AccueilAccès au siteRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Myrha & Peter 1.3 - Le Bal des Masques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Myrha & Peter 1.3 - Le Bal des Masques   Ven 07 Aoû 2015, 1:13 am

La journée de la veille avait été bien remplie. Après avoir visité un peu le quartier du Fer-à-Cheval, acheté vos costumes et vos masques pour le bal, profité d'un bon bain chez Gum'Oem et d'un repas frugal dans la demeure des Oswald; vous aviez terminé la soirée par quelques exercices de bonne conduite et d'étiquette avant d'aller vous reposer. La nuit peut être un peu mouvementé avait filé avec rapidité, vous menant au matin du dernier jour de l'année. Le Fer-à-Cheval comme le reste de la cité semblait en pleine effervescence et un dynamisme bondissant avait gagné les rues et les commerces. Sans vous en rendre compte, vous aviez avalé le petit déjeuné soigneusement préparé par Alfred, écouté les conseils avisés de Petra et enfilé vos tenus avant de vous diriger vers l'Orée, le centre du Royaume, où vous étiez invités, afin de passer cette année en compagnie des plus importantes figures du monde des Hommes. Réviser vos manières, revoir les noms de certains invités et vous préparer avait demandé plusieurs heures et vous en avait laissé d'autres libres, des heures qui semblaient avoir brûlé en l'espace d'un instant.

Paré de vos magnifiques costumes assortis et de vos masques fantaisie, vous venez de passer le premier poste de garde se trouvant à l'entrée de l'Orée après un grand pont au dessus d'un gouffre impressionnant aux parois serties lui donnant l'aspect d'un ciel étoilé. Il n'était maintenant plus question de gardes en simple armure de mailles, mais de soldats entraînés en armures complètes régulièrement accompagnés d'un Paladin ! D'ailleurs après le trajet de quelques minutes au milieu du plus beau quartier de la Montagne, vous étiez enfin devant le Palais, déjà accosté par un noble Paladin requérant vos noms et la vérification de votre invitation. Ils étaient ainsi une dizaine à faire entrer les convives par la seule entrée autorisée, accompagné d'une bonne vingtaine de gardes pour guider les invités vers l'entrée sous les yeux vigilants de plusieurs mages de l'Ordre spécialement dépêches pour l'occasion. Un des Magiciens s'adressa à un Paladin et lui désigna Myrha du doigt, le Paladin lui exprima quelques mots et le questionna sur une autre personne.

A côté de vous passèrent trois personnes aux costumes fabuleux, rivalisant en couleurs et en détails avec les vôtres. Brodés de fils d'or un Homme portait un masque miroir simple, la femme à côté de lui celui d'un Chawak et l'autre femme un masque de Cheval rieur. Plus loin derrière d'autres convives se pressaient, habillés tout aussi richement vous ne pouviez que constater que plusieurs personnes avaient dépensés bien plus que vous et d'autres moins. Ainsi vous ne seriez pas en reste et le lien entre vos deux atours vous donnaient un relief tout particulier. L'opulence et les démonstrations de richesses étaient ici monnaie courante et il était rare d'observer une personne porter sur elle des vêtements équivalent à moins d'une dizaine de pièces d'or. Vos identités contrôlés, il ne vous restait plus qu'à passer la grande arche d'entrée pour suivre le chemin indiqué vers la salle de réception...


Dernière édition par Eventorn (MJ) le Jeu 11 Fév 2016, 10:17 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.3 - Le Bal des Masques   Dim 09 Aoû 2015, 2:39 am

Les derniers jours avaient été chargé pour le Comte, mais lui avait permis également de récupérer de sa journée dans la fourmilière où il avait mené une recherche infructueuse pour sa lame. Celle-ci avait été dérobée par une Juste avec de grand talent d’illusionniste et jouissant d’une réputation dans le quartier le plus pauvre d’Hiloroth. Quel malheur pour lui de perdre ce trésor surtout que des responsabilités bien plus importante se pointer à l’horizon. Le bal annuel de la Couronne d’Hiloroth où il se devait de représenter les intérêts de la maison Oswald maintenant que sa mère n’était plus réellement en forme. Peut-être souhaitait elle aussi qu’il apprenne de lui-même à s’en occuper aussi. De son expédition dans la rue des Capes, il n’était pas revenu seul, mais en compagnie d’une amie qu’il avait sauvé des griffes de brigand appartenant à la guilde du Tranchoir. Originaire des lieux, elle avait pu découvrir les merveilles du refuge des hommes et autre chose que la misère, la faim et les odeurs répugnantes. Un lien les unissaient depuis qu’ils avaient risqué leurs vies ensemble et Myrha allait même l’accompagner jusqu’au bal. Ils avaient tous les deux acquis de magnifique costume qu’ils avaient revêtit spécialement pour l’occasion.

Paré dans de somptueuse couleur et parfaitement uniforme, Peter se sentait bien au côté de la jeune femme et savait qu’elle ne serait pas parfaite en ce qui concerne la bonne tenue, mais au moins, elle n’était pas une petite noble idiote incapable de quoi que ce soit. Elle pourrait se révéler utile en toute situation. Et ce même en robe grâce à sa nature de Magicienne. Ses cheveux étaient coiffés, mais le Chevalier ne doutait pas qu’ils pouvaient toujours être aussi meurtriers qu’il avait pu voir. L’Epéiste guida donc en direction de l’Orée, un quartier que même lui ne se rendait pas souvent car c’était là le lieu de vie des plus puissants. On ne parle pas ici de noblesse ou même de haute noblesse. Mais de la famille royale et des Ducs les plus importants. Lorsqu’ils passèrent le premier poste de garde, le Guerrier s’arrêta un instant sur le pont montrant à Myrha la magnifique paroi de ciel étoilé qui n’était en fait qu’un grand trou gigantesque sertis.

Un peu plus loin passait les patrouilles de garde d’élite de l’Orée où chacun des guerriers qui la composait n’était probablement pas loin d’être un aussi bon épéiste que le Comte. C’est typiquement le genre de travail qu’un guerrier de sa trempe pourrait accomplir s’il n’avait pas les devoirs importants d’ainé de famille. Un peu plus loin, ils purent voir le siège du pouvoir d’Hiloroth. Le Chevalier voyait assez bien derrière son masque car celui-ci avait été refait à la taille et à la forme de son visage pour un plus grand confort. Le palais avaler les aristocrates des plus grandes familles de la Cité et tous serait regroupé en un seul endroit ce soir. Une vague de fierté gagna Peter qui se rendait compte avoir le privilège de faire partir de cette élite et même si cela n’était dû qu’à sa naissance, c’était la fierté du nom et d’être le fils d’Eden Oswald. Lâchant un petit soupir à cette pensée, le Guerrier réalisa à quel point son père lui manquait terriblement.

L’heure était désormais à la réception, à la bonne tenue et surtout de garder le mystère avec leurs masques de loup et de chat. Peut-être qu’ils en apprendront un peu plus sur l’épée de naissance aussi. Peter sait que quelqu’un, probablement ici, l’a voulu pour lui et il serait éventuellement possible de faire tomber les masques. Pas ce soir, mais dans un futur proche. En attendant, lorsqu’ils passèrent le dernier contrôle d’identité, le Chevalier garda la Magicienne collée contre lui lorsqu’un mage la pointa du doigt. Pas question d’avoir ce genre de soucis, pas maintenant. Et c’est ainsi qu’il la pressa pour passer la grande arche et pénétrer dans la salle de réception.

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.3 - Le Bal des Masques   Dim 09 Aoû 2015, 3:13 am

La journée suivante fut à l'image de la veille, complètement au delà des compétences de la jeune femme. Fut-ce le moment où elle dut enfiler la robe ou les dernières recommandations que Petra leur assena, de tout cela elle ne retint que le soin avec lequel le petit déjeuner avait été préparé. Mais malgré tout, Myrha parvint tout de même à emporter sa dague, plaquée contre sa cuisse de la même manière que les jours précédents - elle estimait que les gardes n'allaient tout de même pas lui demander de soulever sa robe pour vérifier si elle était armée - et insista pour porter la bague de Barnabé comme un collier en plus de celui déjà préparé avec la robe, justifiant qu'il s'agissait là de quelque chose d'important pour elle et que, de toutes façons, il n'y avait pas de limites à la démonstration d'opulence.
Ainsi, les heures s'envolèrent et en ce qui parut être quelques secondes aux yeux de la jeune femme, elle se retrouva dans le plus riche quartier d'Hiloroth, à marcher en direction du Bal accrochée au bras de Peter, comme on le lui avait conseillé. Les lieux la laissèrent sans voix... Ou était-ce le corset ? C'était fort possible. Celui-ci l'empêchait d'ailleurs de se contorsionner pour observer les lieux et ainsi perdre toute crédibilité. Ce machin, en plus de lui donner l'impression d'avoir de la poitrine, agissait donc comme une assurance de garder une certaine prestance tout au long de la soirée ; le type qui avait inventé ça était fort, très fort.

Mais malgré tout, les yeux de la sorcière ne ratèrent aucun détail, qu'il s'agisse des parois étoilées, des armures des chevaliers ou de l'écrasante prestance des Paladins, tout s'encrait peu à peu dans l'esprit de la demoiselle. Étrangement, d'ailleurs, son admiration se tourna davantage vers les Nobles en armure que ceux affublés pour le Bal. Certains costumes étaient absolument sublimes, comme par exemple ceux du trio qui les dépassa, mais depuis toute petite on l'avait bercée à coup d'histoires de chevaliers, elle n'allait pas soudainement changer maintenant.
En revanche, parmi la totalité des détails qu'elle releva, un en particulier retint son attention, suffisamment pour qu'elle renforçât imperceptiblement son emprise sur le bras du Comte.

"Des mages, évidemment."pensa-t-elle en sentant un frisson lui parcourir l'échine.

