AccueilAccès au siteRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 IV. Retour à la crasse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: IV. Retour à la crasse   Sam 21 Mar - 11:50

— "Je perçois une tension au sein de notre groupe potentiellement contre-productive, risqua Parchessim avec une voix aiguë.

Ils étaient trois en plus de l'Homme-serpent, à finir de se préparer aux portes de l'Ordre ; Eric, Sethis et Dilica, et personne n'avait l'air de s'apprécier. Dilica gardait ses distance avec Sethis, Eric tournait toujours le dos à Dilica et ne lui parlait jamais directement.

On avait finalement réussi à dénicher deux costumes de Furets à Eric et Sethis. Parchessim était parvenu à mettre la main sur une certaine Beredotte, une magicienne quasiment anonyme qui avait quelques dons — très discutables — en matière de tricots magiques. La femme rondelette avait été ravie d'être mise à contribution pour une mission importante, mais le résultat était loin d'être parfait : plusieurs lignes manquaient, les coupes n'étaient pas bonnes. le blason des furets brodé sur la poitrine ressemblait plus à une banane à demi épluchée.

— 'Pas d'importance, avait dit Fedor Astorius. La Couronne n'a jamais dépensé fort pour les Furets, ils sont tous habillés de torchons. Ça ne sera que plus réaliste."

Avant de quitter l'école, Parchessim avait conseillé de ne pas mettre les costumes de Furets avant d'arriver tout proche du barrage vers la Fourmilière. On ne croisait jamais de milicien dans les rues de la ruche, pas aussi loin. En voir ici aurait attiré l'attention. Selon lui, le mieux serait de se changer chez lui, tout près du barrage. Eric avait passablement mal pris les conseils du Smilly, lui rappelant que c'était lui le meneur de la mission, mais il avait validé l'idée.  

En parlant du meneur, Eric avait laissé sa grande bure de Garde de Quartz derrière lui, optant pour une tenue en chanvre plus commune. Avec autorité, il avait enjoint à Sethis de coiffer ses cheveux d'une autre manière car si Alf ne l'avait jamais vu, il était quand même probablement recherché par les gens des Gorges Humides.

"— Il n'y a pas de tension, répondit brusquement Eric. Faites ce que je vous dis, et tout ira bien. Avec l'Essence, je nous protège. Je sonde magiquement les alentours pour vérifier que personne ne nous épie. J'ai aussi dressé plusieurs barrières pour empêcher d'éventuelles tentatives magiques de repérer Sethis. Donc restez près de moi. Maintenant en avant. Nous devons passer dans la Ruche dans moins d'une heure."

Eric sembla attendre l'accord de son équipe. Parchessim, lui, dégluti péniblement en regardant vers le ciel, où plutôt la voûte poussiéreuse du tunnel qui menait vers l'Ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Dilica Beodan
Aventurier
avatar

Messages : 307
Date d'inscription : 11/10/2014

MessageSujet: Re: IV. Retour à la crasse   Jeu 26 Mar - 21:49

Dilica en avait plus que marre de ces gamineries. En mission importante, loin des bruits de couloirs, leurs chef n'avait rien d'autre à faire que de l'ignorer telle une pestiférée.
S'efforçant de prendre son rôle de conquérante de retour en territoire allié, elle persifla Eric, tant qu'elle le pouvait :
"D'ici une heure, tu seras censé être mon homme de main, aussi, n'oublie pas de me parler directement et arrête de demander à notre prisonnier de me donner tes instructions, ça fera toujours plus réaliste !"
Elle se demandait comment ils pourraient passer la nuit, alors qu'aucun d'entre eux n'avait la moindre motivation à sauver la peau des autres ...

hrp:
 

_________________
Ma fiche de personnage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sethis
Aventurier
avatar

Messages : 900
Date d'inscription : 02/06/2014

MessageSujet: Re: IV. Retour à la crasse   Sam 28 Mar - 18:20

La journée de la veille avait été d'une platitude trompeuse : sous ses couverts de temps mort, Sethis en avait profité pour redécouvrir les nouveaux locaux de l'Ordre sans que jamais ne le quitte cet étrange sentiment, une respectueuse nostalgie mêlée d'indignation, d'impatience et de regrets, réminiscence d'un temps ancien et de tous oublié.

