AccueilAccès au siteRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Orion - 1.0 - Jungle Urbaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Orion
Aventurier
avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 12/07/2015

MessageSujet: Re: Orion - 1.0 - Jungle Urbaine   Mer 22 Juil 2015, 10:30 am

Il était partagé entre l'attente et l'action, cruel dilemme basé sur la confiance envers Talia. D'où il était, impossible de savoir si la jeune femme avait tenté de faire diversion pour ne pas être vu des deux individus, ou si elle avait été repéré et courait désormais un grave danger.
Il posa un genou à terre, la paume de la main droite posée au sol, le visage relevé et fixant la scène qui se déroulait sous ses yeux. Il patienterait quelques instants et agirait en fonction de la suite des événements. Orion ne pouvait se permettre de faire échouer le plan de la Juste, mais prenait toutefois le risque de se tromper, auquel cas il agirait aussitôt, si ce n'était guère déjà trop tard.
(Mère, guides moi. Apportes moi la force d'agir en conséquence.)
Doucement, il priait. Mère ne l'avait jamais abandonné. Elle l'avait toujours guidé, le remettant sur la bonne voie. 
Il devait faire confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Orion - 1.0 - Jungle Urbaine   Mer 22 Juil 2015, 11:50 am

" Le Draconnide n'a pas l'air commode, son complice Humain semble moins dangereux mais il a une sale tête et semble très nerveux. "

Se faufilant par une ouverture dans la parois rocheuse derrière toi, Talia refaisait surface après un long moment d'absence pour le moins stressante. S'accroupissant dans les ombres en prenant soin de rester éloigné de l'ouverture de votre boyaux de roc, elle écarta un mèche de cheveux qui lui tombait sur le visage.

" Ils vont jeter l'homme dans le sac au fond de la rivière.
Pour qu'elle raison, je ne sais pas, mais si tu veux intervenir il ne faut pas tarder. "


En effet à une vingtaine de mètres, le Draconnide et son comparse Humain avaient retournés leur attention sur l'Homme dans le sac qui continuait à tenter de gigoter et appeler une aide qu'il pensait impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Orion
Aventurier
avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 12/07/2015

MessageSujet: Re: Orion - 1.0 - Jungle Urbaine   Sam 25 Juil 2015, 11:19 am

Elle avait fait ce qu'il espérait. Comme une ombre, dissimulée de ces deux personnages, Talia était parti en parfaite espionne voir quelle était la situation. Et elle n'était pas franchement des plus réjouissante.

Des bandits, assurément, dont il fallait se débarrasser au plus vite.

Il ne savait pas qui se trouvait dans le sac, mais avec un peu de chance, peut être qu'il s'agissait d'une personne capable de les aider par la suite, pour leur enquête? Tout était possible et envisageable, du plus simple habitant d'Arathiel à une personne riche qui leur donnerait de quoi subvenir à leurs besoins si ils apportaient leur aide.
Orion n'hésita franchement pas.

"Restes dans les ombres et fais toi discrète comme tu sembles si bien le faire. Je vais faire diversion et les attirer sur moi. Je te fais confiance pour la suite." murmura-t-il à la Juste avant de faire un pas en avant et marcher lentement vers les deux protagonistes.

Orion était un Humain au physique imposant et qui marquait le respect. Sa voix convenait parfaite a cette allure de colosse. Il ne tira pas son glaive, qu'il portait à la ceinture, pour ne pas paraître menaçant. Non, il n'avait pas franchement besoin de cela, sa simple voix suffirait.

"Écartez vous, avant que je ne m'occupe de vos cas." lâcha-t-il froidement à l'encontre des deux personnages.

L'intimidation ferait peut être son effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Orion - 1.0 - Jungle Urbaine   Sam 25 Juil 2015, 6:55 pm

Ton approche massive n'avait pas été assez discrète pour te permettre de rejoindre les deux bandits qui t'avaient remarqués et c'étaient tournés vers toi, agitant leurs poignards en signe de menace. Alors que tu avançais tu pouvait discerner les deux personnes avec plus de précision et de clarté. L'Humain était de taille moyenne et portait des vêtements simples aux couleurs ternes, facilitant sa dissimulation dans les foules mouvantes de la cité. Sa capuche fiché sur sa tête t'empêchait de voir son visage mais il était certain que ses petits yeux te fixaient avec attention et une tension non dissimulée. Aucune armure ne protégeait et il tenait dans son dos une petite gibecière qui semblait à moitié pleine.

Le Draconnide lui allait être un sacré morceau. Comme tous les représentants de sa race il arborait fièrement une peau écailleuse très certainement bien plus résistante qu'une simple armure. D'un rouge sombre parsemée de tâches bleutés, quelques petites excroissances parcouraient ses écailles, lui donnant l'impression d'être recouverte de petites pointes. Ses grands yeux jaunes aux pupilles plates te fixaient sauvagement alors qu'il avait légèrement entre-ouvert sa mâchoire pour laisser apparaître ses dents en pointe. Il portait un gilet de cuir, augmentant la résistance qu'il pourrait fournir et un pantalon noir simple mais fait sur mesure. Le poignard qu'il avait en main n'était pas sa seule arme puisqu'il portait à son côté une hache à une main disposant de deux tranchants. Un seul coup de ce monstre et il était évident que la situation pourrait devenir dramatique pour toi et Talia. De toute ta hauteur tu arrivais à peine à le dépasser de quelques centimètres tout au plus.

