AccueilAccès au siteRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Ven 24 Oct 2014, 12:43 am

Rapidement, le souffle vint à lui manquer. La jeune femme voyait les bâtisses défiler à une vitesse impressionnante sans jamais avoir vraiment l'impression de se déplacer. A vrai dire, elle ne savait pas pourquoi elle fuyait, et c'est parce qu'elle ne savait pas pourquoi qu'elle avait d'autant plus envie de courir. Mais bientôt, plus encore que l'air, ce fut la pierre qui vint la rappeler à l'ordre. Myrha ralentit soudainement le pas, grinçant des dents, et dut prendre appui sur le mur à côté d'elle tandis que son autre main venait se plaquer contre sa nuque. C'était le contrecoup habituel, mais avec tout ce qui s'était passé, les caprices du joyau bleu étaient devenus sa dernière priorité.  Ses cheveux, quant à eux, avaient repris leur taille normale, et il ne restait du sang dont ils étaient maculés que quelques reflets écarlates au bouts des mèches.
Cherchant d'abord à offrir de l'air à ses poumons, la demoiselle ôta la cape qui ornait le bas de son visage, lui attribuant alors un rôle plus proche de l'écharpe. Fermant les yeux, elle revit l'image des deux bandits se vidant de leur sang sur les pavés et manqua de vomir, ce qui aurait fortement contrarié la magiamit. Comment pouvait-elle ne serait-ce qu'imaginer ingurgiter quoi que ce soit après ce qu'elle venait de voir ? Elle intima à la pierre de prendre son mal en patience, ce qui fut grossièrement traduit par un "Fous moi la paix." qu'elle grogna entre ses dents.

La jeune femme tendit l'oreille et confirma ce qu'elle avait cru entendre ; il y avait bien plus qu'une seule paire de pas qui la suivait. Elle se retourna et découvrit Peter qui était sur ses talons, blessé mais qui semblait pourtant toujours se soucier d'elle. Sans doute étaient-ce ses principes chevaleresques qui l'avaient poussé à la suivre mais la vue de l'épéiste rassura Myrha. Pourtant, elle était incapable de le regarder dans les yeux. Hélas, si elle souhaitait lui demander pardon pour sa réaction, sa perte de contrôle et pour tout ce dont elle se jugeait coupable, le moment paraissait mal choisi. Le bruit des bottes des brigands contre le sol des Capes se rapprochait à chaque seconde qui passait. Il leur fallait prendre une décision et vite, fallait-il continuer à courir et chercher à semer leurs poursuivants ? Sans même réfléchir, la jeune femme aurait opté pour cette solution, mais ses jambes et la douleur qui lui vrillait la nuque rendaient ce choix plus délicat, D'autant que Peter était blessé et que le simple fait de courir devait être douloureux, douleur qu'il avait enduré car il avait décidé de la suivre.

Myrha ne savait pas d'où lui venait une si soudaine lucidité, elle qui s'était enfuie sous le coup de la pression. Peut-être qu'au final, l'intervention du joyau qui ornait sa nuque avait servi à la calmer, mais cela lui semblait fort peu probable : ce foutu caillou avait pour seul rôle de l'emmerder au pire moment.
Du coin de l'oeil, la jeune femme avisa plusieurs portes en bois qui offraient l'accès à l'intérieur des bâtisses. De plus, avec l'obscurité, elle ne voyait pas ses poursuivants, il y avait donc fort à parier qu'il en soit de même pour eux. Peut-être les deux comparses pouvaient-ils essayer de se cacher à l'intérieur ? Cette solution lui paraissait être la moins risquée, à ceci près qu'il fallait qu'ils tombent sur une porte ouverte, sans trop de bandits à l'intérieur. Certes, la population des Capes était majoritairement composée de criminels, mais sur quoi de pire pouvaient-il tomber à l’intérieur d'une seule maison ?

Elle tourna sa tête vers Peter et envisagea de lui faire part de son idée mais au moment où les mots allaient sortir de sa bouche, sa gorge se serra. A mi-chemin entre le remord et la honte, elle n'arrivait pas à prononcer le moindre mot, elle resta donc une bonne seconde ainsi, une moue contrite gravée sur son visage.  

"Par là." arriva-t-elle tant bien que mal à déclarer en montrant les portes d'un geste du menton.

Elle ne savait pas si le comte comprendrait son idée, ni même s'il approuverait celle-ci, mais dans son état, c'était la seule décision sensée qu'elle pouvait lui offrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 409
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Dim 26 Oct 2014, 6:30 pm


La douleur provenant de la blessure était de plus en plus difficile à contenir alors que l’adrénaline du combat se faisait remplacer par celui de la course poursuite. Peter avait mal, il tenait sa blessure fermement avec sa paume droite alors qu’il regardait le sol avec des hauts le cœur régulier. Quand il en avait la force, il regardait devant lui, pour suivre Myrha même si il se fiait surtout au bruit de ses pieds claquant sur le sol. Le rythme de la jeune femme était inférieur à celui que le Chevalier pouvait supporter, mais c’était tant mieux au vu de son état de santé. Derrière eux, les bandits continuaient de les poursuivre mais ils n’avaient pour le moment visiblement pas les moyens de les rattraper. Le Comte avait dans le début de la poursuite balancer tout ce qui passer à portée de son bras gauche dans le passage : Poubelle, tonneaux, panier. Tout ce qui pouvait ralentir leur progression et ça semblait marcher jusque-là. Sa lame avait été rengainée à son côté après avoir été secouée de tout le sang qui l’imprégnait. Il y en avait encore cependant et Peter devrait se charger de l’entretenir plus tard.

Après la douleur, qui persistait, c’était l’épuisement qui s’affligeait au protecteur, la course, le combat et la blessure commençait à venir à bout de son énergie, son rythme de course baissait et il devait utiliser de son impressionnante force mentale pour résister à l’envie de se laisser tomber sur le sol. Il fallait continuer, Peter ne pouvait simplement pas mourir ici après un vulgaire coup de couteau d’un misérable bandit. Un coup d’œil de Myrha suffit à redonner de l’énergie au Chevalier, il ne devait pas oublier qu’il n’était pas tout seul, s’abandonner était l’abandonner elle aussi. Les rues continuaient de filer devant leurs yeux et le Noble ne savait bientôt plus s’ils étaient encore dans la Rue des Capes, il espérait surtout que la Sorcière savait où elle allait, car il était bel et bien perdu désormais, encore plus perdu qu’il ne l’était au départ. Le coup de fatigue avait légèrement décru et Peter reprenait conscience du monde qu’il l’entoure, pris d’un second souffle. Il examinait dans la course le sang que contenait sa main et ce n’était pas si important que ça. Vu le peu de sang qui coulait de sa blessure, aucun organe vital n’avait été touché. La poursuite arrivait à sa fin, ils avaient désormais une bonne distance et Myrha indiqua une porte en particulier et parlait difficilement, sûrement à cause de l’effort physique qui ne lui est pas habituel.

"Par là."

La porte devait être fermée et d’un signe, elle semblait lui indiquer de passer devant, poussant la porte fortement, celle-ci n’était pas verrouillée mais simplement très difficile à pousser. Le Chevalier força un bon coup de son côté gauche qui n’était pas atteint et la porte couina sous son poids et la force de son épaule pour s’ouvrir. C’était une baraque abandonnée et dans un état déplorable, personne ne voudrait vivre ici, même un mendiant, le toit semblait menacer de s’effondrer d’un instant à l’autre et la preuve en était l’énorme trou dans celui-ci avec les débris encore sur le sol. Peter se mis sur le côté de la porte alors que Myrha passait et de son épaule gauche, il reprit de la fermée, rapidement. Avec l’avance qu’ils avaient pu prendre, les Bandits ne devraient pas les avoir vu.

Toujours à l’affut, et accroupit pour ne pas être vu au niveau d’une des fenêtres, le Comte s’approcha silencieusement de la jeune fille qui l’accompagnait et la dévisagea quelques secondes alors qu’ils reprenaient mutuellement leurs souffles. Pour attirer son attention et la ramener à la réalité, il lui effleura l’épaule, dans un murmure, il s’adressa à elle.

« Que faisons si nous arrivons à les semer ? J’ai clairement vu que « Chez Pearl » semblait être l’endroit d’où ils viennent et il nous faudra une stratégie différente pour venir à bout d’un nombre aussi important d’homme. D’ailleurs, disposez-vous.. »

Peter marqua une pause de quelques instants et reprit, dans un ton beaucoup moins professionnel et neutre mais amical et rassurant.

« Disposes-tu d’autres talents dans ce genre ? Je me doute que tu ne m’as pas montré tes premiers avec grands plaisirs. Tu vas bien d’ailleurs ? »

Ils avaient combattu et tuer ensemble, on peut dire qu’une amitié pouvait commencer à naître ou tout du moins, une relation de compagnon d’armes. Le combat a cette drôle de manière de rapprocher les gens d’une manière ou d’une autre, qu’ils soient ennemis ou alliés.



