AccueilAccès au siteRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Kepesk -1.0- Le Naufragé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yla
Admin
avatar

Messages : 3678
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Kepesk -1.0- Le Naufragé   Dim 11 Jan 2015, 10:45 pm

Le goût de sel et de nausée avait finit par disparaître de la gorge de Kepesk au bout de deux jours. Il en avait mis du temps, à s'en remettre depuis son réveil sur les flancs des Monts Gô. On l'avait trouvé là, gisant sous une pluie battante, tremblant comme une feuille sous le crépuscule qui tombait.

"Ta chance, c'est que ce soit nous qui t'ayons débusqué, et pas d'autres." Disait souvent Kuor. C'était un Draconide grand et épais, l’œil gris et l'écaille terne. Il était relativement plus âgé que Kepesk. On aurait même pu parlé de "vieillard Draconide". Pourtant, c'était lui et ses deux fils qui avaient trouvé le navigateur aux dehors d'Hiloroth, et qui l'avait ramené chez eux.

Ils formaient une communauté d'une vingtaine de Draconides, occupant une bâtisse croulante de la Fourmilière. Kanabu et Okket, les deux fils de Kuor ne cessaient de dire que les Draconides devaient s'entraider ici à Hiloroth, parce qu'on ne savait jamais sur qui on tombait dans les boyaux mal famés de la Fourmilière. De fait, chaque membre de la communauté de Kuor veillait sur son prochain, ils travaillaient ensembles, et vivaient dans la débrouille, comme l'écrasante majorité de la population.

Kepesk, lui, s'était d'abord senti trop mal pour quitter la paillasse que Kuor lui avait installé. Puis, les jours allant, il avait arpenté fébrilement les pièces de la grande bâtisse — pour la plupart des assemblements de quatre murs de briques mal assis. Il avait parlé aussi, et appris que Kanabu, Okket et quelques autres se rendaient souvent au Lac d'Hiloroth, dans les profondeurs de la cité. Là bas, ils mettaient au service des Humains leurs connaissances et leur savoir-faire en matière d’appontement et de construction navale. Les Humains souhaitaient connaître chaque contour de l'immense lac, et il payaient cher pour cela. Cher selon les valeurs de la Fourmilière. A l'occasion, on y trouvait aussi quelques poussières de Magiamit, dont le cour ne cessait d'explosés ces derniers mois.
D'autres des Draconides ne faisaient que cela, d'ailleurs. Ils partait tôt, armés d'une bassine et allait racler les alluvions du lac pendant des heures...


— "Tu t'es réveillé, dit une voix grave et fatiguée. Kuor entrait dans la minuscule chambre qui avait été vidée pour accueillir Kepesk. Hier déjà, j'ai senti que tu avais passé un cap, que la vigueur était en train de te revenir. J'ai pensé que tu serais peut être capable de sortir dans la ville pour le lendemain. Et nous y sommes... Comment te sens-tu ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Kepesk
Aventurier
avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 03/01/2015

MessageSujet: Re: Kepesk -1.0- Le Naufragé   Dim 11 Jan 2015, 11:32 pm

Cette étrange sensation …  Bien sûr, elle était moins pire que dans les premiers jours ou il avait repris conscience sur les rivages des Monts Gô, mais elle était quand même là ce matin. Ce n’était pas vraiment le goût salée qui le dérangeait, loin de là, mais c’était surtout le goût de la nausée qu’il détestait par-dessus tout. Quel goût désagréable! Une bonne rasade d’alcool lui aurait bien permis de lui enlever ce goût de la bouche, mais une petite voix dans la tête lui disait que ce n’était peut-être pas la plus brillante des idées à faire après ce qu’il lui était arrivé.
 
(En fait … que m’a-t-il arrivé …?)
 
Cette question, il se la posait depuis que Kuor et ses fils l’avaient récupéré, mais il n’osait pas encore la demander à ses hôtes. Il avait besoin de se refaire des forces pour comprendre ce qu’il lui était arrivé et il ne voulait pas déranger plus longtemps Kuor. Bien sûr, il lui était reconnaissant, mais il se doutait bien aussi qu’il était un poids tout de même pour la famille qui semblait avoir de la difficulté à survivre.  Il ne pouvait dire qu’il connaissait bien Hiloroth, mais dans ces plus grands souvenirs, il ne se souvenait pas d’y avoir autant de Draconide à un seul endroit … dans une si grande bâtisse qui semblait sur le point de s’effondrer si quelqu’un éternuait ou riait trop fort! Il faut dire qu’il n’avait jamais visité les quartiers douteux d’Hiloroth non plus …
 
Essayant de se concentrer, il prit la peine d’écouter les brèves paroles de Kuor avant de prendre une grande respiration. Au moins … respirer ne semblait pas trop faire mal … ce qui l’aurait alité pendant plusieurs jours et quelque chose lui disait qu’il avait beaucoup plus urgent à faire pour le moment!  Tranquillement, il tenta de s’asseoir et d’étirer un peu les bras. Il avait perdu un peu de muscle, c’était sûr, mais il serait sûrement capable de se battre dans quelque jour après quelques échauffements. Il n’irait pas affronter un Ogre colérique, mais il serait capable de se défendre malgré tout.
 
