AccueilAccès au siteRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Jeu 15 Jan 2015, 8:21 pm


La voleuse prenait inexorablement de l’avance et peu à peu, il semblait qu’elle allait disparaître. Mais le Chevalier ne compter pas abandonner si facilement. Pas après tous le mal qu’il s’était donné. Il se redonna alors un bon coup de boost pour repousser encore plus ses limites. Il avait un peu distancé Myrha, mais il lui fallait courir plus vite que cela pour rattraper son retard. La vie entière de la fourmillière avait lieu tout autour d’eux et Peter essayait de ne pas se laisser absorber par la moindre distraction éventuelle.

C’est à ce moment que l’épéiste vu un homme entrain de difficilement essayer de rejoindre très maladroitement les toits. Ses prises étaient mauvaises et il semblait s’essouffler peu à peu. Un dilemme allait se mettre en place. Il ne pouvait pas poursuivre la voleuse et laisser cet homme à son sort. Mais il ne pouvait pas non plus lâcher la course-poursuite. Tant pis, il retrouverait son épée à une autre occasion, la vie d’un homme ne valait pas ce prix..

"Je m'occupe de lui ! Pars devant ! On va la perdre sinon !"

Peter appréciait l’initiative de la jeune fille qui avait dû voir le mouvement de tête du Chevalier, ou peut-être l’avait-il corrompu avec ses idéaux de bienfaiteur ce qui était moins probable. Avant de repartir à la chasse, il eut le réflexe de lancer à l’attention de Myrha.

« On se retrouve à la maison dans laquelle nous nous sommes réfugiés ! »

Il n’avait pas stoppé sa course et bientôt Myrha se fit de plus en plus petite derrière lui. Une partie du Comte avait peur de ne pas la revoir, mais il était bien plus important en ce moment précis de se concentrer sur le fait de retrouver son arme. Il ne fallait jamais abandonner.

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Ven 16 Jan 2015, 8:59 pm

Poussant son corps au maximum Peter fonçait sans pouvoir rattraper les coureurs des toits. Le sac qu'il portait l'encombrait bien trop pour lui permettre de récupérer les mètres perdus, pourtant sa condition physique lui permettait de ne pas augmenter l'écart plus qu'il ne l'était. Les capuches des deux hommes étaient à quelques dizaines de mètres et à une dizaine de mètres devant eux la femme et son étrange colis à la grandeur et la largeur évoquant une arme, peut être celle du Comte.

Derrière lui, Myrha venait au secours d'un homme à l'allure simple empestant la sueur et la peur. Voyant la manœuvre de la jeune femme, il n'hésita pas une seconde à tendre l'une de ses mains pour agripper sa sauveuse et s'en servir comme aide pour se hisser sur le toit. Les cheveux poussiéreux de l'homme qui devait avoir une bonne trentaine d'année et son petit ventre rond ne laissait pas la place au doute, il n'était pas coutumier de ce genre d'exercice.

" Fiuuuu ... Merci, milles mercis ! Vous m'avez sauvé l'vie ! "

Sans attendre, assis sur le toit, il se retourna pour regarder vers la place d'un air inquiet. Avant de revenir vers toi.

" L'est plus là ...  Ouf !
Je vous dois la vie, vraiment, c'est très généreux d'vôt personne de faire ça.
J'frais quoi que j'peux pour éponger ma dette. "


Course poursuite Peter:
 

Se tenant les reins toujours les fesses sur les tuiles, il te regardait comme si il observait une noble personne. Respect et honte se mêlant dans son regard benêt. Plus loin, Peter effectué un saut difficile au dessus d'un vide de plus de trois mètres pour rouler sur un toit légèrement plus bas avant de se relever et de sauter à nouveau, deux mètres cette fois pour s’accrocher in extremis à une rambarde de bois. En regardant dans sa direction, Myrha remarqua l'un des hommes de la poursuite étalé sur la place des Mendiants, là où Peter avait effectué son premier saut. Le pauvre bougre semblait inconscient, mais peut être était il mort à en juger par l'angle étrange que prenait sa tête par rapport au reste de son corps. Il avait percuté de plein fouet un tonneau d'eau, s'éclatant le visage contre le renfort de métal. Un petit attroupement se trouvait autour du malheureux et déjà, quelques mendiants se précipitaient pour le piller sous le regard parfois amusé, parfois dégoûté, des personnes présentes.

De son côté, le chevalier n'avait pas perdu son temps et avait regagné les toits à la seule force de ses bras. Se hissant rapidement sur ses pieds il fit quelques mètres avant de voir le dernier brigand descendre d'un toit un peu plus loin. S'approchant rapidement, mais en silence il se retrouva en surplomb de l'homme qui cherchait sur les murs et le sol les traces d'un passage. Inconscient de ta présence, il tapait le sol de son pied et ripait les murs qu'il pouvait de son long poignard en grommelant et en jurant.

" La Pute ! Elle est passé où ? Merde ! Merde ! Et merde !
J'vais t'trouver salope ! Je vais t'violer et t'étriper !
Comment elle à fait ça ... Elle a juste sauté du toit dans ce coin, j'étais juste derrière .... Elle est passé où ? .... RaaaAAAaah ! "



Course sur les toits:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Ven 16 Jan 2015, 11:43 pm

Tandis que Myrha courrait vers le bord du toit, une voix retentit dans son dos.

« On se retrouve à la maison dans laquelle nous nous sommes réfugiés ! »

Elle s'interrompit l'espace d'un instant et afficha un sourire triste. C'était elle qui l'avait encouragé à poursuivre la Souris Noire, mais au fond d'elle, peut-être avait elle espéré qu'il abandonne son arme et continue à l'accompagner. Le fait est que son ami, si elle osait l'appeler ainsi, était déjà plusieurs dizaines de mètres plus loin, apparemment déterminé à récupérer son épée.
Reprenant sa course, elle chassa ces pensées égoïstes et essaya de considérer la situation d'une autre manière. Peter lui faisait confiance et lui avait donné un point de rendez-vous qui sonnait comme une promesse. Il avait intérêt à revenir, sans quoi elle irait le chercher de force. Elle avait une cape à lui rendre, après tout.

Arrivée à proximité de l'homme qui escaladait la façade, la jeune femme s'agenouilla et lui tendit une main salvatrice qu'il s'empressa de saisir. Elle tira de toute ses forces et, quelques secondes plus tard, ils se tenaient assis côte à côte, essoufflés tant par l'effort que l'émotion.

" Fiuuuu ... Merci, milles mercis ! Vous m'avez sauvé l'vie ! "

L'homme prenant la parole, Myrha tourna la tête vers celui-ci et en profita pour l'observer plus attentivement. Comme toujours, elle le résuma en quelques adjectifs : rondouillard, craintif et un peu simple d'esprit, sans doute. A vrai dire, elle avait du mal à croire que quelqu'un comme lui puisse habiter dans les Capes... et être encore en vie.
Comme pour confirmer son deuxième adjectif, l'homme se retourna et regarda la place en contrebas avec appréhension.

" L'est plus là ...  Ouf !
Je vous dois la vie, vraiment, c'est très généreux d'vôt personne de faire ça.
J'frais quoi que j'peux pour éponger ma dette. "


Si la jeune femme avait été déterminée à l'assommer de remontrances, l'air apeuré du trentenaire lui fit passer cette idée. Plus qu'inconscient, il paraissait surtout effrayé, voire désespéré.

"Je ne sais même pas par où commencer..." lâcha-t-elle pour elle-même en soupirant.

A nouveau agressée par le début d'une conversation, Myrha hésita un instant, ne sachant comment entretenir celle-ci. Elle se remémora son échange lors de sa rencontre avec Peter et essaya d'en tirer profit.
C'est donc sans formule de politesse mais avec un vouvoiement imposé qu'elle répondit.

"Je m'appelle Myrha. Vous n'allez rien éponger du tout. Pour l'instant, calmez-vous, ça ira très bien."
lui ordonna-t-elle.

La magicienne se leva et fixa le lointain. Elle pouvait voir deux hommes continuer la poursuite et il lui sembla reconnaître Peter en train d'effectuer des acrobaties périlleuses. Plusieurs mètres plus bas, un attroupement se formait autour d'un corps inerte. L'un des trois personnages n'avait apparemment pas eu la chance de réussir ses sauts. D'où elle était, elle ne pouvait clairement confirmer l'identité du malheureux, elle se contenta simplement de se convaincre qu'il ne s'agissait pas du Comte. La chose était simple, car il n'avait pas le droit de mourir ; il lui avait fait la promesse de revenir, après tout.

Reportant son attention sur l'homme qu'elle avait sauvé, Myrha réfléchit un instant à la marche à suivre. Dans l'immédiat, il était préférable de l'amener en lieu sûr.

"Suivez-moi, le trajet est un peu délicat, mais comparé à ce que vous venez de faire... rien d'insurmontable. Vous me raconterez votre histoire en chemin ; vous me devez bien ça."

Les derniers mots avaient été proférés avec un ton qui n'admettait aucun refus.
Du menton, elle indiqua à l'individu le sens de leur translation ; s'ils retournaient vers la boutique de Pearl, ils pourraient ensuite trouver un moyen de descendre et atteindre le Coeur sans trop de complications. De plus, les toits devraient leur offrir une discrétion exceptionnelle. Dans tous les cas, ils devaient s'éloigner au plus vite de la, ou les, raison qui avait poussé cet homme à apprendre l'escalade de manière improvisée. C'est pourquoi Myrha n'attendit pas d'avantage et commença à repartir dans la direction d'où elle venait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Mer 21 Jan 2015, 1:57 pm


La course-poursuite fut rude, très rude. Surtout pour se solder sur un semi-échec. Peter avait craint pour sa vie plusieurs fois lors des multiples sauts sur les toits du pire coin de la fourmilière. Un des brigands étaient tombés durant l’un des sauts et son corps s’était écrasé plusieurs mètres plus bas comme une vulgaire chose insignifiante. Rendant probablement l’âme immédiatement. Mais la jeune femme avec l’épée du Comte avait fini par lui échapper. Elle avait filer à la vitesse de l’éclair et le Chevalier n’avait presque aucune chance de pouvoir lui remettre la main dessus dans un avenir proche. Cependant, l’infime chance se trouvait en dessous de lui, l’autre membre de la Guilde du Tranchoir qui avait survécu. Il grognait et jurait avec son arme en main.

