AccueilAccès au siteRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 1.1 - Les chats et la souris noire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4890
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: 1.1 - Les chats et la souris noire   Mar 05 Mai 2015, 1:24 pm

Gorfag avait été conduit dans un immeuble qu'il connaissait bien, en effet il avait plusieurs fois été sollicité par la Guilde du Tranchoir pour régler quelques affaires sensibles et violentes. Comme la Porte Jaune et les Souris Noires, le Tranchoir était un des gangs les plus réputés de la Fourmilière. Faisant principalement dans le recel d'objets d'arts et d'armes, le groupe était surtout connu pour sa signature. En effet, les membres du gang portaient tous un ceinturon sur lequel pendait un couteau de boucher, généralement utilisé afin de couper les mains de leurs ennemis. Les méthodes expéditives de la coterie étaient pourtant en décalage avec l'image pacifique de leur porte parole, un chirurgien-barbier du nom de Pearl, seule personne à véritablement connaitre le chef du gang.

"  Alors, t'as massacré du monde ? "

Assis sur une chaise de l'unique salle qui composait le rez-de-chaussée, l'Ogre devait attendre. Tu avais rencontré un certain Grecco, un homme au physique impressionnant, presque aussi grand que toi et au visage couvert de cicatrices. Il t'avait assuré que ton travail était terminé et que le tranchoir avait du boulot qui serait bien plus approprié à tes talents. En plus de ça, tu serais à l'abris du besoin pour un bon bout de temps si l'affaire arrivait à son terme. Après son départ, tu t'étais retrouvé seul en compagne de trois hommes de main du Tranchoir. Tu connaissais l'un d'eux, un dénommé Barco qui se régalait toujours des récits de tes combats, et de tes explications sanglantes...


Dernière édition par Eventorn (MJ) le Mar 05 Mai 2015, 7:06 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Gorfag
Aventurier
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 03/01/2015

MessageSujet: Re: 1.1 - Les chats et la souris noire   Mar 05 Mai 2015, 1:47 pm

Gorfag se sentait bien, ici. Il n'avait jamais fait officiellement parti du gang, mais avait déjà travaillé pour eux, à l'occasion. Fallait dire que leurs méthodes correspondaient à celles, expéditives, de l'ogre. Il aimait bien, ces petits hommes. Enfin, petit... Le dénommé Grecco faisait la taille d'un ogre ! Enfin, moins grand que lui, mais quand même. Ce dernier lui avait simplement glissé quelques mots.

"Ta mission est terminée, pas d'soucis."

Voilà une première bonne nouvelle ! Et, au vu de ce qu'il savait des gars du Tranchoir, il y allait avoir d'autres bonnes nouvelles. On lui avait promis des occupations à la hauteur de ses talents. Il allait enfin pouvoir s'éclater un peu ! Enfin, éclater quelqu'un, plutôt. Cela revenait au même, quoi.

"S'lut Barco."

L'ogre ne put retenir un large sourire, dévoilant ses crocs pointus. Il grimaca en entendant la question de l'homme de main. Ce dernier se comportait comme un jeune Ogre, désireux d'entendre les récits des chasseurs. Comme lui-même, en fait, il y a bien des années...

"L'dernière mission fut b'rbante... J'vais l'impression d'être un simp' coursier... Y'a just' un gars qu's'est presque pissé d'ssus !"

Le géant repensa à l'homme nerveux qui lui avait ouvert la porte, et eut du mal à se retenir de rire.


"Par cont', j't'avais raconté l'gars d'l'aut' coups ? L'mec dont j'vais ouvert l'bide ? L'était encor' en vie quand j'ai mis un coups d'dent dans ses tripes ! C'qu'est marrant, c'est qu'ils peuvent pas hurler, t'vois ? Les p'mons peuvent plus m'rcher, alors ils crient pas..."

L'ogre riait de bon coeur. C'était la dernière fois qu'il avait fait un repas correct ! Le type était un vagabond sans sous, qui, un peu trop enivré, avait décidé de le prendre à parti dans une ruelle. Il l'avait presque entièrement dévoré ! Restait presque plus rien du pauvre idiot. Quelques morceaux dans la rue, le reste dans les latrines publiques, là où il l'avait relâché...

"On attend quelqu'un en fait ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4890
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: 1.1 - Les chats et la souris noire   Mar 05 Mai 2015, 7:32 pm

Barco t'accompagna dans tes rires alors que les deux autres hommes se montraient plus discrets, et que l'un d'entre eux afficha même un air de dégoût à l'entente de tes paroles pour le moins dérangeantes. Alors que tu venais de poser ta question, la porte s'écarta comme si quelque chose tenait à te répondre par la preuve. Franchissant le seuil, un homme que tu ne connaissais pas, portant une tenue de cuir sous une cape faite pour mieux se dissimuler dans les ombres fit son apparition. Un bel arc se trouvait dans son dos tout comme la dague qui pendait à son côté. Il referma la porte derrière lui et avança d'un pas légers. Souriant légèrement il jeta un regard dans la direction de l'Ogre puis des trois humains assez rapidement avant de vous saluer tous.

" Messieurs "

" Ah Thist ! T'es là toi aussi ? " L'un des hommes pas très grand et le dos légèrement voûté s'approcha du nouvel arrivant, lui tendant une main amicale. Il portait des vêtements légers et passe partout, de quoi se faufiler discrètement sur les toits ou dans les ruelles de la Fourmilière. A son ceinturon pendaient un long poignard et le tranchoir qui donnait son nom au gang. Il se gratta machinalement le nez, dont l'extrémité manquante avait certainement été coupée lors d'un combat.

" Au moins on manqu'ra pas d'histoires, Thist... " Vik le troisième homme en était aussi allé de sa petite réflexion. D'un bon mètre quatre vingt, il était de corpulence moyenne et si ce n'était par sa taille, il n'aurait pas été quelqu'un de très impressionnant. Il portait un vieux gilet de cuir clouté violet probablement tiré d'un vol, tout comme l'épée longue de mauvaise facture qui pendait à son ceinturon à côté de son couteau. Son crâne chauve laissait se refléter sur ses cicatrices les lumières des lanternes de la pièce étrangement, lui donnant un air presque grotesque.

" Fermez-là un peu bordel ! Gorfag me raconte comment il a étripé un type. " Barco comme à son habitude ne pouvait pas s'empêcher de s'imposer sur les autres humains. Aussi grand que Vik, il était bien plus large d'épaule et portait un gilet de cuir sur une chemise dont il avait arraché les manches, pour pouvoir afficher la musculature de ses bras et les quelques cicatrices qu'il portait. Ses cheveux roux frisés renvoyaient à la couleur rougeâtre de son pantalon contre lequel reposait une hache à une main souillée de sang séché. Assis proche de l'Ogre, il utilisait son Tranchoir pour se curer les ongles, admiratif des prouesses de barbarie du colosse.

