découpes le en petites tranches ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Hexoalt
Aventurier
avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 02/08/2014

MessageSujet: Re: Hexoalt - 1.0 - Du travail pour les travailleurs   Dim 21 Sep 2014, 2:17 am


Le combat commença avant qu'Hexoalt ai pu faire le pari sur la victoire d'un ou l'autre combattant. Trop de paramètres à gérer en même temps et trop peu de cette ressource pour trancher...*C'est bien plus facile de réfléchir calmement sur une tableau dans un atelier qu'en plein milieu d'une foule...*

Hexoalt regardait maintenant les deux gladiateurs qui avaient tout deux un style qui leurs était propre. L'humain pouvait compter sur la lenteur toute relative de l'ogre ainsi que de sa propre vitesse alors que le colosse d'acier usait de son armure complète qui le protégera de presque tous les coups que lui portera son adrversaire ainsi que de son allonge supérieure.

-À mon avis, ce combat est loin d'être fini. Les deux combattants semble être du même calibre... La défaite sera pour celui qui fera le premier une erreur. répondit le nain à l'intention du boucher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4807
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Hexoalt - 1.0 - Du travail pour les travailleurs   Lun 22 Sep 2014, 4:39 pm

Hurlant au-dessus du cercle de combat, le métal qui composait le plastron et le casque de l’humain venait de se faire broyer sous un violent et rapide coup de l’Ogre. Volant en éclat, le casque stoppa sa course sur les pavés à tes pieds Hexoalt. La foule abasourdie par le choc qui venait d’avoir lieu observait Drustan légèrement plié en avant, l’un de ses bras fortement appuyé contre son torse. Ne lui laissant pas le temps de reprendre son souffle, Krog effectua une frappe verticale afin d’en finir avec ce Duel judiciaire. Abattant son arme, il fit voler plusieurs pavés dans la foule affolé mais ne toucha pas l’humain qui, avait effectué de justesse une roulade agile, le mettant hors de portée du colosse face à lui. Levant un bras vers la foule et relevant la tête, Aamon se redressa tout en se dirigeant d’un pas assuré vers son coin, où se trouvait sa table d’équipements. Les différents groupes parlaient entre eux, surement sur ce qui se passerait à l'issu du Duel. Les deux soigneurs échangeaient quelques mots en observant l'humain et les paris avaient été stoppé depuis un moment, provoquant la colère de certains nouveaux arrivants.

" Bordel, ça sent pas bon cette histoire... "

Aamon arracha le morceau de plastron plié et le déposa sur la table tandis que plusieurs serviteurs enlevaient les lacets qui soutenaient toujours la partie dorsale de son armure. Pendant ce temps, Krog tapait du poing sur son armure noire, grognant et criant en signe de victoire. La foule était en ébullition et hurlait elle aussi d’exultation face à la situation qui ne laissait aucune chance à l’ancien champion. Deux furets furent envoyer récupérer les armes de Drustan qui avaient été lâché suite au coup de l’Ogre, et en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, Aamon était de retour dans le cercle. Il ne portait plus de casque et n’avait plus de plaque sur le torse et le dos. Il avait cependant laissé de côté le bouclier et le poignard pour prendre en mains une épée à lame large de taille moyenne facilement identifiable comme un glaive de très bonne qualité à en juger par la qualité de ses finitions, et une hache de guerre elle aussi de très bonne facture. Krog opina du chef en direction de son adversaire.

" C’est l’heure de mourir humain ! Personne n’égale la Panse d’Acier ! ! ! "

Affichant un air amusé et écartant les cheveux qui lui tombaient sur le visage, l'humain ne tarda pas à répondre aussi sèchement que l'avait fait son opposant.

