AccueilAccès au siteRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 2.0 - Rencontre avec Hiloroth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4802
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: 2.0 - Rencontre avec Hiloroth   Jeu 11 Fév 2016, 10:11 am

Vous étiez de retour dans le Fer-à-Cheval après presque une nuit de voyage depuis le Port de la cité, à plusieurs heures de trajet. Les dernières pistes de Peter n'avaient pas portés leurs fruits et avaient soulevés d'autres interrogations concernant l'implication de Hélias dans l'affaire de son épée volée. La route avait été relativement silencieux, Myrha se tenant un peu à l'écart de l'épéiste jusqu'à retrouver la pierre taillée d'Hiloroth.

Peter avait insisté pour passer par chez lui avant de suivre la jeune femme dans ses obligations envers l'Ordre qu'elle venait de rejoindre et dont l'officialisation dans les rangs était encore en attente. Elle lui avait brièvement parlé d'un certain Parchessim, son tuteur, qui lui avait confié une mission importante pour la promotion de Myrha comme Ria de l'Ordre de Quartz. Le bretteur annonça quelques nouvelles à sa mère pour la rassurer de son absence de la veille et la prévenir de la teneur des jours prochains, Peter se fit intimer le fait d'être présent le soir au repas afin que comme convenu, il puisse donner sa réponse quand à la question que Petra lui avait donnée plusieurs jours au par avant sur son implication dans la vie Politique du Royaume.

Quittant la demeure vous aviez effectué un arrêt par la boutique : " Aux Trésors d'Hargen ". A la recherche d'une grande arme, le vieux et robuste Juste avait proposé à Peter sa seule lame à deux mains. Une belle et grande épée à lame large qu'il avait fait venir de Fenduril, forgée dans les ateliers du grand désert elle n'avait pas son pareil et valait à ce titre bien son pesant d'or. Un beau travail avait été effectué sur le pommeau et la garde, symbolisant les sables du Sud d'Arathiel tourbillonnant.

Dune Acérée:
 

Myrha c'était faite transmettre un petit papier par un coursier de la Ruche qui la cherchait depuis l'aube. Un mot de son tuteur signé, l'invitant à retrouver au plus tôt un certain Octave Gavras à la Flûte Verte dans la Fourmilière, dans la partie haute du marché Elfique.

Il ne vous restait donc plus qu'à terminer vos obligation et à vous mettre en route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: 2.0 - Rencontre avec Hiloroth   Ven 12 Fév 2016, 2:39 pm

Le retour avait été calme, ce qui était une très bonne chose pour Myrha dont l'esprit était déjà occupé par bien des pensées, celles-ci bien souvent en rapport avec son rôle au milieu de toutes ces magouilles politiques. Le vol de l'épée de Peter, Hélias qui semblait avoir prit la magicienne sous son aile bien qu'il supporte les commanditaires du vol... Tout cela était bien trop compliqué pour la jeune femme qui n'essaya même pas de clarifier la situation, elle avait plus de chances de s'y perdre encore plus. Tout ce dont elle était sûre, c'est qu'elle était redevable à Parchessim et qu'elle ne souhaitait pas se mettre l'ordre à dos sans raison.
Le reste, elle y ferait face tôt ou tard, mais dans l'immédiat, chaque chose en son temps.

Après un rapide repos chez le Comte, celui-ci exécuta un court détour par une boutique que la jeune femme avait déjà croisé sans pour autant lui attribuer tant d'intérêt que ça. Pourtant une fois à l'intérieur, elle avait rapidement regretté ce manque de curiosité. Tout était si brillant ou mystérieux qu'elle devait se retenir de toucher la marchandise. D'autant que, vu qu'ils se rendaient dans la Fourmilière, la magicienne avait préféré garder ses vêtements habituels plutôt que la robe qu'on lui avait offert ; elle n'avait pas particulièrement envie de trimballer des froufrous dans un lieu où la moitié de la population vivait du vol.
Mais par conséquent, c'était ici, dans le Fer à Cheval qu'elle sortait du lot, c'est pourquoi, la mort dans l'âme, Myrha se contenta de jouer avec le petit message qu'elle avait reçu un peu plus tôt, plutôt que de laisser ses mains manipuler ce vase brillant devant elle.

Les deux hommes, eux, discutaient armes et le Juste ne tarda pas à révéler ce qui tenait plus de l’œuvre d'art que de l'épée à deux mains. La magicienne ne pouvait nier la beauté de l'arme, surtout après l'attrait qu'elle s'était découvert pour les dunes du Fahadji, mais le rappel que cette chose n'était destinée qu'à ôter la vie la refroidissait un peu ; ça et les dix drucks d'or qui lui servaient de prix.

Continuant donc de triturer son petit papier, Myrha reconnu un picotement familier sur la nuque, chose qu'elle n'avait pas ressenti depuis un bon moment déjà et qui eut le don de lui rappeler qu'elle n'avait pas mangé, ou du moins pas assez, lors de son passage chez le Comte.
La demoiselle attendit donc que son ami achève ses emplettes pour entamer la route en direction de la Fourmilière, en passant sans doute par le Lombric, là encore elle n'avait pas tellement d'idées, de façon à ce que si Peter avait un trajet plus rapide en tête, elle était toute ouïe. Une chose était non négociable, en revanche, une fois au marché elfique, elle ferait le plein de fruits, voire de biscuits si les rumeurs à leur sujet étaient fondées. Enfin alors elle serait prête à rejoindre ce fameux Octave Gavras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: 2.0 - Rencontre avec Hiloroth   Ven 12 Fév 2016, 4:15 pm


Le chemin pour rentrer à la demeure Oswald fut plein d’interrogation pour le Comte et la résolution de devoir se prendre une nouvelle arme pour accomplir son devoir en attendant de retrouver sa lame. Visiblement, ça devait être autre chose qu’un simple vol d’arme pour le prestige et le savoir-faire de celle-ci. Sinon, on ne se serait pas donné tout ce mal, surtout sur la manière qu’il avait eu de faire pression et d’enquêter. Des moyens énormes, probablement supérieur au prix de l’arme avait été mis en œuvre pour camoufler son vol et l’auteur. Il y avait cependant le conflit Demnir/Oswald, mais il est probable que l’arme ait une autre importance, amener deux familles à rentrer en conflit mutuels auraient été plus simple que cela non ? Et surtout plus simple à mettre en place et bien moins couteux. Là ce sont des dizaines de personnes d’impliquées pour la falsification des informations et le vol de l’arme. Pearl est à travailler de ce côté-là, il semblait ouvert à l’idée d’aider le Comte et même si les criminels sont méprisables, ils sont inhérents à la société. Les combattre quand il faut, les utiliser pour un plus grand bien quand c’est nécessaire.