(Est-ce que je me sens vraiment près … Par la Vague, il faut que je sois prêt! Mais je me sens tellement perdu.. et inutile en ce moment!)

« Je crois que je me sens mieux … Je ne crois pas que j’irai courir une quarantaine de lieu en me levant, mais je sens mes forces me revenir peu à peu. Il ne faudrait pas que je continue à abuser de votre hospitalité Kuor alors que vous m’avez déjà tant aidé! Sortir dans la ville … oui ça serait dejà un bon début je suppose. »
 
Plusieurs images reliées à des souvenirs ombragés firent surface sous ses yeux pendant quelques instants qui le forcèrent à prendre appui pour ne pas tomber à la renverse tout bonnement. Un navire … des îles … plein de gens. Il devait comprendre ce qu’il lui était arrivé, mais comment? Enfin, il devait commencer à quelque part et la meilleure piste pour le moment, c’était ses sauveurs.
 

« Kuor, je ne vous remercierai jamais assez de ce que vous avez fait pour moi depuis ces quelques jours, mais je dois savoir… Que m’est-il arrivé? Comment suis-arrivée sur le rivage? Mes souvenirs sont brumeux, mais je dois me souvenir. Que la Vague protège toute personne qui perd la mémoire … »

_________________
"il faut aller à l'avant de la tempête!", Kepesk-Navigateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3678
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: Kepesk -1.0- Le Naufragé   Lun 12 Jan 2015, 8:51 pm


Kuor toussota légèrement comme il avait l'habitude de le faire.

— "Nous t'avons trouvé, échoué comme une planche sur les coteaux du mont Gô, dit-il d'une voix grave et lasse. Oh, nous autres Draconides nous savons bien que la mer ne peut rejeter les choses si loin et si haut, nous avons fouillé les environs, il semblerait que tu aies rampé longtemps avant d'arriver là. Tout cela je te l'ai déjà dit, mais tu étais alors brûlant de fièvre.

Le vieux Draconide remplit un petit récipient d'eau et le tendit à Kepesk.

Quand au pourquoi, je ne puis t’apporter aucune réponse. Ce coté là de l'océan est peu fréquenté, à part pour commercer avec les Drows. Peut-être as tu fais mauvaise rencontre au large ?..

Tout cela étant, je t'ai aidé, certes. Nous devons nous soutenir en ces temps sombres. Mais gratuitement, ça non. J'ose éspèrer que les choses n'en sont pas encore arrivées là. Tu peux m'aider à mon tour. Très bientôt, j'ai... un coup à faire. Rien de très illégale, en tout cas pas vraiment, mais j'ai besoin de gros bras et de têtes froides. Toi tu es de ce genre là, j'ai vu beaucoup de marin succomber à une fièvre deux fois moins dure que la tienne."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Kepesk
Aventurier
avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 03/01/2015

MessageSujet: Re: Kepesk -1.0- Le Naufragé   Mar 13 Jan 2015, 5:06 am

Il poussa un petit soupir intérieur face à la réponse de Kuor. Il avait quand même espéré en son for intérieur d’avoir un peu plus de réponse, mais il fallait croire que c’était un espoir de fou, car il ne lui appris rien de nouveau. Au moins il avait essayé … Mais le fait d’ignorer comment il se trouvait à Hiloroth alors que ces derniers souvenirs remontaient aux îles du sud le mettaient hors de lui. Il apprendrait sûrement avec le temps!
 
(Commercez avec les elfes noirs? L’Odysseus ne semble pas vraiment fait pour ça … mais est-ce que l’on aurait fait un arrêt sur le chemin du retour qui a mal tourné … Naaa)

Le reste du discours de Kuor le pris un peu au dépourvu, mais il aurait dû s’y attendre plus que ça. Cela faisait trop longtemps qu’il vivait avec la troupe de Mathias et bien qu’ils aient fait quelques arrêts à Kanarath durant leurs voyages, Kepesk n’avait pas l’habitude de côtoyer l’avarice si profonde de sa race. En fait … qui sait quel draconide il serait devenu si son clan n’avait pas été détruit … Peut-être aurait-il le même langage que Kuor. Mathias lui avait insufflé différentes valeurs et avec ce que Kuor lui disait, il ne le regrettait pas du tout!
 