En effet, l'Ogre était anormalement imposant, plus que la majorité de ceux de sa race et il affichait lui aussi une musculature à la hauteur de sa taille; Des biceps plus larges qu'une cuisse humaine et des épaules aussi imposantes qu'une tête à la peau aux reflets grisâtres. Portant des braies rouges sang, serrées à la taille par une ceinture de cuir noir qui servait également de support à une plaque ventrale d’apparat traditionnelle, accompagné un pagne de fourrure sombre. Son torse était uniquement couvert d'une peau de bête, cachant difficilement son torse et le reste de son corps percé de nombreux os tout comme son crâne. Possédant une longue barbe grisonnante, et quelques cheveux au dessus de sa nuque. Les traits de son visage sont durs, ses yeux noirs et ses dents pointues. Il portait lui aussi quelques cicatrices, la plus remarquable barrant le côté gauche de son visage, du haut de son crâne jusqu'au milieu de sa joue, laissant son œil intact. Un grand fauchon venait finir de le vêtir en plus d'un dague affûté et de quelques morceaux de cuir, lui offrant un minimum de protection et d'aisance.

Un certain silence s'installa alors que personne n'osa dire un mot. Ce fut le craquement du bois qui fit se tourner la majorité des personnes présentes, tandis qu'un jeune humain de corpulence moyenne descendait les escaliers pour faire quelques pas en direction de Maus. Les yeux bleus et les cheveux longs blonds, il se déplaçait étrangement, comme s'il assurait ses pas sur le plancher de bois. Il dévisagea de longues secondes l'imposant Ogre, l'étudiant comme s'il n'en avait jamais vu au par avant. Élancé et sec il avait cependant l'allure d'un chasseur ou d'un forestier, portant un chaperon vert et sale sur la tête et tenant d'une main l'arc court qui pendait dans son dos à côté d'un carquois qui ne devait pas avoir été acheté dans la montagne.

" Buvons un coup ! "

Maus profita de l'arrivée de Reyan pour aller chercher dans un coin de la salle un tonnelet de bière qu'il déposa sur l'une des tables centrales proche de Gorfag et Barco. Vik attrapa six chopes en étain et les fit glisser afin que le voleur commence à servir de quoi boire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Thist
Aventurier
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 30/04/2015

MessageSujet: Re: 1.1 - Les chats et la souris noire   Mar 05 Mai 2015, 9:50 pm

Ces trois vauriens n'avaient pas manqués à Thist, c'est assez surprenant que des hommes avec un caractère si différent puissent si bien s'entendre. Après tout, les gens se complètent bien en fouillant les défauts des autres. Maus comme à son habitude est quelqu'un d'assez accueillant, si on puisse parler d'une telle chose dans la Guilde du Tranchoir. Après tout ca reste pas moins un type qui n'hésite pas à trancher les mains de ses victimes. 
Thist lui serra la main en affichant un sourire amical, après tout, c'est un allié de choix.

"C'est toujours un plaisir de vous revoir vous trois", Acquiesça t-il avec un ton neutre et courtois.

Les deux autres fous étaient déjà bien plus difficile à supporter, de par leur comportement et leurs deux neurones qui ne semblent parfois ne pas fonctionner à merveille. Thist regarda brièvement Barco faire son soin de bouche barbare, ce serait tellement jouissif qu'il s'ouvre la lèvre ou se fasse sauter une ou deux dents par maladresse.

Cet ogre était vraiment monstrueux, pour ne jamais en avoir vu en vrai c'est une sacrée surprise. Thist n'imagina pas une seule seconde qu'une créature puisse être doté d'une grande capacité intellectuelle, peut-être même pire que celles de Vik et Marco, et ca, ce n'est vraiment pas un compliment. Mais si un tel monstre pouvaient en plus de son imposante stature être fin d'esprit, il aurait tout pour lui, à part la beauté... Toutefois ce sera un allié de choix en cas de pépins. Thist le regarda, d'un ton agréable et respectueux.

"Je dois dire que je suis impressionné, quelle musculature! Même notre ami Marco parait petit à côté de toi!" Finit-il en riant de manière amicale.

Thist jugea bon d'user du tutoiement directement, le vouvoyer ne serait pas mettre une bonne condition entre eux deux, et vu le monstre, mieux vaut l'avoir en tant qu'allié proche.

Une autre personne arriva, décidément c'est un défilé! Celui-ci paraissait déjà bien plus humain que les deux colosses qui parlent de massacres sanglants. Bien que son attitude était des plus étranges. D'après son équipement Thist en déduit qu'il est plutôt orienté dans l'archerie, lui aussi. Son carquois était du jamais aux yeux du voleur.
A l'annonce du nouvel arrivant et de l'apparition du tonnelet, Thist était ravi. Il se rapprocha de la table tout en adressant la parole à l'homme.

"Votre carquois ne me parle pas du tout messire, vous venez d'une autre région? En tout cas il est de grande beauté!"

Il prit une chope et commença à la remplir, regardant tout le monde. "Je sers quelqu'un peut-être? Oh, et je ne me suis pas présenté pour ceux qui ne me connaissent pas, Thist, enchanté de vous rencontrer. Et vous êtes?"


Thist continua à remplir sa chope en attendant une réponse de la part de tout ce monde.

_________________
Fiche de personnage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyan
Aventurier
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 27/04/2015

MessageSujet: Re: 1.1 - Les chats et la souris noire   Mer 06 Mai 2015, 9:31 am

Le jeune homme observait l'Ogre et l'homme à la cape avec attention, ses yeux d'un bleu perçant courant de l'un à l'autre, notant chaque détail. Sa capuche était rabattue et laissait voir son visage émacié.

Ses vêtements étaient manifestement usés quoique très fonctionnels et relativement bien taillés. Les manches courtes de sa chemise laissaient voir des bras secs, avec des muscles nerveux.

(Au moins je ne dois pas être le plus appétissant de la salle pour l'Ogre). Reyan comprenait maitenant pourquoi la Caravane était si terrifiée à l'idée de traverser le territorie des Panses. Les Ogres étaient réellement impressionnants et si les bribes de conversations étaient avérées... ils mangeaient de la chair humaine, naine ou autre...
Ce n'était toutefois pas la peur qui dominait chez lui, mais plutôt la curiosité. Constatant toutefois que tous avaient l'air détendu et proposait même de boire, Reyan finit par hausser légèrement des épaules et se détendre.

