AccueilAccès au siteRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4890
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Dim 22 Mar 2015, 8:17 pm

L'ogre éclata d'un rire sonore, affichant une fois de plus sa dentition plus que douteuse qui ne cessait de faire imaginer à Myrha des choses horribles, tout en la poussant suite à ses expériences passées à rester encore plus sur ses gardes.

" Hé bien j'n'oublierez pas c'nom ! "

Effectuant une révérence grossière qui se voulait pourtant délicate, le géant s'inclina légèrement tout en caressant sa barbe grise. Il ôta son chapeau à plume qu'il frappa sur son pantalon, vous montrant son crâne chauve parfois percé d'os, surement une coutume de sa Panse. Puis il se redressa, repositionna son couvre-chef, jeta un oeil sur les nains derrière lui qui continuaient de l'observer et se retourna une dernière fois vers Peter.

" Les nabots ça m'a jamais trop apeuré, et puis ça croque sous la dent. Juste à penser à bien les raser. 'fin, j'vais m'débrouiller. A la bonne heure. "

Vous adressant un signe de la main, il reprit sa marche en direction de l'Est, descendant plus en avant sur le Parcours d'Ilamil. Les cinq nains le suivirent au pas de course pour ne pas se laisser distancer par les grandes enjambés de l'Ogre massif. Vous étiez de nouveau seul, Ludwig avait depuis longtemps quitté les lieux et le marchait au Nord Ouest semblait toujours animé, la fatigue commençait elle aussi à vous gagner et les blessures n'arrangeaient en rien votre état général. La pensée d'un repas chaud et d'une couche vous traversait l'esprit de plus en plus régulièrement, peut être trop même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Lun 23 Mar 2015, 11:59 pm

Myrha observa l'Ogre s'éloigner dans un étrange mélange de frustration et de soulagement. Sa colère le lui avait fait oublier, mais le colosse l'effrayait tant par sa proximité avec les monstres décrits dans les contes d'enfants que par le danger plus imminent dans lequel il aurait mis les deux partenaires s'il s'était énervé. Cependant, jusqu'au bout il avait feint l'incompréhension, se targuant d'être là uniquement par inquiétude pour eux.
Elle passa une main sur son visage et prit quelques secondes pour souffler, elle n'était pas calme, pas encore, mais au moins elle avait regagné la totalité de sa lucidité. Pourtant, elle estimait avoir été en pleine mesure de ses moyens pendant l'échange et ne regrettait pas une seule seconde son attitude et, bien qu'elle ait des principes, elle n'aurait pas hésité à se débarrasser de ceux-ci si l'Ogre avait donné la moindre preuve d'hostilité. Hélas, cette bataille là, il l'avait gagnée, innocent jusqu'au bout.

La magicienne leva les yeux vers ce qui était le ciel des habitants d'Hiloroth et lâcha un profond soupir. Trop de choses se passaient en trop peu de temps, elle s'était fait la remarque plusieurs fois, mais elle commençait à saturer.
Et comme pour approuver cette pensée, une grondement sourd retentit. Apparemment, le pain et le fromage que lui avait offert Jul semblaient déjà avoir été oubliés par l'estomac de la jeune femme.

Au loin elle pouvait constater que le marché jouissait toujours d'une certaine animation. Dans l'immédiat, elle avait envie d'un vrai repas et de quoi pouvoir dormir, une paillasse ferait même affaire. Mais le Comte lui avait proposé un vrai lit et, honnêtement, elle était prête à marcher pendant encore plusieurs heures pour goûter à un tel confort.
Mais s'il était simple de dompter ce genre de besoins, son appétit, lui, était retourné à l'état sauvage depuis un bon moment déjà.

"Excuse-moi un instant."

D'un mouvement de poignet, elle se défit de l'emprise, aussi légère soit-elle, de l'épéiste sur sa main et s'éloigna de quelques mètres en direction du marché avant de s'interrompre.

"Tu veux quelque chose pour la route, toi aussi ?" ajouta-t-elle à l'intention de peter.

Du menton elle désigna les stands qui vendaient de la nourriture. Quelque chose de léger et rapide à manger suffirait, au pire, elle se contenterai de fruits, elle avait commencé à s'habituer à manger des pommes en déambulant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 413
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Mar 24 Mar 2015, 3:28 pm


Lorsque l’Ogre fit demi-tour pour les abandonner, le Guerrier souffla un coup, rassuré que Myrha ne l’ai pas encore étranglé avec ses cheveux pour ensuite le pendre sur la place publique. Le Comte avait déjà du tuer deux personnes aujourd’hui après tout et avait été la cause de la blessure d’un troisième. Même si son devoir ne s’arrêtait jamais, bien trop de sang avait déjà coulé en ce jour. L’activité reprenait autour de lui alors que les nains et l’Ogre n’était désormais plus qu’une occupation du passé, la perspective d’un peu de repos semblait se rapprocher à grand pas, enfin ! Peter jeta un petit regard envers sa compagne de route et eut soudain un flot de question qu’il avait envie de lui poser, pourquoi es-tu toujours avec moi ? Quel est ton but ? Que recherches-tu ? Ou es ta famille ? Le Chevalier savait que la jeune fille était probablement une sorcière illégale vu qu’elle n’avait aucune trace d’appartenance à l’ordre, mais il était Chevalier et non pas un quelconque inquisiteur de ces ordres liberticide à la recherche du contrôle de tous les utilisateurs de magie. Mais avant même qu’il ne put dire un mot, Myrha se détachait de lui pour se diriger vers des stands de marché, instinctivement, il se mit à la suivre, pour une fois alors qu’elle ajoutait.

"Tu veux quelque chose pour la route, toi aussi ?"

L’Epéiste ne put s’empêcher de sourire avant de répondre avec humour.

« Non merci, ce n’est pas bon pour ma forme physique de grignoter entre les repas. »

Etant plutôt sec de nature, Peter avait dû suivre un régime alimentaire strict avec son entraînement martial pour devenir l’homme à la carrure qu’il est aujourd’hui, cela permet de rester agile et fort en même temps, selon lui, les hommes pas trop grand et sec font les meilleurs combattants car ils peuvent palier à leurs faiblesses tout en conservant leurs avantages, c’est bien pour cela que c’est rarement les colosses de deux mètres qui font partit des plus grand guerrier, même s’ils sont de nature plus fort, ils perdent bien trop à être une plus grande cible et surtout moins mobiles. Alors que la jeune femme faisait ses emplettes, le Chevalier se mit à sa droite et lui adressa la parole.