Il fit un petit signe de tête à son hôte pour le remercier du verre d’eau et le bu à petite gorgée pour prendre le temps de réfléchir à ce que le vieux draconide venait de dire. Un service … Kepesk avait aucun problème avec ça, loin de là même! Par contre, c’était le côté rien de très illégale qui le dérangeait plus … et surtout le manque de détail sur cette affirmation. Kepesk essayait de se tenir loin de ce genre d’action le plus souvent possible, même s’il se devait d’avouer qu’il avait bien quelques pensées haineuses envers le Conseiller Hélias. Tentant de faire marcher ses méninges le plus rapidement possible, il ne voyait qu’une mauvaise situation se profiler s’il refusait cette … aide.
 
Il déposa le verre à côté et lança un regard à la ronde. Son équipement devait être à quelque part, mais il se doutait bien que s’enfuir serait la dernière des bonnes solutions. Il se ferait pourchasser et tabasser. Ils avaient été bons avec lui, mais si c’était pour le faire chanter … Kepesk devait trouver un moyen le plus rapidement possible de se sortir de cette situation glissante si le service était en dehors de ces limites morales. Pour lui, le plus important était de rejoindre l’Odysseus … ou du moins avoir de ses nouvelles!
 
(La Vague … si tu m’entends en ce lieu si loin de ton domaine … écoute la prière de ton humble serviteur. Guide-moi dans mes actions et montre-moi le chemin à prendre pour rejoindre ton domaine.)
 
Ces prières l’avaient toujours apaisé et même s’il ne s’attendait pas à avoir de réponse, il se sentait tout de même mieux de l’avoir fait.
 

« Je ne peux pas vous refusé un service avec tout ce que vous avez fait pour moi, mais pour être honnête, malgré les qualités physiques que vous m’attribuez, vous n’avez peut-être pas choisi le meilleur profil psychologique pour quelque chose de rien de très illégale. Enfin … dites toujours et je verrai bien de quoi il ressort. »

_________________
"il faut aller à l'avant de la tempête!", Kepesk-Navigateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3678
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: Kepesk -1.0- Le Naufragé   Mer 14 Jan 2015, 8:23 pm

"Oh, illégale, oui... et non. Cela dépend de quel point de vue on regarde les choses... La gueule du vieux Draconide s'arqua en une espèce de sourire. Tu es des nôtres, tu connais la règle non ? "La meilleure place est toujours où Drucks s’amassent". Or depuis la découverte du Lac d'Hiloroth, les Humains ont la main mise sur la Magiamit, que nous prolétaires nous arrachons aux entrailles de la montagne. Salaire rime avec misère ici bas. Nous voyons chaque jours des fortunes nous filer sous le museau, alors il est temps de se servir sois même.

Kuor fit une pause et lança un regard au navigateur, comme si il voulait jauger ses réactions.

Pas d'opérations casse-cou ou d'effusion de sang. On a repéré un tunnel englouti qui borde le lac et qui recèle un paquet de Magiamit. Mais cette partie est gardée par ces maudits Argentés*. Le but est de créer une diversion pendant qu'un autre groupe aille prospecter la zone et reste cachés jusqu'au prochain roulement de la patrouille, tu me suis ? Tu vois, rien de très vilain, une simple redistribution des richesses... plus juste."

*Hrp : les argentés = l'ancienne Confrérie des Ailes sanguines, tu peux trouver toutes les infos publiques sur eux dans "personnages et factions" sur le site.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Kepesk
Aventurier
avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 03/01/2015

MessageSujet: Re: Kepesk -1.0- Le Naufragé   Jeu 15 Jan 2015, 2:32 am

Il n’avait aucune envie de garder son regard fixé sur Kuor tout au long de ce que ce dernier lui disait, mais il savait qu’il devait garder une certaine contenance. Sa vie en dépendait peut-être et il n’appréciait pas ça. Néanmoins, peut-être à cause de son état de santé encore pas au top … une bonne pièce de viande l’aiderait peut-être si cela était trouvable à Hiloroth … il ne put s’empêcher de détourner les yeux quelques fois, car il se doutait bien que son sauveur essayait d’utiliser des mots doux pour lui expliquer quelque chose qui ne l’était pas vraiment selon Kepesk.
 
Car même s’il se remettait tranquillement de ce que lui était arrivée, son cerveau fonctionnait bien sur le moment présent et ce que Kuor lui demandait, c’était être complice de vol. Cela n’allait pas être lui qui allait commettre le vol directement, mais en dérangeant les gardiens, il était tout autant responsable si les Argentés avaient deux brins de jugeotes. Peut-être que pour Kuor c’était moins grave, moins illégale, mais ce n’était pas le cas pour Kepesk qui voyait où tout cela pouvait le mener.
 