Intimidation:
 

Le timbre de ta voix puissante résonna comme une explosion sourde dans la caverne humide, poussant l'Humain à effectuer plusieurs pas de recul, allant presque se cacher derrière la masse imperturbable qu'était le Draconnide. Ce dernier lâcha une petite interjection d'amusement avant de te répondre de sa voix rauque et agressive tout en bombant le torse et en contractant ses muscles, te faisant observer qu'il ne serait décidément pas aisé de le mettre à terre.

" Dégages d'ici face de rat !
Une menace de plus et je t’éviscère avant de bouffer ton coeur !"


Le ton avait été donné, et pour en rajouter à son verbe plus que barbare, il se mit à gronder, faisant claquer sa langue sur le haut de son palais, provoquant un son étrange ressemblant à celui de certains animaux alors qu'ils devenaient agressifs. Il était prêt à te sauter à la gorge et ses yeux faisaient quelques vas et viens derrière toi, comme s'il s'attendait à voir surgir d'autres ennemis. Depuis les douze mètres qui vous séparaient le climat presque froid des lieu venait de se mettre soudainement à chauffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Orion
Aventurier
avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 12/07/2015

MessageSujet: Re: Orion - 1.0 - Jungle Urbaine   Dim 26 Juil 2015, 10:14 am

Le Draconide était réellement impressionnant et devait être un atout précieux lorsqu'il s'agissait de faire peur aux enfants ou autres esprits faibles. Mère l'avait sacrement bien gâté pour être un homme imposant et dénoué de toute tendresse apparente. Il posa ses yeux sur ses propres mains et reporta ensuite son regard sur son opposant.
 

Il avait bien une idée en tête, mais ce genre d'adversaire ne faisait pas dans l'honneur et le courage. C'était davantage des lâches prêt a fondre sur un adversaire démuni qu'ils lyncheraient a trois ou quatre avant de fuir devant une meute de loups. Ils n'avait rien de l'Ours.

Qu'a cela ne tienne, l'Humain n’avança plus et resta là où il se trouvait. La provocation verbale suffirait.

"Tu en imposes peut être, mais tu ne me vaincrais jamais en face a face, sans armes et sans armures. Tu n'as rien d'un adversaire digne de m'affronter."


Peut être gagnerait-il suffisamment de temps pour permettre à Talia de contourner les deux protagonistes.

"Que gagnerai-je a t'affronter? Tu as l'air costaud, bien armé et disposant d'une protection suffisante pour faire pâlir le premier badaud venu."


Gagner du temps.

"Mais ai-je l'air d'un paysan? Regardes moi bien. Je pourrai t’écraser sans arme et entièrement nu. Qu'est ce que cela m'apporterai? Rien. Tu ne te battrai pas sans tes armes. Tu ne te battrai jamais nu comme un ver. Non, tu n'es pas digne et je doute que tu me fasses mentir."


Il porta son regard sur la hache.

"Mère ne doit pas être fière de toi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Orion - 1.0 - Jungle Urbaine   Lun 27 Juil 2015, 11:13 am

Tes mots firent l'effet d'un cor de bataille pour le Draconide. Alors que tu ne cessais de parler, il se mit à souffler de manière agressive et sans le voir venir il bondit dans ta direction tout en faisant voltiger sa hache pour te fendre d'un grand coup. Dans un rugissement bestial qui résonnerait certainement loin dans les galeries voisines, il te frappa avec force et rage sans autre forme de communication. L'humain derrière lui avait effectué un mouvement de recul en voyant la scène exploser devant lui. Il venait alors de se précipiter sur la personne dans le sac !

Attaque surprise:
 

Le coup manqua de te faucher le crâne mais d'un mouvement réactif et précis, tu effectua un petit recul suffisant pour éviter l'assaut ! Le combat été maintenant engagé et toujours aucun signe de Talia dans les ombres. Plus loin l'Humain venait de donner un violent coup de poignard dans la forme prisonnière du sac, sa lame s'enfonçant dans le tissu pour y faire apparaître une tâche rougeâtre. Mais tu avais d'autres préoccupations pour le moment, le Draconide tacheté en face de toi ne faisant que montrer de plus en plus d'agressivité et une volonté certaine de t'assassiner sauvagement.

{Le premier tour de combat à donc commencé, c'est à toi de jouer. Merci de préciser à la fin de ta réponse les actions spécifiques dans un spoiler afin d'être certain que je comprenne bien ce que tu souhaites faire. Bonne chance !}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Orion
Aventurier
avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 12/07/2015

MessageSujet: Re: Orion - 1.0 - Jungle Urbaine   Jeu 30 Juil 2015, 9:59 pm

Ainsi, le Draconide avait décidé de ne pas écouter tout ce qu'il avait a dire. Non, il préférait se jeter sur lui afin de lui enfoncer le crâne et couper court a toute forme de diplomacie. Soit. C'était son choix, après tout, et Mère avant décidé pour lui.
L'opposant affronterait donc un Enfant de Nature.

L'esquive fut miraculeuse, tant le Draconide était adroit. Orion ne fit pas le malin, il n'avait pas le temps et ce n'était pas son genre. Il ne pense plus a rien ormis a son adversaire.

Ne fermant guère son poing, Orion garda sa main a plat de façon a enfoncer dans la gueule de la bête la paume de cette dernière. Il savait que la douleur était accrue lorsqu'un parvenait a frapper son ennemi avec cette partie. Beaucoup était tombé suite a cela, mais ça ne faisait pas d'Orion un combattant émérite. 