« Dis-moi Myrha, je sais que les péripéties d’aujourd’hui ont créés un lien entre nous, quelque chose de fort, mais je me demandais pourquoi restes-tu avec moi ? Tu comptes m’abandonner demain après mon hospitalité ? Si je suis sur la quête de mon épée, tu dois bien avoir des choses à faire, à retrouver, une famille qui t’attends non ? J’ai remarqué que tu étais particulièrement peureuse et sensible alors que pourtant, un courage t’anime par moment, tu es familières de cet environnement et pourtant j’ai l’impression que tu es une paria parmi les parias. Tu veux bien me parler un peu de toi ? Et surtout comment je peux t’aider ? »

Lui adressant son éternel sourire avec ses dents bien blanche, le Comte espérait qu’elle allait se livrer un peu, qu’ils allaient pouvoir s’entre-aider mutuellement et que ce ne soit pas juste pour l’épée de Peter.

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Mer 25 Mar 2015, 7:16 pm

Tandis qu'elle se dirigeait vers un étal qui vendait, en plus des habituels champignons, des fruits plus ou moins variés, Myrha pouvait deviner que le Comte la suivait ; c'est pourquoi elle ne s'étonna pas quand la voix de celui-ci résonna juste derrière elle.

« Non merci, ce n’est pas bon pour ma forme physique de grignoter entre les repas. »

La jeune femme leva un sourcil interrogatif avant de haucher les les épaules et se réintéresser aux fruits. La variété était là, mais la qualité était une inconnue beaucoup plus fluctuante. D'un oeil avisé la demoiselle sélectionna deux pommes et entama une longue hésitation quant à l'achat de dattes.
Profitant sans doute de ces quelques secondes, Peter reprit la parole en venant se poster à ses côtés.

« Dis-moi Myrha, je sais que les péripéties d’aujourd’hui ont créés un lien entre nous, quelque chose de fort, mais je me demandais pourquoi restes-tu avec moi ? Tu comptes m’abandonner demain après mon hospitalité ? Si je suis sur la quête de mon épée, tu dois bien avoir des choses à faire, à retrouver, une famille qui t’attends non ? J’ai remarqué que tu étais particulièrement peureuse et sensible alors que pourtant, un courage t’anime par moment, tu es familières de cet environnement et pourtant j’ai l’impression que tu es une paria parmi les parias. Tu veux bien me parler un peu de toi ? Et surtout comment je peux t’aider ? »

Myrha s'interrompit, le regard toujours fixé sur les fruits et décida finalement de se contenter de deux pommes uniquement, l'appétit semblait soudainement lui manquer. Elle glissa l'un des fruits dans sa gibecière et s'éloigna en fixant la pomme qu'elle tenait dans sa main.
Elle savait que les questions de ce genre allaient arriver tôt ou tard mais elle n'avait jamais vraiment pris le temps de s'y préparer. La formulation du Comte lui arracha un sourire amer ; il avait parlé avec une franchise qui était assez percutante, mais qui était peut-être la raison pour laquelle elle avait pu lui faire confiance depuis leur rencontre.
La magicienne dégluttit et laissa son bras retomber, toujours pomme en main.

"Je suppose que je te dois bien ce genre d'explications." déclara-t-elle comme un avoeu.

Lentement, elle reprit sa route vers le Nord-Ouest, laissant le temps à l'épéiste de la suivre. Elle jeta un coup d'oeil autour d'elle et commença à voix basse, tant par incertitude des faits que par crainte de son entourage.

"Vu que je ne sais pas par où commencer, on va essayer par le début. Tu m'excuseras, ça risque d'être long."

Un nouveau soupir, suivit d'un regard vers son interlocuteur.

"Je suis née à Falryn, plus ou moins lors de l'attaque des Dragons, seul mon père et moi avons survécu, du moins c'est ce qu'il m'a dit. Après, j'ai été trimballée un peu partout jusqu'à la mort de mon père, où on m'a confié à quelqu'un. Je devait avoir dix ou douze ans, mais même ce genre de choses je commence à en douter, parfois." Myrha marqua une pause avant de reprendre. "Après ça, plus rien, un brouillard épais, le noir le plus total. A mon réveil, si on peut appeler ça comme ça, j'avais un caillou planté dans la nuque, une apparence d'adulte, un cadavre à côté de moi,  et..."

Elle marqua une nouvelle pause, elle cherchait les mots. Afin d'illustrer ce qu'elle allait expliquer, elle passa une main dans ses cheveux.

"... et j'étais capable de faire le genre de choses que tu as pu voir un peu plus tôt."

Enfin, elle daigna croquer dans la pomme qu'elle tenait mais il lui sembla que c'était plus pour refouler une nouvelle vague de colère que pour réellement satisfaire son appétit.

"Ca va faire plusieurs semaines maintenant, que je me suis réveillée... Des semaines à se demander pourquoi je suis là, qu'est-ce que je suis vraiment. Et le seul qui avait des réponses, je l'ai apparemment tué... sans même m'en souvenir.
S'il y a une chose, une seule, dont je suis sûre c'est que peu importe qui est responsable de ça, je les retrouverai et j'obtiendrai des réponses, même si pour ça je dois leur arracher les entrailles à mains nues ! Et si jamais ils ont osé faire ça à d'autres personnes..."


La magicienne s'interrompit, elle venait d'hausser le ton. Mordant une nouvelle fois dans sa pomme, le regard fixé vers le sol elle reprit avec un ton plus calme.

"Quant à ton aide..."

Oui, elle en avait besoin, affronter une organisation à elle seule était du suicide, elle en était consciente. Mais si s'imposer les problèmes des autres ne la dérangeait pas, imposer les siens était un tout problème.

"Non. Hiloroth a besoin de gens comme toi, Peter, plus encore que moi. Je préfère être la seule à devoir fouiller la fange de cette cité."

Tandis qu'elle achevait sa pomme, elle gardait en tête qu'elle n'avait pas répondu à une question. Comptait-elle partir une fois reposée ? Même elle n'en savait rien.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 413
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Dim 29 Mar 2015, 2:59 pm


Peter écoutait attentivement la jeune femme au fur et à mesure qu’elle dévoilait sa vie, étrangement, le Comte se rendait compte qu’il était sans aucun doute la première personne à qui elle dévoilait tous ces secrets de cette manière et un étrange sentiment l’envahit quant à la solitude que la jeune femme devait ressentir, lui avait perdu son père, mais sa mère était toujours en vie ainsi que ses nombreux amis. Il avait ce qu’on pouvait appeler une vie et un cercle social complet, ce qui l’aidait beaucoup. Elle, elle ne semblait avoir pas grand monde hormis le Chevalier, probablement quelques amis d’enfances. Quelle tristesse, pour l’Epéiste cependant, c’était clair, le destin les avait mis sur la même route, il allait devoir l’aider, mais il lui fallait amener ça d’une manière que Myrha aurait du mal à refuser. Alors qu’il continuait leur route en remontant le Pas du Roi après un silence que le Noble jugeait nécessaire, il prit la parole.

