AccueilAccès au siteRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Mar 17 Fév 2015, 2:14 pm


Myrha pris un petit moment à répondre et Peter sut la réponse à sa dernière question, la jeune fille s’était-elle donc coltinée la fourmilière depuis l’arrivée des humains à Hiloroth ? Triste sort selon le Comte, il se demandait presque comment lui, une jeune Chevalier de vingt-six ans et une magicienne paria pouvait se retrouver à être compagnon de route. C’était une réflexion intéressante qui fut interrompu par la remarque de Myrha.

"Dépêchons nous de rejoindre la Salamandre, une fois là-bas, je m'occuperai de ça."

Peter ne put malheureusement pas réprimer un rire, elle allait tenter la carte de la forte tête débrouillarde pour venir à bout d’un problème administratif alors qu’elle était en présence d’un noble et membre important de la Couronne ? Pour le Chevalier, les moyens ne manquaient pour obtenir un laisser-passer pour la Ruche, il était inutile pour eux deux de risquer encore une fois quoi que ce soit pour cette histoire. Le Guerrier dévisagea alors la magicienne qui continuait de parler et abordé maintenant le sujet de son épée. Elle semblait tellement innocente, courageuse dans un sens, mais innocente surtout, comme si elle était prête à affronter le monde entier d’elle-même et que les malheurs n’arrivaient qu’aux autres, pas à elle. Etrange Myrha, étrange petite chose. Lorsqu’elle eut fini de parler, Peter lui mis une main à l’arrière de l’épaule pour l’inciter à la suivre, il avait une solution simple lui.

« J’ai un ami qui dispose de plusieurs laissez-passer pour la Ruche, c’est un artiste de rue assez populaire, un ami d’enfance en plus de ça. Je lui ai déjà rendu plusieurs services et lui aussi. Il m’aidera sans hésitation comme je le ferais pour lui. »

A moins que Myrha ne s’oppose, le groupe allait prendre la route du Marché Elfique pour aller voir Ludwig, il y était apparemment.

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Jeu 19 Fév 2015, 6:33 pm

En moins de temps qu'ils ne l'auraient imaginé, les deux compagnons se retrouvèrent à descendre le long de la Salamandre, filant vers le Sud à travers la foule compacte qui n'aidait en rien Peter à oublier sa douloureuse blessure. Les chocs étaient nombreux et il ne se passait pas dix secondes sans qu'une bousculade n'atteigne le jeune Comte. La luminosité avait commencée à changer, signe que la journée serait bientôt dans son cycle nocturne et il était évident maintenant qu'il se faisait faim, surtout pour le blessé. Avec le nombre des personnes, la blessure du Chevalier n'était pas clairement visible, et même si son allure était ralentie, au moins les traces qu'il pouvait laisser derrière lui se faisaient instantanément piétiner par de nombreuses bottes et souliers.

L'odeur des champignons, forte en haut de la Salamandre, se dissipa petit à petit et laissa place à une senteur de pourriture infâme alors que le duo atteignait le Pas du Roi. En effet, comme tous les jours, les dents gâtés et rongées par le manque d'hygiène qui étaient arrachées au Vieux Chicot se retrouvaient dans la rue balancé par Born à l'attention des gamins qui se faisaient quelques sous en nettoyant le Pas du Roi pour les Furets sur l'ordre de la Couronne. Un tas important de dents pourries, de cheveux sales et d'autres poils étranges et malodorants formaient un monticule de détritus fourbus de saleté capables d'infecter quiconque y mettrait la main. Pourtant, cela ne semblait pas effrayer les gamins démunis des rues qui transportaient les déchets en direction d'un égout voisin pour les évacuer. Peut être que la misère de ces enfants et des gens du coin serait vue par le Comte, ou peut être l'ignorerait il comme tous ceux des beaux quartiers. Les mots de son précédent adversaire résonnaient d'une étrange façon, à la vue de cette réalité désolante.

Leurs pas menèrent Myrha et Peter quelques dizaines de mètres plus bas sur le Pas du Roi, empruntant rapidement la Sinueuse en direction du Ghetto des non-humains. Il aurait été peut être plus intéressant de passer proche du Marteau & l'Enclume, mais le trajet n'en aurait que plus long et l'état de Guerrier ne devait pas être observé à la légère. Le chemin le plus court serait donc le meilleur, et en plus de ça, la Sinueuse se trouvait être généralement calme et moins odorante que les rues voisines. Il fallait dire que la présence des Boucheries, Tanneries et autres commerces animait la zone en la rendant difficilement supportable pour ses habitants. L'odeur des déjections de porcs se faisait sentir à plusieurs rues de distance et malgré sa présence constante, elle était difficile à apprécier, même pour les travailleurs des Boucheries.

Il n'était pas rare de voir de nombreux nuages de fumé d’encens Elfique embrumé les appartements et filer à travers les trous des carreaux ou derrière les rideaux bouchant les fenêtres ouvertes. Les gens se masquaient régulièrement le visage pour limiter la gène, mais rien n'y faisait, la grande quantité d'excréments, même évacuée chaque jour par les conducteurs de fumier en direction des cultures extérieure, produisait une odeur qui collait à la peau des gens du coin. Ce fut donc avec la puanteur locale que les deux voyageurs coupèrent à travers la Sinueuse, ne la quittant que sur la fin pour gagner le Marché Elfique situé à l'extrémité Nord Ouest du Ghetto. Ici, l'air était frais et boisé, une étrange sensation emplissait le vent et c'était comme si une barrière invisible empêchait la puanteur voisine d'avancer sur le Marché. Il y avait du monde aux différents étals et nombre d'entre eux marchandaient des produits de manufacture Elfique, représentatifs de cette culture sylvestre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Jeu 19 Fév 2015, 7:35 pm

Avec une étrangeté qui n'était pour déplaire à Myrha, leur voyage se déroula sans accroc. Il fallait dire qu'au sortir des Capes, il était tout de suite plus facile de respirer ; non pas en raison de l'odeur qui, avouons-le, ne fleurait pas la rose entre les amas de détritus et les déjections porcines, mais plutôt parce que la tension nettement palpable qui régnait dans le quartier des malfrats était bien moindre ici, dans le Cœur. Ainsi, malgré des bousculades perpétuelles qui amenèrent la magicienne à jeter des coups d’œil réguliers vers la blessure de l'épéiste, les deux comparses parvinrent à s'approcher de leur destination.
La jeune femme, fermement décidée à négocier un laisser-passer fictif quitte à y risquer plus qu'une simple mèche de cheveux quelques minutes auparavant, n'avait pas hésité une seule seconde quand Peter lui proposa de faire jouer de ses relations pour lui autoriser l'accès à la Ruche.

Sur le trajet, elle avait pu s'intéresser à la population de la Fourmilière. Elle la connaissait par cœur mais ne pouvait s'empêcher de la redécouvrir à chaque fois. La vue de ces enfants qui déplaçaient les détritus pour gagner une bouchée de pain ne manqua pas de lui arracher une grimace contrariée. Mais si la situation la révoltait, elle la considérait comme normale. D'autant qu'elle ne pouvait rien y changer, elle avait déjà bien assez d'ennuis sans s'occuper de ceux des autres... et pourtant elle avait tout de même écopé de ceux du Comte. Elle ne s'en plaignait pas, bien au contraire, elle l'avait bien cherché et en retirait même une certaine satisfaction, chose qu'elle n'admettrait sans doute jamais.

Mais plus important encore, un qualificatif continuait à résonner dans le crâne de la demoiselle : "artiste de rue". Elle se souvenait avoir remarqué un petit groupe d'artistes, lors de sa rencontre avec Peter et si la situation avait été différente, elle s'y serait sans doute intéressée de plus près. En effet, elle adorait les artistes de rue ; troubadours, acrobates... chacun de ces noms l'enchantaient. Qu'ils soient honnêtes ou non, ils étaient pour elle un peu comme ceux qui faisaient rêver la Cité et, comme ils l'avaient fait quand elle était enfant, continuaient de l'émerveiller aujourd'hui.
Ainsi, quand Peter avait prononcé ces mots, son cœur avait bondit. Elle n'en avait rien laissé paraître, bien évidemment, mais après plusieurs minutes de marche, elle ne tenait plus.