Aujourd'hui cependant, il n'était plus question de souvenirs ou de repos, et la mission qui lui était échue ainsi qu'à son petit groupe n'avait rien à voir avec une promenade.
Ainsi qu'Eric le lui avait suggéré – quoiqu'avec autorité – le nécromancien s'était apprêté différemment des autres jours et arborait désormais une coupe nonchalante, rabattue vers l'avant, ses cheveux lui masquant le front et retombant presque jusque devant les yeux, ce qui ne manquait pas de lui donner l'air benêt, comme le lui avaient bien fait comprendre les nombreux regards à la volée qu'il avait pu surprendre depuis ce matin tandis qu'il rejoignait les autres devant les portes de l'Ordre.
Les autres … ils se parlaient peu entre-eux, et à l'exception de Parchessim, le médecin n'appréciait particulièrement aucun des membres de son groupe. L'homme-serpent justement, d'un tact qui lui est propre, fit part de cet état de fait, manifestement inquiet quant à la tournure que prendraient les événements si la compagnie ne s'accordait pas au cours de cette dangereuse opération ; le garde de Quartz et meneur de l'équipée avait néanmoins coupé court à toute complainte d'un air bourru, peu enclin à se laisser marcher sur les pieds. La roublarde quant à elle y alla de son petit sarcasme habituel. Sethis, lui, se contenta de hocher la tête d'un air résolu, indiquant qu'il était prêt à partir.

_________________
« Cesser d'apprendre, c'est cesser de vivre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: IV. Retour à la crasse   Dim 29 Mar - 14:19

Eric foudroya Dilica du regard et ses dents grincèrent. Il jeta un œil à l'assistance, avec l'impression de s'assurer que cet élan de révolte ne contaminait pas le reste du groupe. Mais Parchessim regardait ses pieds et Sethis était aussi taiseux qu'un cailloux.

Le groupe quitta définitivement l'orée de l'Ordre et s’engouffra dans les rues déjà peuplées de la Fourmilière. Les passants de tout âges, sexes et races confondus évoluaient sous les lanterne qui n'étaient plus bleues mais brillaient d'un jaune-orangé tout à fait habituel. On leur lançait parfois des regards, mais sans plus d'insistance que des gens qui se croisent dans une rue.

Ils arrivèrent très vite dans le quartiers de tunnels que Dilica et Sethis connaissaient déjà, là où habitait Parchessim. A quelques mètres de l'entrée de la dite habitation, Eric s'arrêta.

— "Je vais dresser une Mer de sûreté autour de nous. Un enchantement qui nous avertira si une personne mal intentionnée s'approche à moins de cent pas de nous. Entrez déjà. Je vous rejoins dans un instant."


L’intérieur de la grotte était telle qu'ils l'avaient laissé la dernière fois. La salle principale paraissait plus spacieuse sans le fourbi que Parchessim avait rapporté à l'Ordre. Les deux passage sur les cotés ouvraient sur la chambre et la salle d'eau. Une odeur désagréable flottait dans l'air, la table et la chaise au centre de la pièce étaient rougies de sang séché.

Une fois l'épaisse porte refermée derrière le trio, le propriétaire des lieux siffla avec sa langue fourchue. Chez les hommes serpent, c'était souvent la manifestation d'une contrariété, d'anxiété ou autre émotion négative. Il se retourna vers les deux humains avec un air penaud et hésitant :

— "Heu... N'est-il pas possible d'évoluer vers une coopération plus positive au sein de notre groupe ? Je sais que vous avez tous les trois vos raisons d'avoir du ressentiment. Je... heu, je ne veux pas paraître dirigiste ou désagréable, mais ne pourriez-vous pas mettre vos tensions de coté, au moins le temps de cette mission ?

Le Smilly dégluti péniblement. Il semblait atrocement gêné par ses propres propos.

Eric Calaan est un garde droit et autoritaire, cela c'est un fait indéniable. Mais ce n'est pas un mauvais Ria, loin s'en faut. Cette mission, c'est un test pour lui, comme pour vous. Lönria Astorius raisonne comme cela, il ne donne pas de responsabilité aux personnes sans raisons. Eric est un Grand-Garde, mais il n'a jamais commandé aucune mission d'importance. Je crois pouvoir affirmer qu'il joue ici une possible promotion au sein de l'Ordre de Quartz, aussi je comprend son anxiété et ses possibles excès de zèle.

L'Histoire est percluse d'un nombre invraisemblable de Mission de l'Ordre, mais aussi d’expédition où de campagnes de guerre royales ratées à cause d'une simple mésentente entre leurs acteurs. Mes papiers pourraient vous en citer des dizaines. Alors... Ne peut-on pas tous faire un effort ...? Pour travailler ensemble vers un même objectif ?... S'il vous plait ?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Dilica Beodan
Aventurier
avatar

Messages : 307
Date d'inscription : 11/10/2014

MessageSujet: Re: IV. Retour à la crasse   Dim 29 Mar - 23:42

La jeune femme entra dans la demeure de Parchessim, ne pouvant s'empêcher de penser au concours de circonstances prodigieux qui l'avait poussée dans les événements de ces derniers jours. Dire qu'elle aurait dû être tranquille à déposséder des idiots de furets de leurs soldes, profitant également d'un passe pour venir dans ce quartier en toute quiétude pour dormir sur ses deux oreilles !

