AccueilAccès au siteRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 Anthe - 1.0 - Débuts difficiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4878
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Anthe - 1.0 - Débuts difficiles   Mar 16 Sep 2014, 12:36 pm

Voilà que le jour de ta recommandation était arrivé. En effet, ton père ne pouvant se rendre au Cercle de Justice, il t'en avait délégué la tâche en te confiant une trousse de soins comprenant plusieurs décoctions de champignons dont tu avais le secret; en plus du matériel habituel. En effet, aujourd'hui devait avoir lieu un important Duel Judiciaire pour la Fourmilière et c'était toi qui allait effectuer les soins aux blessés en plus de l'apothicaire des Furets. Le climat de la grotte dans laquelle votre groupe d'Elfe vivait disposait d'un constant courant d'air frais et les gens y étaient plutôt calmes. De ce fait, votre petit hôpital de quartier avait rapidement été usité par les populations non-humaines.

" Tu es prêts pour ta journée Anthe ? "

Ton père venait de s'adresser à toi de sa voix stable et rassurante. Sans détourner le regard du nain qu'il était en train de recoudre suite à une violente bagarre de taverne; Tavaril faisait danser l'aiguille qu'il tenait en main avec précision et rapidité. Plusieurs autres patients se trouvaient alités, deux étaient malades d'un mal inconnu à la surface et dont aucun remède n'avait encore contré les effets; un autre venait de se faire amputer le bras droit suite à un effondrement et le dernier étaient entre les mains expertes de ton père. S'activant tout autours, les autres Elfes de votre groupe s'affairaient à appliquer quelques soins basiques et à entretenir le logis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lob Nor
Aventurier
avatar

Messages : 456
Date d'inscription : 11/09/2014

MessageSujet: Re: Anthe - 1.0 - Débuts difficiles   Mar 16 Sep 2014, 5:03 pm

Prêt, le fils de Tavaril l'était. Du moins savait-il dans quelles conditions utiliser le contenu de sa trousse, mais il priait Kima pour ne pas devoir faire face à trop d'imprévus. Les Duels Judiciaires et leurs sentences immédiates semblaient peut-être nécessaires à certains pour maintenir l'ordre public et tromper l'inquiétude ambiante, mais il n'était pas dans les habitudes d'un elfe ou d'un médecin de les approuver. Quand Tavaril avait commencé son service au Cercle de Justice, on avait parfois tenté de sonder son intégrité, et ce n'était pas entièrement de gaité de coeur que le père envoyait son fils le remplacer.

Mais cette fois-ci, il ne pouvait abandonner son poste, et les autres médecins de la Fourmilière n'étaient guère mieux lotis. Un amputé sujet à toutes les complications, et deux malades mystérieux, le second étant arrivé le matin-même. Grimm le nain lui, était au moins un habitué, il venait toujours se faire «réparer» en attendant la nouvelle tournée, et se débrouillait pour payer le jour-même. Si Tavaril avait parfois le regret de ne pas avoir pu s'occuper de son fils autant qu'il l'avait espéré avant l'arrivée des dragons, ce dernier n'était tout de même plus un enfant. A quarante ans, déjà,  même un elfe est un adulte accompli. Anthe avait fait ses preuves, Tavaril était soulagé de pouvoir lui confier cette mission.

En entendant son père, le jeune elfe posa contre un mur le balais-serpillère encore humide qu'il maniait à l'instant. Plusieurs fois par jour, il fallait nettoyer, aérer la pièce et désinfecter les instruments médicaux. Il se rendit derrière une tenture bleue et revint dans la pièce quelques secondes plus tard, chargé d'un sac à dos en cuir bien noué.

« Je suis prêt ! » lança-t-il d'un ton décidé, avant de dire au revoir aux quelques patients, à ses compagnons, et à son père.

Il quitta la grotte bien aérée pour emprunter le parcours d'Ylamil. Les antres artificiels se superposaient presque jusqu'au plafond dans le quartier des elfes, et les nouveaux arrivants n'hésitaient pas à occuper tout l'espace disponible, quitte à devoir faire preuve d'une ingéniosité improbable dans la construction d'édifices suspendus. C'était un spectacle étonnant, presque beau, mais la plupart des habitants du quartier vivaient dans des conditions sordides. Nombreux étaient les camarades d'Anthe Senlin qui parlaient chaque jour de retourner en forêt quitte à braver le danger,et lui-même comprenait très bien ces aspirations. Quand il faisait ses escapades régulières vers le Cep d'Or, il lorgnait souvent du côté de l'entrée d'Hiloroth avant de contourner le Cercle de Justice, il connaissait donc ce chemin par cœur, empruntant les chemins fréquentés, et se laissant absorber par ses pensées. Son père lui avait demandé son avis sur la nouvelle épidémie. Pouvait-il y avoir un lien avec les champignons, était-elle seulement due à une carence dans l'alimentation, un manque de soleil, une nouvelle maladie ? Les symptômes ne ressemblaient guère à ce que l'on trouvait à la surface, mais il était très difficile d'en déterminer la cause, Tavaril avait beau soumettre ses patients et leur entourage à des interrogatoires poussés, il craignait que seule une autopsie permette d'en apprendre plus, ce qu'il ne souhaitait pas pour ses patients. Les cas étaient encore rares, et il n'était pas avéré que la maladie puisse être contagieuse, mais la propagation du mal semblait bien accélérer.

Une ancienne patiente de son père, une elfe d'un siècle et demi aux cheveux noirs corbeau, le salua, ce qui le fit sortir de sa réflexion. Avec un grand sourire, il agita sa main, puis reprit son chemin. Il était à mi-parcours, et serait normalement bientôt arrivé.

_________________
Loôb Nôorr
Avatar :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4878
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Anthe - 1.0 - Débuts difficiles   Mer 17 Sep 2014, 11:04 am

Passant au niveau du "Marteau & l'Enclume" sur l'allée de la monnaie tu bifurqua dans les ruelles au Nord afin de raccourcir ton trajet pour arriver plus rapidement au niveau du Cercle de Justice. Les rues étaient pleines, mais l'activité semblait ralenti, et en arrivant au niveau du Pas du Roi tu savais pourquoi. La foule se massait en direction du Nord et de la place carrée sur laquelle devait avoir lieu le duel; lieu où ta présence était requise. Frayant à travers la foule difficilement, tu entendais les cris du peuple et observais les échanges d'argent qui se faisaient pour les parieurs et les voyeurs. Le brouhaha diminua alors qu'un homme venait de prendre la parole, à l'entendre il devait s'agir d'un des officiers des Furets...

" Suite au procès numéro 5627, opposant la Comtesse Ulrika de Veildia à Lucian de Bomerond pour les accusations de parjure et diffamation. Il a été décidé que seul un duel judiciaire pourrait rendre juste sentence. A ce titre, et pour représenter la Comtesse Ulrika de Veildia, Aamon Drustan, seigneur de l’arène et maître bretteur. Pour représenter Lucian de Bomerond, Krog dit " Le Suceur de Cervelle " vétéran de la Panse d’Acier.
Le vainqueur du duel sera désigné par la mise hors combat de son adversaire, l’incapacité de ce dernier à pouvoir continuer le duel ou bien l’abandon. Comme il a été déterminé lors du procès, les participants au duel ou leurs représentants peuvent venir avec leur équipement personnel. Préparez-vous ! "


Le temps du discours t'avait offert le temps de te faufiler vers les Furets les plus proches pour t'annoncer. Tu avais rapidement été guide à l'intérieur du cercle que formait la foule pour rejoindre Albius Thorn, un Apothicaire reconnu officiant dans la Ruche. Te saluant et te tendant la main, il fut cependant rapidement coupé par Maul, le chef des Furets en chemise de maille et portant une barbe bien taillée.