" La Pute ! Elle est passé où ? Merde ! Merde ! Et merde !
J'vais t'trouver salope ! Je vais t'violer et t'étriper !
Comment elle à fait ça ... Elle a juste sauté du toit dans ce coin, j'étais juste derrière .... Elle est passé où ? .... RaaaAAAaah ! "


Il n’y avait pas de temps à perdre et surtout aucune manière à avoir avec ce type d’homme. En cas de tentative de diplomatie, la seule résolution serait un affrontement sanglant. Peter se laissa donc tomber de quelques mètres pour arriver au-dessus de l’homme et là, l’arme en main. Il effectua un saut pour lui atterrir dessus. Le but était de le plaquer au sol et de profiter de la position surélevée pour le désarmer et que le Comte lui mette sa lame sous la gorge pour obtenir un minimum d’information. En faisant cela, il protégeait à la fois sa vie, mais également celle du malheureux qui se serait suicidé contre le Chevalier de toute façon.

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Mer 21 Jan 2015, 3:05 pm

Peter effectua plusieurs pas pour se rapprocher du bandit en contrebas, jaugeant la hauteur, il finit par se lancer sur le malheureux pour l'écraser de son poids avant de le menacer de sa lame, un plan théoriquement sans faille.

Attaque sur le Bandit:
 

Sautant sur le bandit, ce dernier effectua un simple pas sur le côté pour se pencher afin de regarder derrière un tas de détritus. Peter qui était déjà en l'air arrive in extremis à amortir son saut qui le positionna à quelques mètres du gredin, les yeux fixés dans la direction du Comte. Un silence mortuaire venait de s'installer dans la petite ruelle, ne laissant résonner que les bruits plus éloignés des bottes battant le pavé au Sud proche d'une taverne bien dissimulée entre les bâtiments tortueux.

Myrha de son côté était confronté à une opposition qu'elle n'avait pas supposé. En effet, l'homme prénommé Jul ne souhaitait en aucun cas la suivre sur les toits, et encore moins dans les rues des Capes.

" Coutez mam'zelle, j'puis pas vous suivre comme ça moi.
Faut que j'retourne dans ma chambre pour voir si l'aut' tueur a pas fait trop de grabuge.
Si vous croisez un grand Ogre à la barbe grise et portant une peau d(bête sur l'dos, courrez aussi vite que possible. L'est fou ! "


L'homme regardait nerveusement la rue et la place des mendiants, en prenant à peine le temps de revenir vers Myrha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Mer 21 Jan 2015, 11:43 pm

" Coutez mam'zelle, j'puis pas vous suivre comme ça moi.
Faut que j'retourne dans ma chambre pour voir si l'aut' tueur a pas fait trop de grabuge.
Si vous croisez un grand Ogre à la barbe grise et portant une peau d'bête sur l'dos, courrez aussi vite que possible. L'est fou ! "


A mi-chemin entre la surprise et l'énervement, Myrha s'interrompit. Le bonhomme venait de refuser son offre, non pas par manque de confiance, ce qu'elle pouvait concéder, mais car il était préoccupé par l'état de sa chambre. Elle se retourna et découvrit Jul en train de scruter la place des mendiants, sans doute dans le but de voir si la voie était libre.

Etait-il suffisamment idiot pour faire passer des biens matériels avant sa propre vie ? Peter accordait une importance sans égale à son épée, c'est pourquoi elle avait toléré cette incohérence, mais dans le cas du benêt, elle avait des craintes quant à la qualité de son instinct de survie.
La jeune femme se gratta nerveusement la tête, partagée entre plusieurs possibilités. Elle pouvait retourner chez Pearl et attendre sagement Peter ; c'était sans doute le mieux à faire. Elle avait déjà sauvé la vie de ce pauvre type, elle n'avait aucune raison de continuer à l'aider.

C'était à se demander pourquoi Myrha avait encore ce genre de réflexions, car elle savait pertinemment que celles-ci n'aboutissaient jamais à rien. Tout en elle lui hurlait d'accompagner l'homme, non pas par justice, ni même par responsabilité, mais simplement parce que les mots "tueur" et "Ogre" avaient attisé sa curiosité. A croire que son propre instinct de survie s'était dégradé avec le temps.

"C'est du suicide, ce que vous faites." commença-t-elle avant de reprendre après un soupir. "Tâchons de trouver un moyen sûr de descendre, alors."

Un étrange mélange de crainte et d'interrogation venait d'embraser l'intérêt de la demoiselle. Bien sûr, l'idée d'un meurtrier de plus de deux mètres de haut la terrorisait, mais elle mourrait d'envie de voir quel genre de personne pouvait déclencher une telle terreur chez un homme.
La magicienne s'avança au niveau de Jul et lui adressa un sourire qui se voulait rassurant.

"Et merci du conseil. Promettez moi de faire la même chose si on le croise."

Quitte à se jeter dans la gueule du loup, elle espérait au moins qu'il lui accorderait cela. Elle se savait incapable de l'abandonner s'il était pris au piège, mais elle, au moins, attribuait une certaine importance à sa vie, et elle comptait bien ne pas la risquer dans les minutes à venir.

Mettant fin à ses réflexions, Myrha entreprit de chercher le moyen le plus simple et surtout le moins dangereux de regagner le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Mer 28 Jan 2015, 1:24 pm


Alors que le Comte était en l’air, il savait d’avance que son saut échouerait. Il l’avait mal prévu, lui qui n’était pas très habile dans tous ce qui concernait l’acrobatie. Son plan théoriquement sans faille venait d’échouer de manière pathétique lorsqu’il s’écrasa à côté du Bandit. Fort heureusement, il réussit à s’amortir pour se me remettre rapidement en position face à son potentiel futur adversaire. Ils n’étaient plus que tous les deux, au milieu d’une ruelle sombre du quartier le plus chaud de la fourmilière, le Chevalier savait très bien comment ça allait probablement finir. Souhaitant éviter les hostilités qui ne l’avanceraient en rien, il lança.

« Ecoute, je cherche la même personne que toi. Pourrais-tu me dire ce qu’elle a volé et qui elle est ? Je sais que rien ne nous pousse à nous… entraider, mais c’est contre un ennemi commun. »

Il était pourtant persuadé que ses mots n’atteindraient pas les oreilles du Brigand. Peter qui avait encore son arme en main se préparait éventuellement à un assaut de la part du bandit. Et il répliquerait de manière tout aussi violente en cas d’un assaut de sa part. Il n’était pas question de faire de quartier s’il prenait le risque de combattre.

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Jeu 29 Jan 2015, 4:19 pm

Le brigand t'observa quelques secondes silencieusement, te jaugeant du regard tout en affichant un sourire nerveux et stressé. Alors que chacun effectuait quelques pas pour ne pas laisser l'autre venir dans dos, le filou tira une deuxième lame de sous sa veste, jouant avec avec habileté. Les yeux mauvais, il renifla avant de cracher sur le sol un mollard noirâtre.

" Ce que l'Ombre a dérobé ne te regarde en rien.
Mais si c'est son nom que tu veux, je crois que son véritable nom est Talia c'est une Juste qui use de magie pour disparaître. Enfin, c'est ce que pensent les gars, mais quand je l'aurai chopé, je leur prouverai à tous qu'ils se font des idées. "


L'homme plutôt chétif, se tenait plus droit qu'il y avait quelques secondes et ressemblait bien à l'image que l'on pouvait se faire des truands du coin. Une longue capuche sur le nez et de long cheveux noirs, gras, tombant sur son visage. Son habit de cuir lui offrant mobilité ainsi qu'une légère protection. Ses bottes étaient crottés et ses longs poignards affûtées et brillants.

Pour Myrha, les émotions n'étaient pas les même puisqu'elle se trouvait dans une petite chambre sale et complètement retournée. Un petit lit de bois avait été poussée loin du mur et la seule malle de la pièce avait été renversée sur le sol. Ton guide semblait bien attristé face à cette malle vide et tout en ramassant un bol et une cuillère en bois qui devait avant contenir une soupe depuis longtemps répandue sur le plancher de bois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Jeu 29 Jan 2015, 6:36 pm

La discussion s'était arrêtée ainsi et le duo nouvellement formé avait entreprit de se diriger vers la chambre de Jul, ce qui n'était pas pour déplaire à Myrha. En effet, le simple fait d'avoir enchaîné plusieurs phrases qui se voulaient correctes et déterminées l'avait épuisée. En y repensant, elle avait considéré l'homme comme étant benêt, mais son langage, si elle n'y prêtait pas attention, devait fortement se rapprocher du sien.

C'est donc avec une note plus légère qu'elle parvint à trouver des toitures successivement plus basses lui permettant de regagner le sol sans trop de soucis. Il leur fallut peu de temps pour ensuite gagner les appartements du joufflu. Si ceux-ci étaient d'une simplicité affligeante, ils paraissaient cependant avoir été traversés par un cyclone. Les quelques meubles qui peuplaient la salle avaient été renversés, notamment une malle à laquelle Jul semblait attribuer une attention toute particulière. Remarquant qu'il ramassait un bol de soupe sacrifié sur ce champ de bataille, le ventre de Myrha lui rappela qu'elle n'avait toujours pas tenu sa promesse de se rassasier. La demoiselle afficha une moue contrariée et ignora la complainte sonore ; ce n'était ni le lieu, ni le moment.
En effet, les lieux paraissaient, dévastés certes, mais paisibles, cependant, rien ne leur promettait que la cause de cette destruction n'allait pas revenir. A vrai dire, c'était quasiment certain d'ailleurs, la question était "Quand?". Quoique.. S'il s'agissait d'un Ogre, peut-être avait-il déjà oublié l'existence même de cet endroit, après tout, ces créatures n'étaient pas réputées pour leur intelligence. Elle basait ces suppositions sur les récits de son enfance et, bien qu'elle n'ait d'autre choix, elle ne souhaitait tout de même pas leur accorder trop d'importance.