Il laissa l'homme en cape prendre la parole et saisit la chope que lui tendait Vik, le remerciant d'un regard alors qu'on lui lançait:

"Votre carquois ne me parle pas du tout messire, vous venez d'une autre région? En tout cas il est de grande beauté!"

Reyan haussa un sourcil. Se moquait-il ? ou essayait-il simplement de paraître sympathique ? Son carquois, comme ses bottes, avait été maintes fois rapiécé par Oncle Tôte (Si seulement j'avais sa maîtrise pour travailler le cuir et le bois....). Et bien qu'on lui ait plusieurs fois posé la question de ses origines, il ne savait jamais trop quoi répondre.

"Je...Merci " plissant les yeux, toujours incertain du sens de la remarque, il se contenta finalement d'ajouter:  " j'ai pas mal voyagé à l'Ouest d'ici, d'Erebal jusqu'à la Mer Durin... je ne me souviens plus où j'ai récupéré ce carquois, désolé... "messire"."  Ce mot sonnait bizarement à ses oreilles.

Le jeune homme se concentra sur sa bière alors qu'il avait encore des restes de liqueur de champi qui lui tambourinait le crâne.

"Je sers quelqu'un peut-être? Oh, et je ne me suis pas présenté pour ceux qui ne me connaissent pas, Thist, enchanté de vous rencontrer. Et vous êtes?"

"Reyan" hochant de la tête et portant le regard sur l'Ogre massif, levant sa chope "A quoi buvons nous ce soir ?"

_________________
Reyan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorfag
Aventurier
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 03/01/2015

MessageSujet: Re: 1.1 - Les chats et la souris noire   Mer 06 Mai 2015, 9:45 am

Gorfag observa le nouvel arrivant, conservant encore un large sourire sur ses lèvres, dévoilant ses crocs. Une tenue en cuir, une cape sombre, un arc et une dague. Un chasseur, ou un assassin. Il n'en savait rien. Pas le genre de type sur qui il fallait compter en cas de combat en mêlée. Mais il arriverait peut-être à le couvrir, avec ses cure-dents. En espérant qu'il possède un minimum de courage !

"S'lut."

L'homme enchaina avec un compliment sur sa taille et sa carrure, mais l'ogre ne la releva pas. Les flatteurs n'étaient pas courant, chez les ogres, et guère appréciés. De façon générale, ceux qui maniaient les mots n'étaient pas plus aimés que cela. Enfin, au moins, comparé aux nains qu'il avait croisé, il se montrait respectueux. Et le respect, au moins, était une valeur importante aux yeux de Gorfag.

L'attention du géant fut rapidement attirée par le dernier arrivant, un blondinet assez frêle, comme s'il était plus habitué à courir dans les bois qu'à s'entraîner une arme à la main. Pas un guerrier, donc. Un archer, encore un. Cela n'enchantait pas l'ogre, plus intéressé par la force brute que par la finesse des lâches. Toutefois, l'humain portait un tonnelet, proposant un verre aux hommes déjà réunis. Au moins, il savait s'attirer les faveurs de son estomac ! Et celles de ce Thist, visiblement intrigué par le carquois. On aurait dit une discussion entre femmes humaines, celles avec des bijoux brillants et qui sentaient le parfum.

"J'veux bien", lança Gorfag à Thist, afin que ce dernier lui serve un verre.

"J'suis Gorfag."

Il n'avait pas besoin, ni envie, d'en dire plus sur qui il était. Fils de chef, et grand guerrier. Ogre banni et errant, pour le moment, à la poursuite de sa destinée.

"V'faites quoi comme boulot ?"

La question était anodine, mais il aimait parler, un verre à la main. Il se fichait pas mal de l'histoire du petit être, mais il n'avait pas non plus envie de se tourner les pouces en attendant il ne savait quoi. D'ailleurs, il désigna le dernier arrivant, le qui venait d'annoncer son nom, Reyan, et lança à Barco:

"L'a quel goût, tu crois ? On dirait un elfe."

Puis, une fois son verre en main, l'ogre lança, d'une voix forte, presque en riant.

"On boit à un prochain festin !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyan
Aventurier
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 27/04/2015

MessageSujet: Re: 1.1 - Les chats et la souris noire   Mer 06 Mai 2015, 10:47 am

L'Ogre se comportait finalement un peu comme Barco: beaucoup de bruit, montrer les muscles et les crocs... Un peu comme des taureaux en ruts, sauf qu'il n'y avait pas de femelle à conquérir. A priori...

Buvant une lampée de bière, Reyan haussa des épaules à la question de l'ogre.

"Pour le moment, je fais ce qu'on me dit et ça me suffit. Et toi ?" Le jeune homme retînt une pique qu'il avait sur le bout de la langue et sourit.


"Si tu veux manger, je te conseille plutôt Barco, il a plus de chair, ses muscles seront plus goutus" lançant un sourire à l'intéressé.

_________________
Reyan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorfag
Aventurier
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 03/01/2015

MessageSujet: Re: 1.1 - Les chats et la souris noire   Mer 06 Mai 2015, 2:00 pm

"J'fais c'qu'il m'plait. Si c'qu'on m'demande m'plait, j'le fais."

Gorfag avait répondu entre deux gorgées de bière. L'humain ne semblait pas vouloir donner des détails. Ce n'était pas l'ogre qui allait se plaindre ! Il n'était pas du genre à parler pour ne rien dire. Il était vrai que l'ambiance ici l'aidait à délier un peu sa langue, mais on sentait qu'il n'était pas très loquace, d'ordinnaire.

"Barco c'est un bon gars. J'l'aim' bien ! J'mange pas les gars qu'j'aim' bien."

Gorfag adressa un sourire entendu à Reyan. Pour l'instant, il n'avait rien contre l'humain, hormis le fait qu'il était minuscule à ses yeux, et donc pas vraiment digne d'intérêt. De fait, cela le rangeait plutôt dans la catégorie "casse-croûte" que dans la catégorie "allié" ou même "ami". Il pouffa de rire suite à une réflexion de Barco, bien graveleuse. Sans s'en rendre compte, Gorfag tapota machinalement la plaque ventrale accrochée à sa ceinture. Il n'y avait pas de motif vraiment précis de gravé dessus, plutôt un ensemble de dessin et d'écritures tribales.


"J'commenc' à avoir faim. Quand est-c' qu'on part ? J'ai envie d'me mettr' un truc sous la dent..."

Il espérait que cette mission lui permettrait de satisfaire sa faim. Et sa soif de sang ! Cela faisait trop longtemps qu'il n'avait rien tué. La chasse lui manquait... Il avait envie de sentir le corps chaud d'une victime entre ses mains. Un animal, ou autre chose... Il n'était pas regardant. Un instant, le regard de l'ogre se fit distant. Après cela, que ferait-il ? Il ne devait pas perdre son objectif de vue. Reconquérir sa Panse... Et ensuite ? Rallier les Ogres en une seule grande tribu. Sous son commandement ou celui d'un autre Ogre, si besoin.