"Messieurs, restez en retrait proche de mes hommes durant le duel et n'intervenez pas sans être accompagné. On ne sait jamais avec ces illuminés, et je ne tiens pas à me retrouver avec la mort de l'un de vous sur les bras. J'ai déjà assez de paperasse. Veuillez m'excuser mais je dois m'entretenir avec chaque partie avant de lancer le Duel. "

Aussi vite qu'il était arrivé il se dirigea vers le groupe de la Comtesse, belle femme aux cheveux blonds coiffés en un chignon sophistiqué. Plusieurs serviteurs organisaient des armes sur une grande table en suivant les directives de leur champion; Un homme d'un bon mètre quatre-vingt aussi large qu'une porte et équipé pour la guerre : brigandine rehaussée de plaques légère mais solide, brassards et jambières d'acier ainsi qu'un casque composite accroché à son ceinturon. Face à lui un Ogre ! Immense et aussi large que deux Justes robustes, le mangeur d'homme était lui aussi armuré des pieds à la tête comme s'il partait en guerre. Son armure de plaque complète de couleur noire imposait le silence et ne devait pas laisser ses ennemis de marbre.. La foule avait fait silence et observait avec tension les combattants et les petites cohortes des nobles et de leurs serviteurs composées d'au maximum une demi-douzaine de personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lob Nor
Aventurier
avatar

Messages : 456
Date d'inscription : 11/09/2014

MessageSujet: Re: Anthe - 1.0 - Débuts difficiles   Ven 19 Sep 2014, 8:37 am

Anthe aimait de temps en temps converser avec les autres habitants de la Cité, apprendre un peu leur histoire, mais il n'avait jamais osé approcher les gens de guerre, les mercenaires ou les champions de l'arène. Leurs muscles, leur présence l'intimidait. Il ne craignait pas tant les coups et les plaies qui faisaient le quotidien de sa famille, que la fureur des guerriers qui surgissait dans la bataille, qu'elle semble ou non disparaître une fois le combat terminé. Cette sauvagerie soudaine, ici presque gratuite, entrait en contradiction avec son tempérament comme avec son éducation, à ce spectacle il ne pouvait que s'ennuyer. Mais les affaires humaines ne sont pas celles des elfes, et il fallait savoir tenir sa place dans une cité aux mœurs étrangères.

On pouvait lui reprocher l'inaction, lâcheté voilée sous le prétexte de la prudence, et l'elfe n'aurait pas non plus hésité à piocher dans ses propres élixirs parégoriques pour se détacher du spectacle. En l'occurrence, son devoir le lui interdisait. Il ne pouvait de toute façon pas se jeter entre les deux combattants, et à moins qu'une occasion simple ne se présente, il laissait à d'autres le soin de faire entendre leurs voix sur ce sujet. Ce renoncement avait un prix qui se payait en ce moment même, mais l'elfe avait d'autres occupations qu'il ne pouvait sacrifier aux affaires du monde. Ainsi va le cycle des choses.

Il ne souhaitait pas regarder le combat de trop près, mais par curiosité, il tenait à s'enquérir de la situation. Tandis que les deux champions finissaient de se préparer, et prenait le temps de toiser chacun leur adversaire, tout en exhibant pour la galerie leur compétences martiales, l'ogre grognant un peu plus que son opposant, l'elfe se pencha légèrement du côté d'Albius Thorn, il n'osait pas sourire et demanda d'un ton réfléchi mais sans froideur :

« Connaissez-vous le détail de l'affaire ? Je ne connais ni la Comtesse de Veildia ni Lucian de Bomerond, lequel est accusé de parjure et de diffamation ? ».

L'elfe avait aussi d'autres questions à poser. A vrai dire, son père l'avait chargé de tenir informé le diligent Albius Thorn du mal inconnu qui le préoccupait. Il n'était pas temps de s'alarmer, mais tous les renseignements étaient les bienvenus, lui répétait Tavaril.

_________________
Loôb Nôorr
Avatar :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4878
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Anthe - 1.0 - Débuts difficiles   Ven 19 Sep 2014, 10:20 am

Observant lui aussi le cérémonial qui se déroulait avant de début des hostilités, Albius caressa son bouc grisonnant à l'entente de ta question. L'homme d'un âge avancé portait de petites lunettes rondes derrière lesquelles se trouvaient deux yeux azur. Habillé d'un complet noir et d'un pardessus tout aussi sombre; seule sa chemise à lacets blanche apportait un peu de vie chez cette personne connue pour sa sobriété autan vestimentaire que comportementale.

" Hé bien; Il me semble que le Sieur de Bomerond est accusé de diffamations. La Ruche n'étant pas le lieu rêvé pour régler ce genre d'affaire aussi brutalement, ils se sont donc fixés sur la Fourmilière. La Comtesse ayant une réputation à préserver, elle n'a pas reculée lors de la provocation du Duel Judiciaire...
Votre père n'est pas présent ? Va-t-il bien ?  "


Pendant ce temps quelques faiseurs de troubles se firent ramener à l'ordre par de bons coups de matraques; et Maul le Capitaine des Furets se détacha des groupes pour revenir au centre du cercle en levant les bras pour faire silence. Le bruit ambiant réduit un peu sans disparaître cependant.

" Aucune partie ne souhaitant s'écarter, le Duel Judiciaire va pouvoir commencer ! "

La foule se mit presque instantanément à hurler, comme galvanisé par la vue prochaine du sang et du combat. Toutes les races étaient présentes dans la Fourmilière, toutes aussi miséreuses en général, toutes attendant le moindre divertissement pour oublier leur pauvre condition. Le Capitaine s'adressa brièvement aux deux champions qui étaient tous deux équipés; un bouclier et un poignard pour l'humain, une hache à deux mains pour l'Ogre. Les styles allaient être radicalement opposés et le spectacle promettait d'être là. Se positionnant face à face, les combattants se fixaient derrière leurs casques. Un calme presque absolu avait gagné la foule, tous les regards étaient fixés sur Maul, bras levé qui le baissa violemment d'un coup tout en hurlant le début du Duel !

Effectuant des pas sur le côté, les deux guerriers se jaugeaient, tournant en rond et gardant chacun une bonne distance pour ne pas se faire surprendre. Les cris de la foule avaient recommencés tout comme les paris qui ne seraient arrêtés qu'au moment du premier échange de coups. Se tordant, l'Ogre agrippa sa hache loin tout en effectuant un moulinet ample et puissant visant à balayer l'air devant lui et peut être au passage coupé en deux l'humain. Ce dernier ne se laissa pas trucider et, effectua une belle roulade, passant sur le côté de l'Ogre. Une fois redressé, il frappa dans la jambe du mastodonte et seul le tintement du métal se fit entendre. S'écartant à vive allure pour ne pas subir un nouvel assaut, Drustan replaça de la distance entre lui et Krog. Les témoins exultaient et hurlaient sur les combattant, la foule voulait du sang !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lob Nor
Aventurier
avatar

Messages : 456
Date d'inscription : 11/09/2014

MessageSujet: Re: Anthe - 1.0 - Débuts difficiles   Ven 19 Sep 2014, 6:15 pm

Les traits fatigués de son père apparurent à l'elfe, allait-il bien ?

« Oh oui, et vous ? Oui, il n'a pas une minute à lui, mais il va bien. Nous sommes préoccupés par l'arrivée d'un nouveau cas, ce matin, une jeune femme cette fois. Il se pourrait que la maladie atteigne plus facilement les humains, mais il est trop tôt pour le dire. Encore une fois, nos patients sont la plupart du temps exsangues et sans force, et leur métabolisme fonctionne au ralenti, mais nous n'avons pu déterminer aucune cause extérieure, et les remèdes sont inefficaces. S'il s'agit d'une bactérie, nous ignorons d'où elle provient. La seule chose qui est certaine, c'est que la maladie gagne du terrain. Des prêtres pourvus du Don de Kima pourraient certainement aider individuellement les patients, mais jusqu'à présent, nous n’avons aucune solution durable pour endiguer l’épidémie ou la guérir, nous essayons nos remèdes en vain. Avez-vous entendu parler de cas qui se seraient déclarés hors de la Fourmilière ? »

L'elfe avait parlé d'une traite, détaillant tout ce qu'ils avaient pu observé jusque-là, c'est-à-dire rien de bien neuf pour l'apothicaire. Le temps qu'il reprenne son souffle, Albius Thorn était déjà prêt à répondre.