"Un artiste de rue... Que fait-il, exactement ?" demanda-t-elle avec un ton qu'elle voulait neutre et distant ; il fallait sauver les apparences.

Malgré son impatience apparente de rencontrer le-dit saltimbanque, Myrha continuait à observer avec attention l'évolution de l'état du Comte. Détendue, certes, mais pas inconsciente, l'ensemble des sermons qu'elle lui avait administrés tenait toujours et s'il lui calanchait entre les doigts, il pouvait être sûr qu'elle viendrait le chercher dans l'au-delà, d'autant qu'elle avait d'autres gens à y voir, en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Dim 22 Fév 2015, 11:28 am


Lorsque les deux compagnons prirent enfin la route qui leurs permit de sortir des Capes, un sentiment de sécurité et réconfort gagna le Comte. Il n’arrêtait pas pour autant d’être sur ses gardes, mais il se sentait mieux, moins menacé de mort en permanence et l’idée d’aller retrouver Ludwig l’enchantait. Il se souvient encore des longues soirées qu’il passait avec lui, en compagnie de tous les autres, José, Lina, Théo et Saskia. Cette dernière et le Comte nouait quelque chose d’intime pendant l’exil, mais les responsabilités de Peter l’ont mené à devoir rompre ce genre de lien. Leurs soirées étaient égayées par Ludwig, c’était le blagueur du groupe, le musicien, celui qui faisait toute sorte de chose incroyable. Etrangement, le Chevalier se souvient qu’ils étaient bien plus dans leur groupe d’amis à l’époque mais sa mémoire les effaçaient peu à peu comme pour oublier les destins tragiques qui leurs sont arrivés. Lorsqu’ils arrivèrent au niveau du Marché Elfique, Peter fut tiré de ses pensées, d’un petit coup d’œil, il garda Myrha en vue, elle était probablement plus à l’aise que lui dans ce genre de condition. De toute façon, personne ici ne devait se douter qu’un Baron et Comte se baladait comme un vulgaire malotru parmi tous individus de classe inférieur. Etrangement, l’Epéiste s’y sentait bien à l’intérieur de cette foule, il se sentait moins important, plus lui-même. Mais il ne pouvait s’y complaire, ses responsabilités l’attendaient.

Les deux compagnons étaient restés silencieux pendant le voyage, jusqu’à ce que Myrha brise le silence, ce n’était pas gênant, des silences étaient parfois nécessaire. Pour même allait plus loin, des silences sont parfois marque de respect afin de laisser l’autre personne profiter de ce qui l’entoure, de ne pas l’importuner dans sa découverte avec des mots, des paroles inutiles. Si bien que quand la Magicienne interrompu son flot de pensée pour une question routinière, il prit un peu de temps à répondre, le temps que son attention se refocalise sur la jeune fille.


"Un artiste de rue... Que fait-il, exactement ?"

Ludwig faisait énormément de chose, difficile à décrire. Peter eut bon nombre d’anecdote à raconter il s’apprêtait à le faire quand la douleur à son côté ressurgit quelque peu. Il allait devoir se reposer et Ludwig aurait ce qu’il faut pour eux, aucun doute là-dessus. D’un ton masquant la douleur L’Epéiste dit simplement.

« Il fait énormément de chose, un peu de magie d’illusion, de la musique, des acrobaties. Le plus drôle reste sa capacité à cacher des choses dans ses omoplates. Je n’ai jamais su comment il faisait. »


Peter allait désormais chercher Ludwig, s’il peinait un peu à mettre la main sur son ami, il demanderait à des passants à l’air plutôt amicaux savoir s’il l’ont vu. Nul doute qu’à un moment où à un autre, ils trouveraient l’artiste de rue.

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Lun 23 Fév 2015, 1:51 am

« Il fait énormément de chose, un peu de magie d’illusion, de la musique, des acrobaties. Le plus drôle reste sa capacité à cacher des choses dans ses omoplates. Je n’ai jamais su comment il faisait. »

Ces deux phrases, bien que concises, suffirent à faire briller une lueur d'étonnement au fond des yeux de Myrha. De la magie ? Elle avait toujours eu un rapport étrange avec la magie et n'avait sans doute jamais vu celle-ci comme autre chose qu'une arme, un outil, voire une partie d'elle. Elle laissa poindre un mince sourire et posa la main sur sa nuque, alors que des pensées venaient envahir son esprit.

On peut aussi se servir de la magie ainsi... Est-ce que moi aussi, je pourrais...?

...être autre chose qu'une arme ? Son cœur s'accélérait tandis qu'elle s'imaginait faire apparaître des objets au creux de sa main, ou faire des numéros de jonglage avec ses cheveux avec, autour d'elle, la foule admirative, ébahie.

Pourtant, décelait-elle de la douleur dans la voix de Peter ou l'imaginait-elle simplement, toujours-fut il qu'un léger sentiment de gêne l'envahit. Incapable de refréner son attrait pour les acrobates, elle avait, certes, continué de surveiller son partenaire, mais semblait avoir oublié la gravité de la situation. Ainsi, elle mit fin au vagabondage de ses pensées en secouant la tête et, laissant retomber son bras le long de son corps, entreprit à son tour de chercher l'acrobate. Elle ne savait pas à quoi il ressemblait mais fort était à parier que ce dernier devait chercher à attirer l'attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Lun 23 Fév 2015, 12:59 pm

Effectivement, en jetant des regards par delà les étals et les divers stands qui se trouvaient tous à offrir masques et autres décorations de fête pour la célébration de la fin d'année traditionnelle chez les Humains; il y avait de nombreuses têtes et des visages plus amicaux et sereins que ceux croisés au par avant dans les Capes. De joyeuses musiques et des chants apaisants se faisaient entendre régulièrement ainsi que plus à l'Est des murmures et des exclamations d'étonnement. Dirigeant vos pas dans la direction de l'animation, il ne vous fallut que quelques secondes pour vous retrouver dans la foule qui faisait cercle autour du bateleur.

L'homme, plutôt grand et maigrelet pouvait passer pour un Elfe si ce n'était le carré de sa mâchoire et le rond de ses oreilles. Il portait un costume aux bandes colorés de rouge, jaune, bleu, vert, violet et orange auquel avait été cousu des grelots et de petites clochettes attirant l'attention à chaque tintement. Le visage maquillé de blanc, deux point rouges sur les joues, une bouche souriante rosé et de grands sourcils bleus il avait un air grotesque qui faisait rire les enfants. Ses cheveux étaient coupés courts, ébouriffés comme ceux d'un fou, lui dégageant le visage pour mieux observer ses nombreuses mimiques.

Effectuant un numéro de contorsionniste, il passa sans mal une de ses jambes derrière sa tête, se grattant le menton à l'aide de son pied, provoquant un fou rire général. Puis, toujours sur une jambe il commença à entreprendre l'exploit de jongler avec quatre balles tout en conservant son étrange position. Il enchaîna sa démonstration par quelques cabrioles et une petite danse avant de saluer la foule tout en demandant quelques pièces. Rapidement, la petite coupelle utilisée pour récolter le fruit de son travail fut assez remplie pour sans aucun doute lui assurer quelques jours de vie confortable.

La foule se dispersa et il remarqua votre présence avec étonnement. Il souri à Peter avant d'écarquiller les yeux en voyant la tâche vermillon qui ne cessait de croître. Il attrapa rapidement ses quelques affaires pour se précipiter plus près de vous visiblement très inquiet.

" Mon pauvre ami, mais que t'est il arrivé ? Il ne faut pas rester ainsi, tu risque la mort ! "

{Peter tu souffre d'une perte de 2pv par le saignement depuis les Capes. Tu ressens aussi quelques vertiges et un haut le coeur.}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Lun 23 Fév 2015, 2:24 pm


Le Bateleur était le centre des attentions, toujours aussi agile que dans les pensées du Comte, capable d’attirer les regards d’une foule entière même parmi une culture qui n’était pas la sienne. Il trouvait son art fabuleux dans un certain sens et pourtant, c’était un métier mal vu dans les hautes strates de la société. Ils n’étaient vu que comme des bouffons là pour se tirer en ridicule. Alors qu’ils sont pourtant une source d’amusement considérable. Peter attendit au côté de Myrha la fin du spectacle. L’arrêt de l’effort fit ressurgir la douleur que le Chevalier arrivait à surmonter habituellement sans mal. Il dut prendre appui légèrement sur l’épaule de la Magicienne pour éviter de fléchir. Une fois les vertiges passés, sans la regarder, gêné, il reprit sa posture normale. Il aurait pu foncer chez un médecin pour faire soigner sa blessure, mais il avait privilégié le passage de sa compagne de route dans la ruche, il ne saurait dire pourquoi, ce n’était pourtant pas prioritaire. Probablement encore une volonté de sa part de paraitre pour l’homme fort, mais au péril de sa vie.