« Je pourrais me sentir offensé que tu refuses mon aide jeune femme. Tu m’aides de ton côté après tout non ? Si tu ne souhaites vraiment pas à ce que je t’aide uniquement parce que je t’apprécie en tant que personne, aide moi à retrouver mon épée et ensuite je serais ton bras armé pour retrouver les réponses au sujet de ton identité. »

Marquant un bref silence après cette tirade professionnalisant au possible, retirant presque la moindre marque d’affection qu’il apporté habituellement dans ses mots à l’encontre de la Magicienne, Peter reprit d’un ton plus agréable.

« Eh puis, mon petit doigt me dit que tu n’as pas du te confier à nombre de personne. En réalité, j’aimerais vraiment que tu me fasses l’honneur de pouvoir devenir ton ami en t’aidant, il est important d’en avoir, ça permet de combattre la solitude. »

Le Comte jeta un petit regard à l’encontre de Myrha se disant que c’était typiquement le genre de sentiment qu’elle devait connaître avant d’ajouter une ultime phrase.

« Et ça te permettra de te sentir un peu plus vivante aussi. »

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Dim 29 Mar 2015, 4:03 pm

Peter avait mis quelques secondes à répondre, le temps sans doute de faire le point sur ce que Myrha venait de lui révéler. Elle, débarrassée du cadavre de sa pomme, gardait le regard fixé sur le sol tandis que le Comte parlait avec un ton inhabituellement distant.
Elle n'était pas surprise par sa réaction, après toutes ses tirades chevaleresques, il y avait peu de chance qu'il n'insiste pas pour aider la jeune femme, pourtant, la rigueur qu'il imposait à ses mots sonnait comme un reproche. Était-il vexé qu'elle refuse son aide ?
La magicienne avait du mal à comprendre pourquoi, était-ce une question de fierté ? Mais sans crier gare, l'épéiste poursuivit, avec un ton beaucoup plus doux cette fois.

« Eh puis, mon petit doigt me dit que tu n’as pas du te confier à nombre de personne. En réalité, j’aimerais vraiment que tu me fasses l’honneur de pouvoir devenir ton ami en t’aidant, il est important d’en avoir, ça permet de combattre la solitude.
Et ça te permettra de te sentir un peu plus vivante aussi.»


Le mot "ami" la fit relever la tête, dirigeant alors son regard vers l'épéiste. C'était étrange, avec ces péripéties, les deux comparses avaient parcouru un bon bout de chemin ensemble et pourtant elle n'avait jamais pris le temps de le considérer comme un ami. Peter avait eu plusieurs qualificatifs, idiot, sauveur, partenaire mais jamais rien qui s'approchait de la notion d'ami. A bien y réfléchir, depuis son réveil, cette notion n'avait pas effleuré son esprit une seule fois. Avait-elle aussi perdu ce genre de choses ?

Peut-être était-ce pour cela qu'elle agissait aussi étrangement avec le Comte, à cause de lui, elle devait faire face à d'autres émotions que la crainte et la rancœur, sans vraiment savoir comment y réagir. Aussi, elle n'avait pas cessé de s'inquiéter pour lui, or elle n'avait pas le cœur assez grand pour s'inquiéter pour quelqu'un d'autre que ses proches. A nouveau, elle réalisait sa propre bêtise. "Devenir amis ?", cela faisait longtemps qu'inconsciemment elle le considérait ainsi, pourquoi ne s'en était-elle pas rendu compte plus tôt ?

Définitivement, les mots de l'épéiste resteraient un adversaire contre lequel elle ne pourrait gagner. Dans un sourire masqué par "l'écharpe" qui ornait ses épaules, Myrha commença à mi-voix :

"Tu... "

Le mot qu'elle s'apprêtait à prononcer hésitait entre "andouille" et "idiot", du moins c'était la suite logique aux vues de leurs conversations précédentes. Mais était-ce la fatigue ou un élan d'honnêteté, elle n'en savait rien, toujours fut-il que quand elle ouvrit la bouche à nouveau, ses lèvres esquissèrent un tout autre mot.

"Merci, Peter."
avoua-t-elle pour la première fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4890
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Lun 06 Avr 2015, 12:12 am

Ce fut après une longue périgrination à travers la Fourmilière que vos pas finirent par vous guider jusqu'à l'immense intersection caverneuse se trouvant complètement à l'Est du Pas du Roi. La population était moins dense, ce qui n'était pas étonnant car l'heure se faisait petit à petit tardive, mais un imposant poste de garde et une vingtaine de Furets s'occupaient de vérifier l'authenticité des droits d'entrée de chaque personne à un rythme plutôt rapide. Encadrant la "porte" vers la ruche et travaillaient toujours d'arrache pied pour arrêter tous les voyageurs, marchands et aventuriers afin de leur demander leur autorisation de passage; et refouler tous les malins qui tentaient de passer à l'improviste en faisant mine d'appartenir à une caravane de commerce.

La gigantesque caverne disposait d'une porte de pierre aux dimensions colossales qui pouvait être bloqué par une herse en acier forgée toute aussi grande. La herse était maintenue en hauteur par deux énormes chaînes dont les maillons étaient aussi imposant qu'un Ogre ! Les marques de rouille sur le métal semblait indiquer que la porte n'avait pas été fermée depuis des dizaine voire des centaines d'années et certaines mauvaises langues s'amusaient même à pronostiquer la chute de cette dernière, et la mort de ceux qui seraient en dessous. Après quelques minutes d'attente dans l'une des files, le moment de votre passage arriva et l'un des gardes en faction vous demanda vos papiers, qui furent rapidement délivrés par Peter.

Opinant du chef, le soldat s'écarta pour vous laisser passer tout en conservant les précieuses autorisations qui seraient très certainement remises au centre administratif pour y être magiquement recyclé afin d'être réutilisés rapidement. Derrière la porte, une immense galerie avançait sur plusieurs centaines de mètres, éclairée par de complexes coulées de lave et la présence par endroits de cette fameuse pierre magique récemment découverte, illuminant d'un bleue irréel les alentours. Le sol était bien droit et un chemin de pierre pavé large de plus de vingt mètres descendait légèrement, de tel manière qu'après deux minutes de marches il vous était impossible en vous retournant d'observer la gigantesque porte par laquelle vous étaiez passé. Le brouhaha de la Fourmilière avait été remplacé par le souffle du vent qui, passant de complexes conduits et boyaux, résonnait pour former comme une sorte de musique subtile et pourtant puissante.

Mais ce qui était le plus impressionnant était l'espace, malgré le nombre pourtant important de personnes marchant dans un sens ou dans l'autre, aucun passant ne vous avait bousculé. D'ailleurs personne ne se trouvait à moins de deux mètres de vous, une sensation rarement vécût depuis vos péripéties au sein de la Fourmilière. La Descente continuait pour laisser apparaître quelques étals proposant bibelots, vêtements et masques en vue des festivités prévus dans les jours prochains. Une immense statue représentant un Nain brandissant un marteau d'une main, et une pépite de minerais dans l'autre s'imposa au centre de la galerie, et derrière elle la porte de la Ruche.