" On raconte pourtant que si tu es encore vivant, c’est bien parce que tu cours plus vite que les autres membres de ta pathétique Panse, l’ogre.  "

Poussant un énorme cri de rage, Krog fonça tête baissée sur Aamon, balayant l’air de sa massive hache à deux mains afin de ne laisser aucune ouverture à son adversaire. Le duel recommença de plus belle alors que Drustan se montrait toujours plus habile pour éviter les assauts répétés de l’Ogre qui était visiblement entré dans une sorte de rage sanguinaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Hexoalt
Aventurier
avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 02/08/2014

MessageSujet: Re: Hexoalt - 1.0 - Du travail pour les travailleurs   Lun 22 Sep 2014, 10:22 pm


Lorsque le coup survint, Hexoalt se demanda comment la tête de l’humain n’avait pas tenu compagnie au casque qui vola jusqu’à ses pieds. Le nain observa la partie d’armure un instant avant de retourner son regard vers le combat.
Aamon venait d’arracher son armure qui devait entraver sa respiration et changea d’armement, optant pour un glaive et une hache de bataille, les deux armes étaient de très bonne facture, cela se voyait au premier coup d’œil mais Aamon usa d’une toute autre technique, l’art de la provocation…*Cet humain n’a aucun honneur, tourner ainsi la lame dans le cœur brisé, même celui d’un ogre, c’est d’un bas…*

Krog hurla en en faire trembler la cage thoracique du nain en se ruant de toute sa rage vers le guerrier sans honneur. Il comptait sans doute montrer à ce minable qu’il était loin d’être lâche.

-Cet humain n’a aucune chance… murmura le nain un sourire sur le visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4807
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Hexoalt - 1.0 - Du travail pour les travailleurs   Mar 23 Sep 2014, 12:39 pm

Après quelques échanges prudents, les deux combattants en revenait à un corps à corps brutal et vif dans lequel l'Ogre démontrant sa force supérieure, et l'humain usait de toute son agilité pour rester hors de portée des assaut de son ennemi. Effectuant une pirouette souple, Aamon se faufila sur le côté gauche de Krog et frappa avec habileté de sa hache l'arrière du genou du mastodonte, arrachant plusieurs lanières de cuir et faisant sévèrement grogner l'Ogre. Se retournant en fendant l’air de sa massive hache Krog obligea Drustan à se baisser sur place pour ne pas être démembré. Profitant de sa position haute, il fit vriller sa hache afin de place un terrible coup vertical que l’humain esquiva une fois de plus grâce à une glissade entre les jambes du géant. Faisant volte-face, l’humain enfonça avec force et précision sa lame à l’endroit même qu’il avait au préalable frappé de son poignard puis de sa hache. Le sang gicla accompagné du hurlement de Krog, tandis que la pointe de l’épée venait de lui perforer le genou ressortant de quelques centimètres par l’avant de sa jambière.

Hurlant de rage et de douleur, l’Ogre lâcha sa hache et agrippa l’humain de ses puissantes mains. Aamon lâcha sa hache pour se débattre, mais ainsi immobilisé il n’avait plus aucune chance de se libérer de l’étreinte de Krog. Reculant sa tête, le colosse l’abattit violement sur celle de l’homme dans un coup de tête fracassant. Une fois de plus le sang coula, alors que les cris de la foule résonnaient dans toutes les rues alentour attirant encore plus de monde. Déposant l’humain au sol, l’Ogre commença à l’étrangler d’une main avant de lui assener un violent coup de poing au visage qui laissa Drustan sonné et chancelant.

" Alors Humain ! Vois ma puissance, Personne ne s’attaque à la Panse d’Acier ! Personne ! "

Krog s’approcha et agrippa à nouveau Aamon de ses mains, le soulevant dans les airs afin de le montrer à la foule qui était en transe ! La Comtesse semblait horrifiée par le spectacle et la fin inévitable du combat qui s’annonçait, tout comme Lucian de Bomerond affichait un large sourire en voyant son Champion mener l’affrontement et s’apprêtant à le finir. Les soigneurs regardaient le spectacle tout en dévisageant le Capitaine des Furets, attendant surement de lui qu’il mette un terme au combat. Pourtant, ce dernier avait les yeux rivés sur les guerriers, jaugeant surement le bon moment pour arrêter le massacre afin que personne ne puisse s’opposer à sa décision, et que le vainqueur soit reconnu de tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Hexoalt
Aventurier
avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 02/08/2014