Écoutant le propriétaire des lieux en affichant une mine revêche, Dilica soupira d'exaspération et répliqua :
"Je crois que vous ne comprenez pas bien ce qui me pousse à défier Eric aujourd'hui. Je ne doute pas qu'il soit un très bon mage, et j'ai déjà pu me rendre compte de sa justesse et de sa droiture, deux qualités qu'à défaut de posséder, je ne peux qu'admirer.

Mais il se trouve que je tiens tout autant que vous au succès de notre mission, ne serait-ce que pour pouvoir sauver ma peau. Hors notre chef de troupe a actuellement un comportement qui nuit à nos chances de réussites, et ce depuis hier. Ce que vous prenez pour une bravade et un refus de l'autorité, n'est ni plus ni moins qu'une tentative de lui rappeler que les bruits de couloirs de votre ordre n'ont pas à jouer sur nos comportements vis à vis de cette mission.


A cause de sa fierté de jouvencelle, j'ai déjà passé toute la journée d'hier à réussir à obtenir de l'équipement qu'il aurait pu me faire fournir en quelques minutes, mais s'il continue à m'éviter comme si le simple fait de me parler portait atteinte à sa vertu, je finirai par lui y coller mon genou. Quitte à me faire un ennemi de quelqu'un que j'apprécie."

_________________
Ma fiche de personnage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sethis
Aventurier
avatar

Messages : 900
Date d'inscription : 02/06/2014

MessageSujet: Re: IV. Retour à la crasse   Ven 3 Avr - 21:49

Parchessim avait raison, il fallait avant tout penser à la mission. Si l'équipée poursuivait sur cette voie, ils courraient droit à la catastrophe et Sethis en était pleinement conscient. Il inspira un grand coup, écoutant d'une oreille distante la voleuse donner son avis sur le sujet ; il en coûtait au nécromancien de devoir travailler avec cette greluche vilipendeuse, mais il lui fallu se rendre à l'évidence, elle n'avait pas complètement tord non plus et semblait, de plus, encline à faire quelques efforts.

Péniblement, le ria ravala sa fierté, et d'une voix un peu penaude, répondit à ses deux comparses :
« C'est vrai, bon, j'admets ne pas avoir mis la meilleur volonté du monde à participer à cette mission. Je m'en excuse. Je comprends qu'une telle responsabilité sur les épaules nous pèse à tous, aussi vais-je mettre de côté nos différents le temps de terminer ce pourquoi nous avons été envoyés. »

_________________
« Cesser d'apprendre, c'est cesser de vivre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: IV. Retour à la crasse   Sam 4 Avr - 11:20


Parchessim inspira comme si il avait été en apnée pendant des minutes. Souriant, il semblait très gêné aussi.

— "Bon, bien, je... Parfait, je crois que tout ira mieux en partant sur des bases saines. Je vais aussi parler à Eric lorsqu'il sera là. Ce n'est pas du tout que je doute de vous, mais cela vaut mieux que ce soit moi qui m'entretienne avec lui, il prendra mieux les choses. Quant à vous même, je... heu, j’espère que je ne vous ai pas offensé... Comme je l'ai dit je ne suis pas un commandeur ou un donneur de leçon... Je veux juste que nous réussissions, je crois qu'il faut couper les racines de genre de mésententes le plus tôt possible, car elles ont tendance à s'étendre et à s'envenimer rapidement..."


A ce moment, Eric entra. Sa haute stature ne lui permettait pas de passer la porte sans se baisser sous l'aposte rocailleux. Il jeta un regard suspicieux à ses trois compagnons et dit sèchement :

— "J'ai dressé les protections nécessaires autours de nous. Mais je pensais que Sethis serait déjà changé et que vous autres réviseriez vos rôles. Je vous rappelle qu'une grande part de la réussite de notre mission va reposer sur la crédibilité de nos mensonges...

Bien, révisons nos plans. Nous devons d'abord mettre la main sur cet Alf. Deux options. Soit nous nous aventurons tout de suite vers les entrepôts du Nain qui se trouvent rue de La Sinueuse. Soit nous allons d'abord aux Pas du Roi nous renseigner auprès des Enfants de la Fourmilière. J'ai choisi la première option. Parchessim, tu m'as dit bien connaître la configuration des lieux et les effectifs qui les gardent. Confirmes-tu ?


— "Je... Oui bien sûr, dégluti le scribe non sans jeter un œil à Dilica et Sethis. J'ai la cartographie précise de chaque bâtiment, le signalement, les rôles et les horaires des hommes de mains de Alf. Mais Eric, je voudrais te dire...

— Plus tard, coupa le Garde. Changeons-nous et profitons du temps que nous avons ici pour étudier les cartes, que je puisse vérifier et ajuster mon plan d'action. Je vais vous expliquer comment nous allons procéder, ouvrez bien vos oreilles."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Sethis
Aventurier
avatar

Messages : 900
Date d'inscription : 02/06/2014

MessageSujet: Re: IV. Retour à la crasse   Mer 8 Avr - 1:09

Gardant à l'esprit sa promesse de bonne volonté, le médecin se fit violence pour ne pas répondre d'un ton acerbe, se contentant seulement de jeter à son tour un coup d’œil inquisiteur au smily avant de s’exécuter en silence.