_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Mar 28 Oct 2014, 1:45 am

Avaient-ils eu de la chance ? Sans doute, car le duo parvint à pousser le battant de bois qui, malgré une certaine résistance, s'ouvrit et offrit aux compagnons la vision d'une vieille bâtisse décrépie. L'état de la maison rassura Myrha, un tel délabrement montrait que celle-ci devait-être abandonnée depuis des lustres. Alors que Peter fermait la porte derrière eux, la jeune femme s'adossa au mur et se laissa glisser jusqu'au sol. Dans une telle position, sa tête arrivait juste en dessous de la fenêtre qui, par un miracle certain, ornait encore le mur du bâtiment.
Elle sentit l'épéiste s'accroupir à côté d'elle et tourna la tête de l'autre côté en réaction. A nouveau elle n'osait pas le regarder dans les yeux. Une main vint lui effleurer l'épaule, attirant, malgré elle, son attention vers le Comte. Elle ne s'en rendit pas compte, mais cette fois, elle ne sursauta pas au contact de sa main, preuve sans doute qu'elle s'habituait à sa présence. L'espace d'un instant, elle croisa son regard et détourna les yeux, considérant que la fissure qu'arborait le plancher, non loin d'elle, avait soudainement une importance capitale.
En revanche, si elle pouvait tant bien que mal fuir le regard de son allié, elle n'avait aucun moyen d'échapper à la voix de celui-ci, aussi basse soit-elle.

« Que faisons si nous arrivons à les semer ? J’ai clairement vu que « Chez Pearl » semblait être l’endroit d’où ils viennent et il nous faudra une stratégie différente pour venir à bout d’un nombre aussi important d’homme. D’ailleurs, disposez-vous..
Disposes-tu d’autres talents dans ce genre ? Je me doute que tu ne m’as pas montré tes premiers avec grands plaisirs. Tu vas bien d’ailleurs ? »


Elle le savait, désormais, elle avait l'étrange habitude de s'attarder sur les détails les plus étranges. Le simple fait qu'il lui adresse la parole normalement aurait du suffire à la calmer et à lui faire comprendre que son allié ne lui reprochait rien, mais si le résultat fut le même, ce fut ce tutoiement qui l’apaisa.
Pourtant, la jeune femme tenait quand même à s'excuser. Elle souhaitait lui demander pardon pour avoir perdu son calme, pour s'être enfuie, et même s'il ne s'en était pas rendu compte ; pour l'avoir cru mort. C'est pourquoi Myrha inspira profondément et planta son regard dans celui de l'épéiste.

"C'est toi, l'estropié, qui t'inquiètes pour moi ?"

En entendant ses propres mots, la jeune femme songea à creuser un trou dans le mur à grands renforts de coups de tête. Pourquoi était-elle toujours incapable de dire ce qui lui tenait réellement à cœur ? A quel moment et de quelle manière une excuse pouvait-elle se transformer en une telle phrase ? Myrha soupira et fixa le plafond, abandonnant toute lutte face à sa stupidité. Ils étaient pourchassés, mais à cet instant précis, elle était étrangement sereine. La simple présence du brun l’apaisait. L'espace d'un instant, elle songea à ce qui se serait passé, si le coup lui avait été fatal. Elle aurait sûrement tué elle-même le bandit, et aurait sans doute affronté les renforts. Elle serait morte inutilement, sans jamais répondre aux questions qui ponctuent son identité.
La demoiselle réprima un grognement en sentant à nouveau une douleur dans sa nuque, elle n'avait pas le droit de se plaindre alors qu'à côté d'elle, Peter avait encaissé un coup de dague. Recentrant ses pensées sur les paroles de son comparse, Myrha réfléchit un instant. Deux mèches de cheveux se mirent à danser devant elle, s’entrelaçant pour ensuite se défaire et vagabonder chacune de leur côté. La jeune femme, sans vraiment s'en rendre compte, avait pris cette habitude quand elle était seule, en proie à une réflexion intense et ne sembla même pas remarquer le ballet capillaire.

"Des talents...?" commença-t-elle à voix basse.

Instinctivement, elle savait qu'elle ne pourrait sans doute attaquer qu'encore une ou deux fois, et à part cette particularité...

"Rien" répondit-elle dans un murmure.

Elle posa ses yeux sur la blessure de Peter et jura intérieurement ; elle ne pouvait que se soigner elle-même. Dans son état actuel, elle ne savait ni se battre, n'avait pas de sens tactique aiguisé ni quoi que ce soit d'autre leur permettant de mener leur quête à bien.
En revanche, elle comprenait très nettement que s'ils arrivaient à semer les bandits, deux choix s'offraient à eux.

"Si jamais il ne nous trouvent pas..." reprit-elle à voix basse "On peut essayer de profiter du fait qu'ils nous cherchent pour foncer chez Pearl. Ou aller chercher des renforts ailleurs pour revenir plus tard."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4878
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Lun 03 Nov 2014, 11:18 am

Voilà une bonne dizaine de minutes que les bruits de pas avaient disparus dans la ruelle et que le calme vous avait sembler reprendre sa place au sein des Capes. En jetant quelques coups d’œil furtifs à derrière les planches de bois qui avaient été clouées aux fenêtres depuis l'extérieur vous aviez vu les malfrats à votre poursuite s'éloigner en direction du Nord-Ouest. Échangeant quelques phrases et profitant de ce moment de repos vous aviez enfin le temps d'observer votre refuge avec un peu plus d'attention. Vous étiez entré par la petite porte se trouvant dans la rue au Nord; et en y regardant de plus près la porte avait été barricadé par une table que Peter avait simplement poussé sur son vieux tapis au moment de l'ouverture. Il y avait une fenêtre et une autre porte plus imposante sur le mur Ouest, cependant comme vous l'aviez remarqué ces deux ouvertures étaient bloqués de l'extérieur, comme si l'on avait souhaité enfermé le précédent occupant.

La pièce ne devait pas faire bien plus de trois mètres de large et de long, le sol était en grande partie fait de terre battue sur laquelle avait été déposé de nombreux tapis pour rendre le lieu plus chaleureux. Un petit lit de bois miteux était coincé dans un coin de la pièce, non loin d'une petite table devant faire office de bureau et de table à manger. Une assiette en fer blanc rouillée s'y trouvait encore ainsi que quelques couverts et les restes d'une bougie depuis longtemps éteinte. Un couteau était planté dans la table, traversant une fine couche de papier. La pénombre ambiante donnait un aspect sinistre à l'endroit qui comprenait deux chaises encore en état autours desquelles se trouvait entasser tout un bric-à-broc d'objets, derniers souvenirs de celui qui habitait ici. Une paire usée de babouches traînaient à côté de la porte d'entrée, et à bien regarder le couteau planté sur la table il était de facture Juste. Deux petites commodes comprenant quelques tiroirs et placards encadraient la porte par laquelle vous étiez entré, sur l'une d'elle se trouvait les portraits effacés d'une femme et d'une enfant, portant de belles tuniques et arborant des vêtements de manufacture Juste. Les sac déchirés au sol, proches des chaises, contenaient des poteries Justes ainsi que du matériel d'écriture. D'autres objets de bois et de bronze n'étaient plus définissable, trop abîmés pour pouvoir en savoir plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 409
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Dim 09 Nov 2014, 3:13 pm


Au bout de dix minutes, un certain sentiment de sécurité pouvait commencer à s’installer. Soufflant un grand coup, Peter se dirigea vers la table où était figé le couteau pour se faire un bandage de fortune au niveau de son côté. Le sang avait cessé de couler, mais ça permettrait au Chevalier d’effectuer plus de mouvement et surtout d’éviter que ça ressaigne trop abondamment. Il se tourna ensuite vers Myrha qui effectuait une suggestion intéressante selon lui.

On peut essayer de profiter du fait qu'ils nous cherchent pour foncer chez Pearl. Ou aller chercher des renforts ailleurs pour revenir plus tard."

C’était une très bonne idée sur la première proposition, les cinq hommes devaient sûrement constituer un groupe de chasse important du lieu et ils les chercheraient probablement pendant un bon moment et personne ne pouvait prédire que notre objectif était le lieu plutôt que les hommes ou la simple défense de nos vies. Le Comte réajusta l’épée à sa ceinture et palpa son dos en souvenir de l’énorme poids qui lui manquait tant. Il était définitivement temps d’aller faire un tour chez Pearl et si jamais ça chauffait trop, il n’était jamais difficile de s’enfuir dans les rues de la fourmilière, il est cependant, bien plus compliqué de suivre quelqu’un apparemment. En se redressant vers Myrha, il reprit d’une voix douce :

« Je suis d’accord sur le fait que nous allions mettre un coup de pied dans la fourmilière. »

Il sourit au jeu de mot avant de reprendre en se dirigeant vers l’entrée du bâtiment.

« Prudence et discrétion reste de mise, je cherche un trésor qui m’est très cher là-bas ou tout du moins, des gens doivent avoir des informations sur sa localisation. »

Peter ouvrit la porte en faisant signe à la jeune fille de passer en première, il affichait un sourire réconfortant et il semblait visiblement sûr de lui, malgré sa blessure. Ce qui était sûr pour le Chevalier c’est qu’il n’allait pas abandonner si facilement.