Le bruit recommença mais il n'était pas le même que celui dont vous aviez dernièrement l'habitude. Certes ce n'étais pas mélodieux, mais c'était bel et bien différent, comme l'air du lieu. Peter afficha peut être un légers sourire à l'entente de ces bruits plus familiers alors que Myrha elle se montrait plus curieuse que jamais. La Ruche avait elle aussi une voûte haute mais il était possible de la distinguer car de nombreuses pierres lumineuses y étaient fichés transformant le plafond en ciel étoilé pour peu d'avoir un minimum d'imagination. Les étoiles y étaient à leur place et même si leur lumière ne portait pas jusqu'en bas, les rues disposaient de lampadaires et de belles torches. La lumière était bien meilleure que dans la Fourmilière et la largeur des rues aussi ! Le monde y était présent mais on ne se marchait pas dessus, ce qui était déjà un bon point.

Les bâtiments étaient de pierres et bois, solides et entretenus, en tous cas pour ceux qui étaient à l'entrée de la Ruche. Il y avait aussi de nombreuses bâtisses troglodytes donnant un aspect presque animal à la montagne, maisons parfois empilés ressemblant vaguement à des alvéoles, probablement à l'origine du nom de ce quartier. Pourtant même elles avaient été travaillés et les façades disposaient toutes de décorations rendant le lieu très chaleureux et vivant. Progressant sur la rue de la Couronne, de grands panneaux en bois indiquaient les lieux les plus importants. La Caserne Royale se trouvait juste devant vous et l'Université était indiqué un peu plus bas en descendant le Col du Roi. Les bruits des derniers entraînements jaillissaient au dessus des murailles de l'enceinte militaire tandis que quelques bourgeois quittait la grande Banque plus au Nord pour rejoindre les quartiers plus à l'Est encore afin de regagner leurs demeures en vue d'un bon repas et d'un repos mérité. Certaines personnes remontaient vers la zone marchande, l'Arène d'Hiloroth ou bien les quartiers Religieux.

Le Creuset au Sud était le lieu de travail des mineurs et des constructeurs qui, à cette heure-ci, devaient eux aussi être en train de remonter vers la Ruche pour reagner leurs foyers et dont les pas résonnaient surement dans la Voie de la Botte. A l'Est se trouvait la zone de l'Île, connue pour la présence en nombre d'aventuriers et aussi pour les discours officiels qui s'y tenaient. Plus loin il y avait le Fer-à-Cheval, quartier occupé par la bourgeoisie et la Noblesse, là où résidait Peter, et en son centre l'Orée, les quartiers de la Couronne.


Carte de Ruche à jour (il faut qu'on fasse l'édition sur le site)
en 17 vous avez l'Université qui avait été oublié Wink.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Lun 13 Avr 2015, 11:33 pm

La discussion s'était arrêtée ainsi.
Le duo avait poursuivi sa route jusqu'à la titanesque porte par laquelle chacun devait passer pour se rendre dans la Ruche. Ce n'était pas la première fois que Myrha s'arrêtait devant celle-ci mais à chaque fois, elle se sentait comme toisée de haut par l'édifice et, en toute honnêteté, sa gorge se nouait rien qu'à l'idée de le défier.
La sorcière avait laissé Peter se charger des paperasseries qui, somme toute, furent expédiées assez vite. Apparemment, l'attente et l'obtention étaient ardues mais la vérification en elle-même paraissait plus que sommaire. La jeune femme lâcha un soupir quand le garde s'écarta et suivit l'épéiste qui passait la "porte".

En quelques mètres, l'atmosphère changea du tout au tout. Si le chaos qui régnait dans la Fourmilière arborait bien souvent des aspects sombres, ici, l'animation générale semblait empreinte d'une certaine sérénité. Autour d'eux, les gens semblaient commencer à rentrer chez eux, Myrha pouvait voir des individus de tout poil qui se dirigeaient ans le même sens qu'eux : soldats, érudits, banquiers etc...

La demoiselle ne savait pas si elle devait s'indigner d'une telle différence entre la Fourmilière et ce quartier, mais l'admiration qui l'étreignait était trop forte pour céder face à une si frêle interrogation. Les yeux de la magicienne ne savaient pas où se poser, ils sautaient d'un bâtiment à un autre prenant tout de même le temps de s'émerveiller en fixant les étoiles que quelqu'un avait accrochées au plafond.

Attaquant sans ménagement la seconde pomme, tant par gourmandise que pour se donner une contenance, Myrha s'arrêta un instant. Malgré la curiosité qui l'animait, elle était exténuée et... elle posa les yeux sur la blessure du Comte.
Lui aussi avait besoin de repos, sans doute même plus qu'elle.

"Par où est-ce qu'on va ?" demanda-t-elle entre deux bouchées.

Cette question avait surtout pour but de rappeler à la jeune femme l'ordre de priorité des choses, mais à vrai dire, elle était également curieuse, elle n'avait pas la moindre idée d'où vivait le Comte et il lui semblait qu'il s'agissait là d'une réponse à laquelle il pouvait répondre avec aise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 413
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Mar 14 Avr 2015, 5:53 pm

[

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »


Dernière édition par Peter le Jeu 23 Avr 2015, 11:54 pm, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4890
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Mer 15 Avr 2015, 7:35 pm

Pas question de rêver ou de traîner le long de la rue de la Couronne, même si de nombreuses activités pouvaient ici attirer l’œil vierge de Myrha. En effet, un groupe d'élèves militaires venait de les croiser en direction du Nord de la galerie, portant leurs uniformes et arborant fièrement leur sabre, ils se rendaient très certainement dans l'une des nombreuses tavernes accueillant la majorité des étudiants de l'université et de l'académie militaire d'Hiloroth. Ils allaient y faire la fête, chanter, danser, rire et surtout boire plus d'alcool que la raison ne saurait en accorder. Quelques jeunes gens passèrent en courant, portant sur le côté une gibecière pleine de papiers certainement importants pour la Banque de l'Écaille ou un autre établissement de la Ruche, à moins qu'ils ne soient adressés à l'un des Temples ou au Creuset plus bas. Ici aussi on pouvait croiser des non-humains, même s'ils étaient plus discrets que dans la Fourmilière.