A ce moment, les cris de la foule s'intensifièrent. Après quelques passe d'armes infructueuses, Drustan s'était frayé un chemin dans le dos de l'ogre, mais celui-ci avait réagi à temps pour détourner dans les airs la dague de son assaillant et lui faire perdre l'équilibre. Happé par le spectacle, Anthe n'avait pas saisi le début de la réponse de l'apothicaire, qui s'était tu à son tour.

_________________
Loôb Nôorr
Avatar :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4878
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Anthe - 1.0 - Débuts difficiles   Lun 22 Sep 2014, 4:33 pm

Hurlant au-dessus du cercle de combat, le métal qui composait le plastron et le casque de l’humain venait de se faire broyer sous un violent et rapide coup de l’Ogre. Volant en éclat, le casque stoppa sa course sur les pavés aux pieds de deux Nains au premier rang. La foule abasourdie par le choc qui venait d’avoir lieu observait Drustan légèrement plié en avant, l’un de ses bras fortement appuyé contre son torse. Ne lui laissant pas le temps de reprendre son souffle, Krog effectua une frappe verticale afin d’en finir avec ce Duel judiciaire. Abattant son arme, il fit voler plusieurs pavés dans la foule affolé mais ne toucha pas l’humain qui, avait effectué de justesse une roulade agile, le mettant hors de portée du colosse face à lui. Levant un bras vers la foule et relevant la tête, Aamon se redressa tout en se dirigeant d’un pas assuré vers son coin, où se trouvait sa table d’équipements. Albius profita de ce moment de pause pour répondre à ta question en se caressant une moustache.

" Cela ne me dit rien, il faut dire que les conditions de vie ici sont pour les moins… pauvres. Peut-être qu’il faudrait effectivement qu’un membre du clergé de Kima fasse un passage par votre maison de soins. Je vais faire mon possible pour en toucher un mot à un vieil ami prêtre au temple hospitalier une fois rentré. "

Aamon arracha le morceau de plastron plié et le déposa sur la table tandis que plusieurs serviteurs enlevaient les lacets qui soutenaient toujours la partie dorsale de son armure. Pendant ce temps, Krog tapait du poing sur son armure noire, grognant et criant en signe de victoire. La foule était en ébullition et hurlait elle aussi d’exultation face à la situation qui ne laissait aucune chance à l’ancien champion. Deux furets furent envoyer récupérer les armes de Drustan qui avaient été lâché suite au coup de l’Ogre, et en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, Aamon était de retour dans le cercle. Il ne portait plus de casque et n’avait plus de plaque sur le torse et le dos. Il avait cependant laissé de côté le bouclier et le poignard pour prendre en mains une épée à lame large de taille moyenne facilement identifiable comme un glaive de très bonne qualité à en juger par la qualité de ses finitions, et une hache de guerre elle aussi de très bonne facture.

" C’est l’heure de mourir humain ! Personne n’égale la Panse d’Acier ! ! ! "

" On raconte pourtant que si tu es encore vivant, c’est bien parce que tu cours plus vite que les autres membres de ta pathétique Panse, l’ogre.  "

Poussant un énorme cri de rage, Krog fonça tête baissée sur Aamon, balayant l’air de sa massive hache à deux mains afin de ne laisser aucune ouverture à son adversaire. Le duel recommença de plus belle alors que Drustan se montrait toujours plus habile pour éviter les assauts répétés de l’Ogre qui était visiblement entré dans une sorte de rage sanguinaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lob Nor
Aventurier
avatar

Messages : 456
Date d'inscription : 11/09/2014

MessageSujet: Re: Anthe - 1.0 - Débuts difficiles   Dim 05 Oct 2014, 5:23 pm

La foule exultait, ce n'était pas tous les jours que les duels duraient si longtemps. Les lames avides de sang brassaient l'air en vain ou s'abîmaient sur les pavés. Anthe croyait deviner aux cris de la foule qu'Aamon était un des champions préférés des spectateurs. Il avait troqué ses anciennes armes contre une épée et une hache, et prouvait ainsi qu'il voulait en finir. Un grand sourire aux lèvres, il avait l'air de se jouer de l'ogre. Mais les genoux de l'elfe ne cessaient de trembler. L'homme pouvait jouer un temps au chat et à la souris, mais Anthe connaissait le corps humain, il ne pouvait sans doute déjà plus bondir si lestement. La durée du combat pesait dans la balance en faveur de l'ogre, plus endurant. Si Aamon avait choisi de s'armer d'une épée et d'une hache, combinaison spectaculaire mais qui demandait une maîtrise exemplaire, il fallait qu'il soit irréprochable et l'emporte rapidement. Sinon... Anthe espérait qu'il se rendrait à temps.

Mais son père l'avait prévenu, les champions d'arène n'abandonnent presque jamais, poussés par les cris de la foule, l'orgueil, l'adrénaline, les substances dopantes ou surtout la crainte des représailles de l'employeur quand il s'agissait comme ici d'une comtesse.

Anthe commençait à pâlir. Heureusement, c'était à peine visible sur son visage déjà blanc comme le marbre. L'adresse des deux jouteurs l'avaient captivé, mais si les autres ne semblaient pas percevoir la différence entre ce combat et un spectacle d'acrobates, ce n'était pas le cas de l'elfe. Va pour l'intégration, il n'était pas obligé de se plier à toutes les règles sociales des hommes :

« Je n'ai pas vraiment envie de contempler l'effusion de sang. »

Il sourit avec détermination à son collègue apothicaire, mais ne s'attarda pas sur sa réaction qui l'intéressait peu. Il ne pouvait de toutes façons pas se dérober. Le dénouement approchait, un des deux adversaires fourbu de fatigue, ne pourrait plus suivre la cadence et commettrait une grave erreur.

_________________
Loôb Nôorr
Avatar :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4878
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Anthe - 1.0 - Débuts difficiles   Mer 15 Oct 2014, 12:36 pm

Après quelques échanges prudents, les deux combattants en revenait à un corps à corps brutal et vif dans lequel l'Ogre démontrant sa force supérieure, et l'humain usait de toute son agilité pour rester hors de portée des assaut de son ennemi. Effectuant une pirouette souple, Aamon se faufila sur le côté gauche de Krog et frappa avec habileté de sa hache l'arrière du genou du mastodonte, arrachant plusieurs lanières de cuir et faisant sévèrement grogner l'Ogre. Se retournant en fendant l’air de sa massive hache Krog obligea Drustan à se baisser sur place pour ne pas être démembré. Profitant de sa position haute, il fit vriller sa hache afin de place un terrible coup vertical que l’humain esquiva une fois de plus grâce à une glissade entre les jambes du géant. Faisant volte-face, l’humain enfonça avec force et précision sa lame à l’endroit même qu’il avait au préalable frappé de son poignard puis de sa hache. Le sang gicla accompagné du hurlement de Krog, tandis que la pointe de l’épée venait de lui perforer le genou ressortant de quelques centimètres par l’avant de sa jambière.

Hurlant de rage et de douleur, l’Ogre lâcha sa hache et agrippa l’humain de ses puissantes mains. Aamon lâcha sa hache pour se débattre, mais ainsi immobilisé il n’avait plus aucune chance de se libérer de l’étreinte de Krog. Reculant sa tête, le colosse l’abattit violemment sur celle de l’homme dans un coup de tête fracassant. Une fois de plus le sang coula, alors que les cris de la foule résonnaient dans toutes les rues alentours attirant encore plus de monde. Déposant l’humain au sol, l’Ogre commença à l’étrangler d’une main avant de lui asséner un violent coup de poing au visage qui laissa Drustan sonné et chancelant.