Myrha inspira profondément et affûta ses sens du mieux qu'elle pouvait, pas question de se laisser surprendre ; surtout par un être qui pouvait sans doute la broyer d'une seule main.
Elle s'approcha du maître des lieux et désigna la malle d 'un signe du menton.

"Qu'y avait-il dedans ? Quelque chose d'important ?"

Avec le vol d'épée de Peter, elle s'attendait désormais à tout : parchemins secrets, arme, objets précieux, nourriture... S'il s'avérait qu'il s'agissait du dernier cas, alors ce crime était impardonnable. Bien sûr elle n'était suffisamment folle pour aller punir l'auteur d'un tel crime, mais l'intention y était, au moins, c'était l'essentiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Dim 01 Fév 2015, 6:42 pm


L’homme cracha un mollard noirâtre qui eut pour effet de dégouter le Comte. C’était typiquement le genre de chose qui faisait perdre encore plus d’estime aux yeux du Chevalier. Il méprisait de laisser ce criminel en liberté et libre d’agir, le pire étant qu’il allait possiblement devoir faire commerce d’information avec l’individu. Quel triste sort s’abattait sur le Guerrier pour qu’il soit forcé à accomplir tous ces actes déshonorant. Le silence fut rompu par l’homme qui pris le ton typique des hommes des capes.

" Ce que l'Ombre a dérobé ne te regarde en rien.
Mais si c'est son nom que tu veux, je crois que son véritable nom est Talia c'est une Juste qui use de magie pour disparaître. Enfin, c'est ce que pensent les gars, mais quand je l'aurai chopé, je leur prouverai à tous qu'ils se font des idées. "


Peter était hésitant, il ne pouvait pas lui faire confiance et il le savait. Pourtant, l’homme était sa meilleure chance de retrouver son arme, si c’était ce que Talia avait dérobé. Il allait tenter la voie de la diplomatie avant celle de la violence, après tout, il n’allait pas simplement se quitter avec des petits bisous d’adieu et une bonne journée.

« Je cherche seulement à savoir si c’est une arme. Ton groupe l’a dérobé, je le sais. Il se pourrait même que tu puisses avoir l’assistance d’un Chevalier de la Couronne dans ta quête pour la capturer. Je n’ai pas de respect pour les voleurs, quels qu’il soit. Est-ce une arme qu’elle vous a prise ? Ou simplement quelque chose qui ne m’intéresse pas ? »

L’homme allait probablement lui mentir, mais ça n’était pas dans son intérêt et il le savait sûrement. Ces brigands sont peut-être méprisables, mais ils sont rarement idiots. Le Comte était tout de même à l’affut du moindre danger qui allait pouvoir se profiler. En cas de combat, il serait défensif le temps de la charge du bandit afin de pouvoir parer le coup du mécréant avant de répliquer.

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Lun 02 Fév 2015, 8:23 pm

Opinant du chef, l'homme jeta un regard morne en direction de Myrha. Puis affichant un grand sourire, il dégaina un couteau de sous sa chemise et se pencha sur le sol au niveau du lit, commençant à gratter entre deux lattes du plancher.

" Rien qu'une couverture, mais elle était prop".
Ah ah, le salaud n'a pas tout r'gardé ! "


Grattant de sa lame, il finit par déloger une latte, découvrant un petit baluchon de tissu qu'il ramena au centre de la pièce et ouvrir devant la jeune femme. A l'intérieur se trouvaient quelques bijoux valant surement plus que quelques pièces d'argent, un morceau de pain, de fromage et des champignons séchés à l'allure étrange. L'homme découpa un morceau de pain et de fromage qu'il tendit à sa sauveuse.

" Bah vl'a qu'tout est bon !
Tenez m'zelle prenez d'quoi vous sustendre.
J'suis bin rassuré qu'mes biens y soillent toujours là.
J'crois bin qu'ça va être l'temps pour moi d'déménager pour une aut' bicoque. "


Avalant un morceau de son fromage jaune et sec, il souriait de tous ses chicots, l'homme était finalement peut être moins bête qu'il ne laissait paraître. Et il y avait même une cruche d'eau pour accompagner la collation du moment.

A un peu moins de cent mètres de là, dans une ruelle situé derrière le Chat Noir, deux hommes se faisaient face. L'ambiance n'était pas à la détente, et il flottait dans l'air comme une menace dérangeante. Les ténèbres entouraient le duo qui se trouvait bercé des grognements de la rue, et d'autres sons étranges qui pour certains n'annonçaient rien de bon.

" Je n'ai rien à faire de ton assistance petit chien de la Couronne. Vous êtes tous les même dans vos draps en soie, mangeant avec vos couverts en argent comme si tout vous était offert. Tu n'as pas de respect pour moi, et je n'en pense pas moins de toi. Voilà déjà assez de réponses, le reste ne te concerne pas. Rentres chez toi, tant que tu le peux encore."

Toujours sur ses gardes, le voleur ne comptait pas se laisser avoir par le Chevalier et il bougeait pour toujours maintenir une bonne distance entre lui et le Comte. Alentours, quelques rongeurs montrèrent le bout de leurs museaux, allant rapidement fouiller quelques piles de détritus avant de filer dans les ruelles sinueuses des Capes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Lun 02 Fév 2015, 11:58 pm

" Bah vl'a qu'tout est bon !"

C'est en effet sans doute comme cela que Myrha aurait résumé la situation. Jul semblait avoir conservé l'essentiel de ses biens et, bien que l'intérêt de la jeune femme concernant l'Ogre n'était pas assouvi, la sérénité ainsi que les aliments qui s'alignaient devant elle donnaient une impression de victoire bien méritée. Certes, la magicienne n'avait pas la moindre idée de la bataille qu'elle venait de remporter mais, à bien y réfléchir, y-avait-il seulement besoin d'un conflit pour se réjouir d'un succès ?
Dans l'immédiat, elle jugeait que non.

Avec un sourire non dissimulé, elle accepta l'offre et entreprit de se "sustendre". Enfournant dans sa bouche un morceau de pain assurément trop grand pour celle-ci, elle savoura avec plaisir la délivrance que lui apportait cette nourriture. Tandis qu'elle bataillait à accompagner le pain par le fromage - et l'air, accessoirement - elle fouilla dans sa gibecière et sortit avec triomphe l'ultime survivante d'un trio de sœurs.  Myrha posa la pomme après l'avoir frottée du mieux qu'elle pouvait et, à l'aide de son couteau, la coupa en deux afin d'un offrir la seconde moitié à son hôte. Elle essaya de justifier ce geste mais les seuls sons qui sortirent de sa gorge hésitaient entre l'étouffement et le marmonnement incompréhensible, la forçant à se contenter d'un hochement de tête.

Cette collation, aussi maigre soit-elle, remettait du baume au cœur de la jeune femme. Lui permettant également de trier ses pensées pour faire le point sur la situation actuelle. Elle acheva de clarifier celles-ci en buvant une gorgée d'eau.

"S'vous cherchez..." commença-t-elle avant de s'interrompre.

Elle secoua la tête, apparemment la manière de parler de Jul commençait à déteindre sur elle, ou plutôt à éroder la façade qu'elle s'était elle-même imposée. Redoublant d'efforts, elle reprit.

"Si vous cherchez une maison, il y en a une abandonnée, du côté de la Rue des Capes. Elle est en piteux état, mais bon... C'est là que je suis sensée attendre l'épéiste qui m'accompagnait."

Elle parcourut les lieux du regard avant de poursuivre, laissant ses pensées s'exprimer à voix haute.

"Tout de même... Pourquoi un Ogre irait-il attaquer un endroit aussi banal ? C'est une jolie somme, que vous avez, mais de là à intéresser un Ogre..."

Cette question n'avait rien d'un interrogatoire et, à vrai dire, Myrha n'attendait pas réellement de réponse, elle avait surtout pour but d'achever d'organiser la réflexion de la jeune femme, quoiqu'elle n'aurait pas refusé davantage de précisions quant à la cause d'un tel carnage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Mer 04 Fév 2015, 5:41 pm


Ce qui suivit permit au Comte de clairement savoir que son interlocuteur faisait partie de la plèbe idiote et ignare du monde qui l’entoure, à juger les personnes uniquement sur leur naissance et leurs conditions plutôt que sur leurs actes et leurs attitudes. Le brigand se montra profondément insultant et irrespectueux envers le Chevalier, ce qui n’allait pas pouvoir passer.

" Je n'ai rien à faire de ton assistance petit chien de la Couronne. Vous êtes tous les même dans vos draps en soie, mangeant avec vos couverts en argent comme si tout vous était offert. Tu n'as pas de respect pour moi, et je n'en pense pas moins de toi. Voilà déjà assez de réponses, le reste ne te concerne pas. Rentres chez toi, tant que tu le peux encore."

Bien bien, il était temps pour Peter de devenir moins gentil de faire comprendre à cet ahuri qu’il n’était pas en position de négocier depuis le début, depuis le moment même où le Comte se trouvait au-dessus de lui. Mais soit, il semblait qu’ils veuillent faire le malin, jouer avec sa vie et lancer des menaces en l’air. L’épéiste avait beau être quelqu’un de bon, de patient et de tolérant, il y avait une limite à tout.