_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Dim 09 Nov 2014, 5:17 pm

Plusieurs minutes s'étaient déjà écoulées depuis qu'ils avaient trouvé refuge dans ce taudis, les yeux désormais habitués à l'obscurité et la patience lui faisant cruellement défaut, la jeune femme se leva et commença à parcourir les quelques mètres carrés de d'habitation. A côté d'elle, le chevalier s'était également redressé et semblait approuver l'idée de se rendre chez Pearl. Dans son état, Myrha jugea qu'il devait être fou... ou que ce qu'il cherchait devait avoir bien plus de valeur qu'elle ne le croyait. Elle mourrait d'envie de l'en dissuader, de lui faire comprendre que sa vie était sans doute plus importante que cette chose ; mais en avait-elle seulement le droit ? Elle savait qu'elle était suffisamment bête, car elle considérait cela comme de la bêtise, pour se mettre, elle aussi, en danger pour les autres, elle était donc mal placée pour faire ce genre de remarques.
Malgré tout, le Comte semblait assez en forme pour faire des jeux de mots, ce qui la rassura légèrement.

Mais si elle décida de ne pas l'en empêcher, et même de le suivre, elle n'interrompit pas sa recherche pour autant. Son regard avait caressé des meubles, survolé de nombreux bibelots en plus ou moins bon état, découvert un lit de fortune, et s'était arrêté sur un portrait. Curieuse, elle s'en approcha et porta l'image au niveau de son visage. Une femme et une enfant, sans doute la famille de celui qui habitait ici, si on pouvait appeler cela habiter. Leurs habits lui parurent inhabituels, ce ne devait pas être des vêtements courants, sans doute des habits Justes, mais ses piètres connaissances ne lui offraient aucune certitude.
Reposant avec délicatesse le portrait, Myrha s'intéressa à la lame qui trônait, plantée dans la table, et plus précisément à la feuille que celle-ci traversait. Machinalement, mais avec une certaine précaution, elle sépara le couteau de son trône de bois et de papier puis glissa celui-ci dans sa poche droite. Sa main se dirigea vers les feuilles avant de s'interrompre en entendant son camarade ouvrir la porte.

« Prudence et discrétion reste de mise, je cherche un trésor qui m’est très cher là-bas ou tout du moins, des gens doivent avoir des informations sur sa localisation. »

Si elle comprenait l'engouement de Peter pour une action immédiate, et si elle savait ô combien le temps risquait de leur être compté, il en fallait tout de même davantage pour calmer sa curiosité. Ce papier l'intriguait et elle comptait bien en lire l'éventuel contenu.

"J'arrive, juste un instant." déclara-t-elle à son compagnon, indiquant son intérêt pour la couche de cellulose.

Elle attrapa cette-dernière et dans le même mouvement que précédemment, l'approcha de son visage. Fort était à parier qu'elle ne découvrirait rien d'important, mais la curiosité est un appétit qu'elle se devait d'assouvir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4878
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Lun 10 Nov 2014, 7:04 pm

Observant la feuille de papier Myrha s'arrêta pour la lire. Légèrement gonflées et effacées, l'encre qui avait marqué le mot n'était pas de première qualité. Les lettres étaient droites, donnant à la lettre un aspect presque tranchant. On pouvait y lire ces mots :

Lettre d'un Juste a écrit:
Je sais que mon départ vous a fait du mal et j'en suis navré. Je n'avais cependant pas le choix de mes actes, et pour assurer votre sécurité j'ai décidé de ne pas vous tenir au courant de mes plans.
J'avais tord.
Aujourd'hui, je vois que ceux qui ont profité de ma bonté sont bien plus puissants et nombreux que ce que je pouvais imaginer. Le venin se répand dans la nouvelle cité des hommes à toute vitesse, et personne ne voit la réalité en face.
Il est trop tard pour moi, j'entend les serviteurs de l'homme aux cicatrices à ma porte, ils sont là pour moi. Je suis persuadé qu'il obéit aux autres humains, ceux qui se parent de rouge et abreuvent les foules de mensonges. Je vais me cacher là où seul les serpents peuvent dormir dans le désert.
A ma famille, je vous aime et vous lègue le magasin à Lokara, même si je ne doute pas que vous en avez pris les commandes depuis mon départ. J'espère que vous saurez me pardonner.


Votre père, Ayamid Ayana

De son côté Peter avait de nouveau entre-ouvert la porte donnant sur la ruelle à l'arrière. Elle était vide et il n'y avait aucun signe de mouvements aux alentours, les hommes du Tranchoir devaient tourner dans les rues voisines ou s'être encore plus éloignés. La voie vers le bout de ruelle était dégagée et il serait facile de là bas d'avoir un point de vue sur l'établissement de Pearl, le supposé Chirurgien-Barbier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Lun 10 Nov 2014, 7:45 pm

Malgré sa maladresse avec les mots et sa maîtrise basique de l'écriture, Myrha parvint à déchiffrer les mots sans trop de peine. Ces derniers avaient été écrits d'une main d'homme, elle le savait ; les lettres étaient caractéristiques d'une rigueur masculine et elle pouvait presque ressentir la droiture de leur auteur. Elle n'avait jamais lu, si elle se permettait l'utilisation d'un tel mot, quoique ce soit d'autre que les ouvrages qui trainaient dans la maison de Barnabé mais pourtant elle avait développé un certain intérêt pour la manière dont les mots étaient écrits. pas leur signification, elle ne la comprenait que rarement, mais leur forme et leur tracé. A la manière d'un dessin, elle pensait que les mots pouvaient représenter leur auteur et c'était ainsi qu'elle avait essayé d'imaginer la personnalité du décédé.
En vain, évidemment.

Ainsi, ses yeux se laissèrent guider par le tracé de l'encre et, au bout de quelques secondes, atteignirent le point final ainsi qu'une signature : Votre père, Ayamid Ayana. Mais ce trajet ne fut pas sans incident car à un moment précis de la lecture, le regard de la demoiselle s'immobilisa et son visage devint livide.

"... l'homme aux cicatrices." murmura-t-elle entre ses lèvres.

Elle aurait sans doute mieux fait de rire de la coïncidence et reposer le papier, mais elle en fut incapable. Il devait y avoir des centaines d'hommes portant des cicatrices ; quelles étaient les chances que ce soit le même ? Rien que le bandit que Peter avait achevé était borgne, et elle était prête à parier qu'un bon tiers de la population masculine des Capes devait également être balafré. Pourtant, à travers cette lettre, elle pouvait voir le visage de Grecco et se souvenait très clairement des derniers mots qu'il lui adressa. Son pressentiment se devait d'être infondé, auquel cas, d'autres questions assailliraient la jeune femme : qui étaient ces gens en rouge ? De quels mensonges parlait-il ? Et en quoi le Juste leur avait-il offert sa bonté ?

Myrha glissa le papier dans sa gibecière sans rien dire à Peter. Tout d'abord, il ce n'était qu'un pressentiment et aussi, il s'agissait là de ses problèmes. Mais surtout, elle savait que si elle commençait à lui expliquer la situation, elle n'aurait plus le courage de le suivre.
Tant pour se rassurer que pour cacher son malaise, la jeune femme réajusta la cape que lui avait prêté le Comte et couvrit son visage à nouveau. Ainsi, une nouvelle fois affublée du fameux cocon de tissu qui lui avait valut d'attirer l'attention des brigands, elle arriva au niveau de Peter.

"Allons-y" déclara-t-elle d'une voix plus sèche qu'elle ne l'eût souhaité avant de s'engouffrer dans la ruelle.

Sa main droite vint rejoindre la rassurante chaleur de la poche et y rencontra le contact métallique des deux couteaux. Reconnaissant au toucher celui de facture juste, elle en caressant la lame et songea au contenu du message.

Là où seul les serpents peuvent dormir dans le désert.

Si son pressentiment s’avérait justifié, alors peut-être venait-elle de trouver une direction où chercher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 409
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Mer 12 Nov 2014, 6:16 pm


Le Chevalier patientait, attendant la demoiselle. Celle-ci semblait porter une attention particulière à un morceau de papier présent dans l’habitation. Peut-être elle portait une attention particulière à la mémoire des personnes ayant habitées dans ces lieux. Un devoir de mémoire ? Possible, Peter ne souhaitait pas le faire, cela amenait bien trop de réflexion sur le destin tragique que pouvait subir l’habitant lambda. L’humain excellait dans l’art de se torturer lui-même, que ce soit en le subissant ou en étant témoin de cette torture. Quelle tragique existence. Le Comte était penché sur le mur au niveau de l’entrée, guettant toujours un quelconque contact visuel avec un de leurs agresseurs. Comme il avait hâte de se mettre en route !

Alors que la jeune fille lisait attentivement la note, l’épéiste se demanda soudainement pourquoi elle continuait de le suivre, surtout dans une entreprise visiblement suicidaire. Elle ne semblait pas porter une attention forte à une quelconque dette qu’elle aurait envers lui. Avait-elle également perdu quelque chose ? L’envie de la questionner taraudait le guerrier mais cela ne ferait que leur faire perdre encore plus de temps. En posant une main sur sa garde il se rappela qu’il fallait toujours être méfiant, même s’il imaginait mal comment Myrha pouvait lui vouloir quoi que ce soit de néfaste. Elle terminait sa lecture alors que le bois dans le dos du Chevalier craquelait doucement sous son poids, il se redressa pendant que la Magicienne lui passait devant.


"Allons-y"

Et ils se mirent tous les deux en route, elle était de nouveau dissimulait et leurs pas étaient particulièrement pressés. Ils devaient faire vite et surtout profiter d’un éventuel élément de surprise. Une vague de douleur frappa le Comte au niveau de son côté, lui rappelant sa condition physique dégradée. Il fallait faire avec car c’était maintenant ou jamais. La Guilde du Tranchoir allait certainement vouloir leurs peaux et la fourmilière n’avait plus rien de sûr.