L'avenue du Roi serait bientôt en vue et il n'y avait cette fois-ci pas de contrôle de papier pour l'emprunter. Elle vous mènerait jusqu'à l'Île, place centrale de la cité et lieu de regroupement de tous les aventuriers en visite. Le boyau formant l'avenue du Roi était elle aussi spacieuse et relativement calme, même si il était fréquent d'y voir des groupes échangeant au milieu du chemin sur des affaires en cours, ou plutôt des contrats. En effet en arrivant sur l'Île trois points d'affluences se faisaient nettement observer. Le premier, proche de vous semblait être un gigantesque troquer et on pouvait lire sur son enseigne : L'Alatopla. De l'autre côté du pont en croix duquel s'élèvent les Voix d'Hiloroth se trouvaient le Mur du Contracteur, endroit rêvé pour trouver du travail quand on est un aventurier en mal de sensations ou simplement en manque d'argent. Et surtout la légendaire auberge du Troll Barbu, célèbre dans tout Arathiel par ses tenanciers : Merks et Tommela qui ne sont ni plus ni moins que les derniers représentants vivants de la race Hobbit. Plus en avant, l'avenue du Roi se prolongeait pour mener jusqu'au fer à Cheval et à son poste de garde, car là, il n'était pas question de rentrer sans bonne raison et sans nom connu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Sam 18 Avr 2015, 1:00 am

« Suis-moi, nous allons vers le Fer à Cheval, ma demeure se trouve vers les bains publiques. »

Son méfait achevé, laissant ainsi uniquement un trognon derrière elle, Myrha s'interrogeait sur la réponse de Peter.

Des bains publiques ? se demanda-t-elle sans pour autant transmettre son incompréhension.

Elle n'avait jamais eu l'honneur de découvrir un tel établissement et, avouons-le, la notion de propreté était bien souvent secondaire lorsque l'on vivait dans la Fourmilière, à tel point qu'à un moment on avait l'impression que les gens devenaient uns avec la terre et la poussière du quartier.
De son côté, la magicienne avait eu de la chance, Barnabé avait prit soin de son corps, ou du moins c'est ce qu'elle avait pu déterminer en constatant sa propreté lors de son réveil. Depuis, elle avait eu pu remplir des bassines d'eau et se frotter du mieux qu'elle pouvait afin de virer la crasse qui la recouvrait quotidiennement. Mais, ainsi, la simple idée d'un bâtiment entièrement réservé à l'hygiène des habitants l'étonnait autant qu'elle l’émerveillait.

Si elle souhaitait poser ses yeux sur un objet banal pour calmer sa curiosité, c'était peine perdue. Comme toujours, depuis qu'elle avait passé cette gigantesque porte, elle découvrait de nouvelles chose, bâtiments, personnes...
Surtout maintenant qu'elle approchait de l'avenue du Roi, elle commençait enfin à comprendre qu'elle avait laissé la Fourmilière derrière elle et peut-être même caressait-elle le maigre espoir de ne pas avoir à y retourner.
C'était impossible, elle le savait, mais qu'importe, y croire lui faisait du bien.

Si elle était inexorablement attirée par tout ce qui s'offrait à elle, elle était définitivement intimidée par autant de changement, aussi, sans s'en rendre compte, elle lâcha à voix haute :

"Et c'est dans ce genre d'endroit que tu vis...?"

Admirative, elle se retenait de ne pas tourner sur elle-même pour voir le plus de choses possibles, elle aurait de toute manière tout le temps pour visiter une fois à destination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 413
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Jeu 23 Avr 2015, 11:54 pm


Peter s’impatientait le long de la route, l’idée de se retrouver chez lui le rendait comme un enfant avant d’ouvrir les cadeaux de son anniversaire. D’un coup d’œil, il apercevait ces élèves militaires qui allaient faire la fête et profiter de bon temps et ça le ramenait à penser qu’il n’avait jamais eu vraiment l’occasion de profiter de ce genre de moment lorsque lui était Ecuyer. Il avait dû combattre, combattre et combattre. Survivre aussi, c’était après tout la meilleure des formations, mais peut-être pas la plus saine pour son esprit. Peter était très ferme et même s’il savait plaisanter, il avait un certain goût pour la violence

Ils continuèrent leurs chemins le long de l’avenue du Roi alors que Myrha continuait d’être émerveillait. Le Chevalier gardait son air stoïque et implacable. Il n’avait pas fière allure avec ses blessures, mais son attitude elle, l’été.  Myrha finit par ouvrir la bouche et lui répondre.


"Et c'est dans ce genre d'endroit que tu vis...?"

Il ne savait pas vraiment comment le prendre, ça semblait presque une reproche pourtant la jeune femme semblait admirative autour d’elle, si bien qu’il souriait simplement en répondant.

« Attends de voir un peu plus loin. »

Car oui, la Ruche était belle, mais le Fer à Cheval encore plus, ce n’était pas l’équivalent de l’Orée, mais c’était le plus beau quartier après celui-là qui était le repaire de la Couronne et des plus puissants. Voyant au loin le poste de garde menant au Fer à Cheval, le Comte jeta un léger regard à l’attention de Myrha.

« Dis bien bonjour à ces gardes-là, je les connais et ma famille aussi, si tu fais bonne impression, c’est le genre de personne qui peut prendre son devoir très à cœur. »

Une fois à leurs niveaux, Peter les salut d’un petit geste de la main et accomplissant les courtoisies commune à ce genre de passage.

« Bonjour messieurs, Comte Peter Oswald, je rentre chez moi accompagné d’une amie. »

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4890
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Ven 24 Avr 2015, 3:49 pm

Les gardes ici portaient de belles armures rutilantes et des cotes de mailles brillantes tout comme les casques et les armes qu'ils revêtaient. Assez grands et plutôt costaud, ils n'avaient décidément pas la même allure que les Furets de la Fourmilière ou la majorité des gardes arpentant la Ruche. Le blason du Royaume de Ballithar couvrait leur torse et se retrouvait aussi finement brodé sur leur cape avec du fil d'argenté. Le prix d'une telle cape devait allègrement dépasser le prix d'une habitation dans le Ghetto de la Fourmilière et en y ajoutant le reste de leur équipement, cette montagne de richesse pouvait écœurer Myrha qui n'avait jamais vécu que dans de pauvres conditions; ou bien l'émerveiller bien plus encore ! Les trois soldats regardèrent dans votre direction et l'un d'eux s’apprêta à parler à Peter qu'il connaissait quand ils s'écartèrent tous d'un même mouvement et se tinrent droit comme des "i" tout en saluant en chœur.

" Bonjour Sire Paladin Manter ! "

Faisant irruption en marchant dans votre dos d'un pas légers, un homme de plus d'une quarantaine d'années aux cheveux grisonnants. Vétéran de nombreux conflits, il participa à repousser les Dragons sur Falryn et s'illustra en protégeant plusieurs familles de noble naissance du souffle de la mort brûlante à plusieurs reprises. Il affiche comme à son habitude un sourire discret et porte une armure d'écailles complète d'or blanc issue des forges de Bershmerk, symbole de son prestigieux ordre. Écartant légèrement sa cape brodé de fil d'argent afin qu'elle ne vienne pas frapper contre l'une des jambes de Myrha il passa devant vous en vous adressant un signe de tête et en s'excusant même de vous prendre d'avance d'une voix rassurante et douce. A son côté pendait une magnifique épée longue seule arme qu'il semblait porter.

" Mes excuses Demoiselle, Jeune Comte."

