AccueilAccès au siteRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 2. Scylla : La bandit manchot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: 2. Scylla : La bandit manchot   Mar 22 Déc - 22:22

Message RP

Scylla se trouvait en haut du Cercle de la Justice, de l'autre coté de la place qui portait le même nom. Il y avait une vingtaine de pieds qui la séparait du sol. En face, à une distance à peu près égale, des habitations se nichaient entre des massifs de stalagmites. Elles avaient l'allure typique des masures de la Fourmilière : murs de pierre et boue, toits et pontons de planches,..
Quelques habitants étaient à leurs fenêtres, ils ne regardaient pas Sarah mais quelque chose derrière elle. En effet, de l'autre coté de la Fourmilière, un gigantesque panache de fumée noirâtre s'élevait au dessus des habitations, jusqu'à se perdre dans les ombres de la voûte. Des cris et des sons de cloches (signifiant un départ d'incendie) résonnaient jusqu'ici.

— Bizarre, hein ? Dit une voix derrière elle, Keridam venait de monter. Je ne sais pas si c'est un Dragon, mais ça à l'air sérieux, en tout cas.

Il pencha sa tête vers le sol, puis regarda en face.

Je peux créer des lianes magique pour descendre. On pourrait aussi les lancer jusqu'à ses maisons, mais je ne vise pas très bien... En tout cas dès que je les aurais matérialisées, elles ne dureront pas longtemps... Comment faire pour l'Ogre ? Il ne montera jamais sur cette échelle...

Le jeune Juste avait l'air très gêné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Scylla
Aventurier
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 04/12/2013


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: 2. Scylla : La bandit manchot   Mer 23 Déc - 1:17

Scylla aussi été gênée. Elle se fichait éperdument de l'Ogre. Et les états d'âmes de Keridam étaient peut être purs et mignons, mais à cet instant précis, ils lui courraient un tout petit peu sur le crâne.

La voleuse regarda la rue en contrebas, cherchant une échappatoire. Oh sang noir que c'était énervant ! Il n'y avait que vingt pied à descendre ! Un jeu d'enfant ! Pourquoi elle réfléchissait ?! Sauter sur cet affleurement, attraper ce mortier, prendre appui sur cette poutre ! Et disparaitre sans regarder en arrière ! Rien de plus facile !

Elle commença à faire les cents pas imitant, sans s'en apercevoir, la démarche typique de son père lorsque des ennuis le tenaient préoccupés. Qu'avaient t ils tout ces idiots, avec cet Ogre ? Ils ne le connaissaient pas. C'était elle qui avait fait la distraction. Et pourtant ils voulaient tous le sauver, comme s'il était des leurs. ELLE était des leurs ! ELLE les avait sorti de là ! ELLE les avait protégés ! Y avait il au moins un Ogre ?! Ses pas l'amenèrent au coin du bâtiment et elle aperçu les gardes, d'en haut, regardant la rue dans l'espoir de voir l'étrange fumée blanche. Scylla était intéressée par la fumée, mais elle ne voyait rien, et n'avait franchement aucune envie de s'en préoccuper. Par contre, les gardes sur le perron lui donnèrent une idée. Une idée suffisamment intéressante pour qu'elle arrive à faire violence à son furieux sentiment de tous les abandonner.

Elle fit signe à Keridam de venir. Une fois à portée elle l'attrapa par l'épaule et le regarda droit dans les yeux, tentant de mettre un maximum de conviction dans sa voix.

"Je vais être très claire. Il est hors de question que ma tête soit affichée sur un quelconque avis de recherche et je ne prendrais donc aucun risque dans ma fuite, même pour aider des idiots si lourds et patauds que le concept même de discrétion leur est étranger. Toute mon expérience me dit de fuir le plus vite et le plus loin possible de vous et de ces lieux avant que les assommeurs ne nous remarquent et, là tout de suite, le genre de considérations que tu peux avoir pour un Ogre dont tu ne sais rien me sidèrent et sont une sacré épine dans mon pied. Mais nous avons ici une opportunité."

Elle montra du doigt l'attroupement de furets.

"Je t'ai entendu parler de tes lianes depuis un long moment maintenant, et elles ont l'air de servir à plein de choses. Penses tu que tu pourrais les utiliser sur un groupe de personnes ? Si on s'y mets tout les deux, l'un à la distraction et l'autre au piège, nous avons la possibilité d’empêcher nos sympathiques gardes de voir sortir nos sympathiques amis. Je peux te les orienter pour qu'ils soient facile à capturer en un claquement de doigt mais il faudra que tu sois suffisamment habile pour les avoir tout seuls. Tu penses que c'est dans tes cordes ?"

Scylla regarda le jeune Juste, très proche de son visage. Dans les yeux de la femme serpent, sa détermination était visible. Elle tenterais un dernier essai pour aider tout le monde. Si jamais ça tournais mal, elle filerais avant même qu'ils aient eu le temps de s'en apercevoir.

_________________
Scylla : Avatar par SybLaTortue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: 2. Scylla : La bandit manchot   Sam 26 Déc - 11:48

Message RP


— "Tu veux attaquer les Furets ? Keridam avait l'air abasourdi. Il jeta un œil au groupe de milicien en contrebas. Mes lianes ne peuvent pas s'occuper d'autant de monde à la fois, et ils sont trop loin. Si je m'approche, je pourrai en immobiliser un, peut être deux avec de la chance. Mais il me faudra plus de temps pour les autres.

Le Juste gratta sa tignasse, l'air toujours embarrassé.

Scylla - Charisme : 16
Keridam - Volonté : 99 (wtf ?)


Je sais que le temps presse, et qu'on ne sait rien de cet Ogre mais... Quand je vois comment nous avons tous été traînés ici de force et sans raison, je me dis que c'est surement pareil pour lui et qu'à sa place, j'aurai bien aimé avoir un petit coup de main et...

Ho puis zut c'est toi et le marchand qui avez raison, si ça se trouve c'est un dangereux criminel, il était dans la Grande Cage après tout. Bon je te suis. Je peux essayer de m'occuper des gardes, mais ça sera compliqué. Sinon je sais aussi faire pousser de petits arbres à fruits et guérir les blessures légères grâce à l'Essence, mais je ne sais pas trop si ça peut nous servir ici... "


Le Marchand Juste et Augustides arrivèrent à leur tour.

- "Oh c'est plus haut que je ne le pensais !.. Dit le premier.

- On s'en cure le museau, on a qu'à récupérer l'échelle et la poser de l'autre coté pour descendre". C'est tout bénéfice pour nous. Ceci étant dit, Augustides commença à s'executer, remontant l'échelle de ses deux bras musculeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Scylla
Aventurier
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 04/12/2013


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: 2. Scylla : La bandit manchot   Sam 26 Déc - 19:12

La voleuse n'était pas éloquente. Son ton acerbe et ses remarques incisives avaient plutôt l'habitude de braquer ses interlocuteurs, ce qui l'avait particulièrement conditionné à agir indépendamment quand le compromis n'était pas possible. Aussi eut elle du mal à cacher sa surprise lorsque Keridam, le pur et honnête Keridam, se plia à son opinion. Après Augustides qui avait accepté miraculeusement de suivre ses ordres, c'était le deuxième. Scylla considéra un instant un changement de carrière en tant que bonimenteuse. Se secouant les méninges, elle repris conscience que le juste la regardait toujours d'aussi prêt. Gênée, elle s'écarta, marmonnant un : "Sage décision." mal assuré avant de regarder ce que faisait son grand dragon.