" Alors Humain ! Vois ma puissance, Personne ne s’attaque à la Panse d’Acier ! Personne ! "

Krog s’approcha et agrippa à nouveau Aamon de ses mains, le soulevant dans les airs par le cou afin de le montrer à la foule qui était en transe ! La Comtesse semblait horrifiée par le spectacle et la fin inévitable du combat qui s’annonçait, tout comme Lucian de Bomerond affichait un large sourire en voyant son Champion mener l’affrontement et s’apprêtant à le finir. Albius regardait le spectacle tout en dévisageant le Capitaine des Furets, attendant surement de lui qu’il mette un terme au combat. Pourtant, ce dernier avait les yeux rivés sur les guerriers, jaugeant surement le bon moment pour arrêter le massacre afin que personne ne puisse s’opposer à sa décision, et que le vainqueur soit reconnu de tous. Se mettant à hurler à la manière d'une bête sauvage, de rage et d'exaltation, l'Ogre en avait oublié son ennemi qui pendait à son bras musclé comme une poupée de chiffon. Le Capitaine Maul fit un pas en avant, et c'est alors que les hurlements de victoire de Krog se transformèrent en cris de douleur.

Profitant du peu d'attention que lui accordait son adversaire, Aamon qui avait récupéré une partie de sa lucidité, venait de frapper de son talon le morceau de la lame de son épée qui dépassait du genoux de Krog. La vibration, et le choc interne avait été si douloureux que l'Ogre en avait lâché l'humain et c'était plié en deux, soutenant de ses mains sa jambe blessée. De l'autre côté, à peine avait-il touché le sol que l'Humain c'était emparé de sa hache au sol. S'accroupissant à la vitesse de l'éclair, il effectua un mouvement circulaire de droite à gauche, venant déchirer le cuire et les pièces de métal qui tenaient encore le genoux percé de l'Ogre en un seul morceau. La foule silencieuse était aussi surprise que le guerrier de la panse d'Acier. L'acier effilé de la hache sectionna les ligaments qui gardaient la jambe de Krog intacte, profitant de la lame déjà enfoncée pour traverser presque entièrement le membre de celui qui se tenait fièrement debout quelques secondes au par avant. Tombant sur le côté, les restes de la jambe encore accrochés par quelques muscles déversaient une véritable mer de sang Ogre sur les pavés sales du Cercle de Justice.

Le temps sembla presque ralentir alors que le Champion de l'Arène finissait sa pirouette sanglante pour se tenir face à l'Ogre. Levant sa hache au dessus de sa tête il y avait de la rage dans ses yeux, accompagnée par le brin de folie de ses combattants éprouvant une sorte de bonheur à la vue du sang et au moment de prendre une vie. Violence et barbarisme, voilà deux mots qui pouvaient parfaitement résumer la situation pour une personne éloignée de ce genre de comportements. Le choc suivant ébranla le casque du colosse, le métal se plia et le sang gicla à travers les aérations sculptés dans l'acier. Levant sa main gantée comme une ultime défense, Krog la vit se faire perforer et ouvrir en deux sous la brutalité du coup d'Aamon. S'affalant dos au sol, il ne restait plus rien de l'Ogre, qu'une masse de chair inconsciente se vidant de son sang. Sa jambe gauche au niveau du genoux n'était rattaché à sa cuisse que par quelques morceaux de muscles et la torsion de l'armure de métal qui n'avait pas été fendue. Sa main gauche était fendue entre le majeur et l'annulaire, là où la hache qui y était toujours avait creusé son passage. Quant au visage du pauvre bougre, il ne devait pas avoir fière allure vu la déformation du casque qui lui cachait la tête.

" Par la grâce de Kima... "

Se penchant sur le corps de l'Ogre, l'Humain remarqua le Capitaine des Furets ainsi que d'autres gardes figés face à ce spectacle horrible. La foule toute entière avait été médusée par ce retournement de situation ultra-violent. Puis ce fut une autre clameur qui émergea des spectateurs, levant leurs mains vers la voûte de la caverne et applaudissant en beuglant.

" Druu-stann !
Druu-stann !
Druu-stann !
Druu-stann ! "


Aamon se retourna vers la foule, levant ses bras bien au dessus de sa tête ensanglantée en signe de victoire. Certaines femmes ouvraient leurs vêtements pour laisser apparaître de voluptueuses poitrines alors qu'une étrange impression d’adoration malsaine émanait de toute une partie de la foule en plein délire. Après plusieurs longues secondes l'acclamation générale se réduit avant de s'arrêter pour laisser filtrer la voix du chef des Furets qui avait commencé à annoncer officiellement le résultat du duel.

" ... déclare la Comtesse Ulrika de Veildia partie prévalant suite à la victoire par son champion Aamon Drustan du duel judiciaire tenu en ce jour.
Ainsi, pour les accusation de parjure et diffamation, Lucian de Bomerond est condamné à payer la somme de deux cents druks d'or à la Comtesse Ulrika de Veildia afin de clôturer le procès 5627. Si la somme n'est pas versé dans l'année encourue, alors Lucian de Bomerond devra s’acquitter de son méfait par une peine de prison où être déclaré hors-la-loi. Par la présente je déclare ce procès en instance de clôture jusqu'à la fin de l'année ou le règlement des dommages par Lucian de Bomerond. "


Sans attendre, Thorn se précipita vers l'Ogre qui gisait dans une véritable marre de sang. Aamon Drustan était assis sur une chaise pliable, se faisant nettoyer le visage et le haut du corps par des serviteurs de la Comtesse, tandis que les nobles parlaient eux avec le chef des Furets, et que les derniers gardes veillaient à bien faire s'écarter la foule de voyeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lob Nor
Aventurier
avatar

Messages : 456
Date d'inscription : 11/09/2014

MessageSujet: Re: Anthe - 1.0 - Débuts difficiles   Ven 17 Oct 2014, 12:15 am

Voilà ! Le combat était terminé. Enfin ! Il avait d'abord cru que l'ogre l'emporterait dans un bain de sang, un instant il avait été soulagé en pensant que le combat finirait pour l'humain avec une simple douleur de gorge, et quelques petites séquelles éphémères, puis la situation s'était renversée. Sur une note d'optimisme cependant, Drustan n'aurait probablement pas survécu à une blessure de cette gravité, mais Krog avait peut-être ses chances.

Anthe évita sur la pointe des pieds un garde qui s'était attardé un peu trop longtemps sur le spectacle avant de reprendre ses esprits puis de retourner aider ses collègues à disperser la foule d'une grosse voix. L'elfe non plus n'avait peut-être pas réagi aussi vite qu'il l'aurait dû, mais en quelques enjambées il avait rattrapé Albius Thorn près de l'ogre.

L'apothicaire se baissait pour contenir l'hémorragie avec un linge épais qui ne tarda pas à prendre la couleur du sang. Anthe s'accroupit à côté, le bout de ses chaussures trempant dans la flaque de sang noir, pour essayer de détacher la jambière de Korg qui empêchait d'accéder aux points de pression. Il fallut deux assistants pour l'aider à surélever la jambe énorme de l'ogre, et un autre pour tenir le deuxième morceau à proximité. Il serait nécessaire de l'amputer, mais ce n'était pas la première urgence. La jambe de Korg à peu près immobile, Albius laissa un assistant prendre le relais tandis qu'il sortait un garrot de son sac. Les doigts fins d'Anthe s'était faufilés derrière le genou et finissaient de dénouer la jambière. Ce n'était pas la première fois qu'il devait débarrasser un patient de son équipement, mais jamais dans une telle situation. Quelques gestes prudents de plus, et la protection résonnait contre le pavé, quelques centimètres plus loin. Anthe laissa la place à l'apothicaire pour que ce dernier puisse placer le garrot. Opération qui n'était pas simple étant donné les dimensions de Korg. Au moment où l'elfe se nettoyait les mains et jetait un coup d'œil sur le casque du guerrier, se demandant comment l'on pourrait l'ôter sans prendre de risques excessif, l'ogre se mit à grogner. L'elfe tressaillit, il avait cru que celui-ci était dans les vapes pour de bon.