L'un d'eux venait de la désigner du doigt, ça, elle en était certaine. Heureusement pour elle, le Paladin à qui il s'adressa changea bien vite de cible pour s'intéresser à une autre personne. Peter avait-il également remarqué cela ? Elle en doutait. Pourtant, peut-être fabulait-elle mais elle eut l'impression de sentir le Comte la ramener doucement vers lui. Derrière son masque aux traits félins, elle laissa poindre un sourire plus serein.
Il suffisait juste qu'ils la laissent passer, après quoi, elle doutait qu'ils ruinent ce Bal en envoyant des soldats à ses trousses juste sur l'avis d'un mage. Si elle se tenait à carreaux, tout allait bien se passer. C'est en se répétant plusieurs fois ces instructions qu'elle chercha à se rassurer. Le contrôle d'identité se passa sans accroc et, peu à peu, l'arche de l'entrée s'approcha et avec elle, la salle de réception.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.3 - Le Bal des Masques   Ven 14 Aoû 2015, 2:02 pm

Après avoir passée le premier grand escalier, surplombé d'une série d'arches lourdement sculptées; le palais s'ouvrait s'ouvrait sur de nombreux couloirs grands et spacieux au sol damé de pierre chargée de mica le rendant brillant et scintillant. Les salles étaient taillées de pierres brunes et finement ouvragées, chacune splendides et étincelantes. Le Palais se présentait comme un puits creusé dans le sol, encombré d'une multitude de ponts et escaliers décorés de statues, gravures et autres bas et hauts reliefs. Un nombre inimaginable de lampes de magiamit avaient étés installés pour fournir l'éclairage nécessaire, ainsi divers quartz lumineux donnant à l'espace un aspect toujours plus merveilleux. Bordée de serviteurs et de gardes, un chemin simple à suivre vous mena après quelques minutes devant un grand escalier descendant de petites marches claires et très larges faites de marbre blanc. Déjà d'autres invités descendaient doucement en parlant de la fête à venir et de la grande soirée qui s'annonçait. Empruntant le chemin il était temps pour vous de vous enfoncer toujours plus profondément dans la montagne, sous le niveau de l'Orée et du reste de la cité. Il était commun que les Nains à l'inverse des Hommes construisaient en profondeur et non en hauteur. Ainsi les pièces et les lieux les plus bas étaient en fait ceux les plus riches et les plus prestigieux, même s'il fallait bien faire le distinguo entre habitation et grottes de passage, un abris de mineur dans les profondeur n'étant évidement pas à la hauteur impressionnante de la chambre d'un Roi sous la montagne. Continuant votre descente une légère musique commençait à résonner dans l'escalier et plus bas, un passage plat permettait à un deuxième escalier tout aussi blanc de vous rejoindre, les deux passages n'en formant ainsi plus qu'un tournant sur quelques degrés pour s'enfoncer plus proche de la salle de réception en adoptant la forme d'un "Y" inversé. Une volée de marches de plus et déjà vous pouviez entendre le murmure de la salle et de ces nombreux invités, ainsi que la musique d'attente joué par l'orchestre royal en attendant le début officiel de la fête.

L'immense salle du bal était de forme octogonale et pouvait facilement accueillir plus de trois cent personnes tout en leur permettant de danser et de se mouvoir sans se bousculer. De nombreux bas relief d'une pierre noir et luisante représentaient des visages de Nains certainement célèbres mais aussi des images symboliques de métaux précieux et rares. Les murs et colonnes étaient d'un gris scintillant éclairés par quelques récentes incrustations de magiamits ainsi que de somptueuses lanternes en fer forgé représentant des scènes célèbres de l'histoire du Royaume des Hommes. D'interminables banquets se trouvaient sur les quatre murs à quarante cinq degrés, des serviteurs présents à leurs côtés vêtus de livrée rouge et noire afin de servir les nombreux invités. D'autres, équipés de plateaux, passaient dans la foule pour apporter directement aux grands de ce monde de quoi grignoter et boire sans avoir à se déplacer jusqu'aux tables. Ces dernières étaient pour le moment encombrés de petites bouchées composées de lard fumé, pain toasté, morceaux de pommes, champignons grillés et chips de pomme de terre au four, le tout se dégustant accompagné d'un bon verre de vin rosé issue des réserves royales. Dans le coin Nord Ouest se trouvait l'orchestre composé d'une vingtaine de musiciens parmi les plus doués du royaume guidant la soirée par des rythmes qui allaient varier, invitant les convives à danser ou à se reposer. Au centre de la majestueuse salle se trouvait un immense lustre cristallin suspendue au  plafond; réplique exacte de celui qui se trouvait en son temps dans le château de Falryn.

Presque une soixantaine d'invités étaient déjà présents, mangeant, buvant et parlant un peu partout dans la salle. Sur les murs Ouest et Est se trouvaient des escaliers, l'un montant, l'autre descendant; alors que sur le mur Nord était situé un impressionnant double escalier sortant des profondeurs et menant très possiblement à des salles plus prestigieuses encore comme la salle du trône.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.3 - Le Bal des Masques   Sam 15 Aoû 2015, 12:21 pm

Le chemin en direction de la salle de bal continua à la suite de la première série d’escalier. L’arche n’était que la première d’une longue série et peu à peu, le Palais devenait de plus en plus spacieux et donnait l’impression d’une ville à l’intérieur de la ville. La qualité des pierres et leur propreté pouvait faire fantasmer n’importe quelle personne un minimum matérialiste et c’était le cas de Peter qui aimait les belles choses et regardait avec fascination ces choses qu’il n’avait encore jamais vu. Car oui, ça avait toujours été sa mère jusque-là qui s’était rendu au palais d’Hiloroth et il n’était pas de coutume de venir avec toute la famille. Le bâtiment était éclairé de nombreuses lampes en magiamit qui donnait une atmosphère mystérieuse à l’endroit et renforçait le coté sacré de l’endroit. Ils devaient maintenant être plutôt profonds sous terre et ce n’était que pour observer de plus en plus la magnificence de l’architecture souterraine naine.

C’est ainsi que face au Comte se révéla la salle de balle plusieurs minutes de marche plus loin. Et c’était sans aucun doute là la pièce maitresse de tout ce qu’il avait pu voir à Hiloroth jusqu’ici. La salle était véritablement immense et c’est tel que même les nobles les plus riches de la ville ont rarement une demeure aussi grande que cette pièce. C’est ici qu’ils allaient passer la soirée, en compagnie des plus grands et des têtes dirigeantes de la race humaine. C’était intimidant, même pour un homme au cœur aussi solide que le Chevalier Oswald. Sa main se posa sur la garde de sa lame en réflexe, se souvenant qu’il était également ici pour les protéger de n’importe quelle menace. Nous n’étions pas à l’abri que des personnes avides de pouvoir profitent de ce genre d’apparition publique pour tenter quelque chose. Le Guerrier était prêt à servir et mourir pour la vie de son Roi.  

Le retour à des pensées plus saines et plus joyeuse le poussèrent à jeter un petit regard complice à la Magicienne, avant même qu’il ne pénètre dans la salle. Il lui dit simplement de son ton rassurant :


« C’est magnifique n’est-ce pas ? Je crois que j’ai rarement vu de telles choses. »

Et c’était d’ailleurs vrai, les gravures, les habits des autres invités, la musique de fond qui contribuait à une ambiance festive, la bonne nourriture, tout ça ne pouvait que annoncer une soirée fantastique. C’est d’ailleurs au même moment qu’un serviteur leur apporta quelques mets raffinés et un peu d’alcool qui était probablement le nectar des dieux.

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.3 - Le Bal des Masques   Sam 15 Aoû 2015, 3:40 pm

Rapidement, les deux compagnons dépassèrent l'arche, ou plutôt tout une série et descendant les nombreuses marches, Myrha oubliait peu à peu le désagréable pressentiment que lui avait laissé ce mage. Chaque marche supplémentaire donnait l'impression à la sorcière qu'ils poussaient les limites luxe un peu plus loin, à chaque pas, ses yeux accrochaient un nouveau détail qui rendait le lieu plus somptueux, plus majestueux. Peter, à ses côtés, semblait être dans le même état de contemplation, elle n'y avait pas songé, mais peut-être qu'il n'était jamais venu non plus.

Certains estiment que l'imagination n'a pas de limite, mais en atteignant la salle principale, Myrha comprit très bien que son esprit n'aurait jamais pu soupçonner l'existence d'un tel lieu. Ce n'était pas simplement la salle, ou la musique, ou encore les buffets, non, c'était une harmonie toute entière qui figea la jeune femme. Était-elle heureuse de voir ça ? Indignée par la magnificence des lieux alors que d'autres vivaient dans la fange ? Elle n'en était pas certaine.
Certes, elle était sincèrement heureuse d'avoir la chance de poser les yeux sur pareille splendeur, et c'est ce que vint trahir une larme qui coula sur sa joue. Larme qu'elle s'empressa d'essuyer avant que celle-ci ne dépasse son masque.
Juste à côté d'elle, la voix du Comte s'éleva, rassurante.

« C’est magnifique n’est-ce pas ? Je crois que j’ai rarement vu de telles choses. »

"Je..." commença-t-elle, avant de s'interrompre.

Myrha se contenta de hocher la tête. Ses mots ne feraient pas honneur à ce qu'elle ressentait. Pourtant, était-ce la nature humaine ou celle de la demoiselle, nul ne le sait, mais elle en voulait plus. Plus que simplement savoir que cet endroit existait, plus que seulement s’enivrer de la richesse des lieux, plus que pouvoir participer au Bal. Si elle avait eu le droit de venir ici, alors pourquoi d'autres ne pouvaient pas ? La magicienne se rappela une pensée qu'elle avait eu chez Peter :
Si elle avait des semblables, alors elle souhaitait leur montrer ce côté d'Hiloroth.
Mais désormais, semblables ou non, elle voulait que les gens puissent voir ça ; qu'on leur montre que l'espoir qu'on leur avait promis à Hiloroth était réel, et qu'il ressemblait à ça.

La jeune femme secoua la tête. Quelle naïveté, elle savait très bien que les idéaux n'avaient pas leur place ici. Que tout le monde puisse voir ça ? Même à la radieuse époque de Falryn une telle chose n'avait sans doute jamais dû se produire, c'était simplement une question de bon sens.
Oui, elle était folle de s'attacher à de tels inepties, mais cette folie, elle l'aimait.

Ainsi, c'est accrochée au bras de Peter et à cette petite lumière au fond d'elle que Myrha se tourna vers le Comte et lui déclara en souriant.

"Allons y."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.3 - Le Bal des Masques   Ven 21 Aoû 2015, 10:59 pm

Un serviteur se présenta devant vous pour vous proposer un toast de pain grillé surmonté de morceau de pomme chauds. Après un salut presque inaudible il avança son plateau vers vous afin que vous puissiez vous servir sans avoir à faire le moindre effort. Quelques convives vous dépassèrent portant des masques fantaisiste et des costumes riches aux couleurs vives décorés de plumes, de bijoux et de pierres précieuses. Parmi les groupes qui se formaient et parlaient de politique comme de mode certaines personnes attirèrent votre attention.

Proche du centre de la salle se trouvaient trois hommes dans une conversation qui de loin semblait des plus sérieuses. L'un portait un costume de voyageur richement décoré aux couleurs bleues et blanches, tenant en main une belle canne de marche sculpté. Il arborait un masque de Darbu et à sa droite se tenait un homme vêtu d'un costume original et difficile à ne pas remarquer. En effet de fil d'or et d'argent étaient brodées une multitude de pièces sur un costume sombre, faisant ressortir la richesse monétaire représenté. Pour ajouter au personnage, son masque prenait la forme d'un gros registre de compte ouvert, une plume posée sur une page en train d'écrire un déficit. Le troisième homme avait l'air d'un mystique étrange, portant un costume de peaux de bêtes sauvages décorés de gris-gris d'os et de pierres polis, il portait un masque effrayant représentant un Drangol enragé avec un œil crevé.