Il avait de la suite dans les idées et Scylla n'aurait pas pu trouver mieux, aussi le laissa-t-elle faire. Discrète, elle retourna à l'affut des furets, préférant prévenir un quelconque problème que réagir à la situation. Ses yeux firent le tour des toits et des rues, chassant le moindre regard suspect dans leur directions. L'enchanteresse laissa couler l'essence dans son bras, prête à lancer une distraction au moindre problème.

A tout hasard, elle jeta un coup d'oeil rapide dans la salle intérieure, pour voir si quelque chose était arrivé au marchand Dragon.


_________________
Scylla : Avatar par SybLaTortue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: 2. Scylla : La bandit manchot   Lun 28 Déc - 17:58

Scylla n'avait vue que sur une toute petite partie de la cantine où s'étaient engouffrés l'Ogre et le Draconide. D'ailleurs, ce dernier avait clairement vu Augustides remonter l'échelle mais ça ne l'avait pas détourné de l'Ogre. A présent, les deux semblaient boire une bouteille de vin ensembles.

Augustides avait remonté tout à fait l'échelle, et l'avait positionnée du coté rue. Les passants étaient plus ou moins nombreux en bas, et la plupart étaient accaparés par l'épais nuage au loin, mais d'autres lançaient des regards curieux aux évadés.

- "Je descends en premier, annonça Augustides d'une voix rauque. Non pas que je sois un égoïste, enfin si, mais si l'échelle casse, je pourrai encore vous rattraper ensuite. Vous autres moucherons, ne pourrez pas me rattraper par contre, si vous brisez cette menue échelle..."

C'est à ce moment que Scylla repéra du mouvement du coté des Furets. Ils ne revenaient qu'à quatre : Un grand barbu au crâne dégarni, un plus plus petit au nez crochu qui mâchonnait quelque chose, un gros bonhomme au visage en forme de boule, et un jeune maigrichon dégingandé.

C'est ce dernier qui vit Scylla et ses comparses. Il les désigna d'un doigt fébrile.

Scylla - Magie : 90*

La colonne d'Essence formée par la magicienne était trop versatile et s'étiola d'elle même en lambeaux d'énergies inutilisables. Mais les choses n'en restèrent pas là, la trouée ne se refermait pas, ou en tout cas pas assez vite. Des quantités de flux d'Essences de toute sorte s'en écharpèrent et parcoururent le corps de Scylla. L'énergie pure passa au travers ses nerfs et ses muscles de manière incontrôlée et déclencha dans ses ses deux bras et ses épaules comme des crampes intenses.

Les douleurs disparurent l'instant d'après, mais la jeune Smilly ne sentait plus aucun de ses deux bras, ils pendaient l'un et l'autre de chaque coté de son buste, comme deux filets de viande morte.
En attendant, c'était quatre paire d'yeux qui étaient désormais braqués sur elle et son groupe.

- "Les pri... les pri pri... les prisonniers ! Ils sont en train de s'échapper ! S'écria le jeune Furet d'une voix aussi tremblante que haut perchée.

- Comment ils sont sortis ? Foutre, l'échelle, ils l'ont remontée... S'exclama le milicien au nez crochu. Gras-la-boule, retourne vite chercher les autres, on va avoir besoin de monde. Venez vous autres, on sort les cueillir dehors."

Le milicien à la panse rebondie sorti en premier, et les trois autres tout de suite après. Augustides avait quasiment posé pied à terre, et l'échelle était toujours là, malgré ses nombreux craquements.
*J'ai résolu directement le sort, car c'est ce que tu semblais vouloir dire dans ta réponse. Comme rien n'était spécifié, j'ai également traité ça comme un sort non canalisé.


Dernière édition par Ust'tlu (MJ) le Jeu 7 Jan - 23:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Scylla
Aventurier
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 04/12/2013


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: 2. Scylla : La bandit manchot   Ven 8 Jan - 1:18

Citation :
Cela ne pouvait être pire.

Ces imbéciles de Justes s'étaient fait voir. En même temps ils paradaient comme des paons sur l'un des endroits le plus exposé d'Hiloroth. Scylla s'était préparée à cet état de fait et son sortilége était prêt à être lancé. Lorsqu'elle aperçu les justes s'approcher, elle le fit partir instinctivement.

Etait ce la furie ? La froide colère qui l'avait envahie lorsqu'elle s'était rendu compte de leur stupidité ? Toujours est il que le sort ne pris pas. Pire, elle ressenti la déchirure dans la réalité se propager autour d'elle, convulsant comme une créature qui agonise. Elle savait qu'elle n'aurait pas le temps de l'esquiver. Dans une décharge sourde, l’énergie de l'Erethiel attaqua ses deux bras, se propageant dans ses membres jusqu'à l'épaule, la faisant convulser et grogner de douleur. Elle n'était pas surprise, non. On ne devient pas mage sans avoir expérimenté au moins une fois les horreurs des déchainements d'Essence. On ne pouvait que subir jusqu'à la fin et espérer ne pas être le héros malheureux de ces cas d'écoles sordides que les apprentis ingurgitaient pour comprendre les difficultés d'être mage.

Puis la trouée se referma, laissant la mage tomber à genoux sur le sol, sonnée et pantelante. La douleur continua encore puis se résorba. La paralysie... La voleuse avait perdu le contrôle de ses bras.

Scylla était forte, mais la perte de contrôle subite de ses mouvements est l'une des pires expériences que peut subir un être vivant. Silencieuse mais terrifiée, elle regarda alentour dans l'espoir d'une aide divine mais se rendit bien vite compte qu'ici ne restait et ne resterait que le malheur. Elle devait survivre. A tout prix ! Elle aurait du faire cela dés le début. Et ce n'était plus le temps de réfléchir.

Se relevant d'un bond, elle se précipita vers l'échelle, se sachant trop légère pour la briser après le passage d'un énorme dragon. Voyant Augustides en bas, elle hurla :

"Dragon ! Rattrape moi !"


Avant de se jeter sur l'échelle, descendant avec toute l'agilité dont elle était désormais capable les échelons. Ses pieds buttaient et s'élançaient d'échelons en échelons dans le simple but de limiter l'inévitable. Scylla savait qu'elle avait une faible chance d'arriver en bas sans tomber. Elle espérait juste que ce ne serais pas de trop haut. Concentrée, elle se préparait à tout instant à chuter, décidée à arriver en bas en santé suffisante pour prendre ensuite la clef des champs.

Cela pouvait toujours être pire.