MessageSujet: Re: Hexoalt - 1.0 - Du travail pour les travailleurs   Mer 24 Sep 2014, 10:35 pm


Le spectacle qui s’était livré au nain, n’avait rien de bien glorieux, que ce soit pour l’humain que pour l’ogre. Néanmoins, il fallait admettre que l’humain avait fait montre d’une grande adresse ainsi que d’un courage sans borne bien que stupide… Qui aurait l’idée d’affronter un ogre… Alors quand il est recouvert de métal.

Hexoalt s’étonna que le combat n’ait pas pris fin avec la mise hors de combat du guerrier humain qui n’était désormais plus qu’une poupée désarticulée dans la main de Krog.
-Qu’est-ce qu’on attend pour en finir. Il est pourtant clair qu’Aamon a perdu... Hexoalt remarqua alors le regard horrifié de la Dame et murmura pour lui : Dommage pour la comtesse... Ce qu'a fait Lucian est impardonnable...

Le forgeron se tourna vers Ernst et lui dit avant de s'éloigner dans la foule:
-Bon, ce fut... Divertissant, mais je dois trouver du travail et, de préférence, dans une forge ou un atelier d'ingénierie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4807
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Hexoalt - 1.0 - Du travail pour les travailleurs   Jeu 25 Sep 2014, 11:57 am

Effectuant ton dixième pas avec grande difficulté dans le but de faire reculer la foule compacte pour t'y frayer un chemin, un hurlement sauvage accompagné par le bruit de surprise des spectateurs bloqua complètement ta progression. Le son significatif du métal qui se tord et des os qui se brisent résonna au dessus de la foule accompagné d'expressions de stupeurs face à ce qui se passait dans le Cercle de Justice. Bientôt la foule recommença à hurler, prise d'une exultation nouvelle. De nouveau un hurlement et le bruit d'une arme qui frappe avant d'entendre crier le chef des Furets, ordonnant à ses hommes d'arrêter le combat. Perdu à plusieurs pas dans la foule d'observateurs, il t'était impossible de voir ce qui pouvait bien se passer. Cependant les voyeurs alentours commencèrent à scander un nom, bientôt accompagnés par toutes les personnes présentes.

" Druu-stann !
Druu-stann !
Druu-stann !
Druu-stann ! "


Après plusieurs longues secondes l'acclamation générale se réduit avant de s'arrêter pour laisser filtrer la voix du chef des Furets qui avait commencé à annoncer officiellement le résultat du duel.

" ... déclare la Comtesse Ulrika de Veildia partie prévalant suite à la victoire par son champion Aamon Drustan du duel judiciaire tenu en ce jour.
Ainsi, pour les accusation de parjure et diffamation, Lucian de Bomerond est condamné à payer la somme de deux cents druks d'or à la Comtesse Ulrika de Veildia afin de clôturer le procès 5627. Si la somme n'est pas versé dans l'année encourue, alors Lucian de Bomerond devra s’acquitter de son méfait par une peine de prison où être déclaré hors-la-loi. Par la présente je déclare ce procès en instance de clôture jusqu'à la fin de l'année ou le règlement des dommages par Lucian de Bomerond. "


Sentant un main te tapoter l'épaule, tu vis Ernst tout sourire à côté de toi. La foule avait commencé à s'éparpiller au moment où le chef des gardes avait commencé son discours.

" T'as loupé le meilleur moment ! C'était sidérant j'en reviens toujours pas !
Il est vraiment imbattable cet humain ...
Toujours intéressé par du travail ? "


Laissant une meilleure vue sur le lieu du duel à quelques mètres, tu pouvais y voir l'Ogre allongé sur le sol, une de ses jambe semblait étrangement longue; son casque était déformé et il avait une hache planté dans la main gauche la lame enfoncé entre ses doigts jusqu'au milieu de sa main. Il gisait dans une véritable marre de sang, et les deux soigneurs ainsi que quelques serviteurs s'affairaient à lui prodiguer les soins nécessaires à sa survie. Aamon Drustan était assis sur une chaise pliable, se faisant nettoyer le visage et le haut du corps par des serviteurs de la Comtesse.