Proche d'une table un autre groupe semblait sous la surveillance de quelques gardes et Paladins. Trois humanoïdes arborant des costumes militaires d'apparat tout comme des armes de cérémonie, le tout impeccable et brillant, reflétant sans mal les lumières de la grande salle. L'un d'eux portait un masque de Draconide aux écailles d'or, le second celui d'un Pikund à l'air mauvais et le troisième au physique un peu plus frêle arborait un masque de Mouflon, bien laineux avec ces deux cornes recourbés.

Un grand nombre d'animaux étaient présents tout comme des visages joyeux ou tristes. D'autres arrivants se pressaient au bas de l'escalier pour rejoindre la salle et profiter de la mise en bouche accompagné d'un vin rosé. Les chips de pomme de terre semblaient faire fureur et les grand bocaux se vidaient plus vite qu'ils n'étaient remplis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.3 - Le Bal des Masques   Dim 23 Aoû 2015, 4:58 pm

Myrha venait de signaler à Peter de s’invitait un peu plus loin dans la salle du bal ce que le Comte commença à faire lorsqu’un serviteur vint leur tendre un plateau avec des morceaux de pains grillés surmontés de morceau de pomme chauds. Ca avait l’air délicieux et il ne fallait pas plus de deux secondes pour que le Chevalier en prenne un pour le déguster avec le plus de manière possible. Parce que oui, il était possible de manger du pain grillé sans mettre de miette partout sur sa tenue. Une fois que la magicienne s’est servi ou a décliné la proposition, le Noble entraina sa demoiselle un peu plus loin dans la salle tout en regardant avec attention les différents masques et tenues. Beaucoup de personnes semblaient dans des conversations des plus sérieuses et pour être honnête, l’envie de s’y immiscer n’était pas du gout du Comte aujourd’hui.

Il était là pour se détendre, pour faire attention à ce qui l’entourait et si on devait venir parler affaire, il fallait venir le voir directement. Son attention était surtout porté sur les masques tous plus fabuleux les uns que les autres. Le Chevalier aimait particulièrement qui représentait un Drangol avec un œil crevé. Mais soit, une fois l’observation terminée et la note de musique de l’orchestre qui baissait un peu. L’objectif actuel de la soirée était repéré. Les chips de pomme de terre. Il était là l’occasion pour Peter de montrer qui était l’alpha de la soirée. Rapidement, après un coup d’œil complice à sa compagne qu’il commençait à savoir gourmande, l’Epéiste commença à se frayer un chemin jusqu’à l’objet de sa convoitise. Il n’était plus question de sauver le monde, ni même de récupérer son épée lorsqu’il y avait une histoire de chips de pomme de terre. Cependant, la bienséance restée de mise et le Chevalier ne pouvait pas dégainer son arme pour se faire un chemin jusqu’au bol, il devait se faufiler. Maudit soit l’étiquette et la morale humaine.

Bien entendu, son oreille était tout ouverte de même que son positionnement était stratégique pour entendre ce que racontait le groupe sous la surveillance des gardes et Paladins. Peter savait très bien qu’il devait être prêt en cas de pépin et surtout savoir pourquoi ce genre de personne mérite une attention tout aussi particulière. Mais leurs armes semblaient être uniquement d’apparat contrairement à celle qu’il portait lui. Peut-être que les gardes étaient uniquement là pour eux. Mais la présence de Paladins, c’était clairement suspect.


_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.3 - Le Bal des Masques   Dim 23 Aoû 2015, 7:59 pm

Alors que Myrha s'arrachait petit à petit à contemplation des lieux, le duo fut abordé par un homme armé d'un plateau qui leur offrit un encas. Du pain grillé, de la pomme chaude, il n'en fallait pas plus pour séduire la jeune femme qui accepta et, essayant d'imiter au mieux le Comte, entreprit de le savourer tout en conservant un maximum de prestance.

Tandis qu'elle faisait disparaître la dernière miette au fond de sa gorge, elle observait les différents invités et tentait de planifier la soirée, sans succès. Elle était à la recherche d'informations sur Grecco ou Barnabé, mais de là à assaillir des inconnus... Non, mauvaise idée.
De ses fréquents coups d'oeil, elle retint tout de même deux groupes qui ne passaient pas inaperçus. Au centre de la salle, trois personnes étaient engagées dans une discussion et Myrha pouvait sentir jusqu'ici le sérieux qui s'en dégageait, suffisamment por lui nouer la gorge. Une chose était donc certaine, si elle s'en approchait, elle n'y comprendrait rien, attirerait une attention non souhaitée et déclencherait très probablement une catastrophe quelconque.
Le deuxième groupe, lui, attirait l'attention à cause des Paladins qui semblaient les surveiller. Pourtant, à première vue, il n'apparaissaient pas comme différents du reste... Il y avait quelque chose là-dessous, quelque chose qui attisait la curiosité de la jeune femme.

Cependant, avec un effort considérable, Myrha se retint et laissa son regard poursuivre sa navigation à travers les flots de gens. Dans l'immédiat, elle laissait la totalité de l'initiative à Peter ; elle ne savait pas s'il comptait saluer des gens en particulier, ou s'il attendait quelqu'un, et dans tous les cas elle lui devait beaucoup trop pour prendre le risque de ruiner quoi que ce soit.
Et en effet, le Comte semblait avoir un but bien précis en tête, un but qu'elle ne comprit qu'au coup d’œil qu'il lui adressa. Sous la surprise, elle demeura immobile une bonne seconde, le temps de lâcher le bras de l'épéiste et de la voir s'éloigner d'un bon pas.
Elle pouvait se targuer d'être assez efficace quand il s'agissait de trouver ou faire disparaître de la nourriture mais là... Venait-elle vraiment de se faire devancer par son ami ? Était-elle vraiment en train d'assister à une déclaration de guerre ?

Un sourire vint illuminer le bas du visage de la magicienne et celle-ci dut réprimer un petit rire.

"Ah ça, même pas en rêve, Peter." murmura-t-elle pour elle-même, amusée.

Les hostilités avaient démarré et elle ne comptait pas laisser l'ennemi prendre plus d'avance. La sorcière s'élança donc à la poursuite du Comte -qui n'était en réalité qu'un mètre devant elle- et entreprit donc d'allier démarche gracieuse, respect de l'étiquette et vitesse pour rejoindre au plus vite le l'objectif à sécuriser.
Hélas, Peter n'était pas le seul adversaire, plusieurs invités semblaient avoir déjà jeté leur dévolu sur les chips de pomme de terre, mais une chose était certaine :

Personne ne se met entre Myrha et des chips de pomme de terre.
Personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.3 - Le Bal des Masques   Jeu 03 Sep 2015, 8:32 pm

Les convives arrivaient de plus en plus nombreux, portant vêtements de bal pour certains et déguisements frivoles mais recherchés pour d'autres. Couleurs et styles se coutoyaient dans un mélange qui pouvait paraître bien étrange pour une personne non habitué aux coutumes des Hommes. En effet, ici les nobles pouvaient se changer en proscrits sans qu'aucune remarque désobligeante ne leur soit adressé. Les tables se vidaient de leur amuses bouche plus vite que les nombreux serviteurs n'arrivaient à les remplir de plats biens remplis. Alors que les minutes passaient sans problèmes quelques groupes se formaient de plus en plus imposants.

Alors qu'un brouhaha ambiant commençait à monter doucement dans l'immense salle de réception, un tintement résonna attirant l'attention de toute l'assistance. Se tenant proche des marches du mur Nord, Le troisième homme avait l'air d'un mystique étrange, l'homme portant un costume de peaux de bêtes sauvages décorés de gris-gris d'os et de pierres polis, se trouvait entouré de quelques gardes et de deux paladin. Son un masque effrayant de Drangol enragé à l'œil crevé faisait parler de lui et vous comprirent à l'entente de certains murmures qu'il s'agissait du Gouverneur de la cité. Il s'apprêtait certainement à prononcer le discours d'ouverture de la soirée, le calme et le silence gagnait peu à peu l'espace, vous laissant le temps de vous déplacer pour vous rapprocher et entendre un peu mieux ce qu'il allait dire.

Levant une main d'un air solennel, Sixte invita les trois cent invités à faire silence, imposant à la foule qui se taisait une pression étrange entre l'excitation et la curiosité, la fête étant déjà dans toutes les têtes. D'une voix puissante, grave et rassurante il commença son discours tandis que quelques murmures s'élevaient pour le tourner en ridicule lui et son costume, lui qui était Gouverneur sans être de noble naissance.

" Seigneurs et Dames d'Hiloroth et du Royaume,

Quelle joie de se retrouver tous ensemble aujourd'hui avant de festoyer ensuite ! Quelle magnifique occasion d'échanger à travers l'expression de belles promesses notre attachement les uns aux autres pour l'année qui va commencer dans quelques heures. Nous allons vivre ensemble ces moments de grâce, lorsque tout parait possible puis-qu’à inventer. Une année qui commence, c'est un afflux de rêves et d'espoirs qui nous arrive, et dont l'exaucement dépendra aussi de notre implication personnelle.

Demain lorsque nous ouvrirons les yeux nous seront en 396 et cela fera six années; six années que nous avons repoussés les forces perfides des mages de Morgemil, six années que nous travaillons à rendre Hiloroth meilleure, six années que nous nous efforçons chacun à notre hauteur de relever le Royaume afin qu'il retrouve sa splendeur d'antan. Le commerce est de nouveau florissant, nous arrivons à produire assez de nourriture pour supporter la vie des nombreux réfugiés qui viennent grossir notre Nation et nous avons même débuté la restauration des Evideurs de Monde. Je suis certain que très bientôt Ballithar qui m'a ouvertement accueillie moi et mon peuple, brillera de mille feux et que nous trinquerons tous à la gloire de ce grand Royaume. Profitez de cette soirée pour apprendre à connaître les personnes sous les masques, pour vous faire de nouveaux amis et éteindre les flammes persistantes des rancunes passées. C'est dans l'unification de nos forces que nous trouverons le courage et la puissance nécessaire à faire renaître ce qui a été brûlé et à embraser à notre tour le ciel afin de jeter à bas ces Dragons qui ont envahis notre monde; car une fois de plus par notre célébration nous prouvons à tous, que les Hommes sont biens décidés à rester sur Arathiel !"


Alors que quelques convives applaudissaient poliment pour féliciter le discours, d'autres annonçaient la fin prochaine de la présence des faux nobles au sein de la cours du Roi. Les avis semblaient partagés et les murmures l'étaient tout autant alors que le Gouverneur reprenait la parole pour clôturer l'ouverture de la soirée.

"Pour terminer et avant de commencer à festoyer, je vous réitère tous mes vœux de bonheur pour l'année qui débute dans quelques heures. Nous allons pouvoir jeter dans la fosse aux oublis, les problèmes rencontrés dans l'année qui s'achève, et repartir plein d'allant et de bonnes intentions, afin que la nouvelle année soit meilleure. C'est vraiment tout le bien que je nous souhaite. Je lève mon verre à cette belle nuit !