_________________
Scylla : Avatar par SybLaTortue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: 2. Scylla : La bandit manchot   Lun 11 Jan - 0:46

Message RP

Dés:
 

Scylla descendit l'échelle du mieux qu'elle put. Elle ne démarra pas si mal, mais arriva ce qui devait arriver : la voleuse perdit l'équilibre, et ce fut la chute.

Dés:
 

Elle fut accueillie par une paire de bras bien plus musculeux que les siens, et bien vigoureux ceux là.

— "On pourrait faire un bon numéro de cirque toi et moi, lança Augustides qui ne semblait aucunement affecté par le poids de Scylla. J'ai toujours voulu être un artiste. Je connais un gars qui fait du tambour, à trois on ferait presque comme un petit théâtre non ?

— Plus tard les plaisanteries, coupa le Juste marchand. Les Furets vont arriver, cachons nous vite dans les habitations juste devant !

— Et c'est toi qui parles de plaisanter, face de suie ? Toutes ces baraques sont tenues par des vrais poltrons à la solde des Furets, ils nous dénonceraient pour un Druck de cuivre. Non... Faut qu'on s'éloigne du Cercle de Justice, vers les Pas du Roi. Vu le monde qu'il y a l'air d'avoir en ville, on va les semer. Je te mets sur mon dos Crevette ?

— Je vais tendre quelques lianes pour les ralentir, ça sera déjà ça de gagné." renchérit Keridam.

Autours d'eux, les passants les regardaient d'un air étrange, mi effrayé, mi intrigué. La voie ouverte vers le sud était libre, les Furets avait contourné leur bâtisse par la gauche, et arriveraient par le Nord.


Si tu veux plus de détails sur les environs, n'hésite pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Scylla
Aventurier
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 04/12/2013


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: 2. Scylla : La bandit manchot   Ven 22 Jan - 0:59

Scylla était haletante. Elle ne sentait plus ses bras, ne pouvait plus rien faire, et était dans les bras d'un Draconide qui, certes avait de bonnes dispositions envers elle à cet instant, mais venait de sortir d'une cellule de la cité. Elle était poursuivie, traumatisée, et seul son instinct de survie était actif. A peine eut elle repris ses esprits, écoutant à moitié les paroles d'Augustides, que déjà se trémoussait elle pour qu'il la dépose sur le sol. Ses bras ballaient pathétiquement de part et d'autres de son buste et ses yeux étaient comme fous, scannant les alentours avec une rapidité frénétique.

Aucun de ses coéquipiers n'avaient bon. On ne pouvait pas se cacher dans ce morceau du quartier, dont les habitations alentours n'étaient pas autre chose que les résidences secondaires des assommeurs du Cercle de Justice. S'y cacher équivalait à la mort. Le Pas du roi ? Même combat. Oui, on pouvait s'y camoufler facilement, mais on s'y déplaçait si pathétiquement lentement qu'il était impossible à un groupe de s'échapper de qui que ce soit dans cette mélasse humaine. Il n'y avait que deux choix. Et les deux étaient peu sûrs.

La Smilly se retrouvait enfin. Ils étaient à l'Ouest du Cercle, et leur porte d'entrée était au Nord. Cela coupait la route d'une autre issue. Celle du quartier des Capes. Tant pis pour le choix. Elle se retourna vers ses acolytes.

"Si on veut s'en sortir, on n'a pas le choix. On traverse le Pas du Roi et on prends les ruelles du Ghetto. En plus d'être plus sûr que les Capes, je connais bien le quartier."

Le Ghetto était précisément l'endroit où la Fumée s'élevait mais cela n'était en soi pas une mauvaise chose. Scylla jugea que pour un incident de cette ampleur, la Garde serais certainement plus présente que les Furets dans le quartier. Les Furets étaient bien trop mal payés pour ne serais ce que penser à risquer leur peaux. Et la Garde n'avait cure des voleurs, car elle avait en général bien d'autres plus gros chats à fouetter. Si en plus, la Milice du Ghetto était de sortie, le groupe d'étrangers qu'elle menait, dont pas un n'était Humain, aurait au moins un potentiel allié dans les environs.

Scylla avait de l'adrénaline à revendre, et avait du mal à attendre la réponse de ses compagnons. La vérité c'est qu'elle n'avait cure de leur réponse. Son cerveau hurlait de terreur, et il n'y avait plus que son instinct qui la tenait encore. Quoi qu'ils diraient, elle filerait vers le Sud, avec ou sans eux.

_________________
Scylla : Avatar par SybLaTortue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: 2. Scylla : La bandit manchot   Mar 26 Jan - 20:51

Le petit groupe se fraya un chemin dans la foule sans vraies difficultés. Augustides ouvrait la marche et le simple fait de voir un Draconide haut comme une tour qui foulait la roche à grandes enjambées ne faisait pas hésiter longtemps les badauds à s'écarter.
Scylla brinquebalait sur une des énormes épaules de l'écaillé comme un vulgaire sac à patates. Les gens leur jetaient des regards interloqués mais en dehors de ça, la Smilly ne voyait aucune trace de Furets ni de personne qui aurait dû l'inquiéter outre mesure.

Ils filèrent droit vers le sud de la Fourmilière, passant par la Sinueuse. Ici, on ne voyait pas à vingt mètres : un brouillard gris et épais avait prit possession des lieux, une odeur insoutenable de souffre et de brûlé prit d'assaut les narines de Scylla. Tout près, des flemmes escaladaient les charpentes de plusieurs habitations, faisant monter la température déjà suffocante de la Fourmilière. Augustides faillit se prendre les pieds dans divers débris mais de fait, il n'y avait presque personne sur leur passage et c'est rapidement qu'ils sortirent de cette fournaise.

— "C'est pas un Dragon, grogna Keridam la voix aussi sèche qu'un tas de charbon. Leur feu à une odeur vraiment particulière, là ça ressemble plus à de la bête poudre.

— 'Pas plus mal, souffla Augustides, m'est avis qu'on a assez de merdes qui nous collent déjà au cul comme ça."


Les évadés arrivèrent a l'entrée du Ghetto. C'était les quartiers Elfes qui étaient le plus au Nord, avec leurs simulacres de huttes perchés en haut d'épaisses colonnes de calcaire. Ils avaient relié leurs habitations au moyen de ponceaux de bois ou de simples cordes tendues et avaient tenté d'agrémenter les lieux d'un peu de verdure. Hélas seuls quelques lierres végétaient péniblement, le manque de lumière n'en permettait pas plus.

Augustides s'arrêta, et tout le monde fit de même.

— "Bon, je pense pas que les culs terreux nous suivent encore, de toute façon ils ne viennent jamais par ici. Tu as dit que tu connaissais bien le quartier, Crevette ? Moi aussi j'ai mes petites habitudes ici. Y'a les Draconides plus loin où on pourrait écouler facilement notre marchandise mais bon... J'y ait comme qui dirait quelques petites dettes là bas.