Il avait encore beaucoup a apprendre. Comme survivre a cette affrontement, par exemple.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Orion - 1.0 - Jungle Urbaine   Ven 31 Juil 2015, 11:47 am

Ton coup fila en direction du Draconide qui se tassa sur lui même baissant sa tête pour venir faire écran de ses écailles, ton poing dans un même mouvement ripant sur la gouttière qu'il avait formé. Ton attaque avait été paré et malgré toute ta force tu ne lui avais provoqué aucune blessure, ta paume dévié n'ayant as atteint l'ennemi.
Soufflant de manière agressive, ton opposant leva sa hache d'un grand coup pour te toucher du revers dans un mouvement original. Reculant ton buste, il t'était impossible de parer l'attaque à mains nues et seule l'esquive restait possible. Contractant tes muscles pour te propulser le plus rapidement possible, une vive douleur te cisailla l'abdomen et la poitrine te laissant très certainement une nouvelle cicatrice.

Tour 1:
 

La violence du coup et la douleur te gardèrent éveillés, et il n'était pas temps de s'endormir ou de faiblir car le Draconide ne te laisserait pas l'occasion de reprendre ton souffle. La brume du combat qui emplissait ton esprit t'empêchait de voir ce qui se passait aux alentours, mais une chose était sûre tu étais seul face à ton adversaire dans un duel mortel qui ne te laissait pas un grand nombre de choix.

La lumière dansante de la torche au sol projetaient vos ombres jusque sur l'eau en contrebas et il te semblait qu'un calme étrange avait gagné la grotte humide. Une fois de plus c'était à toi d'agir et tu avais même encore assez de force pour sortir sans mal ta lame de son fourreau.

{Je vais te faire une brève explication de ce nombre important de jets dans ton espace et te donner quelques indications avant que tu ne postes.}

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Orion
Aventurier
avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 12/07/2015

MessageSujet: Re: Orion - 1.0 - Jungle Urbaine   Mer 12 Aoû 2015, 9:41 am

Il avait senti la lame embrasser avec délectation son torse velu sur lequel, désormais, coulait son propre sang. La douleur fut vive et soudaine, embrassant son corps comme son esprit, le maintenant debout et faisant naître en lui la rage de l'Ours. Mère ne pouvait permettre ce genre d'acte envers un de ses Enfants, et ce Draconide venait d'outrepasser ses droits. Qui était-il pour oser blesser un Enfant de Nature? Surement une immondice qu'il se devait, désormais, de purifier du monde. Il en avait la certitude.
Il en oublia la présence dans les ombres de Talia et le compagnon de route de l'écailleux. Il en oublia l'homme, ou la femme, blessé dans le sac.
Orion ne pensait plus qu'à une chose : servir Mère et lui apporter cet être infâme pour qu'elle le juge.
Les yeux d'Orion s'embrasèrent de rage et de haine. D'un coup soudain, il tira la lame qu'il avait disposé sur son flanc droit. L'ennemi, dangereux et puissant, bien qu'immonde et repoussant, n'en restait pas moins un adversaire redoutable. 
D'un coup simple et direct, l'Humain tenta d'embrocher son adversaire d'un coup de glaive. Pointe en avant, il ne désirait qu'une seule chose : percer les écailles du monstre en trouvant une faille et enfoncer un peu plus profondément le fer de son arme.
Mais s'il frappait ensuite, alors Orion tenterait de le parer, car l'être face a lui n'en restait pas moins un adroit bretteur, aussi violent que laid.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Orion - 1.0 - Jungle Urbaine   Mer 12 Aoû 2015, 12:37 pm

Tour 2:
 

Brandissant ton glaive et animé par ton élan de combativité, ta frappe se montra précise et net, perçant les airs en direction du buste du Draconide. Il tenta de dévier maladroitement ton attaque qui s'enfonça dans son cuir et entre ses écailles avec difficulté. Le coup avait porté et ton opposant émit un grognement de douleur alors que tu retirait ta lame et qu'une petite tâche rougeâtre commençait à se former là où tu avais touché. Exultant de rage, il fendit l'air de sa hache dans un hurlement sauvage. Voyant le coup arriver, et cette fois en possession d'un moyen de te défendre efficacement, tu repoussa son coup d'un geste adroit tout en effectuant un petit pas sur le côté pour ne pas te faire surprendre par la force de ton adversaire. Vous échangèrent l'un et l'autre quelques attaques, déplaçant votre affrontement un peu plus près du cours d'eau. C'est de nouveau à toi de riposter, peut être une fois de plus accompagné des pensée de Nature pour te porter vers la victoire face à cet opposant décidément bien dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Orion
Aventurier
avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 12/07/2015

MessageSujet: Re: Orion - 1.0 - Jungle Urbaine   Mer 12 Aoû 2015, 12:59 pm

Mère le guidait et lui avait montré le chemin a emprunter. e sang coulait d'entre les écailles de son opposant qui poussa un grognement. Mais ce n'était pas un râle d'agonie, simplement une preuve qu'Orion avait visé juste sans pour autant atteindre gravement son adversaire. Les écailles d'un Draconide étaient épaisses, et son armure le rendit d'autant plus résistant, mais il devait trouver un moyen de prendre l'avantage. Mère l'aiderait, il en avait la certitude..

