AccueilAccès au siteRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 1. Retrouvailles en eaux profondes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Aroan
Aventurier
avatar

Messages : 1042
Date d'inscription : 04/11/2013

MessageSujet: Re: 1. Retrouvailles en eaux profondes    Mar 17 Mar - 10:18

- Gardez vos forces pour retraverser dans l’autre sens.

Aroan jeta un coup d’œil sur la blessure magique. Il espérait que, comme une véritable brûlure, la plaie se soit cautérisée d’elle même, que le draconide ne perde pas de sang le temps de retraverser à la nage et de l’amener là où les meilleurs soins lui seraient prodigués. Il n’avait vraiment rien sur lui qui pourrait servir à bander correctement l’épaule massive d’un draconide. Même son pantalon ou sa chemise n’y suffirait pas.

Aroan ne pouvait pas voir Kepesk dans cette position, et il n’osait pas dire tout haut le fond de sa pensée. Il faudrait attendre d’être seul avec son ami pour pouvoir discuter à cœur ouvert. Trop de choses ne regardaient que les deux amis, et trop de secrets ne devaient pas tomber dans des oreilles étrangères. Ce qu’il se passait ici, avec les anciens, la magiamit et les draconides, les autorités même. Ce que Kepesk avait dit concernant des choses qui s’étaient déroulées durant leur expédition et dont le jeune Ancien ne gardait pas de souvenirs, hormis des flash aussitôt oubliés durant ses rêves. Ô Ûnroden lui avait conseillé l’oracle d’Yla. Avec un peu de chance le but d’Aroan rejoindrait celui de Kepesk. Il fallait d’abord pour cela se séparer de Kuor. Il y avait peut être un enchaînement logique dans tout cela, au final, et une bonne excuse pour atteindre l’autre bout de la ville sans être spécialement dérangés par les autorités. Milria et Ellehas attendraient.

Arrivés dans l’eau, la pression du poid de Kuor diminua. Son corps massif était porté en partie par l’eau et Aroan et Kepesk avaient moins d’énergie à fournir pour porter le draconide. Arrivés au point où ils n’auraient presque plus pied, Aroan expliqua ce qu’il avait en tête :

- On plonge, on traverse le tunnel le plus vite possible et on rejoint la surface dès que nous avons passé le boyau. Kuor, il va falloir prendre votre respiration. Kepesk et moi allons vous guider dans l’eau et vous propulser. Ne faites pas trop de mouvement. Je guetterai si l’un de vous manque d’air et essayerai de vous aider comme je peux; Mais il vaudrait mieux pour tout le monde arriver à passer le tunnel en une fois comme à l’aller. Dès la surface atteinte, on pourra nager tranquillement sans vous brusquer jusqu’à la rive. Si nous arrivons jusque là, il faudra être persuasifs pour laisser les gardes quitter la zone du Lac et vous emmener là où on pourra vous prodiguer les soins que demandent votre blessure. Tout le monde a comprit ?

Aroan espérait que son plan se déroule sans accroc. Vu les performances aquatique de Kepesk à l’aller, ça risquait d’être compliqué. Mais il n’y avait rien d’autre à faire sinon se laisser mourir de faim dans la petite caverne.


Avant de plonger pour quitter la caverne pour de bon, Aroan eu une pensée fugace pour Djoris. Son ancien amour était il dans les parages ? Était-il revenu vivre parmi le reste de la communauté Ereryn ? Chassant Djoris de ses pensées, Aroan se motiva en pensant a une bonne chope de Kimouss partagée avec de charmantes beautés alanguies de l’antre du SerVice. Il y avait décidément trop longtemps qu’il n’avait pas fait la fête, et ça lui manquait cruellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kepesk
Aventurier
avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 03/01/2015

MessageSujet: Re: 1. Retrouvailles en eaux profondes    Mar 17 Mar - 13:48

Même s’il restait sur ses gardes, beaucoup de pression fut relâché à l’intérieur du Navigateur quand Meremos leur donna sa « permission » de partir de son Sanctuaire. Il était vrai que Kepesk n’oublierait pas cet endroit par contre … Même si Meremos n’avait pas vraiment répondu à sa précédente question, Kepesk savait qu’il y avait des endroits que les Anciens avaient visité autrefois qu’ils ne se souvenaient plus à présent. La magiamit était un autre sujet qui semblait avoir été oublié des Anciens, du moins les différentes sortes.
Une information qu,il fallait garder précieusement si on ne désirait pas que le chaos devienne encore plus dense,
 
Il écouta Kuor parlé et hocha de la tête à ce que disait Aroan. La blessure semblait vilaine à première vue et aucun des deux amis avaient vraiment de connaissances dans le domaine de la médecine. Il y avait bien sûr le médecin à bord de l’Odysseus, mais quand l’on ne sait même pas où se trouve son propre équipage … sa va mal. À entendre le ton de voix d’Aran, ce dernier semblait avoir une idée en tête et il lui faisait pleinement confiance pour les mener à bon port. Il fallait dire que Kepesk avait passé beaucoup de temps à l’extérieur d’Hiloroth qu’à l’intérieur alors il avait toujours une petite difficulté à s’y orienté de temps à autre.
 
« Ne t’en fais pas Kuor … Nous avons peut-être eu des différents dernièrement, mais je ne te laisserai pas tombé ici, que j’ai une dette envers toi ou non. Personne ne mérite de mourir seul … Concentre toi sur ta respiration, c’est ce qui t’aidera le plus dans les prochaines minutes et pour oublier ce qui vient de ce dérouler. »
 
Ce qu’il ne disait pas tout haut, c’était une petite inquiétude personnelle que beaucoup trouverait peut-être insinifiante. La Vague c’était fait bien silencieuse depuis son réveil à Hiloroth. Avait-il échoué une épreuve de l'Avatar de la Vague qu’il avait rencontré sur l’île? Aucune sensation lui disait hors de tout doute qu’elle avait bien entendu sa prière. Enfin, il n’était pas officiellement un membre du Culte de la Vague, mais c’était encore quelque chose qui devrait être régler quand il retrouverait les membres de l’Odysseus.
 
Pour le moment, le draconide avait d’autre chat à fouetter … lui-même. Sa toute dernière expérience de nage ne c’était pas terminé très fructueusement et il devait reconmmencer l’expérience. Peut-être tout irait mieux cette fois, mais il devait quand même être prudent. Il raffermi sa prise sur Kuor pour s’assurer de bien le soutenir durant la remontée et tourna son regard vers son compagnon.
 

« Je suis prêt Aroan, c’est quand tu veux. »  

_________________
"il faut aller à l'avant de la tempête!", Kepesk-Navigateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: 1. Retrouvailles en eaux profondes    Mer 18 Mar - 21:29

Kuor tenta d'un peu se redresser et afficha un demi sourire forcé.

— "J'ai été un corsaire Draconide durant des années, des décennies. Je sais mieux respirer sous l'eau qu'un poisson, même dans cet état."


Le trio plongea.

Dés:
 

Ils progressèrent assez rapidement dans le tunnel, Aroan n'avait cette fois-ci pas besoin de ralentir l'allure pour ne pas devancer les autres, bien au contraire. Les draconides s'en sortaient très bien, l'adrénaline avait l'air d'avoir réveillé les bras de Kepesk et Kuor, en dépit de sa blessure, s'en tirait bien et il n'eut quasiment pas besoin d'aide pour arriver à la surface de l'eau.

La situation "dehors" s'était bien calmée. Plus de bagarre, plus de réunion de foules curieuses... tout le monde s'en était retourné à ses activités ordinaires. Les barques et quelques bâtiments plus gros se balançaient doucement aux cotés de pontons et la berge saturait de prospecteurs à la recherche de paillettes de Magiamit. Argentés et Garde circulaient dans la zone, attentifs.

Battant des bras pour rester à la surface, Kuor dit :

— "Bon, et bien voila... Une vie pour une vie. Il n'y a plus rien que quiconque doive à l'autre. Pour cette fois ci, j'ai besoin d'un sérieux rafistolage, mais je saurai me débrouiller, pas question de cumuler de nouvelles dettes. Je vais me débrouiller seul.

Puis le Draconide s'éloigna à coup de brassées asymétriques. Très vite, Aroan et Kepesk se retrouvèrent seuls au milieu des flots calmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Kepesk
Aventurier
avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 03/01/2015

MessageSujet: Re: 1. Retrouvailles en eaux profondes    Ven 20 Mar - 14:52

Il dérouillait enfin et ce n’était pas trop tôt! Orgeilleux comme il était, Kuor n’avait pas voulu vraiment d’aide pour la remonté et après y être arrivé, Kepesk devait avouer que ça blessure n’avait pas semblé le déranger plus qu’il ne le fallait et il avait remonté à la surface aisément. La même chose pour Kepesk qui avait même profité un peu de l’occasion pour observer les profondeurs du Lac des Anciens … très brièvement … mais c’était tout de même une expérience agréable!   
 
« Tu crois qu’on devr… »
 
Il n’avait pas pris le temps de finir sa phrase que Kuor avait déjà été loin après son petit discours d’adieu. Kepesk ne se sentait pas vraiment complètement à l’aise à le laisser partir comme ça sans s’assurer qu’il n’ait pas mieux et que ça blessure ne soit pas regarder par un expert en guérison magique, mais il était trop tard. Le vieux draconide était déjà loin. D’un autre côté, Kepesk pouvait aussi maintenant soufflé. Kuor avait dit qu’il était libéré de sa dette et il pourrait consacrer ses efforts à retrouver l’Odyssesus et comprendre ce qui se passait en ville depuis son dernier voyage.
 