— Moi aussi je vis ici, lança le marchand Juste. J'ai une habitation dans les quartiers Justes, pas très loin de Celadune. Nous partageons les lieux entre trois familles, mais personne ne verra d'inconvénients à ce que vous restiez là quelques heures, je peux vous cacher le temps que les choses se calment."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Scylla
Aventurier
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 04/12/2013


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: 2. Scylla : La bandit manchot   Dim 31 Jan - 18:41

La Femme Serpent ne s'attendait pas vraiment à la réponse de ses compagnions. Enfin, si elle s'y attendait, mais elle pas à la manière dont ils répondraient physiquement. C'était le choc peut être mais elle avait la tête tournée lorsque Augustides l'attrapa, la portant sur ses épaules à travers la foule comme un vulgaire sac à patate.

La consternation fit place à la résignation, et toujours à cette déprimante résolution qu'elle n'avait aucun contrôle sur sa vie et sur ses agissements. Ce n'était pas la faute d'essayer pourtant, mais cela la suivait. Elle se démenait, elle tentait de tracer sa route à travers la vie, mais il y avait toujours quelque chose minime ou brutal, de bonne ou de mauvaise volontés, qui venait et passait, l'amenant ailleurs comme on déplace une caisse de champignons séchés au marché elfique. Elle haïssais tellement le Destin. Elle le maudissait même, à cet instant précis, trop désabusée pour oser émettre la moindre remarque.

Au moins allaient ils dans le sens qu'elle avait indiqué. Faible consolation.

Ils s’arrêtèrent, terminant une discussion sur la source de l'incendie que Scylla acceuilla avec un soupir. La Hantise des Dragons étaient une chose, mais il suffisait d'un peu de logique pour se rendre compte que si il y avait eu Dragon, on verrait voler la créature au dessus de la ville, piégée comme une idiote et semant la mort et la destruction. Le simple fait de savoir qu'il s'agissait de l'explosion de bonne vieille poudre à canon, rassurait Scylla. Au moins le problême était humain. Et comme elle n'avait aucune idée de ce qui se passait, cela voulait dire que cela ne la concernait pas. Et c'etait un soulagement par rapport au fait que là, maintenant, tout de suite, tout ce dont elle rêvait était un endroit où se rouler en boule et pleurer.

Pendant qu'ils palabraient sur la nouvelle marche à suivre, elle s'enroula avec agilité autour de l'épaule du Dragon, de nouveau échappant à sa prise. Ses yeux lui jetèrent des éclairs pas si métaphoriques que ça, le mettant au défi de tenter encore une fois de l'attraper contre son gré. Au moment où le vieux marchand se fut exprimé, elle soupira. De contentement cette fois.

Avec un sourire fatigué, et des bras toujours aussi morts, elle lui répondit.

"Je donnerais tout pour quelques heures de repos dans un endroit calme et chaud hors de danger. Si vous pouvez nous accueillir quelques heures, cela serais merveilleux..."


Elle était étrangement polie. Elle était trop fatiguée pour vouloir réfléchir à une répartie cinglante supplémentaire. S'asseoir serais un bon début. Peut être enfin fermer les yeux, et détendre ses muscles. Se laisser aller. Mais pas maintenant. Pas tout de suite. Ses yeux reprirent un semblant de couleur, scrutant les alentours, alors qu'elle attendait la décision du marchand.

On n'était jamais plus en danger qu'à coté de chez soi.

_________________
Scylla : Avatar par SybLaTortue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: 1.2 La bandit manchot   Dim 31 Jan - 19:45



— Le quartier des Justes, grogna Augustides Mouais, d'ordinaire j'idolâtre pas vraiment ces marchands de tapid avec leurs yeux rouges et leur tissus de conneries sur la Justice, ce qu'il faut faire et pas faire...

Keridam et le Marchand considérèrent un instant le Draconide avec un drôle de regard.

Je vais faire un effort, on va dire."


Les quartiers Justes s'étendaient au Sud du parcours d'Ylamil. C'était un empilement de maisons carrées ou rectangulaires, de tailles diverses mais toutes construites en terre et enduites d'argile. Les torchis étant de toute évidence réalisés avec les moyens du bord, nombre de façades présentaient des fissures quand ce n'était pas de véritables brèches.

Quasiment tous les passants des environs étaient des Justes, parfois habillés comme des Humains, mais portant le plus souvent des habits traditionnels du Fahadji. Nombre d'entre eux portaient des pilums ou des cimeterres vers lesquels leurs mains glissaient par réflexe quand ils voyaient Augustides.

— "Ambiance..."



L'habitation du marchand était une réunion de cinq bâtiment autour d'une cour où se baladaient quelques poules au plumage blafard. Une femme écrasait quelque chose dans un large vase en terre à l'aide d'un lourd bâton, quelques enfants jouaient avec des épées de bois. Tout le monde les dévisageait.

Ils entrèrent dans le bâtiment le plus à droite, un des plus grands du lot. Il y avait plusieurs pièces délimitées par des cloisons de terre, quelques lits de pailles et du mobilier rudimentaire.

— Vous pouvez vous reposer ici, dit le marchand La jeune Smilly est blessée, aussi je pense qu'elles sera mieux ici, mais vous Augustides il vaut mieux que je vous cache dans la réserve, tout le monde à vu votre entrée.

— Remisé comme un vulgaire concombre périmé... Très bien mais je vous préviens que je sors dès que tout ça sera plus calme. Je ne tiens pas à me transformer en légume en poireautant là bas pendant des heures et des heures...

Crevette, Freluquet, on se voit tout à l'heure. N'oubliez pas de prendre votre biberon au miel !"


Le marchand accompagna l'énorme Draconide hors de la bâtisse. Keridam s'assit sur une des couchette. Il désigna les bras de Scylla :

— "C'est la trouée, n'est ce pas ? J'ai senti que l'Essence s'est mise à vibrer de façon anormale quand tu as tissé le sort. Je voudrai t'aider mais ma magie ne sait guérir que les blessures physiques, ça ne marcherait pas.

J'ai déjà vu des gens perdre l'usage d'un bras ou d'une jambe comme ça mais bien souvent, ça ne durait pas plus de quelques heures. Tu retrouveras bientôt toute ton agilité d'acrobate, si tant est que ce soit vraiment ton métier."




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Scylla
Aventurier
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 04/12/2013


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: 2. Scylla : La bandit manchot   Dim 31 Jan - 23:57

La jeune voleuse suivit la marche. Elle sentait la fatigue la rattraper à chaque pas. Pas une fatigue simple, des muscles noués par l'effort et criant à l'aide. Ou cette impression de flottement lourd qui prends la tête et le corps comme si l'air s'était subitement transformé en gelée. Non, cette fatigue mentale, morale, cette terreur qui hantait ses nuits.

La jeune femme serpent se laisse porter. Elle salua à peine Augustides lorsqu'il partit avec le marchand se cacher dans le cellier. Elle ne dit rien non plus lorsque Keridam tenta de la consoler avec des mots vains. Non, dans un dernier éclat instinctif, elle se dirigea vers la seule fenêtre à l'étage et tomba sur la paillasse à coté de celle ci, à moitié assise contre le mur. Elle regarda le jeune juste avec un air las et hébété. Sans un mot, elle le laissa parler, et ferma les yeux.

