AccueilAccès au siteRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 Myrha & Peter 1.2 - Préparatifs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4878
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.2 - Préparatifs   Sam 18 Juil 2015, 2:22 pm

Avec précision et rapidité, l'Homme vous invita à le suivre entre les rayons répondant par l'affirmative à la question de Myrha. Faisant tourner Peter sur lui même, il fila plusieurs fois aux quatre coins de sa boutique, passant à côté de belles écharpes de soie pour rapporter quelques morceaux de tissus colorés. Puis demanda poliment au Noble de se rendre dans l'un des cabines sur le côté afin de l'y attendre, il s'occupa tout aussi rapidement de Myrha et frappa dans ses mains pour faire descendre une jeune femme à qui il intima d'aider la compagne de Peter pour essayer sa robe. A ce titre il demanda aussi à la demoiselle de rejoindre la deuxième cabine pour plus d'intimité. Une fois chacun à ses essayages, Louis s'occupant de Peter et la prénommée Marie de Myrha; les choses se passèrent tout aussi rapidement. Plusieurs costumes de bal et plusieurs robes furent mises pour être ensuite enlevés. Par moment Ciseau quittait Peter pour aller jeter un œil à Myrha et aux robes portés, prodiguant ses conseils à son apprentie. Les minutes filèrent rapidement si bien qu'un repas composé de fruits, de viande froide de vin, de pain et de fromage fut apporté à la boutique pour que vous puissiez grignoter alors que les préparations continuaient bon train. Plusieurs heures après votre arrivée et alors que l'après midi semblait déjà bien entamé; Loui Ciseau semblait tout à fait satisfait des conseils prodigués et des vêtements qu'il vous avait proposé.

" D'après moi, c'est parfait, vous serez deux perles au milieu des autres Nobles et il sera impossible de ne pas remarquer l'assortiment de vos costumes et les couleurs mystérieuses que vous apporterez. Avec des masques renforçant le secret, il ne fait aucun doute que tous les convives voudront vous parler pour deviner qui se cache derrière le miroir. "

Peter portait un beau complet de bal assez classique d'un pourpre royal, brodé de fil d'argent et rehaussé de plusieurs pièces de cuir circulaires teintes en noir. Un col montant et une chemise en cachemire blanche disposant de nombreux laçages complexes faisait ressortir l'aspect carré de l'Homme et lui donnait une imposante prestance. Chaussures, bas de soie et culotte en rhingrave ne dérogeaient pas tout comme la veste longue et le justaucorps. Et pour compléter ce costume, une fine paire de gants et un chapeau décoré de plumes d'autruche et doublé de satin.
Myrha portait une longue robe noire ornée de dentelles avec des nombreux noeuds pourpre pour renvoyer au costume de Peter. La robe se composait d’une jupe en forme de cloche brodée de fils d'argent, et d’une traîne magnifique, dont la longueur, dépendant du rang dans la société, équivalait à celle de Nobles Damoiselles. Son bustier était rehaussé de pièces de cuir pourpre mettant en valeur sa poitrine sous un volant de dentelles. Au dessus de son décolleté devait se portait un collier de perles argenté pour renforcer le chic et le mystérieux de la composition. Marie avait dressé non sans mal les cheveux de Myrha au dessus de sa tête et les avait surmontés d'une coiffe elle aussi en dentelle.

" J'espère que vous passerez un agréable moment. Si vous êtes satisfait nous pouvons vous aider à ôter vos tenues afin que vous puissiez vous rendre dans l'une des boutiques de masque voisine. "

Attendant paiement, Louis et son apprentie se tenaient prêt pour ajuster les costumes au besoin et vous aider à les ôter pour vous permettre de terminer vos achats ici et continuer votre journée qui touchait petit à petit à sa fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.2 - Préparatifs   Sam 18 Juil 2015, 4:54 pm

Myrha fut ravie que le propriétaire du magasin prenne la peine de répondre à sa question, c'était peu de chose mais dans la démesure constante des lieux, du moins selon la vision de la jeune femme, elle avait besoin de trouver des petites choses comme ça, et le simple fait qu'un dénommé Ciseau et son associé Bouton aient monté une boutique de tailleur l'amusait grandement.
Ainsi satisfaite, la demoiselle se laissa guider à travers l'échoppe pour finir dans une cabine d'essayage, à la merci d'une dénommée Marie, sans doute une apprentie de Louis Ciseau. Celle-ci d'ailleurs découvrit avec un air surpris la dague qui ornait la cuisse de la sorcière et c'est avec un ton moqueur, ou du moins le souhaitait-elle, que Myrha lui répondit.

"Au cas où mon chevalier servant ne serait pas là, je préfère pouvoir me défendre seule."
murmura-t-elle à la tailleuse.

Apparemment satisfaite par la réponse et même légèrement amusée, l'apprentie entama son travail.
Les tenues s'enchaînèrent à une vitesse hallucinante, Ciseau venant étudier d'un œil critique les choix de son élève approuvant ou s'indignant de certaines décision de cette dernière. Combien de fois recommencèrent-il l'habillage ? Cinq ? Six fois ? Des fois Marie changeait juste un accessoire, parfois la totalité de la robe, ou de temps en temps juste un détail que Myrha n'avait même pas remarqué.
Une chose était sûre, la magicienne dut endurer cela pendant plusieurs heures. L'expérience n'était pas particulièrement désagréable, mais tout allait tellement vite qu'elle n'avait pas réellement le temps d'apprécier les habits qu'on lui faisait porter.
Mais il suffit de peu de choses pour amadouer la sorcière et conquérir son attention. Un repas comportant tout ce qu'elle pouvait souhaiter leur fut apporté. Viande, fruit, eau, pain et fromage, chacun de ces mets apparut à la jeune femme comme une bénédiction qu'elle s'empressa de recevoir... avec élégance, cela dit.