Tout autour d’eux, la situation était revenu calme et c’était presque alarmant à première vue … Bon, les Gardes et les Argentés devaient être habitué de se disputer et cela ne devait jamais durer trop longtemps. Il y avait bien sûr quelques barques à première vue, mais aucune ne ressemblait à celle qui semblait les suivre peu de temps avant qu’ils plongent quelques minutes auparavant.
 
Un énorme problème ce présentait à Kepesk dans son esprit. Où pouvaient-ils aller maintenant? La dernière fois qu’il avait rencontré l’équipage de l’Odysseus, c’était Aralrim qui les avait guider, si on pouvait appeler ça comme ça, vers l’endroit où le Conseiller Hélias les attendaient. Là … il n’avait aucune piste … Mais le problème était beaucoup plus grave que ça. Où étaient-ils en sécurité? Kepesk n’avait pas de pied à terre à Hiloroth. Il avait habité dans des petites habitations communes un peu moins misérables que celle du ghetto draconide, mais il n’avait aucun endroit où il se sentirait vraiment en sécurité de pouvoir parlé librement à l’intérieur d’Hiloroth …
 

« C`est étrange de poser cette question à un Ancien, mais tu connais un endroit où l’on pourrait parler librement et en sécurité? Il faut tenter de comprendre ce qui s’est passé sur les îles … Le mystère de cette Magiamit noire est trop dense pour que je puisse l’oublier … En ce qui me concerne … je ne pense qu’à la Halte du Troll Barbu, la taverne où nous nous sommes rencontré. Quand j’y repense bien … c’est bien grâce au kidnapping d’Aralrim que nous nous sommes rencontré et mine de rien, cette grande expédition … incomplète … nous a vraiment rapprochés! »

_________________
"il faut aller à l'avant de la tempête!", Kepesk-Navigateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aroan
Aventurier
avatar

Messages : 1042
Date d'inscription : 04/11/2013

MessageSujet: Re: 1. Retrouvailles en eaux profondes    Ven 20 Mar - 17:21

La traversée se fit sans trop de mal pour les trois compagnons de fortune. Kuor étonna même Aroan en les plantant là, lui et Kepesk, déclarant sa dette réglée. Lui qui pensait qu’ils devraient traîner le draconide môchement blessé jusqu’au temple de Kima à l’autre bout de la ville…

Aroan se grattait encore la tête avec circonspection quand son ami le rappela à la réalité.

Oui ils avaient à parler tout les deux. Et la faim commençait à se faire sentir après les émotions de la matinée. Rien ne s’était décidément déroulé comme il l’avait prévu. D’un autre coté, il était tombé sur Kepesk, et cette nouvelle valait tout les emmerdements qui venaient de les accaparer.

A son discours, Aroan se rendit compte que le draconide se rappelais de bien plus de choses que lui. Que voulait il dire en parlant de Magiamit noire ? Aroan n’avait jamais entendu parler de ça.

- Mon programme du jour attendra. Une bonne pinte nous fera du bien. Discutons de ce qu’il s’est passé depuis notre dernière entrevue et notre rencontre tout à l’heure. J’ai l’impression que ça fait des mois que je ne t’avais pas vu mais tu sembles te rappeler plus de choses que moi. J’ai la cervelle en purée d’algues.

Tandis qu'il répondait à son ami, l'ancien se dirigeait vers la sortie du Lac. De toute façon, ils ne pouvaient pas rester plantés là sans s'activer, ce serait louche. Aroan réfléchit. La Halte du Troll Barbu… Il lui rappelait beaucoup trop de souvenir, ce lieu. A commencer par Lihuzane qui était toujours portée disparue.

- Le Furet Volant dans la Ruche plutôt. C’est plus commun et beaucoup moins couru que la Halte. On risque moins de se faire repérer que sur l’île. Et il y a sûrement mois d’oreilles qui traînent. Encore que… il faudra être prudent. Nous pourrons nous raconter nos histoires mutuelles et réfléchir à la suite autour d’une bonne Kimouss.

Aroan ne savait pas ce qui le poussait à trouver un autre itinéraire, la raison qu’il donnait à son ami ou la peur d’être confronté à ce lieu où tout avait (si mal) commencé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: 1. Retrouvailles en eaux profondes    Sam 21 Mar - 12:51

Les deux amis rejoignirent la distance qui les séparaient des premiers pontons. Cachés derrière la coque d'un gros bâtiment à rame — et apparemment déserté pour l'heure —, ils pouvaient voir plus distinctement la berge qui s'étendaient entre eux et la sortie principale.

Il y avait toujours autant de monde, mais aucune trace de Kuor ni aucun de ses Draconides. Il y avait les Argentés et les Gardes, ils faisaient leurs rondes comme si aucun incident ne n'était passé. A droite de l'entrée principale, ouverte dans la roche comme une bouche béante, se profilaient quelques bâtiment construits avec les moyens du bord, surélevés par des pilotis. Il y avait l'Antre de Milra et quelques autres maisons, des baraquements, des entrepôts...

Il y avait plusieurs Anciens qui entraient et sortaient de chez Milra, mais on n'en voyait guère autre-part autour du Lac, sauf deux dans une barque attachée au ponton d'en face.
Les deux gardes qui avaient interpellé Aroan n'étaient pas visibles

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Aroan
Aventurier
avatar

Messages : 1042
Date d'inscription : 04/11/2013

MessageSujet: Re: 1. Retrouvailles en eaux profondes    Mar 24 Mar - 15:17

L’endroit était à nouveau calme. L’ancien avisa son ami qui avait l’air d’approuver sa proposition. Il lui fit un signe de tête en direction de la sortie principale.

Sortant de l’eau le plus discrètement possible, Aroan eu le regard qui s’arrêta sur l'échoppe de Milria. Mince ! Si prêt du but ! Mais il venait de se mettre d’accord avec Kepesk pour une pause autour d’une Kimouss dans une taverne. Il y avait trop de fils à débrouiller avant d’en tirer de nouveaux. Milria attendrait. Tout comme les réponses d’Aroan concernant le sort de son peuple. Mais l'occasion de passer était trop belle, les gardes de tout à l'heure semblaient partis ailleurs. Il ne fallait pas trop tenter la chance.

Aroan chercha des yeux un sac de toile de jute, un seau ou une brouette abandonnée, n’importe quoi qui leur permettrait de donner l’illusion qu’ils travaillaient le temps de traverser la zone et de sortir. L’ancien, tout en cherchant un accessoire crédible, prit la démarche assurée de celui qui est dans son bon droit. Il fallait paraître le moins possible suspect si on ne voulait pas attirer l’attention. Se cacher en se révélant à tous. Se mettre à découvert pour devenir invisible.

Un clin d’oeil à Kepesk pour faire passer l’info.

- Cherche un outil abandonné ou un truc à porter. Donne leur l’impression que tu travailles… et suis moi. La sortie est par là.

En espérant qu’un ancien et un draconide vêtus de pied en cap et complètement mouillés soit dans les standards de mode au Lac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kepesk
Aventurier
avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 03/01/2015

MessageSujet: Re: 1. Retrouvailles en eaux profondes    Mar 24 Mar - 20:23

Une taverne était toujours un bon endroit … un endroit pour se reposer calmement autour d’une bonne Kimouss en valait toujours le détour pour plusieurs raisons. Ils pourraient avoir un semblant d’intimité même s’il se pouvait très bien qu’il y ait des oreilles indiscrètes et ils pourraient aussi respirer … enfin il l’eséprait. Hiloroth semblait tellement avoir changé dernièrement … Le racisme envers les draconides avait atteint des sommets et la situation des Anciens semblaient vraiment préoccupé son compagnon … ce qui était totalement logique en fin de compte.
 
Le Lac des Anciens n’était pas un endroit que Kepesk connaissait bien … il était sûrement venu une fois pour l’admirer, mais ce qu’il était sûr, c’est que les ravages du changement avait aussi travaillé ici. Alors que pour Kepesk, le tout aurait dû être un endroit paisible de détente autour d’un lieu mystérieux … voir sacré pour les Anciens … on se retrouvait dans un centre d’extraction qui profanait tout ce qui était serein. Les mineurs n’étaient pas réputés pour leur tendresse avec la nature quand il faut travailler … et les draconides mineurs devaient être les pires en raison de leur cupidité naturelle … Un magnifique endroit … complètement détruit par l’arrivée des Hommes à Hiloroth.
 
Par chance pour les deux compagnons, l’ambiance semblait beaucoup plus calme avant qu’ils ne plongent et il pourrait sûrement quitter sans problème … ce qui ne semblait pas être la pensée d’Aroan. Que pouvait-il bien ce passer pour qu’ils doivent ce camoufler dans Hiloroth. Est-ce que leur tête était mise à prix? D’accord … les Gardes les avaient interpellés d’une façon bien étrange la dernière fois … mais au point de devoir se camoufler dans la foule? Kepesk marmonnait un peu pour faire comprendre qu’il aimait de moins en moins l’état de la Cité.
 
« Sincèrement mon ami? Est-ce qu’Hiloroth est devenu si pourri au point où des rescapés qui ne savent même pas comment ils sont revenu à Hiloroth ne peuvent pas marcher tout simplement? S’il faut que je me camoufle le restant de ma vie … j’aimerai encore mieux retourner habiter sur les îles que nous avons explorées.  Par la Vague … retrouvons l’Odysseus au plus vite… »
 

Soupirant un brin, il lança des coups d’œil à différents endroits où il pourrait trouver un petit élément de déguisement … Il espérait au fond de lui que ce n’était pas sûr, mais Aroan devait être plus prudent que lui …

_________________
"il faut aller à l'avant de la tempête!", Kepesk-Navigateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: 1. Retrouvailles en eaux profondes    Jeu 26 Mar - 22:27


Dés:
 

Aroan dénicha une grand tamis métallique et Kepesk une grosse pioche cabossée qui traînait parmi un tas d'objets débarqués sur les pontons.