« Ecoute moi bien, je t’ai laissé le sentiment que tout pouvait bien se passer jusque-là mais permet moi maintenant d’être plus clair. Tu es un meurtrier, un voleur et quelqu’un qui recherche encore une personne pour la tuer, je ne peux pas laisser passer ça, pas sans quelque chose en retour. Donc maintenant tu as trois options. Tu me livres ces informations ou tu décides de te rendre et je te donne une mort rapide ou bien tu tentes de résister et tu mourras de manière beaucoup plus pénible malheureusement. Ton destin est entre tes mains. »

L’homme allait bien entendu probablement tenter de combattre ou de s’enfuir, si l’homme prenait l’initiative de combattre, Peter l’attendrait pour parer son coup avant de répliquer, si l’homme tentait de s’enfuir, il le chargerait pour le blesser dans le dos, là où il ne pourrait ni se défendre, ni riposter. Si jamais il coopérait, eh bien, tant mieux, il pourrait partir.

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Sam 07 Fév 2015, 1:30 pm

L'homme écouta Myrha tout en mâchouillant le morceau de pomme qu'elle lui avait offerte. Il avait montré de grands signes de reconnaissance face à ce nouveau geste de la jeune femme.

" Les Ogres, y sont pas mieux que les aut' charognes.
Faut qui boustifaillent aussi ! D'grosses brutes qui boulottent toute la bouffe qui trouvent...
Une bicoque abandonnée ? V'la une nouvelle.
Z'allez pas y loger avec vot' homme ? "


Reniflant et crachant un vieux glaviot dans un coin de la pièce, Jul se releva une fois son repas terminé. Puis se dirigea vers la porte en tentant de remettre un semblant d'ordre dans son dépotoir de chambre.

" Moi j'donne pas bien d'la peau d'vot' ami.
S'balader seul comme ça, si on est pas du coin, c'est un bon moyen d'se faire embrocher.
Enfin... un d'plus, un d'moins...
On va voir la où qu'vous m'avez dit ? "


Debout, affichant un demi sourire, l'homme observa Myrha en se grattant la cuisse. Il rangea son couteau sous sa ceinture et ouvrit la porte en grand, elle qui ne tenait que difficilement sur ses gonds se décrocha pour ne tenir debout que grâce au mur proche. Les cris d'un enfants remontèrent du couloir, tandis que des gémissements suave émanaient d'une chambre voisine accompagné du bruit répété d'un lit cognant le mur.


Un homme hurla quelques injures dans une rue proche tout en urinant, inconscient de la présence des deux tueurs. Tapant un tas d'ordure, il se retourna et gagna l'Est en titubant, disparaissant dans les ombres depuis lesquels il était apparu. Une fois de plus, un certain silence gagna l'espace ouvert entre les ruelles. La luminosité avait encore réduit signe que les heures avançaient et que la nuit serait présente dans la cité d'ici quelques temps.

" Voilà donc la fameuse générosité des favorisés. Une mort rapide ou une mort lente ? Quelle raclures tu fais, tu mériterai mieux d'être né ici, dans la fange et le sang. Je vais t'en faire une de proposition. "

Se figeant soudainement, le bandit avait dans son dos la rue sombre qui menait à quelques dizaines de mètres à une sorte de taverne. Derrière Peter, les ténèbres filaient jusqu'à une faible ouverture donnant sur une rue visiblement fréquentée. Quelques bruits résonnèrent alentours, plus proches des deux hommes. Pourtant, impossible de voir dans le noir, et de savoir s'il s'agissait simplement de la main du vent, d'autres charognards, et d'une véritable menace.

" Tu veux crever ici petit prince ?
Rentres chez ta mère, c'est ta dernière chance. Retournes toi et file en prenant tes jambes à ton cou. Rejoins la place des Mendiants et dégages des Capes.
Je ne te poursuivrai pas, je ne suis pas d'humeur joueuse aujourd'hui. "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Dim 08 Fév 2015, 1:08 am

Jul accepta la pomme sans retenue offrant par la même occasion une bouffée de satisfaction à la jeune femme. Ça devait être la première fois qu'elle partageait un réel repas, aussi frugal soit-il, et la pomme, une fois partagée, n'en était que plus savoureuse aux yeux de Myrha. A bien y réfléchir, peut-être avait elle ressenti la même chose en offrant un fruit à Peter.

Achevant une dernière bouchée de pain, elle écoutait attentivement la réponse du rondouillard et ne put retenir un sourire amusé en l'entendant dire "vot'homme". S'il parlait de Peter, l'idée la gênait autant qu'elle l'amusait. Elle n'avait jamais vraiment vu l'épéiste ainsi et si celui semblait rassembler un grand nombre de qualités, elle n'arrivait pas à lui attribuer d'autre qualificatif que compagnon d'arme, pour le moment du moins. Cependant, elle ne voyait pas non plus la nécessité de rectifier un tel détail ; que Jul pense cela l'importait peu.
Dans tous les cas, cette histoire de maison abandonnée semblait avoir piqué sa curiosité, tant mieux. Observant l'homme qui s'affairait à combattre le désordre qui régnait dans la chambre, la magicienne se leva en s'époussetant. Tandis qu'elle tournait la tête vers la porte d'entrée, le trentenaire reprit la parole.

" Moi j'donne pas bien d'la peau d'vot' ami.
S'balader seul comme ça, si on est pas du coin, c'est un bon moyen d'se faire embrocher.
Enfin... un d'plus, un d'moins...
On va voir la où qu'vous m'avez dit ? "


Cette fois-ci, elle jugea nécessaire de faire part de son avis à son hôte.

"Oui, c'est un idiot et un inconscient, il va sûrement finir dans le pétrin." Elle marqua une pause avant de reprendre. "Mais il reviendra, j'ai une cape à lui rendre, et lui une promesse à tenir."

Promesse était un bien grand mot pour une simple instruction, mais c'était trop tard, Myrha avait réussi à suffisamment tordre les faits pour changer un "On se retrouve" en "Je te promets qu'on se reverra !".
Elle dépassa Jul qui venait d'ouvrir la porte et ajouta en se grattant l'arrière du crâne :

"Bref, allons y."

Myrha s'aventura dans le couloir d'un pas qu'elle ralentit bien vite. Plusieurs sons venaient titiller ses oreilles. Dans une pièce non loin, elle pouvait entendre des bruits qu'elle pouvait identifier très facilement, et dont elle n'avait aucune envie de décrire l'origine. Cependant, pour être honnête, elle n'avait aucune idée des actes précis qui décrivaient cette activité. Elle savait sans réellement savoir ce qu'ils faisaient, en réalité, ce qui lui laissait une impression étrange. Il fallait dire que sa vie "active" ne lui avait pas offert d'être confrontée à un visuel ou une explication de quelque sorte qu'elle soit.
La jeune femme haussa les épaules et se désintéressa de la chose, reportant son attention sur le deuxième bruit qui heurtait ses oreilles. Elle pouvait reconnaître les pleurs d'un enfant en bas âge, ces derniers semblant provenir d'un peu plus loin dans le couloir. Intriguée, la magicienne se dirigea dans leur direction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Mer 11 Fév 2015, 1:51 pm


Un vent de souvenir souffla sur Peter au milieu de la ruelle avant que quelques secondes plus tard, se produisit un drame, plusieurs drames peut-être. Mais le résultat d’une action menée par la haine, le devoir, l’amour du combat. Le Comte se souvint de cette époque, au milieu de l’académie militaire de son Père, avec son meilleur maître d’armes, qui lui enseignait les meilleurs coups, les meilleures bottes, l’art de la guerre parfait de la Chevalerie d’Hiloroth. Comment rester en vie en cas d’affrontement, et surtout, comment délivrer la mort en un coup. Le Guerrier avait toujours été un véritable génie, probablement dû au fait qu’il fut entrainer très tôt et qu’il y voua sa vie, mais il est un combattant hors pair, peu d’homme saurait aujourd’hui venir à bout de lui et il l’avait déjà prouvé par le passé, aucun de ces bandits, même en surnombre de un ou de deux n’auraient réellement ni le talent, ni le courage et même la chance de venir à bout de ses talents d’épéistes. Ils avaient appris dans la rue là où le Comte avait reçu l’enseignement de survivant, avait été mis dans des conditions difficiles en permanence, conditionné pour sa réussite parfaite, pour son autonomie de combat efficace. Aujourd’hui, son Père n’était plus, la maladie l’avait emporté, il avait hérité de ses richesses de Baron mais pas de son influence militaire, ce n’était pas son désir et il était encore trop jeune. C’est un Chevalier de la Couronne qui rêve d’aventure, sa seule famille restante est sa mère qui vit encore dans les beaux quartiers d’Hiloroth. Suite à ce qu’il allait se passer, Peter se demandait si un jour il aurait l’occasion de partager tout cela à Myrha qu’il ne connaissait que depuis que très peu de temps et pourtant il la sentait déjà comme une amie, une personne de confiance.

Le temps le dirait, il y avait tellement de chose à partager lorsque l’on rencontrait une nouvelle personne, l’euphorie d’une nouvelle rencontre, l’apprentissage d’une nouvelle personnalité, le partage d’expériences de vie. Pourtant, lui, l’Epéiste n’avait que eux l’idée de rechercher son épée de naissance, cette épée qui était sienne, d’une qualité qu’aucun forgeron encore vivant ne pourrait dépasser à la connaissance du Comte et seulement pour ce bien, il avait négligé Myrha, ce qu’elle pouvait ressentir. Mais comme d’habitude, comme à chaque fois, sa valeureuse manière d’être, son charisme comme disait certains poussait les gens à le suivre, à lui faire confiance, à se sentir en sécurité près de sa personne. C’était une ironie pourtant, car il cherchait en permanence les ennuis, jamais au grand jamais Peter n’était quelqu’un avec qui on pouvait réellement se trouver en sécurité, car même s’il réglait les problèmes de lui-même, il les apportait. C’était un homme dangereux après tout, un artisan de la guerre qui ne faisait que suivre l’appel de la bataille et du devoir. Valait-il réellement mieux que ces voleurs, assassins et violeurs au final ? Selon les mœurs sociales, oui car il défendait le faible du fort en était plus fort que lui. On réprime la violence par encore et toujours plus de violence dans ce monde de carnage, de haine, de mensonge et d’hypocrisie. Quelle triste tapisserie de vie tout cela forme, c’est écœurant, immonde et la représentation même de pourquoi il ne faut pas faire confiance en l’humanité.