_________________
« Cesser d'apprendre, c'est cesser de vivre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilica Beodan
Aventurier
avatar

Messages : 307
Date d'inscription : 11/10/2014

MessageSujet: Re: IV. Retour à la crasse   Jeu 9 Avr - 12:19

Dilica ne fût pas surprise de la facilité déconcertante avec laquelle le serpent avait laissé tombé sur idée première. Il n'avait rien d'un meneur, et Eric devrait certainement lui filer une sacrée trouille malgré leur appartenance à un même camp.

D'abord tentée d'attaquer à nouveau leur guide, elle choisit finalement de le laisser raconter ce qu'il avait prévu. Elle aurait alors d'autant plus de matière sur laquelle s'appuyer pour lui faire ouvrir les yeux sans passer pour une crétine qui ne cherche qu'à braver l'autorité. Avec une chance qu'elle estimait très faible, elle n'aurait peut-être même rien à redire et pourrait suivre simplement une idée qui serait bonne.

_________________
Ma fiche de personnage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: IV. Retour à la crasse   Jeu 9 Avr - 19:06

Sethis et Eric avait quasiment finit de revêtir leurs gilets bleu terne aux centres desquels trônait la silhouette approximative d'un furet jaune.

Parchessim animait mollement les feuilles de son énorme grimoire tout en prenant soin de ne rien regarder d'autre que le bout de ses sandales. Une fois tout à fait changé, Eric se redressa et balaya la poussière sur la table d'un geste de la main. Mais il s'interrompit dans son geste brusquement. Il demeura immobile de longues secondes, comme à l’affût d'un son infime.

— "On vient, marmonna-t-il en regardant dans le vide. Il se ressaisit un peu. On vient, la Mer de Sûreté à été franchie par des gens qui nous veulent du mal. Ils sont dix, onze, douze, d'autres rentrent encore... Qu'est ce qu... je...

— Furets, lâcha fatalement Parchessim en sifflant rapidement avec sa langue fourchue. Ils viennent faire le travail que Dilica n'a pas mené à terme. Nous pouvons peut-être les semer dans les ruelles de ce quartier, c'est un vrai labyrinthe.

Eric paraissait complètement pris au dépourvu par la tournure des choses. Il avait les yeux rivés sur la porte d'entrée de la grotte.

— Non... Dit-il hésitant. Je ne veux pas risquer d'être pris sur deux fronts. Barricadons-nous ici... Renversons la table pour nous protéger et repoussons-les... Ce ne sont que de simples hommes, mal équipés, mal entraînés...

Eric commença à s'exécuter, sous les yeux du Smilly qui n'avait vraiment pas l'air d'être emballé par le plan annoncé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Dilica Beodan
Aventurier
avatar

Messages : 307
Date d'inscription : 11/10/2014

MessageSujet: Re: IV. Retour à la crasse   Jeu 9 Avr - 21:56

Dilica se tendit immédiatement. Au vu de la situation, aucune chance de faire croire à leur comédie, leur action était d'ailleurs certainement déjà vouée à l'échec. Elle fût d'autant plus malaisée à l'idée de suivre le plan d'Eric, qui tenait de la mission suicide. Elle se pris mentalement 3 secondes pour calmer inquiétude et énervement, et vint mettre sa main sur l'épaule d'Eric pour lui dire doucement :
"Ecoute, je sais que tu crains notre situation à découvert, mais il a raison. Si on reste ici, on sera à 4 contre 12. Je ne doute pas de tes capacités au combat, mais les miennes sont plus que faibles, celles de Parchessim inexistantes, et celles de Sethis certainement à peine plus élevées. Je ne pense pas que tu puisses les carboniser tous d'un seul coup.

Si on reste ici, on sera coincé dans le cul de sac, et ils auront tout le loisir de faire mander des renforts, un luxe que nous n'aurons pas. Suivons Parchessim, c'est lui qui connait l'endroit. Je servirai d'avant garde pour repérer leurs guetteurs, je sais repérer les hommes missionnés des simples passants."


Se tournant vers Sethis afin d'éviter de se prendre une réponse directe d'Eric, la jeune femme se tourna vers lui pour lui demander :
"Vous en pensez quoi vous ? Vous vous sentez d'attaque à bruler, déchiqueter, glacer et exploser une douzaine d'hommes ?"

_________________
Ma fiche de personnage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sethis
Aventurier
avatar

Messages : 900
Date d'inscription : 02/06/2014

MessageSujet: Re: IV. Retour à la crasse   Dim 12 Avr - 23:59

À l'instar du smily dont le visage écaillé s'était décomposé en écoutant les directives d’Éric, le médecin fut choqué devant la réaction disproportionnée du garde tandis qu'il s'échinait à pousser la lourde table du salon contre la porte afin de barricader l'endroit.