Il allait donc avoir besoin d'une meilleure armure. Pour le combat, mais aussi pour mieux s'imposer et se démarquer auprès des clans. Car c'était pour cela qu'il était venu à Hiloroth. Forger de nouvelles armes, des armures, et se servir de ses connaissances pour retourner auprès des siens. L'âge des Dragons allait prendre fin. Il le sentait. L'âge des Ogres allait débuter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thist
Aventurier
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 30/04/2015

MessageSujet: Re: 1.1 - Les chats et la souris noire   Mer 06 Mai 2015, 10:57 pm

Tout en servant la chope pour l'ogre, Thist releva l'absence de réaction à la flatterie. Etait-ce une humilité inattendue de sa part? Ou bien une absence de reconnaissances entre eux de cette race hybride? En tous les cas ca n'arrangeait en rien le voleur, qui d'habitude gagne les sentiments des brutes par d'éloges des plus barbares. 
Quand l'ogre prit sa chope, il pu ressentir la pression de sa puissance dans les mains. C'est à suffoquer de peur à l'idée qu'il mange des humains! Il demandait réellement quel boulot faisait Thist? Ca semblait pourtant évident s'il était dans ce lieu à ce moment même.

"Eh bien je pense que l'on à un boulot en commun, puisque nous nous trouvons tous les trois ici. Je suis la pour la guilde, et acquérir des richesses pour sur!"

Après tout, ce dernier point doit être l'intérêt de chacun rejoignant une guilde de voleurs d'arts et d'armes. Si on retire le coté de vouloir arracher des membres et de le faire rôtir, ou pas...

Ce fut une surprise pour Thist quand Reyan se mit à parler. De l'hésitation? Etait-ce une réelle ou une stratégie d'analyse? Que ce soit l'un ou l'autre, cette réaction était loin d'être attendu de la part d'un voleur, très certainement. Cet homme a voyagé dans bien des lieus que Thist n'aura très certainement jamais l'occasion de côtoyer hormis dans les livres qu'il a pu consulter dans son enfance. Maudit soit cette dévastation draconique! Le voleur ressentit presque de la jalousie au vis à vis de cette chance d'avoir voyagé.
A son tour Reyan posa une question pourtant évidente. "A quoi buvons nous ce soir ?" Etait-il vraiment sérieux ? Ou alors ces deux personnes ne sont pas là pour la même raison que lui? Il leva sa chope, le sourire aux lèvres.

"Buvons pour la Guilde du Tranchoir, les richesses et.. le  sang coulé bien évidemment!" Ajouta-t-il en regardant l'ogre 

_________________
Fiche de personnage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyan
Aventurier
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 27/04/2015

MessageSujet: Re: 1.1 - Les chats et la souris noire   Jeu 07 Mai 2015, 4:03 pm

Reyan buvait sa bière à petites gorgées. Il n'était pas habitué à boire et pas question d'être ivre pour son premier job important. L'heure était venue de faire ses preuves et il comptait bien faire sa part du boulot, car cette fois il n'allait sans doute pas s'agir de voler que des babioles....

Voler n'avait aps été difficile pour lui. Habitué à tout partager au sein de sa tribu, il ne comprenait pas que certains dans la Fourmillère monayent les biens qu'ils avaient en surabondace quand d'autres crevaient littéralement de faim... Et il était encore plus surpris de voir les Furets protéger ceux qui refusaient de partager plutôt que ceux qui étaient dans le besoin. Voler permettait de rééquilibrer, légèrement et à son avantage, l'équilibre.

Observant ses compagnons il s'interrogeait sur ses objectifs. Il avait rejoint la Guilde par hasard et leur était reconnaissant de le nourir et le loger, mais il devrait tôt ou tard payer l'addition et il n'était pas sûr d'aimer cette idée au vu de ce qu'il apprenait au fur et à mesure sur eux. Mais c'était sa seule piste pour pénétrer la ville alors en attendant ...

" A la Guilde et au futur festin de Gorfag !" observant l'Ogre "  tu as déjà affronter un Chawak ?". Reyan avait beaucoup chassé avec oncle Tôte et Fyrlang et il vait entendu de drôle d'histoire à propos de ces bêtes.

_________________
Reyan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorfag
Aventurier
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 03/01/2015

MessageSujet: Re: 1.1 - Les chats et la souris noire   Jeu 07 Mai 2015, 4:43 pm

"L'futur destin ?"

Gorfag leva un sourcil interrogateur. De quoi parlait donc cet étrange petit homme ? Il préféra ne pas trop réfléchir à la phrase de Reyan. La bière devait peut-être déjà lui tourner la tête ! Cela arrivait souvent aux jeunes. Et puis, les humains n'étaient pas réputés pour leur constitution !

"Un Chawak ? C't'un genre de gros singe, non ? M'sembl' qu'on en avait bouffé un, oui. Pas l'genre d'bête qu'faut chasser seul ! C'dangereux."

L'ogre avait avalé une gorgée de bière lors du toast de Thist, et à celui de Reyan.  Sa chope, minuscule selon ses critères d'ogre, était maintenant vide. Il se resservit rapidement. A défaut d'avoir de quoi manger, il pouvait se mettre un peu de bière dans le ventre ! Ce dernier se réveillait doucement, grommelant déjà sa mauvaise humeur. Il était l'heure de passer à table !

"Quand est-c'qu'on s'en va ? J'ai faim !"

Attendre ici sans rien faire n'était déjà pas très plaisant, ni confortable. Mais s'il commençait à avoir faim, il allait devenir de méchante humeur, et le prochain idiot qui aller essayer de lui briser les noix allait se faire bouffer avant même d'avoir eu le temps de se pisser dessus ! Parole d'ogre.

"Donc p'rsonne sait p'rquoi on est là ? J'veux dire, z'êtes pas des guerriers. Pourquoi nous foutraient ensembl' ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4890
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: 1.1 - Les chats et la souris noire   Jeu 07 Mai 2015, 6:40 pm

Levant sa chope pour vous accompagner, Barco grogna quelques mots à peine audibles alors que Vik c'était un peu effacé et que Maus rigolait joyeusement de toute cette agitation. Des paroles s'échangeaient entre les humains et l'Ogre et l'ambiance était plutôt bonne enfant entre les personnes présentes. Depuis l'une des fenêtres sans vitres, où un vieux rideau sale cloué sur l'encadrement servait à cacher la pièce, on pouvait entendre les bruits de la rue et de nombreuses voix présenter leurs bonjours et prononcer quelques "Monsieur". Les plus vigilants du groupent purent même observer la poignée de la porte se tourner dans un légers grincement tout en s'ouvrant sur une petite cohorte composée  de quatre hommes, pour certains biens connus.