Lorsque le spectacle se termina, Ludwig ne prit pas beaucoup de temps à les remarquer et fut pris du même regard paniqué, pourtant ce n’était pas la première fois qu’il voyait le Comte dans cet état-là. Il l’avait même vu dans le pire état que Peter n’avait jamais subi. Lors du Grand exil, le Chevalier en charge du jeune écuyer qu’il était tomba au combat. L’épéiste du donc prendre la charge de protéger ses amis et avait reçu deux coups d’arme de corps à corps et trois projectiles. Le Bateleur le savait donc pour autant bien plus solide que ce qu’il souffrait actuellement. Un petit sourire apparut sur la bouche du Chevalier lorsqu’il s’approcha pour dire.


" Mon pauvre ami, mais que t'est il arrivé ? Il ne faut pas rester ainsi, tu risque la mort ! "

Après un petit soupir de fatigue et de douleur, le Comte pris la parole :

« Salut Ludwig, je suis aussi content de te voir. Voici Myrha, je crains ne pas venir te voir par courtoisie, mais j’aurais bien besoin d’un coup de main comme tu peux le voir. Tu as un endroit où on pourrait me soigner ? »

Presque stupidement, vu la situation, le Noble ne put perdre de vue l’objectif premier pourquoi il était venu voir son ami Bateleur, si bien qu’après un petit vertige où il fléchit, preuve que l’adrénaline était désormais complètement partie, il reprit la parole.

« J’aurais besoin.. D’un laissé passer pour la ruche pour mon amie aussi. Désolé de t’en demander autant Ludwig, mais lorsque j’ai eu mon problème, j’ai directement pensé à toi. »

C’était vrai dans un sens, il aurait pu allait voir Théo, mais pourtant c’était à Ludwig qu’il avait songé en premier. Théo est un excellent ami de Peter avec de très bon principe, et il aurait aidé le Chevalier avec tout autant de loyauté que le ferait Ludwig, mais il est moins prompt à rendre service aux amis des amis. Surtout si ceux-ci sont originaires des bas-fonds de la ville.

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Lun 23 Fév 2015, 3:39 pm

Myrha aperçut sans grand mal l'artiste de rue, ou plutôt la foule qui s'était amassée autour de lui. Le duo s'approcha, se mêlant au cercle de badauds, offrant à la jeune femme la possibilité de contempler le spectacle à loisir. Les couleurs vives des vêtements dont il était affublé vinrent lui chatouiller les yeux, lui arrachant un sourire avant même qu'elle ne prête attention à son acte de contorsionniste.
Quand le saltimbanque commença à jongler, en équilibre dans une position incongrue, la demoiselle ne put empêcher sa main gauche de venir se plaquer devant sa bouche, dans un signe d'admiration. Le spectacle se poursuivit, l'acrobate enchainant danses et cabrioles  et vint s'achever bien plus tôt que Myrha ne l'eût souhaité.

Sans grande surprise, la générosité des passants fut à la hauteur des capacités de l'artiste et il semblait avoir gagné sa journée, voire sa semaine avec cette simple représentation.
La masse circulaire qu'avaient formé les spectateurs commença à se dissoudre pour redevenir le flux habituel qui parcourait les rues de la Fourmilière. Ce fut la main de Peter sur l'épaule de la magicienne qui lui rappela la situation actuelle. Bien qu'elle tourna la tête vers l'épéiste, elle ne put croiser son regard ; sans doute essayait-il de sauver les apparences, mais la douleur devait se faire sentir grandement. Il fallait faire vite. Heureusement, le saltimbanque les remarqua rapidement et se dirigea dans leur direction, apparemment bien préoccupé par l'état du Comte.
Malgré la douleur, Peter prit la peine de présenter la jeune femme, présentation quelle accompagna par un hochement de tête discret, et indiqua la deuxième raison de leur présence ici.

« J’aurais besoin.. D’un laissé passer pour la ruche pour mon amie aussi. Désolé de t’en demander autant Ludwig, mais lorsque j’ai eu mon problème, j’ai directement pensé à toi. »

Myrha détourna le regard, autant gênée que son comparse. D'autant que celui-ci semblait à nouveau essayer de faire passer la situation de la jeune femme en priorité. Un artiste de rue devait être au courant de beaucoup de choses et avoir croisé tous les énergumènes possibles et imaginables ; si en plus c'était un homme de confiance, alors elle avait plusieurs questions à lui poser également. Mais l'urgence était de soigner les blessures du Chevalier.

"Je suis désolée, c'est ma faute, s'il a été blessé." déclara-t-elle en s'inclinant en guise d'excuses.

Vérité ou non, c'est ainsi qu'elle ressentait les choses. Elle resta ainsi inclinée plusieurs secondes, incapable de dire quoi que ce soit d'autre. Y en avait-il seulement besoin ? Le dénommé Ludwig était un ami proche de Peter, nul doute qu'il comprendrait que ces histoires de laissez-passer pouvaient bien attendre le rétablissement de celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Lun 23 Fév 2015, 5:53 pm

L'amuseur ne semblait plus du tout amusé de la situation, et son apparence joyeuse avait laissé place à une mine plus sombre et représentative des habitants de la montagne, sujets à une peur constante des temps futurs incertains.

" Oui oui .... Par ici, ne perdons pas de temps. Tavaril devrait pouvoir s'occuper de toi. C'est un Elfe qui a ouvert un petit dispensaire pour soigner les gens du coin. C'est tout proche et il sait ce qu'il fait. "

Sans perdre de temps, Ludwig vous conduisit à travers le marché, partant en direction du Sud, s'enfonçant un peu plus dans le ghetto en suivant le Parcours d'Ilamil. Il s'arrêta devant un petit immeuble dont le rez de chaussé était coupé du reste du bâtiment. Des voiles blancs étaient tirés devant les fenêtres et une odeur de plantes fraîche et apaisante s'échappait par la porte entrouverte. Un Elfe sorti portant deux seau d'eau vides, se dirigeant vers la fontaine sur la place plus haute, il salua Ludwig en passant, pressant son pas. Le saltimbanque toujours maquillé poussa la porte sans ménagement et pénétra dans le lieu, insistant pour que vous le suiviez sans attendre. Il s'agissait d'une unique grande pièce découpé par de nombreux voiles suspendus à l'aide de fins cordages végétaux. Il y avait une demi douzaine de lits la majeur partie occupée par des malades toussant ou grommelant à demie-voix.

Au dessus d'un Nain inconscient portant une étrange tâche noire sur la partie droite du visage se trouvait un Elfe d'un âge certainement plus avancé que la plupart des Hommes que vous aviez croisé dans votre vie. Pourtant, il ne paraissait pour vous pas avoir plus d'une quarantaine d'années. Grand et élancé, il arborait une chevelure paille et des yeux sombres. Son visage coupé à la serpe semblait celui d'un sage des temps anciens et la robe qu'il portait n'avait rien à voir avec celle d'un magicien. C'était sans aucun doute un soigneur et il le laissait transparaître sans honte. Il détourna le regard dans votre direction, vous jaugeant du regard avant de revenir sur le Nain. Il frottait deux feuilles entre elles dans sa main droite et déposa les copeaux sur la moustache du Nain, juste sous son nez avant de venir vous trouver.