Beaucoup de gens leur étaient semblables ; trempés jusqu'aux aux avec leurs outils. Cela ne les empêcha pas de croiser un duo d'Argentés au milieu du chemin qui les séparaient de la sortie indiquée par Aroan.
Ils n'étaient pas grands mais très trapus, le visage hâlé, encadré de tresses brunes et épaisses. Il ne fallait pas plus d'un regard pour comprendre que ces hommes ne venaient pas de Ballithar. Ils jetèrent un oeil vague aux deux compagnons mais rien ne sembla les interpeller.

Finalement, ils arrivèrent au passage caverneux sans encombre. Celui ci était très obscure, glissant, et montait en pente vive et escarpée. Ils ne croisèrent rien d'autre que quelques torches solitaires dans les ténèbres moites.
L’ascension paru durer des heures et se révéla plus qu'épuisante. C'est en sueur qu'ils rejoignirent le puits de forage central, au milieu des autres mineurs.

Le duo traversa le Creuset suffoquant, puis arriva enfin à la Ruche, où le silence ambiant tranchait radicalement avec le quartier précédent, et ce en dépit de la foule qui arpentait les tunnels.


Aroan arriva au Furet volant. C'était une auberge solidement campée sur des murs en pierre de belle taille. L’intérieur était spacieux, des tables rondes ou rectangulaires prenaient place entre des espaces délimités par murs en arcades. Quelques colonnes de roches brillantes reposaient ça et là en guise de décoration.
Dans un des coins de la salle, à coté de l'imposant escalier de pierre, se trouvait le comptoir. Deux serveuses humaines s'y trouvaient occupées à servir les clients.

L'établissement était loin d'être plein mais on trouvait bien deux ou trois tables garnies de nains joyeux, deux ogres qui bavardaient autour d'une table et d'un certain nombre de tonnelets de bière, ou encore un trio d'aventuriers lourdement équipés pour le voyage...

Bien sûr, les tables vides et tranquilles étaient encore légion et les deux compagnons n'auraient aucun mal à trouver un endroit où parler tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Kepesk
Aventurier
avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 03/01/2015

MessageSujet: Re: 1. Retrouvailles en eaux profondes    Sam 28 Mar - 13:29

Enfin! L’enseigne du Furet Volant était en vue et il pouvait se débarrasser de cette pioche qui était plus encombrante qu’autre chose. Il n’était pas fait pour être mineur et c’était tant mieux pour lui. Son truc, c’était l’Océan, pas les tunnels. Selon le draconide, il ne devait pas être si étonnant que ça de voir certains vieux outils traîné dans la Ruche … et au pire des dires, il pourrait toujours s’en « servir » de nouveau lorsqu’ils devraient ressortir de la taverne … même s’il ne l’espérait pas au fond de lui.
 
Cela faisait combien de temps qu’il n’avait pas pris un coup? Bien sûr, il y avait eu quelques belles soirées au sein de l’Odysseus, mais une taverne reste une taverne avec son ambiance, ses jeux et sa diversité dans l’alcool! Ils pourraient enfin relaxer et parler tranquillement, car avec l’heure qu’il devait être, il pourrait sûrement avoir un coin bien tranquille pour parler des choses. Il y aurait bien sûr quelques oreilles indiscrètes, mais ils n’auraient qu’à se tenir le plus tranquille possible et le tavernier ne devrait pas les énervé plus que ça.
 
(Dire que la dernière fois que je suis venu dans une taverne, je me suis fait kidnapper par un Juste. Aaa Aralrim … je sais qu’Aroan n’a sûrement aucune envie de te revoir, mais il me ferait du bien de revoir un autre visage connu. M’enfin! Espérons que cette petite virée soit plus calme que la dernière!)

Il ne s’était pas trompé en disant que l’établissement serait bien tranquille, mais ce qui tapa dans l’œil de Kepesk fut la magiamit incrusté dans le comptoir de la taverne. Un petit sourire en coin apparu sur le visage du Draconide … Aroan connaissait cet élément et c’était pourquoi il avait choisi cette taverne? Aussi, le simple fait de voir de la magiamit normale, c’est-à-dire bleu, le faisait sourire. Il restait de nombreux secrets à découvrir sur cette pierre et il était sûr que les différentes installations sur l’île auraient pu leur en apprendre plus. D’une certaine façon, le comptoir devait être ce qui valait le plus ici en raison de cette décoration.
 
Saluant le tavernier de la tête, il lui commanda un verre et se dirigea  vers une table loin des autres clients de l’établissement. Prenant son aise rapidement, il sourit à son compagnon … le premier depuis qu’ils avaient dû fuir les gardes et les argentés sur les rives du Lac des Anciens.
 

« Ça va faire du bien au gosier un peu d’alcool. Nous sommes de nouveaux libres de nos obligations, même si je ne reconnais plus la ville que j’ai quitté il y a de cela quelques mois. Je me demande bien ce qui a bien pu arriver pour que les changements soient si drastique … Qui sait, ça l’a peut-être un lien avec le Conseiller Hélias. Mais bon! Je ne suis réveillé que depuis hier, mais toi, cela fait combien de jour que tu arpentes les tunnels d’Hiloroth mon ami? Tu sembles avoir vu des choses qui te dérangent encore plus que moi … mais tu les exprimes moins. »

_________________
"il faut aller à l'avant de la tempête!", Kepesk-Navigateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aroan
Aventurier
avatar

Messages : 1042
Date d'inscription : 04/11/2013

MessageSujet: Re: 1. Retrouvailles en eaux profondes    Lun 30 Mar - 10:53


L’ancien lâcha son tamis dès que les deux compères purent mettre un pied dans une coursives hors de la zone du Lac elle même. Pour une raison connue de lui seul, Kepesk garda sa pioche en main. Peut-être pour s’en servir d’arme ?

Arrivés au Furet Volant, Aroan poussa un soupir en passant la porte, espérant quelques temps de tranquillité devant un repas et discutant avec son ami. A la suite de Kepesk, il commanda une pinte de Kimouss, un bol de soupe de champignons et un quignon de pain. Le petit déjeuné était loin et les derniers événements l’avaient creusé. De plus, il avait un peu sous estimé la longueur des coursives d’Hiloroth, qui, dans son souvenir, ne lui paraissaient plus si longues pour accéder au Lac.

Enfin assis à une table, attendant que sa commande arrive, Aroan se laissa aller contre le dossier de sa chaise, parcourant la taverne pourtant familière d’un oeil nouveau. Quelque chose avait changé. A moins que ça ne fut lui ? Les souvenirs des derniers mois remontèrent et une larme perla au coin de ses yeux. Lorsque son ami parla, Aroan l’écouta attentivement, puis se pencha vers lui, les coudes sur la table, parlant doucement pour éviter d’ébruiter la conversation parmi les rares occupants de la taverne.

- Le conseiller Hélias ?

Ce n’était pas la première fois que ce nom revenaient dans les conversations ces derniers mois, y comprit pendant l’aventure qui les avait mené hors d’Hiloroth. Oui, avant qu’il ne s’échappe avec Lili, le Juste avait laissé entendre que c’était Hélias qui avait commandité leur enlèvement, pour une raison qui échappait encore à Aroan.

- Je ne sais pas mon ami. Je ne sais plus rien.

Un soupir de lassitude s’échappa de sa gorge.

- Je me suis réveillé hier également, au pied de la route menant à la ville. Depuis… tout à changé. Y comprit moi. Je vois des choses… Mes parents habitaient la fourmilière, et ils ont été déplacés dans un quartier spécial avec tous les anciens, sous la coupe des Argentés. Ils semble que notre existence ne soient plus aujourd’hui que dévolue à l’exploitation de la magiamit… Même notre guide, Ô Ûnroden… tu connais Ô Ûnroden ? Il est conseiller de notre roi Lorynlith. Même lui ne semble pas pouvoir améliorer notre situation. J’ai vu ces malheureux de ta race qui vivent maintenant dans notre ancienne maison. Yla leur viennent en aide…

Aroan ne pouvait plus s’arrêter de parler. Balayant la salle d’un clin d’oeil, il écrasa une autre larme et respira un grand coup, essayant de se redonner contenance.

- J’ai oublié une grande partie de notre aventure, tu sais ? Après notre départ avec Lili, après que nous vous ayons quittés… nous sommes tombés sur des elfes qui fuyaient les forêts d’Arathiel pour partir vers le sud ! Vers les îles où Aralrim nous envoyait ! Nous avons voyagé en bâteau ! J’ai vu la mer !!! La mer Kepesk ! La grande Mère ! Quelle splendeur. Je ne me rappelle pas l’avoir jamais vue auparavant, sûrement dans ma première vie mais comment le saurais-je ? Et puis je crois que me rappeler que nous sommes arrivés en vue des îles, du moins c’est ce que disaient les cartes, mais je n’ai plus aucun souvenir jusqu’à mon réveil hier, malade comme un chien !
Je ne sais pas ce que sont devenus Lili et les amis que je me suis fais auprès des elfes, la belle Caliandrayel et le Capitaine Nyenor… Ni celle qui dirigeais le Libre-Souffle, notre navire. Une humaine au tempérament enflammé…


A l’évocation de la sulfureuse Mélissandre, les après-midi polissons qu’ils avaient partagés pendant la traversée revinrent à la mémoire d’Aroan, d’autant plus vifs que pour lui que cette période était comme hier. Il se senti luire de gêne devant son ami, espérant qu’il ne savait pas décoder le langage corporel des Ereryn. D’autant plus que ces souvenirs avaient réveillé son entre-jambe. Mais l’inquiétude à propos du sort de ces êtres chers, de Lili, de son Capitaine, calma ses ardeurs qui se réveillaient… Déglutissant avec difficulté, Aroan posa les questions qui le taraudaient depuis qu’il avait retrouvé Kepesk.