Il fallu trois bonnes secondes pleines et entières à Sethis pour qu'il prenne toute la mesure des événements. Dilica, elle, prit les devants, et usant de toute la diplomatie dont elle était capable, tenta de convaincre leur « chef » que son choix tactique n'était probablement pas des plus approprié ; le médecin profita qu'on lui demanda alors son avis pour s'imposer à son tour, rejoignant fortement l'avis général - en défaveur du garde de quartz.

D'un air grave, du plus sérieux qu'il put, il lâcha : « Elle a raison. Oublions nos différents maintenant et réagissons – vite – pour sauver nos vies. Dilica, devant, en reconnaissance. Je serais juste derrière vous, j'attaquerais au besoin. Parchessim au centre, ne vous égarez pas. Éric, vous fermez la marche et vous couvrez nos fesses. Pas le temps de discuter. Si on se fait coincer, défendez vous du mieux que vous pouvez et fuyez à la moindre ouverture.»

Il inspira longuement, hésitant un moment avant de poursuivre : « Allons-y ! »

_________________
« Cesser d'apprendre, c'est cesser de vivre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: IV. Retour à la crasse   Mer 15 Avr - 20:55

Dilica — Charisme : 79
Sethis — Charisme : 79
Eric — Volonté : 59
*bonus/malus diverses en fonction des arguments et de l'état d'esprit d'Eric


— "Non je... Faites comme je dis ! S'emporta Eric. J'ai fait face à des situations semblables à l'Ecole de Quartz, le mieux est que nous restions ici !...

— Ils ont raison Eric, ils sont quinze et peut être plus, nous sommes quatre. Je ne veux pas être impoli mais les chiffres parlent d'eux même, je pense qu'il est inutile de s'étendre en arguments et contre-arguments. Je... j'ouvre la porte et je suis pour l'idée de Sethis, je reste entre eux deux.

L'homme serpent s’exécuta. L'épaisse porte pivota doucement, ouvrant une vue sur le tunnel par lequel ils étaient entrés. Ils savaient que celui-ci menait jusqu'à une rue beaucoup plus large, longeant les remparts d'un fort directement creusé dans la roche.

— Par là bas, c'est d'où nous venons, et aussi la sortie la plus direct du quartier. deux-cent-trois pieds et elle débouche sur le Col du Roi, une des artère principale de la Ruche, l'endroit est souvent occupé par les Argentés, qui détestent les Furets et les Gardes Royaux.

De l'autre coté, le tunnel s'enfonce dans la roche jusqu'à ce qui semble être un cul de sac mais il y a deux tout petits passages, très bas, quatre pieds de hauteur au plus haut, qui continuent à partir de là. Un qui mène directement au pieds de la Descente, le passage qui mène à la Fourmilière. L'autre part au sud, il débouche aussi sur le Col du Roi mais beaucoup plus bas, dans le tournant avant le Ver de Soi, si vous connaissez.

Heu... que fait-on alors ?"


Toujours derrière sa table, Eric semblait essayer d'enregistrer les informations que Parchessim venait de donner, mais il avait encore l'air plus qu'hésitant. Dehors, des bruits de pas nombreux et d'éclats de voix commençaient à résonner dans le tunnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Dilica Beodan
Aventurier
avatar

Messages : 307
Date d'inscription : 11/10/2014

MessageSujet: Re: IV. Retour à la crasse   Jeu 16 Avr - 13:02

Décidément, cet ours d'Eric ne voulait pas entendre raison. C'est avec soulagement que la jeune femme accueilli le soutien tardif du serpent, qui seul semblait pouvoir influer sur leur chef.
Voyant l'hésitation d'Eric, elle prit directement la direction de la sortie, conformément aux préconisations de Sethis, en lançant à leur retardataire :
"Dépêche toi de venir ! Je n'ai aucune envie de te laisser crever ici, mais je ne t'accompagnerai pas à un suicide organisé. On part vers la Fourmilière, c'est encore l'endroit où ils nous attendront le moins !"

_________________
Ma fiche de personnage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: IV. Retour à la crasse   Sam 18 Avr - 12:30

Dilica, Parchessim et Sethis quittèrent la grotte. Ils partirent donc du coté opposé à celui d'où ils étaient venus, et d'où arrivaient maintenant les voix fortes et les bruits de bottes, de plus en plus proches.

Le tunnel qu'ils empruntaient était assez large pour laisser passer deux hommes de front, mais à penne assez haut pour permettre à Parchessim de marcher sans se baisser. Il était bien éclairé, grâce à une série de lanternes semblables à celles qu'on trouvait dans les grandes allées de la Ruche.