Cette voix Peter la connaissait car Balian Manter avait été un bon ami de son père et tous deux avaient de nombreuses fois repoussé les ennemis du Royaume et il avait aidé ta mère et toi même à rejoindre le Royaume des Nains.

{Pour plus de détails sur les Paladins je vous laisse vous référer ici : http://arathiel.fr/pef_paladins.php }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Sam 25 Avr 2015, 2:29 am

Myrha accueillit le conseil du comte avec une certaine incompréhension ; pourquoi devait-elle saluer des gens qu'elle ne connaissait pas ? Bien loin de comprendre le principe de ces mondanités, la sorcière suivit le salut de Peter en s'inclinant légèrement.
Si l'inconnu faisait peur, il attirait tout autant ; et c'était exactement dans cet état d'esprit que la jeune femme se rattachait à sa seule bouée de sauvetage, c'est à dire l'épéiste. Sa présence lui permettait de découvrir les lieux sans pour autant se sentir dans une insécurité complète.

Il n'empêchait cependant que l’Étiquette des lieux lui était complètement étrangère. Révérences, courbettes, salutations, les bonnes gens risquaient d'attendre un bon moment s'il souhaitaient que Myrha leur témoigne un gage de respect et de savoir vivre.
Ainsi, c'est sans surprise que la magicienne ne comprit pas pourquoi les gardes que Peter avait accostés s'écartaient. Elle se tourna dans la direction de leurs regards et dévisagea sans vergogne l'individu qui les dépassait.

" Mes excuses Demoiselle, Jeune Comte." déclara-t-il d'une voix étrangement rassurante.

En tendant l'oreille, elle avait entendu que le propriétaire de cette voix portait le nom de Paladin Manter... ou juste Manter, peut-être, s'il s'avérait que Paladin était un titre. Dans tous les cas elle n'en avait aucune idée, mais toujours était-il que l'homme dégageait une aura et un charisme que même Myrha ne pouvait ignorer. Quoiqu'en y repensant, il lui semblait avoir déjà entendu ce titre, dans les récits qu'on lui racontait.
Notre héroïne remarqua même qu'il retint sa cape de manière à ce que celle-ci ne vienne pas la toucher. Ce détail était d'une importance minime mais en disait long sur le personnage. Elle ne pensait pas se tromper en estimant qu'il s'agissait là d'un meneur d'hommes très haut gradé et sans doute pas un de ceux qui envoyait ses hommes à la mort sans sourciller. En effet, il semblait se préoccuper des autres et devait très probablement pouvoir se targuer d'une compétence martiale exceptionnelle.

En proie à ces suppositions, la demoiselle se reprit et lui offrit une révérence, bien plus semblable à un simple hochement de tête, mais cependant beaucoup plus prononcée que le salut précédent.
Pourtant, si le Chevalier, car elle estimait qu'il s'agissait d'un chevalier, semblait pouvoir rassembler les foules, cela n'empêcha pas Myrha de reculer d'un pas, écrasée par la prestance de celui-ci.

Tant bien que mal, elle parvint à bredouiller un mot qui, au sortir de ses lèvres, ressembla plus à un souffle qu'autre chose.

"Enchantée."

Elle ne comptait pas développer conversation davantage mais la simple présence de Sire Manter avait suffit à lui arracher ce mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 413
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Lun 27 Avr 2015, 2:35 pm


Suivant le mouvement des gardes lorsqu’il aperçut le Paladin, Peter lui adressa un signe de tête alors que les gardes le saluaient. Sans même prêter une moindre attention à Myrha à ce moment précis.

" Mes excuses Demoiselle, Jeune Comte."

Balian Manter, le Chevalier le connaissait car il avait été d’une aide inestimable lorsque le Général Oswald, le Père de Peter était mort de maladie alors que ce dernier était encore très jeune. C’était un homme bon et loin de l’idée du Noble qui abuse à outrance de ses privilèges. Admirant son équipement alors qu’il venait de s’excuser, l’épéiste prit la peine de lui répondre.

« Mes respects Sire Paladin Manter, c’est un réel plaisir de vous voir ici. »

Rompu à l’étiquette dans ce genre de situation, le Comte exécutait tous les signes de respect et de salutation dû à un homme du rang de Balian Manter. Peter avait beau avoir le titre de noblesse de Baron et le titre honorifique de Comte, un Paladin était au-dessus de lui en termes de prestige et d’honneur. Il était tout à fait normal qu’un tel homme reçoit de tels respects.

La gêne de Myrha cria tout à coup aux oreilles de Peter qui s’empressa de voler à son secours alors qu’elle bredouillait de maigre salutation à l’encontre du Paladin. Le Noble lui posa une main sur l’épaule pour la rassurer, il se doutait à quel point ça devait être difficile pour elle de s’acclimater et surtout de ne pas se sentir mal à l’aise dans ce genre d’endroit. Pourtant, elle semblait en même temps heureuse. C’était le principal.


_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4890
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Lun 27 Avr 2015, 3:51 pm

Le Paladin vous adressa un signe tout en conservant son sourire amical; alors que les gardes n'avaient pas bougés d'un millimètre.

" Nous aurons l'occasion de parler plus confortablement lors du Bal. Je présume que vous serez présent. A bientôt Demoiselle, Comte. "

Il vous adressa un ultime signe de tête avant de reprendre sa route en direction du cœur du Fer à Cheval, vers l'Orée. Il lança une dernière phrase à l'attention du chevalier, ralentissant à peine son allure.

" Et faites vous soigner, un futur Paladin se doit d'être présentable en toute situation Peter.  "

Les gardes reprirent place, soufflant un peu du départ du Paladin et affichant des mines plus souples. L'un d'eux qui avait été coupé dans son élan par l'arrivée de Sire Manter avança sa main en direction de Peter. Son regard se porta sur le côté du jeune homme, même si l'homme en armure ne devait pas être bien plus âgé que le guerrier.

" Bonjour Comte. J'espère que ce n'est pas trop grave ? "

Flarm, c'était son nom comme celui de son père lorsqu'il était encore en vie; un autre homme qui avait disparu sous le feu des Dragons. Enfant, Peter l'avait rencontré alors qu'il participait aussi aux entraînements militaires puis durant la longue traversée jusqu'à Hiloroth. Flarm était devenu un des gardes du Fer à Cheval, de basse naissance il avait été adoubé comme Chevalier comme la grande majorité des rescapés des combats après la bataille pour la montagne.