Les Argentés … il avait déjà entendu parler d’eux, mais il n’avait jamais eu affaire avec eux directement. Bien qu’ils aient aidé les survivants de Falryn à atteindre Hiloroth malgré les différentes péripéties, il se doutait très bien que c’était des gens sévères qui ne faisaient pas dans la dentelle. En plus que leurs leaders avaient été anoblis par la Couronne, cela leur donnait encore plus de prestance et de pouvoir, même si certaines personnes ne les appréciaient pas. Ce mettre ce groupe à dos n’était vraiment pas dans les plans de Kepesk et suivre le plan de Kuor, c’était un risque à prendre.
 
Il ne savait pas trop quoi répondre … Il n’aimait pas avoir des dettes, mais il n’aimait pas du tout le genre de service qu’on lui demandait. Ce n’était pas lui! Ce n’était pas les principes que Mathias lui avait enseigné au fil des années …

« Kuor … quand je regarde autour de moi, je comprends parfaitement pourquoi vous désirez mettre ce plan a éxécution, car il est vrai que la Magiamit semble valoir une petite fortune ici et ça vous aiderait, vous et votre communauté, à vous faciliter la vie … du moins à court terme. Oui je connais la règle, mais je la connais indirectement … Je ne suis pas quelqu’un Hiloroth … je suis quelqu’un de l’extérieur et je suis surtout quelqu’un de l’océan.
 
Je… je veux bien tenter de vous aider, mais je vous préviens, je suis un piètre menteur dans une situation comme celle-ci. Je te demande simplement de m’écouter aussi. Est-ce que c’est vraiment le bon chemin à prendre pour vous sortir de cette situation? Depuis le retour des Dragons, notre peuple n’est pas très aimé et je ne sais pas comment le tout a évolué depuis mon dernier voyage … mais mettre ce plan a exécution, il y a quand même un risque de se faire prendre et ça ne fera qu’alimenter la haine des autres peuples à notre égard et c’est quelque chose que je n’ai pas du tout envie de faire. »
 
D’autres images déferlèrent dans sa tête et il se prit la tête entre les mains. Des visages qui lui étaient familier … un ancien … une smily … un juste sévère … et un attroupement de personnes sur un navire … l’Odysseus … Pour reprendre sur lui, il termina son verre d’eau et prit une grande respiration.
 
« Pourquoi ne pas aller à Kanarath? Je sais que le chemin est risqué, mais il n’est pas impossible pour autant! Aidez-moi ou laissez-moi le temps de retrouver mon navire et mon équipage, et je vous promets de vous amener à Kanarath moi-même.  Au moins là-bas, vous ne serez pas jugez et la situation sera mieux.
 
Et de toute façons … Hiloroth n’est pas le seul endroit où l’on trouve de la Magiamit … »
 
La dernière phrase avait sorti toute seule, mais il l’avait murmuré. Comme si Kepesk voulait parlé au vent.
 
Spoiler:
 

_________________
"il faut aller à l'avant de la tempête!", Kepesk-Navigateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3678
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: Kepesk -1.0- Le Naufragé   Sam 17 Jan 2015, 10:06 am


Dés:
 

— "Depuis quand nous autres Draconides nous soucions-nous autant de ce que pensent les autres races ? Lâcha Kuor avec un mécontentement non dissimulé. Les Drows et les Ogres s'en fichent bien, eux, et ne s'en portent pas plus mal. Les Humains, les Nains, les Elfes, tous sont dans le paraître, ils jouent aux bons voisins, aux alliés fidèles, ils blablatent et minaudent... Pour quel résultat ? L'arrivée des Dragons a fait tomber les masques... Non...

Mieux vaut faire cavalier seul, suivre ses convictions et ne pas regarder ce qu'en pensent les autres."

Kuor qui s'était assis sur un tabouret aux cotés de Kepesk se releva lentement et alla planté son regard au travers de la seule fenêtre — en fait, plus un défaut dans l'agencement des briques qui laissait un jour dans le joint.

"Je suis vieux, Kepesk. Oh autrefois j'ai été un fameux pirate, voguant sur les crêtes de toutes les mers du monde. Mais ce temps à passé, et mon corps s'est fatigué. Je suis maintenant perclus de rhumatismes qui me font craindre le froid et l'humidité, et les choses ne vont pas s'améliorer, Nature me l'a fait savoir. Ma Kanarath me manque, bien sûr, et l'azur des océans, aussi.
Mais pour ma santé, Hiloroth est l'idéal, et puis le voyage vers Kanarath est des plus périlleux, on dit que le Rouge et le Vert survolent parfois la Vaera.


Le vieux pirate se retourna et brandit un index d'écaille menaçant vers le plafond.

Mais attention Kepesk, je ne suis pas un lâche ! Si je reste ici, ce n'est pas pour moi. C'est pour laisser le temps à mes fils de s'endurcir et veiller à ce qu'ils partent sur des bases plus sûres que celles qu'ils ont actuellement. Tu comprends ? Peut être pas... Mais quand sera venu le temps pour toi d'engendrer une décendance, tu sauras que j'avais raison.