Le groupe avançait vite, mais avant un tournant, les compagnons avaient tout de même eu le temps d'apercevoir Eric sortir. Parchessim lui, avait ouvert son gigantesque livre, et parlait en même temps qu'il trottait.

- "Oui voila, nous y seront très vite. Mais, je vous préviens de nouveau, le passage est vraiment étroit, très sombre. Les croyances populaires leur prêtent de rôle d'anciens égouts mais c'est assez ridicule si on observe mieux les lieux ou qu'on connaît un peu la culture architecturale naine.

Il prit quelques instants pour reprendre son souffle.

En réalité, il s'agit échappatoires ou de raccourcis pour encercler des envahisseurs potentiels, puisque seuls les Nains peuvent les utiliser. Ce sont des dispositifs militaires. Ah nous y voila."


Après un dernier angle, ils arrivèrent au bout du tunnel, ou ce qui semblait l'être. Deux ouvertures très basses se faisaient face et ouvrait chacune sur quelques marches qui disparaissaient très vite dans la pénombre.

- "Cela fait un moment que je ne suis pas venu. J’espère seulement que Eric pourra passer dedans. D'ailleurs je ne sais pas ce qu'il fait. Heu... L'attendons-nous ? Il sait que nous allons à la Fourmilière. Il nous faudra passer le barrage, mais normalement c'est le sergent Teunear qui est se service, un Furet au service de l'Ordre, pour permettre à l'autre mission de passer sans encombre..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Dilica Beodan
Aventurier
avatar

Messages : 307
Date d'inscription : 11/10/2014

MessageSujet: Re: IV. Retour à la crasse   Dim 19 Avr - 22:39

Eric semblait trop lent pour Dilica. Au vu du bruit que faisaient les furets quand ils étaient sortis de chez Parchessim, le garde devait certainement se retrouver à devoir gérer les furets, ce qui allait l'amener à sa mort.
"Parchessim, fermez ce foutu grimoire et filez-le moi. Faut qu'on vous attache en vitesse et qu'on y retourne. Z'avez intérêt à vous mettre très vite dans la peau de la victime car nos vies vont en dépendre. S'il le faut, je vous cognerai vraiment pour que ce soit sérieux."
Tout en parlant, la jeune femme commençait à sortir la corde qui devait servir à jouer leurs rôles une fois devant Alf.

_________________
Ma fiche de personnage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: IV. Retour à la crasse   Sam 25 Avr - 14:26

— "Je... Quoi... Les Annales ? Soudainement, Parchessim paraissait aussi désemparé qu'Eric avait pu l'être une minute plus tôt. Je pensais... que j'aurai pu le garder avec moi, caché...

Je... Oui bon, c'est vrai, tout cela est ridicule, il vaut mieux que vous le gardiez. Mais attention, prenez-en grand soin ! Il ne faut surtout pas le faire tomber ou le manipuler brutalement, et surtout tenez-le à l'écart de toute source de chaleur ! Et je...

Attendez, vous avez dit, "on y retourne" ? Ne devions-nous pas nous échapper par les voies basses, ci présentes ? C'était ce que vous aviez décidé... Le plan ne tient donc plus ? Mais, enfin, ce n'est plus l'heure des pourparler. Je vous suis."


Parchessim laissa son grimoire à Dilica — il était très lourd — et se laissa passer la corde aux poignets. Derrière, dans le tunnel, les bruits de pas avaient ralenti, où du moins ils n'avaient plus l'air de se rapprocher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Sethis
Aventurier
avatar

Messages : 900
Date d'inscription : 02/06/2014

MessageSujet: Re: IV. Retour à la crasse   Jeu 30 Avr - 10:41

Le soudain revirement de Dilica prit le médecin de court ; il perdit de précieuses secondes à se reprendre, durant lesquelles le smily le devança, acceptant le plan de la voleuse tout aussi suicidaire que celui d’Éric un moment plus tôt.

Mais Sethis ne l'entendait pas de la sorte et les coupa dans leur élan d'un air pressé :

« Mais vous êtes devenus fous ? Personne ne va croire à notre farce désormais ! Ils venaient pour nous, et sûrement pas avec de bonnes intentions ! Qu'est-ce qui vous fait croire que d'y retourner nous même va changer quoique ce soit ? ».

_________________
« Cesser d'apprendre, c'est cesser de vivre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilica Beodan
Aventurier
avatar

Messages : 307
Date d'inscription : 11/10/2014

MessageSujet: Re: IV. Retour à la crasse   Jeu 30 Avr - 22:06

Dilica pris la corde serrée autour du Smily dans une main et plaqua son poignard dans le dos de son "captif" de l'autre.

Elle dit à voix basse à Sethis, qui s'était à nouveau décidé à être pénible :
"Réfléchissez ! Sans Eric, on est foutus. Comme vous le dites, eux viennent nous chercher en pensant que nous sommes des traitres. Quoi de mieux que d'aller au devant d'eux pour les prendre de court et mieux les embobiner ? Croyez-moi, les furets ont hérité de leur mascotte un intellect semblable."