Ils firent rapidement un arrêt à la demeure Oswald pour récupérer un peu d’argent, se sustenter et prévenir la mère de Peter comment allait se passer les jours à venir. Mais il allait faire un bilan bien plus complet ce soir, sur son intention de prendre des écuyers et de rentrer en lice pour le duché d’Oriflan. Il ne laissera pas Hélias le manipuler de la sorte.

Un dernier arrêt fut nécessaire avant de se rendre sur les lieux de la mission de Myrha, le Chevalier était silencieux lors du retour, mais fut amical dès lors avec la Magicienne, lui souriant à intervalle régulier et faisant des commentaires sur ce qui les entouraient. Présentant un peu plus le Fer à Cheval pour que la jeune fille des Capes prenne ses marques. Ils arrivèrent sur les lieux de la dernière halte « Aux Trésors d’Hargen ». Il avait déjà pris quelques objets d’excellent qualité ici, il n’était pas question de trouver une lame aussi légendaire que celle de sa famille, mais une arme de qualité tout de même. Le marchand lui présenta Dune acérée, une lame qui alliait puissance, allonge et légèreté. Un beau fourreau était joint avec et allait donner encore plus d’élégance à la belle tenue bordeaux et marron qu’il avait enfilé aujourd’hui. Il paya l’arme, l’attacha dans son dos et reprit sa route en faisant un clin d’œil à sa compagne, pour lui montrer que tout à coup, ça allait un peu mieux.

« Je te propose qu’on suive le Lombric en effet comme tu le suggères, ça nous amènera directement jusqu’au Ghetto et on pourra admirer la rocade de fer sur la route ! »

Le Guerrier ne se fit pas attendre et intima la marche à la jeune membre de l’Ordre en déclarant.

« Il faudra qu’on te fasse une garde-robe complète d’ailleurs ! Je vois que tu es retournée dans tes vêtements habituels, bien qu’il me plaise aussi, il faut que tu sois habiller selon les coutumes de la Noblesse, même si on va dans la Fourmilière. Il suffit de tenue capable d’allier confort et élégance. Le but n’étant pas de le faire se sentir inférieur, mais plutôt qu’en toute circonstance, tu ne sois pas prise pour ce que tu n’es pas. Ne méprends pas mes mots cependant, toute vie et tout être humain, qu’il soit dans le Fer à Cheval ou la Fourmilière est précieux tant qu’il respecte autrui de mon point de vue, ce n’est cependant pas le point de vue de tout le monde. »

Le Comte marqua une pause avant de reprendre.

« Il faut cependant faire preuve de conformité au milieu dans lequel tu vis et nous n’allons pas nous infiltrer dans la fourmilière, mais faire une mission au nom de l’Ordre. »

Il espérait ne pas l’avoir blessée et qu’elle comprendrait le sens de ses mots, à vrai dire, il l’estimait suffisamment pour s’ouvrir à elle sur ce genre de sujet dorénavant, donc il s’attendait à ce qu’elle comprenne. Être d’accord est cependant une tout autre chose. Mais les apparences sont importantes, même pour quelqu’un qui de son point de vue ça ne l’est pas.

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: 2.0 - Rencontre avec Hiloroth   Ven 12 Fév 2016, 6:46 pm

Les deux amis venaient tout juste de commencer à se diriger vers le Lombric, trajet que l'épéiste avait approuvé, quand ce dernier commenta son accoutrement.

Face aux recommandations de son partenaire, Myrha afficha une moue légèrement contrariée. Non, elle n'était pas blessée ou quoi que ce soit et elle savait que Peter avait tout à fait raison. Simplement, ces deux semaines n'avaient pas suffit à lui faire comprendre qu'elle faisait elle-même partie de la Noblesse. A ses yeux, cela avait été beaucoup de cérémonial et d'administratif pour pas grand chose, elle avait l'impression d'avoir simplement ajouté un deuxième nom après le sien. Au final, donc, qu'on l'appelle Myrha, Dame Myrha ou Dame Sibran lui importait peu.

D'un air un peu détaché, elle répondit à son compagnon.

"J'essayerai de garder ça en tête. Après, je ne te cache pas qu'avec ce qui m'attend là-bas, même une garde robe entière n'aurait pas suffit à m'envoyer dans la Fourmilière habillée autrement.  Quant à la personne que je dois voir, si ça l'ennuie que je n'aie pas l'air d'une pâtisserie ambulante... et bien il pourra aller se faire voir."

La jeune femme avait reconnu un peu d'irritation dans le ton de sa dernière phrase, chose qu'elle attribua à son estomac et sa pierre qui semblaient tout deux attendre les étals du marché elfique avec plus d'impatience que prévu.
D'un ton moins "lyrique", elle reprit.

"De plus, si j'ai le temps j'aimerais aller vérifier quelque chose. J'avais donné l'adresse de mon ancien domicile à Hélias, il m'a dit qu'il y enverrai des soldats, je dois voir ce qu'il en est. Donc tu comprendras qu'afficher une quelconque marque de Noblesse dans les Capes est une assez mauvaise idée."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: 2.0 - Rencontre avec Hiloroth   Sam 13 Fév 2016, 11:54 am


Peter hocha la tête en signe de compréhension envers Myrha. Puis lui répondit.

« Pas besoin de te justifier, je ne fais que te conseiller, tes choix restent les tiens. »

Puis ils continuèrent tous les deux leurs routes le long du Lombric quittant le Fer à Cheval pour aller s’enfoncer une fois de plus dans la fourmilière. Ils croisèrent un groupe de religieux prônant le culte du Dragon. Peter marqua un commentaire de dédain dans leur direction, il ne savait pas vraiment quoi penser de ceux-là, c’était des hérétiques et le Comte était un fervent serviteur d’Eventorn, premier né des humains. Mais bon, là n’était pas le but du Guerrier de corriger les hérétiques religieux tant qu’il n’était pas violent. Il laissait ça aux autorités en charge, si bien qu’après un peu d’hésitation, il continua sa route, ignorant clairement le groupe de religieux.

Un peu plus loin, ils passèrent devant une taverne située dans un renfoncement rocheux utilisé comme puit d’aération au temps de l’exploitation des Nains. C’était une bâtisse de deux étages faite de pierre pour ses bases et de bois pour ses étages. Une grande enseigne sur sa toiture peignait l’image d’une bougie brûlante d’une flamme bleue. L’établissement n’était pas en parfait état et le Chevalier put voir quelques poules et un gros chien de guerre borgne. Le lieu était ouvert et était gardé par un videur colossal chauve à la bouche lacérée d’une odieuse balafre. Peter le savait, c’était un lieu de mauvaise fréquentation, principalement des contrebandiers.

Puis vint le contrôle d’identité classique à l’entrée de la fourmilière et les deux compagnons durent faire la queue pendant un moment et au moment de se faire contrôler, Peter contrôla Ludwig, un amis à lui et officier de la garde qu’il connaissait depuis un moment, depuis le grand exil pour être exact. Il avait combattu à de maintes reprises à ses côtés. Ils échangèrent un brin de conversation, Ludwig lui révéla qu’il était là pour faire une revue des hommes et vérifier que tout se passe bien, la routine était renforcé avec le départ des troupes.