Pour le moment, j'ai juste besoin que tu me fasses confiance, Kepesk. Je ne te demande pas de mentir ni de te battre. Pour ça, mes fils n'ont pas besoin d'aide. J'ai besoin d'âmes solides et de bras vigoureux pour explorer ce tunnel englouti, de récupérer le maximum de ce qu'on pourra, en un minimum de temps. Ce n'est pas grand chose, un petit service pour un vieil écaillé qui t'a sauvé la vie, soigné, logé et nourri...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Kepesk
Aventurier
avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 03/01/2015

MessageSujet: Re: Kepesk -1.0- Le Naufragé   Mar 20 Jan 2015, 8:18 am

(Tout simplement depuis que je n’ai pas été élevé de la même façon que les autres … Mais bon, ça non plus tu n’en aurais sûrement rien à faire et tu commencerais peut-être à me traiter de lâche … Tu suis tes convictions, je suis les miennes. )
 
Bien sûr, Kepesk savait au fond de lui que ce que disait Kuor avait un fond de vérité. Il, ne faisait auucn doute que le retour des Dragons avait révélé des secrets et des vérités que certains peuples auraient sûrement préféré gardés secret, mais les choses sont ce qu’elles sont et, à dernière nouvelle, aucun magicien n’était capable de retourner dans le passée pour y changer un évènement. Une chance d’une certaine façon, car de bien plus terribles choses pourraient sûrement ce passer si ce pouvoir tombait entre de mauvaises mains.
 
Tout le long qu’il était prêt de lui, Kepesk avait laissé son regard dans celui de Kuor et il le suivit des yeux lorsque ce dernier se leva vers la fenêtre. Le reste de son discours était plus calme et plus intéressant pour Kepesk, ce qui le calma aussi. Ainsi, le vieux draconide avait aussi été sur les mer. Bon, pirate n’était peut-être pas la vocation la plus noble, mais c’était peut-être un facteur qui pouvait expliquer pourquoi il était enclin au vol et au pillage si facilement. Il était dommage qu’il ne puisse pas l’amener sur l’Odysseus … peut-être serait-il capable de retrouver la flamme d’autrefois.
 
S’il avait pu s’abstenir de s’enflammer à nouveau … Si Kepesk avait bien compris que Kuor s’ennuyait de sa vie pensait, il ne comprenait pas en effet les bases qu’il voulait donner à ses fils, enfin pas complètement. Oui, il se doutait bien que ces fils aient une situation monétaire un peu plus facile que ce qu’ils ont actuellement, mais le moyen pour l’obtenir n’était pas le bon et cela les mènerait tout de même vers des chemins plus sombres s’ils trouvaient l’acte facile et rentable. Il n’avait pas du tout envie d’être le complice de deux futurs grands voleurs!
 
(Si je ne peux pas raisonner le père … peut-être puis-je raisonner les fils plus tard … même s’ils semblent aussi têtu que leur père sur certains points. Ça ne perd rien d’essayer après tout.)

« En effet Kuor, je ne comprends pas complètement ton point, mais je comprends que tu veux leur offrir mieux. Mais tu as raison sur le point que je te dois beaucoup et je n’aime pas avoir des dettes qui trainent en longueur. J’aurai vraiment préféré que tu acceptes mon offre, mais je comprends tout de même ta réticence. J’accepte de t’aider … »
 

Sur ces derniers mots, il fit ce qui allait être un premier pas important dans sa rémission : il sorti du lit et fit quelques pas en direction de Kuor pour lui tendra la main.

_________________
"il faut aller à l'avant de la tempête!", Kepesk-Navigateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3678
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: Kepesk -1.0- Le Naufragé   Mar 20 Jan 2015, 10:23 pm


Dès lors que Kepesk eu serré la main de Kuor, ce dernier se montra un hôte tout à fait exemplaire. Durant toute la journée, le vieux pirate détailla à lui et d'autres les plans des opérations à venir.

Depuis quelques mois, l'aménagement du Lac des Anciens avait subit d'importants agrandissement. Les Argentés souhaitait doubler voire tripler — cela dépendait des sources des rumeurs — l’extraction de la Magiamit. Des appontements avaient étés prolongés sur toutes les rives directement accessibles du Lac, et le Tunnel d'accès principal avait été prolongé pour directement desservir l'endroit depuis le Creuset, à l'instar des mines des niveaux supérieurs.

L'endroit était étroitement surveillé et par les Argentés, et par la Garde Royale. Mais personne, qu'on soit Draconide ou Homme, ne peut tenir un jour sans somme, comme le disait Kuor. Les unités en présence pratiquaient un roulement toutes les cinq heures pour les Gardes Royaux, et toutes les trois heures pour les Argentés. Il y avait donc deux moment où les deux factions roulaient en même temps : à midi et à minuit.