Ouvrant la porte, un homme plutôt chétif, se tenant légèrement courbé vers l'avant, ressemblant bien à l'image que l'on pouvait se faire des truands du coin, le visage taillé à la serpe, nerveux et l'air inquiet. Une longue capuche sur le nez et de long cheveux noirs, gras, tombant sur son visage. Des habits de cuir lui offrant mobilité et protection. Il portait des bottes crottés et deux longs poignards pendaient sous sa cape, proche de son tranchoir. Derrière lui une figure bien connue des gens du coin et probablement de toute la Fourmilière : Pearl Marjan le Chirurgien-Barbier de la rue des Capes. Vous regardant de son seul œil droit encore valide est d'un bleu profond; son œil gauche étant fait de verre et de métal représentant un rasoir et un tranchoir se croisant. La partie droite de son visage comprenait plusieurs cicatrices, qui se mariaient bien avec ses cheveux châtains mi-longs coiffés vers l'arrière, et sa belle moustache aux pointes montantes. Il portait un gilet bleu sur une chemise blanche et un légers châle gris, noué en un nœud distingué. Un joli pantalon de velours vert kaki accompagné de petites chaussures noires venaient relever l'allure générale assez noble qu'il se donnait, malgré les rasoirs fermés dans leurs étuis de cuir, accrochés à sa ceinture.

Apparaissant dans son dos tel une montagne, ce n'était pas un Ogre, mais bel et bien un Humain d'une taille et d'une apparence imposante.Les cheveux rasés ainsi que la barbe, ne laissant apparaître qu'un bouc entrecoupé d'une des nombreuses cicatrices parcourant son visage; il n'avait pas ce que l'on pouvait appeler une gueule d'amour. Son corps aussi était couturé, signe de nombreux combats, contre de nombreux et variés ennemis. L'immense décousu portait un gilet de cuir bleu renforcé sous lequel se trouvait une chemise en lin blanche sur laquelle reposait une dent de Drangol suspendue à un collier d'argent. Un pantalon de cuir et une paire de bottes solides terminaient de l'habiller alors qu'une épée longue pendait à son ceinturon. Presque aussi grand que l'Ogre il fut difficile pour le dernier homme de se faire voir après avoir refermé pourtant son apparence des plus grotesques fit sourire Vik et rigoler Barco. En effet, l'homme de taille et de poids moyen avait le visage recouvert de bandelettes tout comme son bras gauche, et il devait s'aider d'un béquille de bois pour marcher car sa jambe gauche était solidement maintenue par une attelle. Lui aussi portait un couteau à la ceinture, même s'il paraissait peu probable qu'il puisse correctement s'en servir dans son état.

" Vos hommes on l'air de bien s'amuser. " dit le couturé.
" Allons Grecco, un petit verre ça ne fait pas de mal. " répliqua Pearl en s'avançant.

Le groupe s'approcha et certains ne se génèrent pas pour prendre à boire à l'exception du géant et du chirurgien-barbier.

" Messieurs, quelle joie de vous voir ici.
Une drôle d'assemblée que voilà, c'est peut être la remarque que vous vous faites à l'heure actuelle ? Pourtant si c'est aujourd'hui que je vous convoque c'est parce que le moment est enfin arrivé. Monsieur Grecco, que vous connaissez tous représente les Dragons de la Montagne. Si vous ne le saviez pas, c'est maintenant chose faite, et vous êtes donc dans la confidence. Malgré ses nombreux talents, il lui est impossible de se dédoubler et, ses maîtres nous ont proposé une affaire en or.
Ici, dans les Capes, seuls trois gangs sont réellement influents; les Souris Noires, la Porte Jaune et le Tranchoir. Il est grand temps de réduire ce nombre et d'agrandir notre territoire vous ne pensez pas ? Les Dragons ont proposés une solution radicale pour faire disparaître les Souris Noires. Ce ne sont que des assassins pour la plupart ou des voleurs, qui ne volent pas aux nobles et aux riches de la cité, mais qui nous volent nous !
Il est temps de mettre un terme à leurs petits jeux, et de leur montrer qui dirige vraiment les Capes. Une grande attaque sera bientôt organisée contre la Souris Noire avec l'aide de la Porte Jaune. Mais avant d'en arriver là, et car je suis profondément opposé aux concepts de la barbarie; peut être pourrions nous agir de manière chirurgicale. Couper la tête de la Souris et peut être aussi les pattes pour disperser la nuée. C'est justement pour cette raison que vous êtes ici.
Maus va chercher une bonne bouteille et quelques verres, Vik, Barco rapprochez une table que nous puissions tous nous asseoir. "


Les trois hommes se mirent en branle sans attendre afin de préparer la pièce pour le reste de la discussion qui avait attiser leur curiosité plus que de raison. Pendant ce temps, Pearl vous salua personnellement, vous accordant un petit moment d'attention.

{Pearl va venir vous dire "Boujour" donc si vous avez une question ou quoi n'hésitez pas, je répondrai après vous tous.}

Pearl Marjan:
 
Grecco:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Reyan
Aventurier
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 27/04/2015

MessageSujet: Re: 1.1 - Les chats et la souris noire   Jeu 07 Mai 2015, 7:09 pm

Reyan hausse les épaules à la remarque de Gorfag.

"On doit être là pour améliorer le capital charme de l'équipe..."

Puis il tourna son attention vers la porte qui s'entrou'vrait. Les 4 personnes qui entrèrent formaient une troupe pour le moins surprenante: un colosse, un éclopé, un gentilhomme et un voleur. Pourtant leur dangerosité n'était sans doute pas nécessairement proportionnelle à leur allure...

Reyan se demandait qui pouvait être le blessé et caressa l'idée que se balader dans cet accoutrement pouvait être une couverture parfaite. On retenait les bandages et pas la tête du type.

Pearl leur exposa l'idée: assassiner les dirigeants d'un gang rival. Le jeune chasseur se demanda s'il arriverait à tuer un type de sang froid puis chassa cette question. Chaque problème en son temps.

Puis Pearl Marjan s'approcha et le salua. Le jeune homme fut surpris qu'il connaisse son nom.