" Encore un de tes amis qui est tombé Ludwig ? Montrez-moi votre blessure mon enfant. Installez-vous sur ce lit. "

Le calme du lieu n'était dérangé que par les bruits des patients et de leurs visiteurs. A un moment, une femme Draconnide entra et voyant Tavaril occupé, déposa sur à côté de l'entrée un panier contenant quelques oeufs et des champignons. A bien observer la pièce, il ne faisait pas de doute que l'Elfe ne devait pas gagner beaucoup de pièces malgré les soins prodigués.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Mar 24 Fév 2015, 2:01 pm


Le sérieux de son ami décontenança Peter, il ne savait pas trop si son regard était empli de reproche d’être venu le voir lui, de se sentir usé comme d’un objet par le Comte qui pourtant lui a rendu moult service par le passé. Ou simplement parce qu’il était inquiet, dans tous les cas, l’attitude de Ludwig fit perdre le sourire que le Chevalier s’efforçait de garder dans la présente situation. Lorsqu’il les invita à le suivre, il le fit sans un mot, et se contenta de suivre le Bateleur.

Le groupe fit route jusqu’au dispensaire d’un Elfe, chose peu étonnante vu qu’ils se trouvaient dans le quartier Elfique. Celui-ci semblait réellement s’occuper de personne de son plein gré et probablement sans leur demander le moindre sous. C’était typiquement le genre de personne que Peter voyait comme honorable, sacrée et surtout précieuse à ce monde où l’espoir est une vertu qu’il faut s’efforcer de cultiver, de préserver. C’était un sentiment qu’il partageait avec sa volonté de justice, celle de toujours avoir foi, toujours croire en ce que l’on fait et surtout dans le monde qui nous entoure. Même s’il est gangréné par une peste humanoïde qu’il faut déraciner comme le Chevalier s’acharne à le faire. D’autres comme cet Elfe, préserve la vie et la maintienne malgré les actions de chacun. C’est tout aussi louable aux yeux de Peter. Lorsque celui-ci se dirigea vers eux, le Comte s’inclina légèrement malgré la douleur à l’intention du Soigneur.


" Encore un de tes amis qui est tombé Ludwig ? Montrez-moi votre blessure mon enfant. Installez-vous sur ce lit. "

L’Epéiste s’exécuta immédiatement, de sa main gauche, il saisit le bas de sa tunique pour l’enlever et exposer sa blessure. Il commençait à avoir l’habitude, la visite chez Pearl n’avait pas été la première fois comme le savait Ludwig et pouvait s’en douter Myrha. C’est l’existence d’un Guerrier qui mène à de telles « obligations ». D’un signe de tête en s’installant sur le lit, le Comte remercia le Sage et lança un sourire à Myrha. Il était toujours là, qu’elle ne se fasse pas de soucis.

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Mar 24 Fév 2015, 3:01 pm

La gravité et l'efficacité avec lesquelles l'acrobate géra la situation, si elles rappelèrent à la jeune femme qu'il n'était également qu'un homme soucieux des évènements à venir, la rassurèrent grandement ; nul doute que Peter avait bien besoin de quelqu'un comme ça à ses côtés.
Silencieusement, elle suivit les deux amis qui s'aventurèrent plus profondément dans le ghetto des non-Humains. Pour une raison qu'elle ignorait, elle n'avait jamais vraiment aimé ce nom, y avait-il réellement besoin de faire une telle démarcation entre ce quartier et le Cœur ? Pourquoi pas simplement l'appeler le quartier du Sud ? Cette appellation lui donnait l'impression qu'on accusait les non-Humains de l'état de cette partie de la Fourmilière. Chassant un soupir et les pensées qui en étaient la cause, elle leva les yeux du sol et les posa sur la base d'un immeuble dans lequel pénétraient Peter et Ludwig.

Myrha prit une seconde de plus pour regarder autour d'elle. En même temps qu'Izam, elle s'était souvenu d'un autre moyen pour accéder à la ruche. Bien sûr, elle n'en aurait sans doute pas besoin, mais elle ne put réprimer un frisson en imaginant que, peut-être, Grecco était-il dans les parages. Elle remonta la cape qui avait définitivement adopté le rôle d'écharpe et, en inspirant doucement, entra à son tour dans le dispensaire.

A nouveau, un frisson.
Elle s'y attendait, mais cette appréhension des lieux de soin l'épuisait. Comme chez Pearl, avec peut-être un peu moins d'importance, cette fois, elle ne pouvait réprimer un sentiment de malaise en voyant les lits destinés aux patients et les outils, supposés médicaux, qu'elle pouvait apercevoir de-ci de-là.
Heureusement, ces lieux, ou plutôt leur propriétaire, semblaient transpirer d'une honnêteté rassurante. L'elfe n'avait pas l'air de chercher le profit et le simple bien-être des autres paraissait le satisfaire. Myrha ferma les yeux une demie-seconde, le temps de se convaincre ; elle ne comptait pas laisser ses angoisses perturber la sérénité de ce lieu.

Ainsi, dans un calme apparemment, ce qui était le mieux qu'elle pouvait offrir dans l'immédiat, la jeune femme observa le Comte se translater vers un des lits et présenter sa blessure. Elle fut en revanche étonnée d'entrevoir un sourire qui lui était destiné ; sans doute devait-il penser qu'elle s'inquiétait encore pour lui, ce qui n'était pas totalement faux, d'ailleurs. Elle répondit par un léger hochement de tête.
La magicienne ne savait pas si c'était le côté solennel de la pièce ou si elle s'était rendue compte que le moment n'était pas approprié mais, bien qu'elle meure d'envie de demander à Ludwig s'il avait croisé des gens "comme elle", elle en était incapable. En revanche, il lui était impossible de demeurer ainsi immobile et encore moins d'observer quelqu'un prodiguer des soins devant elle, surtout s'ils impliquaient de rapiécer des morceaux de viande entre eux.

"Si jamais je peux être d'une quelconque utilité..." Elle s'interrompit en se souvenant qu'elle avait utilisé exactement la même phrase à l'intention du Comte. "Je n'y connais rien en médecine mais si je peux faire quoi que ce soit pour rendre service, n'hésitez pas."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Jeu 26 Fév 2015, 8:34 pm

L'Elfe écarta Ludwig d'un geste du bras et accorda le même à l'attention de Myrha. Il tira ensuite le drap blanc entourant le lit pour créer un peu plus d'intimité entre lui et son patient. Derrière le rideau, l'acrobate se rapprocha de la demoiselle l'air inquiet. Voyant la gène qui pouvait exister au sein de la pièce, le bateleur t'entraîna dehors pour "respirer" et surtout s'éloigner de la vue de tous ces malades. Une fois à l'extérieur, il s'adressa à toi avec une mine plus sûre, même s'il ne faisait aucun doute qu'il était toujours inquiet pour son ami.

" Peter fait toujours le fier, mais au fond je sais bien qu'il dit souffrir, il est comme tous les Hommes de Guerre.
Comment est-ce arrivé ? "


A l'intérieur, l'Elfe avait appliqué une étrange pommade sur la plaie du Chevalier. Les odeurs florales étaient agréables et même si cela semblait piquer et brûler, la douleur s'estompait un peu. Au moins le saignement avait été stoppé et d'après Tavaril il n'y avait plus de risques d'infections.

" Il vous faudra du repos. Complet et sérieux si vous voulez guérir rapidement. "

Le soigneur appliqua un bandage pour maintenir la pommade sur la plaie après l'avoir protégé d'une grande feuille brune. Le bandage était serré et compressait le côté du Chevalier, rendant sa respiration légèrement douloureuse, tout comme les mouvements qu'il pouvait effectuer. Tavaril déposa à côté de l'Humain une petite coupelle de bois dans laquelle se trouvait une sorte de pommade translucide à l'odeur forte de végétaux capable de vous déboucher les narines en un rien de temps. L'odeur était vraiment forte et, même si elle n'était pas désagréable, il ne ferait aucun doute qu'elle serait dérangeante au bout d'un moment.