Et les préparations reprirent, de la même manière qu'elles avaient débutées, mais avec un but plus précis en vu, cette fois. En effet, bientôt, Louis Ciseau donna un avis positif, ce qui n'était pas rien, apparemment, et Myrha put enfin observer dans quel état elle allait se présenter au Bal.
La première chose qui lui vint en tête fut un gros gâteau à plusieurs étages. Elle avait l'impression de voir un plat complexe très élégamment dressé et destiné à un repas prestigieux. Et pour être honnête, même elle en aurait bien croqué un bout. Mais réfrénant cette soudaine pulsion d'auto-cannibalisme, la sorcière prit la peine d'admirer plus en détail ce dont elle était affublée. Si, bien sûr, elle était émerveillée par la totalité de la robe, tant ses nœuds pourpres ou le collier de perles que la coiffe qu'elle portait, elle arrêta davantage son attention sur le bustier. Par un miracle que même la magie était incapable de créer, la robe rehaussait la poitrine de la magicienne, lui offrant des courbes qu'elle n'avait jamais eues, et si l'habit était assez serré, c'était un mal qu'elle était prête à endurer pour pareil prodige. La traîne e revanche, aussi belle soit-elle, était quelque chose de beaucoup plus curieux, pour la demoiselle. Elle avait compris que c'était un élément clé de l'ensemble, tant pour avertir de sa position dans la société que par la simple magnificence de celle-ci, mais Myrha qui était habituée à une tenue masculine avait du mal à imaginer comment les Nobles pouvaient se déplacer avec ça ou encore danser à un Bal. Elle aurait sans doute à improviser, concernant ce point.

Enfin, elle chercha Peter du regard et mit quelques seconde à comprendre que la personne qui se tenait non loin d'elle était le Comte. Il n'avait plus le côté guerrier que ses habituels vêtements lui donnaient, mais elle avait face à elle un homme d'une prestance et d'une droiture qui l'écrasaient presque autant que celle du Paladin. Elle cligna des yeux plusieurs fois, afin d'être certaine de reconnaître l'épéiste et une fois qu'elle ne put que se rendre à l'évidence, elle accepta ce fait.

"Ca... change." bredouilla-t-elle en guise de compliment.

Car oui, il s'agissait bien d'un compliment, mais l'éloquence de la jeune femme avait ses limites, et celles-ci venaient d'être franchies.
Elle se tourna donc vers les tailleurs et accepta la proposition de ceux-ci, les gratifiant d'un "C'est parfait" . Il lui fallait un masque et surtout, elle n'avait pas la moindre idée de comment mettre ni retirer cette robe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 409
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.2 - Préparatifs   Dim 19 Juil 2015, 5:47 pm

En véritable professionnel et prêt à tout pour satisfaire le client, Louis Ciseau s’était mis à la tâche sur le jeune Comte avec une véritable précision et une grande rapidité. Le problème de Peter c’était qu’il estimé lui-même qu’il n’avait aucune idée de ce qu’il désirait réellement en terme de tenue et c’est là qu’il se trompait, justement, il savait exactement ce qu’il voulait, mais il avait beaucoup de mal à l’exprimer.  Ainsi, la séance d’essayage et de trouver le vêtement qui convenait parfaitement au Chevalier fut réellement compliqué et lorsque les mets du midi arrivèrent, Peter avait la sérieuse impression de n’avoir pas avancé d’un millimètre. Le tailleur lui, était resté parfaitement patient et courtois et c’est ainsi qu’ils finirent ensemble, par trouver le vêtement parfait pour l’épéiste, celui dans lequel il était classe, distingué, élégant et surtout faisait ressortir sa position de manière éclatante. Avec cela, il restait assez souple et à l’aise pour pouvoir manier son arme si le besoin s’en faisait ressentir.

Il entendait également qu’on s’occupait de Myrha à côté et parfois les petits soupirs de la Magicienne quand elle devait vouloir faire quelque chose elle-même mais peinait dans la tâche. Peter espérait qu’elle allait convenir dans sa tenue, il l’espérait car elle s’adaptait étrangement trop bien à ce choc de culture, ce que lui avait été au final incapable dans la Fourmilière et il se dit peut être que cette adaptation aurait une limite, un point final sur lequel ils finiraient par échouer. Mais lorsque Louis Ciseau donna à son apprentie qui s’occupait de Myrha un avis positif avec un sourire sur le bord des lèvres, une petite once de stress piqua le cœur normalement imperturbable du Chevalier. Lui qui se tenait déjà devant un miroir en dehors de l’essayage à ajuster les derniers détails de sa tenue et voir où il pouvait mettre son arme de la manière la plus accessible possible vit une magnifique jeune femme ressortir qui possédait une grande prestance et imposait le respect uniquement de sa tenue, sa beauté renforçait ce côté intimidant qu’elle pouvait posséder de sa position sociale qui ne pouvait être remise en question de par les dentelles et les bordures finement ouvragée.

C’était bien Myrha, cette gamine des rues que le Comte avait sauvé d’une agression une journée auparavant et pour la première fois, il se faisait la remarque qu’elle était belle. Elle lui donnée une véritable bouffée de chaleur même si son air et son visage imperturbable ne laissait rien transparaître hormis peut-être une petite rougeur au niveau des joues. Louis Ciseau, en bon commerçant interrompit ce petit silence gênant où les deux futurs compagnons de soirée s’examinait l’un et l’autre.


" D'après moi, c'est parfait, vous serez deux perles au milieu des autres Nobles et il sera impossible de ne pas remarquer l'assortiment de vos costumes et les couleurs mystérieuses que vous apporterez. Avec des masques renforçant le secret, il ne fait aucun doute que tous les convives voudront vous parler pour deviner qui se cache derrière le miroir. "

Il avait raison et cela mettait les mots sur les pensées du Comte qu’il avait du mal à exprimer, Myrha de son côté le gratifia d’un petit compliment et le Noble se contenta de lui rendre la politesse après quelques secondes de silence où il cherchait quel mot mettre sur la jeune femme. Elle avait fait très simple de son côté, mais le guerrier savait prendre ça comme un compliment et certains mots de certaines personnes ont une valeur bien plus grande car elles n’ont pas toujours la meilleure manière de s’exprimer. Le Comte déclara finalement presque dans un chuchotement.