Il pouvait continuer de frapper inlassablement le Draconide jusqu'à ce que Mère décide qu'il avait suffisamment porté de coup pour permettre a Orion d'envoyer ce monstre d'écailles auprès d'Elle, mais l'Humain avait une tout autre idée en tête. 
Orion était certes une force de la nature, mais il n'en restait pas moins muni d'un cerveau dont il pouvait se servir de temps en temps. 
Le cours d'eau. Il s'agissait là d'un signe de Mère.
Muni de son glaive qui l'avait fièrement servi jusque maintenant, Orion tenta de parer l'attaque suivante de son adversaire, après quoi il déciderai de s'engager dans une passe d'arme avec ce dernier, afin de le pousser vers le cours d'eau. C'était la son unique chance de vaincre ce dernier tant il paraissait être un monstre plein de vigueur..
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Orion - 1.0 - Jungle Urbaine   Jeu 13 Aoû 2015, 9:28 am

Tour 3:
 

Le Draconide fendit l'air une première fois de façon maladroite, plus entraîné par la haine et la rage que la force du combat, il enchaîna cependant presque immédiatement avec une deuxième frappe vigoureuse qui passa la défense pourtant bien préparée d'Orion. Le sol de pierre humide rendait difficile les prises d'appuis et la blessure qu'il avait encaissé au torse le lançait d'une douleur sinueuse et continue. L'espace d'une ou deux secondes son attention avait baissée offrant à son adversaire l'espace suffisant pour le percuter de toutes ses forces une fois de trop. La hache du Draconide cisailla très profondément la poitrine du colosse qui vacilla quelques secondes avant de s'effondrer, sombrant sous le coup de la douleur et de l'épuisement énergétique dans l'inconscience. En chutant, sa vue se troubla pour apercevoir des ombres dansantes, s'affrontant en cabrioles, bientôt rejointes par la forme massive du Draconide...

Test de Résistance:
 

Tandis que l'esprit du soldat de Nature vagabondait, son corps meurtri ressenti une vague de froid terrible. Sans le réveiller pour autan, cette sensation de glace l'entoura pour l'enfermer dans un cocon de froid, porter par les bourrasques d'un vent irréel. D'étranges obstacles le firent dévier de sa route pour l'immobiliser subitement, le rendant prisonnier des vents glacés. Alors que le froid allait l'étouffer et l'extirper à jamais de ce monde, d'innombrables petits crochets lui transpercèrent les chairs pour le tirer hors de la tempête. Placé sur quelque chose d'inconfortable mais d'une température neutre, son corps aussi arriva enfin à se laisser partir dans une rêverie régénératrice...

Difficilement, Orion ouvra les yeux, cette simple action lui demandant un effort de concentration pour ne pas retomber dans les pommes. L'air était chaud et humide, il y était difficile de respirer non pas par le manque d'oxygène mais par la puanteur ambiante, car c'était elle qui avait sortie l'homme de sa torpeur momentanée. Noir, tel était le décor qu'il pouvait observer, sombre et sans aucune lumière il était impossible de pouvoir juger de l'espace dans lequel il se trouvait et le géant allait devoir se fier à d'autres de ses sens. Mais ce n'était pas tout, ses vêtements et la totalité de son équipement avaient disparus. Nu comme un vers, dans les ténèbres il ne sentait pourtant plus la blessure sur son torse. Si la frôler pouvait se montrer très douloureux tout comme un grand nombre de mouvement impliquant une légère torsion de son buste, l’impressionnante estafilade ne saignait plus, quelque chose avait stoppé l’hémorragie, lui sauvant la vie.

Reprenant difficilement ses esprits sous le coup de la douleur latente, Orion arriva à entendre quelques bruits proches, des sons qui pouvaient ne pas lui plaire. Quelque chose grouillait sur sa droite proche de là où se trouvait sa tête lors de son réveil. Et du bout de son pied gauche il pouvait sentir quelque chose de dur et froid mais très légèrement mou sur l'extérieur. La seule chose à laquelle il pouvait se fier sans aucun doute était l'infâme odeur de charogne qui empuantissait la caverne dans laquelle il se trouvait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Orion
Aventurier
avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 12/07/2015

MessageSujet: Re: Orion - 1.0 - Jungle Urbaine   Jeu 13 Aoû 2015, 9:46 am

Il resta sur le dos, à moitié mort, pendant quelques instants. Son esprit vagabondait dans sa tête, lui insufflant de se relever aussitôt et de repartir au combat, tandis qu'une autre partie de lui lui intimait de rester là a attendre Mère, qu'Elle vienne le prendre et l'emmener auprès d'Elle. Il était perdu. Il ne savait plus ce qu'il faisait là. Le choc avait été terrible, le faisant sombrer dans une inconscience qu'il ne pensait pas pouvoir défier. 

Orion entendit les sons sur sa droite mais ne s'en inquiétait pas. Il posa sa main sur son torse, s'attendant à sentir le sang chaud de son corps se répandre sur lui et le quitter doucement pour le mener dans les landes ombreuses, en attendant que Mère vienne le prendre, mais il n'y avait pas de fluide vitale dégoulinant de  son torse velu. 

Pendant quelques instants, il souhaita sombrer et rejoindre Mère. 

A nouveau il avait échoué, la honte s'abattrait sur lui et il ne pourrait y faire face. Il serait la risée, encore une fois, autour des choppes s'entrechoquant. Lui, le colosse, si faible et inoffensif. Où était la Meute de Loups? Où était l'Ours désormais?
Il n'avait d'eux que l'imaginaire, mais rien de concret. Il était une farce, une absolue blague aux yeux de Mère.