Sa tête était pleine de flashs et de déflagrations, son cerveau luttant faiblement contre les derniers évènements. Bien sur elle connaissait l'horrible effet que pouvaient avoir les trouées sur une personne. Pas besoin de le lui rappeler. Ce n'était pas sa première, ce ne serais certainement pas la dernière. Mais ses bras étaient tout pour elle. Elle n'était rien sans eux. Les perdre à ce moment, à cet instant précis... Elle avait eu de la chance. Beaucoup de chance. Et elle n'aimait pas avoir de la chance. Le hasard l'inquiétait car il était incontrôlable par nature, et le fait d'avoir du dépendre de lui... Dépendre de ces gens...

Scylla réouvrit les yeux, et sans un mot, tenta de faire comprendre à Keridam qu'elle n'avait pas envie de parler. Puis elle se roula en position fœtale, détournant la tête. Pudique, elle se mit à pleurer en silence, sans un bruit, lâchant les bondes à toute sa détresse accumulée. Sa poitrine se soulevait, sa mâchoire se tendait, étouffant avec fureur les sanglots que son esprit lui criaient de libérer. Son regard se posa sur le rebords de la fenêtre, scrutant les ombres, y trouvant un réconfort étrange.

Puis elle sentit ses émotions filer avec ses larmes. Sa haine, sa terreur, ses inquiétudes ruisselèrent sur son visage. Scylla, frêle Scylla, tomba dans un sommeil sombre et agité.

_________________
Scylla : Avatar par SybLaTortue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: 2. Scylla : La bandit manchot   Mer 3 Fév - 12:56



Keridam considéra la jeune Smilly d'un regard de braise mais s'abstint de tout commentaires. Rapidement, la petite voleuse s'endormit.

Lorsqu'elle se réveilla, il lui sembla avoir dormi une éternité. Peut être était-ce le cas mais aucun indice ne permettait de le dire avec certitude. Sauf qu'elle sentait de nouveau ses bras : un étrange picotement qui courait de ses épaules jusqu'aux poignets. Ils étaient cependant toujours inutilisables.

Keridam n'était plus là, ni personne d'autre à part un vieillard Juste qui s'était endormi, assis sur une couchette et adossé au mur inégal. Un chat décharné ronronnait doucement sur ses genoux, et c'était là le seul bruit qu'entendait Scylla.

Étrangement, elle se sentait plus légère qu'à son arrivée. Rien de moins étonnant : les liasses de laisser-passer avaient en grande disparus de sa tunique.

[/justify]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Scylla
Aventurier
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 04/12/2013


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: 2. Scylla : La bandit manchot   Sam 6 Fév - 3:16

Elle rêva encore de ses camarades. Ce rêve allait il s'arrêter un jour ? Encore une fois elle se retrouvait dans ce charnier de cendre et de douleur. Cherchant sans trouver. Explorant sans comprendre. Elle revoyait le sang sur les murs et les os calcinés. Elle ressentait l'odeur acre et terrible de l'horreur par la main des hommes. Elle savait ce qui l'attendait mais ne pouvait pas s'empecher de ressentir toujours cette terreur et cette culpabilité. Elle se laissa faire, se fit avaler. Ils déchirérent son corps et son esprit, encore.

Elle se réveilla en sursaut, respirant par saccade. Ses sens mirent quelques instants pour lui rappeler l'endroit où elle était. Instinctivement, elle se tâta le corps, révélant très rapidement que quelqu'un l'avait dépossédé de ses biens et poussa un juron exaspéré. A quoi s'attendait elle, entre voleurs ? Au moins n'avaient ils pas tout pris.

Elle se leva, ruminant une bien inutile colère. Debout, elle frappa ses vêtements, pour en sortir les plis. Et ce fût à ce moment qu'elle compris que tout était revenu à la normale. Elle regarda ses mains, si utiles, vitales. Elle les fit tourner et les étira délicatement, ressentant les sensations avec un plaisir non dissimulée. Elle n'était pas infirme, elle n'était pas inutile. Cela lui rendit un début de sourire.

Les yeux de la voleuse recommencèrent leur constant travail d'analyse. Elle détailla la pièce dans son entier, à la recherche des indices qui lui permettraient peut être de déterminer ce qui était arrivé à son trésor. Au fur et à mesure, elle avança entre les lits, se déplaçant progressivement jusqu'à ce qui faisait office de pièce commune, silencieuse, attentive.  Elle ne se sentait pas vraiment en danger, plutôt désappointé par les manigances de son hôte.

_________________
Scylla : Avatar par SybLaTortue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: 2. Scylla : La bandit manchot   Lun 8 Fév - 22:04

Ust'tlu (MJ) a écrit:
elle sentait de nouveau ses bras : un étrange picotement qui courait de ses épaules jusqu'aux poignets. Ils étaient cependant toujours inutilisables.
Juste pour rappel, heing !  king



Scylla - vigilance : 80

Scylla ne discerna pas grand chose d'intéressant autours d'elle. Le logement était dépouillé à l'extrême : quelques lits de fortune, quelques meubles contenant des couvertures rapiécées, deux ou trois chaises...

La salle principale était ouverte sur toutes les autres, il n'y avait aucune portes, même l'ouverture qui faisait office d'entrée n'était qu'un large trou voilé d'un rideau de perles. Le sol était couvert d'une chape de chaux cloquée et de tapis de paille tressée. Des fenêtres toutes semblables à celle que Scylla avait observé se trouvaient ça et là, mais aucune n'amenait de réelle lumière. Cette dernière provenait surtout d'un brasero fixé au plafond du séjour. Le vieillard ronflait toujours dans son coin.

— Que cherches-tu donc fillette ? Fit une voix grave et soyeuse. Un Homme se tenait dans l'encadrement de l'entrée, le chapelet de perles lui tombant sur les épaules. Il était relativement grand, coiffé d'une chevelure longue, claire et ondulée. Son visage lisse et ovale était serti de deux yeux d'un vert d'émeraude. Il portait une cape d'un vert et pourpre très sombres, presque noirs. Javee s'avança d'un pas, laissant tomber le rideau séparateur derrière lui.

Encore à l'affût d'un quelconque moyen de t'enfuir ? N'en as tu pas assez ? Je t'ai précipitée aux mains des Furets parce que j'étais sûr de pouvoir te retrouver au Cercle et d'être en mesure de t'en faire sortir facilement. Mais la petite écervelée que tu es n'en fait toujours qu'à sa tête, n'est-ce pas ?

J'ai promis à ton père que je te ramènerais au plus vite, mais entre nous j'ai bien d'autres chats à fouetter. Alors maintenant ça suffit, suis moi et ne m'oblige pas à faire usage de la force."


Il s'avança, menaçant.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Scylla
Aventurier
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 04/12/2013


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: 2. Scylla : La bandit manchot   Jeu 11 Fév - 0:37

Scylla ne s'attendait pas à ça.