" J'ai vu l'un des messagers du Roi se rendre à votre domicile dans la matinée. Certainement une invitation pour le Bal qui se rapproche à grands pas. Cette année encore je serai de service pour assurer la protection à l'entrée.
La Demoiselle est avec vous ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 413
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Mar 28 Avr 2015, 2:31 pm


" Nous aurons l'occasion de parler plus confortablement lors du Bal. Je présume que vous serez présent. A bientôt Demoiselle, Comte. "
" Et faites vous soigner, un futur Paladin se doit d'être présentable en toute situation Peter. "


Peter hocha la tête aux mots du Paladin alors que celui-ci passait la porte pour se rendre dans le fer à cheval puis probablement vers l’Orée. Le Comte adressa ensuite de nouveau un sourire à Myrha afin que celle-ci se sente encore une fois un peu plus à l’aise. Dès lors que le Paladin fut un peu plus loin, les gardes se détendirent, c’était toujours dans ce genre de moment qu’ils voulaient être le plus présentable possible car un bon mot d’un Paladin pouvait permettre à n’importe lequel de ces gardes de gagner en grade et un mauvais mot pouvait leur faire perdre leur travail. Flarm s’approcha de l’épéiste, il n’était pas un ami mais une bonne connaissance avec qui il avait échangé à de nombreuses reprises et puis en tant que garde du Fer à Cheval, le Noble le connaissait.

" Bonjour Comte. J'espère que ce n'est pas trop grave ? "
" J'ai vu l'un des messagers du Roi se rendre à votre domicile dans la matinée. Certainement une invitation pour le Bal qui se rapproche à grands pas. Cette année encore je serai de service pour assurer la protection à l'entrée.
La Demoiselle est avec vous ? "


Hochant la tête, Peter prit le pas de prendre ensuite la parole, un sourire amical aux lèvres même si le fait qu’on lui rappelle qu’il était blessé fit ressurgir la douleur à son côté. D’une voix calme et apaisante, il s’adressa à Flarm en le regardant dans les yeux.

« Bonjour Flarm. Ça peut aller, un peu de repos me fera le plus grand bien sans aucun doute. Je reviens de quelques échauffourées dans la Fourmillière, vous savez ce qui arrive aux Brigands qui croise ma route. »

Le Comte marqua une courte pause avant de reprendre en incitant d’un geste de la main à la Magicienne de s’approcher.

« Fort bien, j’avais oublié à quel point le temps passe vite. Le Bal de l’an passé me semble si proche et pourtant, avec des journées comme celle-ci, j’ai eu une année bien chargée. J’espère vous y voir Flarm ainsi que chacun de vous messieurs. »

Adressant un signe de tête amical à chacun des gardes, Peter conclue sa tirade en désignant Myrha.

« Oui, cette Demoiselle m’accompagne, elle se nomme Myrha, c’est une amie. »

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Mar 28 Avr 2015, 8:32 pm

Myrha ne réagit même pas quand la main de son ami se posa sur son épaule, trop occupée à fixer le dos du Paladin qui s'éloignait. Deux mots flottaient dans son esprit et ce fut uniquement après plusieurs secondes qu'elle se tourna vers celui qu'ils qualifiaient.

Futur Paladin.

Elle posa un regard nouveau sur Peter, comme si elle venait seulement de réaliser à quel point l'épéiste était important. La prestance de Sire Manter était presque étouffante, suffisamment pour lui faire comprendre le pouvoir qu'un tel homme pouvait avoir ; que Peter puisse-t-être amené à devenir un tel personnage la laissait sans voix.
Malgré les gestes rassurants du brun, elle commençait à saisir la distance qui les séparait. Ils étaient amis, c'était certain, mais une autre certitude était qu'ils étaient tout deux voués à vivre dans deux mondes différents. La sorcière esquissa un léger sourire, comme rassurée par ce qui lui semblait être l'ordre normal des choses.

Le Comte se tourna vers le garde qu'il avait interpelé à l'origine, un dénommé Flarm. Les deux hommes avaient l'air de se connaître depuis un bon moment déjà. Ils échangèrent quelques phrases, Peter expliquant la raison de ses blessures tandis que le garde leur apprenait qu'un Bal approchait et qu'il y était très probablement convié.
En y repensant, le Paladin aussi avait mentionné un tel évènement. Myrha ne savait pas pourquoi elle avait ignoré un tel détail mais vu comme elle avait été écrasée par le charisme de l'homme, rien ne l'étonnait vraiment.

Le Comte lui fit signe de s'approcher, il souhaitait apparemment vouloir la présenter. Étrangère à ces us et coutumes, elle hésita un instant et, se remémorant les conseils de l'épéiste, elle avança. Selon lui, il était important qu'elle fasse bonne impression. Elle laissa son compagnon la présenter et fit un pas en direction du garde. Intérieurement, elle rassembla son courage et songea à ce qu'elle devait dire. Ses phrases avaient peu de chances d'être fleuries, mais elle devait au moins être capable d'en ôter les épines.
Ainsi, offrant un salut qu'elle voulait élégant, elle s'inclina en avant tout en prenant soin de ne pas offrir un angle qui révélerait sa nuque et déclara avec un sourire.

"Ravie de faire votre connaissance, Sieur Flarm."

Quoiqu'un peu monocorde, cette phrase satisfaisait Myrha.
La jeune femme recula d'un pas et, revenant au niveau du Comte, laissa ses pensées voguer vers cette histoire de Bal. Malgré une mémoire relativement creuse, elle savait ce qu'était un Bal, et elle en remerciait les récits lus pendant son enfance, mais jusque là, elle n'avait jamais imaginé rencontrer qui que ce soit ayant l'habitude d'y participer. Ainsi, elle tourna la tête vers Peter et lui souffla de manière à ce que seul lui entende ; elle ne souhaitait pas que sa condition de gueuse soit révélée et ne vienne salir sa, si travaillée, présentation.

"Un Bal ? A quelle occasion ?"

En effet, il lui semblait que ce genre de fête étaient liée à un heureux événement, ou pour célébrer quelque chose, mais vu ce que l'épéiste avait dit, cela semblait être une tradition dont l'origine était inconnue à la demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4890
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Jeu 30 Avr 2015, 11:26 am

Le garde vous adressa un sourire sous son casque presque complet tout en vous souhaitant une bonne fin de journée. Derrière le poste se découvrait le Fer à Cheval, quartier le plus riche de la Montagne après les quartiers de la Couronne. A la différence de l'Orée, il était possible assez facilement pour tout un chacun de venir se balader par ici et de profiter des belles rues parfaitement pavés, des bâtiments à l'architecture exacte et majestueuse, des habitants propres et habillés de vêtements colorés et finement travaillés, du calme qui pouvait y régner par rapport aux autres grottes, et surtout de l'odeur florale du lieu. Comme toutes les grandes villes Hiloroth sentait mauvais, et au mieux faisait hausser les narines, mais ici l'air était non seulement respirable mais aussi très agréable. De nombreuses décoctions venaient parfumer l'air depuis les fenêtres et les balcons et de grands pots étaient présents dans les rues.