Les nobles parlaient eux avec le chef des Furets tandis que les derniers gardes veillaient à bien faire s'écarter la foule de voyeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Hexoalt
Aventurier
avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 02/08/2014

MessageSujet: Re: Hexoalt - 1.0 - Du travail pour les travailleurs   Jeu 25 Sep 2014, 10:55 pm


Hexoalt fut surpris par le nom crié par la foule. Pourquoi criaient-ils le nom de l'humain alors que cela aurait dû être celui de l'ogre ? Il se retourna donc pour essayer de voir ce qu'il s'était passé mais, malgré sa grande taille pour un nain, la majorité de la foule étant constituée d'humain, il ne pouvait rien voir mis à part que c'était l'ogre qui était au sol et non pas l’humain !
-Que… Mais par quel sortilège est-ce possible ! hurla presque le nain juste avant de sentir un main lui tapoter l’épaule.

C’était Ernst qui lui demandait s’il était toujours intéressé par du travail. *Mais qu’il est bouché celui-là, je suis forgeron, pas boucher !* fulminait intérieurement Hexoalt dont l’atmosphère irréaliste de la scène qui venait de se dérouler, rendait quelque peu irritable.
- Je ne suis pas boucher, je suis ingénieur-forgeron alors à moins que tu as un travail dans une forge ou un atelier à me proposer, je ne peux pas agréer à cette question.
Hexoalt n’osait pas dire que l’idée même de faire autre chose avec de la viande que de la manger, le répugnait c’est pourquoi il ajouta rapidement :
Cela dit. J’aimerai savoir comment un humain peut battre un ogre après avoir reçu de nombreux coups à la tête d’un colosse pareil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4807
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Hexoalt - 1.0 - Du travail pour les travailleurs   Dim 28 Sep 2014, 10:39 am

Ernst te regarda bien surpris, tout en effectuant un mouvement de recul soudain face à ton énervement.

" Ola ! Faut pas s'énerver comme ça, si je te dis qu'il y a du travail pour toi à la boucherie c'est qu'i y en a. On a tout un tas d'outillage à entretenir et des machines mécaniques à remettre sur pied ! Je suis pas sourd mon petit alors calmos ok ? "

Laissant quelques secondes filer afin de faire retomber la tension ambiante; la foule se dispersait encore et toujours, regonflant les rues de la Fourmilière aussi vite qu'elle les avait vidée. Sur le Cercle de Justice, seuls quelques groupes persistaient, lisant les nombreuses annonces affichés sur les panneaux de bois; montrant les primes sur les têtes de nombreux criminels ainsi que les sentences déterminées pour ceux ayant été jugés récemment. Un pilori était aussi présent laissant entendre les râles des prisonniers qui se faisaient insulter et cracher dessus par certains passants. Un grand panier de fruits pourris était aussi disposé non loin pour ceux désireux de leur jeter au visage afin de les humilier un peu plus pour les crimes commis.

" Et pour le Duel, t'avais qu'à r'garder ! Qu'est ce qui t'a pris de tourner les talons avant la fin ? Surtout qu'on avait pas terminé not' discussion...
Aamon était seulement sonné, et le temps de le soulever et de le montrer qu'il avait repris du poil de la bête. Il a frappé le g'noux de l'Ogre je sais pas trop comment mais ça l'a fait le lâcher. Après quoi un coup de hache dans le casque, un autre dans la jambe déjà bien blessée et un dernier pour tuer Krog qui a réussi à lever une main pour pas se faire ouvrir la tronche. Le Capitaine Maul à arrêté le combat à ce moment et il a bien fallut trois hommes pour faire retrouver ses esprits à l'humain.
Tu sais ce qu'on dit, faut pas vendre la peau de l'ours. On ne sait jamais à quoi s'attendre lors de combats comme ça, c'est ce qui fait tout l'intérêt d'avoir des types qui savent se battre et pas des bleus.
Bon tu veux le travail que je te propose ou pas ? J'ai pas que ça à foutre non plus. "