A nouveau son esprit vagabonda en lui, cherchant des souvenirs dont il pourrait se servir. Il l'a vit, aussi belle que l'aurore, ses longs cheveux châtains ondulant sur son corps parfaitement maîtrisé. Il l'avait idolâtré, par son caractère et sa force, par sa capacité a défier les autres et a mener sa vie comme elle l'entendait. Krystal d'Orion lui apparut et elle lui souffla de ne pas abandonner. Elle s’évapora doucement, laissant Orion dans ses rêveries. Il vit alors l'homme aussi grand qu'un arbre et aussi fin qu'une brindille. Il le vit tomber à genoux devant une armée, être encerclé par cette dernière et se battre jusqu'à ce qu'une lance vienne percer son torse. Il le vit tourner la tête vers lui et sourire. "Pas maintenant" lui souffla-t-il avant de se disperser dans les méandres de l'oubli.

Orion ouvrit les yeux. Avec le peu de force qu'il lui restait, il serra les poings et sa mâchoire se crispa. Une haine l'envahit et il poussa un hurlement de rage comme pour se défaire de ce sentiment d’infériorité qui l'avait lentement envahit. Mais il n'était pas de cela! Ça ne pouvait finir ainsi! Usant du peu de force qu'il disposait, grimaçant a chaque mouvements, il tenta de se relever, sans forcer, afin de ne pas rouvrir ses blessures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Orion - 1.0 - Jungle Urbaine   Jeu 13 Aoû 2015, 10:25 am

Tâtonnant les airs, aucun mur ne trouva la main d'Orion, l'obligeant à forcer sur ses jambes et son buste pour se redresser. Ses yeux, doucement commençaient à s'habituer aux ténèbres ambiants, si bien que quelques reflets se dessinaient petit à petit dévoilant une caverne de petite taille encombré d'un énorme charnier. Une fosse commune où résidaient une demi-douzaine de corps pour certains découpés en partie et affreusement mutilés, laissés à la merci de rampants des grottes dévorant doucement les macchabées dans une musique grouillante de succion dégueulasse.

Test de réaction:
 

A la vue de ce spectacle épouvantable, les boyaux d'Orion ne firent qu'un tour avant de convulser. L'alliance de l'odeur et de la vue le fit vomir les restes de son dernier repas dans une torsion douloureuse vers l'avant. Manquant de tomber, une main de l'homme trouva enfin un morceau de parois à laquelle s'appuyer. Après avoir dégluti, une ouverture sur un côté de la grotte se fit observer offrant une sortie, à moins que l'homme ne décide d'examiner la scène macabre plus en détail au risque de mettre sa santé mentale à l'épreuve plus que de raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Orion
Aventurier
avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 12/07/2015

MessageSujet: Re: Orion - 1.0 - Jungle Urbaine   Jeu 13 Aoû 2015, 10:37 am

L'odeur était insoutenable, renvoyant de son estomac le repas récent qu'il avait pris. Sortir d'ici, au plus vite, était ce qui était le plus judicieux a faire, tout en ménageant ses efforts pour ne pas sombrer a nouveau dans un inconscient mortel. Mère ne le rattraperai pas tout le temps.

Observant une issue de secours qu'il se devait d'emprunter, Orion fit ce qu'il fallait pour s'y rendre au plus vite. Son corps lui faisait mal, son visage se crispait de douleurs, mais il n'avait pas d'autres choix que de poursuivre son chemin.

Où etait-il tombé? L'avait-on jeté ici en pensant qu'il était mort? Il n'en savait rien et n'avait pas franchement la tête a réfléchir. Sa raison le poussait a fuir ce lieu macabre..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Orion - 1.0 - Jungle Urbaine   Jeu 13 Aoû 2015, 10:54 am

Te pressant pour quitter les lieux, tu enjamba quelques morceaux découpés de cadavres et manqua de glisser sur ce qui devait être un flaque de sang à moitié séchée. Enfin à la petite ouverture de la caverne, un air tout aussi chaud mais moins nauséabond te parvenait, t'invitant à t'éloigner un peu plus. Marchant à tâtons dans ce qui était un petit boyaux trop petit pour ta grande taille, t'obligeant à te baisser, tu gagna après une ou deux minutes un espace ouvert où l'air était enfin plus respirable. Une bougie sur une stèle de pierre éclairait faiblement le lieu qui ne t'inspira pas du tout confiance.

Tu étais dans une salle circulaire creusé en forme de dôme et disposant d'une voie d'aération au centre de son plafond, très certainement une ancienne salle de stockage naine, depuis longtemps oubliée. Contre les murs se trouvaient quelques tables de bois formant un étrange atelier, encombrés d'alambics et de parchemins raturés, ainsi que de fioles aux couleurs sombres et repoussantes. Au centre de la pièce se trouvait une grande stèle de pierre ensanglanté, plusieurs menottes de fer permettant d'un attaché une personne fermement. A côté une petite table de bois comportait plusieurs instruments de médecines ou peut être de torture. L'odeur du sang dans cette salle commençait doucement à emplir tes narines alors que tu observait deux ouvertures plus grandes, deux chemins permettant de quitter la pièce. Quatre caisses étaient entreposés proches de l'atelier de concoction de potions et un grand paravent cachait un petit morceau de la salle.