« Cela te va à ravir Myrha, tu es magnifique. »

C’était accompagné d’un sourire franc et sincère. Et avant qu’un moindre silence gênant puisse de nouveau s’installer, le bon tailleur prit sa responsabilité en main et vint à la rescousse en toute courtoisie.

" J'espère que vous passerez un agréable moment. Si vous êtes satisfait nous pouvons vous aider à ôter vos tenues afin que vous puissiez vous rendre dans l'une des boutiques de masque voisine. "

Redirigeant son regard vers Louis Ciseau, Peter hocha de la tête et prit dans ses vêtements qui se trouvait sur le côté sa bourse bien pleine et en sortit l’argent suffisant pour payer le tailleur avant de prendre la parole.

« Nous sommes prêt à nous changer, ce fut parfait Maître Ciseau, votre expertise sera vantée par la famille Oswald. »

Affichant un nouveau petit sourire toujours sincère et aimable, sans aucune malice, le Comte se dirigea vers l’endroit où le tailleur avait déjà pu le changer au moins une vingtaine de fois pour finalement être de nouveau dans une tenue banale mais dans laquelle au moins il n’avait pas l’impression de déchirer de l’or à chaque fois qu’il aurait à courir ou combattre ou encore s’entraîner. Au moins, c’était véritablement du vêtement presque sans valeur. Presque, car pour n’importe quel habitant de la Ruche ou de la Fourmilière, les vêtements communs du Comte était les vêtements du bal ou voir même des vêtements inaccessibles.

Une fois les deux compagnons changés, ils purent souhaiter une bonne journée au Tailleur et son apprentie avant de retourner dans la rue. Le Chevalier prit une bonne bouffée de l’air parfumé alors que d’un seul coup, la fatigue l’asséna. Il pouvait combattre des jours durant, mais rien n’était plus essoufflant qu’une journée d’essayage de vêtement. Il respectait les nobles femmes pour cela. D’un petit mouvement de tête complice, il proposa à Myrha d’aller se chercher une petite friandise chez un pâtissier qui se trouvait non loin avec l’argent que leur avait donné Petra. Ne doutant pas de sa réponse positive, il prit la route du commerçant pour se prendre une superbe pâtisserie à base de crème et de fruits rouges. Savourant son petit encas, ils purent ensuite prendre la direction de la boutique de masque où il allait tous les ans habituellement avec sa mère. « Chez Zorro »

Véritable maître de la confection lui aussi, une bonne heure allait se passer dans la boutique, presque deux où ils purent flâner, essayer et discuter au sujet des nombreux types de masque différent. Cette fois ci, sa mère n’était pas là pour le forcer à respecter des choix de masque trop classique et invisible. Et même si le Comte aimait le côté sobre que cela offrait, vu le charisme qu’il allait avoir dans la tenue de Ciseau et Bouton, il savait qu’il fallait un masque à la hauteur. Si bien qu’un magnifique masque de loup en céramique aux reflets d’argents et attira son œil et après quelques ajustements lui alla parfaitement. Il le prit donc en déboursant encore quelques sous de plus. Le Chevalier laissa à Myrha libre choix dans les masques, même s’il lui suggéra de prendre un animal également. Comme le joli masque de chat qui se trouvait juste à côté. Peter paya également bien entendu pour le masque de la Magicienne et ils purent ensuite sortir dehors, enfin débarrasser de cette corvée qui en la compagnie de la jeune femme ne fut pas si désagréable. Par contre, le pauvre Comte était complétement exténué et eut presque un vertige de fatigue lorsqu’ils sortirent de la boutique de masque pour se mettre en direction de la demeure Oswald.


« Quelle journée.. ! Envie de faire un tour par les bains publiques avant de rentrer ? »

Le Guerrier en mourrait d’envie, ces bains étaient tenu par un Ogre et se trouvait juste à côté de la maison, c’était conçu à partir d’un ingénieux système mis au point par les Nains à l’aide de la rivière souterraine proche de Hiloroth et des poches de magmas autour de laquelle celle-ci serpente. Ils ont pu, à l’aide d’un système de captation en faire de merveilleux bains.

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.2 - Préparatifs   Lun 20 Juil 2015, 2:06 pm

De nouveau dans une tenue plus adaptée aux déplacements, les deux comparses sortirent de l'échoppe. Myrha, même si la journée avait tout de même eu raison de son énergie, avait les pensées envahies de vêtements de toutes sortes et son cœur battait à tout rompre en repensant à ce qu'elle venait, et s'apprêtait, à vivre. Elle revoyait son reflet dans le miroir, toujours incapable de réaliser qu'il s'agissait bien d'elle, mais aussi les innombrables autres ensembles qu'elle avait portés pendant parfois d'infimes seconde, ou encore la prestance de Peter dans les habits qu'on lui avait préparés. L'idée d'être assortie à lui et d'être son partenaire de Bal l'intimidaient, plus encore que le regard que pourraient avoir les autres Nobles sur leur duo.

Mais dans l'immédiat, chacun avait retrouvé une tenue plus légère et, en toute honnêteté, la sorcière préférait le Comte ainsi, elle pouvait lui parler avec beaucoup plus de naturel que dans la boutique de Ciseau. D'ailleurs, elle eut presque honte de la fadeur de son commentaire comparé au compliment qu'elle avait reçu de l'épéiste.
Elle n'eut aucun moyen de savoir s'il s'agissait d'une autre marque d'attention de la part du Comte à son égard, ou s'il s'agissait d'un réel caprice de celui-ci, mais il décida de leur offrir une pâtisserie ce que, évidemment, la jeune femme ne refusa pas. Mais elle se rappelait de son refus, quand elle lui avait demandé s'il souhaitait manger quelque chose, dans la Fourmilière. Elle s'arrêta quelques instants sur cette interrogation mais une simple bouchée du gâteau suffit à complètement effacer celle-ci qui, de toute manière, n'avait aucune importance car au final on la nourrissait elle, ce qui était l'essentiel.