Là, devant elle, dans toute son arrogance odieuse, Javee, son ami Javee, en tout cas c'est comme ça qu'il aimait se présenter. Nonchalant, vantard, fier de lui, alors qu'elle avait en quelques heures était propulsé dans un monde de froid et de terreur, dont elle avait eu grande peine à s'en dérober. Non, la raison était devant elle. Dans toute son entièreté. Le sang de Scylla ne fit qu'un tour, lui fouettant l'esprit. Elle camoufla avec peine un sifflement de rage, ses yeux lançant des éclairs.

"Alors tout ceci, c'est de ton fait..."

Elle ne bougeait pas, le laissait s'approcher, sa rage intérieure tournant et retournant dans la cage de son esprit. Il avançait lentement, sur de lui.


"Tout ce qui m'est arrivé, tout ce temps perdu, parce que tu voulais me donner une leçon ?"

Il souriait en plus, si fier. Il était à moins de deux mètres d'elle, encore quelques secondes.

"Et tout cela parce que mon père te l'a demandé ?!!"

Le tigre surgit de sa cage, rapide, brutal. Le pied de Scylla fila avec le plus de précision possible dans l'entrejambe du mage, s'écrasant contre ce qu'elle espérait la forme physique de toute cette vanité mal placée. Scylla y alla de toute ses forces, au maximum, avant de sauter sur le coté, et remettre de la distance entre eux, regardant avec une fureur incroyable, le jeune mage.

"Non mais pour qui tu te prends !? POUR QUI TU TE PRENDS !?!"

Elle souffla sa rage bruyamment.

"Il ne te suffisait pas de me marquer et de me suivre comme un vulgaire rapace, il fallait en plus que tu ais l'EXCELLENTE idée de me précipiter dans UN PIÈGE !? Non mais est ce que tu te rends compte seulement de l'idiotie de ton idée, crétin !?! Bon sang, je suis une MAGE ! Je suis fichée, mes agissements sont controlés ! Non mais tu croyais que j'allais rester à croupir chez les Furets jusqu'à ce qu'ils me reconnaissent ? Mais bon sang, tu es cinglé ! Il faut vraiment être un imbécile vertueux pour monter un plan pareil !"

La voleuse tournait dans la salle, gardant ses distances. Elle avait le plus grand mal du monde à garder sa voix à un niveau convenable.

"Et tout ça parce que tu voulais me donner une leçon ?! Oh la pauvre fillette a besoin d'une leçon avant de retourner pleurer dans les robes de son pêre ?! Mais réfléchis deux secondes, abruti ! Si je ne m'étais pas enfuie, ils auraient découvert ma vraie identité ! Et ça aurait été mon père qui aurait eu des emmerdes ! Parce que je suis sa fille ! Et que nous sommes mages tout les deux ! Bon sang que tu es stupide !"

Elle riait presque, d'un sourire tordu par la colère. Ses yeux toisaient Javee comme s'il était le plus vil des vers de terre. D'un volume plus bas, plus sarcastique, elle repris.

"Et je garde le meilleur pour la fin : C'est mon père qui t'as demandé de me ramener ? Qui t'as dit que je méritais une leçon ? Non mais tu le connais au moins ?! Je croyais que tout les tiens connaissaient son histoire sur le bout des doigts, vu comme vous le vénérez ! Mon père n'aurait jamais donné un ordre pareil ! A la limite, ma mère... Mais mon père, jamais de la vie ! Bordel, entre tous, il a fallu que tu me cites le seul qui comprendrais tout à fait la raison de mon départ ! Il n'y a pas de mots pour exprimer les hauteurs de ta bêtise !"

Le volume s'était de nouveau envolé, mais elle avait fini. Elle regardait désormais Javee avec un véritable dégout.

"Et dire que tu te disais mon ami..."

_________________
Scylla : Avatar par SybLaTortue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: 2. Scylla : La bandit manchot   Mer 17 Fév - 2:13


Initiative :

Scylla : 20
Javee : 15



Le pied de Scylla s'écrasa dans les robes de Javee avec un bruit de noix brisées par un marteau. Le Ria ne laissa échapper aucun son mais devint plus rouge qu'une tomate et s'accroupit, les mains plaquées sur ses parties intimes.

Il écouta ensuite bien malgré lui le réquisitoire de Scylla, un filet de bave s’échappant de ses lèvres.

— "Les... Les Furets ne communiquent pas avec l'Ordre, ils l'ont en horreur tu le sais aussi bien que moi, souffla-t-il en grimaçant de douleur. C'est toujours nous qui devons aller aux nouvelles, tu n'as pas idées du nombre de renégats qu'ils ont laissé filer...

Ton père... ton père ne m'a rien demandé mais je lis bien l'inquiétude dans son regard. Il a bien trop de choses à gérer pour être déconcentré à cause de sa petite fille fugueuse.

Le magicien se redressa un peu, mais sa démarche demeurait incertaine.

J'ai voulu de punir, oui. Tu n'es qu'une petite sorcière gâtée, capricieuse et bornée. Nous n'avons jamais été amis et nous n'avons pas à l'être, je travaille avec ton père c'est tout. Mais je n'ai jamais approuvé sa manière d'éduquer sa gamine. A voir où tu en est maintenant, j'ai bien l'impression d'avoir raison.

Maintenant, tu vas me suivre. Je ne suis pas Eons Deus mais ma Magie est bien assez puissante pour mettre au pas une enfant geignarde."



??? - Discretion : 40
Scylla - Vigilance : 6
Javee - Vigilance : 8


Scylla entendit des bruits de pas lourdauds venant de l’extérieur, et s'approchant de l'entrée. Javee semblait l'avoir entendu aussi mais il avait l'air décidé d'attraper Scylla avant tout.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Scylla
Aventurier
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 04/12/2013


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: 2. Scylla : La bandit manchot   Mer 17 Fév - 21:47

Scylla souffla une mèche qui lui tombait sur le visage, un air de défi dans le regard.

"Te suivre ?! Alors que tu ne te rends toujours pas compte de ton insondable bêtise ?! Oh, je vois tellement la mâchoire de mon père tomber face à tant de stupidité de la part d'un de ses agents. Rien que pour ça j'aurais presque envie de te suivre."


Elle affirmait sa remarque, sûre de son fait. En vérité, elle n'en savait rien, mais elle l'avait admiré, et une part d'elle l'admirait encore. Son père la comprenait. Son père l'avait toujours comprise, plus qu'elle même. C'était pour cela qu'elle était partie. Et il la comprendrait encore. Javee ne comprenait pas. Javee était un imbécile.

"Soyons honnête une seconde, Javee. Ce n'est pas pour mon père que tu me pourchasses, c'est pour toi. Exactement comme lorsque tu as tenté de te rapprocher de moi. Si tu crois que je serais l'objet d'une promotion facile pour toi, tu te trompes rudement. Non, tu n'es pas Deus, tu n'en as pas, tu n'en auras jamais la carrure. Deus est ce qu'il est parce qu'il respecte les gens, et parce qu'il trouve sa fierté dans un travail exemplaire. Tu n'as aucun respect. Et tu es médiocre. Tant que tu resteras ainsi, tu ne pourras jamais que vivre dans leur ombre."