T'observant l'air sérieux, le nain se tenait plutôt droit en attendant ta réponse. Prêt à te guider jusqu'à la boucherie ou à s'éloigner de toi à la recherche d'autres personnes désireuses de travailler pour son patron.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Hexoalt
Aventurier
avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 02/08/2014

MessageSujet: Re: Hexoalt - 1.0 - Du travail pour les travailleurs   Dim 28 Sep 2014, 11:17 am


Hexoalt regarda Ernst qui devait faire une tête de moins que lui, lui expliquer qu’il avait des outillages et d’autres mécaniques à entretenir à la boutique.*Qu’est-ce que je peux en savoir moi qu’il y a du boulot pour moi, il ne m’a jamais dit quel genre de travail il proposait….* Pensa le colosse alors que Ernst faisait un petite pause avant d’embrailler sur l’explication du duel.

Une fois que le boucher eu fini de parler, Hexoalt sourit sous-cap, toute colère envolée et lui répondit toute en se redressant de toute sa hauteur:
-Et bien, les humains sont pleins de ressources… Pour ce qu’il est du travail, il faut d’abord que je vois ce qu’il y a à entretenir mais je suis plutôt intéressé. Et désolé pour tantôt, je n’aime pas l’idée de travailler la chair d’animaux toute la journée. finit-il en souriant et prêt à le suivre vers la boucherie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4807
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Hexoalt - 1.0 - Du travail pour les travailleurs   Mer 01 Oct 2014, 12:28 am

Le visage du nain s'illumina de nouveau alors que tu acceptais de le suivre jusqu'à sa fameuse boucherie.

" La plus grande boucherie de toute la Fourmilière ! Monsieur Pied-de-Porc est pas toujours jouasse mais le salaire est bon. Sans compter les supplément en bouffe qu'on a le droit de récupérer. C'est un bon moyen pour nourrir la marmaille.
Au fait, tu as de la famille par ici ? une femme ? Des petiots ?
Il doit y avoir une raison pour que tu viennes te perdre par ici, c'est quoi donc ? "


Il te semblait qu'Ernst avait récupéré son entrain et venait de te bombarder de questions en affichant un large sourire. Il te guidait tout en restant proche du son de ta voix pour ne pas perdre une syllabe de tes réponses. Vos pas partaient vers le Sud-Est, longeant l'artère principale connue sous le nom de Pas du Roi. Faisant une pause sue le chemin au niveau de la Sinueuse, le recruteur acheta deux brochettes de bois sur lesquelles y avaient étés griller des champignons ainsi que des sortes de gros vers blancs. T'offrant l'une d'elles, l'odeur qui s'en dégageait n'était pas mauvaise, il fallait dire que le marchand faisait pleuvoir les épices et les herbes sur ses grillades.

" Manges ça, après ta route tu le mérites bien !
Et ne perds pas trop de temps, on va bientôt arriver. "


Continuant votre périple à travers la foule dense de la Fourmilière, il ne vous fallut pas plus d'une dizaine de minutes de plus pour rejoindre l'extrémité Nord de la rue des Boucheries. Tu comprenais alors pourquoi Ernst t'avais conseillé de rapidement avaler ta brochette. En effet l'odeur de la viande morte et du fumier se côtoyaient en cet étrange lieu dont les rues pavés avaient depuis longtemps adoptés une teinte plus vermillon. Pour peu d'avoir l'estomac fragile ou de ne pas supporter les fortes odeurs, il ne te faudrait plus que quelques pas pour dégobiller ton repas et ceux de la veille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Hexoalt
Aventurier
avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 02/08/2014

MessageSujet: Re: Hexoalt - 1.0 - Du travail pour les travailleurs   Mer 01 Oct 2014, 5:48 pm


Quand il vit le visage du nain s’illuminer, Hexoalt sourit en retour.
-Ma famille est restée à Bershmek où je suis né. Je n’ai ni femme, ni enfants… La forge et l’atelier me prend bien trop de temps pour penser à fonder une famille. dit-il en finissant sous une note un peu triste avant de rapidement embrailler sur la raison de sa venue à Hiloroth. Je veux voir si il est possible de faire revivre les deux évideurs de la cité mais tout d’abord de travailler dans les forge du creuset.