Une fois la collation achevée, le duo se dirigea vers la boutique d'un vendeur de masques. Myrha avait déjà vu les masques qui se vendaient en vue de l’événement, sans vraiment prendre le temps de les contempler plus que ça. Pas par désintérêt, mais simplement parce qu'il était compliqué de s'attarder pour quelque chose d'aussi futile, dans la Fourmilière. Mais là, elle avait tout son temps et put à loisir observer les nombreux visages de céramique ou de tissu qui l'observaient depuis leurs présentoirs. La demoiselle s'éparpilla, passant d'un masque à un autre, démontrant un intérêt croissant pour les masque comiques, ou encore pour ceux à l'aspect terrifiant. Elle s'arrêta un instant sur un masque qui devait représenter la tête d'un dragon et observa celui-ci. Elle avait beau admirer la bête sous toute ses coutures, elle n'arrivait pas associer le monstrueux visage écailleux au moindre de ses souvenirs ; pourtant, un étrange frisson lui parcourait l'échine quand elle le contemplait.
Après l'avoir reposé et reprit ses vagabondages au sein de l'échoppe, Myrha put remarquer que Peter avait jeté son dévolu sur un masque en céramique qui devait s'inspirer d'un loup. Sans même ressentir le besoin de le lui dire, elle s'avoua qu'il lui irait parfaitement. Le Comte lui conseilla un masque dans le même genre, avec un air plus félin, sans doute un chat. Bien consciente que les apparences étaient plus importantes que les préférences, sans quoi elle aurait déjà jeté son dévolu sur un masque aux airs hilares, un peu plus loin, elle garda le conseil de son ami en tête et acheva un dernier tour du magasin. A nouveau elle s'interrompit devant une rangée de masque blanc, beaucoup plus sobres, complètement lisses. L'image ne manqua pas de lui rappeler ce flash-back étrange qu'elle avait eut chez le barbier, la mettant soudain mal à l'aise.
La magicienne secoua la tête et retourna d'un pas légèrement plus pressant vers Peter, attrapant au passage le masque de félin et indiquant au Comte que son choix était fait.
Les achats achevés, Myrha put remarquer que l'épéiste était épuisé, bien qu'il tentât de ne pas le montrer. Elle pensait que celui-ci était habitué à ce genre de journée, ce qui était sans doute le cas, mais apparemment, celle-ci avait été éprouvante pour lui aussi ; peut-être même plus que la journée d'hier.

« Quelle journée.. ! Envie de faire un tour par les bains publiques avant de rentrer ? »

La sorcière leva un sourcil, c'était la deuxième fois qu'il évoquait les bains publiques et le simple fait que Peter propose à la jeune femme d'y passer attisa sa curiosité. Elle ne savait pas à quoi s'attendre, c'est pourquoi elle se prépara à tout et n'importe quoi ; après tout, ce quartier l'avait surprise bien plus qu'une fois, pour ne pas dire constamment.

"Pourquoi pas." déclara-t-elle en haussant les épaules, feignant un intérêt modéré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4878
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.2 - Préparatifs   Lun 20 Juil 2015, 8:38 pm

L'immense bâtiment des bains était à la fois imposant et majestueux. L'extérieur était semblable au reste du Fer-à-Cheval, droit et parfaitement symétrique dès qu'il était question de constructions d'époques. Les grandes portes de pierre exceptionnellement équilibrés se poussaient d'une main sans le moindre effort malgré les tonnes qu'elles devaient représenter. Une fois à l'intérieur le décor changeait du tout au tout et les Nains y avaient fait des prouesses d'architecture et de composition afin de donner un aspect de pierre naturellement creusé par les eaux à cet édifice entièrement sculpté à la main. De nombreuses stalagmites avaient été reproduites, nuancés et arrangés pour que l'on puisse lire en elle les visages des principaux Ereliths ainsi que des formes évocatrices d'animaux marins réels ou imaginaires. Une grand préambule permettait aux hommes et aux femmes de rencontrer Gum'Oem " Peau-Fumante ", le propriétaire des lieux, qui se faisait un plaisir d'aiguiller les arrivant vers les zones réservés. Il n'était bien entendu pas question pour les hommes de se baigner avec les femmes, sauf dans le cas spécial de la location d'une petite sale d'eau privative, spécialement aménagé pour les parties fines de certains riches clients.

Sur un ton amical, Gum'Oem salua Myrha et ensuite Peter avant de vous inviter à vous séparer, à moins d'avoir le désir de partager un bain et louer sa sale privée pour une somme dérisoire. Dans le cas contraire chacun serait convié vers différentes pièces de rangement occupées par de nombreuses commodes d'acajou dans lesquelles se trouvaient les affaires ds clients du moment. Chaque commode était numéroté et un petit rectangle de bois sculpté comprenant le numéro était donné au client avant de rejoindre les bains. Ainsi, les serviteurs s'occupant des affaires pouvaient les ranger proprement et les remettre à leurs propriétaires le moment venu. Des deux côtés les bains étaient majestueux et disposaient du même style architectural reproduisant une caverne naturelle. La pierre avait été polie pour plus de confort hors de l'eau et quelques billes avaient été préservés pour ne pas glisser en dehors des différents bassins.

Plusieurs températures existaient en fonction de la grandeur et de la profondeur des bassins. Il y avait aussi des pièces de sauna pour suer et purifier la peau des agressions quotidienne de l'air intérieur de la Montagne. Chez les hommes comme chez les femmes une bonne dizaine de personnes profitaient des eaux thermales, certains pour se délasser, d'autre sous les conseils de leur médecin...

{Vous pouvez gérer votre passage aux bains et retourner jusqu'à la demeure des Oswald pour y retrouver Peter et Alfred en train de préparer le repas du soir. Gum'Oem ne sera pas présent lors de votre sortie donc vous ne l'aurez croisé qu'à l'entrée. Il n'y a personne de "notable" dans les Bains. Pas de PNJ connu.}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 409
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.2 - Préparatifs   Mer 22 Juil 2015, 1:34 pm

Ils se mirent donc en marche, ensemble en direction des bains et de la maison Oswald, vu que cette dernière se trouvait à côté. Peter jetais quelque coups d’œil autour de lui en se mémorisant les maisons des personnes qu’il connaissait dans le quartier. Presque toute en réalité, il en appréciait certains, moins d’autres, mais comme c’était quelqu’un de sociable et d’agréable, il n’avait pas beaucoup de rivalité connue. Peut-être une ou deux, mais il ne préférait pas y penser, peu de personnes étaient assez folle pour régler ça au cours d’un duel avec lui de toute manière. On connaissait ses talents de bretteur. D’un petit regard vers Myrha et afin de briser le silence qui s’était installé sans être gênant, il lui dit.