Scylla se rapprocha de l'ouverture la plus proche d'elle, guettant une porte de sortie. Les fenêtres étaient petites mais restaient accessibles. Elles étaient plates, en verre dont il était difficile d'évaluer l'épaisseur. Sans bras, elle risquait de se faire mal, et d'échouer. Elle ne pouvait pas se permettre d'échouer. La porte n'était pas si loin que ça, et elle se savait plus rapide que Javee. Elle devrait tenter de passer par là. Oh, pourvu que les pas lourds qu'elle entendait dehors soient ceux d'Augustides.

"Tu as encore une chance de partir, et de sauver la face. Pars maintenant, oublie tout ça, et ne nous revoyons jamais. C'est mon dernier acte de bonté envers toi."

_________________
Scylla : Avatar par SybLaTortue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: 2. Scylla : La bandit manchot   Ven 19 Fév - 17:53

Javee - Volonté : 23

Un instant, les paroles de Scylla semblèrent briser le calme de Javee, on aurait dit qu'il se serait apprêter à bondir sur elle pour la rouer de coup. Sa figure vira vers un rouge colère, et ses dents grincèrent.

Mais il se calma et sans répondre, il joignit les mains, prêt de toute évidence à filer l'Essence. C'est a ce moment qu'une grande masse traversa le rideau de perles avec fracas. Augustides venait d'entrer et sa gueule découvrait une rangée de dents menaçantes.

Initiative :

Scylla : 20
Javee : 16
Augustides : 7


Le colosse écaillé s'élança sur le Ria. Augustide, grand et costaud qu'il était, devait aussi peser son poids. Et ça se voyait. Javee serait beaucoup plus rapide que lui, il s'apprêtait déjà à riposter grâce à l'Essence.

Mais Scylla, elle, était bien plus vivace que l'un ou l'autre ; elle se savait amplement capable de réagir avant tout le monde. Elle se trouvait à environ sept mètres de la porte, Javee s'en trouvait à plus ou moins trois mètres, et Augustides venait de s'élancer depuis le seuil de l'entrée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Scylla
Aventurier
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 04/12/2013


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: 2. Scylla : La bandit manchot   Ven 19 Fév - 19:03

La femme serpent se raidit rapidement en voyant l'effet de ses paroles sur le mage. Ses traits exprimaient une rage puissante, mais manquait de la frustration qui aurait plus convenu à la situation. Avais elle pu se tromper ? Cela ne faisait aucune différence, vu ce qu'elle avait subi à cause du plan stupide de cet imbécile, mais elle n'aimait pas se tromper. C'était dangereux.

La soudaine action de Javee eu le mérite de la faire rentrer en phase. Elle détaillait chacun des mouvements du sorcier, les observant comme au ralenti pendant qu'elle jugeait de ses chances. Du coin de l'oeil, elle vit arriver la masse d'écaille de son Dragon et compris qu'elle pourrait s'en sortir. Augustides avait chargé le mage, ce qui ne laissait qu'une seule chance à Javee pour riposter correctement. Ce serais peut être suffisant, et elle ne pouvait pas laisser faire cela.

Sans bras, elle ne pouvait toujours pas lancer de sortilèges, aussi décida t elle de faire elle même la distraction. Elle s'approcha de Javee, des flammes dans le regard. Attaqué des deux cotés, il serais peut être suffisamment déstabilisé.

Mais juste avant de rentrer dans sa zone de contact, elle bifurqua brusquement et s'éloigna vers la sortie, croisant Augustides toute dents dehors en s'efforçant de ne pas rentrer dans son champ de vision. Avec de la chance, elle réussirais à détourner l'attaque sur elle, qui serais bien plus difficile à réussir avec un mur entre elle et ses adversaires.

Elle ne pouvait pas laisser Augustides tout seul mais elle n'avait pas le choix.

_________________
Scylla : Avatar par SybLaTortue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: 2. Scylla : La bandit manchot   Mar 23 Fév - 15:48

Hrp: j'ai finalement opté pour du 2 x marcher car je considère que la déconcentration découle forcément d'une prise de risque, ici liée à l'attaque d’opportunité. Donc pas d'attaque gratuite, mais pas de déconcentration non plus. Une petite modif' de la fin de ton post serait pas mal du coup pour que ça fasse plus raccord.

Scylla rasa les murs par plusieurs enjambées à la fois rapides et agiles, en une pincée de secondes, elle se retrouva dehors.

Javee l'avait regardé d'un œil vert de rage, mais ses mains s'étaient dirigées vers Augustides.

Javee - magie : 60*
Trouée !

Javee commença à filer l'Essence, mais Scylla discerna nettement le fil d'énergie qui s'enroula de manière anarchique avant de se transformer en une infâme boule de nœuds. La trouée ne fut pas longue à suivre. L'Essence passa dans le corps de l'Humain comme elle l'avait fait pour Scylla quelques heures plus tôt.

Javee fut secouer de quelques spasmes mais rien d'inhabituel ne s'en suivit.

Augustides- Charge: 87

Tout cela ne semblait pas faire hésiter une seule seconde Augustides qui chargea le magicien avec la fureur d'un Auroch en rut. Hélas sa charge aussi énorme était-elle, manquait de vitesse, et Jave parvint à l'éviter sans trop de difficulté. Il voulu dire quelque chose, mais aucune parole ne s'échappa de ses lèvres, à part un filet d'essence brouillée.

L'agitation et la poussière qu'ils soulevaient avait semblait-il réveiller le vieux Juste qui était toujours à l’intérieur. Il appela à l'aide.

Scylla se trouvait sur la petite place au dehors, entourée par les quelques autres maisons de la communauté. Il y avait une demie douzaine de personnes, tous des justes, la plus part de l'âge du marchand qui les avait recueillis. Alertés par les appels de l'ancien, ils accourraient maintenant vers la bâtisse.

Les bâtiments n'étaient pas très hauts. D'ailleurs, plusieurs échelles permettaient de grimper sur les toits, eux mêmes surplombés par des immeubles plus hauts, le tout noyé dans un agglomérat de draperies et de stalactites géantes.

La sortie de la cour, elle, n'était pas très loin. Elle était simplement délimitée par une arche de trois minces rondis de bois.


Dernière édition par Ust'tlu (MJ) le Sam 27 Fév - 21:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Scylla
Aventurier
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 04/12/2013


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: 2. Scylla : La bandit manchot   Ven 26 Fév - 14:02

Bien trop pressée pour vraiment faire attention à son entourage, la voleuse ne vit que d'un oeil la magie de Javee se désagréger en un amas compact d'essence entremelée. Ce n'est qu'une fois à la porte, ressentant dans son dos la déflagration immaterielle classique d'une trouée magique, qu'elle se rendit compte de la situation.

Elle pencha la tête par l'ouverture de la porte, épiant Augustides se remettre d'une charge ratée sur le mage. Celui ci tenta une autre invocation, mais rien ne sortit de sa bouche. Enfin si... Un langage étrange et oublié, teinté d'une essence chargée et nauséeuse. La jeune mage compris rapidement ce qu'il se passait.

