AccueilAccès au siteRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 Hiloroth - La Bougie Froide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Hiloroth - La Bougie Froide   Ven 29 Jan - 11:02

Le Lombric : (carte -> http://arathiel.fr/h_general.php#container2)

Taverne de la Bougie Froide

Le passage était assez fréquenté puisqu'il menait à l'Île en passant par la Diamantine, cependant votre route s'arrêterait bien avant, d'ici une bonne dizaine de minutes vous approcherez de la Bougie Froide sur votre droite.

Dans un renfoncement rocheux utilisé comme un puits d'aération au temps de l'exploitation de la montagne par les Nains, se trouvait une bâtisse de deux étages biscornue faite de pierre pour sa base et de bois pour ses étages. Une grande enseigne sur sa toiture peignait l'image d'une bougie brûlante d'une flamme bleu. Comme dans ton souvenir, l'établissement ne semblait pas parfaitement entretenu et quelques poules se disputaient un petit espace clos proche de l'entrée sous les yeux d'un gros chien de guerre borgne. De la fumée s’échappait de la cheminée haute en direction du puits supérieur, n'enfumant pas la caverne tout en indiquant aux voyageurs que le lieu était ouvert et certainement disposé à proposer de quoi manger. La porte de bois à double battant de l'entrée avait depuis longtemps été arrachée laissant ainsi un encadrement toujours ouvert, seulement bloqué parfois, par l'un des deux videurs s'assurant qu'aucun malvenu ne pénétrerait dans les lieux. Presque aussi grand et imposant que toi, le videur chauve à la bouche lacéré d'une odieuse balafre vous observa approcher silencieusement. Ses bras musclés croisés sur son gilet de cuir, adossé à un côté de la porte était connu pour la facilité qu'il avait à utiliser son poing en acier pour briser des mâchoires et jeter dans la fange tous les malandrins. Le lieu semblait comme souvent animé et la grande salle principale devait abriter une bonne quinzaine de clients.

La tapisserie des murs était depuis délavée et en partie arrachée, montrant sans timidité le bois flotté utilisé pour la construction du bâtiment à certains endroits pour embellir la taverne. Un dizaine de tables rondes et trois grosses tables rectangulaires occupaient l'espace principale dans lequel se trouvait une grosse cheminée allumée dans laquelle se trouvait une marmite très certainement de soupe "maison". La chaleur était bien présente et un grand nombre de consommateurs se trouvaient en simple chemise ou gilet pour éviter de ne trop transpirer. Sur les tables certains jouaient aux cartes, pariant leur maigre revenus, d'autres parlaient affaires ou des nouvelles de la politique de la cité et du reste du monde. En face de l'entrée sur le mur situé à gauche de celui de la cheminée se trouvait un escalier menant au sous-sol et à la deuxième salle, plus petite, plus intimiste et de là plusieurs bruits sourds de coups s'élevaient. Sur le mur opposé à la cheminée un grand comptoir de bois avait été installé et rafistolé plusieurs fois. Derrière ce tenait Erika Von Jhol, la propriétaire. Elle avait participé à la prise de la montagne sa meute de chiens de guerre et avait décidé de prendre ensuite sa retraite militaire. Seul Rex avait survécut aux batailles en échange d'un œil, l'animal passant maintenant le plus clair de son temps à se reposer proche des poules.

Un escalier à côté du comptoir permettait de monter à l'étage dans une des salles privées pour y faire affaire à l'abris d'oreilles indiscrètes. En bas quelques tables se trouvaient proche des murs tandis que des combat clandestins étaient régulièrement organisés. Un autre videur s'occupait de surveiller le bon déroulement des affrontement avec le chargé des paris qui s'occupait des mises. Il fallait s'avancer dans une alcôve du sous-sol pour y trouver une porte de bois juste assez grande pour y laisser passer un homme. De là, un escalier descendait pour rejoindre un passage un peu plus grand menant à un véritable labyrinthe de galeries sombres. Il était alors possible si l'on en connaissait le chemin, de rejoindre tous les coins de la cité, et même l'Orée à ce qui se racontait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
 

Hiloroth - La Bougie Froide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une pièce froide, loin sous le palais [Comté=>Important]
» Vive la fusion froide les gars !
» Douche froide - Abandon -
» Une bonne douche froide ! ( pv Luke )
» Opération chirurgicale à la lueur d’une bougie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes d'Arathiel :: Lieux d'Hiloroth-