« Alors, que penses-tu de tout ça ? Tu m’avais l’air plutôt heureuse aujourd’hui, même si je dois t’avouer que moi, ça m’a épuisé. »

Attendant sa réponse avec attention, le Comte l’écouta et hocha de la tête à sa réponse quelle qu’elle fut, de toute manière, les bains commençait à être visible et ils allaient bientôt se séparer. Pas question de le partager, même si Myrha avait l’indécence de le proposer, il refuserait poliment. L’épéiste saluera aimablement et respectueusement Gum’Oem et le remerciera pour le service de qualité qu’il offre à la ville et qu’il était toujours très bon de pouvoir venir se relaxer ici. Avant de se séparer, le Noble indiqua simplement à la Magicienne.

« On se retrouve dans une petite heure ? Savonne toi bien et prépares-toi, comme ça Mère sera contente de voir qu’on a pris soin de nous. »

Le jeune homme lui de son côté ne demanda pas son reste après la réponse de sa compagne qu’elle fut un hochement de tête ou quelques mots. Il prit la direction du vestiaire pour se changer et rangera soigneusement tout de même ses affaires dans une des nombreuses commodes en acajou en saluant les autres personnes présentes dans la pièce. Même s’il n’avait pas envie de perdre son temps là-dessus, il était difficile pour lui de ne pas admirer pendant une bonne minute le magnifique style architectural. Peter commença par faire un tour par les eaux thermales afin de pouvoir se rincer et se nettoyer, il y passera de longues minutes, en silence ne cherchant pas spécialement la compagnie d’autrui mais seulement beaucoup de confort et un bon nettoyage après cette journée où il avait beaucoup sué. Suite à cela, il alla faire un petit tour dans le sauna, afin de purifier sa peau, la rendre plus jolie aussi et l’entretenir tout simplement, car une vie saine était la base d’une vie longue. Il passa le reste du temps avant que trois quart d’heure ne se soit écoulé à se rafraichir dans un bain un peu moins chaud avant de sortir se sécher et se préparer pour le repas du soir.

En sortant, il fut sans surprise le premier dehors et il en profita donc pour régler la somme dû pour l’utilisation des bains. Ensuite, il attendit Myrha, probablement pas très longtemps avant de lui poser la fameuse question avec un ton très sérieux.

« Prête à rentrer à la maison Mademoiselle ? »

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.2 - Préparatifs   Mer 22 Juil 2015, 6:25 pm

Alors que les deux jeunes gens se dirigeaient vers les Bains, le Comte prit la parole.

« Alors, que penses-tu de tout ça ? Tu m’avais l’air plutôt heureuse aujourd’hui, même si je dois t’avouer que moi, ça m’a épuisé. »

Myrha ne savait pas s'il avait posé cette question par principe ou s'il s'intéressait vraiment à l'expérience qu'elle venait de vivre, sans doute un peu des deux, mais ce n'était pas si désagréable. En revanche, apprécier la question et savoir y répondre étaient deux choses différentes. Pour illustrer le ressenti de la demoiselle concernant cette journée, le mieux à faire était d'imaginer un bout de bois emporté par le courant d'un torrent en montagne ; le paysage était magnifique, le cadre idyllique, mais très clairement, la brindille avait du mal à en profiter. Et en effet, c'était un peu l'impression que la sorcière avait, tout était merveilleux, nouveau, intéressant, mais il s'était passé tant de choses qu'elle avait encore du mal à vraiment tout digérer.

"Je... C'est... Si loin de tout ce que je connais."commença-t-elle sans savoir comment transmettre ses impressions à l'oral. "J'en suis aussi fatiguée."

"...mais c'était intéressant, oui." acheva-t-elle dans un souffle, plus bas, sachant pertinemment que le mot "intéressant" était bien en deçà de la réalité.

Pour toute réponse, le Comte avait hoché la tête, et cela suffisait parfaitement à la magicienne.

Myrha, guidée par l'épéiste, arriva donc devant un bâtiment imposant, plus encore que les autres, c'était dire, dont ils poussèrent les portes sans effort ce qui parut presque magique aux yeux de la demoiselle. Mais si l'incroyable s'était arrêté là, c'eût été un déshonneur pour le reste de la journée, c'est pourquoi une fois à l'intérieur, la sorcière s'arrêta, bouche-bée.
On aurait pu choisir de décrire l'intérieur du bâtiment, mais, actuellement, Myrha était incapable d'imaginer le moindre mot pouvait faire honneur à ce qu'elle voyait. Ses yeux étaient rivés sur les figures animales et mystiques que dessinaient les parois ; pour beaucoup elle était incapable de leur associer un nom, fussent-ils des Ereliths ou de simples animaux. Elle dut rester ainsi immobile pendant un certain temps car ce fut le salut de l'Ogre qui la tira, partiellement, de sa rêverie et le Comte n'eut pas beaucoup plus de succès car sa phrase ne fit que contourner l'attention de la demoiselle. Mécaniquement, elle hocha la tête, mais elle n'avait pas la moindre de ce qu'il avait dit, quelque chose chose à propos d'un savon et de sa mère, mais guère plus. Même une fois l'épéiste parti en direction du vestiaire des hommes, elle resta ainsi à contempler l'intérieur de l'édifice.

"C'est... magnifique." lâcha-t-elle inconsciemment.