Merci à tous pour votre présence et bonne soirée ! "


Des applaudissements, des rires et des railleries mauvaises se mêlèrent alors que chacun levait son verre pour trinquer au début de cette soirée qui s'annonçait festive et pouvait être source de nombreuses informations et nouvelles. Petit à petit la foule compacte se dispersa dans l'immense salle pour de nouveau former de multiples petits groupes. Et les tables avaient étés vidés pour supporter maintenant le poids de soupes et de potages aux fumets variés et aux couleurs multiples. Du vin rouge était proposé pour accompagner les bouillons de champignons et de légumes frais arrivée par la mer le jour même. Plusieurs ragoût étaient aussi proposés, poulet, porc et légumes pour bien commencer la soirée. Le tout accompagné de toast de pain grillé et de larges tranches de pain frais, de quoi ravir les plus gourmands tout en sachant qu'il ne s'agissait là que du second service sur les six de la soirée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.3 - Le Bal des Masques   Mer 16 Sep 2015, 10:09 pm

Ne souhaitant pas laisser une chance à son adversaire qui venait de relever le défi, Peter commença à se faufiler telle une danseuse étoile parmi les foules en direction des chips de pomme de terre. Son élégance et sa grâce même avec son costume le rendait incroyablement fluet et filiforme. Un petit pas sur la gauche, puis sur la droite, on se tourne de profil pour esquiver le serveur qui court dans tous les sens et bien entendu, on s’arrange pour que Myrha reste coincé le plus longtemps possible derrière lui. Chose qui se révéla très efficace. Manquant de bousculer quelqu’un, sa camarade avait pris énormément de retard si bien que sa main qui venait de gagner trois m² de surface en se dirigeant vers le bol. Le Comte pu prendre une grosse poignée de Chips ne laissant plus que des petites miettes sans saveur dans le fond du bol. La perdante arriva donc, face au Chevalier, n’ayant plus que ses yeux pour pleurer et son masque pour camoufler les dures larmes de la défaite. Prenant l’opposition en pitié, il lui tendit tout de même quelques chips.

« Brave opposition Mademoiselle, mais en ce qui concerne l’infiltration dans les foules compactes, vous ne faites pas encore le poids malheureusement. »

Quelques dizaines de secondes après leur échange cependant, l’assemblée se mit en silence alors que l’homme au masque si intriguant venait de se révéler être le gouverneur d’Hiloroth. Peter dénota les habituelles petite railleries à son encore du fait qu’il n’avait pas le sang bleu. C’était une idiotie selon l’épéiste qui pensait bien que si la haute naissance était due au patrimoine de la famille, il devrait être possible à tout homme ayant la volonté et les opportunités de s’élever au-dessus de sa condition. C’est pourquoi le gouverneur était pour le jeune Oswald un homme qu’il respectait et applaudissait. Le discours fut émouvant et en tant que sujet de la couronne, il se sentit concerné par les mots que disait l’homme masqué et dans son cœur naissait également l’espoir de voir un jour le Royaume de Ballithar renaître de ses cendres. Il allait jeter beaucoup de rancune dans la fausse aux oublis sauf une. Il devait retrouver sa lame le plus rapidement possible. Le Comte applaudit à la fin du discours avec énergie pour rendre hommage à l’orateur.

Le second service se mettait tranquillement à table et le Chevalier saisit la main de sa compagne pour l’attirer dans sa direction. Il valait mieux éviter de la perdre ce soir mais il avait également autre chose à faire que s’amuser. Il se dirigeait donc en direction du Gouverneur, se frayant de nouveau un passage jusqu’à arriver à son niveau. Il y avait du monde autour de l’homme mais lorsqu’il put s’approcher un peu et attirer son attention, il le complimenta.


« Monsieur le Gouverneur, un très beau discours qui révèle de grande vérité sur les objectifs que nous devrions tous nous fixer. L’Ile Rocheuse peut être heureuse de vous avoir en son sein. »

Des politesses et des flatteries qui étaient pleinement sincère de la bouche du Comte qui n’avait pas le mensonge comme mode opératoire. Il avait bien entendu effectué les gestes de coutume face à un homme de son rang. Il était hors de question de paraitre ici impoli.

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.3 - Le Bal des Masques   Jeu 17 Sep 2015, 6:33 am

Serpentant entre les convives avec une grâce et une aisance presque reptiliennes, Myrha franchissait à vive allure les mètres qui la séparaient de son but. Véritable prédatrice, assaillante émérite des plats en tous genres, les chips n'avaient aucune chance. Mais l'opération tourna au vinaigre. Etait-ce un excès de confiance ? Avait-elle baissé sa garde ? Avait-elle sous-estimé Peter depuis le début ? En effet, le Comte en plus de son bon mètre d'avance, se mouvait avec une efficacité sans pareille, esquivant les invités, empêchant Myrha de réduire l'écart.
Mais elle ne comptait pas perdre, pas maintenant, pas quand il s'agissait de nourriture ; son pas se fit également plus rapide, plus leste, plus assuré, plus déterminé, hélas, pour la jeune femme l'issue de cet affrontement avait été déterminé dès le début. Si elle mettait tout ce qui était en son pouvoir pour atteindre les chips, Peter, lui, avait déjà établi une stratégie et utilisait chacun de ses atouts de manière optimale. Elle n'avait eu d'autre choix que de le suivre dans son sillage et c'est en manquant de renverser un serveur qu'elle comprit : il la tenait dans le creux de sa main depuis le début. Le Comte avait choisi le meilleur chemin pour lui, observant le mouvement des convives de manière à ce qu'ils gênent la demoiselle le plus possible.
Oui, elle avait perdu dès le moment où elle avait relevé le défi.

La sorcière arriva avec deux bonnes secondes de retard au niveau de son adversaire et pu l'observer s'emparer des dernières chips. Elle allait ouvrir la bouche pour protester, mais à quoi bon ? L'évidence était là, il l'avait battue en bonne et dûe forme, c'était sa faute d'avoir relevé un tel défi. Elle masqua un soupir et accepta quelques chips que Peter lui proposa mais qui lui parurent bien trop salées après cette défaite.

« Brave opposition Mademoiselle, mais en ce qui concerne l’infiltration dans les foules compactes, vous ne faites pas encore le poids malheureusement. »

Myrha lui adressa un regard contrarié et, gonflant ses joues d'une manière enfantine, déclara en détournant le regard :

"Mouais. Coup de chance."

Et ce fut sur cet élan de mauvaise foi qu'elle se tût et reporta son attention sur le discours qui débuta.

Tout en avalant petit à petit le contenu d'un plateau qu'elle avait emporté avec elle, Myrha écouta avec attention le discours de l'individu. Grâce aux remarques autour d'elle, la jeune femme avait pu lui attribuer le nom de Sixte. Elle se doutait qu'il s'agissait là de quelqu'un d'important, suffisamment pour présider à cette fête en tout cas, et son instinct lui disait également qu'il ne devait pas s'agir de la royauté.
Pour être parfaitement honnête, la demoiselle se laissait porter plus qu'elle n'analysait les paroles de l'homme. Bien sûr, elle avait tendance à se méfier des mots, elle connaissait sa propre naïveté, mais dans le cas présent, Sixte avait une présence et un charisme caractéristiques d'un meneur d'homme, et c'était bien suffisant pour s'accaparer l'attention de Myrha. Pourtant, quand il affirma "produire assez de nourriture pour supporter la vie des réfugiés", la magicienne tiqua. Elle mordit dans un hors d'oeuvre pour s'empêcher de proférer la moindre bêtise, pourtant tout son être lui intimait de hurler au mensonge. Sans doute par respect pour l'Argenté, elle prit la peine de réfléchir et bien vite la jeune femme comprit que la situation lui avait échappé ; de un, elle n'avait aucune idée de l'évolution d'Hiloroth au cours des dernières années, deuxièmement, bien sûr qu'il n'allait pas présenter un bilan objectif face à une foule aux avis déjà partagés. De plus, attirer l'attention ici était une mauvaise idée pour la demoiselle.
L'indignation qui s'était calée au creux de son estomac se dégonfla à l'image d'une baudruche, laissant Myrha écouter la fin du discours avec un certain calme. Une fois celui-ci terminé, applaudissement, exclamations et commentaires aux contenus divers s'élevèrent pour emplir la salle. Elle imita son compagnon qui applaudissait avec un enthousiasme non dissimulé. Ce dernier, une fois l'agitation retombée, l'attrapa par la main et la navigua au sein de la foule, en direction de Sixte.

Une fois arrivés à proximité de l'homme, la sorcière appliqua mécaniquement les salutations qu'on lui avait enseignées et laissa Peter engager la discussion. De son côté, elle profitait de l'abri de son masque pour scruter l'individu, apparemment Gouverneur d'Hiloroth. Myrha avait un avis partagé sur Sixte, il brandissait des idéaux attirants et semblait avoir obtenu sa position par mérite plutôt que par sa famille. De plus Peter semblait le tenir en haute estime ce qui était un gage de qualité non négligeable. Pourtant, cette simple phrase sur les réfugiés avait suffit à s'attirer, non pas l'antipathie, mais tout de même une certaine méfiance de la part de la jeune femme.
C'était donc avec une certaine froideur qu'elle observait l'échange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.3 - Le Bal des Masques   Sam 19 Sep 2015, 10:58 am

L'homme était de solide stature et de belle taille pour son âge pourtant avancé. Encore puissant physiquement, les dernières années passées à diriger la cité semblaient cependant avoir fait leur effet, lui offrant un petit ventre et une allure moins sauvage et plus bourgeoise. Il n'en perdait cependant pas son attitude d'homme des steppes et quelques manies qui dénotaient d'une origine de plus basse extraction, notamment dans l'application de sa révérence assez maladroite.

" Merci bien, ce n'est pas si simple de faire un discours capable de contenter les citadins. Il est heureux que quelques amis m'aient portés secours sur ce sujet. Il ne me semble pas reconnaître votre voix. Pourriez-vous vous présenter, ainsi que la Demoiselle qui est à votre côté ? "

A côté de vous dans le groupe qui entourait Sixte plusieurs autres masques vous observaient tout en se murmurant. Certaines voix semblèrent familière à Peter tandis que d'autres lui étaient totalement inconnus. Hors de votre conversation avec le Gouverneur, les autres invitaient attendaient certainement le bon moment pour s'intégrer à vos échanges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.3 - Le Bal des Masques   Sam 19 Sep 2015, 1:18 pm

Faisant face à Sixte, Gouverneur d’Hiloroth, Peter se tenait du haut de son imposante stature. Le Noble avait été suivit par Myrha qui était également proche de lui, présentable et resplendissante dans sa magnifique robe colorée. Leurs deux costumes leur donnaient très fier allure et c’est dans ce genre de moment qu’on pouvait voir que l’expertise de Louis Ciseau était réelle. Le Gouverneur leur répondit, alors que le Comte aurait très bien pu être ignoré. Honoré d’une telle marque de respect, il s’inclina légèrement et écouta ce qu’il avait à dire. Ce dernier remercier le Chevalier et l’invitait à donner son identité. C’est vrai qu’avec ce qu’ils avaient sur le visage, c’était bien plus difficile de discerner qui il était. Il espérait tout de même que le Gouverneur connaisse son nom et son visage. Ils s’étaient probablement déjà croisés quelques fois. Peter lui répondit d’une voix amicale et calme.