« Ne bougez surtout pas ! On s'occupe de vous. »

L'ogre marmonna quelque chose d'incompréhensible. Anthe était incapable de dire s'il voulait de l'eau ou exprimer ses dernières volontés. Il craignait de ne pas avoir été entendu. Il avait vu l'ogre combattre, blesser et être blessé, il n'osait s'approcher à portée de bras, mais il surmonta son appréhension et lui répéta les mêmes paroles. Anthe avait un anesthésiant dans son sac, mais s'il l'utilisait, l'ogre aurait le temps de résister, il valait mieux attendre qu'Albius ait bien appliqué le garrot pour désinfecter la plaie et s'occuper du reste.

_________________
Loôb Nôorr
Avatar :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4878
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Anthe - 1.0 - Débuts difficiles   Dim 19 Oct 2014, 2:15 pm

Albius profita se caressa la moustache, réfléchissant sur la marche à suivre pour découper la jambe de l'Ogre sans provoquer une perte de sang trop importante pouvant causer la mort de ce dernier.

" Hum... Je vais avoir besoin que vous me fassiez un puissant garrot au dessus de son genoux. Vous là, allez chercher les cisailles et coupez moi les lanières de son armure par ici ! Je dois pouvoir voir sa cuisse, surtout s'il est besoin d'effectuer une compression supplémentaire... Qu'est ce que je ne donnerai pas pour avoir avoir un mage dans les parages dans ce genre de situation. Un petit tour de passe passe et hop, ça serait joué ! "

Le serviteurs se mirent à l'ouvrage, dégageant la cuisse de l'Ogre alors que se dernier grommelait encore des paroles incompréhensibles. S'agitant soudainement, il agrippa par le bras l'un des assistants de l’apothicaire, lui faisant échapper un cris de douleur alors qu'il lui compressait le bras de sa gigantesque main. Plusieurs Furets accoururent dans votre direction, retenant de leur mieux le colosse afin qu'il se laisse faire.

" Monsieur Senlin, pourriez-vous faire en sorte de le calmer ? J'ai souvenir d'une décoction de votre crue pouvant embrouiller l'esprit des gens, et par la même occasion, les plonger dans une sorte de sommeil parallèle. En avez-vous ici ?
Ensuite vous vous occuperez de couper ce qui tient encore sa jambe, vous êtes plus jeune et robuste que moi."


Œuvrant à ôter les restes de la cuissarde de Krog, Thorn avait recouvert la jambe en partie tranchée d'un cataplasme qui semblait avoir freiné l'écoulement du sang. Cependant l'amputation était inévitable pour pouvoir soigner le guerrier durablement. La foule c'était dispersée et seule restaient encore quelques voyeurs avides de sang, ainsi que des curieux désireux d'en apprendre plus sur vos méthodes de travail. Aamon de son côté attendait son tour pour se faire examiner tandis que son employeur la Comtesse Ulrika était encore en discussion avec le Capitaine Maul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lob Nor
Aventurier
avatar

Messages : 456
Date d'inscription : 11/09/2014

MessageSujet: Re: Anthe - 1.0 - Débuts difficiles   Mer 29 Oct 2014, 7:05 pm

Oui, Albius n'avait pas tort. Anthe aurait bien laissé la chair à vif et les réparations d'urgence aux mages, pour ne s'occuper que de ses concoctions de plantes et de leurs effets variés. Mais en continuant la tradition de sa famille, il n'était pas seulement herboriste, il soignait ceux qui venaient le voir, et il n'aurait pu abandonner son père seul  dans sa lutte acharnée contre les morts trop laides de la Fourmilière et les maux quotidiens du quartier.

Comme Anthe s'approchait à petits pas de l'ogre, le corps de l'ogre se souleva comme une vague à l'approche du rivage. Anthe, déjà sur ses gardes, échappa d'un bond à l'emprise aveugle du mastodonte, et le bras d'un assistant en fit les frais. Albius grimaça alors que le flot de sang contenu était un temps reparti de plus belle.

Mais l'accident ne dura pas longtemps, les gardes libérèrent le pauvre homme, par chances sans lésions, et ils parvinrent à calmer l'ogre momentanément. C'était la bonne occasion, si Krog comprenait, alors il ne résisterait pas à son calmant, le temps qu'il fasse effet.

« Monsieur Senlin, pourriez-vous faire en sorte de le calmer ? J'ai souvenir d'une décoction de votre crue pouvant embrouiller l'esprit des gens, et par la même occasion, les plonger dans une sorte de sommeil parallèle. En avez-vous ici ?
Ensuite vous vous occuperez de couper ce qui tient encore sa jambe, vous êtes plus jeune et robuste que moi.


Oui ! L'effet n'est pas instantané, mais puisque vous semblez tranquille, messire Krog, je vais vous administrer un calmant qui vous aidera à dormir le temps de vous soigner, ce sera fini dans quelques secondes. »

Anthe jeta un coup d'oeil aux Furets qui semblaient veiller à l'immobilité de l'ogre, et sortit de sa besace un flacon transparent, ainsi qu'un linge blanc, préalablement lavé. C'était un de ses rares elixirs qui ne nécessitait pas ingestion pour agir rapidement, il le réservait pour les malades inconscients et les ogres, bien sûr, à l'estomac impassible. Il versa une bonne partie du contenu sur le linge, puis s'approcha de l'ogre. Il fallait attendre qu'il soit endormi pour jeter sans risque un coup d'œil sous le masque. Pour l'instant, il s'agissait de se débrouiller autrement et de comprendre par où il respirait, comme l'ogre soufflait comme une forge naine, ce n'était pas difficile. L'elfe s'approcha encore, s'agenouilla, répéta quelques mises en garde sur le ton que l'on prend à l'égard d'un animal blessé et plaça le chiffon directement à l'endroit approprié. Il maintint le chiffon et détourna la tête pour ne pas respirer les effluves de trop près. Une seconde, deux secondes... Il fallait attendre encore un peu.

Sans le savoir, en tournant la tête, Anthe avait croisé le regard d'Aamon qui attendait tranquillement. Celui-ci lui sourit gaiment. Pendant ce temps, Anthe comptait encore, et se rappelait son père un peu plus tôt, qui réparait un nain de quelques coups d'aiguille indolore. Une fois Krog endormi, il pourrait enfin respirer un peu et mener à bien l'amputation de l'ogre. Si tout se passait bien.

_________________
Loôb Nôorr
Avatar :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4878
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Anthe - 1.0 - Débuts difficiles   Lun 03 Nov 2014, 10:30 am

Tpréparation fit assez rapidement effet et bientôt l'Ogre encore vivace sombra dans un sommeil profond et complet. Les Furets qui œuvraient à le tenir en place se regardèrent interrogateur avant de te jeter le même regard que celui que l'on pourrait adresser à un magicien. Albius était de son côté complètement dédié à l'étude de la jambe massacrée de Krog qui avait été libérée de son étreinte de cuir et de métal. La vision de l'informe moignon qui composait avait provoqué l'évanouissement d'un des serviteurs de Lucian de Bomerond, un autre écoutait attentivement les directives de l'apothicaire tandis qu'il se préparait à scier une partie des ligaments et des os brisés avant de cautériser la blessure.

La terre battue qui recouvrait en partie les pavés du cercle de justice était entièrement rouge et les voyeurs anciennement présent s'écartaient tous en s'approchant, redoutant d'avoir à observer une telle scène. L'un des Furets se leva d'un bon pour aller dégobiller un peu plus loin alors que la jambe venait d'être séparée en deux, provoquant par les nombreuses sections un flot de sang bien plus important qui serait bientôt stoppé par un garrot puissant de Thorn. Il t'adressa un regard tendue avant de se remettre au travail, te laissant devant le casque déformé de l'Ogre et sa main blessée. Te fixant avec des yeux en partie effrayés, un des serviteurs c'était approché pour t'aider à pratiquer la médecine et les soins.