Par rapport aux marées, Kuor avait décidé que le lendemain midi serait le mieux : l'eau serait assez haute pour les cacher, mais pas assez pour dissimuler complètement l'entrée du tunnel et rendre son accès difficile. Kanabu, Okket et trois autres Draconides se chargeraient de créer du râfut, notamment en essayant de monter la Garde contre les Argentés, qui se détestaient comme chiens et chats.
Kuor, Kepesk, et une quatre autres se chargeraient de plonger pour accéder au tunnel qui, lui, ne devrait normalement pas être immergé dans son ensemble, car il remontait brutalement jusqu'à se situer au dessus du niveau du lac. Ils auraient vingt-quatre heures pour remplir leurs sacs avant que la prochaine marée et la prochain roulement des gardes correspondant.




Quand il n'était pas sous la férule de Kuor, Kepesk pouvait découvrir le reste de l'habitation. Elle était grande, en fait, cette maison. Elle avait été construite entre deux énormes colonnes de calcaires qui servaient d'appuis aux murs de briques de boue séchées. Il y avait beaucoup de pièces, toutes petites et décrépies, mais qui semblaient plus hospitalière que ce que le Navigateur voyait par les fenêtres, dans les rues adjacentes. Personne ne s'étonnait de voir Kepesk ici et tout le monde semblait déjà faire comme si il faisait partie du groupe.

Finalement, l'équipe de Draconide partit le lendemain matin, d'assez bonne heure. Ils emportèrent avec eux quelques aliments enrobés dans des toiles étanches pour patienter entre les deux marées et les deux roulements des gardes. Des petites pioches, des tamis et des pilons avaient aussi été apportés.

Le groupe traversa la Fourmilière — passablement plus peuplée encore que dans les souvenirs de Kepesk — et traversa sans encombre le passage qui menait vers le Creuset. Kuor y était connu, il avait des papiers de mineurs officiels, et personne ne remarqua qu'un Draconide ou deux étaient en plus du groupe habituel.




Le creuset n'avait pas beaucoup changé depuis la dernière fois que le Navigateur était passé par là ; le bruit, l'odeur de charbon et de fer, les wagon qui crissent sur les rails... Certaines machines avaient l'air d'avoir été remises en état, et ici comme ailleurs, l'activité avait l'air d'avoir subit un important regain.
Ils passèrent le long de Golenthil le fendeur de Monts et entrèrent dans la bouche béante de la Porte de Vif-Acier, disparaissant dans l'ombre comme de très nombreux autres ouvriers.

A partir de là, ils utilisèrent une des nombreuses nacelles qui descendaient le long du puits central de forage, et qui emmenaient les travailleurs jusqu'à chaque niveau de mine différente, spécialement celui où l'Evideur de Monde était arrêté. Kuor et les siens, eux, ne s'arrêteraient que beaucoup plus bas.

Alors que les chaines grinçaient et que les Nacelles descendaient, Okket, l'aîné de Kuor bourra amicalement les côte de Kepesk.

— "Alors moussaillon, prêt à manœuvrer ? Plaisanta-t-il avec sa voix de métal. Il était de la taille de Kepesk mais plus épais, et de couleur vert criard. C'était un Draconide volontaire, serviable, et non dénué d'humour. C'était lui qui avait fait faire à Kepesk la majeur partie du tour du propriétaire, dans la Fourmilière. Tu as tout mémorisé ? Si les choses se passent mal, n'oublie pas, plonge et oublie tout le reste. Ces idiots de gardes sont trop lourdement équipés pour faire trempette."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Kepesk
Aventurier
avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 03/01/2015

MessageSujet: Re: Kepesk -1.0- Le Naufragé   Jeu 22 Jan 2015, 10:36 pm

Peut-être venait-il de serrer la main d’une personne qu’il l’entraînerait dans une situation problématique, mais ce n’était plus le temps d’y penser. Plus vite il en aurait fini avec ce retour de faveur, plus vite il pourrait partir èa la recherche de l’Odysseus. Le hic dans toute cette histoire, c’est qu’il n’avait aucun indice sur où ce dernier pouvait bien ce trouver. Enfin! Il aurait bien assez de temps pour y penser, mais ça le tourmentait tout de même un peu!
 
Il écouta attentivement les directives de Kuor par rapport à la journée de demain et mine de rien, Kepesk devait concéder que le plan semblait monté comme du monde. Il ne savait pas si ces muscles serait assez remis de sa mésaventure pour faire la plongée, mais il n’avait pas le temps de vérifier si c’était bien le cas. Que la Vague le protège! Il profita bien de son temps libre pour ce dégourdir les jambes et pour faire quelques exercices que Mathias lui avait enseigné au fil des années. Il avait peu de temps pour ce remettre d’aplomb!
 