« Mes excuses, j’en oublie parfois le masque que je porte sur le visage. Je suis le Comte Peter Oswald, je représente le nom de ma famille cette année, ma mère étant désormais souffrante et épuisée par les événements trop festifs. »

Peter marqua une petite pause puis désigna Myrha tout en s’inclinant légèrement en reprenant la parole.

« Et voici Dame Myrha, une amie chère qui m’est d’excellent conseil et de grande aide dans ma vie. »

L’Epéiste jeta quelques regards aux personnes qui les observaient dans sa discussion avec le gouverneur puis repris la parole, après que la Magicienne ait ou non salué le gouverneur de manière orale.

« Dans tous les cas, sachez que vous avez tout mon soutien dans vos démarches. Et que si jamais vous avez besoin d’aide, bien qu’en tant que Chevalier de la Couronne, ma fonction est principalement portée sur les arme, je suis à votre disposition et je me ferais un plaisir d’aider. »

Souriant derrière son masque, le ton de la voix était sincère, vu que Sixte ne semblait pas avoir la côte auprès des autres nobles, une telle marque de soutien était risquée, mais le Chevalier avait lui aussi besoin de ne pas être seul face aux récentes révélations qu’il avait eu. Ce n’était absolument pas du baratin mais bel et bien une franche marque d’amitié.

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.3 - Le Bal des Masques   Sam 19 Sep 2015, 2:31 pm

Sixte s'intéressa aux deux compagnons, leur rendant une révérence dont l'imperfection rassura la jeune femme, au moins ils n'avaient pas affaire à quelqu'un qui avait appris ce genre de choses dès la naissance. C'était un bon point. Pas suffisant pour s'attirer la sympathie de Myrha, mais cela rendait la conversation plus aisée pour elle.

" Merci bien, ce n'est pas si simple de faire un discours capable de contenter les citadins. Il est heureux que quelques amis m'aient portés secours sur ce sujet. "

Honnêteté ou fausse modestie, la sorcière n'en savait rien, mais cette phrase l'amusa ; peut-être l'avait elle jugé trop vite. Sans la méfiance avec laquelle elle abordait les individus, et l'impair sur la nourriture des réfugiés, elle aurait sans doute trouvé Sixte très sympathique.

Peter prit la parole et se présenta, expliquant la raison de sa présence, décrivant l'état de la Comtesse puis se tourna vers Myrha.

« Et voici Dame Myrha, une amie chère qui m’est d’excellent conseil et de grande aide dans ma vie. »

Dame Myrha... Elle s'y attendait, elle s'y était même préparée, mais cette appellation faillit lui arracher un rire. Gardant un visage aussi neutre que possible, la magicienne se contenta d'effectuer une révérence en ajoutant :

"Ravie de vous rencontrer, Gouverneur."

Elle laissa ensuite son ami poursuivre la discussion. Il était plus à l'aise dans les démonstrations de respect et ce genre de mondanités. Myrha, elle, laissa fureter son regard sur la foule. Apparemment, le duo avait attiré l'attention à ainsi aborder Sixte. En bien ou en mal, elle n'en savait rien. En revanche, elle repensa aux railleries qui avaient ponctué le discours du Gouverneur. Combien de ces gens autour d'eux en étaient à l'origine, à profiter de l'anonymat de la foule, et à maintenant courber l'échine et souhaiter s'attirer les bonnes grâces de celui qu'ils fustigeaient quelques secondes auparavant?
Alors que Peter terminait sa phrase, Myrha prit la parole à son tour à l'intention de Sixte, mais suffisamment fort pour être entendue par les convives les plus proches.

"Vu certaines remarques pendant le discours, tout le monde ne semble pas partager l'engouement du Comte Oswald. Piétiner un tel discours et de si belles valeurs pour de telles bêtises..."

Elle soupira avant de reprendre avec un sourire.

"Mais si Sir Oswald vous soutient, alors nul doute que vous saurez rendre au peuple d'Hiloroth le ciel qu'il mérite.

Elle avait parlé sans vraiment réfléchir. C'était peut-être là le résultat de sa frustration d'avoir perdu face à Peter, ou alors de la colère de voir que l'image des nobles qu'elle avait avant de rencontrer le Comte n'était pas si fausse que ça... Ou une simple raillerie puérile. Dans tous les cas, elle avait su cracher sur ces fichus nobles avec une certaine finesse et ça, elle s'en félicitait.
Quant au reste de la phrase, elle n'avait pas menti, elle n'aimait pas particulièrement Sixte, mais Peter le tenait en haute estime, alors nul doute qu'il s'agissait de la bonne personne pour guider Hiloroth. Elle, personnellement, les dragons, l'avenir des humains, ce genre de choses la dépassait, elle était juste là pour rechercher des informations et régler ses propres problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.3 - Le Bal des Masques   Sam 19 Sep 2015, 6:25 pm

Sixte fit hocher son masque agressif dans un dodelinement amusant à l'entente de vos paroles puis il se gratta le menton comme s'il était pensif. Laissant un petit silence s'installer il retrouva le fil de ses pensées et aussi la parole.

" Bien enchanté de vous connaitre. Oswald dites vous... Ah oui !
Vous êtes en lice avec les 5 autres grandes familles d'Oriflan pour le titre de Baron.  Il ne sera pas facile pour vous de gagner cette haute responsabilité, même si il me semble avoir entendu beaucoup de bien de votre père. Je ne doute donc pas de votre capacité à rétablir l'ordre et la prospérité sur des terres que vous avez connus étant enfant. Il est malheureux de savoir qu'à l'heure actuelle le Royaume tout entier, ou plutôt le royaume abandonné, est la proie des barbares de l'Ouest d'Inerial, des pirates des mers du Nord et de tout un tas de mercenaires et d'autres groupes à la recherche de prises faciles. J'espère que vous serez bien attentif au discours du Roi et qu'il aura lui aussi tout votre soutien. Je saurai cependant me rappeler de vos mots et si le besoin est de faire appel à vous je ne vous oublierai pas. "


C'est paroles étaient assez directes et sans trop de fioriture pour quelqu'un qui avait appris à se familiariser avec les coutumes de la cours et les manières de s'exprimer des plus fins nobles et bourgeois. Tout autour, l'espace entier semblait en pleine ébullition et de nombreuses conversations avaient débutées sur des sujets très variés, même si la politique restait maîtresse de la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.3 - Le Bal des Masques   Dim 27 Sep 2015, 4:39 pm

Peter hocha la tête dans la direction de Sixte et sourit derrière son masque lorsqu’il évoqua les cinq grandes familles d’Oriflan. Une belle histoire d’entourloupe politique celle-là dont il ne s’attendait pas à penser de sitôt. C’était sa famille qui devait normalement hériter des terres, car c’était les siennes, avant l’attaque des dragons du moins. Le problème c’est que le futur regain des terres et le mouvement vers la surface changeait un peu tout. Pour les anciens vassaux de la famille Oswald, la possibilité de profiter de cette crise pour devenir les seigneurs était trop belle. Si bien qu’en attendant, le titre de Baron ne leur appartenait officiellement pas. Tout était en suspens et le désintérêt de Peter à ce sujet-là n’arrangeait pas vraiment les choses. Et puis c’est vrai qu’actuellement les seigneurs des terres de sa famille sont des barbares, pirates, mercenaires, qu’importe leur appellation et aucune des cinq familles en lices.

Peter acquiesçai de nouveau lorsque Sixte évoqua le Roi et son futur discours, on allait y être bientôt et le ventre du Chevalier n’avait pas encore était rassasié. Si bien que lorsque le Gouverneur eut terminé, il prit congé en s’inclinant respectueusement et en se dirigeant vers les plats de soupe cette fois en emportant Myrha avec lui pour de nouveau ne pas la perdre. Lorsqu’ils arrivèrent au niveau des tables, le Chevalier fit une remarque.


« Il est l’heure de manger ! Il semble cependant que le Gouverneur n’ait pas eu beaucoup d’attention pour toi, tu ne t’ennuies pas trop ? »

En disant cela, l’esprit de Peter était tourné vers Myrha mais aussi vers d’autres conversations, il espérait toujours entendre parler de son épée ce soir, le masque était une belle manière de se dissimuler. D’un autre côté, il jetait aussi un coup d’œil plein d’appétit aux soupes en attendant de se décider sur laquelle jeter son dévolu.

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.3 - Le Bal des Masques   Dim 27 Sep 2015, 5:41 pm

Sixte semblait l'avoir écoutée avec attention, mais elle n'obtint pas de réponse, que celle-ci provienne du Gouverneur ou des convives alentours. En revanche, plusieurs des mots qui avaient échappé ce masque d'animal avaient éveillé la curiosité de la jeune femme.
Lice avec les 5 autres grandes familles. Royaume en proie aux barbares. Discours du Roi.

Ces choses n'avaient pas grand chose à voir les unes avec les autres, mais chacune était, à sa manière, source d'intérêt chez la magicienne. Elle n'avait pas la moindre idée de la manière dont les titres de noblesse étaient distribués mais la notion de "lice" avec le titre de baron à la clé... Cela sonnait mal aux oreilles de Myrha, comme s'il s'agissait d'un jeu ou d'un concours. Mais après tout, n'était-ce pas là le meilleur moyen de récompenser les gens selon leur mérité ?
Toutes ces notions suffisaient à lui faire tourner la tête, alors qu'elle n'était sans doute qu'à la surface de celles-ci ; elle ignorait tout des conflits d'influence et autres magouilles politiques. Choses qui auraient suffit à l’assommer.

Elle se contenta donc de songer à l'état des terres de la surface. Bien sûr, elle avait laissé trainé ses oreilles et avait entendu de nombreux récits mais elle n'avait jamais vraiment eu l'occasion de confirmer tout cela. A entendre Sixte, elle avait l'impression que les Dragons n'étaient qu'un problème secondaire après les bandits.
Peut-être avait-il raison.

La voix de Peter l'arracha à ses pensées.

« Il est l’heure de manger ! Il semble cependant que le Gouverneur n’ait pas eu beaucoup d’attention pour toi, tu ne t’ennuies pas trop ? »

Il commença avec une des phrases favorites de la demoiselle, manière infaillible d'obtenir son attention.

"Comment pourrais-je m'ennuyer ici ? A choisir, je suis plus perdue qu'autre chose... disons que ce n'est pas tout à fait mon univers. Avoua-t-elle avec un ton amusé avant de marquer une pause et de reprendre d'un ton un peu plus sec, cette fois.  Quant à Sixte... Bah, du moment que tu as fait bonne impression, c'est parfait. C'est pas comme si "Dame Myrha" allait le recroiser de nouveau, de toute façon."

La sorcière avait insisté sur son titre momentané, mettant en avant l'incohérence qu'il y avait entre elle et le moindre titre de noblesse.
Elle avait beaucoup à penser et elle était encore contrariée par, non pas sa défaite, mais par les réactions des invités pendant le discours. Heureusement, la présence et l'attention de l'épéiste lui avait permis de se calmer et même de tenter une pointe d'autodérision.