"Bonjour Monsieur Marjan" inclinant légèrement la tête en serrant sa main. " Désolé de poser une question idote mais qui sont les dragons de la Montagne ? je suis nouveau en ville et ce nom ne me dit rien... sans vouloir vexer Monsieur Grecco"

_________________
Reyan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thist
Aventurier
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 30/04/2015

MessageSujet: Re: 1.1 - Les chats et la souris noire   Jeu 07 Mai 2015, 10:23 pm

Au grincement de la porte, Thist apporta toute son attention aux nouveaux arrivants. Pearl Marjan, enfin! Toute cette mascarade allait enfin prendre un sens, et la raison pour laquelle un ogre sanguinaire allait rejoindre un groupe de voleurs d'arts et d'armes. Car il va sans dire que celui-ci ne doit avoir aucune expérience dans le domaine de la discrétion et l'approche furtive. Bien qu'il faille le reconnaitre, si tous les témoins sont étripés et dévorés, les bruits n'iront pas bien loin...
Ces trois hommes d'armes étaient tout aussi loufoques qu'imposaient le respect. Ils avaient tous les trois leur apparat bien différent les uns des autres, mais en aucun cas on pouvait douter d'une grande expérience pour chacun d'entre eux. Grecco? Il fait parti des Dragons de la Montagne de mémoire, pourquoi serait-il là?
Cet homme bandelé de partout faisait peine à voir par contre, Thist se demanda ce qui a pu lui arriver. Une mission qui a mal tourné? Il a ennuyé le colosse qui semblait encore plus terrifiant que Vik? Après tout, ca n'avait pas bien d'importance.

Tout devint bien plus clair quand le Chirurgien-Barbier expliqua la situation, éliminer la Souris Noire? En soit c'est un bon projet d'écraser ses concurrents, pour la notoriété de la guilde comme pour les affaires. Mais toutefois ne pensa pas que c'était forcément l'idée la plus réfléchie de la part d'un homme si intelligent. Qui dit moins de concurrences dit plus d'attention de la garde et tout autre organisation contre les malfaiteurs de La Fourmilière. Cette idée est à double tranchant, élever les richesses au risque d'éveiller La Couronne sur une guilde de roublards devenant trop importante. Thist aurait aimé savoir à quel point Pearl pouvait être influant dans la cours des nobles, après tout c'était une des principales protection de la Guilde du Tranchoir.

Voilà une chose peu banale, deux guildes sur les trois plus influentes de La Fourmilière qui s'allient pour faire tomber un rival. De la part de groupes de guerriers, d'ordres plus respectables il n'y a rien d'alarmant. Mais de la part de voleurs cela peut engendrer plus de mal que de bien pour la guilde, car après tout, chacun voit son propre intérêt dans chaque "bonne" action effectuée.
Pearl vint saluer directement chaque personne dans la salle, à son moment venu Thist tut tous ses doutes et le salua de manière les plus respectueuses, le sourire aux lèvres.


"Messire, c'est un honneur. Comme toujours."

_________________
Fiche de personnage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorfag
Aventurier
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 03/01/2015

MessageSujet: Re: 1.1 - Les chats et la souris noire   Jeu 07 Mai 2015, 10:52 pm

"S'lut, Peurl."

Gorfag serra la main tendu du moustachu, prenant garde à ne pas trop serrer ses doigts. Il n'était pas vraiment utile de lui casser des doigts ! Et, à ce qu'il avait compris, c'était même plutôt mal vu.


"L'Dragons, c'quoi ? Des z'homs, ou des vrais cracheurs d'feu ?"

L'Ogre n'avait pas tout suivi. Beaucoup trop de mots pour lui. Dans une autre situation, il aurait cogné le type jusqu'à ce qu'il perde toutes ses dents. Quelle sale habitude, que de parler autant en si peu de temps ! Ce qui était sûr, c'est qu'il aimait pas trop les dragons.


Il avait toutefois compris une chose. La plus importante, à ses yeux. On le payait pour faire le ménage. Faire un exemple. Et s'assurer que les souris ne seraient plus jamais une menace.

Cela, il savait le faire.

"Faut qu'les souris veuill' plus s'battre après qu'on se soit fait l'chef, n'est-c' pas ?"

Un sourire vorace fit son apparition sur ses lèvres. Il savait très bien comment faire cela !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4890
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: 1.1 - Les chats et la souris noire   Lun 11 Mai 2015, 7:17 pm

Le chirurgien-barbier s'approcha en premier lieu de celui qu'il connaissait le moins : Reyan. Avec un sourire amical il lui serra la main tout en écoutant sa questions.

" Le culte mon ami, nous parlons du culte des Dragons. Et vous avez raison, il est préférable de ne pas vexer Monsieur Grecco. "

Il prononça ses derniers mots sur le ton de l'amusement, tout en se dirigeant vers Thist qu'il gratifia lui aussi d'une poignée de main et d'un sourire.

" Je ne suis pas encore Noble Thist. Mais l'intention est salué. J'espère que votre père se repose toujours convenablement. "

Affichant un visage joueur, il t'adressa un signe de tête avant d'aller trouver l'Ogre.

" Gorfag, c'est un plaisir. Qu'elle ne veuillent plus, ou bien qu'elles ne puissent plus. Nombre de personnes considèrent vos frasques comme une véritable honte. Je ne suis pas de cet avis, comme vous le savez. Un tel appétit pour la victoire est à mon sens quelque chose qu'il serait préférable de louer au lieu de l'accuser. Vous aurez amplement l'occasion de vous rassasier lors de vos prochaines sorties. "

Les tables étaient installées et le petit monde pouvait enfin prendre place afin d'assister à ce qui devait être une étrange réunion. Une fois toutes les personnes servies d'un verre d'alcool ou d'une pinte de bière, Pearl commença à parler, cette fois sur un ton plus sérieux.

" Les Souries Noires, malgré leur nombre réduit elles survivent plutôt bien au sein des Capes et se sont l'un de nos concurrent directs.
Leur nombre estimé ne dépasse pas une cinquantaine de membres, mais comme vous le savez, ce sont tous de redoutables assassins, les Souries étant réputés pour leurs lames plus que pour leur discrétion. Une attaque frontale pourrait nous mener à la victoire mais nous aurait laissé trop affaiblie pour nous prémunir d'une attaque d'un autre groupe.
Voilà qu'arrive les Dragons. Ils ont besoin d'un lieu à l'écart des yeux d'Hiloroth et, nous proposent de nous payer pour notre protection et la capture du lieu.
Certains s'en doutent déjà, et oui, il est question du Trésor Oublié, le quartier général des Souries.
La zone se trouve au Sud du territoire de la Porte Jaune, c'est pourquoi les Dragons ont offert la moitié du territoire des Souries à la Porte Jaune et au Tranchoir. Chacun s'occupant dans le futur de la protection des lieux.
Avant d'en arriver là, il faut toujours tuer les Souries Noires.
Et avant ça il faut aller s'assurer du soutient de certains de nos amis dans la Fourmilière comme dans la Ruche.
Barco, Vik et Maus vous irez trouver nos alliés de la Fourmilière, en commençant par la Tête de Porc. Nous allons très certainement avoir besoin de faire disparaître quelques corps, ces cochons doivent être prêts.
Thist et Reyan, vous irez dans la Ruche. Vous êtes plus apte à parler avec les gens du coin. Et afin de s'assurer que personne ne pose de soucis, Gorfag vous accompagnera. Au Nord de l'avenue de la Taxe se trouve un repaire du Culte, on vous dira quoi y faire.
Des questions ? Où nous pouvons trinquer ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Reyan
Aventurier
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 27/04/2015