Du côté du Chevalier cependant, pourtant, il garde espoir, car l’espoir fait vivre comme le dirait l’adage mais surtout il se pense capable de changer. D’agir pour donner des rêves aux gens, d’apporter du bonheur, de la reconnaissance et du service. Même s’il devait mourir dans une rue crasseuse, il savait d’avance qu’il avait changé à jamais la vie de nombreuse personne et rarement en mal. Myrha se souviendrait toujours de ce Chevalier qui l’a empêchée de se faire violer et ensuite égorgée ou encore servie d’esclave prostituée pour la guilde du Tranchoir. L’Epéiste le savait, il devait avoir confiance en ses capacités, en ses instincts, dans tous ce qui guidait, qui menait son arme vers la délivrance du bien et l’anéantissement du mal. Pourtant le monde est nuancé de gris en permanence et personne ne s’estime réellement mauvais, quel mauvais présage pouvait-il s’estimer maître ? Quel gris devait-il considérer comme noir ?  Il est difficile pour un Champion de la justice de devenir bourreau mentalement et c’est pourtant très facile physiquement. Après cet élan de pensée, de méditation, Peter terminait sa phrase à l’encontre du Bandit qui avait pris le temps de réfléchir. Le Comte était prêt à exercer la justice, prêt à donner la mort à un individu qui était un gris noircie par la haine de ses dirigeants.


" Voilà donc la fameuse générosité des favorisés. Une mort rapide ou une mort lente ? Quelle raclures tu fais, tu mériterai mieux d'être né ici, dans la fange et le sang. Je vais t'en faire une de proposition. "

" Tu veux crever ici petit prince ?
Rentres chez ta mère, c'est ta dernière chance. Retournes toi et file en prenant tes jambes à ton cou. Rejoins la place des Mendiants et dégages des Capes.
Je ne te poursuivrai pas, je ne suis pas d'humeur joueuse aujourd'hui. "


Le Comte prit en un éclair à la suite de cette réplique la direction du Bandit alors qu’il était en fin de phrase. Il adressa une prière rapide à Eventorn tout en profitant de la surprise du geste pour abattre son arme en plein dans son adversaire. Son coup était prémédité, travaillé, parfait. Il n’y avait pas le temps de réfléchir car l’instinct de la bête avait pris le dessus sur celui de la civilisation. L’adrénaline était une drogue que tout Guerrier aguerrit connaissait, il était facile d’y croquer lorsque notre esprit s’y formaté, se mettait à l’idée qu’une nouvelle consommation de cette drogue était socialement acceptable, humainement  acceptable. Aucun son ne sortit du porteur de mort qui se rendait sur le bandit qui allait probablement commencer d’essayer de brandir vainement son arme, mais Peter se savait trop rapide, un coup de chance pourrait uniquement le sauver de la surprise et du choc provoqué par le Comte.

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Jeu 12 Fév 2015, 2:05 pm

Suivant tes pas, Jul profitait de votre petite marche pour te parler du quartier et des nombreux ragots qui circulaient. Apparemment une guerre se préparaient entre plusieurs bandes et les rues seraient certainement baignées dans le sang avant que la Garde d'Hiloroth n'interviennent. Ici, il ne fallait compter que sur même, aucune protection n'était offerte par sa majestueuse royauté, et les Furets ne venaient rôder dans les parages que pour verser des pots-de-vin ou en recevoir, en échange de leur absence des Capes. De toute façon, leurs rares fois où de jeunes patrouilleurs avaient voulus faire valoir le droit à la justice de la Couronne, ils avaient connus des sorts tragiques et si horribles que puis personne n'avait brandit le signe du Roi pendant plusieurs cycles. Descendant les escaliers pour rejoindre le rez-de-chaussée vous étiez au niveau de la porte derrière laquelle résonnaient les pleurs du nourrisson, par dessus lesquels quelques insultes et autres injonctions de se taire se faisaient parfois entendre de la voix d'une femme en colère. La pièce semblait animé d'une dispute de couple, que les cris ne faisaient qu'accentuer, quelque chose s'explosa contre la porte d'entrée, faisant sursauter Jul qui t'invita prestement à ne pas rester dans le couloir et se dépêcha de sortir par l'entrée du petit immeuble d'habitation miteux.

Dehors se trouvait la place des Mendiants, de nombreux sans le sous y étaient présents, demandant pièce ou nourriture en échange de ce que leurs oreilles avaient entendues dans les rues de toute la Fourmilière. Un petit attroupement observait les toits tandis que le corps mort d'un homme qui avait chuté quelques minutes au par avant était balancé sur une brouette parmi d'autres cadavres, victimes de la misère ou de coups de surins dans les rues. Un drap pourri recouvrait les cadavres qui ne portaient plus de bottes ni d'affaires ayant de la valeur, ces dernières se trouvant à l'avant de la brouette dans une grande sacoche de lin. Les affaires des malheureux seraient sans aucun doute vendus au marché afin de permettre aux "nettoyeurs" de continuer leur travail pour garder les rues à peu près salubre, pour les conditions des Capes. Jul te demanda alors de la guider quand une violente douleur te frappa à l'arrière de la tête, au niveau de la nuque {cf, ton espace perso}.


Plus loin, à l'abris des regards de la place, deux hommes se battaient dans un duel à mort. Un Chevalier et un Bandit, deux tueurs luttant pour leurs convictions, chacun certain du bien fondé de sa pensée. Fendant l'air de son arme d'un geste assuré, le vif Bandit se jeta sur le côté droit pour éviter le coup avant de riposter promptement faisant voltiger une de ses dagues sur le côté droit du Comte. La lame brûla le Chevalier alors qu'elle s'enfonçait avec aisance dans la chair ripant avec chance sur les côtes, provoquant une horrible douleur et un saignement douteux. Rapidement, les vêtements du Guerrier prenaient une teinte vermillon, descendant petit à petit jusqu'à sa ceinture. Le coup était passé de peu, le sol sale et glissant ayant joué en la défaveur de l'étranger, le Bandit sachant probablement comment user au mieux de cet environnement pour lui familier.

Combat round 1:
 

Silencieux, le Bandit passa ses lames devant lui avant de se figer pour te sauter dessus, frappant à de multiples reprises en direction de ton torse ensanglanté afin de mettre un terme le plus rapidement possible à ce combat. Il voyait bien que son premier coup chanceux avait été sévère et comptait bien en tirer avantage ! Une de ses attaques frôla l'épaule droite de Peter qui s'inclina astucieusement et dans un même geste dévia une seconde attaque en effectuant un mouliner de sa lame. Le Bandit souffla légèrement face à cette expertise martiale, comprenant qu'il n'avait pas à faire qu'à un beau parleur.

Combat round 2:
 

{C'est à toi Peter, tu disposes d'une Action (-1 pour la Parade) et de +10% pour toucher le Bandit (Attaque à Outrance). Si tu souhaites une description plus détaillée des lieux n'hésites pas à me la demander dans ton espace (pour des détails précis).
Myrha tu as un message qui t'attend dans ton espace perso, je vais le rédiger de ce pas.
Aller courage !}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Ven 13 Fév 2015, 12:17 am

Le duo arriva bien vite au niveau de l'origine des pleurs : un battant en bois banal qui devait abriter une chambre du même genre. Depuis le couloirs, Myrha pouvait entendre des éclats de voix qui avaient sans nul doute pour sujet l'auteur des pleurs. Alors qu'elle essayait de déchiffrer quelques uns des mots qu'elle percevait, un objet vint s'écraser contre la porte faisant trembler celle-ci et surprenant la jeune femme. Ne sachant comment réagir, elle se laissa guider par Jul qui la pressait de s'éloigner.

La magicienne retrouva l'air et l'agitation de l'extérieur en débouchant sur la place des Mendiants. Bien qu'elle ne soit pas si familière de cette place, l'animation lui paraissait anormale. Était-ce lié à ce que Jul venait de lui raconter ? Elle avait du mal à croire qu'une guerre pouvait réellement avoir lieu au sein même du royaume des Humains. Certes, les conflits entre les clans de brigands étaient nombreux, mais ce qui se préparait semblait sans commune mesure avec tout le reste. Comme pour appuyer ses pensées, son regard se posa sur une brouette qui transportait plusieurs cadavres ; la vision la dégouta mais c'était une chose presque normale, dans les Capes. Inspirant profondément, elle détourna son regard du morbide véhicule et scruta les alentours, tant par curiosité que par crainte.

Soudain, Myrha s'interrompit, faisait retentir un son qui s'apparentait davantage à un grincement qu'à une réelle exclamation. La pierre qui, jusqu'ici, s'était montrée relativement clémente vint vriller sa nuque d'une douleur presque nostalgique mais d'une intensité exceptionnelle. Pourquoi maintenant ? Elle venait de manger suffisamment pour pouvoir calmer ce satané joyau, alors pourquoi se réveillait-il maintenant ? Portant la main à sa nuque, le visage défiguré par la douleur, la jeune femme ferma les yeux sans pour autant parvenir à atteindre le réconfort des ténèbres. Des images si vives qu'elles en étaient douloureuses vinrent brûler ses pupilles.
Une épée. Brisée.
Elle rouvrit les yeux, haletante, affolée. Le flash n'avait même pas duré une seconde, mais elle était sûre d'une chose : ce n'était pas un souvenir. Quelque chose allait mal tourner, quelque chose d'irréparable qu'elle regretterai toute sa vie. Elle ne pouvait ignorer ce pressentiment qui lui dévorait les entrailles.
Dans une quasi-hystérie, Myrha scruta les alentours, à la recherche d'une silhouette familière. Rien. Peter ne se trouvait pas dans la foule qui occupait cette place. Cependant, sans savoir pourquoi, la demoiselle reporta son attention sur une ruelle qui lui faisait face. Celle-ci était baignée dans la pénombre et elle n'aurait jamais pu discerner quoi que ce soit qui s'y trouvait.
Pourtant, elle y parvint.