Imitant son compagnon qui avisait les plats ornant les tables, notamment des soupes, Myrha essayait de se concentrer sur sa présence ici. Elle aurait aimé pouvoir planifier les évènements à venir, savoir où chercher ou qui aborder, mais c'était peine perdue. Ici, Peter lui faisait office de bouée dans ces eaux troubles, et il allait sans dire que Myrha était très mauvaise nageuse.
Elle se contentait donc d'attendre avec une certaine anticipation, et fièrement armée d'une assiette de soupe, le discours d'un Roi qu'elle verrait pour la première fois en chair et en os.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.3 - Le Bal des Masques   Mer 07 Oct 2015, 8:57 pm

Alors que la soirée semblait avoir enfin commencé et que les convives prenaient de plus en plus d'espace, dansant et parlant comme dans les plus grandes soirées d’antan, un tonnerre d'applaudissements et d'exclamations d’émerveillements se firent entendre proche du centre de l'immense pièce. Les musiciens entamèrent alors l'hymne du Royaume annonçant à coup sûr un événement important, avant de continuer sur un rythme plus doux et festif. En effet, sans que vous n'ayez rien remarqué, comme une bonne partie de l'audience, les deux personnes les plus importantes du Royaume des Hommes venaient de faire leur arrivée et avaient déjà commencés à saluer les plus anciennes familles Nobles et les plus riches Bourgeois. Le Roi Lorynlith, effectuait avec une grande grâce les révérences et les salutations à l'encontre de ses sujets, chose somme toute intéressante puisqu'il était normalement de coutume que ce fussent aux sujets de s'incliner au delà du raisonnable. Arborant un magnifique costume brodé d'or et d'argent, le tout formant de complexes schémas relatant l'histoire de la prise de la Montagne sur fond de noir et rouge. Au delà de l'imaginable, c'était un véritable trésor qu'il avait revêtu et personne dans la salle ne pouvait lui contester sa magnificence absolue. Le masque en or massif d'Eventorn, incrusté de pierres précieuses qui dissimulait son visage renforçait encore plus la démesure qui se dégageait du Roi et sa prestance naturelle de souverain d'un peuple qui avait surmonté l'épreuve du feu des Dragons. Les gens autours, gênés par les attentions du Roi se devaient de s'incliner toujours plus bas, offrant pour certain un spectacle ridicule de contorsion aux yeux de non initiés. Mais tout ceci semblait bien plaire à la Princesse Kalilith proche du Roi qui, derrière son masque blanc immaculé en céramique bordé de diamants, riait gracieusement de la situation et s'amusait de la mascarade de ses sujets. Elle portait une fabuleuse robe tombante à plusieurs volants, brodée d'or et d'argent comme le costume du Roi. Les motifs de la Princesse représentaient la toute puissance du Royaume des Hommes sur fond noir et rouge, couleurs d Ballithar. Sa coiffure complexe montait au dessus de sa tête avant de redescendre dans une cascade de cheveux et de voiles serties de pierreries. En l'espace de quelques secondes, une imposante cours c'était formé autour du duo Royal les rendant presque inaccessible. Encadrant le Roi et la Princesse, il y avait cependant quatre Hommes connus de tous, puisqu'il s'agissait des quatre pus hauts sièges des célèbres Paladins, attirant eux même de nombreux admirateurs et surtout admiratrices.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.3 - Le Bal des Masques   Lun 12 Oct 2015, 7:18 pm

Myrha lui avait répondu instantanément, insistant sur le fait qu’elle se plaisait ici, mais aussi avec une pointe de sarcasme qu’elle n’avait encore jamais utilisé à l’encontre de Peter. Il haussa un sourcil amusé sous son masque, visiblement, la dénomination de Dame Myrha l’avait à la fois choquée et amusée. Lui-même n’y voyait qu’uniquement une marque de respect à l’encontre de son amie. Continuant la conversation, il ajouta.

« Disons que Dame Myrha pourrait être amené à le recroiser étant donné que j’apprécie sa présence et elle m’apporte un peu de lucidité à sa manière sur une partie des événements. »

Se tournant vers elle pour lui faire face avec son masque de loup après s’être remplit un bon bol de soupe à la carotte, le Comte continua.

« Et puis si tu t’y plais tant, pourquoi parler de ce genre de choque comme si ce n’était que temporaire ? Tu pourrais rester à la maison avec moi voir même te trouver quelqu’un avec qui faire ta vie ici. »

Laissant sa dernière phrase en suspend en attendant que la jeune femme se serve, il hésita légèrement puis termina sur un dernier point.

« Avec un bon nom, ton influence et ta capacité à agir grandira, même si c’est pour aider les plus démuni ou simplement te prélasser dans cette opulence. Nombreuses sont les Dames qui ont su marquer leur histoire autant voir plus que leurs mari. »

L’entrée du Roi et de la Princesse se fit remarquer au loin, le dirigeant avec un masque à l’effigie d’Eventorn qu’appréciait énormément le Comte et de manière générale un accoutrement qui le mettait parfaitement en valeur. La Princesse rayonnait de sa beauté surnaturelle à l’habituel dans les quelques occasions où Peter avait pu l’apercevoir dans des bazars et grands marché et avait même pu faire des parties de divers jeu en sa compagnie lorsqu’il était plus jeune. Si au moins tous hommes avaient essayé de la courtiser, ce n’était pas le cas du Comte qui recherchait le pouvoir et encore moins une descendance royale. De toute manière, ils étaient actuellement inaccessibles et la conversation avec Myrha était bien plus intéressant en ce moment même. Le Comte se permit tout de même un commentaire.

« Voilà nos dirigeants, longue vie au Roi. »


_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.3 - Le Bal des Masques   Mar 13 Oct 2015, 4:35 am

Au cours des journées précédentes, Myrha avait affronté de nombreux redoutables adversaires, mais elle ne se serait jamais douté devoir ajouter à cette liste son assiette de soupe. En effet, en entendant la réponse du Comte, la jeune femme manqua de s'étrangler et ici, pas d'écharpe pour s'y réfugier, tout juste un masque pour masquer les couleurs qui animèrent ses joues.
Au moins, si une chose ne changeait pas, c'était la capacité qu'avait Peter à sortir des phrases capables de décontenancer la magicienne comme si de rien n'était. C'était sans doute avec une honnêteté toute naturelle qu'il lui parlait, mais peut-être devrait-il prêter plus d'attention à la manière dont il tournait ses phrases sans quoi l'esprit romanesque de la jeune femme risquait de s'enflammer ; aussi, le cadre, la musique et la liesse qui emplissaient l'air n'y aidaient pas particulièrement.

Ainsi, Myrha resta bien plusieurs secondes le nez dans sa soupe avant de pouvoir répondre autre chose que des cafouillages. Étrangement, ce fut l'évènement sensé être le plus marquant de la soirée qui lui permit de regagner son calme. La demoiselle profita de l'apparition royale pour s'emparer d'un verre qu'elle vida d'une traite pour se donner une contenance, abandonnant toute féminité l'espace de quelques instants. Le goût encore inhabituel et la chaleur de l'alcool ramenèrent bien vite la jeune femme à la raison.

Alors qu'elle observait les nobles parader devant le Roi et la Princesse, elle repensait aux mots du Comte. Avait-elle elle seulement envie de finir ainsi, à devoir se soucier des moindres apparences, à ressembler à un groupe de volailles se pavanant ? Certes, elle était tombée amoureuse des bains publiques, de la nourriture, de la beauté des atours, mais les responsabilités, les révérences et les histoires politiques... elle en était incapable, c'était déjà tout juste si elle arrivait à aligner trois mots sans bafouiller, sans même parler de garder la tête froide et un regard objectif, ça c'était déjà peine perdue.
Donc si elle acceptait les avantages tout en refusant les contraintes, elle ne serait pas mieux que tous ces Nobles qui crachaient sur les Argentés.
Pourtant objectivement, Peter avait raison. Elle aurait bien plus de chance à agir d'ici plutôt qu'en arpentant les rues de la Fourmilière.

La magicienne récupéra un second verre qu'elle garda en main et sans quitter la foule des yeux, répondit doucement.

"Je... J'y penserai."

Mais, avait-elle baissé sa garde, ou bien était-ce à cause de l'alcool, elle n'en savait rien, toujours fut-il que ce qui aurait du être des pensées dépassa ses lèvres, la faisant poursuivre sa réponse.

"Mais il y a quelques jours à peine, j'étais encore dans les Capes... Avoir droit à tout ça, juste parce que j'ai eu la chance de te croiser, alors qu'il y a peut-être encore des gens comme moi là-bas... C'est injuste."

Avec cela, la sorcière posa la main sur la pierre ornant sa nuque, rendant très clair ce qu'elle entendait par "des gens comme elle".
Se rendant compte de ce qu'elle venait de dire, elle essaya d'ajouter une pointe d'humour qui lui parut bien fade.

"Et une mage illégale Noble... On a déjà vu mieux, non ?"

En face d'eux, la barricade humaine ne semblait pas désemplir, ce qui laissait sans doute assez de temps à Myrha pour continuer à se ridiculiser en face de Peter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.3 - Le Bal des Masques   Mar 20 Oct 2015, 5:10 pm

Observant les danses et autres courbettes effectuées pour plaire et se faire remarquer auprès du Roi et de la Princesse, vous ne manquèrent pas l'arrivée du troisième service constitué de poissons et fruits de mer, plat commun de la noblesse, ayant remplacé par la viande par nécessité suite aux manques de troupeaux et à la proximité des mers abondantes. Anémone de mer, anguille, anchois, araignée de mer, bar, bigorneau, bonite à dos rayé, bucarde, buccin, calamar, cigale de mer, congre, coque, couteau de mer, crabe, crevettes, dorade royale, églefin, espadon, étoile de mer, flétan d'Ereban, hareng, homard, huître, langoustine, lieu jaune, lotte, loup, maigre, maquereau, méduse, moule, merlan, oursin, ormeau, pageot, palourde, poulpe, raie, rigadelle, rouget, requin, sabre, sardine, seiche, sole, sourdon, telline, thon, truite de mer, turbot... un véritable festin se faisait installer sur les tables. L'immense variété des produits n'était cependant pas égale à leur quantité et il vous serait impossible de goûter à tous les plats venus des profondeurs qui s'offraient à vous. Plusieurs vins blancs sec, gras, fruités et acides venaient accompagner ce service qui avait offert un peu d'air aux deux invités les plus importants de la soirée. Des sauces blanches aux oeufs, chaudes et froides ainsi que du citron étaient disponibles pour apporter un peu de précision à certaines saveurs subtiles. En peu de temps les convives se pressaient vers les tables et faisaient la queue pour goûter les mets qu'ils n'avaient pas l'habitude de profiter durant l'année, ou bien, ceux qui coûtaient le plus chers.