" Si vous disposez de quoi vous laver ôtez le bandage demain après votre réveil et nettoyer votre plaie avec soin pour ne pas la faire saigner. Les plantes devraient avoir largement travaillé cette nuit et si vous avez du mal à dormir, tourné vous sur la blessure, cela sera moins douloureux. A partir de demain si votre blessure n'est pas vilaine à regarder vous appliquez cet onguent dessus et ceci jusqu'à ne plus en avoir. Il devrait y en avoir assez pour six applications à raison de deux fois par jour, matin et soir. Si vous ne vous sentez pas bien revenez me voir, ou bien allez trouver un autre soigneur.
Quoi qu'il en soit, la cicatrice restera visible, elle s'estompera avec le temps mais ne disparaîtra jamais. Je vous déconseille le moindre effort sur votre côté pendant au moins une semaine. Les douleurs devraient disparaître d'ici quelques jours mais il faudra un moins dix à douze jours pour que votre corps se remette complètement. Si vous mangez bien et que vous vous reposez, vous pourrez diminuer votre temps de récupération. Et pas de nouvelle coupure à cet endroit le temps de votre convalescence, la peau se déchirerait comme un rien. Mes remèdes permettent un bon rétablissement seulement si vous vous reposez convenablement.
Si vous vous vous trouvez dans la Ruche, vous pouvez consulter mon fils Anthe Senlin, il loge à l'Université. "


Les soins avait durée moins d'une quinzaine de minutes et déjà Tavaril te laissait seul pour que tu puisse remettre ta chemise au calme. Il rejoignit un autre patient et tu pouvait entendre le silence de la pièce, étrange, pouvant facilement mettre mal à l'aise une personne qui n'avait pas l'habitude de se retrouver au milieu des malades...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Jeu 26 Fév 2015, 9:26 pm


L’Elfe se mit extrêmement rapidement au travail. Peter était à peine installé qu’on avait déjà commencé à le charcuter. Il avait l’habitude de faire ça vite visiblement. Le Guerrier se contenta alors de serrer les dents pendant que le soigneur faisait son œuvre. C’était un utilisateur des bonnes vieilles méthodes, ça semblait fonctionner. Pas de magie cependant, aucun doute qu’il trouverait ce qu’il faut dans le quartier religieux.

" Il vous faudra du repos. Complet et sérieux si vous voulez guérir rapidement. "

Le Comte se contenta d’hocher la tête à tout ce que le soigneur disait, en prenant bonne note d’uniquement ce qui l’intéressait. Il allait suivre ses conseils dans une certaine mesure, mais le Comte était un habitué du culte de Kima dans ces moments-là. Pendant la bataille pour Hiloroth, il avait fréquenté les Prêtres qui le rafistolaient pour mieux le renvoyer au casse-pipe après. Cela rappelait au Comte son adoubement au rang de Chevalier. C’était juste avant la bataille pour Hiloroth, à la fin du Grand Exil, il avait reçu en plus de la noblesse de sang, la noblesse d’épée qui était un passage obligatoire pour tous les hommes dans sa famille. Il fut dès lors en droit de prendre les décisions à la place de sa mère, pourtant, il ne le fit jamais réellement. Même si elle avait aujourd’hui quarante-trois ans, elle était encore bien plus capable que lui de gérer un foyer. Elle n’avait cependant jamais retrouvé d’homme, étrangement. Peter pensait pourtant qu’un bon mariage de la femme du défunt Général Oswald pourrait restaurer une richesse supérieure à sa famille, mais ce n’était pas son droit ni son devoir de suggérer de tels choses.

Lorsque l’Elfe eut finit, Peter le remercia alors que celui-ci s’écartait dès lors pour passer à un autre passant. Avant même que le Comte ne put même lui tendre quelques pièces. C’était plutôt perturbant de savoir que cet homme agissait sans demander son reste, pourtant l’ambiance du lieu le suggérait. Le Comte se leva alors pour rejoindre Myrha et Ludwig dehors, légèrement requinqué. Les deux semblaient en pleine conversation. Il laissa Myrha finir sa phrase avant de se montrer. L’Epéiste était souriant et se tourna d’abord vers Ludwig pour lui adresser quelques mots.


« Merci bien mon ami. Tu me laisserais te remercier en t’invitant à boire un verre chez moi ? D’après ton ami, je dois me reposer, autant mettre ses conseils en pratique dès maintenant. »

Tous les amis de Peter savait que le vin qu’il proposait chez lui était succulent, fruité et l’arrière-goût de l’alcool presque invisible. Il ne voyait pas son ami refuser et ça serait un moyen de faire passer Myrha en même temps jusqu’au Fer à Cheval. Le Chevalier avait évoqué la situation de son amie précédemment.

Ensuite, d’un coup d’œil vers Myrha, il ajouta en souriant.


« Merci toi, d’être là. »

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Jeu 26 Fév 2015, 10:48 pm

L'elfe ne sembla pas accorder le moindre intérêt à la jeune femme et s'il avait été courtois avec Ludwig, il n'avait pas non plus hésité à les éloigner avant d'entamer les soins. Un rideau vint séparer le trio d'humains et l'acrobate, apparemment aussi mal à l'aise que Myrha, en profita pour la guider vers l'extérieur du bâtiment.
L'air n'était en rien plus frais ou respirable, mais la disparition des lits pour malades et des tables d'opération débarrassa la demoiselle de l'étau qui lui comprimait la poitrine. Alors qu'elle profitait de cette accalmie, une voix vint la cueillir au creux de l'oreille.

" Peter fait toujours le fier, mais au fond je sais bien qu'il dit souffrir, il est comme tous les Hommes de Guerre.
Comment est-ce arrivé ? "

La magicienne tourna la tête vers Ludwig et planta ses yeux dans ceux de son interlocuteur. Elle soutint son regard quelques secondes avant de détourner le sien, satisfaite. L'acrobate était sincèrement inquiet pour son ami et bien que ses pupilles brillent d'assurance, l'éclat d'anxiété n'avait pas échappé à Myrha. Définitivement, savoir que de telles personnes veillaient sur le Comte la rassurait.
Mais toujours était-il que le saltimbanque attendait une réponse. Était-elle simplement en droit de lui en offrir une ? Prête à risquer un excès de zèle, elle supposa qu'un proche de Peter était en droit de savoir pourquoi celui-ci était allé faire couler le sang dans les Capes.

"Je l'ai rencontré dans les Capes. Il m'a débarrassée d'une compagnie... peu désirable." Elle s'interrompit, comme à son habitude, domptant ses mots et imposant clarté et précision à ceux-ci. "On lui a volé une épée et il était à la recherche de celle-ci, du coup, j'ai essayé de l'aider et les choses ont... Disons qu'elles se sont déroulées comme elles en ont l'habitude, là-bas. Enfin, Peter te... vous fera un bien meilleur récit que le mien"

Myrha laissa planer un silence en entendant du mouvement à l'intérieur du bâtiment et reprit. Son explication était floue, mais elle tenait à insister sur un point.

"Il a mal choisi son moment... Un vrai bain de sang se prépare au Nord et, pour une raison que j'ignore, tous les brigands du coin semblent prêts à se sauter à la gorge. Mais sans lui, j'aurais sans doute fait partie des dommages collatéraux, tôt ou tard. "


Alors qu'elle finissait sa phrase, la magicienne entendit des pas derrière elle et découvrit Peter qui s'approchait d'eux. Depuis combien de temps était-il là ? Elle ne regrettait pas ses mots, mais le doute l'assaillait.
Reculant d'un pas, elle retomba dans le mutisme. Elle ne comprenait pas pourquoi elle perdait ses moyens et agissait comme une gamine quand le Comte était là. Outre son manque d'éloquence habituel, elle n'avait pas eu de problèmes pour parler avec Ludwig, et encore moins avec Jul, pourtant depuis le début ses échanges avec le Guerrier avaient été dignes d'une enfant de dix ans.
Remontant encore davantage son "écharpe" dans le but d'y disparaître momentanément, elle écouta l'épéiste s'adresser à son comparse.

« Merci bien mon ami. Tu me laisserais te remercier en t’invitant à boire un verre chez moi ? D’après ton ami, je dois me reposer, autant mettre ses conseils en pratique dès maintenant. »

Pouvoir entendre une once de raison dans les propos de Peter lui arracha un soupir. Elle ne demandait que ça, s'assurer qu'il se soigne et, à vrai dire, pouvoir souffler un peu, elle aussi. La magicienne n'avait pas la moindre idée de la durée de leurs péripéties, mais elle sentait que la fatigue risquait de poindre à tout moment. Ainsi, prête à prendre silencieusement la direction de la Ruche, elle s'interrompit en croisant le regard du Comte.