Peu de monde se trouvaient dehors à cette heure, il s'agissait pour le plus grand nombre de jeunes gens en sortie galante ou bien sur le personnes retournant chez eux pour y prendre le repas du soir. Vos pas vous mèneraient jusqu'à l'immeuble dont le troisième et dernier étage était habité par la famille Oswald; le premier et le deuxième servant de résidence à la famille d'un commerçant en tissu du Fer à Cheval du nom de Bolrik. Un escalier de pierre et de fer passait sur le côté du bâtiment et permettait de rejoindre le troisième après une petite marche, un ingénieux système de monte charge avait été installé l'an dernier pour réduire les efforts à fournir pour gagner la demeure, cependant il fallait l'activer depuis le haut des escaliers et il ne pouvait supporter le poids que d'une personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 413
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Jeu 30 Avr 2015, 11:11 pm


Lorsque les gardes les laissèrent passé, Peter savait qu’il était bientôt l’heure du repos, l’heure du répit. Myrha lui avait chuchoté une petite phrase avant cela, lorsqu’il parlait avec le Garde Flarm.

"Un Bal ? A quelle occasion ?"

Une question tout à fait idiote, le Noble faillit la regarder un peu bizarrement à l’évocation de ceci lorsqu’il se rappela que la jeune fille venait tout juste de reprendre conscience, enfin du moins depuis pas assez longtemps pour se souvenir du bal qui est une tradition et une coutume dans la ville d’Hiloroth depuis l’arrivée des hommes. Pendant ce temps-là, ils pénétraient dans le Fer à Cheval, le quartier favori de Peter qui n’avait rien à envier à l’Orée selon lui. L’ambiance était agréable, familiale et loin de tous les cauchemars que peuvent vivre les personnes de la Fourmilière. C’était là que naissait ces fameux enfants avec une cuillère d’argent dans la bouche. C’était à lui de préserver tout ça, pour que jamais aucun autre enfant ne connaisse l’exil qu’il avait connu. Soit, il répondit ensuite à la question de la Magicienne de sa voix douce et harmonieuse.

« Le Bal pour célébrer la nouvelle année Myrha, c’est le moment de l’année où je dois faire l’effort d’enfiler mes plus beaux atours. »

Il ne put s’empêcher de laisser échapper un petit rire à cette idée, ses affaires de tous les jours avaient l’allure de celle d’un voyageur fortuné plutôt que d’un Noble, pourtant, pour le bal, il allait devoir faire un effort. Il avait ça dans sa garde-robe, mais c’était les vêtements qui demandaient à être nettoyé avant usage tellement qu’ils les utilisaient peu souvent. C’est beau, mais peu confortable malheureusement. Les deux compagnons arrivèrent jusqu’à la demeure Oswald, où ils allaient pouvoir gravir les escaliers pour la rejoindre, c’était beau et spacieux à l’intérieur, du moins pour deux personnes. Ils n’avaient jamais eu besoin de plus. L’ascension allait être douloureuse, mais c’était l’occasion de réactiver un peu les muscles. Le monte-charge était utile lorsque l’on revenait chargé justement, là n’était pas le cas. Pas de doute que Myrha était assez grande pour monter les escaliers elle aussi, c’était une débrouillarde.

Arrivant au niveau du pas de la porte et se réjouissant d’avance du bain et du repas que le Majordome allait pouvoir leur préparer mais aussi de pouvoir revoir sa mère, le Chevalier passa la porte en annonçant fièrement.


« C’est moi Mère ! »

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Ven 01 Mai 2015, 2:26 am

« Le Bal pour célébrer la nouvelle année Myrha, c’est le moment de l’année où je dois faire l’effort d’enfiler mes plus beaux atours. »

Telle fut la réponse à la question de Myrha. D'ailleurs, cette dernière crut saisir une pointe de regret dans le rire du Comte à l'idée de devoir changer de vêtements. Dans tous les cas, Bal ou non, ceux-ci avaient été durement éprouvé par les évènements précédents et il fallait avouer que les entailles qui avaient remplacé le tissu à certains endroits enlevaient un peu de prestance à l'épéiste. Peter paraissait donc destiné à en changer, il venait juste d'en obtenir une raison supplémentaire.

Leurs pas les menèrent jusqu'au Fer à Cheval sans que les comparses n'aient à montrer le moindre papier supplémentaire. En plus d'être perdue dans une vaine tentative d'imaginer ce à quoi pouvait ressembler le Bal, il n'y avait pas de réelle délimitation ou poste de garde pour tirer la demoiselle de ses pensées. Ainsi, la sorcière mit un peu de temps à réellement se rendre compte qu'ils avaient changé de zone et ce fut une odeur étrangement agréable qui le lui permit.
Ici, rien à voir avec l'odeur aigre et l'air étouffant de la Fourmilière. La fraicheur lui rappelait un peu le marché elfique et le dispensaire de Tavaril mais dans une toute autre mesure. Elle ne put s'empêcher de tourner sur elle-même dans le but de chercher d'où pouvait provenir de telles senteurs. Elle n'eût pas à chercher bien loin tant les sources odorantes étaient nombreuses ; balcons, rues, chaque recoin semblait abriter des végétaux dans le but de rafraichir et embellir les lieux.

Ainsi concentrée sur les lieux, Myrha ne découvrit qu'au dernier moment que le Comte était en train de gravir des escaliers dans le but probable d'atteindre un étage supérieur. Étaient-il arrivés ? Cette question, dont la réponse n'allait de toute manière pas tarder à venir, fut immédiatement mise de côté par la jeune femme qui songea à la douleur que devait causer à Peter une telle ascension. Elle s'apprêta alors à l'interpeler, lui proposer de trouver un moyen différent de monter les escaliers ou au moins de s'appuyer sur elle mais s'interrompit. Fierté mise à part, si Peter arrivait chez lui porté par une inconnue, et blessé de surcroît, nul doute que ses proches allaient s'inquiéter.
La magicienne resta donc silencieuse, bien qu'attentive au moindre signe de faiblesse du Chevalier, et le suivit, quelques marches en retrait.

« C’est moi Mère ! »

Et soudainement, Myrha fut prise d'une angoisse irrationnelle. Elle venait seulement de comprendre un fait essentiel : elle allait rencontrer la famille de Peter, alors qu'elle était en grande partie responsable de ses blessures, qu'elle vivait non pas dans la Fourmilière, mais carrément dans les Capes, et qu'en plus, elle était une magicienne tout sauf officielle.
Elle inspira profondément et se répéta à voix basse les mots de l'épéiste comme un mantra.

"Faire bonne impression.... faire bonne impression... faire bonne impression..."

Tout allait bien se passer. Ou du moins, elle essayait de s'en convaincre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

 Sujets similaires

-
» [Gs Andonios Vs Shaun] Destins croisés.
» Angie, adorable croisée caniche/terrier - ADOPTEE
» DOLLY chiot femelle croisé fox-yorkshire 5 mois SPA DOUAI 59
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE
» FLOP mâle croisé caniche-yorkshire 2 ans SPA DOUAI 59

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes d'Arathiel :: Le coin RP :: Anciennes Aventures :: Un vent tranchant-