- Et toi alors ? Que s’est-il passé de ton coté ? Avez vous réussi à rejoindre les îles ? Avec les autres ? Quel est cet Odysseus dont tu me parles sans arrêt ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kepesk
Aventurier
avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 03/01/2015

MessageSujet: Re: 1. Retrouvailles en eaux profondes    Mar 31 Mar - 15:11

Qu’il était bon de relaxer en compagnie de l’unique personne, ou presque, que Kepesk connaissait à Hiloroth. Oh, il avait bien connu quelques gens avant l’aventure qui l’avait mené sur les îles, mais c’était des rencontres ici et là, aucune qui avaient une véritable profondeur comme celle qu’il avait avec Aroan. Mine de rien, cette citée était assez inconnu pour le Navigateur. Avant de se faire enlever par Aralrim, il avait cru qu’il allait devoir se faire des relations avec certaines personnes en autorités de la ville … et d’autres avec des gens plus ou moins honnête, mais tout ça semblait si loin. On lui avait offert un navire sur un plateau d'argent et l’équipage, complet et compétent qui plus est, semblait avoir bien apprécié son nouveau capitaine dans ses souvenirs. La mer était véritablement son domaine de prédilection …
 
Il nota le questionnement de son compagnon par rapport au Conseiller Hélias, mais Kepesk était pourtant sur qu’il lui en avait parlé lorsqu’ils s’étaient retrouvé au village abandonné. Il ne prêta guère attention à ce petit détail, car au final, il était vrai que l’Ancien ne l’avait pas rencontré comparé au draconide. L’opulence des richesses du marchand resterait gravée dans n’importe quelle mémoire draconide … que ce dernier soit avare de drucks ou non.  
 
L’arrivée de leur commande fini de lui faire oublier ce petit détail et il sourit  au tavernier en retour. Bien sûr il allait payé ses consommations en sortant! Mais comme il ne savait pas si c’était la dernière ou  simplement la première d’une grande suite, il préférait attendre à plus tard avant d’ouvrir sa bourse même si la taverne était vide. Il but une première gorgée et laissa se nectar divin qu’était la Kimouss descende tranquillement en lui hydratant tout sur le passage. Cette saveur exquise semblait daté d’un autre âge tellement cela faisait longtemps en plus des quelques gorgés d’eau qui’il avait bu du Lac dans sa première tentative de descente du Lac. C’était tout simplement merveilleux, mais il ne fallait pas que Kepesk se laisse entraîné et la boive trop vite pour autant!

C’est la deuxième gorgée qui lui resta de travers dans la gorge et la troisième ne passa tout simplement pas, il s’étouffa avec!
 
« Quoi! Voyons qu’elle mauvais coup tu me joues là … »
 
Il reprit son souffle, mais ses méninges marchaient le plus vite qu’elle pouvait. Son ami ne se souvenait de rien … ne se souvenait pas de l’Odysseus et de ce qu’ils avaient découvert sur l’île? S’il y avait quelqu’un dans ses souvenirs qui avaient été marqué des ruines, c’était bien Aroan! Ils avaient découvert un Ancien avec de nombreuses tâches noires qui semblaient mort. Comment pouvait-il oublier un tel détail alors que c’était relié à sa race … et aux minéraux qu’ils exploitait … même si ce n’était pas la même couleur. Kepesk avait été plus curieux qu’attristé du sort de l’Ancien … alors il aurait pu oublier … mais Aroan, non c’était tout simplement impossible.
 
Il avait beau sondé le regard de son compagnon, ce dernier semblait lui dire la vérité. Par la Vague, si Kepesk avait subi quelque chose, le sort avait été encore pire pour Aroan. Il rembobina ce que son ami venait de lui dire et un élément commença à apparaitre. La barrière. Il ne se souvenait plus de rien depuis la barrière. Il se souvenait de l’équipage elfe et de son capitaine qui semblait lui taper dans l’œil, mais rien depuis qu’il avait mis le pied sur l’île. En fait … le dernier souvenir d’Aroan par rapport à Kepesk devait être quand ce premier et Lili avait fui Aralrim et ses truands. Et il était là … avec lui? Il ne s’était rien passé d’exceptionnel durant leur rencontres pour qu’Aroan se sente si attaché à lui … l’île avait approfondi beaucoup de chose entre les trois compagnons.  Il reprit une gorgé avant de commencer à parler.
 
« Par où commencé … Aroan … tu as vraiment tout oublié … J’ai une idée de ce qui pourrait être en lien avec ta perte de mémoire … Il y avait une barrière autour de l’île qui empêchait tout ce qui y entrait de sortir. Tu as tout oublié après que tu l’aies traversé … mais si nous sommes là … aaaa nous y penserons plus tard, l’important c’est de te mettre à jour … et de comprendre ce qui nous est arrivée, mais surtout à toi.
 
L’Odysseus, c’est mon navire. Enfin, je crois que tu as compris que je ne sais pas où il se trouve, alors je ne sais pas si c’est toujours le mien, mais j’ai bien l’intention de le découvrir! S’il y a des gens qui ont peut-être de l’information par rapport au pourquoi nous sommes de retour à Hiloroth sans savoir comment, c’est peut-être eux! L’équipage est jovial et m’a rapidement accepté comme Capitaine. C’est comme une famille qui me supporte et je les supporte en retour. Mais aucun signe de du navire ou de l’équipage de l’Odysseus depuis que je me suis réveillé. C’est la communauté de Kuor qui m’a récupéré en fait et ils vivent dans une sorte de ghetto.  Je suis désolé pour tes parents … mais la situation à Hiloroth à drôlement changé depuis … et pas en bien je dirais.
 
Nous avons bien atteint l’île … et nous nous sommes retrouvés dans un village abandonné qui se voulait être une sorte de colonie que la Couronne voulait établir là-bas. Par contre, un phénomène étrange c’est déroulé et tout le monde sont mort là-bas. Un fou que nous avons réussi à résonné nous a mener jusqu’à des ruines et nous les avons exploré. »
 
Il savait très bien ce qui c’était déroulé dans ces ruines et il se demandait si son ami était prêt à entendre le reste … c’était des nouvelles quand même assez inquiétantes mine de rien. Il ne voulait pas lancer son ami dans une dépression avec ce qu’il allait lui dire par la suite …
 

« As-tu des questions jusqu’à présent…? Le reste n’est pas aussi que le début de notre histoire alors prends le temps de bien assimiler ce que je viens de dire mon cher Aroan … »

_________________
"il faut aller à l'avant de la tempête!", Kepesk-Navigateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aroan
Aventurier
avatar

Messages : 1042
Date d'inscription : 04/11/2013

MessageSujet: Re: 1. Retrouvailles en eaux profondes    Mar 31 Mar - 16:29

L’Ereryn soupira d‘aise en avalant une large rasade de Kimouss. La bière n’était pas la meilleure de la ville, mais fraîche et légère, c’est tout ce qui comptait. Et Kepesk se lança dans son récit. Aroan avalait distraitement sa soupe en y trempant des bouts de mie pour les faire gonfler, et avant qu’il ne s’en soit vraiment rendu compte, il sauçait le grand bol de bouillon avec la fin de son pain. Affamé, il avait tout englouti, mais son attention n’avait pas quitté son ami draconide et son incroyable histoire.

- Oh…

Fut tout ce que l’ancien arriva à prononcer à un moment donné. Effectivement, ses souvenirs du draconide en face de lui remontaient à plusieurs semaines, au tout début de leur enlèvement. A priori il n’avait connu Kepesk que quelques heures. D’où lui venait cette confiance aveugle et cette joie sans borne d’avoir retrouvé un frère ? La réponse était toute simple, son coeur et son corps se rappelaient de lui, alors que les contours de sa mémoire restaient flous. La mémoire n’est pas le seul réceptacle des souvenirs, et lors qu’elle fait défaut, un savoir bien plus instinctif prends le relais. C’est sûrement ce qui lui était arrivé cette nuit, et ce qu’il avait raconté à Ô Ûnroden : il avait eu des flash, des rêves lorsque sa conscience était aller flirter avec le sommeil, et des émotions lui restaient chevillées au corps. Avec cette seule certitude : son voyage ne s’était pas arrêté sur le Libre-souffle à l’approche des îles. Kepesk lui apportait la preuve que ce qu’Ô Ûnroden lui avait suggéré était juste : on lui avait trafiqué la mémoire.

Mais alors ? Pourquoi lui ? Pourquoi pas son ami ?

L’évocation de l’île, de la colonie, des gens morts… Tout lui semblait familier. Il savait qu’il avait vécu ça, mais il n’arrivait plus à remettre d’image sur ses sentiments, de visage sur les silhouettes floues de son rêve ni de nom sur ces visages. C’était comme chercher ses affaires dans une pièce, être persuadé de les avoir posées à tel endroit et ne plus les retrouver, être convaincu de les avoir vues quelques heures ou quelques jours auparavant, là sous notre nez, et pourtant, impossible de remettre la main dessus. Une sensation très frustrante.