Ils arrivèrent au niveau du Chirurgien-Barbier et se mirent en position pour examiner du mieux que possible l’établissement. Selon la situation sur place, ils agiraient probablement différent. Avec un peu de chance, la bâtisse ne serait pas gardée de l’extérieur et la nécessité de provoquer un bain de sang en public ne serait pas là. Peter avait désormais la respiration calme et régulière, exécutant son rituel avant toute situation qui requiert un grand calme et une concentration extrême. Ça allait probablement chauffer, il espérait juste qu’elle était là, à l’intérieur.

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4878
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Ven 14 Nov 2014, 8:28 pm

Depuis la rue, l'établissement du chirurgien-barbier semblait plutôt calme. Les vitres crasseuses laissaient apparaître plusieurs formes à l'intérieur du lieu et il était facile de distinguer deux fauteuils de barbier dont l'une était occupée. Un homme de taille moyenne portant un gilet bleu marine se trouvait derrière le fauteuil et s'affairait à faire jouer les lames et les ciseaux, ce devait être le barbier : Pearl. La vue d'ensemble du bâtiment permettait de dire qu'il était situé au rez-de-chaussé d'un petit immeuble de quatre étages; et il semblait construit en longueur, proposant une salle de quatre mètres de large sur au moins le double de long ! Les tables, miroirs et fauteuils devaient bien encombrer presque trois mètres sur la largeur, ne laissant qu'à peine un mètre pour pouvoir se déplacer.

En vous approchant de l'entrée vous pouviez observer par la porte ouverte un double escalier au bout de la pièce. D'un côté il montait vers l'étage supérieur; de l'autre il s'enfonçait vers le sous-sol. Une forte odeur de tabac s’échappait de la boutique, mêlée à un reflux de savon bon marcher et de sang séché. En entendant quelques pas s'approcher de sa propriété, le Chirurgien-Barbier tourna la tête dans votre direction sans arrêter le mouvement de son rasoir qui tranchait avec une grand simplicité, les derniers poils de la barbe du client présent. Ce dernier était lui aussi de taille moyenne et portait des vêtements de travailleurs comme ceux que l'on peut observer sur les ouvriers creusant de nouvelles galeries pour augmenter la taille de la Fourmilière et pouvoir recevoir toujours plus de réfugiés.

L'hôte du lieu vous observa de son seul œil droit encore valide et d'un bleu profond; son œil gauche étant fait de verre. La partie droite de son visage comprenait plusieurs cicatrices, qui se marraient bien avec ses cheveux châtains mi-longs coiffés vers l'arrière, et sa belle moustache aux pointes montantes. L'homme d'une bonne quarantaine d'année regarda d'un air situé entre inquiétude et interrogation, vous scrutant un instant avant de s'adresser à Peter.

" Vous désirez une coupe jeune homme ? "

Pearl:
 


Dernière édition par Eventorn (MJ) le Mer 19 Nov 2014, 6:53 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 409
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Lun 17 Nov 2014, 6:09 pm


Lorsque Peter entra dans l’atelier ou plutôt le salon du Chirurgien barbier, il fût réellement surpris de ne pas être accueillit par de multiples armes mais simplement un homme à l’air simple ayant l’apparence typique d’un habitant de ce quartier. Il pensait un instant à une ruse, une distraction mais l’attitude de l’homme âgé d’une quarantaine d’années ne trompait pas, il semblait vraiment inquiet par la présence du guerrier dans son établissement. Peter porta une main sur le côté de sa ceinture, proche de son épée comme il le fait naturellement et souffla sur une mèche de cheveux qui venait pendouiller devant son œil gauche. Pearl s’adressa alors à lui, visiblement interrogateur de ce que viennent faire ces deux étranges personnes dans son magasin.

" Vous désirez une coupe jeune homme ? "

Peter sourit en direction de Pearl, d’un sourire sincère et légèrement amusé par la banalité de la question après ce qu’il vienne de traverser. L’homme avait la tronche d’un baron du crime en y regardant de plus près et pourtant, il inspirait presque confiance avec son œil craintif. Le Chevalier s’approcha du fauteuil où se trouvait le Chirurgien-barbier tout en continuant de sourire et adressa un signe de tête respectueux à son égard. Avant de parler d’une voix pleine d’assurance mais également avec une pointe rassurante.

« Salutations Monsieur. Je suis le Comte Peter Oswald et je crains ne pas avoir l’usage de votre savoir-faire en matière de cheveux ou de barbe pour le moment. Par contre, si vous pouviez me faire un bandage, sachez monsieur, que je vous en serez très reconnaissant. »

Peter montre à ce moment précis son flanc droit, qui a arrêté de vraiment saigné, mais qui a tout de même la nécessité qu’on s’en occupe sérieusement. Sans plus attendre, le Comte reprit :

« De plus, sans vouloir abuser de votre temps Monsieur, je suis à la recherche de bien volé par la Guilde du Tranchoir, une épée à deux mains précisément de très belle facture. On m’a dirigé vers votre établissement à ce sujet, pouvez-vous me dire ce que vous en savez ? »

Le Chevalier était particulièrement courtois et respectueux, ça restait une manière de demander les choses particulièrement efficace la moitié du temps et peut être que Pearl n’était pas du côté de la Guilde après tout ou que celle-ci souhaitait éviter des ennuis avec la noblesse de la ville lorsque cela ne vaut pas tant le coup que cela. Dans tous les cas, Peter restait sur ses gardes et ne sous estimait pas le Chirurgien barbier pour autant, un coup d’un de ses outils est si vite arrivé.

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Lun 17 Nov 2014, 7:21 pm

A dire vrai, c'était la première fois que Myrha voyait l'intérieur d'un tel salon. Elle avait déjà croisé de nombreux barbiers, lors de ses déambulations passées, mais jamais elle n'avait poussé la curiosité suffisamment loin pour y pénétrer. Aussi, étrangement, ce genre d'endroit la mettait mal à l'aise ; l'idée de contrôler sa pilosité pouvait paraître normale à un citoyen lambda, mais cela faisait un moment déjà qu'elle ne voyait plus ses cheveux comme une simple crinière. Ce n'était pas au point de les considérer comme des bras, ou un membre réel mais, si elle avait déjà du couper des mèches coincées ou réfractaires, c'était toujours avec une certaine appréhension.

Portant son attention sur le propriétaire des lieux, la jeune femme eut pour première réaction de s'arrêter sur les cicatrices de celui-ci. Celles-ci n'avaient rien d’impressionnant, et l'élégance de l'homme les transformait presque en une sorte de coquetterie, mais elles suffirent pour à la fois rassurer et perturber l'humaine à la chevelure sombre. Cela la renforçait dans l'idée que la lettre qu'elle avait ramassée dans leur cachette n'avait probablement rien à voir avec Grecco, mais d'un autre côté, elle ne pouvait désormais s'empêcher d'observer avec une certaine crainte toute personne porteuse de balafres. Elle espérait cependant que l'éclat de jade qui traversait son camouflage ne trahissait pas cette méfiance qu'elle ne pouvait réprimer.
Gardant un œil sur le visage de l'homme à l’œil de verre, Myrha resta dans l'entrée et écouta d'une oreille distraite le salut de Pearl. Allant droit au but, celui proposa immédiatement à Peter de lui offrir ses services. S'agissait-il d'une feinte ? Se pouvait-il réellement que cet homme soit un travailleur honnête, mot dont le sens était relativement laxiste dans les Capes, et vive de son métier de chirurgien barbier ? Elle aurait pu y croire si les cinq larrons qui étaient sans doute encore à leur recherche n'étaient pas sortis de cette bâtisse.

Peter, de son côté, faisait ce qui lui réussissait le mieux, c'est-à-dire expliquer sa situation avec calme et révérence, tout en allant droit au but. Il s'autorisa l'écart de demander des soins avant de révéler la vraie raison de sa présence.

« De plus, sans vouloir abuser de votre temps Monsieur, je suis à la recherche de bien volé par la Guilde du Tranchoir, une épée à deux mains précisément de très belle facture. On m’a dirigé vers votre établissement à ce sujet, pouvez-vous me dire ce que vous en savez ? »

Malgré de fréquents coups d’œil vers les ruelles extérieures, Myrha avait désormais toute son attention tournée vers les deux hommes, et notamment sur le récit du Comte.
Elle ne savait pas comment réagir face à la soudaine identification de la cause de leurs péripéties. Une épée ? Si elle n'avait pas eu l'occasion de se battre aux côté du brun, elle lui aurait sans doute décoché une gifle, avec une main roulée en un poing, mais maintenant, elle se demandait surtout comment un objet pouvait-il valoir qu'on risque sa vie pour lui ? Pour un noble, de surcroît, n'était-il pas facile de simplement en refaire forger une autre ? Elle chercha dans sa mémoire un objet qui pourrait lui être aussi cher mais abandonna bien vite avec une pensée à la fois amusée et dépitée.

Même si t'as un tel objet, tu peux toujours courir pour t'en souvenir, ma grande.