Puis ils pénétrèrent dans la fourmilière, en direction du marché Elfique et plus principalement, de la Flûte verte.

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: 2.0 - Rencontre avec Hiloroth   Dim 14 Fév 2016, 12:39 am

La réponse de Peter sonnait presque comme un abandon mais elle lui en était reconnaissante, elle estimait accorder suffisamment d'importance à ses conseils et elle était rassurée de voir qu'il acceptait tout autant qu'elle ait sa propre opinion.

C'est après plusieurs minutes de marche que les deux jeunes gens croisèrent la route de fervents adorateurs des Dragons qui cherchaient à guider les soi-disant âmes égarées qui composaient la foule d'Hiloroth ; aux yeux de Myrha, c'était eux les plus perdus. Apparemment, Peter semblait partager son manque d'affection à leur égard car il se permit même un commentaire à leur égard. Étrangement, même si la jeune femme ne les portait pas dans son cœur, elle n'était pas aussi radicale ; sans pour autant aller jusqu'à appeler ça de la compréhension ou de l'empathie, elle pouvait vaguement appréhender leur fanatisme, en effet, le simple mot "Dragon" éveillait en elle un sentiment étrange de crainte, d'admiration et de haine qui les élevait au moins au même rang que les autres Ereliths plus populaires. N'ayant jamais eu d'attirance particulière au sujet de la religion, qu'on vénère Eventorn ou un lézard cracheur de feu lui importait peu, au moins la présence et l'influence de ces monstres à écailles avaient été prouvées.
Enfin, elle réfléchissait, mais au fond, plus encore que ces sentiments à l'égard des Dragons, son instinct lui hurlait autre chose, un drôle de sentiment qu'elle n'avait ressenti que lors de son "réveil", quelque chose à mi-chemin entre l'instinct de chasse et une curiosité malsaine. Sans doute un des derniers "cadeaux" légués par Barnabé.
Merci, ô cher macabé.

Elle secoua la tête, peut-être était-elle simplement fatiguée, elle n'avait pas eu beaucoup de repos, et son appétit ne faisait que croitre.

L'avancée du duo continua efficacement et bientôt ils dépassèrent une taverne. D'un rapide coup d’œil, Myrha examina les lieux et en retint quelques caractéristiques éparses : chien, poules, balafré, bougie géante. Peter ne ralentit même pas le pas, exterminant chez la magicienne tout espoir d'en-cas prématuré. Cette attitude lui permit cependant d'ajouter un dernier adjectif à la bâtisse : mal-famée.

Enfin, une fois arrivés à la zone de contrôle, la demoiselle comprit que la Fourmilière n'était plus très loin. A part cette fichue file d'attente, il n'y avait plus d'obstacles entre elle et les biscuits... et l'enquête. Peter, de son côté, reconnu un visage familier et entama une conversation. Myrha accorda un léger hochement de tête en guise de salut et retourna voguer sur son flot de pensées, tout en laissant trainer une oreille de-ci de-là.

Finalement, l'attente prit fin et l'air familier, et absolument pas regretté, de la Fourmilière vint les cueillir. Ce fut donc d'un pas décidé que la jeune femme continua la route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4802
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: 2.0 - Rencontre avec Hiloroth   Lun 15 Fév 2016, 10:48 am

Le poste de contrôle avancé vous laissa passé rapidement grâce aux connaissances de Peter. De nombreuses personnes dans la foule attentiste ne se génèrent pas pour faire entendre leur mécontentement face à cette flagrante injustice une fois de plus opérée par les riches de la cité. Les voix de la foule incitèrent d'autan plus Ludwig à vous laisser passer t'indiquant de faire bien attention à toi surtout avec une telle arme dans le dos. Elle attirerait très certainement des convoitises et ne manquerait pas de te faire remarquer. Puis il se détourna afin d'aider les autres gardes à contenir les voyageurs pour vérifier la bonne écriture de leurs papiers.

Laissant la Descente derrière vous pour repasser sous l'immense arche de la Fourmilière vous étiez de retour dans la zone de tampon de la cité. L'entrée improvisée qui ne devait qu'abriter temporairement les démunis le temps de leur trouver un logement décent sous la Montagne. Les travaux prenant du temps et les profits récoltés n'étant pas à la hauteur des premières espérances des dirigeants d'Hiloroth, la Fourmilière était devenue cette immense amoncellement de galeries servent de premier lieu de vie à toute une partie de la population. A peine les premiers mètres faits, les grands espaces et le confort du Fer-à-Cheval vous semblèrent très lointains. Comme toujours il fallait se bousculer pour pouvoir avancer et se frayer un chemin à travers la foule qui allait de-ci de-là vers les différents commerces et zones de travail.

Faisant s'écarter la foule, un groupe d'une demi-douzaine d'humains en uniforme questionnaient les passants, montrant les portraits dessinés de plusieurs criminels recherchés. Ils portaient des armures de cuir, souples et résistantes. Laissant poindre à leur flanc un sabre ou une rapière ainsi qu'une dague, un poignard ou une main gauche. L'un d'eux portait également une arbalète légère dans son dos. Ils portaient tous une grande cape à capuche pour être discrets et se protéger des intempéries. L'un d'eux arriva à votre niveau et, voyant l'allure droite et fière de Peter marqua un temps de pause.

" Hé bien Query, vous avez la langue coupé ? "

Un homme aux yeux verrons et aux cheveux noirs se dégagea de la foule, ses vêtements étaient cloutés à certains endroits et il portait une grande et lourde cape très résistante disposant d'une grande broderie dans son dos représentant l'insigne de la Confrérie des Recteurs. Le col était dressé pour protéger la gorge du froid. Plusieurs jeux de ceintures et ceinturons habillaient sa poitrine de potions et de petites armes. Il était cependant impossible de savoir ce qu'il portait sous sa cape, mes les bosses qu'elle formait indiquait la présence d'armes au minimum, et la gibecière qui reposait sur son côté gauche transportait de nombreux documents de travail.

Symbole des Recteurs:
 

Le visage carré du Recteur s'arrêta sur vous deux rapidement avant qu'il ne reprenne la parole d'une voix forte et grave sans être agressive.