Puis, coupant volontairement toute négociation supplémentaire, elle cria :
"Doug ! Espèce de crétin, grouille toi et arrête de fouiller ce taudis ! On gagnera 100 fois plus en livrant ce foutu sang froid au nabot !"

_________________
Ma fiche de personnage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: IV. Retour à la crasse   Sam 2 Mai - 12:15

Le groupe n'eut pas le temps de faire trois pas de plus, une véritable meute de Furets arrivaient au fond du tunnel. Ils étaient une quinzaine, voire plus. Tous humains, ils portaient des piques en bois et des gourdins. Ils étaient mal fagotés, mal rasés, visiblement prêts pour la bagarre.

Derrière, un des Furets dépassait d'une tête ses collègues. Rasé de frais, droit, des bûches dans les bras ; c'était Eric, qui regardait Dilica et son groupe avec angoisse.

Tout devant, un autre Furet les fixait d'un œil beaucoup plus mauvais. Il avait une silhouette très fine, enveloppée d'une musculature sèche et saillante. Son visage s'étirait en un long ovale, avec des joues creusées, une mâchoire et des pommettes anguleuses, le tout noyé sous des longs cheveux blonds et sales.

— "L'Osseux ! S'exclama Parchessim avec une petite voix.

— Lui-même, répondit le Furet avec une voix éraillée. Et toi t'es Parchessim, le serpent le plus recherché de la Fourmilière. Pas très dur à débusquer, m'attendais à une proie plus coriace. Par contre...

L'Osseux glissa son regard vers Dilica et Sethis.

Par contre ces deux là, connais pas. Un autre Furet inconnu au bataillon et une donzelle faite comme un rêve. Qu'est ce que vous foutez là ? Un plan à trois ?

— "Comme je l'ai dit, c'est...

— "La ferme, la baraque ! Hurla l'Osseux en coupant Eric. Je ne sais de quelle division tu viens, ni ce que tu foutais là avant nous, mais ici, c'est moi qui parle. Alors ferme le moulin à merde qui te sers de bouche et écoute.

Il se retourna vers le trio.

Alors ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Dilica Beodan
Aventurier
avatar

Messages : 307
Date d'inscription : 11/10/2014

MessageSujet: Re: IV. Retour à la crasse   Dim 3 Mai - 22:34

Dilica fronça les sourcils et attaqua directement :
"Vous êtes trop crétin pour vous rendre compte de ce qui se passe ou quoi ? Si vous cherchez ce débile au sang froid, c'est qu'on a le même donneur d'ordre. J'ai eu pour mission d'attraper son foutu bouquin, et vu qu'il semble même coucher avec, j'ai réquisitionné deux furets à l'équipe de Ralf pour embarquer livre et serpent du même coup. Alors maintenant vous lâchez ce lourdeau qui me sert à éviter que notre mage ne fasse un petit tour à la noix, qu'on puisse aller voir Alf tout de suite, ou il sera suffisamment en colère pour vous planter des dagues là où vous n'avez jamais rien vu passer !"

_________________
Ma fiche de personnage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: IV. Retour à la crasse   Mer 6 Mai - 20:51


Dés:
 

Devant la réponse cinglante de Dilica, plusieurs voix s'élevèrent de l'assemblée. Certains avaient l'air surpris, voire presque choqués. D'autres ricanaient dans leurs barbes, mais l'Osseux les avait entendus.

— "Vos gueules les trouducs' ! Lança t'il d'un ton cassant. Marrez vous encore comme des gorets et je mettrai vos gueules au dessus des latrines du Cercle, pour décorer. J'en ai vraiment ma claque de bosser avec des étrons comme vous.

Le silence rapidement revenu, il revint vers la jeune voleuse.

Ouais... J'vois qui tu es maintenant. C'est toi que Alf a recruté y'a quelques jours. Il pensais que tu t'étais dégonflée, et qu'on te reverrait plus. Je l'ai toujours déconseillé d'ouvrir ses portes comme dans un moulin et de faire confiance aux premiers arrivés.

Il semblerait que cette fois, il se soit fait amadouer par un joli minois. Que Lô pardonne à ce petit cornichon salace, j'aurai peut-être fait pareil. Remarquons que ce même petit cornichon a quand même encore du flaire, puisqu'on dirait bien que tu as réussi ta première mission.


Faisant quelques pas, il s'avança du trio en laissant ses hommes en retrait.

Alors comme ça, c'est avec Ralf que tu travailles ? J'ignorais que ce consanguin baveux engageait d'autres bonhommes que ses cousins boutonneux. Comme quoi même les plus cons peuvent avoir leurs lueurs de lucidité. Quoi qu'il en soit, je garde la barraque avec moi, je ne sais pas où le consanguin l'a trouvé, mais on ne met pas la main sur des marmules comme ça tous les jours. Tu peux garder celui-là, il a pas l'air solide.