Une bonne heure passa, une heure supplémentaire qui fila comme un rien et vous obligea à plusieurs reprises à faire la révérence et à saluer d'autres invités alors que vos chemins se croisaient. Depuis combien de temps la soirée avait elle commencée ? Vous n'aviez plus de réelle notion du temps mais les musiques rythmés et la bonne humeur générale tendait à vous faire croire que la nuit commençait à être bien avancée. Il vous arriva d'échanger quelques mots avec plusieurs groupes de bonnes gens en costume, louant chacun la qualité des atours de l'autre, traitant du beau temps, de la nourriture présente, de la musique et d'autres sujets frivoles et légers afin de passer un moment agréable de détente. Le Roi profita de ce moment pour remercier officiellement les invités et vous inviter tous à festoyer et à profiter de la soirée, quelques mots succins et efficaces tandis que la musique s'accélérer et que les plats étaient remportés vides en cuisine pour annoncer l'arrivée du quatrième service : le Rôt.

Le temps pour vous d'effectuer une danse en prenant l'exemple des autres convives et en vous essayant tranquillement à quelques pas simples et tranquilles que les vins blancs avaient déjà étés remplacés par des rouges complets et intenses tandis que sur les tables venaient fleurir des plats de viandes rôties coupés en tranches fines. Trois énormes Grand Aurochs du Thar-Grief avaient été amenés entier, sur broche par une véritable armée de cuisiniers. Les bêtes avaient provoqués de nombreuses exclamations tandis que du cognac avait été versé sur un animal pour provoqué une flambée impressionnante et spectaculaire. Les convives étaient tous ravis de cette démonstration et des découpeurs continuaient de trancher de fines lamelles de viande pour les déposer dans les plats. Un animal encore entier était réservé à la découpe de morceaux plus imposants pour les plus gros mangeurs. Une heure supplémentaire allée s'écouler, améliorant d'autan plus l'ambiance et alcoolisant un peu plus les invités au ventre déjà bien rond pour certains. Alors que les Grand Aurochs se faisaient dévorer, l'agitation autour du Roi avait réduite d'un cran et ce dernier semblait même étrangement absent de la salle de réception. Les derniers gourmands se faisaient découper quelques maigres restes sur les bêtes tandis que déjà on venait débarrasser les tables pour y installer les entremets accompagnés de digestifs en prévision de la fin du repas et des prochains plats.

Après plus de deux grosses heures de repas, entre poissons et viandes, une petite estrade avait été installé et le Roi, entouré d'une bonne garde et de ses conseillers qui firent un peu de bruit pour intimer le silence à la foule chahuteuse et joueuse pour attirer l'attention de toutes et de tous. Se tenant le plus droit possible, le Roi semblait pourtant mal à l'aise et peu assuré face à l'exercice auquel il allait se livrer. Les convives, un verre en main, fixaient tous leur Souverain avec un œil critique et attentif, l'heure des grands discours était enfin là.

— " Seigneurs et amis, représentants du peuple des Hommes, descendant des conquérants d'Arathiel; Si nous festoyons aujourd'hui loin de la terreur, c'est grâce à vous. Cela fera bientôt neuf ans que moi, Lorynlith premier du nom, ai proclamé le Grand Exil vers Hiloroth. Vous m'avez suivi, et que les Astres en soit témoins, vous avez eu raison.
Aujourd'hui, nous pouvons dire que les Hommes ont définitivement relevé le genoux qu'ils avaient à terre, nous pouvons pour ce fait en remercier les Nains et tous nos autres alliés qui sur cette longue route nous ont accompagnés. Nous avons pansé nos blessures et reconstruits cette merveilleuse cité sous la Montagne en la faisant nôtre. Si nous en sommes là, c'est aussi grâce aux guerriers Dranglois de Sixte Un Oeil, au peuple des Anguilles de Fara la Modérée, et à l'armée de Guilderoy Arguesian; qui ont  tous trois su comprendre l'urgence d'unir les Hommes face à l'adversité de notre époque. A présent, il n'y a plus de rivalités qui vaillent, nous sommes tous unis sous une seule bannière, celle du Royaume des Hommes, descendants d'Eventorn !

Pour autant, nous ne saurions nous satisfaire de cela. Hiloroth est certes un lieu formidable, nous en avons fait une place forte de tout premier ordre, tant au niveau économique que militaire, mais ce n'est pas tout notre pays. N'est-il pas enfin temps de retrouver nos chaumières tombés, de refleurir les tombes de nos aïeux et de replanter nos jardins et nos forêts dévastées ? Aujourd'hui, je vous l'annonce haut et fort, nous partons en guerre ! Nous retournons à Ballithar !

Je vois derrière vos masques des sourires et de grandes attentes, et je vois aussi des craintes et de nombreuses questions. Aux plus sceptiques d'entre vous qui s'interrogent sur les Dragons, sachez que nous savons désormais comment les combattre. Nos troupes ont été entraînées tout spécialement pour cela, et je peux vous assurer que les Bêtes n'en reviendront pas.

A ceux qui se questionnent sur les coûts et les moyens. Le temps du Grand Exil, des marches périlleuses et des rationnements se trouve loin derrière. Nos finances sont désormais considérables. Ainsi, c'est avec des conditions très favorables que nous avons pu faire l’acquisition de cinquante navires de guerre neufs et équipés auprès des maîtres des océans de Kanarath. Le Grand Exil avait pris plus d'une année, et la vie de trop d'entre nous. Le Retour sera tout à fait différent et en moins de quatre mois nos soldats marcheront sur Baldia.

A tous ceux, enfin, qui ne verraient dans cette déclaration que de la poudre aux yeux. Sachez que les bâtiments sont déjà à l'eau, prêts à partir. Sir Tancred et moi même voulons voir la flotte partir sous les dix prochains jours. Le Conseil a organisé tout cela dans le plus grand secret, car vous n'êtes pas sans savoir que nos terres de Ballithar sont aux mains de quelques forbans misérables. Il ne nous est d'aucun besoin de faciliter leur retraite en laissant aller la rumeur, car eux aussi doivent répondre de leurs crimes et subir le jugement des seuls véritables maîtres du Royaume des Hommes.

Certains d'entre vous doivent faire partie du voyage et recevront sous peu une missive à ce sujet. Faire la guerre serait bien vain si nous ne pensions pas aussi à la restauration de nos foyers lointain. Pour ceux qui veulent prendre les armes de leur propre chef, veuillez vous adresser à la caserne militaire où au comptoir des argentés dans les plus brefs délais, les places seront vite prises car les récompenses pour ceux ayant participés à cette glorieuse guerre seront à la hauteur.

Quand nous aurons remis la main sur nos terres, il sera alors temps de réformer le Royaume et procéder à un redécoupage des frontières où chacun se verra échoir les territoires qu'il mérite.

Oui ! Je vous le dis, c'est bien l'heure de la fête et des doux amusements car les temps à venir annoncent bien des épreuves et des défis que nous relèveront dans tous nos domaines !

Hiloroth n'est pas oublié dans les entreprises à bâtir, les travaux d'oeuvre sur les Evideurs de monde vont s'intensifier. Je souhaite leur remise en état le plus rapidement possible. Aussi ai-je prié Maître Gallnur de faire venir une brigade d'ingénieur de Bershmerk. Avec leur expertise et leur talent nos forces se verront supportés d'équipement de la plus grande qualité tout au long de la campagne. Nous avons découvert la Magiamit, cet or bleu que tout Arathiel nous envie.

Il est temps de lâcher la bride et d'entrer dans l'air d'une exploitation réellement organisée. Les possibilités offertes par cette pierre sont multiples, et nous y voyons là un moyen de plus de contrôler avec plus de sérieux les mages et les sorcières qui se cachent au sein de notre population. Les bougies ne sont pas les plus lucratives ni les plus utiles des applications de notre pierre précieuse et une fois de plus, croyez-moi quand je vous exprime des lendemain riches et heureux.
Demain, Hiloroth deviendra la capitale de la Magiamit et sera le premier centre économique de Ballithar comme l'était Baldia du temps de mon père.

Fidèles sujets de Ballithar, votre Roi vous jure solennellement que c'est à Falryn que nous nous retrouverons l'année prochaine à boire et à rire. Les tours blanches du cœur de notre Royaume brilleront de nouveaux sous des lendemains chantants. Les Humains en auront bientôt fini avec cette ombre qui entache leur glorieuse histoire. Plus tôt que tard, les Dragons seront à jamais un mauvais souvenir. Buvons à cela et que la nuit vous profite à tous ! A Ballithar ! "


Les invités firent écho au Roi en levant leurs verres, saluant le Royaume et les actions à venir. Durant le discours plusieurs fois des exclamations c'étaient faites entendre, tous comme des murmures de protestation et d'incompréhension, mais au final l'assemblée semblait en accord avec les grandes lignes annoncées par le Roi des Hommes. Levant vos verres vous aussi, Peter fut légèrement bousculé et le temps de tourner la tête qu'il n'y avait plus personne et qu'un papier avait été glissé dans les plis de son veston. Déroulant ce dernier tandis que les convives reprenaient le cours de la fête et que le cinquième service constitué de la Desserte était apporté, le Comte et la Magicienne purent lire d'une belle écriture quelques mots sous forme d'ordre qu'il était difficile à appréhender :

" Veuillez Seigneur,
Vous rendre auprès de l'antichambre doré en descendant les escalier du Nord de la salle et en prenant sur votre gauche.
Un serviteur vous y attend pour un rendez-vous que vous ne voulez pas manquer, surtout avec une magicienne inconnue de l'Ordre comme compagne. "


Une simple lettre venait signer le papier, un beau H en lettre majuscule et stylisé avec soin. La foule d'invités s'amusait de nouveau et la musique reprenait alors qu'il vous fallait vous décider et que les visages derrière les masques vous semblaient soudainement plus menaçant et inquiétant qu'au par avant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.3 - Le Bal des Masques   Mer 21 Oct 2015, 6:20 pm

La Mage indiqua à Peter qu’elle penserait à ses paroles, c’était ce qu’il espérait, que tout cela fasse naître en elle des ambitions et l’opportunité de voir que sa présence ici était due à la fortune certes, mais qu’elle pouvait en faire quelque chose. Le Comte ne pouvait pas offrir tout cela, ni même donner ce genre d’opportunité à tout le monde dans la fourmilière, il était cependant capable de changer les choses pour certaines personnes. Il pouvait donner le plus possible et aider autrui. C’était une des choses qui l’animait énormément, la compassion, aider autrui et satisfaire les vœux qu’il avait prononcé en devenant Chevalier. Myrha fit mention du fait qu’elle était une mage illégale et associer ça à la noblesse le tout dans une question rhétorique qui fit sourire l’épéiste. Il n’y répondit pas, il était évident que c’était original, mais avec cela, ça représentait bien assez de chose spéciale pour elle.