« Merci toi, d’être là. »

Et dans ce qui ressemblait au bruit d'une souris apeurée, ou au cri d'agonie d'un petit mammifère écrasé, ou plus simplement à un "scouic", la jeune femme jeta son regard vers le sol et hocha légèrement la tête en seule guise de réponse.
Définitivement, quand l'épéiste était en pleine possession de ses moyens, elle n'arrivait pas à garder son sang-froid.
Saloperie d'aura chevaleresque. Qu'on donne à Myrha une horde de bandits plutôt que d'affronter les mots de son étrange compagnon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Ven 06 Mar 2015, 10:46 am

Ludwig souffla légèrement avant de s'accroupir déposant devant lui sa gibecière pour en dévoiler le contenu. Il en extirpa sa bourse bien remplie, deux instruments de musique étranges et après quelques secondes de recherche en sorti deux morceaux de parchemin.

" Voilà ! Deux passes pour la cité. "

Rangeant ses affaires, il se releva et avança son bras vers Peter, lui offrant les papiers qui vous permettraient de pénétrer dans la Ruche mais aussi d'avoir enfin accès pour Myrha à la véritable cité d'Hiloroth.

" Merci pour le verre mais je n'ai pas le temps. Ce n'est pas en buvant que je vais gagner mon champignon. Et puis j'ai une représentation nocturne au Cercle, il va y avoir un autre Duel et pour je ne sais qu'elle raison ceux qui s'embrochent ont commandés un spectacle de jonglerie avant. Les gens sont vraiment tordus de nos jours. "

Quelques piétons passèrent proche de vous sous les regards curieux de quelques personnes accoudés à leur fenêtre ou bien installés devant leur porte, observant les allers et venus. Ce fut sans recherche particulière que tous deux, vous remarquèrent une scène étrange de deux manières différentes.

Vigilance:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Dim 08 Mar 2015, 8:43 pm


Peter sourit lorsque son ami se pencha pour aller chercher un passe pour Myrha, il semblerait que le Comte n’aurait pas à débourser d’or pour faire rentrer sa compagne de route dans les quartiers de la ville. Alors que Ludwig cherchait dans ses affaires les papiers, le Chevalier remarqua du coin de l’œil un Ogre qui les observait. Etrange mais bon, on se trouvait dans la fourmilière après tout, le Noble commençait à réellement avoir hâte de quitter cet endroit pour son bon lit douillet qui se trouvait dans le fer à cheval.

" Voilà ! Deux passes pour la cité. "

Peter les prit et les garda en main, sous bonne garde, il ne faudrait pas se les faire voler et puis surtout, le bateleur avait pris la peine d’en donner un de plus pour le Comte afin de lui éviter de perdre une heure à l’administration des portes pour prouver son identité. Cependant, Ludwig continua de parler.

" Merci pour le verre mais je n'ai pas le temps. Ce n'est pas en buvant que je vais gagner mon champignon. Et puis j'ai une représentation nocturne au Cercle, il va y avoir un autre Duel et pour je ne sais qu'elle raison ceux qui s'embrochent ont commandés un spectacle de jonglerie avant. Les gens sont vraiment tordus de nos jours. "

Cela embêtait le Guerrier qui ne savait pas comment remercier son ami pour le coup, le sourire virant au sourire gênée, Peter se gratta la tête en regardant Ludwig avant de déclarer.

« Si un jour, je peux faire quoi que ce soit pour toi, tu sais où me trouver, au pire laisse un message à notre servante. Ça m’a fait réellement plaisir de te revoir Ludwig, il est toujours bon de savoir qu’on peut compter l’un sur l’autre. »

Après avoir fait ses adieux à son ami, Peter se tourna vers Myrha en souriant tout en ignorant l’Ogre et ses cinq nains en cuir. Le Noble accomplit une petite révérence légèrement arrêtée au moment où une douleur lui vint aux côtes. Sans le laisser transparaitre, il dit à Myrha en rigolant.

« Puis-je vous inviter à vous restaurer et dormir chez moi Mademoiselle afin de nous remettre de cette rude journée ? J’espère que vous ne trouverez pas là ma proposition indécente. »

Se redressant, un sourire aux lèvres, Peter se mettrait en route si la réponse de Myrha était positive et que rien d’autres ne venait interférer.

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Dim 08 Mar 2015, 9:44 pm

Les yeux cherchant à éviter le Comte, il fut donc normal que ceux-ci vagabondent jusqu'à s'arrêter un instant sur les étals que Myrha pouvait apercevoir ici et là. Il lui semblait que ceux-ci contenaient de tout mais l'attention de la magicienne s'arrêta tout particulièrement sur des masques ainsi que plusieurs assortiments de plumes décoratives. Suivant les couleurs, les formes et les visages esquissés par les déguisements, elle pouvait voir que la variété allait de l'élégant au grotesque, en passant par l'amusant. Notamment un qui, tout particulièrement affreux, lui donnait l'impression de la fixer et lui arracha un frisson.
Incapable de s'ôter cette étrange impression désagréable, elle accepta d'un air distrait, mais avec une gratitude non dissimulée, le passe que leur confia Ludwig. Ainsi, elle effectua une légère révérence en guise de remerciement et laissa Peter s'occuper des précieux laissez-passer. Achevant sa courbette, elle reposa les yeux sur la cause de son malaise et retint un juron en se rendant compte de sa stupidité.
En deçà du visage monstrueux se tenait le reste du corps du propriétaire. Ce qu'elle avait prix pour un masque était en réalité le visage d'un ogre qui se tenait à plusieurs dizaines de mètres d'eux. Hélas, il fallait se rendre à l'évidence, ce n'était pas qu'une impression, cet Ogre les observait et la raison lui paraissait à la fois sombre et évidente. Elle ne pouvait pas se targuer d'avoir croisé beaucoup d'Ogres, mais la jeune femme était prête à parier que celui-ci devait retenir tout particulièrement l'attention, suffisamment pour qu'elle n'ait aucun doute quant à son identité : il s'agissait de celui que lui avait décrit Jul. Elle reconnaissait la barbe grise, la peau de bête, mais la description lui paraissait bien fade comparée à la réalité.

Prenant quelques secondes à ingurgiter l'angoisse et l'incompréhension qui lui nouaient la gorge, Myrha essaya de raisonner. Cet ogre était sensé se trouver dans les Capes, pourquoi était-il aussi loin au Sud ? Les aurait-il suivis ? Pour quelle raison ? Peut-être l'avait-il vue sauver Jul, mais pourquoi la suivre elle ?
Plus encore que le repoussant faciès du colosse, c'était ces interrogations qui dérangeaient la demoiselle. Céder à la panique ne l'avancerait à rien, et ça, elle en était consciente. Dans l'immédiat, leur but était de rejoindre la Ruche, pour le reste, elle espérait que les Gardes feraient leur travail.

Le visage toujours à l'opposé du Comte, Myrha inspira profondément, imposant le calme à son cœur qui s'emballait et se tourna vers lui. Ce dernier effectua une légère révérence et s'adressa à elle avec un rire.

« Puis-je vous inviter à vous restaurer et dormir chez moi Mademoiselle afin de nous remettre de cette rude journée ? J’espère que vous ne trouverez pas là ma proposition indécente. »

Si ses pensées avaient été occupées par autre chose, elle aurait sans doute réagi comme précédemment, évitant le regard de l'épéiste et hochant timidement la tête, mais dans la situation actuelle, ses préoccupations étaient toutes autres.

"Allons-y, j'attends ça avec impatience."
répondit-elle d'un ton presque monocorde.

Elle essaya de rendre son sourire au Comte mais ne parvint qu'à esquisser une pâle réplique de ce qu'elle avait espérer faire apparaître. Elle ne devait pas lui laisser le temps de comprendre que quelque chose n'allait pas, même mourant, il aurait été capable de retourner se battre.
Myrha adressa une muette prière à la quelconque entité qui pouvait veiller sur elle, lui implorant de faire en sorte que ses craintes soient infondées mais c'était bien loin de lui rendre sa sérénité. Providence ou pas, elle ne comptait pas se reposer dessus, il fallait s'éloigner au plus vite de cette colonne de muscles et de violence.