MessageSujet: Re: 1.1 - Les chats et la souris noire   Mar 12 Mai 2015, 9:43 am

Le visage de Reyan s'assombrit en entend les mots "culte des Dragons". Lui qui avait passé toute sa vie à fuir et se cacher des reptiles géants concevait mal qu'on puisse vouer un culte à des monstruosités qui avaient tué de personnes. Il hocha de la tête et demeura silencieux, écoutant attentivement les instructions.

Comble de l'infortune, il allait devoir faire équipe avec l'Ogre.

Il se contenta de lever sa chope à la fin des explications pour signifier qu'il n'avait pas davantage de questions.

_________________
Reyan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thist
Aventurier
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 30/04/2015

MessageSujet: Re: 1.1 - Les chats et la souris noire   Mar 12 Mai 2015, 4:13 pm

Maudit soit ce chirurgien barbier! Comment peut-il  être au courant? Pourtant Thist a prit pas mal de précautions pour étouffer les éventuels bruits sur cette histoire. Décidément ce Pearl est quelqu'un de très surprenant! Toutefois, ceci s'avère inquiétant, cette phrase n'est pas le fruit du hasard. Il sait parfaitement ce qu'il c'est passé, du coup, qui d'autre peut-il être au jus de cette histoire? Qui peut connaitre sa réelle identité? C'est un danger qu'il ne s'y attendais pas du tout.  Il devra se montrer vigilent, tout en ne laissant aucune suspicion apparaître sur son visage. Il fit un léger sourire en guise d'acquisition.

Une fois que le barbier commença à expliquer la situation, Thist se retira ces idées de la tête et l'écouta. Une mission de reconnaissance hein? Si c'est juste de la parlote qu'il veut, il sera servi  très volontiers. L'idée d'affronter des colosses telle que Marco n'est pas vraiment sa tasse de thé.

Toutefois une chose l'inquiéta fortement, ses deux oiseaux de compagnons. Autant Reyan, bon bien qu'il ne semblait pas être un flèche en terme de réflexion et de réactions, il ne devrait pas poser de problème en terme de diplomatie. Tant qu'à l'ogre, cet être qu'on pourrait se demander s'il connait seulement le terme "intelligence"? Thist espère qu'ils auront besoin de se diviser pour gagner du temps, car parlementer avec un glouton sur patte ne doit pas être la chose la plus aisée et plaisante.
Le culte hein, décidément ce sont les vraies pourritures dans cette citée, et maintenant Thist allait en aider une à s'étendre. Et pas la moindre, celui qui veut faire ami-ami avec des créature pouvant détruire une cité à elle seule. Si on admet qu'ils existent vraiment.


Thist attendit tranquillement que les autres réagissent.

_________________
Fiche de personnage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorfag
Aventurier
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 03/01/2015

MessageSujet: Re: 1.1 - Les chats et la souris noire   Mar 12 Mai 2015, 7:38 pm

Gorfag avait écouté en buvant sa bière. Donc, ils faisaient affaire à un Culte des Dragons ? Cela ne lui plaisait guère. Il n'était pas très porté religion, bien qu'il avait du respect pour les traditions et ses ancêtres. Croire en un Dieu n'était déjà pas une chose facile à imaginer pour lui, alors vénérer une créature volante, qui de surcroît avait ravagé la surface, cela lui semblait farfelu. Y avait-il un culte des darbus ? Ou un culte des Chawaks ? Il avait du mal à imaginer cela. Mais les hommes étaient des créatures bien étranges, après tout.



Leur mission, donc, dans un premier temps, consistait à aller rendre visite à quelques contacts. Pour s'assurer de leur soutien, visiblement. Et vu comment Pearl l'avait formulé, il n'était pas nécessaire de les tuer. Toutefois, s'il envoyait l'ogre avec les deux humains, c'est bien qu'il pensait que sa force et ses méthodes pourraient être utiles.



Ce qui taraudait l'esprit de Gorfag, c'était le fait que leur équipe n'était constitué que d'un guerrier étranger à l'organisation, et de deux faiblards. Des sacrifiables, sans réelle influence sur la Guilde des Tranchoirs. Leur perte pouvait donc être ignorée. Cela sous-entendait deux choses : la tâche n'était pas assez importante pour être confiée à des hommes de main de confiance, mais suffisamment dangereuse pour ne pas risquer la vie de ses vrais hommes. 



Le géant, en tant que chef, aurait agi de la même façon, dans certains cas. Par exemple, s'il devait envoyer des guerriers vérifier la route d'un convoi, par crainte d'une embuscade, il choisirait les plus faibles, ou ceux dont la vie n'avait pas d'importance à ses yeux. Il ne prendrait le risque d'y envoyer des guerriers importants que si le risque en valait vraiment la peine.



Reyan et Thist demeuraient silencieux. Peut-être se plaisaient-ils à s'imaginer en train de parler en tant que diplomate auprès de noble gens ? Gorfag eut envie de pouffer de rire. S'il était envoyé avec eux, c'est qu'il y avait un risque. Il avait hâte de voir leur tête lorsqu'il dévorerait son premier repas de la journée ! L'ogre, lui, avait une question, et il ne se gêna pas pour la poser.




 « Combien qu'on s'ra payé ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4890
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: 1.1 - Les chats et la souris noire   Sam 16 Mai 2015, 11:55 am

Écoutant les questions posées concernant principalement le paiement et le détail des ordres, Pearl souri avant de lever son verre.