" Madame, Sir.
Nous sommes à la recherche de dangereux criminels. Avec vous vu ou aperçu l'une de ces personnes ? "


Il vous montra ensuite trois parchemins sur lesquels se trouvaient dessiner des portraits et ou apparaissaient des noms. Kepesk, un Draconide ; Ash'ham, un Drow et Llowet, un Humain.
{des illustrations bientôt ! pour imager les parchemins}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: 2.0 - Rencontre avec Hiloroth   Lun 15 Fév 2016, 2:03 pm


Peter avançait fièrement, les yeux droits devant lui intimant par la parole et ses gestes pour se faire place dans la foule de la fourmilière. Il ne bousculait pas et si cela arrivait, il s’excusait en se montrant respectueux. N’hésitez par arrêter quelqu’un qui était grossier pour lui dire de bien se comporter. Leur parcours n’était pas le plus rapide, mais au moins, ils avançaient avec dignité. Le Comte savait qu’il faisait subir cela malgré lui à Myrha, mais c’était ainsi, les relations humaines, la politesse et le savoir-vivre était pour lui important en toute situation. Que ce soit un noble ou un misérable de la Fourmilière. Ils allaient bientôt arriver au niveau du marché Elfique quand un groupe d’une demi-douzaine d’hommes interrogeaient les passants, montrant des avis de recherches. L’un d’entre eux s’arrêta devant le Chevalier et en dirigeant son regard vers l’Epéiste, il ne sut quoi dire, s’attendant probablement pas à tomber sur un Noble ici. Mais le Chef du groupe, arborant un écusson des recteurs vint le remplacer.

Ah les Recteurs, les rumeurs à leurs sujets étaient aussi nombreuses que leur attitude déshonorante pour des représentants de la Couronne. Ils ne reculaient devant rien pour obtenir ce qu’ils voulaient. Pour beaucoup l’honneur n’avait pas de place dans leur métier. Etaient-ils un mal nécessaire pour la société ? Certainement pas selon le Guerrier, mais il se devait de les respecter, ce n’était pas lui qui gouvernait le Royaume des Hommes et a juré de respecter ses lois et ses règlements. Il respecterait donc les Recteurs. Le Recteur montrait aux deux compagnons un avis de recherche que le Chevalier mémorisa. Ash’ham, Kepesk, Llowet. Retenu ainsi que leur description. Après une trentaine de secondes de vérification, Peter leva la tête dans la direction de l’homme de la Couronne.

« Bonjour Recteur, malheureusement non. Aucun de ces noms ni de ces visages me disent quelque chose. Bon courage à vous. »

Le Comte laissa le loisir à Myrha de répondre si elle le désirait avant de reprendre leur route en direction de la Flûte Verte.

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: 2.0 - Rencontre avec Hiloroth   Lun 15 Fév 2016, 6:10 pm

Ca faisait longtemps.

C'est ce que pensa Myrha en retrouvant la masse compacte qui serpentait au gré des ruelles de la Fourmilière. Mais malgré cette pensée, la jeune femme eut plutôt l'impression qu'elle n'avait jamais vraiment quitté la pauvreté de ces lieux.
Le duo aurait pu avancer en jouant des coudes, manière de progresser qui était devenu la marque de fabrique de la Fourmilière, mais Peter prenait à chaque fois le temps d'éviter de bousculer qui que ce soit et de s'excuser en cas d'échec. La magicienne trouvait que son ami se préoccupait de choses inutiles mais l'originalité de son comportement avait quelque chose d'amusant. Dire qu'en quelques mètres, les rôles s'étaient inversés et que Peter avait endossé le rôle d'intrus dans cet écosystème ; cela arracha un léger sourire à la demoiselle.

Parmi la foule, un autre groupe de personne attirait l'attention. Des soldats, ou du moins c'est le nom que Myrha attribuait aux gens portant uniforme et épée, interrogeaient la foule, montrant des portraits de criminels recherchés, supposait-elle. Ils arboraient un symbole qui semblait vaguement familier à la jeune femme sans pour autant qu'elle ne parvienne à mettre un nom dessus. C'est uniquement quand Peter leur répondit et prononça le mot "Recteur" qu'elle put leur attribuer un semblant d'identité et un adjectif oscillant entre gentils et méchants. Au cours de ces deux semaines, on avait essayé de lui expliquer sans grand succès le rôle de certains corps armés et tout ce qu'elle avait retenu de ces hommes était "à éviter".

L'homme qui leur montrait les parchemins, une sorte d'armurerie ambulante, n'était pourtant pas agressif mais quand l'instinct de la jeune femme lui intimait de se tenir à carreau, généralement, elle l'écoutait. Ainsi, c'est ce qu'elle fit et docilement, elle secoua la tête, signalant qu'elle n'avait jamais vu ces personnes.

"Non, jamais vus." ajouta-t-elle, par soucis de clarté.

Myrha grava le visage des trois individus, elle les reconnaitrait sans trop de mal ; pas qu'elle n'ait envie de les croiser, mais au moins, elle aurait une chance de déguerpir si elle les voyait.

Pourtant, malgré son instinct qui lui intimait de ne pas trop perdre de temps avec ces Recteurs et de reprendre la route au plus vite, une question lui échappa.

"Qu'ont-ils fait ?"

L'espace d'un instant elle maudit sa curiosité mais bien vite elle abandonna, comme toujours. Des centaines de criminels parcouraient les rues de la Fourmilière, pourquoi ces soldats en avaient-il après ces trois-là en particulier ? Ainsi, quitte à céder à la curiosité, elle essaya de justifier sa question.

"Ah, veuillez m'excuser, je m'appelle Myrha Sibran. L'Ordre m'a envoyée retrouver quelqu'un au marché elfique dans le cadre d'une enquête ; il s'agit sans doute d'une coïncidence mais, qui sait, si c'est lié je préfère avoir trop d'informations que pas assez."

Avec cela elle releva sa manche, révélant son tatouage magique qui prouvait son appartenance à l'Ordre. Certe elle n'était même pas encore Rias, mais au pire elle n'aurait sans doute qu'à mentionner le nom de Parchessim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4802
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: 2.0 - Rencontre avec Hiloroth   Mer 17 Fév 2016, 7:17 pm

Le Recteur t'observa d'un air curieux et méfiant l'espace d'un instant juste après t'être présentée comme une Mage de l'Ordre de Quartz.

" Recteur Manin,
sachez Myrha Sibran qu'ils sont des voleurs, des meurtriers et pour certains des violeurs.
En plus d'avoir trompés de nombreuses personnes pour leurs profits personnels, ce sont des êtres capables de vous faire tuer sous couvert de bonnes paroles pour leur simple plaisir.
Ils sont tous trois recherchés depuis à peine quelques jours voire moins et je ne leur connais aucun lien avec des affaires en cours à la Fourmilière; en tous cas aucun lien ne demandant l'attention de l'Ordre de Quartz.
Si cependant vous souhaitez plus d'information sur l'un d'entre eux, je suis facilement trouvable pour les jours à venir, il vous suffira de demander aux Furets le chemin de ma patrouille.
Si vous n'avez plus rien à me demander, je vais continuer ma route. "


Attendant une réponse avant de reprendre son chemin, vous pourriez ensuite vous aussi marcher pour gagner enfin la Flûte Verte et rencontrer le fameux Octave Gavras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: 2.0 - Rencontre avec Hiloroth   Mer 17 Fév 2016, 9:15 pm

Myrha fronça les sourcils en entendant le descriptif, pourtant relativement flou, de leurs méfaits. Elle avait du mal à leur attribuer tant de vices au travers d'un simple avis de recherche, mais elle affûta sa méfiance et se débarrassa de sa naïveté ; si elle croisait ces trois mafrats, elle n'hésiterait pas.