Sans penser à l'état de l'épéiste, la demoiselle lui attrapa la main et, d'un pas forcé, entama leur trajet en direction du Nord. La magicienne faisait attention à rester au milieu de ce qui s'apparentait le plus à une foule, dans l'espoir que celle-ci dissuade l'Ogre d'assouvir une quelconque pulsion sanguinaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Ven 13 Mar 2015, 11:39 am

Effectuant quelques pas en direction du Nord, l'étrange Ogre c'était mis à chanter quelques vers grossiers parlant de la mise à mort de nains fourrés à la pomme avant d'être dévorés. Chanson qui ne semblait pas plaire au groupe des cinq nains qui le suivaient de prêt n'hésitant pas à le railler dans son dos et à la le provoquer. Une sorte de joute avait commencé entre l'Ogre et les Nains et ça serait surement à celui qui entrerait en colère le premier. Pourtant, alors que vos pas allaient se croiser, le mastodonte se décala pour vous barrer la route tout en vous interpellant.

" S’cusez moi. J’ai r’marqué que vous sembliez avoir eu des soucis. J’peux ptet vous aider ? "

S'efforçant de paraître le plus aimable possible, il vous adressa un sourire acéré qui pouvait paraître bien plus inquiétant qu'amical. Derrière, les nains vous observaient silencieusement, s'apprêtant au moindre signe à vous rejoindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Ven 13 Mar 2015, 3:24 pm


Alors que le Comte et Myrha effectuait quelques pas pour se rendre vers la demeure du Chevalier, l’Ogre qu’ils avaient apparemment tous les deux aperçu se mit sur leur chemin pour s’adresser à eux.

" S’cusez moi. J’ai r’marqué que vous sembliez avoir eu des soucis. J’peux ptet vous aider ? "

Etrange manière d’interpeller les gens dans la rue, surtout avec une aussi étrange compagnie, mais Peter avait juré de ne jamais faire de distinction entre les personnes dû à leurs races, couleurs de peau ou même leurs origines sociales. Qu’il soit Ogre, Juste, Draconnide ou Humain n’avait aucune importance. Par contre le fait qu’il soit armuré et armé pour la guerre changeait quelque chose. Si bien que dès lors que cette discussion avait commencé, Peter était tout de même sur ses gardes. Bien que ce ne soit pas visible, il était prêt à réagir en cas d’agression de l’individu. A la fin de la phrase de l’Ogre, Peter le fixa dans les yeux, l’air amical bien que fatigué par sa journée. Il prit la parole en premier, avant que Myrha n’ait pu s’enfuir à la vue de la bête. Si une chose était sûre, c’est que l’épéiste n’était nullement impressionné.

« Bonjour Monsieur. Nous sortons en effet d’une situation gênante, mais tout est réglé et va presque pour le mieux maintenant. Nous nous retirons uniquement pour que je puisse me reposer. »

Le Comte jeta ensuite un petit regard en fronçant les sourcils vers les nains agités avant d’ajouter.

« Et vous ? Avez-vous besoin d’aide avec ces personnes ? »


_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Ven 13 Mar 2015, 3:58 pm

Des vers poisseux de grossièreté atteignirent Myrha sans pour autant parvenir à attirer son attention. Elle, d'habitude si curieuse, mettait un point d'honneur à fuir ce lieu au plus vite, instinct de survie oblige.
Des différentes raisons qui auraient pu la forcer à s'arrêter, elle pensait que la plus probable était le Comte, c'est pourquoi quand l'Ogre vint leur barrer la route, elle manqua de lui rentrer dedans. La jeune femme leva la tête et put admirer de près la dentition qui, au loin, avait déjà suffit à la faire pâlir.

" S’cusez moi. J’ai r’marqué que vous sembliez avoir eu des soucis. J’peux ptet vous aider ? "

Inconsciemment, la magicienne vint se glisser derrière Peter, la main vissée sur la dague Juste, cherchant à disparaître derrière lui. Elle n'avait pas d'idée préconcue sur les Ogre, ainsi, elle pouvait donc uniquement baser ses impressions sur la vue du spécimen, et celui-ci lui donnait envie de prendre ses jambes à son cou. Elle avait l'impression de retrouver Grecco, avec des dents acérées, des goûts vestimentaires plus "exotiques" et un ton presque aimable. A vrai dire, c'était ce-dernier qui dérangeait le plus la demoiselle.

Voyant que l'épéiste entamait la conversation, elle le laissa faire, nul doute qu'il officierait mieux qu'elle, d'autant que si elle forçait son compagnon à reprendre la route, cela risquait uniquement d'attiser la curiosité du colosse... à moins qu'il ait réellement une raison de les accoster auquel cas il ne les laisserait pas partir aussi facilement.

Persuadée, peut-être à tort, que les choses allaient tourner d'une manière ou d'une autre au vinaigre, Myrha commença à jeter des regards autour d'elle, vers l'Ogre, vers les nains, vers Peter, mais surtout à la recherche de tout ce qui pouvait servir d'échapatoire, d'obstacle ou de quoi que ce soit d'utilisable si les choses s'envenimaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Mar 17 Mar 2015, 4:23 pm

L'Ogre afficha un regard carnassier à l'entente de la première partie de réponse, relevant ton "presque", curieux d'en savoir peut être plus. Puis, visiblement déçu par ta réponse il tourna le regard vers les Nains avant de te répondre d'une voix menaçante.

" Ouais, ptet. Ils m'suivent d'puis plusieurs mètr'... Pas sûr de c'qu'ils m'veulent. "

Tapotant plusieurs fois le manche de sa grande lame, le colosse observa les Nains alors qu'un légers filet de bave coulait depuis sa bouche pour venir se perdre dans sa barbe. Peut être s'imaginait il en train de les dévorer après que vous les ayez transformés en petits tas de viande inoffensifs. De leur côté, les cinq Nains ne lâchaient pas l'Ogre du regard et vous observaient aussi, l'un d'eux souleva son béret et en attrapa un petit morceau de papier ainsi qu'un fusain. Tout en vous regardant, il commença à gribouiller de son côté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Jeu 19 Mar 2015, 12:00 am

Les secondes s'accumulaient, chacune pesant un peu plus sur les épaules de la jeune femme. Ne prenant pas part à la discussion, elle avait tout à loisir de se remémorer la dernière fois où elle s'était retrouvée dans ce genre de situation. Elle avait réussi à garder son calme face au géant arboré de cicatrices, mais c'était uniquement grâce à l'intérêt qu'elle avait porté au cadavre de Barnabé. Dans l'immédiat, la peur instaurée par le repoussant faciès de leur interlocuteur avait complètement cédé sa place à cette interrogation qui titillait Myrha depuis quelques minutes maintenant :
Pourquoi était-il ici et que leur voulait-il ?

La magicienne avait désormais complètement écarté l'hypothèse du hasard et baignait dans l'incompréhension la plus totale. Le sourire pervers qui illumina le visage de l'Ogre quand Peter décrivit leur situation l'agaçait autant qu'il l'effrayait.
Du coin de l’œil elle aperçut un des nains sortir de quoi dessiner ou écrire, mais rien de suffisant pour retenir son attention ; ses pensées étaient entièrement dirigées vers les raisons qui auraient pu pousser l'Ogre à les suivre, sans pour autant réussir à esquisser ne serait-ce que la silhouette d'une réponse. S'il était là pour les étriper, qu'il le dise clairement, qu'on en finisse, bon sang !
Encore et toujours des foutues questions, et toujours pas la moindre réponse. Elle avait l'impression qu'une Force Supérieure continuait à l'assaillir d'interrogations, lui faisant miroiter des réponses qui semblaient si proches, sans jamais lui donner l'occasion de tendre le bras pour les atteindre.
Qu'à cela ne tienne, cette fois-ci, elle tendrait la main, quitte à foutre celle-ci en travers du visage de l'Ogre.

Ainsi, la crainte qui était toujours fermement ancrée au sein de Myrha venait de donner naissance à une frustration et une colère qu'elle se devait de déverser. La jeune femme se décala, prenant place aux côtés du Comte, quoiqu'un peu en avant, et fixa son regard dans celui du colosse, pas par courage, non, pas une once de vaillance n'habitait la jeune femme.
Curiosité non assouvie ? Incompréhension constante ? Frustration irrépressible ? Sans doute un peu de tout cela. Peut-être aussi que l'Ogre et les questions qu'il avait amenées lui rappelait son but. Il était vrai qu'avec Peter, elle s'en était détournée, et peut-être que cela aussi l'énervait.

Il était temps de mettre fin à cette farce, ôtons les masques, effaçons les sourires, révélons les acteurs.

"Qu'est-ce que tu nous veux, toi, plutôt ?" grinça Myrha d'un ton clairement hostile.