Ernst avançait à grands pas ce qui ne dérangea pas le moins du monde Hexoalt qui préférait ce rythme de marche à celui qu’il avait dû subir quand la foule était encore dense.

-Je sais que mon projet semble fou, mais quand je vois une machine qui ne fonctionne pas… Eh bien, je dois la réparer  car il n’y a rien de plus triste qu’une dispositif mécanique immobile… Le nain fit une courte, semblant réfléchir avant d’ajouter. C’est comme un être mort qui n’attend qu’une chose pour revivre, c’est que l’on le répare… Or, les évideurs sont de grosses machines donc le calcul est vite fait.

Hexoalt prit la brochette de vers et champignon en regardant d’un œil suspect le gros vers grillé.
-Merci, c’est gentil. C’est vrai que le voyage fut et je ne suis pas mécontent d’être enfin arrivé. dit-il en se tapotant le ventre qui répondit par un léger grondement.

Après cette courte pause, Ernst reprit sa marche effrénée vers le nord, ne laissant pas d’autre choix à colosse nain de le suivre en mangeant la brochette entre deux enjambées.

C’est alors qu’une odeur presque insupportable saisit le nez du nain. Le mélange entre viande morte et fumier de tout genre donnait en effet un bien étrange fumet qu’Hexoalt tenta tant bien que mal de masque d’une main.
-Et bien, il faudrait que quelqu’un passe nettoyer tout ça si on ne veut pas être envahi de rat… dit-il en pensant déjà à une sorte de machine à vapeur qui brosserait et nettoierait les pavés de la rue…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4807
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Hexoalt - 1.0 - Du travail pour les travailleurs   Lun 06 Oct 2014, 4:12 pm

Terminant ta phrase et comme pour valider tes propos un gros rongeur se faufila entre deux tonneaux remplis de boyaux ensanglantés. Trois hommes s'occupaient de les mettre dans de grands sac de toiles avant de jeter les sac sur une brouette déjà bien pleine.

" On arrive !
C'est juste là ! "


A quelques mètres en descendant la rue, tu pouvais voir un énorme bâtiment rond te faisant penser à un grenier au vu de sa forme et de son importance. Des dizaines de personnes allaient et venaient et les odeurs nauséabondes semblaient encore plus fortes qu'au par avant. L'une des grandes entrées du bâtiment de bois affichaient au dessus des deux portes de grange ouvertes : Boucherie de la Tête de Porc, insigne accompagné par la représentation délicate d'une tête de cochon décapité et souriant.

Des bruits de bestiaux se faisaient entendre tout comme le son si particulier de rouages et de machines à vapeurs prêtes à exploser. Depuis l'extérieur il était possible d'observer plusieurs cochons en train de se faire découper avec minutie, ne laissant aucun morceau de viande au hasard. Une machine mécanique, savant mélange de rouage tirant un rail en direction d'une imposante scie circulaire se trouvait au centre de la salle du rez-de-chaussée afin de séparer en deux parties les corps des animaux morts.

Ici aussi l'hygiène était toute relative, et les bouchers travaillaient sans gants, à l'opposé des pratiques des plus prestigieuses boucheries de Bershmerk. A vue d'oeil les nains devaient être aussi nombreux que les humains, ou alors pas bien loin. A la vue de toute cette viande il était difficile de s'imaginer la famine qui tenait place dans la Fourmilière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Hexoalt
Aventurier
avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 02/08/2014

MessageSujet: Re: Hexoalt - 1.0 - Du travail pour les travailleurs   Mar 07 Oct 2014, 5:37 pm

Le nombre de rat qu'il vit sans vraiment les chercher, fit frémir le nain qui, de plus en plus, se demandait si l'hygiène ne s'était pas perdue pendant le grand exil.
*Il faut sérieusement que je mette au point quelque chose pour s'occuper de ce problème…* pensa-t-il en passant sa lourde main dans sa barbe avant d’ajuster ses lunettes sur son front.