Là, debout, face à une autre silhouette, elle reconnut Peter. Le sourire qu'elle s'apprêtait à esquisser s'effaça immédiatement quand elle reconnu le liquide carmin qui qui coulait le long de son flanc. Des milliers d'images et de craintes auraient du envahir son esprit, mais au lieu de cela, un vide insondable embrumait ses pensées. La vue de Myrha ne cessait de s'affiner, lui offrant une vision de la totalité de la ruelle ainsi que des toits et allant presque jusqu'à lui donner l'envie de s'arracher les yeux. Était-ce seulement les siens, d'ailleurs ? Elle n'en était plus vraiment sûre. Dans cet état de transe, de ces visions, elle ne retint que quelques mots.
Archers. Danger. Fuir. Peter.

La vue de la magicienne revint à la normale, la laissant avec des vertiges. Ceux-ci l'empêchaient de reconnaître clairement ce qui se trouvait devant elle. Ayant littéralement effacé l'existence de Jul qui se trouvait à côté d'elle, Myrha s'élança en direction de la ruelle, titubant et jouant des coudes pour se frayer un chemin à travers la foule. Le simple fait de mettre un pied devant l'autre lui donnait des haut-le-cœurs mais elle se refusait à vomir ce qu'elle venait de manger. De plus, elle n'en avait pas le temps, si elle ne l'avertissait pas, lui et son adversaire allaient finir criblés de flèches.

"Et si tu meurs.... je te tue." laissa-t-elle siffler entre ses mâchoires fermement serrées.

C'est difficilement qu'elle atteignit l'entrée de la ruelle. Elle manqua de perdre l'équilibre et se rattrapa à un tonneau qui s'effondra dans un vacarme conséquent. Suffisamment pour attirer l'attention ? Elle n'en avait aucune idée, et n'était pas dans l'état d'en avoir. Elle poursuivit son chemin, diminuant la distance qui la séparait de son comparse. Devant elle, l'épéiste baignait dans son sang, et elle, elle luttait contre des nausées, jusqu'à quel point comptait-elle se couvrir de ridicule ? La magicienne lui laissait volontiers l'héroïsme, mais son inutilité dans les pires moments commençait à l'agacer. C'est peut-être cette frustration qui lui permit d'avancer suffisamment pour être à distance de cri de Peter. Elle puisa dans l'air qui parvenait tant bien que mal à ses poumons et cria de toute ses forces.

" Dégagez ! Des archers ! Ils..." Elle marqua une pause, refoulant un nouveau haut-le-cœur. " ...viennent achever votre combat ! Et..."

Elle marqua une nouvelle pause et d'un ton enfantin et presque larmoyant, elle hurla, plus fort encore.

" ...Je t'interdis de m'abandonner, Peter ! Si tu comptes crever pour une fichue épée, alors laisse-moi t'achever moi-même !"

Elle-même ne savait pas pourquoi elle avait dit ça, mais pour une fois, elle avait pu parler honnêtement. Au diable cette épée, ils pourraient la chercher ensemble à nouveau, plus tard, mais si le Comte mourrait, elle ne le lui pardonnerait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Ven 13 Fév 2015, 1:15 am


La frénésie de la bataille avait été engagée, comme il l’avait fait des dizaines de fois auparavant. Ça devait faire des centaines maintenant. Il était dans cet instant précis où il ne se laissait guider plus que par son instinct de combattant et l’adrénaline qui coule dans ses veines. Il se remémore encore les dizaines de passes d’armes qu’il a apprise, toutes les manœuvres, tous les différents coups. Parade, fente, balayement, feinte, battement, percée, flèche, corps à corps… Ils étaient dans une partie de sa tête, celle qu’il affectionnait le plus. Celle de l’instinct. L’appel de la bataille était là, la tempête de Lame du Comte allait grondir, son adversaire n’allait qu’être une victime de plus. L’arène de sa vie se transformait de plus en plus en un champ de guerre, un champ de mort et de putréfaction. Où se dirigeaient toutes les âmes qu’il recommandait à Eventorn de pardonner ? C’était le genre de question qu’il se posait la nuit, parfois. Tous les héros de guerre font des cauchemars de leurs victimes, parfois il souhaite même mourir pour se soulager du fardeau de leurs vies. Beaucoup d’entre-eux noient ça dans l’alcool et les filles de joies. Peter lui, il concentre tout dans la vertu, la justice et l’espérance. La mort allait frapper ce soir, elle frappait à la porte de cette rue sinistrement réputée pour le nombre de mort qu’elle a abritée. C’était l’heure de la danse macabre, celle qui choisirait qui la rejoindrait pour une dernière gigue.

La rue venait de se tacher du sang du Comte. Un pas de danse maladroit de sa part. Il ne ressentait pas la douleur à ce moment précis, trop occupé à s’acharner sur son ennemi. Il était dans sa transe martiale, celle qui l’immunisait comme lors du premier combat aux affres de celui-ci. A vrai dire, la douleur avait renforcé sa concentration et le déluge qui s’en suivit fut repoussé par le Comte d’un énorme coup de pied dans le poitrail du Bandit. C’était bien plus que le bandit du Tranchoir qu’il avait précédemment combattu. Cet enfoiré était probablement un de leurs plus grands bretteurs. Voilà pourquoi il avait tenu jusqu’ici. Pourquoi il avait pu poursuivre la Souris Noir. Cette vilaine petite souris se faufiler tel l’ange de la mort dans ce duel qui avait pour but de préserver sa vie ou simplement la lui en priver. C’était un étrange échange manichéen où chacun jugeait représenter le bien ou le mal selon le parti pris. Aucun doute pour le Comte, ce n’est pas parce que l’on est roturier, que l’on peut tolérer et encourager la disgrace, le combat contre l’ordre et la violence gratuite. Pourtant, il savait très bien que c’est ce qu’il appliqué en ce moment précis, de la violence gratuite.

Après son magnifique mouvement pour repousser son adversaire, celui-ci revint à l’assaut, ses deux lames se dirigèrent droit sur la gorge du Chevalier et d’un mouvement de feinte sur la droite, l’épéiste passa sous l’épaule gauche de son adversaire dans un joli mouvement d’esquive. Celui-ci avait ses deux bras levé et le Comte se trouvait désormais dans son dos en train d’effectuer un mouvement rotatif sur lui-même, les deux mains sur son arme tel un danseur de guerre. Il allait être dans l’ombre des Capes, un quêteur de mort, un dieu de cette arène sanglante, car son prochain coup, sonnerait le trépas de son adversaire s’il touchait. Peter allait être ambitieux, il visait clairement la tête de son opposant, le coup serait mortel ou du moins mettrait un terme au combat instantanément. Ses bras ne fléchirent pas malgré le sang qui teintait son côté, il ne pouvait se permettre de manquer. Car sinon, ce serait probablement la fin. Devant lui, alors que sa chevelure voletait dans les airs, que le Bandit commençait à se retourner pour prendre le coup de plein fouet, le Comte aperçut Myrha, il lui sourit, malgré sa blessure, malgré la situation. Il lui implorait d’avoir une lueur d’espoir pour lui. Car il lui avait promis, promis à elle de revenir, de ne pas mourir.


*… J’arrive Myrha, c’est bientôt terminé*

La lame fusa en direction du crane du Bandit, la rage reprit forme sur le visage du Comte qui lança un hurlement de bataille digne d’un Chef de Guerre Ogre. Il était temps de reprendre la litanie barbare pour mettre un terme ici et maintenant à tout cela.

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Ven 13 Fév 2015, 12:31 pm

Les bras de Peter se fléchirent avec vitesse et alors que son corps entier se penchait, une vilaine pique entre ses côte le fit tressaillir, permettant au Voleur d'éviter une mort certaine, lui qui était dans une position difficile pour éviter le coup en traître. Faisant un pas sur le côté tout en se retournant, c'est une flèche qui lui transperça la cuisse, lui arrachant un cri de douleur inattendu. Il cracha au sol alors qu'un autre projectile passa proche du Comte, s'écrasant dans les détritus de la ruelle au bout de laquelle Myrha appelait, titubait devant les lumières de la place des Mendiants.

Combat round 2:
 

Deux ombres silencieuses sur les toits se tenaient droites, pointant dans votre direction leurs arcs bandés, ou en train de se faire réarmer. Il y en avait deux c'était certain, mais combien d'autres pouvaient se cacher dans les ombres, contre les hautes façades ou derrière les cheminées tordues des Capes. Peter remarqua sans mal que les deux personnes portaient chacun un bandana jaune accroché au bras. Puis celui positionnant une nouvelle flèche sur son arc se décida à parler.

" Ceci sera notre seul et unique avertissement, membres du Tranchoir !
Vous n'êtes pas les bienvenue sur le territoire de la Porte Jaune.
Partez ou mourrez ! "


Le Voleur avait reculé de plusieurs pas, restant sur ses gardes à l'entrée d'une des branches du T que formaient les ruelles, derrière lui le passage s'éloignait vers l'Est alors que vers le Chevalier il partait vers le Nord. Jetant un regard assassin à l'attention de Peter, le Voleur au nez en pointe fit marche arrière sans jamais se retourner, restant sur ses gardes en progressant à un rythme de marche prudent.

" On se retrouvera sale fils de catin ! Et je te crèverai le bide comme le porc suffisant que tu es ! "

Combat round 3:
 

Plus au Sud des silhouettes commençaient à se rapprocher, remontant depuis une sorte de Taverne, surement attiré par les bruits du combat et les injonctions des archers. Déjà plusieurs voix s'élevaient demandant ce qu'il se passait, certaines commençant à jurer et à se proposer de participer au méfait qui était en train de se commettre. Il semblait assez évident que rien de bon ne pouvait sortir de cette situation.