Alors que ton esprit s'éveillait doucement pour retrouver sa vivacité, tu remarqua plusieurs potions aux couleurs différentes sur un petit étal proche de la stèle de pierre. Au même moment, une lumière commença à se réfléchir sur le couloir de pierre d'un des passages tandis que des bruits de pas s'approchant accompagnaient le son d'une torche en train de brûler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Orion
Aventurier
avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 12/07/2015

MessageSujet: Re: Orion - 1.0 - Jungle Urbaine   Jeu 13 Aoû 2015, 11:00 am

Tout semblait supposé qu'il s'agissait d'une salle de torture des plus dangereuses qui soit. Était-il sur la liste pour la prochaine expérience? Il n'en savait fichtrement rien et s'en moquait éperdument. Tout ce qui lui importait, c'était de savoir comment sortir de ces galeries sombres et puantes, où le danger était omniprésent. 

Alors qu'il observait la salle et les deux chemins qui s'offraient à lui, Orion aperçut la lueur dans le couloir d'un des passages. Piégé. il était piégé et ce n'était pas sa discrétion légendaire qui le sauverait de ce mauvais pas. 

Il n'avait pas le choix.

Avec le peu de force qui lui restait, il passa près de la table proche de lui, attrapa une des potions et tenta de s'engouffrer dans l'autre passage menant il ne savait où.
Dans son fort intérieur, il pria Mère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Orion - 1.0 - Jungle Urbaine   Sam 15 Aoû 2015, 8:14 pm

Le passage était assez large pour que tu puisse t'y déplacer sans mal, la potion dans ta main ne pesait pas lourd et ne t'empêchait donc pas de te tenir à la parois pour avancer. Derrière toi, les reflets lumineux gagnaient la salle "de torture" pour visiblement s'y installer. Tes pas, bien que lourds et peu assurés ne produisaient quasiment aucun son, tes pieds étant eux aussi nus sur le froid de la pierre. Tu marcha un moment, jusqu'à ce que la fatigue ne commence à trop te ralentir et t'obliger à faire une pause. Tu était dans le noir total et le couloir que tu suivait avait légèrement serpenté, t’empêchant d'estimer dans quelle direction pouvait bien se trouver la dernière salle visitée. Le silence avait depuis un moment récupéré son pouvoir et en dehors de ta respiration, rien ne venait te déranger. En main tu avait toujours cette potion, mais tu n'avais aucune idée de ce qu'elle pouvait contenir. Un petit bouchon de liège en obstruait le goulot, bouchon que tu pensais pouvoir refermer au moins une ou deux fois sans le casser. Perdu dans les ténèbres, tu pouvais toujours pousser un peu plus ton corps de colosse pour peut être arrivé enfin vers une sortie ou une salle salvatrice...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Orion
Aventurier
avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 12/07/2015

MessageSujet: Re: Orion - 1.0 - Jungle Urbaine   Lun 17 Aoû 2015, 6:16 pm

Il respirait de plus en plus difficilement, son cœur lui faisant atrocement mal. Il se souvenait par moment ce qui c'était passé, puis le néant total, avant de se souvenir a nouveau. Des bribes de mémoires se dissipaient pour revenir le hanter. Ce Draconide. 

Tout en marchant dans les galeries sombres de l'endroit dont il ignorait tout, il touche son torse brûlant et senti ce qui serait plus tard une vilaine cicatrice. La lance qu'il avait de tatoué avait certainement été brisée. 

Il grommela quelque chose avant de porter le flacon à sa joue et continuer a avancer.
Il ne voyait rien, ne savait pas où il mettait les pieds.

Peut être même était il entrain de rêver et la vie lui avait été prise, mais que Mère lui lançait un dernier défi avant de le faire venir auprès d'Elle?

Tant de choses passaient dans son esprit qu'il en perdit la notion du temps. Il avait faim et soif, et était désespéré malgré sa persévérance..

Continuant de chercher une éventuelle sortie, il ôta le petit bouchon de la fiole et en avala son contenu. Advienne que pourra, se dit-il simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Orion - 1.0 - Jungle Urbaine   Mer 19 Aoû 2015, 6:38 pm

Alors que le liquide coulait le long de son œsophage, des notes salés et épicés remontaient de la langue d'Orion jusqu'à ses neurones l'obligeant à plisser les yeux fortement comme lorsqu'il avait un mal de tête. Une fois la dernière goutte avalé, rien ne sembla changer et pendant un petit instant la pensée d'une mort prochaine recommença à gagner l'homme. Cependant une vive douleur s'empara de son cœur, lui faisant appuyer les mains sur sa poitrine et râler de douleur. Se tordant en avant Orion tenta de vomir mais rien ne se décida à sortir. Quelques secondes plus tard la douleur recommença, si fortement qu'elle provoqua net l'arrêt de sa conscience. Une fois de plus il était transporté dans ses pensées et ses cauchemars pour y errer pendant un temps inconnu et distendu. Alors que son esprit se reposait au loin, une odeur de sang s'empara du nez d'Orion et le ramena brutalement à la réalité. Ouvrant les yeux il se trouvait toujours dans le noir, et pourtant il pouvait y voir comme en plein jour !