Elle put entendre un petit rire satisfait non loin d'elle et, comprenant qu'il s'agissait de Gum'Oem, elle se reprit et, par réflexe, bredouilla une excuse et se dirigea en trottinant vers le vestiaire des femmes.
Remarquant son air perdu, un serviteur, une humaine d'environ son âge, vint la guider. Elle avait su honorer son faux rang de noble, aux côtés de Peter, mais désormais, elle était comme un poussin qui cherchait désespérément quelqu'un à suivre. Ce fut donc cette humaine qui endossa ce rôle, lui indiquant les commodes où poser ses affaires, puis le sauna et enfin la salle d'eau principale. Hélas pour la magicienne, sa nouvelle guide en ces lieux hostiles dut vaquer à d'autres occupations et l'abandonna donc dans l'eau. Heureusement, le contact avec l'eau chaude avait quelque chose d'apaisant et, bien qu'elle restait comme hypnotisée par les lieux, elle put peu à peu se détendre et manquer de s'endormir dans l'eau.
Les minutes passant elle reprit une certaine assurance et se fit violence pour sortir de l'eau et visiter davantage des lieux. Sa curiosité l'emmena jusqu'au fameux sauna qu'elle retiendra plus tard comme une des expériences les plus effrayantes de sa vie. Elle passa donc la majorité de l'heure qu'on lui avait accordée à barboter dans le bassin principal après s'être rincée. Au sortir du bain, ses mains lui indiquant qu'elles n'appréciaient pas de ressembler à des pruneaux secs, et après un dernier rinçage, pour la route et parce que le savon l'amusait beaucoup, Myrha parti retrouver l'humaine pour réclamer ses affaires et la remercier de son aide.
Il lui fallut plusieurs minutes pour s'armer à nouveau de sa robe, sa dague et ses bottes et enfin regagner le hall principal, les cheveux encore légèrement humides ce qui était toujours une sensation étrange, pour la demoiselle.

Sans surprise, Peter était déjà là à l'attendre. Une fois les deux comparses réunis, Myrha s'apprêta à dire au revoir aux Bains dont elle venait de tomber amoureuse. A ses côtés, la voix du Comte s'éléva, preuve finale que la journée touchait à sa fin.

« Prête à rentrer à la maison Mademoiselle ? »

Elle hocha la tête et suivit l'épéiste à l'extérieur du bâtiment. Elle jeta un dernier regard derrière elle, promettant aux effigies que la prochaine fois, s'il y avait une prochaine fois, elle trouverait leurs noms. Les premiers mètres se déroulèrent en silence mais, exceptionnellement, Myrha vint troubler celui-ci.

"Je comprends pourquoi tu aimes autant ces bains." lâcha-t-elle en continuant à regarder droit devant-elle.

Elle glissa également un "Merci" presque inaudible et, avec un sourire satisfait, continua leur trajet. A bien y penser c'était la première chose de la journée, avec le petit déjeuner, dont elle avait vraiment eu le temps de profiter et, entre la robe et les masques, elle n'avait aucun doute que ces bains étaient l'épisode le plus marquant de celle-ci.
Sur le reste du chemin, elle resta attentive aux éventuels commentaires du Comte mais elle avait déjà bien assez parlé aujourd'hui et demeura donc, elle, silencieuse jusqu'à leur retour chez les Oswalds. Sur le pas de la porte, en quelques secondes, elle intima sans trop de mal à ses cheveux désormais secs d'adopter une coiffure similaire à la veille, afin d'avoir l'air plus convenable face à Petra ; elle ne comptait pas finir cette journée sur une fausse note.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4878
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.2 - Préparatifs   Ven 24 Juil 2015, 11:38 am

La résidence était plutôt calme et seul le serviteur se faisait entendre, préparant comme chaque jour le souper du soir. Entendant la porte s'ouvrir, il arriva pour s'enquérir des nouvelles de Peter et aussi de Myrha, vous annonçant par la même occasion que la maîtresse de maison se trouvait déjà dans sa chambre, au repos. Cette journée s'achèverait donc comme elle avait commencé, dans un tête à tête. Le repas serait bientôt prêt puisque ce soir Alfred avait cuisiné du poisson accompagné haricots et de champignons juteux. Un petit apéritif vous avait été sorti et installé dans le petit salon afin de pouvoir profiter pleinement de l'attente pendant laquelle l'entrée, composée d'un velouté de champignon recouvert de noix, serait dressée et apportée à table. Comme la veille il y aurait du fromage et pour dessert quelques fruits en provenance de Kanarath et des îles proches d'Hiloroth.

Dans la rue de la musique avait commencé à se faire entendre alors que les dernières guirlandes végétales et de tissus avaient été accrochées entre les bâtiments, au dessus de la rue. Une petite fête très polie occupée de bavardages et de danse était en train de prendre place pour le dernier soir de l'année. Une demi-douzaine de jeunes nobles profitaient de l'espace de la rue et de la placette proche pour rire et s'amuser, avant de partir vers la Ruche pour sombrer la débauche la plus totale. En mangeant à bonne allure vous pourriez avoir le temps de les rejoindre, si l'envie vous en prenait, même si Peter continuait de montrer des signes de fatigue, son côté l'invitant à se reposer encore. Alfred apporta le repas et commença à servir, restant proche de la table pour s'assurer que personne ne manque de rien sans avoir à le demander, ne disparaissant que pour changer les plats, les assiettes et les couverts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 409
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.2 - Préparatifs   Dim 26 Juil 2015, 2:08 pm

Lorsqu’ils passèrent le pas de la porte, les deux compagnons purent très rapidement s’installer à table, pour savourer un repas que le ventre de Peter réclamait depuis qu’ils avaient quitté les bains. Un petit apéritif avait été mis en place pour les occuper le temps que le Majordome prépare l’entrée et réchauffe ce qui avait probablement été mangé par sa mère une ou deux heures plus tôt. Prenant un cocktail de fruit savoureux avec un peu d’alcool, le Comte entreprit de servir à Myrha ce qu’elle désirait de son côté également pendant qu’Alfred était en cuisine. Souhaitant revenir sur la remarque de la Magicienne lorsqu’ils avaient quittés les bains un peu plus tôt, le Chevalier entreprit de briser le silence.