Sans attendre, elle lança à Augustides, de la voix la plus claire possible :

"Dragon ! Profites du fait qu'il ne puisse plus parler et assomme le ! Surtout ne le tue pas ! Sa mort nous causerais des ennuis monumentaux."

Elle pensais chaque mot de ce qu'elle disais, mais ça ne s'arrêtait pas là. Scylla n'aimait pas tuer, tout simplement. Et même si Javee était une ordure, il ne méritait pas de mourir pour ça. Souffrir oui, intensément même. Mais Scylla savait qu'elle ne pourrais plus jamais regarder sa famille dans les yeux si elle venait à tuer une personne sans défense. Même les voleurs ont un sens de l'honneur.

Ses cris couvraient à peine les cris d'alarmes du vieux marchand. Enfin, il se réveillait ? C'était pas trop tôt. En regardant autour d'elle, elle vit les voisins commencer à affluer dans leur direction. A tout hasard, elle scruta la foule, dans l'espoir de voir Keridam. A propos d'honneur des voleurs, elle ressentait encore durement le fait de ne plus avoir autant de butin qu'avant. Si jamais elle le retrouvait, il avait intérêt à avoir une sérieuse explication...

Ses bras ne la démangeaient plus du tout maintenant, mais étaient toujours aussi vide de vie. Elle espérait ne pas rêver les quelques sensations qu'elle avait éprouvé du bout des doigts lorsqu'elle avait effleuré le rideau de perles de l'entrée. Avec de la chance cette sinistre épreuve allait bientôt se terminer. Son regard se reporta vers Javee. La sienne venait à peine de commencer.

_________________
Scylla : Avatar par SybLaTortue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: 2. Scylla : La bandit manchot   Sam 27 Fév - 23:02



Scylla - Charisme : 86
Augustides - Volonté : 38

Scylla ne put vraiment déterminer si Augustides l'avait écouté. Il aurait difficilement ne pas pu l'entendre mais il était de dos, et la jeune voleuse ne pouvait rien deviner de ses intentions.

Javee, lui avait l'air en proie à un certain vent de panique. Il recula instinctivement et manqua de se prendre les pieds dans un des tapis de paille.

Javee : Marcher, Sauter (athlétisme) : 23

Le magicien fit quelques pas prudents vers le centre de la salle et bondit de manière presque désespérée vers le brasero suspendu au centre du plafond. Le gros vase de terre qui le constituait fut déstabilisé de sa suspension de chaînes, et tomba.

Il déversa au sol son contenant de braises, ce qui embrasa presque aussitôt le tapis se trouvant en dessous. Très vite, le feu se propagea au tapis adjacent. Javee recula d'un pas et chercha frénétiquement une issue de secours. Augustides, lui semblait bien peu impressionné par se départ de flammes. Il fondit sur le Ria en faisant peu de cas des flammes naissantes et balança son poing énorme vers le visage de Javee, mais ce dernier parvint à esquiver l'attaque.

Augustides - Marcher - Attaquer : 8
Javee - Esquive : 21

Dehors, les Justes commençaient à affluer, ils étaient facilement une quinzaine à présent, et les premiers arrivés tombèrent sur l'incandescent spectacle.

— "Feu, Feu" ! Cria une femme à coté de Scylla. Vite arriva la panique et les gens courants dans tous les sens à la recherche de quelque chose susceptible d’atteindre les flammes.


Scylla trouva Keridam sans grande difficulté, il avait une allure très fine qui le rendait reconnaissable. C'est lui qui vint à la rencontre de Scylla, ses yeux étaient grands ouvert et son index pointait la bâtisse où se déroulait le combat.

— "Sarah ? Mais... Qu'est ce qui se passe ?! Avec qui il se bat Augustides ?" Questionna-t-il d'une voix aiguë.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
Scylla
Aventurier
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 04/12/2013


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: 2. Scylla : La bandit manchot   Dim 28 Fév - 21:05

Scylla accueilli Keridam avec un regard sombre. Il venait à elle comme le jouvenceau sans reproche qu'il était. Une part d'elle se demandait si il avait même les connaissances nécessaires pour voler une tétine à un nourrisson. Mais il avait été le dernier à la voir avant qu'elle ne s'endorme... Et très honnêtement, il était à peine plus agréable de l'imaginer toucher son corps que d'imaginer un total étranger s'approcher de sa peau.

Il la regardait, de cet air ahuri habituel... Elle soupira.

"Dragon se bat contre l'imbécile a l'origine de mon passage en tôle. A croire que j'attire les ennuis."

Elle avait appuyé le terme Dragon, espérant que le jeune Juste ait assez de jugeotte pour ne pas user du vrai nom d'Augustides devant un ennemi. Elle passa la tête pour voir ce qu'il se passait, évaluant la situation. Raah ! Si elle pouvait avoir ses bras ! Ses yeux se posèrent de nouveau sur Keridam, qui lui ne l'avait pas lâché du regard.

"Il faut prévenir le feu avant qu'il ne s'étende. Penses tu pouvoir utiliser tes lianes pour choper le tapis et les braises et le tirer hors d'ici ? Voir même l'attraper toi même et le sortir ? Si ça brûle dans la cour, il n'y aura pas de danger. Dragon peut se charger de l'autre andouille."

_________________
Scylla : Avatar par SybLaTortue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yla
Admin
avatar

Messages : 3679
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: 2. Scylla : La bandit manchot   Jeu 10 Mar - 17:01

Keridam ajusta nerveusement son châle et lâcha assez sèchement :

— "Tout le monde sait que nous sommes venus avec le Draconide ici, on va nous imputer la faute de cette bagarre et de l'incendie. Les Justes ne plaisantent pas avec ça, je suis bien placé pour le savoir. Autant profiter pour filer avant d'avoir plus d'ennuis !

Le Draconide saura bien se débrouiller, tu viens de le dire. Allons y en vitesse, j'ai tes papiers ! On m'a parlé de quelqu'un qui pouvait les racheter à bon prix pendant que tu dormais."


Keridam tendit une main à Scylla. Dans la maison, on voyait de moins en moins ce qu'il se passait : les tapis dégageaient une fumée noirâtre et pestilentielle. Des justes s'engouffraient dans la bâtisse avec des seaux à demi remplis d'eau. Parmi eux, le marchand qui avait été dans la prison des Furet avec eux lança un regard noir au couple avant d'entrer en trombe dans la maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arathiel.forum-officiel.com
 

2. Scylla : La bandit manchot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Quel est le role d'un presume bandit au sein de la CND?
» Ernst Monventeux - Vavasseur du bourg de Froifaissier (Scylla)
» Cérémonie d'hommage du Comte de Scylla
» ENFIN ON VIENT DE POSER LES PIEDS SUR LE BANDIT QUI A TIRE SUR LE PRESIDENT !
» Alors là, super bandit !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes d'Arathiel :: Le coin RP :: Anciennes Aventures :: Les Cages-