Aroan devait avoir l’air perdu dans le vague, car son ami s’inquiéta soudain de savoir s’il voulait qu’il continue son histoire.

- Mon ami…

Aroan ne savait pas par quoi commencer. Tout ce qu’il savait, c’est qu’il avait pour l’instant en face de lui la seule personne à qui il pouvait accorder sa pleine et entière confiance, et la seule personne qui savait ce qu’il leur était arrivé.

- J’ai peut être oublié les détails… mais je… je sais que j’ai vécu autre chose après la traversée en bateau. Je suis revenu hier submergé d’émotions qui ne cadrent pas avec ce que j’ai vécu avec les elfes. Mis à part notre départ catastrophique avec ce juste et la frayeur dans les bois qui s’en ai suivit avec ses mercenaires, notre rencontre avec les elfes a été joyeuses et amicale. Ils nous ont proposé une place sur leurs navires, et étant très loin d’Hiloroth, nous avons accepté, en espérant avoir la chance de vous recroiser plus tard. Mais je suis arrivé ici avec des émotions bien plus fortes que ces journées paisibles de traversée. Je ne sais pas comment, mais je sais que je te connais plus que ce que mes souvenirs ne veulent bien se rappeler. Cette nuit, j’ai fait des rêves… mais je suis persuadé qu’il ne sont pas que cela, plutôt des souvenirs, des réminiscences… mais, en me réveillant, tout s’était enfuit, comme une éclaboussure d’eau évaporée en plein soleil. Ô Ûnroden a suggéré qu’on avait trafiqué ma mémoire et m’a conseillé de consulter l’oracle d’Yla. Et aujourd’hui, toi tu es là, tu es la preuve vivante que quelque chose s’est bien produit après ce voyage, qu’on a bien atteint l’île… et… ce que tu me racontes… me semble familier et nouveau à la fois ! Ne me mets pas plus au supplice, je t’en prie, raconte moi ! Dis moi ce qu’il s’est passé, cette incertitude me ronge depuis hier ! Dis moi ce qui est arrivé aux autres !!! Lili était elle avec nous ? Sauve ? As-tu rencontré des elfes avec qui je voyageais ? Et y avait-il toujours cette elfe noire bizarre et ce vieil humain avec toi ? A notre rencontre, tu m’as dit ne rien savoir… mais tu en sais déjà beaucoup plus que moi !

L’espoir fou de savoir les autres en vie submergea le jeune ancien, il avait essayé de se contenir en écoutant l’histoire de Kepesk mais il était maintenant exalté à l’idée de découvrir ce qu’il s’était réellement passé. Il faudrait qu’il emmène Kepesk voir l’oracle et Ô Ûnroden pour percer ce mystère à jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kepesk
Aventurier
avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 03/01/2015

MessageSujet: Re: 1. Retrouvailles en eaux profondes    Jeu 2 Avr - 23:17

« Si c’est ce que tu désires mon ami, je te dirai ce que nous avons découvert … »
 
Depuis qu’il avait arrêté de parler, Kepesk avait, sans avoir un regard inquisiteur, les réactions de son ami. Ce n’était pas tous les jours qu’on racontait une aventure comme celle qu’ils avaient vécu sur les îles d’Arathiel et de plus, à une personne qui était présent lors de cette aventure. Ce n’était pas comme conté une histoire, car là c’étasit la vérité rempli de mystère que même le conteur n’était pas capable de percer. À cause de ce trou dans sa propre mémoire, le fait qu’il ne sache pas comment il était revenu à Hiloroth, Kepesk était anxieux de donner la vérité à son ami.
 
Il laissa son ami parler même s’il connaissait déjà tout ce qu’il lui racontait. Ce n’était pas la première fois qu’Aroan lui racontait son périple quand il avait réussi, avec Lili, à fuir Aralrim et ses hommes de mains, mais au fond de lui il savait que son ami avait besoin de raconter l’histoire aussi. Le capitaine elfe, ou du moins celui qu’il avait rencontré sur l’île, semblait être un bonne personne, quelqu’un d’honorable, et il avait rapidement compris qu’Aroan et Lili n’avait pas été déposé entre de mauvaises mains. Bien sûr, le destin avait fait que l’équipage elfique allait à la même destination que l’équipage de l’Odysseus, et c’était tant mieux, d’une certaine façon, comme ça!
 
Il continua à boire et toutes ses sombres réflexions lui avaient creusé l’appétit. Il se retourna vers le comptoir et demanda au tavernier s’il était possible d’avoir le plat du jour finalement. Ça ne lui ferait pas de tort finalement! Il prit quelques instants pour mettre un peu de clarté dans ses souvenirs et fini par déposé sa chope avant de continuer la partie la moins heureuse de cette aventure … et surtout la plus mystérieuse.
 
« Ce que nous avons découvert en tout premier lieu, c’est que l’homme qui nous accompagnait ne pouvait accéder à l’intérieur de ruine. C’est flou un peu, mais si je me rappel bien, les gens de l’île avait découvert ses ruines et toutes personnes qui essayaient d’y entrer n’avait pas très bien fini … si tu vois ce que je veux dire. Par chance, nous n’avons pas été affecté par le pouvoir des ruines … enfin pas au début je devrai dire. Ce que nous avons découvert était un mélange entre quoi … je ne sais pas vraiment à 100%, mais si mes souvenirs sont clairs, je dirai entre un laboratoire de recherche, un avant-poste et … une crypte ou une nécropole … Ancien. »
 
Kepesk baissa le ton pour pas que le reste de ce qu’il allait dire soit entendu par les autres clients du Furet Volant. Ils devaient être tous occupé pour le moment, mais il ne voulait vraiment pas que ses informations tombent dans l’oreille de quelqu’un qui voudrait les exploiter à mauvais escient.
 
« Aroan … ta race semblait faire des expérimentations sur la Magiamit … mais pas la Magiamit bleu que l’on voit à Hiloroth, mais sur différentes couleur de Magiamit aussi que je n’avais jamais vu ailleurs. Sur l’île, j’en avais vu de d’autres couleurs, mais celle que l’on a vu le plus souvent dans les ruines, c’est la Magiamit Noire. Il semblerait que cette dernière avait des utilités intéressantes pour votre peuple, mais qu’elle avait aussi des effets nocifs … mortels. Nous avons découvert une sorte de sarcophage contenant un Ancien mort qui était majoritairement tacheté de noir sur l’ensemble de son corps.  Peu de temps après, une sorte d’enregistrement d’une Ancienne, je crois que c’était la femme de l’Ancien mort qu’on avait sous les yeux nous a parlé, mais je ne me rappelle plus ce qu’elle nous a parlé … à part une mise en garde contre la Magiamit Noire.  
 
Si c’était fini au moins … mais dans une autre salle, nous avons découvert de nombreux tubes avec de nombreux corps à l’intérieur … Je ne me rappelle plus s’ils avaient des tâches noires, mais si je me rappelle bien, ce n’était pas seulement des Anciens … il y avait des gens de toutes les races connu d’Arathiel. La dernière chose que je me souvienne, c’est qu’il y avait des sortes de lianes autour de ces tubes et elles avaient commencé à bouger … je crois. Après ça c’est le néant dans mes souvenirs aussi … AH oui! J’ai aussi rencontré un Avatar de la Vague sur l’île … mais depuis mon retour … je n’ai senti aucune sensation. »

Il laissa le temps à son ami d’absorber toutes les informations qu’il venait de lui dire et Kepesk profita de ce temps pour réfléchir à la marche à suivre. Le chef actuel des Anciens n’avait pas tort … L’Oracle de Yla était aussi une bonne piste, mais Kepesk s’inquiétait de la facilité de se rendre dans le quartier des temples et d’avoir une audience, privée si possible, avec l’Oracle. Mais que pouvaient-ils faire d’autres? Bien sûr … retrouvé l’Odysseus … mais il n’avait aucune piste par où commencer et l’état de son ami l’inquiétait. Un premier sous-effet de l’exposition à la Magiamit Noire ?
 

« Je crois que l’Oracle est une bonne idée … Si tu as d’autres questions, j’y répondrai volontiers et ensuite, on essaiera de s’y rendre calmement … et sans déguisement absurde cette fois-ci! » 

_________________
"il faut aller à l'avant de la tempête!", Kepesk-Navigateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aroan
Aventurier
avatar

Messages : 1042
Date d'inscription : 04/11/2013

MessageSujet: Re: 1. Retrouvailles en eaux profondes    Ven 3 Avr - 15:56

L’ancien bu le fond de sa chope et en commanda une autre en même temps que Kepesk se commandait à manger. Les deux amis gardèrent le silence le temps que leur commande arrive et Aroan bouillait de découvrir ce que Kepesk pourrait lui révéler.

Quand le draconide repris son histoire, une fois servi, Aroan avait le souffle court et le coeur qui battait la chamade. Le draconide commença son histoire, et les souvenirs semblait émerger dans la mémoire de l’ancien en même temps que son ami racontait plus en détail leurs aventures. Quand Kepesk mentionna l’homme qui les avait guidé aux ruines, Aroan eu un flash soudain.

- Gordon. Il s’appelait Gordon, c’est bien ça ?