La soirée continua, lorsqu’ils eurent finit leurs soupes, vint ensuite les fruits de mer qui furent servit dans une quantité raisonnable mais d’une variété impressionnante. Se sachant pas très fruit de mer, le Comte prit tout de même quelques couteaux, choses qu’il n’avait jamais goûté, après quelques dégustations cependant, il n’en fut pas convaincu et patienta l’arrivée de la viande tout en buvant modérément mais en incitant sa compagne à profiter. L’instinct de Peter lui signalait de faire attention, comme un calme avant la tempête. Il entreprit tout de même quelques danses simples où il s’assura que Myrha eut bien tout retenu avant de se lancer et l’accompagna au maximum pour essayer de donner une représentation crédible. Ils ne seraient pas élu Roi et Reine de la danse, mais au moins, ils avaient participés et le Comte avait passé un bon moment en la compagnie de son amie.

Vint ensuite la viande qui fut l’heure du régal pour le guerrier qui fit partit probablement des plus gros mangeurs de la soirée, enchainant les tranches de Grand Aurochs du Thar-Grief les unes après les autres. Il avait également salué et acclamé les cuisiniers en sachant par avance qu’il allait beaucoup manger. Un vin rouge brillant et aromatisé lui permit de faire passer tout ça. La magicienne pouvait voir Peter appréciait un repas et se servir en grande quantité. Lorsqu’il fut plein, l’alcool ne lui avait cependant pas monté à la tête et il jugea bon de s’arrêter là pour la boisson ce soir, optant pour de l’eau ou autre jus de fruit. Jetant régulièrement des regards à la Mage illégale, il lui souriait et lui demandait des choses banales comme ce qu’elle pensait d’un déguisement qu’ils avaient vu ou comment elle trouvait la viande, l’optique de la détente s’installait enfin pour le Chevalier.

Viens ensuite le discours du Roi d’Hiloroth, de Balithar et de l’ensemble des hommes. Peter fut bouche-bé par les annonces, surtout lorsqu’il prévoyait de partir très vite pour rejoindre le Royaume qu’il n’avait connu que dans son enfance. Un sentiment de tristesse l’envahit en sachant qu’il ne pourrait faire partie du voyage sans avoir récupéré son épée, réglé les soucis de Myrha ici et la convaincre de venir avec lui. Il saurait partir seul, mais il aurait vraiment voulu qu’elle vienne avec lui et il ne pourrait pas l’abandonner à retourner dans sa vie de fuite et de violence dans la fourmilière. Ca paraissait impossible de son point de vue de résoudre tout ceci dans un laps de temps si faible. Peut-être le destin lui jouerait une faveur. Le Comte fut ravi par le discours de son suzerain et lui fit connaître son approbation en applaudissant à la fin de sa prestation. Le jeune Roi n’avait rien à envier à son défunt père.

Peu après le discours cependant, le Guerrier fut bousculé et avant même de pouvoir se retourner pour voir qui avait fait preuve de tant de maladresse, il découvrit une note dans son veston pendant que les serviteurs servaient les desserts. Une annonce inquiétante mais respectueuse qui confirmait le sentiment de mise en garde que Peter avait eu tout le long de la soirée. A la fin de sa lecture, sa mais droite alla saisir la main de Myrha qu’il savait lire au-dessus de son épaule pour qu’elle n’ait pas de nouveau son habitude à fuir lorsque les problèmes arrivent. D’un regard en coin et d’une voix douce mais autoritaire, il lui dit simplement.


« Allons-y »

Suivant précisément les instructions mentionnées sur le petit morceau de papier, le Chevalier se rendit dans l’antichambre dorée si sa compagne de soirée le suivait. Sa main gauche était prête à saisir son épée et faire face à une menace éventuelle bien qu’en apparence, son regard neutre et confiant persistait.

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.3 - Le Bal des Masques   Mer 21 Oct 2015, 7:32 pm

En guise de réponse, Peter s'était contenté d'un sourire, ce qui avait satisfait Myrha. Même si la discussion s'était poursuivie, elle n'aurait sans doute pas pu offrir de réponse satisfaisante ni pour Peter, ni pour elle-même. Ces derniers jours avaient été particulièrement riches en évènements et, même si elle avait pu faire le point sur certaines choses, il lui restait encore beaucoup d'ordre à mettre dans ses pensées avant de pouvoir choisir un chemin à arpenter. Oui, elle y réfléchirait, sans doute bien plus que le Comte ne puisse l'imaginer.

Les minutes s'enchaînant, la soirée poursuivit son cours offrant aux yeux et aux papilles de Myrha des expériences hors du commun. Si Peter ne semblait pas si friand des fruits de mer, la sorcière, elle, ne se fit pas prier ; rien que l'idée de savoir qu'une boule d'épine noire - ils appelaient ça un oursin apparemment - n'était pas une arme mais bien un animal, et mangeable qui plus est, la transportait. Elle navigua donc de sardine en hareng, en passant par des moules ainsi que du poulpe, quoiqu'elle hésita un peu en se rappelant l'aspect de l'animal, et décocha un regard circonspect à Peter quand il lui indiqua le nom de ce qu'il avait choisi, lui. Des couteaux. Elle avait cru à une plaisanterie, mais apparemment c'était réellement le nom de ce fruit de mer.
Apparemment, elle avait encore beaucoup à apprendre, pas que cela la dérangeât, bien au contraire.

Pour la première fois elle remercia son insatiable estomac qui lui permettait de goûter à tout sans pour autant jamais être complètement rassasiée. Elle avait tout de même pris garde de "rationner" ce qu'elle prenait, bien que ce mot n'ait plus vraiment de sens dans un tel contexte, et bien lui en prit car vinrent ensuite des viandes rôties et Myrha ne se serait jamais pardonnée de ne pas pouvoir leur faire honneur. Elle imita le Comte et se servit généreusement et il suffit d'une bouchée pour lui faire oublier tout le reste. Les mots ne feraient pas honneur aux impressions de la jeune femme.

Les évènements s'enchaînèrent tandis que la soirée se poursuivait. La danse avait été une expérience déroutante au début, mais l'épéiste avait su la guider et c'était presque sans honte qu'elle s'était prêtée au jeu. Les deux comparses parlèrent également de tout et de rien, commentant les nobles alentours, admirant certains atours se moquant gentiment d'autres. Pendant ces quelques heures, était-ce à cause de l'alcool, de la nourriture, de la liesse générale ou juste de la présence du Comte, toujours fut-il que la demoiselle n'avait pensé à rien d'autre que de profiter du Bal, oubliant le visage recousu de Grecco, la voix Barnabé et autres volutes de ses souvenirs brumeux.

Enfin, le Roi prit la parole, chose que tous les convives, autres que Myrha, devaient attendre avec impatience. Mais si la jeune femme ne semblait pas avoir les même centres d'intérêts que les Nobles, elle écouta de manière presque religieuse le discours royal.

Quand celui-ci s'acheva, la jeune femme ferma les yeux l'espace d'un instant. C'est pour ça qu'elle n'aimait pas les mots. Toute la joie et l'entrain qui l'avaient animée précédemment venait d'être remplacés par des interrogations diverses. Elle savait qu'elle réfléchissait trop, mais comment empêcher les mots "Magiamit" et "Sorcières" de résonner dans sa tête ? C'était presque comme si le Roi l'avait directement citée.

Et d'autres utilisations de la Magiamit... J'en ai une vague idée, oui.

Elle savait que tout Hiloroth était fasciné par les capacités de ce minéral, mais beaucoup n'avaient pas les principes et la droiture de Lorynlith.
Après un soupir, elle imita la foule et leva son verre en l'honneur de la Royauté, mais bien vite, un mouvement non loin d'elle attira son attention. Elle cru apercevoir une silhouette disparaître dans la foule et remarqua Peter en train d'observer avec surprise un papier qu'il avait tiré de son veston.
Sans même se poser de question, Myrha vint lire le contenu de la lettre et manqua de lâcher son verre en lisant les dernières lignes. En effet, le début semblait être une invitation formelle à l'intention du Comte, mais les mots "Magicienne inconnue de l'Ordre" étaient très clairs. Alors qu'un frisson parcourut l'échine de la jeune femme, elle sentit la main de Peter se refermer sur la sienne, lui empêchant toute retraite. Il avait eu raison, après un message pareil, son instinct lui hurlait de fuir. Mais étrangement, maintenant que l'épéiste la retenait, elle avait l'impression que ce H. avait raison, elle ne souhaitait pas manquer cette rencontre.

D'un hochement de tête elle répondit à Peter et le laissa la guider. Autour d'eux, la Desserte avait été apportée et que la magicienne rate un tel évènement expliquait très clairement la gravité de la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4736
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.3 - Le Bal des Masques   Mer 28 Oct 2015, 10:19 am

Après une première volée de marches de marbre parfaitement proportionnés et taillés, vous aviez pénétré un peu plus bas dans une série de petits couloirs donnant sur un axe droit décoré de tableaux des anciens régents du Royaume, de tables d'ébène sculptés et vêtus de fleurs dans de grands vases de pierre bicolore noir et or. Un ton très impérieux se dégageait de ce grand couloir qui comportait plusieurs portes, de taille modeste et faites de bois parfaitement décorés. Plusieurs bureaux et autres chambres de rencontres se présentaient toutes closes, dans la faible clarté du lieu, uniquement éclairé par de rares bougies, une étrange silhouette de taille moyenne et d'un gabarit plutôt fin se tenait immobile devant une porte, vous fixant à bonne distance.

La forme portait une sorte de large manteau couvrant entièrement son corps et accompagné d'une capuche tombante. Un masque simple coloré de blanc et de noir venait terminer le portrait de cet étrange personnage qui ne laissait paraître aucune information quand à sa propre nature. Vous adressant un signe d'une main ganté, la silhouette vous invita à vous approcher. Une fois assez proche pour pouvoir échanger, elle effectua une sobre mais élégante révérence, démontrant ainsi une bonne connaissance des coutumes et des us de la haute société. Puis, d'un geste souple des mains elle vous adressa quelques mots d'une voix qui se voulait plus féminine que vous pouviez le penser.

" Madame, Monsieur, veuillez me remettre vos armes.
Il n'est pas poli de se montrer agressif en de tel lieux, et je pense vous savoir concerné par les bonnes manières et marques de respects à adresser à de plus importantes personnes.
N'ayez aucune crainte cependant, je veillerez moi même sur vos biens.
Vous pouvez les déposer sur le râtelier que voici, je vous introduirez ensuite auprès de vôtre hôte. "


Vous indiquant un râtelier d'arme pouvant supporter une grande variété d'équipement, elle vous observa, en attente de vous voir déposer vos armes pour vous ouvrir la porte qui, vous dévoilerait l'identité de ce fameux H.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Myrha & Peter 1.3 - Le Bal des Masques   

Revenir en haut Aller en bas
 

Myrha & Peter 1.3 - Le Bal des Masques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Il y a une vie après Peter Jackson.
» Peter Hallward: Entrevue avec JBA (juillet 2006)
» Peter Retep
» Peter Lentz [Validée]
» Nouveauté possible grâce à Peter Jackson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes d'Arathiel :: Le coin RP :: Anciennes Aventures :: Un vent tranchant-