L’habitation des draconides laissaient un peu a désiré… Oh bien sûr elle était grande et il n’avait pas tant l’habitude de vivre dans des résidences luxueuses, mais Kepesk c’était habitué au confort de sa cabine sur l’Odysseus avec tout ce qu’elle comprenait! C’était simple : Kepesk n’avait aucune idée que de telle enclave raciale pouvait exister à Hiloroth. La situation aurait-elle empirer pour son peuple depuis son  départ pour les îles? Et si ici ça avait changé, à quoi pouvait ressembler le reste d’Hiloroth?
 
Sa nuit fut rempli de souvenir vague de l’expédition, mais à son réveil, il s’arrangea pour laisser tout ça dans un coin de son esprit pour plus tard. Pour le moment, il devait ce concentré, car le test ultime allait ce passer aujourd’hui par rapport à sa réhabilitation. Il salua de la tête les membres de cette étrange expédition et resta proche des fils de Kuor durant le trajet. Bon, il n’avait pas vraiment la parlotte facile, car le Capitaine prenait le temps d’observer par où il passait et s’il y avait eu des changements radicales dans la ville.
 
(À première vue, tout semble habituel … mais ce n’est qu’en surface … Le Conseiller Hélias a sûrement la main mise sur la plupart des commerces d’Hiloroth encore et avec ça, un nombre important de marchand et de gros bras sous ses ordres. Serait-il ma meilleure piste pour retrouver l’équipage … Par la Vague j’espère que non!)


Il se fit distraire par Okket et lui lança un sourire en coin. Moussaillon? S’il venait sur l’Odysseus, il verrait bien que Kepesk était tout sauf un Moussaillon.
 

« Oui, tout est en tête. Espérons que nous n’aurons pas besoin d’en arriver là, mais mieux vaut être prudent. Que la Vague te protège Okket. »

_________________
"il faut aller à l'avant de la tempête!", Kepesk-Navigateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3678
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: Kepesk -1.0- Le Naufragé   Sam 24 Jan 2015, 4:10 pm

— "La vague... Dit Okket songeur. J'ai cru Nature pendant longtemps, mais maintenant, c'est aux Dragons que va ma foi. Ils sont venu punir les Humains et tous les peuples du Milieu, et bientôt les Drows et les Justes subiront le juste courroux à leur tour. Tu devrais toi aussi laisser tomber cette chimère, ami. Lorsque ce coup sera fini, tu devrais venir à nos messes, tu serais convaincu toi aussi." Le Draconide lui sourit en lui tapant sur l'épaule. Derrière eux, Kuor pestait sur les ouvriers qui n'avaient pas assez lubrifié les chaînes des nacelles, trop lentes selon lui.

La descente dura certes un long moment. Plus ils sombraient, et plus les bruits du Creuset se faisaient lointains. Bientôt, ils n'en perçurent plus aucune trace. Beaucoup de nacelles glissaient ainsi le long du forage central. A intervalles réguliers, ils croisaient les feux des torches qui indiquaient les différents niveaux de mines. Kuor et les siens, eux, descendaient plus bas.

Au bout d'un moment, Kepesk flaira un changement dans l'air. Une impression d'humidité qui était étrangère à tout le reste d'Hiloroth. Kanabu force sur le levier qui permet de stopper la nacelle, le groupe descend et arrive devant le Lac des Anciens quelques minutes plus tard.



Le lac était grand et sa surface luisait d'un bleu tamisé, se réverbérant jusque sur la vaste voûte de roche qui semblait avoir été creusée par l'eau il y avait très, très longtemps. Les abords du lac formaient des coins et des recoins, souvent bordés par des pentes de galets — au départ des roches charriées depuis le large par les marées.

Toute une partie du lac était aménagée de berges et de pontons. Des petites barques allaient et venaient, dirigées par toutes sortes de personnes. Certaines d'entre-elles étaient équipées de pilons, d'autres de filets, d'autres encore de pioches... Sur les rives direct qui se profilaient de part et d'autre de l'accès principal (d'où venait Kepesk et le groupe), un grand nombre de gens étaient agenouillés sur les galets glissants et passaient ses derniers dans tes tamis.

De nombreux gardes étaient présents. Kepesk reconnu de suite les Soldats de la Couronne, avec leurs épées longues et leurs cuirasses frappées du symbole d'Hiloroth. Il y avait aussi, en nombre au moins aussi important, des Argentés armés de piques et de cimeterres.

Dés:
 

Au milieu de toute cette foule, assez loin, quelque chose interpella Kepesk. Un Ancien, grand et la peau foncée. Il portait des vêtements larges et un petit poignard à son coté. Kepesk connaissait cet individu, il avaient vogué ensembles sur mers d'Arathiel. Aroan Mildor s'éloignait tranquillement vers les boutiques et masures de fortunes qui s'entassaient en amont des berges.