« Oui, surtout après les deux journées que je viens de traverser, ses eaux et son ambiance me fait réellement du bien pour être honnête. C’est à ça que je sais que je suis chez moi. »

Pourtant, la position de la demeure Oswald par rapport aux bains était parfaitement fortuite mais cette proximité était clairement des plus appréciées. Et c’est en savourant un petit biscuit apéritif que le dernier problème à régler vint à l’esprit de Peter. Il restait le problème d’étiquette de la jeune femme à gérer, être capable de se tenir de manière convenable et correcte de manière à ne pas trop attirer l’attention sur ce soucis lors du bal. Fixant la brune quelques instants en gardant son verre en suspens dans sa main droite, l’Epéiste reprit la parole.

« J’allais oublier Myrha, je dois encore te montrer plus en détail la bonne tenue à avoir pour le bal, je sais qu’on a encore le temps, mais vu que la nuit arrive, cela permettra que ça commence à gentiment fleurir dans ta tête. »

Il lui dit ça non pas de manière infantilisante, mais vraiment aimablement. Le Comte avait ce sourire sincère qu’il arbore très souvent en compagnie de la jeune femme alors qu’il se levait sur ses propres mots pour l’inviter visiblement à s’exercer dès maintenant, avant d’avoir le ventre remplit par tous les futurs mets dont ils vont se gaver. Bien entendu, si elle venait à refuser, il comprendrait également et se réinstallerait dans son fauteuil en attendant la suite.

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.2 - Préparatifs   Lun 27 Juil 2015, 12:58 am

A leur retour, ce fut avec un mélange de déception et de soulagement que Myrha apprit que Petra était déjà en train de se reposer. Outre le fait qu'elle avait donc improvisé sa coiffure pour rien, elle regrettait également que la Dame ne soit plus là pour aiguiller la conversation à table.
Pour les faire patienter, Alfred avait servi un apéritif aux jeunes gens ce qui, évidemment, ravit l'insatiable appétit de la jeune femme qui commençait à trouver qu'en effet, la meilleure manière d'attendre un repas était de manger autre chose. Le Comte lui demanda si elle voulait quelque chose et, malgré les nombreux alcools qu'elle pouvait voir, rien ne lui faisait réellement envie de ce côté là. Nul ne remettrait en doute son appétit, mais concernant l'alcool, c'était plus difficile ; peut-être avait-elle encore des goûts d'enfant, mais elle avait parfois du mal avec le goût ou la puissance de certains de ces breuvages et, bien qu'elle tienne très convenablement l'alcool, elle avait tendance à y goûter plus par curiosité ou principe que par réel attrait. En revanche, voyant que l'épéiste possédait des cocktails aux fruits, elle ne fit pas plus de manières et en réclama un.

Alors qu'elle sirotait son jus de fruit dans une plénitude totale, Peter, assis à côté d'elle prit la parole.

« Oui, surtout après les deux journées que je viens de traverser, ses eaux et son ambiance me fait réellement du bien pour être honnête. C’est à ça que je sais que je suis chez moi. »

Le fait qu'il revienne sur son commentaire un peu plus tôt la fit sourire. Pour être parfaitement honnête, elle aimait bien quand il disait ce genre de choses, ça lui rappelait qu'il n'était pas uniquement "le Comte Oswald" mais simplement Peter et que malgré ses idéaux, principes etc, il n'était pas qu'une machine aux allures de noble et à la recherche de son épée.
Ça pouvait paraître idiot mais, malgré tout, elle ne le connaissait que depuis un jour et bien qu'elle lui voue une confiance sans bornes, elle avait encore souvent du mal à savoir si les sourires qu'il arborait en s'adressant à elle étaient sincères ou simplement une façade et, encore plus souvent, il lui arrivait de mal les interpréter. Alors oui, quand le Comte donnait son avis, parlait de lui ou se plaignait, elle avait enfin l'impression de pouvoir voir au-delà de l'image qu'il souhaitait préserver, et ça, ça la rassurait.

La magicienne laissa le silence retomber mais cela ne dura pas longtemps, à nouveau l'épéiste reprit la parole et aborda un sujet qui devenait inévitable.

« J’allais oublier Myrha, je dois encore te montrer plus en détail la bonne tenue à avoir pour le bal, je sais qu’on a encore le temps, mais vu que la nuit arrive, cela permettra que ça commence à gentiment fleurir dans ta tête. »

Malgré l'air rassurant de son ami, c'est avec une certaine appréhension, voire une certaine crainte que la jeune femme accepta, sachant que c'était nécessaire.

Dans un exercice de récit, notamment à travers la vue d'un personnage, il y a des parties simples, des parties plus délicates à raconter et il y a maintenant. Si l'essayage avait été flou, cette expérience fut carrément opaque. Peter lui montra des manières de saluer, lui raconta qu'il fallait faire attention à des détails plus qu'à d'autres, il lui expliqua comment déterminer le rang de quelqu'un et choisir l'attitude à adopter. Après chaque information, Myrha hochait la tête en signe de compréhension et oubliait immédiatement tous les conseils précédents. Mécaniquement, elle effectuait les courbettes qu'on lui demandait de faire ou adoptait la posture qu'elle aurait du avoir. Si l'expression du Comte était jolie, le terme fleurir était bien en deçà de ce qui se passait. La tête de la sorcière était désormais emplie d'une jungle luxuriante aux pensées enchevêtrées et emmêlées telles des lianes à tel point que le meilleur conseil que pouvait lui offrir la nuit, maintenant, c'était encore une machette.
Ça allait être compliqué.

Heureusement vint le repas, lui suffisant à faire abstraction de son apparente incompatibilité avec l'Etiquette. Celui-ci, outre quelques remarques sur la manière dont elle devait manger ses aliments, se déroula sans accroc, Myrha, depuis son arrivée ici, elle avait l'impression de ne manger que des mets luxueux. Rien que l'entrée lui apprit qu'une assiette creuse pouvait contenir autre chose que la tambouille infâme aux champignon qu'on distribuait dans la Fourmilière. Et le poisson... La jeune femme, depuis son réveil, n'avait jamais eu l'occasion de manger du poisson, pour la simple raison qu'elle s'était contentée des vivres de Barnabé que celui-ci n'avait ni poisson, ni moyen de le conserver. Son assiette désormais vide, elle ferma les yeux quelques secondes, profitant une dernière fois du goût des aliments qu'elle venait de déguster.