Elle ne comprenait donc pas les actions du jeune homme. A moins que ce ne soit pas de l'incompréhension mais de la jalousie... Dans tous les cas, elle s'en moquait, ils étaient si près du but que lui faire la morale était le cadet de ses soucis. Elle souhaitait juste en finir au plus vite, et pouvoir enfin souffler un peu... et se sustenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4878
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Lun 17 Nov 2014, 8:31 pm

Affichant un légers sourire qui laissa apparaître quelques dents en or, l'homme se rapprocha de la chaise sur laquelle se trouvait encore son client du moment. Il frotta quelques secondes son rasoir sur une grande lanière de cuir qu'il tenait sur l'épaule avant de finir d'un seul coup le rasage du bonhomme. Tout en terminant son travail, il jeta quelques coups d’œil dans la direction de Peter de sa muette compagne.

" Vous pouvez commencer Comte par m'appeler Pearl, c'est ainsi que tous mes bons amis me nomment. Et les gens du coin aussi, comme Eddy ici présent. "

" C'est bien vrai Pearl. "

" Et voilà, c'est terminé. On se retrouve la semaine prochaine pour rafraichir ce qu'il faudra Eddy, bonne journée. "

" Bonne journée Pearl. Mademoiselle, Monsieur le Comte. "

L'homme se releva du fauteuil dans lequel il était installé, vous adressa un signe de la main et laissa quelques pièces dans un bocal à l'entrée de la boutique avant de quitter les lieux pour partir en direction du Sud. De son côté, Pearl avait rapidement plongé son rasoir dans un petit pot remplis d'eau chaude et c'était approché de Peter observant son côté avec attention.

" Si vous souhaitez que je m'occupe de votre blessure il faudra ôter vos vêtements. Il me semble que le saignement n'est pas mortel, mais il faut cependant nettoyer cette plaie pour ne pas qu'elle s'infecte. Les maladies courent les rues comme les chapardeurs de nos jours; et je n'aimerai pas que l'on dise qu'un sang bleu est mort dans mon établissement.
Nous devrions par contre passer à l'arrière pour plus de discrétion. J'ai comme l'impression que si vous laisse à la vue de la rue vous finiriez par vous attirer des problèmes. Par ici. "


Attrapant une trousse de cuir semblable à celle que tenaient les apothicaires et autres médecins des quartiers plus riches, Pearl ferma la porte de son salon et tourna une petite pancarte de bois sur laquelle était inscrite "fermé" afin de stipuler qu'il ne servait à rien de venir frapper. Il se dirigea ensuite vers l'arrière de salle en faisant bien attention de toujours laisser au moins un bon mètre de distance entre vous et lui. Il s'empressa alors de descendre les escalier en vous invitant à le suivre. Quelques marches plus bas, c'est dans une salle de couchage que vous arrivèrent.

test de vigilance:
 

Une salle circulaire creusé dans la roche, un épais tapis recouvrait le sol et contre les murs de la pièce se trouvaient trois lits ainsi que plusieurs paillasses. Au centre un atelier comprenant quelques ustensiles de préparations médicinales ainsi que trois petites caisses de bois comprenant des réserves de fils, d'aiguilles, de lames de rasoirs, de serviettes et d'autres objets essentiels à l'exercice du métier de chirurgien-barbier. On pouvait encore voir quelques tâches de sang séché sur les lits et les paillasses, sans compter les traces de terre et de boue sur le tapis ne laissant aucun doute sur le passage récent de client dans cette même pièce. Un livre de note était coincé entre deux pots à pommade et un tas de cataplasmes, tout comme une petite bourse de cuir noire. D'un geste de la main Pearl t'indiqua un lit tandis qu'il ouvrait sa sacoche pour en tirer une petite serviette, du fil et une aiguille incurvée. Il tourna alors les yeux en direction de Myrha.

" Pourriez-vous Mademoiselle monter au premier étage et rapporter un sceau d'eau chaude je vous prie ?
Comte, pouvez-vous me montrer votre côté ? Pour le reste de vos questions, pourriez-vous préciser ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 409
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Lun 17 Nov 2014, 9:20 pm


Peter suivit l’homme à travers sa boutique après avoir fait un signe de tête au client qui se prénommait Eddy. Le Chirurgien-barbier prit le soin d’entretenir son matériel avant de leur faire signe de descendre avec eux pour s’occuper de la blessure du Chevalier. Pearl prit soin de leur décrire avec détail comment il voyait les choses.

" Si vous souhaitez que je m'occupe de votre blessure il faudra ôter vos vêtements. Il me semble que le saignement n'est pas mortel, mais il faut cependant nettoyer cette plaie pour ne pas qu'elle s'infecte. Les maladies courent les rues comme les chapardeurs de nos jours; et je n'aimerai pas que l'on dise qu'un sang bleu est mort dans mon établissement.
Nous devrions par contre passer à l'arrière pour plus de discrétion. J'ai comme l'impression que si vous laisse à la vue de la rue vous finiriez par vous attirer des problèmes. Par ici. "


Etait-il au courant de leur escarmouche avec la guilde du tranchoir ? Peut-être, probablement. Dans tous les cas, il se saisit d’une trousse de soin qui n’était pas vraiment adapté à une personne exerçant son métier, on peut supposer que ça fait partie de sa face sombre. Ou du moins d’une des nombreuses choses dont on ne soupçonne pas l’existence parmi les compétences d’un chirurgien-barbier de la rue des capes. Soit, Peter haussait simplement les épaules aux dires et aux actes de Pearl avant de le suivre. Il était toujours sur ses gardes, mais pourtant, l’homme inspirait la confiance ou du moins, il ne semblait clairement pas hostile et cela aurait été stupide de la part du Chevalier de s’en prendre à lui d’une manière moins douces alors que les choses commençaient à aller de si bon train.

Ils se rendirent dans une salle creusée dans la roche, visiblement secrète ou du moins affiliée à une autre partie du métier de Pearl, qu’il exerçait probablement pour des types comme ceux de la Guilde du Tranchoir. Il y avait de quoi retaper des gens qui se battaient tout en assurant une certaine discrétion. Pearl indiqua un lit à Peter d’un signe de la main et le Comte ne se fit pas prier pour le rejoindre et commençait à ôter son haut, révélant son torse musclé couvert de quelques cicatrices d’escarmouche, principalement d’arme tranchante.


Comte, pouvez-vous me montrer votre côté ? Pour le reste de vos questions, pourriez-vous préciser ? "

S’exécutant instantanément, Peter se mis sur le côté pour laisser sa blessure accessible au Chirurgien-médecin-barbier tout en restant sur ses gardes du moindre geste brusque de sa part, il doit paraitre particulièrement crispé. Mais il répondit à l’homme.

« Je me suis fait voler une épée d’une grande valeur pour moi lors d’une série de cambriolage réalisé par la Guilde du Tranchoir. Une grande épée, belle et finement ouvragée avec plusieurs inscriptions sur la lame. Un informateur m’a redirigé vers vous lorsque j’ai posé des questions sur mon épée et la Guilde du Tranchoir. J’aimerais savoir Pearl, si vous aviez des informations pour m’aider dans ma quête, et si je pouvais vous aider en retour. »

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Lun 17 Nov 2014, 9:46 pm

Myrha avança d'un pas et laissa le dénommé Pearl fermer la porte derrière elle. Elle avait été étonnée par le salut courtois du client qui venait juste de partir. N'étant pas habituée à ce genre de mondanités, elle ne lui avait accordé qu'un vague hochement de tête. La chape de plomb qui pesait sur ses épaules depuis un moment déjà venait soudainement de s'envoler. Le simple fait d'avoir la porte désormais fermée avait instauré un sentiment de sécurité chez la demoiselle. Bien sûr ce n'était pas assez pour lui faire baisser sa garde mais, fatiguée par la vigilance constante dont elle faisait preuve, elle accepta cette délivrance avec joie.

La jeune femme se retourna vers Peter et le barbier afin de les suivre dans la salle adjacente. Elle laissa poindre un sourire amusé quand elle entendit la remarque sur leur potentiel don à attirer les ennuis. Peu importe le lien qu'il avait avec les bandits qu'ils avaient affronté précédemment, il ne semblait pas être de mèche avec eux, ou alors il jouait très bien la comédie.
Le trio déboucha dans une salle bardée de lits et de paillasses. Myrha découvrit aussi de nombreux ustensiles qu'elle ne connaissait que trop bien, bien qu'elle les n'eût, heureusement estimait-elle, jamais vus en action. Elle réprima un frisson et détourna le regard, souhaitant profiter au maximum du calme qui régnait encore un peu en elle. En tournant la tête, elle put apercevoir Peter qui entreprit d'ôter sa tunique et révéla une musculature conséquente. Elle s'était fait plusieurs fois la remarque, mais le jeune homme n'était pas simplement qu'un noble doué à l'épée ; il s'agissait d'un réel guerrier. Les cicatrices témoignaient de l'expérience qu'il avait, et il en avait désormais une de plus à ajouter à son palmarès.
Le barbier vint la tirer de son observation en requérant son assistance.

" Pourriez-vous Mademoiselle monter au premier étage et rapporter un sceau d'eau chaude je vous prie ? "

Légèrement surprise, la jeune femme mit une seconde à réagir avant de hocher à nouveau la tête.

"Mademoiselle... encore une fois." pensa-t-elle.

Elle était surprise que son déguisement ne suffise pas à masquer sa féminité. Arnachée comme elle était, et avec son fameux cocon de tissu vissé sur la tête, elle aurait juré que...

"Rha, tant pis" grogna-t-elle à voix basse en défaisant son déguisement et en lui attribuant à nouveau le rôle d'écharpe.