La magicienne hocha la tête avec gratitude, appréciant l'aide que son interlocuteur était prêt à apporter si elle le souhaitait.

"Je m'en souviendrai. Merci beaucoup pour votre coopération, Recteur Manin, je vous souhaite de les arrêter au plus vite."

Ces derniers mots étaient sincères. Elle savait qu'elle devait se méfier des Recteurs mais la Fourmilière avait trop besoin de gens exerçant un semblant de loi pour ne pas apprécier l'engouement de tels hommes. Si la jeune femme avait été au courant du côté expéditif de leurs actions, elle aurait peut-être révisé son jugement, mais à ses yeux, elle ne voyait que des soldats qui, pour une fois, ne semblaient pas davantage concernés par la bière que la sécurité de leurs citoyens.

Après un dernier salut plus prononcé cette fois, la demoiselle se tourna vers Peter.

"Désolée pour ce contretemps, allons-y." s'excusa-t-elle.

Elle s'apprêta donc à reprendre la route vers le marché elfique, laissant cependant à son compagnon le temps de répondre, poursuivre la discussion avec le Recteur ou tout choix qui lui siérait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4802
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: 2.0 - Rencontre avec Hiloroth   Mer 24 Fév 2016, 1:43 am

Quittant les lieux pour vous rendre au marché Elfique, vos pas vous menèrent à travers le quartier des Boucheries où les odeurs de viande grillé venaient se mêler à celle du sang, de la pisse et de la peur des animaux qui l'on égorgeait et dépeçait avant d'envoyer les peaux chez les tanneurs, les restes auprès des fermiers et la viande à se faire découper et préparer pour les Nobles. Si la Fourmilière était en pénurie de nourriture, vous aviez fait l'expérience récente de l'opulence des riches et le contraste au delà d'être frappant en était écœurant pour Myrha. Descendant d'un pas souple, les têtes se tournaient vers Peter et la magnifique lame qui était attaché dans son dos, source de nombreuses convoitises et regards curieux. Une telle oeuvre d'art était plus que rare par ici, et les quelques guerriers qui possédaient une arme aussi imposante n'en lustraient pas le fourreau à la perfection.

Le marché elfique était en vue, ses étals d'objets d'art et de culture Elfique, Naine, mais aussi Smilly et Juste à perte de vue. Un Elfe marqué du collège d'Ambre faisait pousser de petits arbres miniature à l'aide de sa magie, les tordant dans des positions complexes pour les rendre plus merveilleux. Un groupe d'enfants observaient le mage-jardinier comme s'il détenait les secrets de la création d'Arathiel. Plus loin, un jongleur faisait voler des légumes avant de les trancher dans les airs à l'aide d'un couteau pour en faire une salade prête à la cuisson. Il était étonnant d'observer la variété des attractions et des bibelots à acquérir. Plume d'Aigle à accrocher au dessus de sa table à manger pour la digestion, poudre de roche profonde à boire dans de l'eau pour une meilleure respiration sous la montagne, véritable dent de Dragon porte chance, mouchoir du Roi pour apporter la fortune au logis, instrument de musique en os, teinture elfique, remède de nain contre la gueule de bois... La simple vision de l'importante foule attestait du succès de ce grand marché qui proposait aussi des objets de la vie quotidienne et de quoi se nourrir !

Mais plus en avant, de l'autre côté du marché, se trouvait la Flûte Verte ! L'établissement respirait l'herbe à pipe et l'encens et de la musique s'échappait de ses fenêtres ouvertes comme de sa porte. Ici pas de videur, ni de molosse à l'entrée, seulement de joyeux drilles riant et chantant. Plus grand qu'il ne le laissait penser le bâtiment avait pour seule mise en garde une grande et magnifique épée à deux main de manufacture Elfe dont le fourreau ressemblait à une flûte stylisée. Accroché au dessus du comptoir à portée de main d'Aethelan, l'Elfe borgne gérant de la taverne, elle apparaissait au moins aussi luxueuse que la lame de Peter.

Assis au comptoir se trouvait un vieil homme correspondant à la description faite par Parchessim : " Sire Gavras est un vieux briscard. Un enquêteur émérite qui n'a pas son pareil sur tout Arathiel. Il se déplace à l'aide d'une canne en ébène sculpté et ne compte plus que trois doigts à sa main gauche. Son crâne chauve reflète la lumière des torches et il aime à garder une moustache longue et entretenue ainsi que d'imposants favoris. Son corps tout entier lui fait défaut, mais à son âge et au regard de la vie violente et pleine d'aventures qu'il a connu, c'est un miracle de voir un tel humain debout. Montrez-lui le plus grand respect car il est le dernier des grands investigateurs du monde. Par de nombreuses reprises il a sauvé le Royaume et de trop nombreuses fois il c'est sacrifié pour des inconnus. C'est un homme de principes et de grande valeur, un véritable descendant d'Eventorn. L'affaire qu'il mène est sa dernière, vous lui apporterez une assistance magique et ferez bien attention à la santé du vieil homme. Je ne souhaite pas qu'il meurt alors que vous vous trouvez à côté, ce ne serait pas de bonne augure pour les relations que l'Ordre entretient avec la Couronne. Montrez-vous disponible, et s'il hésite à vous considérer comme mon élève parlez lui de la tombe et de la chèvre, il comprendra..."

La salle était animé et il y avait un nombre convenable de clients, Octave Gavras dont la réputation d'enquêteur de génie était familier même pour Peter mangeait un morceau de fromage sur une tranche de pain pour accompagner une petite bière tout en écoutant chanter les Elfes troubadours qui se produisaient. Depuis l'entrée, il avait plus l'air d'un vieil homme en décomposition portant un uniforme trop grand et délavé qu'un véritable héros de la race Humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: 2.0 - Rencontre avec Hiloroth   Mer 24 Fév 2016, 12:59 pm

En traversant le quartier des Boucheries, Myrha afficha une moue contrariée qu'elle s'empressa d'effacer au plus vite. Elle connaissait très bien désormais le contraste entre le style de vie de la Fourmilière et des Nobles, elle n'avait plus le droit de s'en étonner. De plus, à bien y réfléchir, elle avait passé presque autant de temps dans le Fer-à-Cheval que dans cette masse grouillante, au final, alors de quel droit s'offusquait-elle à nouveau, ainsi ? Et bien ce droit, elle le prenait, peu importe ; quelque chose ne tournait pas rond à ses yeux et bien qu'elle n'ait pas fait le choix de chercher à régler ce quelque chose, elle avait décidé d'au moins ne pas l'ignorer.
Comme à son habitude, elle remonta son écharpe-foulard de manière à pouvoir y cacher le bas de son visage et de retrouver une bulle de sécurité bien manquante, ici.