Kepesk opina d’un petit mouvement de tête en continuant son histoire. Oui Gordon. Le pauvre homme était transi de peur à l’idée de pénétrer dans les ruines… et en était mort soudainement. Le désespoir s’était abattu sur le petit groupe à ce moment là. Le dernier rescapé de la colonie, mort. Cet homme qui avait survécut des mois tout seuls, luttant contre ses anciens camarades revenus des limbes sous forme de cadavres vivants. Aroan se rappela les efforts de Nyënor pour remonter le moral de la petite troupe. La petite troupe... Il revoyait des silhouettes, croyais se rappeler leurs visages, leurs noms ou leurs voix. Il y avait une elfe que Nyenor avait connu mais qui accompagnait Kepesk, et un nain… A ce moment de désespoir ultime, Nyënor avait touché le coeur de l’ancien et lui avait redonné espoir. Aroan avait trouvé le courage d’échanger un baiser avec le Capitaine elfe. Distraitement, le jeune amphibien porta les doigts à ses lèvres, qui lui semblèrent brûlantes tout d’un coup.

Mais Kepesk continuait son histoire. Et tout revenait petit à petit. Bien sur les souvenirs étaient flous, les images voilées. Seuls quelques détails particulièrement vifs lui revenaient. Les sarcophages anciens, la magiamit noire… Comment avait-il pu oublier tout cela ? Les répercutions, sur leur histoire, sur les possibilités en terme de magie. C’était presque inconcevable. Vu ce que les humains faisaient actuellement de la magiamit normale, que pourraient ils faire de cette magiamit noire instable ? Aroan se souvint soudain de la sensation très désagréable que cette magiamit possédait au touché. Une vibration, un bourdonnement malsain. Seulement, le récit de Kepesk était incomplet, et les détails importants de cette affaire échappaient encore à Aroan. Mais il en avait la certitude, il avait mis le doigt sur l’un des mystères de l’éternel sommeil des anciens. Il fallait prévenir Ô Ûnroden.

Kepesk continuait et évoqua la fin de ses souvenirs, et la présence d’un avatar très puissant. Oui, Aroan se rappelait vaguement. Il y avait une présence parmi eux. Lihuzane lui avait parlé grâce à la magie. Lili… Elle était à leurs coté autant qu’Aroan se souvienne. Mais qu’étaient devenus les autres ? Nyénor, le nain et l’autre elfe ?

Le récit de Kepesk apportait autant de réponses que de nouvelles questions, plus douloureuses encore.

Aroan se leva à la fin de l’histoire de Kepesk et alla l’enlacer. Ouvrant ses grands bras, il entoura le corps large et écailleux de son ami sur sa poitrine et ferma les yeux, refoulant un nouveau sanglot.

- Merci mon frère, merci. Merci de m’avoir raconté la vérité et de m’avoir éclairé.

Il resta un instant comme cela, avant de s’écarter de Kepesk d’un pas en lui souriant et en lui décochant un coup de poing amical dans l’épaule.

- Si tu as fini de manger, allons trouver l’oracle d’Yla. Viens.

Les deux compagnons payèrent leur note et sortirent de l’auberge. Ils prirent tout deux la direction des quartiers religieux. Aroan guettait la moindre trace bleutée luminescente dans la foule. Il avait une chose faire et il devait trouver un frère Ereryn à qui parler avant d’arriver à l’oracle.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: 1. Retrouvailles en eaux profondes    Dim 5 Avr - 20:49

Aroan - vigilance : 9

Aroan et Kepesk ignoraient quelle heure il pouvait bien être. Au bout de leurs perches aux arabesques, les torches exhibaient toujours un feu jaune-orangé, ce qui signifiait que c'était encore le jour, dehors.

Une foule dense battait le sol nivelé de la Grande Traverse, sous les yeux des quelques Gardes Royaux qui allaient par deux aux divers carrefours de la vaste allée souterraine.

Aroan scrutait les passants. Il ne lui fallu pas longtemps pour trouver ce qu'il cherchait. Nettement plus petite que lui, l'ancienne en question était aussi sans aucun doute plus âgée de plusieurs années. Elle avait la peau gris-bleue, les tentacules arrangées en un chignon et portait une robe simple mais de bonne facture.
A ses cotés se trouvait une humaine. Soixante ans passés, les cheveux grisonnants et très maquillée, elle était vêtue d'une robe et d'un chapeau très lourdement ornementés, en plus de nombreux bijoux. Non loin d'eux, Aroan pouvait aussi voir trois hommes. Droits, rasés de frai et avec des épaules de taureaux, ils arboraient tous une épée à leur coté, il ne faisaient aucun doute qu'ils étaient des gardes du corps.

La vieille femme conversait de bonne humeur avec les commerçants d'une boutique de céramiques et de poteries. L'ancienne attendait, un peu à l'écart.

Hrp : votre rp est très bien comme ça, rien à retoucher !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Aroan
Aventurier
avatar

Messages : 1042
Date d'inscription : 04/11/2013

MessageSujet: Re: 1. Retrouvailles en eaux profondes    Lun 6 Avr - 20:00



Aroan n’eut pas de peine à repérer quelqu’un de sa race au milieu de la foule.  Marquant un temps d’arrêt, il étudia les personnes que l’ancienne accompagnait.

- Foutre !

Il faudrait la jouer fine. Tout indiquait que l’ancienne d’un certain âge était la suivante de la riche humaine. Et que les trois gardes du corps ne le laisseraient pas s’approcher de trop. L’ancien se retourna vers le draconide et avisa son allure imposante. Un sourire naquit sur les lèvres d’Aroan.

- Kepesk, je te demande une minute. Reste en arrière le temps que je dise un mot à cette ancienne là.

S’avançant d’un pas léger, Aroan plaqua un sourire avenant sur son visage. Une chance que l’ancienne soit un peu en retrait. Dans sa position, elle ne pouvait sûrement pas lui être d’une grande aide, mais c’était la seule solution qu’Aroan voyait pour l’instant. Il adressa une prière muette aux astres lumineux, jurant de déposer une offrande tout à l’heure pour les remercier.

- Ma tante ? C’est bien toi ? Quelle surprise ! Tu me reconnais ? C’est moi Aroan, le fils de ton frère Arob ! Quelle surprise de te voir ici !

Aroan se tenais à distance polie de l’ancienne, lui adressant un sourire chaleureux avec un signe de la main timide. Il espérait quelle tilte sur sa façon de prononcer le mot frère qui en appelait à la solidarité entre anciens. Peut-être même quelle connaissait les parents d’Aroan ?

Avant d’en dire plus, Aroan guetta si l’ancienne réagissait favorablement à la manière dont Aroan l’avait abordée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: 1. Retrouvailles en eaux profondes    Mer 8 Avr - 21:39

Aroan - Barratin : 25
Vieille femme - Volonté : 89



L'ancienne regarda Aroan avec des yeux en soucoupe. Le prospecteur ne l'avait jamais vue auparavant, elle s'était probablement réveillée il n'y avait pas si longtemps.

Derechef, les trois armoires à glace bandèrent leurs muscles en mettant la main sur le pommeaux de leurs épées, mais la vieille femme fut bien plus rapide qu'eux. Elle se retourna vers les deux Anciens. Elle avait un visage poudré de blanc, des yeux bleus clairs et des cheveux largement grisonnants.

— Ma chérie ! S’exclama t-elle avec une voix aussi enjouée que stridente. Vous m'aviez dit que vous n'aviez aucun parents connus ! Ah mais votre mémoire défaillante vous jouais de nouveaux tours, j'imagine. Comme il est beau, ce grand amphibien ! C'est donc votre neveu ma chérie ? Aroan, c'est cela ? Je suis la Baronne de Trya, sœur du Sir Théobald Baelmark, cela doit vous dire quelque chose j'imagine. Que faites-vous donc ici mon brave ?

Derrière, les trois gardes haussèrent les épaules et retournèrent à leur observation des alentours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Aroan
Aventurier
avatar

Messages : 1042
Date d'inscription : 04/11/2013

MessageSujet: Re: 1. Retrouvailles en eaux profondes    Jeu 9 Avr - 22:08

La journée prenait un tournant vraiment bizarre...

L’ancienne ne semblait pas réagir aux sous-entendus d’Aroan. Et pire que ça, la bourgeoise se mêla de la conversation. Heureusement, les trois balourds ne firent pas mine de broncher.
Sans se départir de son sourire charmeur qui avait fait fondre plus d’une créature dans les tavernes, Aroan se retourna vers la noble humaine et tenta de rebondir sur ce que disait cette Baronne de Trya. Les rouages s'emboîtèrent un peu lentement dans l’esprit du jeune ancien, mais si Théobald n’éveillait pas la mémoire d’Aroan, le nom de Baelmark lui disait quelque chose… Mais quoi ?

Aroan fit une courbette pour saluer la Baronne et s’approcha pour lui rendre l’hommage d’un baisemain.

Boniface !

- Baronne, vous me flattez ! C’est un honneur de vous rencontrer ! Bien sur que je connais votre frère, de réputation ! Mais j’ai surtout entendu parler du seigneur Boniface ! Qui à Hiloroth n’a pas entendu parler de l’héritier Baelmark, si aimé du peuple !
Quand à savoir ce que je fais ici, Baronne, je m’en vais rendre hommage aux astres dans le quartier des temples. Je suis rentré de peu d’une expédition qui m’a tenu éloigné de notre chère ville pendant plusieurs mois et je voudrais les remercier de m’avoir guidé tout au long de ce périple.


Aroan lança un coup d’oeil à l’ancienne, espérant que sa petite comédie ne lui joue pas trop de tours.

- C’est peut-être à cause de ma longue absence que ma tante ne m’a pas reconnu… J’ai espéré que ces derniers mois lui rendent ses facultés. Je m’en vais déposer une prière aux astres, s’ils veulent bien intercéder en sa faveur pendant que je serai aux temples. Il est malheureusement fréquent que ceux de mon peuple oublient certaines choses plus que d’autres… Quand à ne pas avoir de famille du tout, c’est bien compliqué, nous sommes tous plus ou moins apparentés les un aux autres, dans notre communauté ! Mais je suis heureux pour elle qu'elle ai trouvé la compagnie et la protection d'une dame de qualité.