Les reflets de la pierre dans l'obscurité étaient bien plus net qu'il ne pourraient l'être éclairés par une torche. Sa vue était si affûté qu'il avait l'impression de pouvoir observer des détails anodins et petits qu'il n'aurait jamais soupçonné même avec un bon éclairage. Devant continuait le boyau sur une dizaine de mètres avant de s'ouvrir sur une salle à l'aspect ovoïdale. Mais pendant qu'il observait devant lui, l'odeur de sang remonta une fois de plus dans ses narines. Elle venait de derrière, du couloir qui menait à la salle de torture. Il savait qu'il se trouvait à bonne distance et pourtant il arrivait à respirer du sang frais, un sang que l'on faisait couler. Sa blessure au torse était moche et en effet, elle fendrait sa lance sur le manche à moins de croiser la route d'un bon médecin.

Pourtant Orion se sentait un peu plus en forme, et derrière l'odeur du sang il pouvait reconnaître celle du cuir et du tissu de ses propres vêtements. Il pouvait très bien partir plus en avant dans le couloir et il trouverait certainement une issue. Mais il laisserait derrière lui ses affaires et la personne qui était très certainement en train de se faire charcuter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Orion
Aventurier
avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 12/07/2015

MessageSujet: Re: Orion - 1.0 - Jungle Urbaine   Jeu 20 Aoû 2015, 9:19 am

La sensation était des plus étranges, l’expérience des plus douloureuse. A quelle fin cette substance avait été créé, il n'en savait fichtrement rien, et s'en souciait sincèrement peu, il ne voulait pas le savoir. Il avait cru partir rejoindre Mère en quelques instants, et bien que l'idée ne lui déplaisait guère, il avait ressenti comme un manque, comme si ce n'était pas le bon moment, et aurait été, quelque part, déçu.
Il se sentait bizarre. L'odeur du sang lui remplissait les narines comme s'il ne pensait plus qu'à cela, découvrant avec une certaine surprise qu'il sentait quelqu'un dans la pièce derrière lui, ainsi que ses propres vêtements. Était-il devenu un Loup, au sens mieux développé que l'Humain qu'il était autrefois? Le doute lui traversa l'esprit et peut être était-ce là un présent de Mère pour sa dévotion et sa passion.


Du Loup il avait gagné les sens et le goût du sang, mais guère l'athlétisme et la vitesse, tant son corps lui faisait encore mal par moment. es grimaces en disaient long sur sa faculté a tenir le coup. Il faudrait qu'il se repose pendant de nombreux jours pour regagner ses forces réelles et recoudre cette vilaine blessure égratignant le vestige de son père sur son torse velu.


Ni une, ni deux, il se retourna et décida, aussi discrètement qu'il lui était permis d'agir, de se rendre dans la pièce où se trouvait ses affaires, ainsi qu'une étrange odeur de sang frais. Que trouverait-il? Il n'en savais rien.. Mais le Loup, bien que plus féroce en meute, n'en restait pas moins un adversaire redoutable quand il était porté au bord du précipice..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Orion - 1.0 - Jungle Urbaine   Jeu 20 Aoû 2015, 11:12 am

Rebroussant chemin, tes pas se firent plus assurés même si ton corps tout entier te semblait toujours autant douloureux. Progressant vers la chambre des horreurs des bruits de gémissants étouffés te parvenaient aux oreilles, te confortant dans ta détermination colérique et acharné d'aller régler tes comptes avec le mal qui se cachait ici bas. Plus tu avançais et plus l'odeur de sang et de peur remontait vers toi, au delà des parfums naturels tu avais l'impression de pouvoir renifler les émotions dégagée par les personnes présentes dans la salle qui ne se trouvait maintenant plus qu'à une dizaine de mètres. Une grande peur et de la souffrance s'en échappait tout comme une satisfaction perverse, mêlée de fascination et d'excitation. Celui ou celle qui était en train de mutiler la personne sur la table prenait son pied, et d'une manière excessivement malsaine et dérangeante...

A l'entrée de la salle, tes pupilles rétrécirent pour mieux observer les lieux éclairés par deux torches, l'une sur un piédestal offrait au bourreau une meilleure vue sur son office infâme, tandis que la deuxième sur un mur proche projetait les ombres loin de la stèle centrale, t'assurant de ne pas te faire remarquer si tu décidais d'approcher. Depuis ce coin de la pièce tu pouvais observer le devant du paravent où se trouvait un bac de bois ouvert. A l'intérieur étaient déposés tes affaires ainsi que d'autres vêtements en bon état, simplement tâchés de sang. Jetant un œil de part et d'autre de la salle tu remarqua à quelques pas sur ta droite un petit râtelier d'armes. Supportant ton fauchon, un gourdin à pointe et un long poignard rouillé.

Au centre de la pièce, sur la stèle se trouvait un homme solidement attaché à la pierre et dont la bouche avait été obstrué par un chiffon afin de l'empêcher de crier. Il ne semblait pas être très vieux et son corps avant solide et agile était maintenant percé de plusieurs longues aiguilles qui faisaient jaillir son sang. Des stries dans la pierre permettaient de le collecter et de le guider afin de le faire tomber dans plusieurs coupelles savamment agencés sur les côtés du pied de la grosse pierre. Mais ce qui attisa ta colère était devant l'homme, ou plus précisément sur son côté, te bouchant la vue.