Après quelques minutes de marche supplémentaires, le duo atteignit enfin le marché elfique, retrouvant alors des odeurs plus saines et plus fleuries. Imperceptiblement, le pas de la jeune femme avait ralentit, cherchant la raison principale de sa présence ici. Bien vite elle arrêta son regard sur un étal Juste qui semblait vendre les biscuits qu'elle recherchait. D'une démarche presque féline, la magicienne s'approcha du vendeur et lui réclama deux portions de biscuits secs. Elle avait espéré acheter quelques fruits également mais la couleur argentée des pièces qui servaient à les acheter la découragea ; elle dut se contenter d'un simple, quoique généreux, pain dont elle glissa la moitié dans sa gibecière et porta le reste à sa bouche. Elle en proposa bien évidemment un bout à Peter qu'elle avait à peu de choses près abandonné pour ses emplettes.

Sans plus tarder, le groupe se dirigea ensuite vers la Flûte Verte. Myrha avait déjà dû y entrer car l'arme au dessus du comptoir lui semblait familière mais un simple regard sur l'arme du Comte lui fit comprendre d'où venait cette impression. La demoiselle s'arracha à la comparaison des deux armes et scruta la foule à la recherche de ce fameux Octave. Cette recherche ne fut guère longue car, assis au comptoir, un homme âgé semblait parfaitement correspondre à la description qu'on lui avait faite.

La magicienne se dirigea vers le comptoir sans quitter Octave des yeux. Parchessim n'avait pas tari d'éloges et de superlatifs en le décrivant mais même avec la meilleure volonté au monde, la jeune femme n'arrivait pas à voir autre chose qu'un petit vieux particulièrement fatigué par la vie.

"Sire Octave Gavras ?" commença-t-elle afin d'attirer l'attention du vieil homme.

Elle attendit une bonne seconde avant de reprendre.

"Je viens au nom de Sire Parchessim pour vous assister dans une enquête. Je me nomme Myrha Sibran et voici le Comte Peter Oswald, mon ami et protecteur."

Elle eut le sentiment qu'il manquait sans doute une demi-douzaine de formules de politesses et de marques de respect dans sa phrase mais abandonna en se rappelant qu'elle maniait le langage fleuri au moins aussi bien qu'un mineur nain ivre. En toute honnêteté, elle ne savait pas trop comment aborder le sujet et espérait que Sire Gavras serait plus à même de lui expliquer la raison de sa présence ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: 2.0 - Rencontre avec Hiloroth   Mer 24 Fév 2016, 7:13 pm


Ils avaient passés un peu plus de temps en compagnie du Recteur et de sa suite, Myrha a son habitude s’était montré un peu trop curieuse pour sa propre sécurité et avait décidée de questionner l’enquêteur. Le Comte était demeuré silencieux et vu la mine de la Sorcière qu’elle avait compris d’elle-même sa bêtise, pas besoin de lui faire la remarque et puis il n’en avait même pas l’envie. Elle lui avait demandé un coup de main, pas une leçon de conduite constante. Elle s’était dans tous les cas montrée très polie et pleine de bonne manière ce qui suffisait à contenter le Chevalier également. Il se savait exemple de droiture et d’étiquette et espérait qu’il puisse influencer un peu le côté brut de décoffrage de la jeune fille.

Ils finirent par quitter les lieux pour se rendre en direction du marché Elfique, le lieu même où ils avaient rencontrés Ludwig par le passé ainsi que ce médecin Elfe qui s’était occupé de l’égratignure qu’avait subi Peter. Comme à son habitude, l’endroit était riche de curiosité, une urne aux motifs justes attira l’œil du Guerrier et il y vit la destinée tragique d’une tribu décrite dessus, ses moments de gloire comme son déclin. C’était fait avec des matériaux issus du Désert de Fahadji que Peter n’aurait su nommer. C’était excessivement beau et exotique à ses yeux. S’il n’avait pas à faire, il l’aurait probablement prise pour l’offrir à sa mère, elle qui n’est pourtant pas adepte de ce qui sort de la culture de Ballithar aurait probablement apprécié le présent. Un Ogre présentait à son tour des décorations de fleurs, peau et os mélangés encore une fois avec un exotisme appréciable. Le Chevalier échangea un brin de conversation avec le commerçant au sujet de petits bracelets en os et écailles de Salerch et finit par lui en acheter deux pour quelques pièces. Le premier possédait des écailles rouge flamboyant alors que le second était argenté. Un petit sourire aux lèvres, le Comte les mis dans la veste qui accompagnait son pourpoint. D’un coup d’œil, il vit Myrha un peu plus loin et la rejoignit alors qu’elle terminait ses emplettes pour s’en mettre encore plus la panse entre les repas ! Il la reprendrait un jour sur le fait qu’il n’est pas bon de grignoter. Ou peut-être insultait-elle la Famille Oswald comme quoi elle ne la nourrissait pas assez ? Dans tous les cas, cette pensée n’effleura même pas Peter qui sourit simplement avant de la suivre de nouveau.

Ensemble, ils finirent par atteindre la Flûte Verte sous les nombreux regards des passants qui admirait comme il avait l’habitude l’Epéiste, il se savait droit et fier et c’était probablement normal que les gens du peuple soit en émoi face à lui. A l’intérieur, le Guerrier put voir une arme de belle facture semblable à celle qu’il avait dans le dos, l’une comme l’autre était loin d’égaler l’épée de naissance Oswald, mais c’était tout de même remarquable. Rares étaient les non nobles qui avaient de telles armes. On pouvait en voir sur certains mercenaires de renom, mais c’est tout. D’un hochement de tête respectueux d’un combattant à un autre, le Comte salua Aethelan avant de suivre Myrha vers Octave Gavras, la raison de leur visite en ce lieu et le contact qu’elle devait rencontrer.

Peter la laissa prendre les devants et se contenta d’approuver les dires de Myrha, hormis lorsqu’elle le salua comme un « sir », et n’adressa pour le moment pas la parole autre que pour dire bonjour. Il connaissait la réputation d’Octave Gavras et cet homme méritait attention et respect, ce serait instructif et le Chevalier le savait de simplement partager une conversation avec lui.

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4802
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: 2.0 - Rencontre avec Hiloroth   Lun 29 Fév 2016, 11:19 am

Votre entrée dans les lieux c'était faite sans soulever d'inquiétudes même si l'allure et l'épée du Noble attirait nombre de regards et de commentaires pour une partie, peu plaisants. Le "patron" vous avait observé d'un œil sérieux, s'attendant certainement à une explosion future de violence, n'adressant aucun signe amical à l'un ou l'autre d'entre-vous en dehors d'un "bonjour" de politesse. Le vieil homme qui avait été interpellé par Myrha avait penché la tête dans votre direction, plissant les yeux pour vous voir le plus clairement possible avant de répondre à la jeune femme.