L'autre guerrier venait de se faire remettre une bourse qui sonnait bien, la Comtesse n'attendant pas plus pour faire route avec sa cohorte en direction des quartiers plus nobles de la cité qu'elle connaissait mieux. Une petite escorte de Furets l'accompagnaient alors que le Cercle de Justice reprenait son souffle par l'installation de deux procès. Le Capitaine Maul passa rapidement vous voir afin de s'enquérir du temps que les soins allaient prendre pour pouvoir faire nettoyer le lieu afin de préparer le prochain duel dans quelques jours. Puis, aussi vite qu'il était arrivé, il vous quitta en vous saluant pour aller calmer les deux protagonistes d'un procès qui allaient en venir au main pour une sombre histoire de miaulements de chats et de problèmes de sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lob Nor
Aventurier
avatar

Messages : 456
Date d'inscription : 11/09/2014

MessageSujet: Re: Anthe - 1.0 - Débuts difficiles   Mar 11 Nov 2014, 11:34 am

L'elfe s'était relevé, satisfait. Quelques Furets le regardaient avec un drôle d'air, et lui même restait immobile, arborant un petit sourire malicieux. Il avait forcé la dose sans penser que l'ogre y succomberait en un temps si bref, c'était à noter pour plus tard.

Rassuré sur ses propres talents, il examina avec un aplomb renouvelé l'apothicaire qui sciait lui-même ce qu'il y avait à scier. Malgré tout, il grimaça un peu en voyant l'intérieur paraître à l'extérieur.

Pendant ce temps, l'ogre dormait comme un gros chat, et semblait même respirer à peu près normalement. En comparaison du reste, s'occuper de sa main n'avait pas été difficile, il avait bien fallu redoubler d'attention pour enlever son casque, mais l'état du visage de l'ogre s'avéra moins inquiétant qu'on eût pu le craindre. Après qu'Anthe eut nettoyé les cicatrices de l'ogre, on l'emporta. Anthe ne connaissait pas assez les ogres pour savoir ce que de tels stigmates pouvaient lui réserver à son réveil.

Il s'apprêtait à suivre Albius Thorn pour lui passer quelques commandes en échange de services. Les ingrédients qui entraient dans la composition d'un tel elixir étaient malheureusement assez rares, et bien plus encore depuis vingt ans. Il suivait donc l'apothicaire d'un bon pas quand celui-ci se retourna en le remerciant de son aide, et en l'invitant à s'occuper d'Aamon Durstan. Si celui-ci n'avait besoin de rien, il pourrait s'en aller.

Bien. L'elfe s'éloigna en direction de l'humain. Ce dernier avait laissé son sourire goguenard de côté, et débarrassé de ses armes, il n'avait plus la même allure furieuse, ce qui lui donnait l'air plus humain. Il l'avait vu manier ses lames énormes comme si elles n'étaient pas là, et se jouer de l'ogre et de la fatigue comme s'il avait suffi de les oublier. Il en tremblait encore.

« Bonjour. J'ai vu que l'on s'était occupé de vous, avez-vous besoin de soins supplémentaires ? »

_________________
Loôb Nôorr
Avatar :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4878
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Anthe - 1.0 - Débuts difficiles   Mar 11 Nov 2014, 5:34 pm


L'homme te regarda t'approcher avec hésitation d'un air impassible. Il haussa un sourcil à l'entente de ta question et orienta ses yeux vers son arcade ouverte par le choc de tête, avant d'écarter légèrement les bras pour orienter ton regard sur son côté gauche. Il avait en effet commencé à se teinter de violet et de bleu suite au violent coup de hache qui avait broyer son plastron de plaque à cet endroit précis. Sa nuque aussi semblait contusionnée par l'étranglement de l'Ogre mais rien de plus grave n'était à déplorer chez le vainqueur du duel.

Aamon Drustan:
 

" Les serviteurs n'ont fait que me nettoyer et arrêter le saignement par l'application d'un baume. Je dois être recousu si nécessaire; je souhaite savoir quoi prendre pour réduire mon temps de guérison. J'ai un autre combat dans quinze jours et mes côtes doivent se ressouder d'ici là. Je vous écoute. "

Droit et fier, le champion montrait une assurance et un intérêt pour son état de santé rare chez les combattants que tu avais pu croiser jusqu'alors. Cependant, c'était la première fois que tu pouvais t'occuper d'un guerrier aussi prestigieux. Les tables se faisaient enlever et il ne resterait bientôt plus qu'un des serviteurs de la Comtesse surveillant les affaires de Drustan; un grand sac à dos ainsi que de solides vêtements de cuir et une belle épée dans son fourreau. Il fallait croire que l'étalage d'équipement qui se trouvait là peu de temps au par avant ne lui appartenait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lob Nor
Aventurier
avatar

Messages : 456
Date d'inscription : 11/09/2014

MessageSujet: Re: Anthe - 1.0 - Débuts difficiles   Mer 12 Nov 2014, 3:06 pm

« Je vais vous indiquer un régime à suivre, si vous avez l'occasion de vous procurer d'un côté des produits laitiers, de l'autre des œufs et de la soupe de légumes, la prêle des champs est aussi efficace et on en trouve encore assez facilement. Je vous noterai tout ça plus précisément. ... ... Non, il n'est pas nécessaire de vous recoudre... Mais... Voilà, prenez ce papier, il y a un reste de pâte à l'intérieur, appliquez-en ce soir et demain matin sur votre arcade, et tout se passera bien. Quant à vos bleus, je vais vous prescrire un cataplasme. Dites-moi seulement si vous avez mal quand je touche ici... ici... ici... il n'y a pas l'air d'y avoir de soucis. Il faut surtout ménager vos côtes, si vous ne vous mettez pas en situation dangereuse, et que vous cessez tout mouvement dès que vous avez une douleur, vous pouvez très bien continuer l'entraînement. »

Aamon Drustan tournait sagement la tête quand on le lui demandait, son arrogance apparente de tout à l'heure n'accompagnant que les domaines où il se savait exceller.

Anthe se releva avec un sourire de médecin presque imperceptible, et se demanda s'il avait de quoi écrire quelques notes dans l'immédiat, sinon, il irait faire porter ses indications un peu plus tard. Aamon était un curieux personnage, mais Anthe lui l'était moins, curieux, il restait disponible aux impressions extérieures mais n'avait jamais posé de questions directes que sur les champignons.

Regardant dans la direction où devait se trouver son habitation, il releva la tête, et pensa aux informations qu'il devait transmettre à son père, ce que lui avait dit Albius Thorn sur la maladie qui les préoccupait et les démarches qu'il tenterait auprès du clergé de Kima, mais regardant dans la direction inverse, il se disait surtout qu'après cette première expérience au Cercle, il méritait bien de faire un tour vers les cultures de champignon des grottes.

Mais enfin, d'abord, il fallait s'assurer qu'Aamon avait toutes les informations nécessaires à disposition.

_________________
Loôb Nôorr
Avatar :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4878
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Anthe - 1.0 - Débuts difficiles   Ven 14 Nov 2014, 12:49 pm


Drustan fit une légère grimace lorsque tes doigts vinrent s'appuyer contre ses côtes. Puis presque religieusement, il écouta tes recommandation avec la plus grande attention. La tête vers la droite il haussa les sourcils alors que plus loin derrière toi, au niveau du Cercle de Justice, les beuglements de la foule avaient repris de plus belle.

" Très bien, pour les autres détails vous n'aurez qu'à voir avec Bartram. Merci... je suppose. "

Se retournant après ton auscultation générale, le guerrier se rhabilla avant de fixer le ceinturon portant son épée à sa taille et de se couvrir de sa veste de cuir de bonne facture. Il t'adressa un signe de la main, attendant quelques instants de savoir si oui ou non tu avais d'autres questions à lui poser pour pouvoir partir son sac sur le dos en direction de l'Est et de la Ruche. De l'autre côté, la foule exultait devant le spectacle morbide d'une pendaison de voleurs de poules. Trois hommes âgées de 14 à 26 ans avaient pénétrés la fameuse boucherie de la Tête de Porc pour tenter d'y dérober quelques poulets, destinés à la consommation des nobles de la cité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lob Nor
Aventurier
avatar

Messages : 456
Date d'inscription : 11/09/2014

MessageSujet: Re: Anthe - 1.0 - Débuts difficiles   Dim 16 Nov 2014, 6:04 pm

« Je vous en prie. » répondit Anthe d'une voix blanche.