" Bien assez pour finir vos jours une chope à la main et une catin sur les hanches.
Bien assez pour toutes les folies que vous pourrez imaginer par ici.
Si vous travaillez bien, la somme se chiffrera en or et non en argent, et non, comme toujours il n'est pas question d'une avance.
Messieurs, à la vôtre ! "


Buvant une gorgée, accompagné du reste de la table quelques discussions débutèrent concernant les temps à venir entre les différentes personnes présentes. Grecco de son côté se leva, adressa un regard à Pearl, tira de sa chemise plusieurs papiers et les déposa sur la table avant de quitter les lieux. Le chirurgien-barbier le salua, attrapa les papiers avant de demander au blessé de lui apporter sa mallette. Ce dernier s'exécuta fébrilement et, posa sur la table une petite caisse de bois et de cuir qu'il entreprit d'ouvrir, dévoilant plusieurs ustensiles de coiffure et de rasage, des fioles aux liquides de couleurs étranges et un nécessaire d'écriture. Sans attendre, celui qui vous avait présenté l'importance des tâches que vous deviez accomplir commença à inscrire sur quelques papiers des lettres rondes formant des mots, ou plus précisément des noms. Les plus lettrés d'entre vous purent y voire vos propres noms car il s'agissait de laisser-passer pour la Ruche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Reyan
Aventurier
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 27/04/2015

MessageSujet: Re: 1.1 - Les chats et la souris noire   Lun 18 Mai 2015, 3:23 pm

Reyan n'avait que quelques notions vague en matière d'instruction scolaire, mais il n'eut aucun mal à déchiffrer son nom, l'un des rares mots qu'il savait identifier. Il n'avait par contre aucune idée de ce à quo iressemblait un laisser-passer, il avait trouvé la notion bien étrange les premières fois où ils 'était heurté à un refus d'entrer dans la Ruche.

Il reluqua avec une certaine admiration l'écriture souple et soignée du barbier-criminel mais malgré ses promesses, il restait sceptique. Pourquoi confier une mission si importante et avec une telle récompense à un jeune membre du gang qui n'avait pas encore fait ses preuves ? (Si c'est trop beau pour être vrai, c'est que ça doit pas l'être)

Il n'avait pourtant pas d'autres choix que d'accepter...

_________________
Reyan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorfag
Aventurier
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 03/01/2015

MessageSujet: Re: 1.1 - Les chats et la souris noire   Lun 18 Mai 2015, 4:02 pm

De l’or, et de quoi manger. Voilà tout ce qui comptait aux yeux de Gorfag ! Il allait bien s’amuser, et se remplir le ventre. Un spasme étira brièvement son sourire en un rictus cruel, dévoilant ses crocs pointus et pas particulièrement propre. Il venait d’imaginer la réaction de Reyan et de Thist, s’ils le voyaient se battre et manger une de ses proies. Peut-être imaginaient-ils qu’il était raffiné, et qu’il était du genre à faire cuire sa viande ? Ils allaient déchanter !


En vérité, Gorfag, en bon ogre, aimait manger. La quantité primait sur la qualité, mais il préférait cuire sa viande, l’assaisonner rapidement afin de mieux la déguster. La viande d’homme était plutôt bonne, surtout une fois bien préparée. Mais dans le feu du combat, et lorsque la faim le tenaillait, il avalait tout ce qui lui tombait sous la dent, broyant les os et déchirant les chairs.
 
« A l’vôtre ! »


Le géant termina sa chope d’une gorgée, déglutissant bruyamment, et terminant sur un rot sonore. Il reposa son verre, le bruit résonnant sur la table, et attrapa son laisser-passer lorsqu’on lui tendit.
 

« C’parti ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thist
Aventurier
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 30/04/2015

MessageSujet: Re: 1.1 - Les chats et la souris noire   Lun 18 Mai 2015, 7:35 pm

Un laisser passer hein, parfait, ca simplifiera les déplacements et les contrôles. Bien que Thist resta étonné que le Barbier n'a pas écrit ses passes avec des noms différents, peut-être se doutent-ils que aucuns des trois nouveaux n'utilisent réellement leur réelle identité. Du moins si les deux autres lascars ne sont pas trop stupides, c'est ce qu'ils ont fait.
Toutefois, le fait que ce Pearl sache qui est vraiment Thist l'a vraiment bouleversé, évidemment il ne laissa rien paraître de façon extérieur, mais cela pourrait s'avérer problématique si certaines personnes bien placés apprenait cette histoire.  Il faudrait dans l'avenir que Thist est une discussion privée avec lui et savoir d'où ses informations ont fuitées. Ce serait idéal s'il n'y a que des truands qui le savent, et encore, tout dépend lesquels.

L'ogre, comme a son habitude, avait tendance à vouloir agir avant de réfléchir, mais toutefois il semblait comprendre à quoi sert ce bout de paperasse. Très surprenant. Mais après tout, il a déjà travaillé avec la guilde, peut-être qu'il c'est déjà servi de cette chose. Il lui parait très improbable qu'il sache lire, et au vu de la discussion avec la grosse brute avant qu'il n'entre, il n'y a aucun doute que ce soit un être totalement sanguinaire et assoiffé de guerre.


Thist leva son verre avec un sourire, sans dire un mot.

_________________
Fiche de personnage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4890
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: 1.1 - Les chats et la souris noire   Jeu 21 Mai 2015, 2:43 pm

Trinquant et sifflant leurs boissons rapidement, la majorité des protagonistes avaient hâte de se mettre au travail. Ce pouvait paraître étrange, venant de personnes issues de milieux crapuleux, pourtant la perspective d'une extension de territoire et d'une augmentation potentielle de leurs avantages semblait être un moteur suffisant, ça où peut être le désir de se battre et de réclamer une bonne fois pour toute les rues des Capes.

" Tenez, vous aurez besoin de quelques indications pour commencer.
Amusez-vous bien ! "


Déposant un nouveau petit parchemin sur la table, il accompagna se dernier d'une bourse qui ne semblait pas vraiment pleine de pièces. L'un de vous allez devoir récupérer les instructions avant de pouvoir vous mettre en branle en direction de la Ruche. Les trois autres hommes prenaient eux aussi leurs instructions auprès de Pearl et il était encore disponible pour vos ultimes questions si vous en aviez. Le temps était arrivé pour vous d'entrer dans la lutte qui allait bientôt ébranler les Capes, la Fourmilière et peut être même toute la cité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Reyan
Aventurier
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 27/04/2015

MessageSujet: Re: 1.1 - Les chats et la souris noire   Jeu 21 Mai 2015, 3:46 pm

Reyan finit par comprendre qu'ils allaient avoir l'occasion de se rendre dans la ruche. Il interrogea le barbier:

"Pour nos armes, les gardes nous laisserons passer avec ?"

Puis il s'approcha de la table et prit la bourse, la soupesant avant de regarder ce qu'elle contenait. Ne sachant pas vraiment lire, il avisa le parchemin, puis se tourna vers le dénommé Thist:

"Ca dit quoi ?"

_________________
Reyan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

1.1 - Les chats et la souris noire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Nuit du 06 au 07 février - Les chats et les souris
» Cinq chats, une seule souris
» Chat noir et souris... noire aussi [Velvet Kelevra]
» Les broderies au point compté de la souris
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes d'Arathiel :: Le coin RP :: Anciennes Aventures :: Sang et Acier-