Tentant son va-tout, Aroan lança sa dernière carte, en espérant se débarrasser de la petite troupe tout en essayant de mener son plan à bien.

- Quoi qu’il en soit, je dois prendre congé, ma Dame, et je ne voudrais pas vous retarder plus dans vos activités. Ma tante ? Si vous croisez notre ami commun Ô Ûnroden dans l’heure, pouvez vous lui demander de me rejoindre instamment au temple d‘Yla ?

Se tournant à nouveau vers la Baronne, Aroan esquissa une révérence.

- Ce fut un honneur, Baronne.

L’ancien s’apprêtait à faire volte-face pour repartir au plus vite dans les rues en compagnie de Kepesk.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: 1. Retrouvailles en eaux profondes    Dim 12 Avr - 19:16


La Baronne rattrapa le bras d'Aroan, sans force ni méchanceté, mais avec une certaine fermeté.

— "Ah mais notre joli oiseau veut s'envoler comme il est venu ! S'exclama-t-elle avec un accent stridulent. Non non... Votre neveu n'a pas l'air de mesurer la joliesse de son allure, ou il est trop bien élevé pour l'admettre.

Ah ce sont des personnalités comme la vôtre qu'il faut à la cours pour dépoussiérer les lieux. Tout est si ennuyeux depuis la chute de Falryn... Mais vous autres Anciens, vous êtes la vie, la nouveauté, la fraîcheur ! Vous me parlez de mon fils, c'est un brave petit, brillant, sans vrai, mais un politicien, comme tous les autres !

Tout ça est plus assommant que le conseil des finances... Heureusement que j'entretient mon entourage, moi. Mon "petit théâtre des gens remarquables" comme je le nomme. Voyez vous, j'ai trouvé votre tante Ozzia il y a deux semaines. Aimable, intelligente, elle a toujours quelque chose d'intéressant à dire, et c'est une magicienne très douée par dessus le marché ! Mais je ne vous apprends rien j'imagine.

J'ai intégré Ozzia dans mon petit théâtre. Officiellement, c'est ma servante mais en réalité, elle est devenue une véritable confidente ! Il y a aussi cet elfe à la plastique parfaite que j'ai rencontré dans le temple d'Eventorn, et ce couple de jongleurs Justes,  si atypiques, si drôles ! Et aussi...

Oh je... Il faut que vous veniez aussi. Ils n'ont jamais vu d'Ancien aussi grand et assuré que vous, là haut. Le Grand Bal masqué, vous n'ignorez pas que c'est cette semaine ? Il faut que vous veniez...


— "Ô Unroden sera là... se permit de dire la servante Ancienne en regardant Aroan avec un air complice.

— Oui, oui bien sûr ! Tout le monde va vous prendre pour lui, j'en suis persuadée, ça va être d'un amusement ! Tout le gratin sera là, le Roi, la Princesse, les Barons, le riche Hélias, et même les princesses de Port-Yalha ! Je peux vous faire entrer sans soucis, il me reste des invitations que j'avais destiné aux maîtres orfèvres du Creuset, mais ces Nains sont si ennuyeux !... Vous serez d'une toute autre prestance, je le sens tout de suite, et j'ai un sacré don pour cela".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Aroan
Aventurier
avatar

Messages : 1042
Date d'inscription : 04/11/2013

MessageSujet: Re: 1. Retrouvailles en eaux profondes    Lun 20 Avr - 16:59

Mortecouille.

Il était une mouche dans le pot de miel, voilà ce qu’il était. Qu’elle bonne idée d’avoir adressé la parole à cette ancienne, vraiment. S’il avait pu, Aroan se serait donné des claques sur la tronche là, en pleine rue. Mais il se retint de justesse et conserva un sourire poli étalé en travers de la figure.

Il serra un peu les dents quand la baronne mentionna son “petit théâtre des gens remarquables”. Comme si cette riche personne collectionnait des babioles, alors qu’il s’agissait de personnes. Mais elle avait l’air de quand même beaucoup estimer ses “babiole” et d’en prendre grand soin, c’était déjà cela.

Il apprit ainsi dans la conversation le nom de sa tante. Un bon point.

Mais une autre parole de la baronne capta totalement l’attention de l’ancien. Le bal masqué.

Ohé ohé.

S’il avait lieu dans quelque jour, c’était à la fois très proche et très loin dans le temps. Non il ne pourrait pas attendre jusque là pour croiser Ô Ûnroden. Il serait sûrement très occupé ce jour là, et il ne pouvait pas laisser passer autant de temps… mais la mention du Roi, de la princesse et ‘un certain conseiller Hélias pouvait être tout à fait intéressante. Il eu du mal à contenir son émotion à l’évocation du conseiller et ne put s’empêcher de jeter un coup d’oeil vers Kepesk qui était resté en arrière. Aroan ne savait pas si son ami avait entendu la conversation, et avait peur de sa réaction, vu le ressentiment qu’il avait évoqué tout à l’heure.

- Oh quelle excellente nouvelle Baronne ! Bien sûr, je serais honoré de vous rencontrer ce jour là. J’espère que nous pourrons nous y croiser, si vous nous donnez un coup de pousse pour y participer. J’ai dit nous ? Pardon, je parle trop vite. Voici mon ami Kepesk.

Aroan tendit une main gracieuse vers le draconide.

- Kepesk Stormborn, Capitaine de vaisseau et explorateur comme moi, il m’a accompagné lors de ma longue expédition. C’est mon ami.

Aroan se retourna vers la baronne et Ozzia.

- Quoi qu’il en soit Baronne, je ne pourrais pas attendre ce jour là pour rencontrer Ô Ûnroden, il sera de toute façon bien trop accaparé j’imagine. Je vais devoir vous laisser, vraiment. Ce fut un honneur…

Une nouvelle fois, Aroan exécuta une courbette pour saluer la Baronne.

- Mais comptez sur ma… sur notre présence au Bal !

L’ancien attendait que la riche aristocrate le libère pour continuer vers le temple. Et priait Yla qu’Ô Ûnroden passe par là par l'opération des Erelith…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: 1. Retrouvailles en eaux profondes    Jeu 23 Avr - 21:08


Devant l'introduction de Kepesk, le sourire de la Baronne s'étiola en une moue ridée.

— "Je... votre ami ? Un... Draconide ? Par Eventorn mon petit, voyons... Vous n'êtes pas sérieux... Surjouant la déception elle analysa d'un œil sévère le navigateur.

Un explorateur, vous dites... J’espère qu'il ne s'agit pas là d'une de ces racailles des mers.

Elle soupira longuement.

Enfin, il ne sera pas dit que je suis obtuse. Les explorateurs ont souvent des choses à raconter, tout Draconide puissent-t-ils être... J'ose juste espérer que cet individu ne mettra pas la pagaille à notre beau bal... Mais je vous fait confiance Aroan. Tant que vous m'assurez être de la fête, tout va pour le mieux.

Vous direz aux valets postés aux portes du palais que vous venez de ma part. Mais attention, n'oubliez pas d'être costumé et masqué ! Surtout pour votre... ami pirate, prévoir un déguisement des plus amples et couvrants sera le mieux, j'imagine.

A très bientôt mon cher petit, j'ai hâte de vous présenter au reste de mon Petit Théâtre !"


Sur ces derniers mots, la Baronne tourna les talons et, encadrée par ses trois colonnes de muscles, elle s'éloigna lentement parmi la foule. Ozzia jeta un regard mystérieux à Aroan puis s'en alla suivre sa maîtresse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Aroan
Aventurier
avatar

Messages : 1042
Date d'inscription : 04/11/2013

MessageSujet: Re: 1. Retrouvailles en eaux profondes    Mer 29 Avr - 11:12


Le jeune ancien se pétrifia en entendant les paroles glaçantes de la Baronne à l'égard de son ami… du simple fait de sa race draconide. Comment Hiloroth avait-elle pu changer autant en si peu de temps ? Sans pouvoir s’en empêcher, il lança un coup d’oeil meurtri à Kepesk, ravalant sa salive.

- Je vous assure, vôtre Grâce, que Kepesk est un honnête et courageux capitaine, qui travaille pour la grandeur de la Couronne.

En un sens, ce n’était pas faux du tout, puisque l’expédition avait bien été commanditée par Hélias pour le compte de Balithar, pour une aventure de reconnaissance.

Mais les mots maladroitement bafouillés par Aroan ressemblaient à une pitoyable excuse quand ils sortirent de sa bouche.

Et la Baronne tourna les talons en leur laissant ses dernières instructions.

Ses derniers mots flottèrent encore quelques temps dans l’air. Décidément, cette notion de “Petit Théâtre” de la Baronne de Trya lui restait un peu en travers de la gorge. Il soupira longuement alors que la petite troupe s’éloignait dans la foule de la rue.

Aroan avait la tête qui lui tournait. Il laissa un temps son coeur ralentir. Qu’avait il fait en apostrophant Ozzia ? Il se demandait ce que Kepesk pensait de l’échange, et connaissant le tempérament entier de son ami, il craignait un peu sa réaction.

L’autre solution était d’oublier cette rencontre, de ne jamais se présenter au bal et de continuer leur chemin.

Depuis la veille, les événements s’enchaînaient et se percutaient comme un troupeau de pikund enragés. Les mains sur les hanches, les tentacules luisantes, la sueur coulant dans son dos, Aroan se retourna lentement vers Kepesk et le rejoignit en quelques pas lents.