" Bien le bonjour Damoiselle Sibran, vous devez à n'en point douter posséder de nombreux talents pour vous faire protéger de la sorte par un jeune Comte à la si grande autorité.
Prenez place, vous n'allez pas me laisser boire seul ? Et puis nous avons fort à parler puisque vous souhaitez travailler à la protection d'Hiloroth.
Aethelan mon vieil ami il nous faudrait un peu plus de ta salade grillée ! "


L' Elfe s'approcha d'un pas légers ne laissant jamais son regard trop éloigné de Peter. Arrivant proche de vous, derrière son comptoir, il s'inclina un petit peu à la mode Elfique et vous demanda ce que vous désiriez boire entre bière et vin, chacun des produits venant des alentours de la montagne. Une fois votre commande effectué, il s'éloigna pour la préparer tandis qu'Octave revenait à la charge, dépassant par la parole la musique et les échanges de la taverne.

" Alors, dites moi, qui êtes vous tous deux ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: 2.0 - Rencontre avec Hiloroth   Lun 29 Fév 2016, 2:26 pm

A part l'attention non désirée et la méfiance que suscitaient la présence de Peter, et tout particulièrement l'arme qu'il portait, la rencontre commença de la meilleure façon possible : autour d'un repas. Face à l'invitation de sire Gavras, Myrha rendit à son écharpe-foulard un rôle de foulard plus classique, révélant donc la totalité de son visage ; il s'agissait là d'une forme de politesse qui était propre à la magicienne, signe qu'elle lui accordait sa confiance.
Quand l'homme aux oreilles pointues s'approcha elle hésita quelques secondes et opta finalement pour un verre de vin. Elle aurait souhaité des boissons sans alcool mais la discussion qui s'annonçait risquait d'être trop complexe pour qu'elle prenne la peine d'en plus négocier le breuvage qui allait l'accompagner.

Finalement assise aux côtés de l'inspecteur, elle lui accorda un hochement de tête de gratitude.

"Merci pour votre invitation." déclara-t-elle sobrement.

En revanche, la demoiselle, bien qu'elle s'y attendit un peu, leva un sourcil interrogatif face à la dernière question du vieil homme.

" Alors, dites moi, qui êtes vous tous deux ? "

Elle s'attendait en effet à ce qu'il demande plus d'informations ou cette histoire de chèvre dont lui avait parlé Parchessim, mais cette question-ci était particulièrement vague. Myrha faillit se retourner pour réclamer de l'aide à son comparse mais se retint ; c'était à elle qu'on avait confié cette enquête, il était temps qu'elle arrête de se reposer sans cesse sur le Comte. Que fallait-il révéler, cependant ? Devait-elle se baser sur l'histoire "officielle" qu'ils avaient utilisée pour justifier son titre de Noblesse ?
Cette incertitude souleva une pointe d'espièglerie et de défi chez la jeune femme. Vieil homme ou non, elle avait face à elle un enquêteur hors pair, mais à quel point ?

"On va voir ça."

Après quelques secondes d'attente, enfin, elle répondit.

"A vrai dire, je crains d'être décevante à ce sujet. Je ne suis qu'une parente très éloignée des Oswald. Nièce de cousine par alliance... ce genre de choses. Je vivais à Bershmerk depuis toute petite, après l'attaque des Dragons, quand j'ai entendu que les Oswald vivaient à Hiloroth.
Entre la curiosité envers cette famille et surtout la volonté de voir la Grande Hiloroth, je n'ai pas hésité. A mon arrivée, il m'ont accueillie sans hésiter et, pour ça, je leur dois beaucoup."


Après cette tirade, la jeune femme se tourna vers Peter et lui adressa un regard, lui intimant de jouer le jeu, pour le moment au moins. Elle reporta son attention vers le vieil homme et acheva.

"Pour ce qui est de la magie, disons que je sais l'utiliser pour me défendre et la détecter ; pour le côté théorique, Pa..." elle se reprit."Sire Pachessim a fait de son mieux pour me transmettre ses connaissances. Après, j'aimerai vous laisser estimer mes capacités par vous même, mais vous comprendrez qu'il est assez mal avisé de faire une démonstration de mes compétences dans un tel lieu."

Outre l'accroc sur le nom de son professeur, Myrha était relativement satisfaite par son explication. Estimant en revanche qu'elle avait atteint les limites de son éloquence, elle laissa à Peter le soin de répondre à sa façon à la question de l'enquêteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4802
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: 2.0 - Rencontre avec Hiloroth   Mar 01 Mar 2016, 9:42 am

L'Elfe dépose les boissons et un petit bol comprenant des sortes de morceaux de céréales grillés et un peu salade de feuilles de végétaux inconnus avant de repartir servir d'autres clients pendant ton explication. Octave de son côté t'écoutait et t'observait de son mieux, paraissant intrigué de ton histoire et tout à fait concerné.

" Bershmerk, voilà qui est fascinant. Je ne connais pas bien cette grande cité malgré les quelques années durant lesquels j'y ai séjourné.
Et vôtre ami ? Est-il toujours aussi silencieux ? Peut-être devrais-je moi même faire attention à ne pas m'attirer le courroux d'un tel gaillard paré pour la guerre...
Tenez buvons un coup, ça nous préparera le gosier pour piquer dans la salade, vous allez vous régaler. "


Buvant une gorgée de sa bière, le vieil homme piqua à l'aide d'un long cure-dent quelques morceaux de grillés et un peu de verdure avant de reprendre.

" Si le Ria Parchessim vous a mandaté pour m'assister, c'est que vous ferez l'affaire, je n'en doute pas.
Avez-vous déjà pourchassé la mort jeunes gens ? "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: 2.0 - Rencontre avec Hiloroth   Sam 05 Mar 2016, 12:24 pm


La Magicienne se présenta et parler d’elle avec une certaine aisance qu’elle gagnait visiblement au fil du temps, bientôt, Peter espérait que ce ne soit plus une épreuve pour elle ce genre d’instant, mais un jeu d’enfant. Elle avait sorti un mensonge d’ailleurs avec lequel le Comte n’était pas familier et il avait essayé tant bien que mal de cacher sa surprise. Le regard de Myrha l’incitant à jouer le jeu le fit tourner les yeux afin d’éviter la gêne, se rendant compte que son mensonge l’avait surpris un peu plus que cela, en définitive, il hocha simplement la tête.

Octave Gavras reprit en commentant sur l’origine de la Sorcière avant de faire une remarque sur le silence de Peter qui même pour lui était chose inhabituelle. Sans attendre, le Guerrier répondit, ne souhaitant pas continuer à intimider le vieil homme.