Le diner achevé, Myrha reprit son pèlerinage mental à travers la jungle de ses pensées ; elle n'avait aucune idée de comment elle allait éclaircir tout ceci.

"Ca devrait aller, une fois les idées claires après une bonne nuit de sommeil." assura-t-elle, malgré un visage qui trahissait clairement son manque de sérénité.

Ainsi, exténuée par la journée, mais également pour échapper à davantage de "cours d'Etiquette", la sorcière se leva et s'échappa vers sa chambre, priant pour ne pas rêver de formules de politesse.
Si le Comte ne l'en empêchait pas -et elle n'aurait pas pu refuser une nouvelle session d'apprentissage-, elle imaginait qu'il ferait donc de même et irait s'offrir un repos bien mérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.2 - Préparatifs   Ven 31 Juil 2015, 2:03 pm

De retour dans sa chambre, la jeune femme alla s’asseoir sur son lit. Contrairement à hier, elle était fatiguée, certes, mais pas suffisamment pour s'écrouler. Elle repensa avec appréhension à tous les conseils que lui avait offerts Peter afin qu'elle se conduise le mieux possible au Bal ; c'était trop d'un coup. Elle allait se débrouiller, d'une manière ou d'une autre, mais la maestria des courbettes et poignées de mains... très peu pour elle.
Après un soupir, elle ôta ses vêtements, déposa la dague sur la table de chevet et la bague de Barnabé juste à côté. Elle resta ainsi un moment et posa les yeux sur une marque qui ornait son bras gauche, c'était assez discret, suffisamment pour qu'elle l'ait oubliée, d'ailleurs. Il fallait dire qu'avec la journée qu'elle venait de passer, ses pensées avaient rarement eu le temps de se tourner vers le passé. Ainsi, cette marque lui rappelait que quelque part non loin, le colosse rôdait.

"Mais de là à ce que ça reste plusieurs jours... Il y est pas allé de main morte." lâcha-t-elle dans un souffle.

Myrha abandonna sa contemplation et s'habilla de manière identique à sa première nuit chez les Oswald, dans sa robe de chambre improvisée. En refaisant le point, cette journée avait été étrange de plusieurs façons ; ce n'était pas juste la découverte d'un univers qui lui était inconnu, mais  plutôt le "silence" de la pierre qui l'étonnait. Pas de douleurs ou de sensations étranges, aucune "bouffée de souvenirs", comme elle aimait les appeler, rien que calme et relative sérénité. Et mine de rien, cela l'intriguait peut-être plus que nécessaire.
La sorcière vint poser la main sur le joyau par habitude et laissa ses cheveux vaquer à leurs occupations. Rien d'anormal de ce côté là. Sans doute réfléchissait-elle trop. Afin de se vider les idées, et parce qu'elle devait connaître ses limites, question de nécessité, elle s'imposa une session d'entraînement.
Pour elle, utiliser sa magie était aussi naturel que bouger un bras ou respirer, mais quand il s'agissait d'essayer des choses nouvelles, c'était une autre histoire, alors plutôt que partir complètement en territoire inconnu, elle essayait de voir jusqu'où ses capacités pouvaient aller. Une chose dont elle était sûre désormais, rien que par le fait qu'elle ait pu trancher ces bandits, était que d'une manière où d'une autre elle pouvait changer les caractéristiques de sa chevelure, et pas juste sa taille.

La sorcière se leva, main gauche toujours fixée sur sa nuque, le bras droit tendu devant elle et elle ferma les yeux. Elle pouvait sentir ce qui ressemblait à des veines provenant de la pierre et qui déversaient l'Essence en elle, mais elle le savait, elle devait aller plus loin, agir en vrai mage. Bien sûr qu'elle pouvait se reposer sur la Magiamit, mais les utilisateurs de magie chevronnés, eux, allaient chercher l'Essence où elle se trouvait, autour d'eux, ou plus loin encore, étrangement, elle n'en avait aucune idée. Son souffle synchronisé avec les pulsations qui provenaient du joyau, elle eut l'impression que la chambre dans laquelle elle se trouvait avait disparu. Autour d'elle, elle sentait comme un brouillard infini, complètement opaque et, au loin, une lumière bleutée qui semblait vouloir la guider. Etait-ce ainsi que les mages allaient chercher l'Essence ou était ce propre à elle ? Et si cette lumière était une aide de la Magiamit, comment pouvaient ils, à eux seuls, se repérer ?
Mais qu'importe où elle se trouvait, elle allait voir ce qui se trouvait de l'autre côté de cette brûme. Comme empli d'une persévérance nouvelle, la jeune femme s'enfonça dans le brouillard...

Quand elle rouvrit les yeux, Myrha observa ses mains, elle se sentait... différente. Etait-ce cela que de manipuler soi-même l'Essence ? Étrangement elle n'était même pas certaine d'être parvenue à traverser ce brouillard, ni même ce qu'elle avait vu de l'autre côté, si elle y était arrivée. Pourtant, malgré cette incertitude, quelque chose s'était passé, elle en était sûre, et ce fut un reflet métallique à sa droite qui lui confirma ce fait. Une longue mèche ébène venait de prendre une teinte grisâtre et quand la sorcière la toucha, elle n'eut plus aucun doute, c'était du métal. La souplesse n'avait pas changé mais quand elle essaya de trancher la mèche avec sa dague, elle manqua de se couper le doigt tant la tâche était ardue. D'accord, ce n'était qu'une seule mèche, certes, mais cela signifiait donc qu'elle était sur la bonne voie.
La magicienne, malgré l'appréhension qu'elle avait envers ses pouvoirs, afficha un sourire satisfait et s'écroula lourdement sur le lit avant de sombrer presque immédiatement dans les limbes du sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Myrha & Peter 1.2 - Préparatifs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Il y a une vie après Peter Jackson.
» Peter Hallward: Entrevue avec JBA (juillet 2006)
» Peter Retep
» Peter Lentz [Validée]
» Nouveauté possible grâce à Peter Jackson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes d'Arathiel :: Le coin RP :: Anciennes Aventures :: Un vent tranchant-