Ainsi, sans davantage de cérémonial, elle s’exécuta et commença à gravir les marches à la recherche d'un fameux sceau à remplir d'eau chaude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4878
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Lun 17 Nov 2014, 11:54 pm

Montant les escaliers d'un pas leste et rapide Myrha retrouva après quelques secondes le rez-de-chaussée vide de vie, mais pas d'ustensiles et autres objets de valeurs. Continuant à monter elle arriva tout aussi vite au premier étage. Les escaliers continuaient vers le second alors qu'une porte entrouverte donnait sur une pièce plus petite que le salon du bas. La salle elle aussi en longueur, contenait un lit bien propre, une malle fermée, une table d'écriture, quelques piles de livres et un chauffage à bois sur lequel se trouvaient deux seaux d'eau chaudes.

test de vigilance:
 

Sur le mur du fond se trouvait un étrange papier peint, la séparation de certains morceaux ressortant étrangement. Le plancher craqua légèrement au dessus de la tête de la jeune femme alors que fines particules de poussières s'échouèrent devant elle. Quelques voix à peine audibles se firent entendre, deux peut être trois, il était cependant impossible pour Myrha de déterminer avec précision les mots et phrases qui pouvaient s'échanger au dessus. Pendant ce temps, au sous-sol, Peter se faisait nettoyer sa blessure grâce au linge qu'utilisait Pearl pour pouvoir observer la blessure en y ôtant le sang masquant la plaie. Il appliqua un peu d'alcool fort qui arrachèrent une grimace au Comte, avant de continuer en faisant jouer de l'aiguille et du fil pour recoudre l'ouverture qui à bien y regarder n'était pas si anodine que ça. L'estafilade faisait bien cinq à six centimètres de long, ce qui expliquait l'importante perte de sang. Tout en rafistolant ton côté douloureux, Pearl en profita pour répondre à ta questions.

" L'épée est donc la vôtre. Je me disais bien qu'elle n'avait pas un air commun.
Voyez-vous j'offre de nombreux services, comme par exemple la location du second et du troisième à divers groupes... commerciaux des Capes, afin qu'ils puissent y entreposer leurs marchandises le temps de les vendre.
Il est peut-être même possible qu'un certain membre de la noblesse soit à la base de la demande de cette belle épée. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Mar 18 Nov 2014, 6:19 pm

Les marches s'enchaînèrent avec souplesse et fluidité, ne tardant pas à offrir à Myrha la vision sur le premier étage. Devant elle, les escaliers continuaient vers des étages supérieurs, sans doute guère plus que un ou deux ; en effet, ici les maisons avaient tendance à être bâties en hauteur tant l'espace latéral était restreint.
Sur le côté, en revanche, la jeune femme pouvait observer une salle étrangement ordonnée, avec un soin et une rigueur assez inhabituelle dans ce quartier. Il ne faisait aucun doute qu'il s'agissait là de la chambre de Pearl. Du coin de l’œil, elle remarqua deux seaux qui trônaient sur ce qui devait être un chauffage à bois.
Elle s'avança vers les récipient afin d'honorer la tâche qu'on lui avait confiée mais elle s'interrompit. Encore une fois, son regard vagabond avait découvert quelque chose de curieux. Avant même qu'elle ne puisse mettre des mots sur ce qui se révélait être plus de l'instinct qu'autre chose, un craquement au-dessus d'elle lui fit lever la tête. Sans celui-ci, elle ne les aurait sans doute pas remarquées, mais il y avait des voix provenant du second étage. Deux personnes, voire trois, mais Myrha était incapable de saisir quoi que ce soit d'autres que des syllabes éparses. Cela suffit cependant pour faire définitivement disparaître le moindre sentiment de sécurité qu'elle avait encore conservé depuis que Pearl avait fermé la porte.
L'esprit de la demoiselle fonctionnait à toute vitesse. Disséquant les évènements et les détails de la situation actuelle, plusieurs conclusions s'imposaient à elle. Certaines, bien qu'attirantes, était bien trop naïves pour être considérées. Ainsi, la plus probable était qu'il s'agissait là de proches du barbier. En revanche, elle n'avait aucun moyen de savoir quel genre de personnes le terme "proches" concernait dans le cas présent, et là était le problème.

S'intimant le calme, Myrha se tourna vers les seaux, mais à nouveau, son regard restait collé sur le mur du fond. Quelque chose l'y dérangeait sans qu'elle ne puisse y mettre un nom. En s'approchant de quelques pas, elle put enfin découvrir l'objet de son interrogation : le papier peint était particulier. Pas dans ses motifs mais dans sa disposition. Des pans de celui-ci ressortaient davantage et plus la jeune femme l'observait, plus elle avait l'impression qu'il était là pour cacher quelque chose.
Au fond d'elle, elle savait quelles étaient ses priorités. Dans l'immédiat, elle devait juste descendre un seau d'eau, afin d'éviter d'avoir à considérer Pearl comme un ennemi en attisant une quelconque méfiance. Après, Peter et elle récupéreraient la fameuse épée du Comte, puis ils s'en iraient afin de rejoindre un quartier plus sûr. Enfin, elle pourrait repartir pourchasser les réponses comme elle se l'était promis. Dans tous les cas, donc, ce papier peint devait être ignoré, il n'apporterait que des ennuis.

C'est pourquoi, elle oublia complètement les seaux d'eau et s'approcha davantage du mur. Sa main commença à palper le papier peint, puis la jeune femme tapa doucement le mur avec son poing pour voir si celui-ci était creux, et avant qu'elle ne s'en rende compte, elle avait déjà entamé un examen complet de celui-ci. Elle était prête à l'arracher s'il s'avérait que ses doutes étaient fondés et qu'il cachait bien quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 409
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Lun 24 Nov 2014, 5:39 pm


Le contact de l’alcool sur la plaie fit serrer les dents à Peter. C’était le côté négatif du combat, on pouvait se blesser. Pearl appliquait des linges sur la blessure du Comte pendant que celui-ci attendait la réponse du Médecin. Il se faisait légèrement attendre, visiblement il souhaitait marquer un peu de suspense qui mettait le Chevalier mal à l’aise, il avait hâte de trouver un moyen de remettre les mains sur sa lame ! Alors que cette pensée lui traversait l’esprit, le Chirurgien-barbier répondit :

" L'épée est donc la vôtre. Je me disais bien qu'elle n'avait pas un air commun.
Voyez-vous j'offre de nombreux services, comme par exemple la location du second et du troisième à divers groupes... commerciaux des Capes, afin qu'ils puissent y entreposer leurs marchandises le temps de les vendre.
Il est peut-être même possible qu'un certain membre de la noblesse soit à la base de la demande de cette belle épée. "


Elle était donc peut être ici ? L’excitation à l’idée de la retrouver plus vite que prévu envahit Peter qui réfléchit tout de même aux prochains mots qu’il allait prononcer. Pearl était un marchand et il n’était intéressé que probablement par une chose de la part du Comte, l’argent ou un service. Il devrait donc jouer sur un de ces deux tableaux là. A vrai dire, sur le second surtout. Peter pris une grande respiration pour garder l’air le plus calme possible pendant que son côté se faisait rafistoler. Il avait son bras où le côté n’est pas touché sur sa jambe et gratta frénétiquement pendant quelque seconde sa hanche avec de nervosité. Puis finalement, il prit la parole.

« Puis-je récupérer mon Epée Pearl ? Souhaitez-vous quelque chose en retour immédiatement ou plus tard ? Sachez que je vous remercie pour vos informations et dans un second temps, savoir qui souhaitait mettre la main sur ma Lame m’intéresse fortement. Je pense que vous comprendrez que je ne peux pas laisser quelqu’un me voler mon bien en toute impunité. »

Il ne fit volontairement pas référence aux groupes de bandits se trouvant au deuxième et troisième étage, ce n’était pas ses affaires et cela ne concernait pas Peter que le Médecin abritait des criminels, après tout, il s’occupait du Chevalier et n’avait rien tenté pour le moment.

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4878
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Lun 24 Nov 2014, 8:33 pm

Au premier étage derrière les affaires biens rangées de Pearl, Myrha qui tapotait le mur découvrit avec un peu plus d'attention la présence d'une porte dissimulée par le papier peint. Une simple serrure la gardait close et sans clé il allait être difficile pour la jeune femme de l'ouvrir; sauf si elle même disposait d'autres talents. La porte n'était pas très grande, même pour le barbier qui, à en croire l'écartement de l'ouverture, devait légèrement se baisser pour pénétrer dans la pièce de l'autre côté. Sans lumière, même en regardant à travers le trou de la serrure il était impossible de savoir ce qui pouvait bien se cacher derrière la porte secrète de la chambre de Pearl.

Quelques mètres plus bas, Peter manifestait son désir de retrouver sa lame de manière directe et sans détours. Ce qui ne manqua de faire sourire le chirurgien, sans le déconcentrer dans son opération de couture.

" Je ne suis point son propriétaire, ni même son garde. Il m'est cependant impossible de vous la donner, vous comprenez que ceux qui ont demandé à ce qu'elle vous soit volé, puissent avoir des réactions plutôt malveillantes à mon encontre. Et je ne suis pas un homme de grande action au même titre que vous.