{C'est à toi Peter.}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Dim 15 Fév 2015, 1:01 pm


Son coup venait de manquer, mais son adversaire fut quand même blesser alors que le Comte se préparait à relancer un assaut sur l’assassin. Peter interrompit son mouvement alors qu’une flèche venait de le manquer. Visiblement des tireurs se joignaient à la bataille. Mais qui était-il donc ? D’autres adversaires à pourfendre pour le Chevalier ? D’un mouvement de lame agile, le guerrier se remit en garde, les deux mains prirent fermement sur la poignée de son épée à une main qu’il maniait de la même manière que sa lame de naissance. S’attendant à un autre assaut de son adversaire, ou même à un autre projectile, vu la fréquentation du quartier, la surprise du Comte fut totale lorsque l’un des deux tireurs, dans une position en hauteur des plus traitres émit un avertissement alors que la situation lui était à son avantage.

" Ceci sera notre seul et unique avertissement, membres du Tranchoir !
Vous n'êtes pas les bienvenue sur le territoire de la Porte Jaune.
Partez ou mourrez ! "


Membres du tranchoir hein ? Quelle pathétique dénomination pour le Noble, pourtant, cela ne pouvait qu’être possible, il était taché de sang et ne portait pas son armure de combat. Aucun doute qu’il n’avait rien de l’allure d’un Chevalier actuellement. Son adversaire grimaçait en reculant alors que la flèche lui transperçait toujours la cuisse de manière bien sale. Il serait probablement immobilisé pendant un moment. Il ne le poursuivrait pas, l’épéiste n’était plus d’humeur avec cette intervention extérieure, et Myrha l’attendait. C’est à ce moment précis que Peter pris conscience que son adversaire ne maniait pas de tranchoir, c’était probablement un officier qui disposait de quelques libertés et cela expliquait pourquoi c’était un bien meilleur combattant que les deux autres hommes qu’il avait rencontré précédemment. Alors que les insultes fusaient à l’encontre du Chevalier, celui-ci rengaina son arme et pris la direction de Myrha, tournant complètement le dos à son précédent adversaire. Il n’était plus une cible, plus une source d’adrénaline et cela n’aurait que causé la mort stupide du Protecteur de le poursuivre. Ses pas le guidèrent vers son amie, il lui souriait malgré la douleur de la blessure qui commençait à se faire sentir. Il avait tout de même gagné, même si son adversaire était encore en vie, il avait fuit. Une fois arrivé au niveau de la jeune fille. Peter l’invita à continuer de marcher, de partir d’ici pour éviter une confrontation inutile avec des hommes qui avaient proposés une trêve après tout. Surement moins des salauds que ceux du Tranchoir. Le Comte pris la parole le premier en fixant sa compagne de route dans les yeux.

« Ca va toi ? Comment m’as-tu retrouvés.. ? Ca n’a pas d’importance en réalité, parles moi, racontes moi tes angoisses si tu en as, ça suffira. Nous avons assez chassé pour aujourd’hui, allons donc nous reposer, j’en ai besoin. »

Avant même que la magicienne puisse prendre la parole, Le Chevalier continua en rajoutant un petit détail.


« Allons à la Pinte Joyeuse, j’ai des amis là-bas qui pourront prendre soin de moi, de nous. »

A ce moment précis, Peter pris la route pour quitter les capes et se rendre en direction de l’établissement de José, c’était un ami de confiance et de longue date pour lui, de l’époque de l’exil des humains ! Hormis si Myrha s’interposait à son idée, pour le Guerrier, ça allait être l’endroit pour se reposer et Lina pourrait s’occuper de sa blessure et changer les bandages de l’autre. Le Comte n’avait pas perdu courage dans sa quête, mais il fallait mieux la continuer bien préparé.

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Dim 15 Fév 2015, 2:52 pm

Quand Myrha vit son partenaire repartir à l'assaut, son cœur manqua un battement. Est-ce que tout ce qu'elle avait fait n'avait servi à rien ? L'image de cette épée brisée revint flotter devant ses yeux, yeux qu'elle ferma, incapable d'assister plus longtemps à la tragédie qui allait se dérouler.
Ce fut le bruit d'un projectile tombant non loin d'elle qui la força à observer à nouveau le déroulement des évènements. Peter était encore debout et son adversaire semblait avoir été atteint par une flèche. La magicienne s'apprêta à prendre la parole à nouveau, mais un des archers la devança.

" Ceci sera notre seul et unique avertissement, membres du Tranchoir !
Vous n'êtes pas les bienvenue sur le territoire de la Porte Jaune.
Partez ou mourrez ! "


En entendant ces mots, Myrha adressa une muette prière envers Eventorn ; pas qu'elle croyait qu'il ait eu une quelconque intervention en faveur du Comte, mais elle avait besoin d'exprimer sa gratitude. Mais si c'était vraiment le cas, et que les Premiers Nés veillaient sur leur peuple, alors qu'il continue à protéger Peter, elle était prête à lui donner sa part.
Encore à moitié sonnée par les évènements et les vertiges qui persistaient à l'assaillir, elle ne remarqua qu'au dernier moment que l'épéiste l'avait rejoint et semblait s'inquiéter pour elle.

« Ca va toi ? Comment m’as-tu retrouvés.. ? Ca n’a pas d’importance en réalité, parles moi, racontes moi tes angoisses si tu en as, ça suffira. Nous avons assez chassé pour aujourd’hui, allons donc nous reposer, j’en ai besoin.  
Allons à la Pinte Joyeuse, j’ai des amis là-bas qui pourront prendre soin de moi, de nous. »


Ce fut ainsi qu'elle se rendit compte de l'état lamentable dans lequel elle devait se trouver. Titubante, sanglotante, et tout cela, sans réelle raison. Était-elle blessée ? Non. Avait-elle seulement été en danger ? Non plus.
Et encore une fois, cela recommençait, Peter, blessé, dont le sang coulait le long de la hanche était en train de s'enquérir de sa situation. Bien qu'elle commençait à le suivre, elle ne put retenir sa colère et vint se poster devant l'homme aux cheveux bruns, plantant son regard dans le sien.

"Arrête. Regarde toi, tu baignes dans ton sang, et tu me demandes si JE vais bien ?! Bien sûr que non ! Je me coltine un abruti suicidaire... Comment tu comptais me retrouver, une fois les tripes à l'air ?!"

Elle s'interrompit, le temps de laisser un passer un vertige. Elle baissa les yeux et reprit d'un ton plus calme, son état ne lui permettant pas de tels éclats de voix.

"Pourquoi...? Pourquoi tu vas aussi loin pour une simple épée ?"

Enfin, elle posa la question qui lui brûlait les lèvres depuis le début de cette aventure. Peut-être était-elle celle qui était étrange, à accorder autant de valeur à la vie, dans une ville ou apparemment celle-ci pouvait se chiffrer en pièces de cuivre. Mais elle ne comprenait pas, et ne souhaitait pas comprendre. Comment un homme de la carrure de Peter pouvait se retrouver dans les bas-fonds d'Hiloroth à la recherche d'une lame qu'il pouvait sans doute refaire forger ? Et pourquoi tout le monde autour d'elle semblait prêt à mourir ou tuer pour des choses qu'elle considérait comme insignifiantes ?

Myrha lâcha un soupir et vint se poster aux côtés du Comte. Dans un geste très enfantin, la tête toujours fermement dirigée vers les pavés, elle vint attraper la manche de l'épéiste. Était-ce pour se rassurer ? Pour l'empêcher de fuir ? Sans doute ni l'un ni l'autre, ce n'était qu'un réflexe mécanique qu'elle n'avait pas eu l'occasion de perdre mais qui trahissait son attachement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Lun 16 Fév 2015, 4:18 pm

De nombreux visages vous observaient alors que le combattant affaiblit sortait de la ruelle sombre sous les insultes et les menaces de ceux qui avaient assistés à la fuite des deux duellistes. Dans les ombres hautes, on pouvait encore distinguer les archers, fixant dans les directions des fuyards qu'aucun ne ferait demi-tour et que leur message était bien passé. De l'autre côté, les visages ahuris de plusieurs mendiants vous fixaient, détaillant chaque seconde de votre échange et gravant dans leurs mémoires les détails de vos personnes, informations qui seraient forcément utiles à quelqu'un, surtout à en juger par le sang qui s'écoulait le long du côté du Comte pour s'attaquer maintenant au haut de son pantalon et venir sous ses bottes marquer le pavé.

Jul c'était volatilisé, peut-être avait-il profité de cette diversion pour filer sans que personne ne le remarque et ainsi échapper à l'Ogre qui le poursuivait pour le "voler" ? Une question qui resterait sans doute sans réponse, mais une question qui n'avait que peu d'importance à l'heure où Myrha venait de demander la raison de cette lutte acharnée pour une épée à Peter. Si les vertiges s'estompaient pour la magicienne, il ne faisait aucun doute qu'il commencerait bientôt pour le guerrier. Les soins de Pearl semblaient loin et l'expertise du chirurgien-barbier avait été mise à mal par la lame du bandit qui c'était trouvé un passage sur le côté du jeune homme, laissant sa trace à tout jamais. Le saignement était réduit par la texture gluante de l'onguent mais malgré cela il faudrait ne pas laisser la blessure dans cet état plus d'une demi-journée.

Il vous arriva de croiser un petit groupe de personnes portant fièrement un bandana jaune sur le bras, l'épaule ou accroché à la ceinture, parlant d'un marché souterrain et de galeries secrètes menant à la chambre de la princesse Kalilith. Plus loin deux hommes portaient le tatouage discret d'une terre de souris noire, l'un sur l'intérieur du poignet droit et l'autre à la base du cou sous sa chemise de lin. Ils devisaient sur la meilleure manière d'appréhender un combat face à un Ogre, prenant pour exemple le récent duel Judiciaire et, s'arrêtèrent pour fixer Peter lors de votre passage, visiblement intrigué par la raison possible de sa blessure apparente. Un membre du Tranchoir croisa votre route sans vous accorder la moindre attention, il ne devait même pas savoir qui vous étiez, et votre propre attention n'était pas fixé sur lui mais par l'étrange duo qui le suivait d'un œil mauvais.