Kuor et les autres, eux, partaient dans la direction inverse, vers le fameux tunnel englouti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Kepesk
Aventurier
avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 03/01/2015

MessageSujet: Re: Kepesk -1.0- Le Naufragé   Dim 25 Jan 2015, 3:35 pm

Il serrait les poings le long de son torse doré.  Il avait entendu parler de ce Culte du Dragon, mais jamais il n’avait rencontré l’un de leurs membres. Que la petite communauté de Kuor, dont ses fils, y soit intégrer, le mettait mal à l’aise. Le Navigateur ne ressentait pas une haine vraiment pour les dragons en général. Bien sûr, il avait du ressentiment pour le dragon qui avait éliminé sa famille et son clan, mais pour autant, Kepesk était quelqu’un d’ouvert d’esprit. C’était surtout de considéré la Vague comme une chimère qui le mettait hors de lui un peu.
 
« Merci pour l’invivation, mais je vais passer mon tour pour cette fois. La Vague m’a toujours apporté ce que j’avais de besoin et même plus en certaines occasions… »
 
Il se remémora les visions qu’il avait eu … ou les voix qu’il avait entendu … Il savait que la Vague ou l’on se ses représentants en ce monde, lui avait dit de continuer de suivre la voie et qu’il pourrait en apprendre plus sur son culte et sur ses pratiques … et sur son Royaume.
 
Kepesk n’avait jamais visité le Lac des Anciens en toute honnêteté malgré qu’il ait un intérêt marqué pour le domaine aquatique. Il avait bien eu l’idée de venir ici pour avoir de l’information sur comment ce procurer un navire ou joindre un équipage, mais c’était bien avant que l’épopée de l’Odysseus commence avec comme première partie : leur enlèvement par ce Juste. Maintenant qu’il se trouvait proche du Lac, c’était tout simplement sublime. L’eau était si claire et à première vue, si pure … Mine de rien, c’était l’endroit par excellence pour ce consacrer à la Vague à Hiloroth et Kepesk ce mordit les lèvres de ne pas y avoir pensée plutôt.
 
(Reine des Océans, ton serviteur s’excuse pour ce manque de jugement de ma part. De par le futur, je tenterai de découvrir d’autres endroits qui seront plus proche de ton domaine.)
 
Il fallait aussi que Kepesk ce remémore quelque chose … Le lac des Anciens tiraient son nom de l’endroit où ce peuple était sorti d’une immense torpeur … C’était de cet endroit qu’Aroan était sorti comme beaucoup de ses semblables pour découvrir ce qu’était devenu le monde aujourd’hui … mais c’était plutôt ce qu’était la cité d’Hiloroth. Peu d’Anciens devait sortir de la Cité avec l’arrivée des Dragons … sauf Aroan qui avait dû le suivre dans cette expédition.
 
C’était peut-être un vent de nostalgie ou un signe donnée par la Vague, mais en tournant la tête, il aperçut une personne qu’il ne s’attendait pas à revoir de sitôt! C’était bien lui! C’était Aroan! Il était vivant et s’il était vivant, il y avait des chances que les autres soient vivant … et que l’Odysseus existe toujours! À ce moment, un déclic ce fit dans sa tête et le tout ce déroula très vite. Son inconscient savait très bien qu’il ne pouvait laisser passer une telle chance … Il attrapa par la manche Okket.
 
« Donnez-moi 5 minutes! »
 
Sans prendre le temps d’attendre sa réponse, Kepesk tourna talon et ce mit à courir vers cet Ancien qu’il appréciait temps. Il fit tout de même attention pour ne pas accrocher personne au passage, surtout les quelques Argentés, mais il n’avait d’yeux que pour son compagnon retrouvé. Quand il fut assez près de lui, il ne prit même pas le temps de reprendre sa respiration qu’il mit ses bras autour de son torse et tenta de le soulever de sol amicalement. Sa voix était pleine de joie de le retrouver!
 
« Mon cher Aroan! Tu es en vie! Par la Vague, tu es en vie! Que la Vague bénisse cette journée! »

_________________
"il faut aller à l'avant de la tempête!", Kepesk-Navigateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3678
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: Kepesk -1.0- Le Naufragé   Mar 27 Jan 2015, 8:48 pm

Suite par ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kepesk -1.0- Le Naufragé   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kepesk -1.0- Le Naufragé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le naufragé...
» Lyrèn, récit d'un naufragé flegmatique.
» Le naufragé
» DES PARLEMENTAIRES LAISSENT LE NAVIRE NAUFRAGÉ DE LINITÉ COMME DES RATS
» Naufragés dans la nuit, direction la sortie. [Alexis]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes d'Arathiel :: Le coin RP :: Anciennes Aventures :: Aventures Solo-