Voyant qu’Ernst ne l’avait pas attendu alors qu’il était plongé dans la contemplation du spectacle sanglant qui se déroulait devant lui, Hexoalt le rattrapa en trottinant. Devant lui, se dressait un enfin la fameuse boucherie dont l’enseigne était crevante de réalisme, comme si le cochon à qui appartenait la tête venait tout juste de la perdre…

Mais quelque chose de plus important résonna aux oreilles du nain. Le bruit de machines mécaniques dont les sons perçaient le brouhaha ambiant. Hexoalt s’approcha de celle positionnée au centre de la salle pour l’examiner en détail. Curieux de connaitre la manière dont l’ingénieur avait conçu cette machine.*Elle doit être complètement imbibée de sang, pas très bon pour les parties mécaniques… Sauf s’il a pensé à les protéger… Sinon gare à la rouille…*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4807
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Hexoalt - 1.0 - Du travail pour les travailleurs   Jeu 16 Oct 2014, 12:14 am

L'odeur infâme de sang séché et d'excréments de porcs se fit plus présente alors qu'une main moite se posa sur ton épaule.

" Alors c'est toi le bricoleur ? Mes bébés on justement besoin qu'on s'occupe d'eux ! "

Un homme te tendit alors sa main droite, affichant un regard assommé et s'adressant à toi sur un ton mielleux.

" J'te présente M'sieur Adolf Pied-de-Porc. Le patron. "

Adolf étai un homme de taille moyenne imposant par sa masse et son poids important. Disposant d'un ventre bien rond qu'il avait du mal à cacher sous sa chemise et dans son pantalon. Il portait des vêtements de bonne qualité tâchés de sang de porcs, accompagné par l'horrible odeur de sang et de fiente. Le teint pâle, bien que gras, et portant les marques d'une vieille vérole, il n'avait presque pas de cheveux et portait une fine moustache entortillé, ainsi que deux anneaux d'argent à l'oreille gauche. Ses yeux marrons n'avaient pas vraiment d'expression autre que celle de l'appât du gain et il avait un ton de voix mielleux et suave.

Adolf Pied-de-Porc a écrit:

" Ce brave Ernst m'a dit que tu cherchais du boulot ?
Si c'est le cas t'es au bon endroit mon petit gars ! "



Dernière édition par Eventorn (MJ) le Dim 19 Oct 2014, 2:39 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Hexoalt
Aventurier
avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 02/08/2014

MessageSujet: Re: Hexoalt - 1.0 - Du travail pour les travailleurs   Jeu 16 Oct 2014, 9:55 pm

Quand la main du boucher s’abattit sur l’épaule d’Hexoalt, celui-ci tressailli. Mais qu’avaient-ils à se comporter de façon si familière à son égard. Il n’était pas nain, ni faisait ne partit de la même corporation et puis l’appeler bricoleur. Et puis quoi encore ? Ferrailleur ou artisan humain ? Mais Hexoalt prit sur lui. Il devait avoir ce boulot pour pouvoir lancer son projet… Et puis, les humains avaient déjà payé un suffisamment lourd tribut pour subir l’amertume du nain.

Il se retourna donc de sa contemplation et regarda Adolf qui, cela se voyait à son regard et à son ton mielleux et suave, était surement un homme capable du pire pour gagner un druck d’argent en plus.
-Je ne suis pas un bricoleur, mais un ingénieur-forgeron. Et c’est bien cela, je cherche un travail dans ce domaine. Hexoalt réajusta ses lunettes sur son front avant d’ajouter sur un ton professionnel. Vous avez bien beaucoup de machine pour ne pas déjà avoir de forgeron pour les entretenir. Qu’est-il arrivé à mon prédécesseur ?