Il avait de moins en moins envie de parler. Il laissa le champion se rhabiller, rassembla un peu de vie dans un regard d'adieu et lui signifia qu'il pouvait y aller.

Bartram le vit se retourner vers la foule et le morbide spectacle de ces enfants muets, immobiles au bout d'une corde. On les descendrait de là pour on ne sait où, quand l'odeur se ferait trop contraignante, mais il resterait un petit quelque chose qui se mêlerait à l'air vicié de la Fourmilière. A cause de ce genre de vie, les elfes qui étaient arrivés en même temps qu'Anthe Senlin voulaient repartir pour la forêt, son père, avec son peu de ressources, s'usait en vain, tandis que les mécènes des profondeurs alternaient entre attentisme, répressions féroces et distributions gratuites savamment orchestrées. Mais les gens s'étaient habitués à l'odeur, aux exécutions et allaient parfois jusqu'à en redemander, trouvant là ou dans l'alcool un divertissement comme un autre. La plupart étaient plus occupés à s'éviter un pareil sort, à gagner leur pain quotidien ou à économiser pour le droit d'entrée, qu'à se répandre en commisération pour les autres.

Anthe se gratta le coude, s'il se rendait là-bas, tout ce qu'il pouvait accomplir, c'était se faire déposséder de ses biens au milieu de la foule. Il se retourna vers Bartram. Rester trop immobile, ici, c'était faire preuve d'une faiblesse malvenue. Il détailla au serviteur le régime qu'il préconisait pour Aamon Drustan. Ce dernier le lui répéta avec minutie. Comme les doses exactes n'avaient pas tant d'importance, l'apprenti herboriste jugea qu'il pouvait le laisser partir à son tour, ce qu'il fit. Comme avec Durstan, il lui adressa un au revoir plus énergique qu'il ne l'avait été dans toute la discussion, puis rassembla ses quelques affaires et se dirigea vers le nord, en direction de la Coudée.

Fouillant dans son sac, il en sortit un petit sachet d'herbes odorantes qui ne l'étaient plus tellement, et en respira le contenu pour chasser ses idées noires, espérant arriver au Cep d'Or sans encombre.

_________________
Loôb Nôorr
Avatar :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4878
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Anthe - 1.0 - Débuts difficiles   Lun 17 Nov 2014, 9:18 pm


Traversant les ruelles au Nord du Cercle de Justice il ne te fallut que quelques minutes pour te retrouver à arpenter les pavés de la Coudée. La rue était assez fréquentée, il fallait dire que les revendeurs de champignons étaient nombreux ici. A chaque coin de rue plusieurs hommes interpellaient les passants pour leur proposer des champignons séchés aux vertus curatives et capables d'enfumer les esprits. En bouillons, poudre, lamelles à mâcher, gomme ou simplement au naturel, une grande variété de champignons hallucinogènes pouvaient être achetés dans la Coudée. Et plus on se rapprochait du Cep d'Or, plus la qualité des champignons s'amélioraient ainsi que leurs prix.
Herbes et mêmes poudres minérales se vendaient ici. Tous ces produits avaient les mêmes effets : faire oublier aux pauvres gens de la Fourmilière leur existence pour atteindre un état second dans lequel ils trouvaient calme, repos, fantaisie, déconnexion de la réalité et joie illusoire. Le lieu rêvé des drogués de toute la cité dans une seule rue, une rue connue de tous pour l'importante quantité de champignons qui s'y trouvaient, champignons qui dans l'esprit du plus grand nombre servaient à nourrir et faire vivre Hiloroth. Un discours que pouvaient aussi tenir les revendeurs de rêves, après tout, eux aussi nourrissaient et faisaient vivre la cité. c'est d'ailleurs en remontant la rue que l'un d'eux t'interpella, un visage familier aux traits anguleux et au regard livide. L'homme était un peu plus petit que toi et malgré son âge assez jeune d'une vingtaine d'années, il en paraissait dix de plus. Fluet pour ne pas dire maigre, il portait comme à l'habitude d'amples vêtements dans lesquels il était facile de dissimuler ses poches de champignons "magiques".

" Hey ! Anthe ! C'est bien toi mon ami ? J'ai quelque chose qui devrait te plaire, un tout nouveau champignon, le Tricholoma. Ils ont tout juste commencé à en cultiver là haut. Anthe, aller viens voir ça. "

A l'angle d'une petite rue situé à l'Ouest de la Coudée à seulement une vingtaine de mètres du Cep d'Or, Jaquemin te faisait signe d'une main fébrile et tremblotante, affichant un sourire noire et troué par le manque d'hygiène dentaire et une consommation trop importante de substances agressives pour la plaque dentaire et les gencives, à l'image de la cigarette roulée qu'il fumait sans retenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lob Nor
Aventurier
avatar

Messages : 456
Date d'inscription : 11/09/2014

MessageSujet: Re: Anthe - 1.0 - Débuts difficiles   Mer 19 Nov 2014, 11:01 pm

Anthe leva la main avec un sourire plus franc qu'au Cercle. Il se fraya avec la minceur et la grâce d'un elfe, sur la pointe des pieds, un chemin à travers la petite foule. Jacquemin n'était pas véritablement son ami, car alors il ne l'aurait pas appelé "mon ami", et il n'était pas non plus un vendeur très fiable, mais au moins, Anthe était ici dans son élément.

Certains vendeurs proposaient des champignons aux vertus curatives, Anthe savait assez qu'aucun champignon n'avait de vertus curatives à proprement parler. Du moins sous cette forme, celle du fruit qui poussait à la surface, car le réseau mycellaire lui-même possédait sous la terre des vertus inégalées. Très rares étaient les humains qui savaient que les arbres d'Ylamil, sans ce réseau souterrain, pousseraient deux fois moins vite et deux fois moins haut. Mais enfin, les champignons d'Hiloroth défiaient pourtant cette description. Pour ceux qui croyaient à la génération spontanée ou qui demandaient parfois à Anthe des "graines" de champignon, ils n'étaient qu'une variété un peu étonnante et sans saveur, mais pour l'herboriste intoxiqué, leur étude n'était pas moins cruciale que celle de la Magiamit. Encore, s'il ne s'agissait que de moisissure ou de levure, on aurait pu imaginer qu'ils tirent leur nourriture de quelque part, mais d'où et comment les champignons des grottes absorbaient aussi efficacement leur nutriments, c'était une question encore débattue. Leur goût du moins assurait que ce n'était pas un miracle divin. Anthe Senlin n'avait pas l'honneur de participer à ce débat, mais il en recueillait les échos avec soin.

C'est pourquoi, même si le fruit des champignons pouvait avoir des effet hallucinogènes très singuliers, ou, en tant qu'éponge à substance atmosphérique, révéler certains facteurs de l'environnement immédiat, Anthe était parfois moins intéressé par ce fruit-même que par sa culture au Cep d'Or. Quelques champignons cultivables, au mycélium importable et peu étendu, y étaient cultivés en plus du champignon des grottes local. Toutefois, Jacquemin connaissait le mot magique, comme on lui parlait d'un nouveau champignon, l'occasion était trop rare, il n'allait pas dire non,. Le salaire d'Anthe provenait du métier de son père, mais la plupart des gains étaient immédiatement réinvestis dans l'entretien des instruments et le renouvellement du stock d'ingrédients. Anthe lui-même n'avait pas grand sou en poche :

« Ah ! Jacquemin, bonjour, ça m'intéresse ça. Mais dis-moi, le tricholoma, je connais, ce n'est pas qu'un seul champignon, c'est une catégorie pour spécialistes, quelle est la particularité de celui-ci ? Et puis, quel prix ? »

_________________
Loôb Nôorr
Avatar :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4878
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Anthe - 1.0 - Débuts difficiles   Lun 24 Nov 2014, 6:57 pm

Jaquemin renifla franchement en t'écoutant avant de se gratter le nez pour te répondre. Dans la rue, un groupe important de Furets passa en direction du Cep d'Or. Ils devaient surement venir récupérer une partie de la production destinée à nourrir les gardes pour les jours à venir.