Un Drow et un Draconnide marchaient de manière leste et silencieuse. Le semi-dragon était massif, avec des écailles légèrement habillées de pointes à la couleur verte sombre, quelques une ayant sautés lors de combats. Quelques tâches bordeaux lui apportaient un aspect venimeux et son imposante queue battait l'air derrière lui comme un immense gourdin. Il portait une légère armure de cuir qui peinait à tenir sur lui en un seul morceau et une belle hache pendait à sa ceinture. Son regard turquoise et perçant lui donnant un aspect plus intimidant encore. Son compagnon plus fluet et élancé avait le visage tatoué et les cheveux tressé d'une natte qu'il portait sur le côté droit. Il avait une démarche presque noble, mais il ne respirait que la cruauté et la malveillance. Son regard s'illumina à la vue du sang qui perlait du Comte, comme si l'idée de l'homme souffrant lui faisait éprouver un plaisir pervers.

Les choix de trajet n'étaient pas nombreux, la Saignée semblait tout indiquée pour filer en direction du Cœur de la Fourmilière. Quitter cette ambiance et ces personnes folles étant le choix le plus judicieux du moment. De là il serait simple de rejoindre le Pas du Roi depuis la Salamandre et de s'orienter vers l'Est et le poste de contrôle permettant de rejoindre la Ruche. Si pour Peter il n'y aurait pas de soucis en ce qui concerne son franchissement, ce dernier étant recensé et disposant d'une adresse comme sujet de la Couronne; il en serait tout autrement pour Myrha a qui il faudrait un laisser-passer. Précieux document garantissant l'accès à la cité d'Hiloroth et non à son seul faubourg. Alors que la route se faisait, certains mots revinrent à la mémoire de la jeune femme au milieu de son échange avec le Comte, elle savait qu'il existait des manières illégales d'entrer dans la cité. Peter de son côté souleva l'oreille en entendant deux personnes parler d'un acrobate doué du nom de Ludwig dansant au marché Elfique.

{Vous avez tous deux quelques infos dans vos antres perso Wink}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Lun 16 Fév 2015, 6:35 pm


Peu de temps après que les deux compagnons se retrouvèrent, les reproches fusèrent contre le Comte comme il s’attendait de Myrha qui montrait peu à peu son attachement pour sa personne. C’était normal et il était content qu’elle soit là pour lui dire, car c’était une manière pour lui également d’apprécier le moment de la bataille, de savoir que d’autres vont s’inquiéter pour lui et accorde de l’importance à ses actes. Futile, probablement mais cela faisait sourire Peter jusqu’à ce qu’elle posa la question qu’il redoutait que la Magicienne pose depuis le début.

"Pourquoi...? Pourquoi tu vas aussi loin pour une simple épée ?"

Peter ne put empêcher un soupir, pas d’ennui mais peut être de soulagement. Il attendait cette question, il savait déjà quoi répondre, ce qu’il était normal de répondre après tout, car c’était essentiel, majeur qu’il lui donne satisfaction. A ce moment précis, Le Comte observait attentivement les différents tatouages et marque d’affiliation qui défilait, bandeau jaune, souris noire, tranchoir. Il fallait qu’il reconnaisse tout cela, qu’il s’y adapte et qu’il s’oriente pour savoir par quel bout prendre l’épée des Capes. Tournant légèrement sa tête vers Myrha tout en marchant, il se mit alors à parler d’une voix calme et rassurante.

« Cette lame est une tradition familiale, c’est ce qu’on appelle l’épée de Naissance. C’est le bien le plus précieux que m’a offert mon père.  Vois-tu, tous les garçons de ma famille, deux ans après leurs naissances reçoivent une lame d’une qualité inouïe. Les lames de la famille Oswald font partie des meilleures qui existent dans le Royaume des hommes. Nous les faisons forger par les meilleurs forgerons pendant les deux ans de vie du bébé. Elles représentent un investissement de temps et de matériaux importants. Le résultat est cependant bluffant, ce sont des armes à deux mains, comme le veut la tradition d’une légèreté et d’une souplesse impressionnante, à côté d’elle, toutes les autres lames nous semblent lourde, mal équilibrée et gênante alors que notre épée de naissance est comme une extension de notre corps. Me la retirer, c’est comme me couper ma main d’arme, c’est m’enlever l’essence même de mon métier. C’est là ma plus grande force mais aussi ma plus grande faiblesse. Et sentimentalement, c’est le plus grand cadeau de mon défunt père… Il est mort de maladie peu de temps avant l’attaque des Dragons, c’était un des plus grands généraux de notre défunt Roi. »

Myrha vint alors s’accrocher à son bras, alors qu’il parlait, la présence de la jeune fille le rassura, le Guerrier ne savait pas vraiment combien d’année les séparaient, mais ils avaient franchi beaucoup d’épreuves en très peu de temps, c’est la manière de rapprocher les gens après tout, la difficulté, l’angoisse et l’attachement, Peter prenait la direction des ruches et avant même qu’elle ne put réagir, il lui soumit une interrogation à laquelle elle pourrait bien répondre.

« Tu as un laissé passer pour la Ruche dis-moi ? Car la Pinte Joyeuse se trouve là-bas. »

Suite à cela, il laissa la parole à sa Compagne de route, il voulait savoir ce qu’elle pensait de sa quête, probablement allait-elle encore une fois le traiter d’idiot, mais qui sait, elle pouvait encore éventuellement le surprendre avec un peu de compréhension et d’implication. Dans tous les cas, suite à ce qu’il venait d’entendre, Peter pris la route du Marché Elfique, il pourrait ainsi saluer Ludwig et peut être avoir recourt à son assistance au cas où.

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   Lun 16 Fév 2015, 8:49 pm

Myrha écouta le récit du Comte avec une attention sans faille. Du coin de l'oeil, la tête toujours baissée, elle pouvait apercevoir les différentes coteries des Capes qui se rassemblaient : rongeurs, portiers, coutelas, tout semblait correspondre à ce que Jul lui avait raconté. Le doute n'était plus permis, sous peu, les ruelles allaient être abreuvées de sang, c'était sans doute pour cela que Jul avait disparu entre temps, sage décision.
Mais tout cela n'était que secondaire en comparaison à l'état de l'épéiste ainsi que l'explication de sa présence ici.

Une partie de lui, un souvenir de son père...
Il lui était impossible d'affirmer avec honnêteté qu'elle comprenait les raisons qui poussaient Peter à mettre sa vie en jeu. Elle n'arrivait pas à rattacher une arme à autre chose qu'un simple outil servant à ôter la vie ; l'idée de cadeau d'un père à son fils ne lui évoquait rien. A vrai dire, en ces quelques années, la simple notion de parenté avait eu l'occasion de devenir floue aux yeux de la jeune femme. Elle avait eu son père, certes, mais il lui arrivait parfois de douter de ces choses là. Était-elle seulement la même personne que cette petite fille qui accompagnait son père durant l'Exode ?
Elle secoua la tête et profita de la diminution des vertiges pour reprendre une certaine contenance, la nostalgie ne l'avancerait à rien, pas plus que l'énervement. La magicienne se devait d'honorer ses vingt-et-unes -supposées- saisons d'Yla et agir en adulte. Ainsi, inspirant doucement, elle daigna lâcher la manche de Peter et reprit une posture plus droite.

Pourtant, elle était toujours incapable d'offrir une réponse satisfaisante à son partenaire. Ce dernier devait s'en douter car quelques secondes après, il poursuivit avec une question beaucoup plus pressante.

« Tu as un laissé passer pour la Ruche dis-moi ? Car la Pinte Joyeuse se trouve là-bas. »

Myrha s'immobilisa une fraction de seconde, étonnée par sa propre stupidité. Comment avait-elle pu oublier une chose pareille ? Il lui fallait un laisser-passer pour quitter la Fourmilière. S'en procurer un... n'était pas impossible, mais assez délicat. Étrangement, le nom d'Izam lui revint en tête. Sans doute Barnabé avait-il fait appel à ses services pour ce genre de transactions. Elle avait donc une option envisageable pour régler ce problème administratif. Cependant, elle s'interdisait de promener le Comte dans ces taudis plus longtemps que nécessaire.

"Dépêchons nous de rejoindre la Salamandre, une fois là-bas, je m'occuperai de ça."

Il s'agissait là de bien grands mots pour un plan qui se résumait en "j'aviserai sur place". Mais dans l'immédiat, elle devait éloigner le Comte des Capes, et si possible, de la Fourmilière. Elle espérait seulement qu'il accepterait de poursuivre sa route vers le Pas du Roi tandis qu'elle règlerait cet imprévu ; au cas où les choses... déraperaient.
Reprenant la route vers le Sud, elle leva les yeux vers le ciel qu'elle imaginait au-delà de la grotte et lâcha :

" Quant à ton épée... Non, j'y comprends rien et je persiste à croire que c'est une connerie de se battre pour ça."
Elle marqua une pause. " Mais au moins tu as une raison de risquer ta vie, et ça je te l'envie."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés   

Revenir en haut Aller en bas
 

Myrha & Peter 1.1 - Destins croisés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Gs Andonios Vs Shaun] Destins croisés.
» Angie, adorable croisée caniche/terrier - ADOPTEE
» DOLLY chiot femelle croisé fox-yorkshire 5 mois SPA DOUAI 59
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE
» FLOP mâle croisé caniche-yorkshire 2 ans SPA DOUAI 59

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes d'Arathiel :: Le coin RP :: Anciennes Aventures :: Un vent tranchant-