Une créature humanoïde à la peau sombre et au physique rachitique. Habillé d'un pagne sale et d'un petit gilet de cuir, la chose semblait humaine même si toute la haine et le mal en elle l'avait considérablement fait muter. De longs et épais cheveux noirs et gras étaient plaqués sur le haut de son crâne, retenus par des os lui perçant la peau de manière ignoble et faisant couler un pus jaunâtre des plaies béantes. Il avait autour de la taille une étrange ceinture à laquelle pendait des aiguilles en os, les mêmes qu'il utilisait pour percer le corps de sa victime. La chose chantonnait joyeusement, faisant parfois bouger ses membres squelettiques qui avait du mal à supporter le poids de son corps dans une danse macabre. Des bandages sales couvraient ses pieds et ses mains, ne laissant dépasser que de longs doigts griffus et impropres.

L'homme sur la table gigotait à mesure que les aiguilles s'enfonçaient dans son corps, lui extirpant son sang à de fins obscures et malignes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Orion
Aventurier
avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 12/07/2015

MessageSujet: Re: Orion - 1.0 - Jungle Urbaine   Jeu 20 Aoû 2015, 12:31 pm

Quel était cette créature et quelles atrocités perpétuaient elle sur le corps de ce pauvre homme coincés là, sans pouvoir réagir. Il était pris au piège, et la seule aide qu'il pouvait obtenir, c'était d'Orion. L'Humain regarda la paume de ses mains quelques instants, et serra les poings. Il était faible. Il n'avait pas a force de supporter un autre combat, son corps ne le supporterait pas. Pire encore, sa blessure, sur son torse, pourrait se rouvrir et le tuer en quelques instants..

Mais pouvait-il réellement resté de marbre face a une telle barbarie? Mère le permettrait-elle? Il en doutait. S'il n'agissait pas, lui, l'Enfant de Nature, alors qui agirait?

Le pauvre bougre serait sans doute mort d'ici quelques minutes, a moins que la bête qui s'occupait de lui avec atrocité ne décidait de jouer encore un eu plus avec..
Ses vêtements, ses affaires, n'étaient guère loin. Il devait dans un premier temps s'en accaparer avant de décider quoi que ce soit..

Avec autant de souplesse qu'un Auroch en pleine charge, il décida de jouer dans les ombres et se rendre à l'endroit où se trouvait ses vêtements, afin de se vêtir et de voir par la suite ce qu'il ferait.. Peut être que, d'ici là, une autre opportunité se dessinerait?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Orion - 1.0 - Jungle Urbaine   Ven 21 Aoû 2015, 10:13 am

Te rapprochant sans bruits de tes affaires tu enfila sans mal ton pantalon et t'apprêtais à mettre tes bottes quand un râle sourd attira ton attention. Le temps que tu venais de prendre pour te vêtir avait suffit au bourreau pour enfoncer une ultime aiguille dans la poitrine du pauvre homme qui était en train de mourir, le cœur percé et saignant. La créature humanoïde se baissa pour mieux observer les coupelles qui se remplissaient du précieux liquide vital tout en se léchant bruyamment les lèvres et en se parlant à elle même.

" Le maître me récompensera pour avoir collecté du pouvoir...
Le maître viendra me chercher... Plus de maux pour le pauvre Lagos ...
Plus de coups, plus de Bergal ... Le maître connait le destin ...
Il est l'élève de l'immortel ... Celui qui marche entre les mondes ... "


S'affairant à déplacer les réceptacles il trempa l'un de ses doigts anguleux dans le sang pour le goûter. Bientôt il n'aurait plus de centre d'attention et l'homme sur la stèle serait complètement mort, incapable de produire le moindre son. Ta présence dissimulé par les gémissements serait dévoilée, il te fallait choisir. Tes affaires en mains le tunnel par lequel cette chose était arrivée se trouvait tout proche de toi. Mais tu pouvais aussi décider d'agir selon d'autres volontés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Orion
Aventurier
avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 12/07/2015

MessageSujet: Re: Orion - 1.0 - Jungle Urbaine   Ven 21 Aoû 2015, 11:34 am

Il avait le visage rivé sur l'étrange monstre qui torturait ce pauvre homme impuissant. Que disait-il, de quoi se souciait-il? Il ne savait guère de quoi parlait cette bête immonde, mais une chose, une mot capta toute son attention. Bergal.

Pendant une fraction de seconde Orion pensa n'avoir entendu que ce qu'il désirait entendre, mais il se convint que non. La monstre devant lui venait bien de parler de l'homme qu'il recherchait depuis déjà trop longtemps.

L'Humain posa sa main droite sur son torse et se maudit d'être dans cet état. Que pouvait-il faire, ainsi blessé, face à un monstre aussi ignoble que ce dernier. Mais l'occasion ne se représenterait peut être pas. Il le devait, il le fallait. Le bruit que faisait cet être étrange pouvait peut être couvrir ses bruits de pas s'il avançait dans son dos et le surprenait..

.. Et c'est ce que fit l'Humain.

Avançant au rythme des sons de la chose, il tenta de passer dans son dos et, une fois a portée, l'immobiliserait avec ce qu'il lui restait de force, en prenant bien soin de placer une de ses deux mains sur la bouche de ce dernier pour l’empêcher d’appeler du secours..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Orion - 1.0 - Jungle Urbaine   

Revenir en haut Aller en bas
 

Orion - 1.0 - Jungle Urbaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Les merveilles dans une jungle urbaine (Le Chapelier Fou & Cheetah )
» Agriculture en zone urbaine face au deficit d'infrastructure
» Orks en guerre urbaine...
» Dans la jungle, terrible jungle [pv Elkim]
» Voyage dans la jungle [CLos]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes d'Arathiel :: Le coin RP :: Anciennes Aventures :: Aventures Solo-