Il dévisagea longuement le draconide, cherchant à percer les sentiments qui passaient dans ses prunelles dorées. Aroan ne put complètement deviner ce qui se jouait sous le masque d’écaille du reptilien.

- Bon. Bah… qu’en penses-tu ?

Aroan se grattait le crâne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kepesk
Aventurier
avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 03/01/2015

MessageSujet: Re: 1. Retrouvailles en eaux profondes    Ven 1 Mai - 20:24

Kepesk était resté dans son coin bien tranquille pour ne pas trop attirer l’attention plus qu’il ne le fallait sur sa personne. Depuis qu’il était de retour, Hiloroth n’avait pas arrêté de l’impressionner … mais pas en bien! Il pouvait tenter de s’attendre à tout, mais il se doutait bien que la ville des Hommes lui réserverait encore des surprises. Si La Vague le voulait, quelques surprises seraient bonne, mais il ne se leurrait pas … il savait très bien qu’elle c’était radicalisée. Il se demandait bien ce qui avait pu autant changé la mentalité des gens surtout envers les Anciens. Pour les Draconide, depuis le retour des Dragons, il y avait une certaine méfiance, mais là c’était tout simplement horrible!
 
Les Anciens quant à eux … dans ces souvenirs, ils étaient quand même très bien traité avant son départ sur l’Odysseus … alors que pouvait-il s’être passé pour que leur situation devienne si insoutenable … Enfin, son partenaire de voyage devait se poser la même question depuis qu’il c’était réveillé!
 
(Cela fait combien de temps que nous avons quitté Hiloroth? Sommes-nous parties des mois, des années voir? Je ne semble pas avoir tant vieilli que ça … mais si le temps ne se déroulait pas de la même façon sous la barrière? Aaaa tant de question et personne qui n’est capable d’y répondre, c’est frustrant!)
 
Justement quand il avait cette pensée en tête, le Navigateur entendit un nom … qui ramena à lui des souvenirs bons et mauvais. Hélias … Étrangement, il n’y avait plus le titre de Conseiller, mais c’était peut-être une simple façon de parler de la dame … C’était cet homme qui avait commandité leur enlèvement … c’était lui qui lui avait offert de prendre la barre de l’Odysseus pour une mission pour la Couronne … c’était lui qui avait donné comme mission secondaire à Aeralrim de tuer tous ceux qui seraient un problème sur l’île … l’équipage compris si nécessaire. Lui! Il serra les poings instinctivement, mais tenta tout de même de garder une expression faciale neutre malgré ses sourcils qui s’étaient froncés.

Puis, vint le moment où Aroan parla de lui à la Dame. C’était bref, sans trop embellir, juste pour le mettre sur son bon jour. Pour aider un peu son compagnon, Kepesk se détendit un peu et salua d’un hochement de la tête la Dame et ses gardes. Hélas, la réputation et les préjudices des Draconides était plus forte que sa bonne volonté visiblement, mais Kepesk ne s’en offusqua pas trop cette fois-ci. Il avait maintenant un objectif en tête et qu’importe ceux qui se mettraient sur son chemin, il démontrerait à la population d’Hiloroth que Kepesk Stormborn n’était pas fait de la même trempe que la majorité des Draconides peuplant Arathiel.
 
Puis son compagnon revint vers lui … finalement, les deux n’étaient pas plus avancé sur ce qu’Aroan voulait faire au début, mais ils avaient quand même obtenu des informations intéressantes. Aroan avait sans aucun doute la sympathie de la Dame, voir un peu trop d’un certain point de vue, et c’était toujours une bonne idée d’avoir des contacts à deux ou trois endroits.
 
 « Que dire … j’ai l’impression qu’elle considère votre peuple comme un peuple faible, mais fascinant … à domestiquer et elle considère mon peuple comme une race canine qu’on devrait museler, voir faire disparaître. À part ça … elle semble plutôt avoir des contacts importants dans la ville pour pouvoir être invité au bal donné par la Couronne. Si tu veux mon avis, il faut y aller … Hélias est relié à notre expédition mine de rien et même si j’ai des comptes à régler avec lui, il est beaucoup plus important pour moi de savoir ce qu’il se passe et retrouver mon équipage que lui arracher deux ou quinze dents avec ce qu’il avait demandé à Aralrim.


 Nous n’avons pas le choix … nous devons accéder à ce bal. Mais je ne sais pas pour toi … mais moi ma bourse est pas mal vide … alors je ne sais pas où je trouverais les drucks pour m’acheter un costume  … Tu crois qu’ils en louent à certains endroits? »
 

C’était une question lancé en l’air, mais le nœud du problèmes restaient …

_________________
"il faut aller à l'avant de la tempête!", Kepesk-Navigateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aroan
Aventurier
avatar

Messages : 1042
Date d'inscription : 04/11/2013

MessageSujet: Re: 1. Retrouvailles en eaux profondes    Mar 5 Mai - 12:35


Kepesk confirmait ses dires. Ils iraient donc au bal. Aroan ne savait pas trop dans quoi ils s’embarquaient, mais il était presque heureux de s’inviter à une fête aussi courue ! Il essaierai d’oublier ses soucis quelques minutes ce jour là, mettant de coté son inquiétude pour ses amis avec l’aide d’un verre de bon vin, en séduisant une jolie créature. Il y avait bien trop longtemps qu’il n’avait plus profité de plaisirs charnels. Depuis qu’ils avaient débarqués sur l’île, il ne se rappelait que le chaste baisé échangé avec Nyenör. Et si les bribes de souvenirs qui lui restaient était juste, cela pouvait remonter maintenant à des semaines. Ils avaient ensuite exploré la cité souterraine et été fait prisonniers pendant un temps indéterminé. Et puis qui sais combien de temps avait prit son retour jusqu’à Hiloroth ? Autant qu’il en sache, il pouvait bien être apparut par magie d’un clignement d’oeil ou rapatrié à pied pendant des semaines, maintenu inconscient… Seuls les caresses de Mélissandre à bord du Libre-souffle lui laissait une impression durable, mais cela lui paraissait une éternité. Si les ennuis ne lui étaient pas tombé dessus comme les dragons sur Arathiel, Aroan aurait déjà poussé la porte de Maîtresse Shalita, à l’antre du SerVice dès son réveil ce matin. Et si un jour il espérait partager ces moments de félicité avec l’objet de son amour, Aroan avait à faire.

Soudain, la mission confiée par Ô Ûnroden lui paru tellement secondaire.

Démêlé l’ambroglio politique entre les anciens, les argentés et la couronne semblait décourageant. Mais Ô Ûnroden lui avait aussi dit que l’effacement de ses souvenirs sur l’île cachaient quelque chose de plus grand, et qu’il devait se rendre au temple d’Yla pour y voir plus clair. Et si on cherchait à effacer quelque chose de sa mémoire, c’est qu’il y avait une chose importante qu’il avait vue. Kepesk en était il aussi victime ? Car si lui se rappelait mieux qu’Aroan leur séjour sur l’Île, ses souvenirs s’arrêtaient net également face à une entité mystérieuse. Après, plus rien. La même personne, ou la même organisation devaient être derrière ça. Qui pouvait donc manipuler les souvenirs. Quoi qu’il en soit, c’était lié à la mission sur l’île, à leur retour ici même, donc à la mission de la couronne et à ce qu’Hélias avait commandité. On en revenait au bal. Apprendre quelque chose de l’oracle ne pourrait que les aider face au conseiller. Donc il fallait suivre les recommandation d’Ô Ûnroden. Tout était à la fois si simple, et si compliqué…

- Je donnerais n’importe quoi pour une cigarette de Nenessia…

Aroan avait soupiré tout haut, oubliant de répondre à son ami qui le dévisageait toujours.

- Reprenons : Ô Ûnroden m’a demandé d’aller au temple d’Yla rencontrer l’oracle, voir qui  se cache derrière l’effacement de ma mémoire. Grâce à toi j’en ai recouvré une partie, encore que, mais nous avons tout deux oublié la fin de notre aventure et notre retour. Pourquoi ? Ô Ûnroden est convaincu que quelqu’un ne veux pas qu’on se souvienne de quelque chose. Il ne sais pas à quoi c’est lié, mais pour qu’on prenne autant de soin à sous effacer notre mémoire, c’est qu’il y a quelque chose d’important. Il pense que l’oracle peut nous aider.

Aroan leva un doigt de sa main droite.

- Hors nous savons d’Hélias organisait cette expédition pour la couronne, et d’après toi, il avait aussi en parallèle prévu de tous nous faire exécuter. Pourquoi ? Mystère.

Aroan leva un second doigt.

- On a la chance de pouvoir le rencontrer cette semaine. La Baronne n’a pas dit demain, elle a dit “cette semaine”. Ça nous laisse le temps de trouver un truc à se mettre - et entre nous, j’ai quelques idées…

Aroan leva un troisième doigt tout en adressant un sourire coquin plein de sous-entendus à son ami.

- Nous avons le temps de passer voir l’Oracle. Nous nous renseignerons sur la date du bal sur place et nous trouverons un déguisement ensuite. Mais si par miracle l’Oracle peut nous aider à nous souvenir de quelque chose, ça n’en sera que mieux pour nous le jour du bal ! Tu ne crois pas ?

Aroan avait levé un quatrième doigt et regardait son ami d’un air interrogatif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

1. Retrouvailles en eaux profondes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes d'Arathiel :: Le coin RP :: Anciennes Aventures :: Souvenirs oubliés-