Je ne peux cependant pas vous empêcher de filer dans les étages supérieurs et de faire votre investigation. Après tout, il est possible pour vous, de vous être faufilé dans mon immeuble et d'avoir malmené quelques brigands à la recherche de votre possession. Je ne serai alors que la victime de votre brutalité.

Sachez ensuite que si je vous laisse aller et venir chez moi, il ne faudra pas l'oublier si un jour j'ai besoin de votre aide. Je ne suis pas une personne à problèmes, mais par les temps qui courent ce sont souvent les problèmes nous trouvent et non l'inverse. "


Il marqua une pause, levant les yeux vers les escaliers comme s'il s'attendait à voir arriver Myrha. Puis, il se leva un instant allant vers la petite table centrale pour en récupérer une décoction et un petit bol en cuivre. Il y versa un peu du liquide transparent et te le donna.

" Cela devrait vous permettre de retrouver vos forces en un rien de temps. Je vous conseil de le boire cul-sec, le goût est infâme malgré le manque d'odeur.

Je ne dispose pas personnellement du nom de celui qui a commandité le vol, je peux cependant vous dire qu'il est comme vous, issu de la noblesse, à en croire le secret qui flotte autour de sa personne. Je ne doute cependant pas de vos compétences pour en apprendre plus auprès des gardiens du trésor. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Lun 24 Nov 2014, 9:11 pm

Rappelons-le, la priorité n'avait pas changé et le seau que Myrha devait descendre risquait pourtant de ne pas bouger avant un certain temps.
En découvrant que son instinct ne l'avait pas trahie, la jeune femme s'autorisa un sourire. En revanche, lorsque ses yeux se posèrent sur la serrure, une crainte vint l'effleurer : qu'allait-elle faire si la porte était fermée ? Elle ferma les yeux et tenta d'ouvrir la porte, mais sans poignée ni attache à tirer, et avec celle-ci apparemment verrouillée, son entreprise fut vaine. Elle lâcha un claquement de langue contrarié et réfléchit un instant. Elle avait peut-être un moyen de l'ouvrir, mais cela en valait-il vraiment le coup ? Cette question, plus rhétorique qu'autre chose, lui fit hausser les épaules. Cela faisait un bon moment déjà qu'elle avait arrêté de lutter contre la curiosité.

Myrha jeta un rapide coup d’œil par-dessus son épaule et acheva d'inspecter la serrure. Celle-ci était d'une normalité flagrante, mais cela était suffisant pour barrer l'accès à la salle qui se trouvait derrière. La jeune femme essaya de voir quelque chose à travers l'ouverture mais finit par secouer sa tête avec déception. Elle n'avait plus qu'une seule solution, et elle n'était même pas sûre que celle-ci fonctionnerait. Encore une fois, elle s'interrogea sur ce qui pouvait se trouver derrière cette porte. Qu'est-ce qui pouvait s'y cacher et attiser à un tel point sa curiosité ?

L'espace d'un instant, elle repensa à Peter qui se trouvait en bas, en train d'être soigné et songea aux problèmes qu'elle allait sans doute lui attirer, ainsi qu'à l'aide qu'elle ne pourrait plus lui apporter si jamais le besoin se faisait ressentir.
Peut-être valait-il mieux faire demi-tour maintenant, et demander à Pearl.

"S'il cache cette pièce, il y a bien une raison ; comme s'il allait tout raconter gentiment..." grinça-t-elle entre ses dents.

Elle recula d'un pas et inspira profondément. Ça avait intérêt à marcher, et ce qu'elle découvrirait avait également intérêt à valoir le coup. Puisant dans l'Essence qui parcourait son corps, la jeune femme anima sa chevelure. Elle sentait que l'essence lui ferait rapidement défaut et, déjà, sa "chère amie" lui rappelait qu'elle approchait ses limites. Mais cela suffirait, elle le savait.
Ses cheveux s'allongèrent et une mèche se sépara du reste, venant fureter aux alentours de la serrure. Après une seconde pendant laquelle la mèche parut hésiter, celle-ci s'introduisit dans l'ouverture et ressortit de l'autre côté. Sa mission, et elle l'avait acceptée, était de voir si elle pouvait ouvrir le verrou depuis l'autre côté et, dans le cas échéant, simplement essayer de deviner "au toucher" ce qui se trouvait dans cette salle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4878
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Sam 29 Nov 2014, 11:38 am

Faisant vriller sans mal sa chevelure, Myrha la glissa dans la serrure délicatement et prudemment. S'accroupissant devant la porte dissimulée pour gagner en allonge, elle orienta ses cheveux animés en un filet capillaire afin de détecter les objets présents dans la pièce obscure. Sur la droite de la porte devait se trouver un grand morceau de tissu lourd et rêche, peut être un grand manteau, peut être une couverture. Peut-être plus un manteau, surtout si on lui associait le chapeau haut de forme qui se trouvait juste au-dessus, suspendue par quelque chose de trop éloigné pour pouvoir l'attendre.
Sur la gauche se trouvait un petit pupitre de bois, il y avait du matériel d'écriture et un énorme livre ouvert. Quelques bouteilles se trouvaient aussi sur le pupitre et Myrha effleura un verre sans faire attention alors qu'elle dirigeait sa chevelure vers le centre de la salle.

Test pour empêcher le verre de tomber a écrit:
Test DEX x3 = 57

Le verre se brisa en tombant au sol, provoquant un bruit presque inaudible. Les voix au-dessus de la tête de la jeune femme continuaient leurs échanges et le seau d'eau chaude n'avait pas bougé lui non plus. Les cheveux de la jeune femme touchèrent quelque chose d'assez large et haut fait de bois et renforcé de fer. A la forme carrée il lui était impossible de le bouger par son poids important. Plus loin, ses cheveux ne pouvaient plus rien atteindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Dim 30 Nov 2014, 4:00 pm

Myrha s'approcha de la serrure afin d'offrir à ses cheveux le plus de portée possible. Le tentacule capillaire s'était déjà aventuré de l'autre côté de la paroi de bois et avait entrepris de sonder l'intérieur. Première déception, il n'y avait apparemment pas de moyen d'ouvrir la porte sans la clef, et ce, même de l'intérieur.
Mettant cet échec de côté, la jeune femme découvrit plusieurs obstacles auxquels elle dû attribuer des identités successivement : un habit, un chapeau, le tout hissé sur quelque chose hors de portée que la logique aurait considéré comme un étant un porte-manteau.

Laissant sa magie poursuivre son entreprise, Myrha remarqua à quelle point cette dernière était ardue. Il ne s'agissait pas de quoi que ce soit de très compliqué, mais c'était la première fois qu'elle était réellement privée du sens de la vue. Elle savait que des gens, à cause de blessures ou de maladies, passaient leur vie dans une telle obscurité, et s'imaginer devoir se diriger ainsi la fit frissonner. Pour se rassurer, la magicienne prit une seconde pour observer la pièce ans laquelle elle se trouvait, afin de se rappeler que seule une mèche de ses cheveux était en train de naviguer dans les ténèbres.
Celle-ci s'arrêta sur ce qui s'apparentait à un pupitre, ou un bureau et y reconnut un livre trônant sur celui-ci. Elle ne s'attarda pas sur ces objets et dirigea la sonde vers le centre de la salle. C'est alors qu'elle sentit le contact froid du verre contre ses cheveux et, avant de pouvoir réagir, elle entendit un bruit de verre brisé. Par réflexe, Myrha jura mentalement. Sur son chemin, elle rencontra enfin un obstacle plus imposant que le reste. Palpant les contours de celui-ci, elle essaya de l'identifier.
L'objet semblait être carré, relativement grand, lourd, fabriqué avec du bois, mais avec des parties plus froides et plus dures, sans doute du métal. Il lui était également impossible de le déplacer avec seulement une mèche de cheveux. Il pouvait s'agir d'un meuble, mais situé au centre de la pièce, cela lui paraissait étrange étant donné qu'il n'avait pas la forme d'une table. La simplicité d'une telle forme ne laissait guère de place à l'imagination, il devait s'agir d'une boîte, ou, dans tous les cas, un conteneur.

La jeune femme aurait souhaité inspecter davantage l'objet mais l'Essence ne lui en laissa pas l'occasion. Elle savait qu'elle n'avait pas beaucoup de temps, mais quand elle sentit la magie quitter sa chevelure et que celle-ci tomba mollement au sol avant de reprendre sa taille normale, elle lâcha un juron qui, cette fois, n'était pas mental.
Elle se releva et posa un regard à la fois déçu et exaspéré sur la serrure de la porte. Ce qu'elle avait découvert de l'autre côté était étrangement banal, mais cette boîte, s'il s'agissait d'une boîte, l'intriguait. Hélas, elle avait beau réfléchir, elle n'avait plus aucun moyen d'ouvrir cette fichue porte sans la clef. Myrha se retourna vers les seaux ; ceux-ci étaient restés sagement en place, comme s'ils avaient su pertinemment que ce qu'elle avait fait était inutile et qu'elle reviendrait vers eux.

"Saloperie." déclara-t-elle vers les seaux qui, pour une raison ou une autre, étaient devenus les cibles de sa frustration.