Il montra Sethis d'un vague geste de la tête.

Et du coup, pour la suite... Tu voulais faire quoi exactement par là ? Passer par les caniveaux ? Astucieux... Mais pourquoi, t'as eu peur de nous ? Où alors tu veux pas partager le gâteau..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Sethis
Aventurier
avatar

Messages : 900
Date d'inscription : 02/06/2014

MessageSujet: Re: IV. Retour à la crasse   Ven 15 Mai - 15:23

Le médecin n'eut pas le temps d'argumenter d'avantage, Éric, peu à l'aise dans son nouveau personnage et accompagné d'une troupe de furets ridiculement mal fagotés, les avait rattrapé. N'ayant plus le choix, Sethis devait lui aussi jouer le jeu désormais ; il se fit violence, se taisant pour laisser à la voleuse le soin d'endosser le rôle de chef, et triturant machinalement la poignée de sa dague, fit un effort pour paraître aussi menaçant que possible en dépit de l'impression qu'il avait donné plus tôt auprès de l'Osseux.

_________________
« Cesser d'apprendre, c'est cesser de vivre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilica Beodan
Aventurier
avatar

Messages : 307
Date d'inscription : 11/10/2014

MessageSujet: Re: IV. Retour à la crasse   Sam 16 Mai - 22:30

Dilica ricana à la question de l'Osseux :
"Peur de vous ? Réfléchis deux secondes, comment je sais si c'est les furets ou la garde qui s'occupe du barrage ? J'aurai l'air bien à ... escorter un mage avec deux furets vers la Fourmilière !
Quant à partager le gâteau, nul doute que vu votre actuel accomplissement dans l'affaire, nul besoin d'un partage qui me coûtera."


La jeune femme laissa quelques secondes de flottement puis repris, l'air pensive :
"Quant à Doug, j'ai rien contre te le refiler après avoir été voir le gnome, mais pour le moment j'en ai besoin. En plus, il a déjà bu hier soir ce que je lui ai promis pour m'accompagner, donc il a intérêt à finir sa mission s'il ne veut pas un second sourire."

_________________
Ma fiche de personnage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: IV. Retour à la crasse   Mar 19 Mai - 21:01

Dés:
 

Un sillon de réflexion creusa le front du capitaine. Ses mâchoires glissaient l'une sur l'autre en faisant grincer toutes ses dents.

— "Je ne sais que trop bien que le Smilly est malin comme un singe, je vois que toi même tu sais arranger tes arguments aussi bien que ton décolleté et même que le Doug à un air moins idiot que la moitié de mes gars. Donc vous êtes assez malin pour comprendre comment les choses marchent à Hiloroth.

La loi du plus fort. Ici comme partout mais plus ici qu'autre part. On pourrait vous récupérer le Serpent et ses torchons, puis vous planter et vous laisser crever ici comme des rats. Ce serait facile ! Mais... Je ne sais pas, disons que je suis sous un bon jour, encore que je puisse même pas être sûr que c'est bien le jour.

Je te laisse le paquet à toi et ton larbin, c'est toi qui as fait le boulot, et je ne suis pas un salopard, pas autant qu'on le pense. Par contre je garde la baraque, pas question de me séparer d'un tel monstre. Mais j'ai dit que c'était mon bon jour ! Alors pour marquer définitivement le coup, je te l'échange contre deux de mes gars. La-Brique et  Bulbepus, venez donc là, et souriez à la dame, que vos tronches aient l'air un peu moins vilaine."


Deux Furets sortirent des rangs. Le premier était petit et épais, d'imposantes arcades sourcilières surplombaient son menton en forme d'enclume. L'autre était une grande silhouette décharnée à l'échine pliée et la face recouverte de boutons purulents. Armés de gourdins, ils jetaient au trio des regards torves.

"Ils n'ont l'air ni fort ni intelligent, et ils ne le sont pas. Mais ils sont deux, ils valent bien ta bête de foire et ils ont des trognes assez moches pour faire peur aux badauds. Ils sont à toi maintenant, mais tu les garderas pas longtemps, à moins qu'ils se remplissent plus les poches avec toi qu'avec moi, mais ça m'étonnerait fort. Tu peux toujours les payer en nature cela dit, mais ce serait un immense gâchis !"

Sans plus de mots, l'Osseux régala la jeune voleuse d'un sourire dentu et tourna les talons. Ses hommes le suivirent sans broncher, sauf La-Brique et Bulbepus qui restèrent là, regardant successivement le trio et leurs anciens compères s'en allant. Ils semblaient déjà hésiter.

Les Furets s'en allaient, mais il était toujours temps de les apostropher si l'envie en prenait à Dilica ou Sethis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
 

IV. Retour à la crasse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes d'Arathiel :: Le coin RP :: Anciennes Aventures :: La source du Mal-