Après une trop petite pause pour laisser le loisir de répondre à Adolf, il conclut :
-J’aimerai aussi voir la forge dans laquelle je devrai travailler avant d’accepter le boulot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4807
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Hexoalt - 1.0 - Du travail pour les travailleurs   Ven 17 Oct 2014, 10:47 pm

L'homme te regarda d'un air visiblement amusé. Reniflant bruyamment, il cracha un horrible glaviot au sol au milieu du sang séché et des restes pourris qui allaient être nettoyés par les jeunes brosseurs qu'il embauchait.

" T'es un marrant toi, j'aime bien ça, on voit que tu sais ce que tu veux ! Viens avec moi, ton atelier est au premier étage. Tu peux retourner travailler Ernst, encore du bon boulot comme ça et je pense qu'un morceau de poulet pourrait finir dans ton assiette à la fin de la semaine. "

Le nain t'adressa un signe de tête et retourna sur ses pas, quittant la boucherie. Tout en entamant une marche bien plus vive que son allure générale n'aurait laisser à penser; Adolf commença à te montrer certains coins de son immense boucherie tout en te présentant les lieux.

" Tu es dans la plus grande boucherie de la Fourmilière, et surement même de toute la cité. Dans les niveaux inférieurs nous avons la porcherie et aussi les poulaillers. Je suis certain que tu pensais que les gens du coup ne bouffait que des champignons. Hé bien c'est exact ! La grande majorité de notre viande s'en va vers les quartiers fortunés d'Hiloroth. Et si il y a du reste on le transforme généralement en saucisses. "

Faisant une petite pause devant un étal, plusieurs nains portant un grand tablier s'affairaient à broyer des restes de porcs et poules à l'aide d'une machine à hacher la viande fonctionnant avec un mouliner. Puis, ils enfonçaient la viande dans des boyaux l'entortillant afin d'en faire des saucisses. Adolf recommença sa marche vers un escalier de bois menant au premier étage.

" Les meilleures de toute cette partie du continent ! J'ai exactement trente quatre employés petit, avec toi ça fait trente cinq. Et je les connais tous, je connais leurs familles, ils sont comme mes enfants. Et comme je suis un bon père je sais féliciter les bons travailleurs.
Nous y voilà, l'atelier de bricolage, pour remettre en forme les machines. "


Au premier étage de la boucherie, située au dessus de la rue principale se trouvait un grand espace où résidait une forge visiblement robuste mais dissimulée sous plusieurs centimètres de poussière. Elle n'avait pas été utilisée depuis au moins un an d'après toi, peut être plus. Il y avait aussi deux étals et un plusieurs tonneaux vides, ainsi que tous les outils nécessaires à l'exercice de ton artisanat.

" Elle est vieille mais capable de merveilles si tu es doué !
Il te faudra t'occuper de toutes les machines de la boucherie et aussi produire de nouveaux modèles, j'ai des plans qui doivent arriver pour ça. Tu peux choisir un brosseur qui travaillera pour toi. Les matériaux tu t'en occupes en demandant les prix, si ça me va alors on fera l'achat, sinon il faudra trouver ailleurs.
Si tu as besoin d'une chambre tu pourra dormir ici même, il suffira de te faire installer une bonne paillasse. Tu seras payé 25 Drucks semaine, si c'est bon tu aura pour cette fois une avance de 10 Drucks, déductible de ta première paye.
Alors je peux compter sur toi ? "


L'homme te faisait face, attendant une réponse avant de te serrer la main pour formaliser votre entente et te compter dans ses employés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hexoalt - 1.0 - Du travail pour les travailleurs   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hexoalt - 1.0 - Du travail pour les travailleurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» L'heure d'étude n'est pas pour les bavards!
» Loi pour la protection des travailleuses/eurs domestiques.
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» Les Ambassadeurs du GVT Intérimaire doivent partir !
» outillages pour travail du cuir à Paris ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes d'Arathiel :: Le coin RP :: Anciennes Aventures :: Aventures Solo-