Ainsi, sous le "regard moqueur" des-dits récipients elle scruta une dernière fois la salle dans l'espoir d'apercevoir une clef qui, de toute évidence, devait être sur Pearl. Dans tous les cas, elle n'avait plus de temps de chercher : d'ici quelques secondes, son absence paraitrait louche, si ce n'était pas déjà le cas. Elle empoigna l'anse d'un des seaux avec un mépris non dissimulé et, se retenant d'insulter celui-ci à nouveau, entreprit de rejoindre Peter. Elle jeta cependant un dernier regard vers la porte verrouillée, en guise de promesse, ou de menace envers celle-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 409
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Lun 01 Déc 2014, 8:19 pm


Peter commençait à se demander sérieusement ce que pouvait faire Myrha, avait-elle eu des ennuis ? Cet endroit était-il un piège finalement ? Ca restait possible et la tension de Peter sur la situation restait palpable. Il ne savait comment réagir si jamais il était pris à partit ici dans une situation désavantageuse, il ne connaissait pas le terrain et ne voyait pas d’échappatoire directe à la situation. C’était un des désavantages d’être sous terre, la fin des tunnels arrivait tôt ou tard. Le Chevalier frissonna lors que le Chirurgien finit de s’occuper de sa blessure tout en parlant.

" Je ne suis point son propriétaire, ni même son garde. Il m'est cependant impossible de vous la donner, vous comprenez que ceux qui ont demandé à ce qu'elle vous soit volé, puissent avoir des réactions plutôt malveillantes à mon encontre. Et je ne suis pas un homme de grande action au même titre que vous.

Je ne peux cependant pas vous empêcher de filer dans les étages supérieurs et de faire votre investigation. Après tout, il est possible pour vous, de vous être faufilé dans mon immeuble et d'avoir malmené quelques brigands à la recherche de votre possession. Je ne serai alors que la victime de votre brutalité.

Sachez ensuite que si je vous laisse aller et venir chez moi, il ne faudra pas l'oublier si un jour j'ai besoin de votre aide. Je ne suis pas une personne à problèmes, mais par les temps qui courent ce sont souvent les problèmes nous trouvent et non l'inverse. "


Forcément, ça ne pouvait pas être aussi facile et le guerrier le savait très bien. Il eut la même pensée que le Comte vis-à-vis du retard de la jeune fille, était-elle partit en pillant la boutique ? Peter ne la connaissait pas après tout et ça restait envisageable vu sa condition. Dommage, il aimait beaucoup le vêtement qu’il lui avait donné, qu’elle le garde n’était pas un problème, tant qu’elle était près de lui. Pearl prépara une mixture que le Chevalier avala dès qu’elle lui fut donnée.

" Cela devrait vous permettre de retrouver vos forces en un rien de temps. Je vous conseil de le boire cul-sec, le goût est infâme malgré le manque d'odeur.

Je ne dispose pas personnellement du nom de celui qui a commandité le vol, je peux cependant vous dire qu'il est comme vous, issu de la noblesse, à en croire le secret qui flotte autour de sa personne. Je ne doute cependant pas de vos compétences pour en apprendre plus auprès des gardiens du trésor. "


Il but cul sec en acquiesçant à ce qu’il disait. Décidément, on ne se faisait jamais au goût de ces choses-là. Même après tous ses passages chez les docteurs, ça restait immonde à boire. Bien, après plusieurs secondes de réflexion Peter s’étira un peu les muscles pour se réhabituer à se mouvoir. Il allait bientôt de nouveau devoir tuer ou au moins agresser. Après tout, ce n’était que des voleurs et des meurtriers. Le Chevalier remercia Pearl.

« Merci Pearl, je vous suis redevable de votre aide et je me dirige de ce pas récupérer mon bien, quel étage ? »

Peter avait déjà commencé à se lever, ayant oublié totalement qu’il devait encore nettoyer sa blessure avec ce que Myrha amenait. Dans tous les cas, il se dirigerait directement là-haut après ça. Il avait un bien à récupérer et une enquête à mener.

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4878
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Jeu 04 Déc 2014, 11:37 am

Arrivant par les escaliers avec un grand seau d'eau fumante, Myrha retrouva le sous-sol et les deux hommes qui y étaient présents. Pearl afficha alors un sourire amical à la jeune femme, même si son oeil gauche sans vie n'avait rien pour la rassurer.

" Vous n'êtes pas perdue. Déposez l'eau par ici je vous prie. "

Il se leva et alla chercher quelques petites serviettes ainsi qu'un bandage propre. Avant de revenir vers Peter.

" Bien, veillez rester tranquille quelques instants de plus Sir, le temps de nettoyer cette blessure comme il faut et vous pourrez partir visiter le second et le troisième. De mon côté je dois avoir des clients qui attendent mon retour pour se faire tailler la barbe. "

Rapidement, le Chirurgien-Barbier nettoya la plaie recousue du Chevalier à l'aide de serviettes et de l'eau bouillante rapportée par Myrha. Il laisserait ensuite les deux aventuriers partir pour regagner son commerce.

{Si vous avez des questions à poser à Pearl vous pouvez le faire (ou d'autres recherches), sinon vous pouvez considérer que la scène se passe comme dit, sans soucis. Il aura regagné le RDC et ouvert de nouveau sa boutique.}/blockquote>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Ven 05 Déc 2014, 7:46 pm

Myrha remit avec un soulagement non dissimulé le seau à son propriétaire. Ce dernier parut, ou chercha à paraître, soulagé par son retour. Quoique soulagé était sans doute un grand mot, car le sourire amical qu'il afficha n'avait pour elle que des relents de professionnalisme commercial.
D'un regard, elle avait pu comprendre que les deux hommes semblaient avoir fini leur discussion et que, aux vues de l'absence de tripes jonchant le sol, les deux avaient su rester diplomates. En revanche, le Comte ne portait pas de nouvelle épée à sa ceinture, et Pearl n'avait pas l'air d'envisager d'aller la chercher. Elle lui demanderait les détails, mais se rappelant ce qu'elle avait entendu à l'étage, elle avait une vague idée de la situation.

Le chirurgien termina son ouvrage et, une fois la plaie nettoyée, s'apprêta à laisser les deux comparses gérer la situation "à leur manière". En revanche, la jeune femme, elle, ne le voyait pas de cet œil là. Au départ, elle souhaitait lui demander des précisions sur la salle à l'étage, mais quelques secondes de réflexion suffirent à lui faire comprendre qu'il ne dirait rien si c'était important, et tout si cela ne valait rien. Alors quoi ? Devait-elle juste le laisser partir et repartir trouver cette épée ? Après tout, l'homme à l’œil de verre ne semblait pas si dangereux que ça. Calculateur, sûrement ; sournois, peut-être ; opportuniste, définitivement. Mais cela n'était que les qualités habituelles des habitants des Capes et Pearl semblait pouvoir se targuer d'avoir sauvé plus de vies que n'en avoir prises.
Cette façon de penser était d'une naïveté affligeante, elle le savait. Mais elle était fatiguée de devoir douter constamment. L'homme la mettait mal à l'aise, oui, mais il aurait pu égorger Peter en son absence, chose qui, heureusement, n'était pas arrivée.

La jeune femme passa la main sur sa nuque et hésita. Elle avait, elle aussi, des questions, mais elle n'avait jamais su à qui les poser. Pour la première fois, elle faisait face à un médecin qui officiait dans les Capes, et il ne lui avait jamais fait aucun doute qu'elle avait été l’œuvre d'une chirurgie assez minutieuse. De toute évidence, Barnabé en était l'auteur, mais qui sait... Si l'Organisation était plus puissante qu'elle ne le pensait, et si Pearl trempait dans les combines, alors peut-être que...

Elle n'osait y croire, et elle savait que l'espoir, chez elle, n'était qu'un sentiment voué à être piétiné en quelques minutes. Pourtant, la boule au creux de sa poitrine répondait clairement à ce nominatif ; elle espérait qu'il sache quelque chose.

"Est-ce que..." débuta-t-elle avant de s'interrompre.

... vous connaissez un Barnabé ? Quelle question, sans doute, oui, mais comment savoir s'il s'agissait du sien ? Myrha secoua la tête, elle n'avait aucune manière de décrire l'homme, si ce n'est que ses entrailles étaient quelque peu aérées. Aucune à part la bague. Mais montrer un bijou à un chirurgien... Non, il y avait plus simple.

Elle jeta un regard vers Peter avant de se retourner à nouveau vers Pearl. D'un geste décidé, elle défit la cape et le foulard qui entouraient son cou et de sa main libre, elle déplaça les mèches qui masquaient sa nuque. Elle se tourna et, sans pour autant complètement tourner le dos au chirurgien-barbier, lui montra celle-ci.

"...ça vous dit quelque chose ? " acheva-t-elle finalement, bien loin de la manière dont elle souhaitait finir sa phrase, à l'origine.

Les deux hommes pouvaient nettement voir un joyau bleuté orner la nuque de Myrha. Il arrivait que certains peuples s'ornent ainsi de pierres précieuses à même la peau, mais celui-ci était réellement enfoncé dans la nuque, suffisamment pour qu'il soit impossible de le retirer à mains nues.
Du coin de l'oeil, Myrha guettait la moindre réaction de la part de Pearl.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Gs Andonios Vs Shaun] Destins croisés.
» Angie, adorable croisée caniche/terrier - ADOPTEE
» DOLLY chiot femelle croisé fox-yorkshire 5 mois SPA DOUAI 59
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE
» FLOP mâle croisé caniche-yorkshire 2 ans SPA DOUAI 59

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes d'Arathiel :: Le coin RP :: Anciennes Aventures :: Un vent tranchant-