La situation était vouée à s'envenimer, elle s'en était convaincue, alors autant achever son supplice et crever l'abcès. Qu'on arrête enfin de la tourmenter et qu'on lui donne des réponses. Elle demandait simplement que, pour une fois, la vie ne lui apparaisse pas comme une gigantesque masse brumeuse.
Et si cette dernière devait révéler une pente escarpée, alors enfin débarrassée du poids du doute, elle pourrait entreprendre de la gravir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Sam 21 Mar 2015, 9:02 pm

Soulevant un sourcil comme pour montrer une certaine surprise accompagné d'une partie d'incompréhension face à l'interruption soudaine de Myrha; l'Ogre afficha une moue étrange avant de prendre la parole sur un ton moqueur.

" Ouh, faut pas prendre la mouche comme ça p'tite dame. "

Puis tout en se grattant la bedaine d'une main toujours sous l'oeil vigilant des nains qui avaient effectués plusieurs pas lorsque Myrha avait monté le ton, il continua à parler tranquillement, l'air de rien.

" Vot' copain là qui s'vide d'son sang ça attire l'oeil. Comme v'm'avez pas l'air du coin j'voulais simplement pas qu'un mauvais oeil se montre. Il est facile de s'faire égorger dans l'coin, savez. Faudrait pas qu'ça vous arrive. "

Toujours aussi sûr de lui, il resta campé là à regarder la jeune femme en affichant comme depuis le début de cette rencontre, son sourire carnassier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Dim 22 Mar 2015, 12:56 pm


Alors que le Comte s’apprêtait à répondre Myrha, prit les devants d’une manière qui surprit Peter. Visiblement la jeune fille ne se sentait pas dans son aise en compagnie d’une créature telle qu’un Ogre. Ca restait compréhensible, mais c’était selon le Chevalier faire un amalgame certain. Même si la plupart d’entre eux sont certainement à l’origine de cet amalgame (et celui devant aussi) car il n’y a pas de fumée sans feu, il ne faut pas faire de généralité aussi facile surtout que celui-ci s’était montré plutôt sympathique jusque-là. Mais l’agacement de sa compagne de route était plus important que de laisser cette simple discussion s’éterniser, Peter le savait. Toujours prêt à réagir malgré ses blessures, le Chevalier attendit la réponse de l’Ogre montrant qu’il soutenait l’hostilité de Myrha.

" Ouh, faut pas prendre la mouche comme ça p'tite dame. "
" Vot' copain là qui s'vide d'son sang ça attire l'oeil. Comme v'm'avez pas l'air du coin j'voulais simplement pas qu'un mauvais oeil se montre. Il est facile de s'faire égorger dans l'coin, savez. Faudrait pas qu'ça vous arrive. "


Typiquement le genre d’attention et de comportement que l’Epéiste appréciait, difficile de dire si c’était sincère cependant. Le Guerrier hocha la tête en souriant à l’Ogre avant de lui répondre, gardant un œil méfiant sur les nains.

« Je vous remercie de votre attention mon bon Monsieur et nous avons en effet déjà eu affaire à de tels coupe-jarrets. Mais comme vous pouvez le voir, nous sommes tous les deux fatigués et avons hâte de rentrer. Hormis si ces Nains vous posent un problème immédiat où je me ferais un plaisir de vous aider, nous allons nous retirer. »

Le Chevalier marqua une petite pause en toisant les Nains d’un regard inquisiteur avant de replonger ses yeux dans ceux de l’Ogre.

« Si jamais vous avez besoin d’assistance dans l’avenir, n’hésitez pas à solliciter le Comte Peter Oswald, Chevalier de la Couronne d’Hiloroth aux postes de frontières de la fourmilière si vous n’avez pas de laissez-passer sinon vous pourrez trouver ma demeure dans le fer à cheval. Les gardes me connaissent. Vous avez accompli votre devoir citoyen en venant vous acquérir de ma santé, laissez-moi donc vous rendre un service plus tard. »

Là-dessus, attendant une dernière réponse de L’Ogre, Peter se préparait déjà à partir remarquant que Myrha était déjà bien agacée par la situation et attrapa sa main à la manière qu’elle avait de faire pour se rassurer afin de lui montrer qu’il était là pour la soutenir, d’ailleurs, il serait temps après ça de s’inquiéter de ce qui l’anime elle, dans la vie.


_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Dim 22 Mar 2015, 2:57 pm

En guise de réponse, Myrha eut droit à l'ombre d'un étonnement et à une raillerie moqueuse.

" Ouh, faut pas prendre la mouche comme ça p'tite dame. "

Si on pouvait tuer du regard, alors l'Ogre aurait sans doute eu besoin de plusieurs vies pour survivre aux éclairs que lançaient les yeux de la magicienne. La jeune femme laissa résonner un claquement de langue agacé et le laissa poursuivre malgré tout.

" Vot' copain là qui s'vide d'son sang ça attire l'oeil. Comme v'm'avez pas l'air du coin j'voulais simplement pas qu'un mauvais oeil se montre. Il est facile de s'faire égorger dans l'coin, savez. Faudrait pas qu'ça vous arrive. "

Cette réponse lui fit l'effet d'un coup de poing, lui coupant le souffle tant elle lui semblait culottée, comment pouvait-il ne serait-ce qu'espérer convaincre quelqu'un ainsi ? Il se moquait d'elle, elle le savait et ça l'énervait au plus haut point, pas la moquerie en elle-même, mais le fait qu'il lui mente sciemment. Prenant sur elle pour ne pas lui sauter à la gorge, la demoiselle serra la mâchoire et lutta pour ne pas laisser un grognement poindre entre ses dents.
Une discussion mal engagée était semblable à des sables mouvants, plus on s'y débattait et plus on s'enlisait vite. Hélas, déstabilisée par la colère, la crainte et le calme imperturbable de l'Ogre, Myrha n'avait pas le bon sens nécessaire pour comprendre cela. Sans doute eut-elle hoché la tête avant de s'éloigner avec Peter, les choses se seraient achevées ainsi, mais cette idée ne l'effleura pas. Au contraire, plus elle scrutait le visage serein du colosse et plus le sourire qu'il arborait l'irritait.

Nous aider ?! En nous suivant depuis les Capes et après avoir dévasté la chambre d'un innocent ?

Alors qu'elle avait ouvert la bouche pour protester, ce ne fut pas sa voix qui retentit, mais bien celle du Comte qui semblait nettement moins dérouté par la situation qu'elle. L'épéiste échangea explications et politesses avec une maestria inconnue à Myhra, l'empêchant alors de s'engager davantage dans cette bataille perdue d'avance. Pourtant le calme qui venait de retomber sur la conversation n’endigua en rien le courroux de la jeune femme.
Peter ne comprenait pas ! Cet Ogre était dangereux, Jul l'avait mise en garde ! Et voila qu'il les suivait, des Capes jusqu'au Sud de la Fourmilière... Elle tourna la tête vers son partenaire pour lui faire part de ses craintes mais une main vint saisir la sienne, la coupant dans son élan.

Que devait-elle comprendre ? Etait-il tout bonnement inconscient de la gravité de la situation, ou bien n'était-il pas dupe et il lui demandait simplement de se calmer ? Elle fit le choix de croire en la présence d'esprit du Comte. Dans un effort qui l'étonna elle-même, Myrha tourna la tête et inspira profondément avant de réajuster la cape-écharpe avec sa main libre, remontant celle-ci jusqu'au dessus de son nez. Créant ainsi un étrange sentiment de distance, la magicienne put s'offrir une poignée de secondes pour penser de manière rationnelle, plus ou moins. Elle allait laisser Peter gérer la situation et les éloigner au plus vite, mais si l'Ogre se remettait en travers de leur chemin, et s'il persistait à jouer la comédie, alors elle ne répondrait plus de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   

Revenir en haut Aller en bas
 

Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Gs Andonios Vs Shaun] Destins croisés.
» Angie, adorable croisée caniche/terrier - ADOPTEE
» DOLLY chiot femelle croisé fox-yorkshire 5 mois SPA DOUAI 59
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE
» FLOP mâle croisé caniche-yorkshire 2 ans SPA DOUAI 59

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes d'Arathiel :: Le coin RP :: Anciennes Aventures :: Un vent tranchant-