" Ouai... un Elfe comme toi c'est super malin. Et ce champi là il va te rendre encore plus malin. Vrai de vrai, tu le mâches et après tu vois tout un tas de chiffres et de lettres qui se mettent à flotter dans les airs. C'est un truc de dingue, tout est différent, les couleurs, l'air... tout !

Normalement je le réserve à la haute, c'est spécialement cultivé pour les nobles, mais pour toi je fais une exception. Je sais que t'es un genre de scientifique et puis, ça fait un moment qu'on se connaît. Si tu veux je peux t'en avoir un peu, mais c'est pas donné.

Deux druks pour une tige et trois pour le chapeau. Cinq si tu le prends en entier et pour toi je peux descendre à quatre. "


Déplaçant sa besace de son côté vers son ventre, il l'ouvrit afin de te montrer une bourse à l'intérieur. Enroulé dans un morceau de papier à l'intérieur de la bourse se trouvaient six champignons Tricholoma, fins et allongés avec un chapeau effilé aux tons violacés et le pied gris bleu. Les champignons étaient en très bon état, présentant un bel anneau et une volve quasi complète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lob Nor
Aventurier
avatar

Messages : 456
Date d'inscription : 11/09/2014

MessageSujet: Re: Anthe - 1.0 - Débuts difficiles   Dim 30 Nov 2014, 2:21 pm

Anthe se pencha avidement au dessus de la besace, comme pour regarder au fond d'un vieux puits. Les champignons avaient été fraîchement cueillis, et leur allure attisait sa curiosité. Ils avaient une teinte similaire au champignon d'Hiloroth, et puisqu'ils étaient cultivés dans les mêmes grottes, la cause n'en était probablement pas étrangère.

Son visage n'avait pas l'air très ému par le baratin à peine dissimulé du vendeur, mais qu'il y ait un fond de vérité ou non, Anthe s'en moquait. Se relevant de tout son long, droit comme ses oreilles, il regarda le jeune homme et hocha vigoureusement la tête :

« Je vais en prendre un entier. Mais sais-tu d'où il est arrivé là-haut, par hasard ? Un instant, voilà. »

Et Anthe versa les quatre drucks d'argent dans la paume déjà ouverte de Jacquemin.

_________________
Loôb Nôorr
Avatar :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4878
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Anthe - 1.0 - Débuts difficiles   Lun 01 Déc 2014, 6:20 pm

Le dealer te confia l'un des champignons tout en enfouissant avidement tes pièces argentées dans la bourse sous son manteau large.

" Amuses toi bien avec ça mon ami. Si tu as besoin de plus tu sais où me trouver. hé hé hé... "

Derrière, la vie de la rue continuait bon train, et les furets redescendaient la coudée après avoir récupéré depuis le Cep d'Or plusieurs gros sac visiblement biens remplis. Le groupe de gardiens se figea alors qu'un groupe était sur leur chemin. Un homme gigantesque au physique imposant et au visage couvert de cicatrices se trouvait à la tête de trois hommes aux vêtements sombres, probablement originaires des Capes. Les furets pâlirent l'espace d'un instant avec de s'écarter rapidement de la voie pour laisser passer le balafré. L'homme remonta les pavés pour trouver l'un des employés du Cep d'Or avec qui il échangea quelques mots, avant de l'envoyer dans les serres. Les furets avaient stoppés leur marche et observaient le groupe de loin, une étrange tension venait alors de naître, faisant se carapater Jaquemin en moins de quelques secondes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lob Nor
Aventurier
avatar

Messages : 456
Date d'inscription : 11/09/2014

MessageSujet: Re: Anthe - 1.0 - Débuts difficiles   Lun 08 Déc 2014, 11:42 pm

Ah ! Un champignon bien chapeauté était toujours une joie pour l'elfe. Lui qui n'avait plus d'aïeul pour l'emmener en forêt, ni de forêt où pourrait l'emmener un aïeul, ni de livre coûteux mago-illustré sous la main, présentant chaque espèce dans les détails, il luttait chaque jour pour progresser dans son métier vaille que vaille. Son père n'était pas inculte en la matière, et pouvait l'aider, mais ce n'était pas sa spécialité. Une fois effectuées les quelques expériences qu'il pouvait se permettre avec ses maigres moyens, il lui faudrait probablement ingurgiter lui-même, encore une fois, les restes de ce champignon. Mais allons, pour l'instant, il avait peut-être l'occasion de se renseigner dans les milieux du Cep d'or, son cap était ferme et décidé.

Quand il vit sur son chemin une force de la nature, couvert de cicatrices de couleurs variées, allant du blanc de lait au bleu sanguin, passant par le rouge et le rose, accompagné d'une sinistre escorte, Anthe comprit qu'il ne fallait pas prendre le risque d'être mêlé malgré lui à une affaire sordide. Son père le lui avait dit haut et clair, les individus sombres et louches, par leur seule proximité, pouvaient vous embarquer dans des mésaventures. Bien sûr, à Hiloroth, les compromis étaient plus nuancés, à la hauteur de la gamme chromatique offerte par les gens de la cité. L'herboriste se demandait donc s'il devait vraiment s'inquiéter de ce balafré, le jugeant sur sa simple apparence, et l'effroi qu'il suscitait chez les Furets, après tout peu expérimentés pour certains. S'il fermait les yeux et les oreilles, Anthe n'était pas un intrus dans ces lieux, il pouvait s'en sortir comme ailleurs dans la cité, où là non plus un certain type d'individus n'était jamais absent, et il serait alors renseigné sur le Tricholoma avant d'y goûter. S'il revenait le lendemain, l'ordre devrait être inversé, car le Tricholoma ne tiendrait probablement pas la nuit tel quel.

Qu'à cela ne tienne, Anthe rassembla son courage, leva le regard vers le plafond de la grotte, comme s'il venait de se rappeler une tâche importante, et pivota sur lui-même, espérant rester discret, avant de redescendre derrière les Furets, prêt à bifurquer sur le chemin de sa maison.

_________________
Loôb Nôorr
Avatar :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4878
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Anthe - 1.0 - Débuts difficiles   Mar 09 Déc 2014, 7:53 pm


Visiblement invisible au reste du monde, personne ne remarqua l'Elfe qui marchait vers le Sud. Les Furets guettèrent quelques instants avant de reprendre leur route en s'échangeant quelques paroles.

Test Vigilance = 60

Même en passant à côté des convoyeurs, leurs paroles restèrent informes et abstraites à tes oreilles. Le bruit de la grotte couvrant en grande partie les échanges à voix basse des gens du coin, échanges nombreux, à l'observation de la présence importante de revendeurs de champignons pour certains cultivant leurs propres variétés depuis les murs même de leur habitation dans la rue.

{Tu peux te rendre à ta prochaine destination sans encombres du moment que ça ne se situe pas dans les Capes. N'oublies pas que l'accès à la Ruche demande un papier officiel que tu n'as pas. Si tu as des questions, tu as ton Antre !}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
 

Anthe - 1.0 - Débuts difficiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Débuts difficiles... [pv Kuroi]
» Moments difficiles pour nos vieillards!
» Buts de la finale de LDC (Barça 3-1 MU)
» Buts extraordinaires
» Meilleur Pointeur/Moy Buts Alloué

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes d'Arathiel :: Le coin RP :: Anciennes Aventures :: Aventures Solo-