« Je suis le Comte Peter Oswald, Chevalier de Ballithar et fils du Général Eden Oswald, défunt chef des armées du duché d’Oriflan. Pardonnez ma mégarde d’être resté si silencieux, je voulais vous laisser à vos affaires et ne pas trop m’imposer. Sachez que si mon nom vous est inconnu monsieur Gavras, le vôtre m’est fort bien connu et c’est un honneur pour moi de partager un repas avec une légende de Ballithar. Je vous prie seulement de ne pas être intimidé, la guerre est ma seule compétence et si cette compétence est nécessaire aujourd’hui, eh bien je serais prêt à vous la conférer. »

Après cela, il but lui aussi une rasade de bière sans commenter le goût et attaqua tranquillement la salade à son tour. Le met était agréable bien que loin de la qualité de ce qui les attendaient à la maison, c’était tout de même un bon repas.

" Avez-vous déjà pourchassé la mort jeunes gens ? "

La question se voulait embarrassante mais également pleine de sens. Afin que Myrha ne se déstabilise, Peter lui tapa dans la botte de la sienne, signe qu’il allait répondre. Et il savait exactement ce qu’il allait répondre, à la fois dans la provocation de l’endroit où ils se trouvaient et un signe de vérité par rapport à leur vraie rencontre. Il prit donc rapidement le pli de formuler sa réponse.

« Ensemble même, il y a quelques semaines, j’ai tué deux membres du Tranchoir. Monsieur Gavras, n’ayez crainte, la peur de Myrha est inexistante en ma compagnie et ma volonté ne fait que se renforcer. Il n’y a pas meilleur duo que le nôtre, c’est pour cette simple et évidente raison que l’on reste ensemble. »

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: 2.0 - Rencontre avec Hiloroth   Sam 05 Mar 2016, 4:30 pm

Le vieil homme avait écouté son "récit" avec une attention impressionnante, apparemment réellement intéressé et convaincu par celui-ci. Elle avait craint des questions concernant Bershmerk, mais apparemment la chance était de son côté car il avoua qu'il ne connaissait pas très bien cette ville. Myrha était donc rassurée et, étrangement, un peu déçue qu'il ne l'ait pas, par un quelconque miracle, percée à jour. Elle devrait donc se faire à l'idée que le titre d'investigateur légendaire n'attribuait pas pour autant le don de lire dans les pensées, l'enfant au fond d'elle mettrait un peu de temps à accepter ça mais rien d'insurmontable.

Quand Gavras commenta le silence de Peter, la magicienne n'eut pas à attendre longtemps avant d'entendre l'habituelle éloquence de celui-ci reprendre le dessus. Tandis qu'il se présentait, Myrha, elle, estima que le moment était adapté pour obéir à Octave et se sustenter.

En revanche, encore une fois, le détective posa une question assez particulière.

"Avez-vous déjà pourchassé la mort jeunes gens ? "

Avant qu'elle ne puisse songer à la meilleure façon de répondre, Peter lui fit signe qu'il s'occupait de la réponse. La demoiselle laissa donc à son ami la gestion de la situation.
Cependant, quand celui-ci annonça ses hauts faits dans les Capes, Myrha fronça légèrement les sourcils. Bien sûr, il disait la vérité, et c'était ça qui la dérangeait un peu ; la vérité dans la Fourmilière était bien souvent plus néfaste qu'autre chose. D'autant que si Octave décidait de s'enquérir de la raison de leur présence dans ce quartier, elle n'aurait d'autre choix que de parler de l'arme du Comte et elle souhaitait éviter ce sujet. Elle avait confiance en Peter mais s'il s'avérait que la discussion parte dans cette direction et que le vieil homme sache quelque chose, elle savait que son enquête risquait de passer au second plan aux yeux de l'épéiste.

Elle soupira intérieurement et se recentra sur la conversation. Peter achevait d'encenser leur duo, vantant l'influence positive de l'un sur l'autre. On aurait dit les habituelles formules exagérées pour vendre ses compétences, mais dans ce cas là, il n'y avait pas plus véridique que les mots du Comte, leur duo fonctionnait réellement ainsi.
Quand l'épéiste eut terminé sa phrase, Myrha prit la parole, annonçant avec légèreté.

"En effet, même si j'ai plus souvent tendance à croire que c'est la mort qui nous pourchasse plutôt que l'inverse."

Elle marqua une petite pause et reprit d'un ton plus sérieux.

"Et outre le combat, j'ai déjà examiné des cadavres et si la magie en est la cause, je le saurais."

C'était grossièrement vrai, elle n'avait réellement fait qu'observer une personne examiner le corps de quelqu'un tué par magie. Par elle, accessoirement ; mais tout était bon pour vanter ses capacités, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4802
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: 2.0 - Rencontre avec Hiloroth   Mar 08 Mar 2016, 11:00 am

L'homme vous observa, visiblement amusé de vos réponses qui ne devaient pas être ce à quoi il s'attendait. Il grignota un peu, avala un peu de bière tout en écoutant la musique et se tourna un peu plus en votre direction, s'appuyant sur le bois pour se donner plus de stabilité il afficha un sourire amical avant de redevenir un peu plus sérieux.

" A la bonne heure, je suis donc rassuré de votre expérience.
Nul doute que toutes vos prouesses auront l'effet de milles bras et éloigneront les malveillants...
Vous êtes donc si j'ai bien compris, innocents à l'art subtile de l'investigation ?
Fort heureusement, vous ne le resterez pas longtemps car la tâche qui nous incombe demandera de vous d'être plus vifs et vigilants que lors de vos altercations sanglantes.

Deux autres novices sont déjà sur les traces d'un criminel recherché, ils pensent qu'il a un lien avec nôtre affaire. Pour le savoir, il serait utile de lui mettre la main dessus, ce qu'ils sont allés faire avec entrain et volonté.
Je crains cependant qu'ils ne rencontrent quelques complications peut être voudriez-vous aller les retrouver ?
Ils devaient se rendre dans la zone des Boucheries pour retrouver un certain Ron. Balafré, grand, costaud, avec les mains tatoués d'une dague et du mot "MORT".

Vos deux compagnons sont un homme de quarante ans, grand et large d'épaules. Des yeux en amande, des cheveux de jais, vaguement hirsutes et la peau mate; portant le nom de Lob Nor. Le second, plus jeune dispose d'une silhouette fine et élancée et porte des yeux bleus et des cheveux blonds, longs; Reyan.
Vous devriez les reconnaître sans mal.

Une fois les points d'interrogations actuels levés vous n'aurez qu'à me retrouver ici, je ne compte pas bouger et profiter de la douceur des chants, et du feu de l'âtre. "


Vous invitant à rapidement terminer vos boissons, Gavras n'insista pas pour répondre à vos questions, vous laissant la joie de la surprise et la confiance de votre instinct sur l'enquête en cours comme seuls aides à votre départ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: 2.0 - Rencontre avec Hiloroth   Mar 08 Mar 2016, 2:35 pm

Certains mots de l'investigateur arrachèrent des froncements de sourcils à la demoiselle. Déjà, le descriptif du-dit Ron, avait la fâcheuse tendance de lui rappeler une autre personne qui était tout aussi peu fréquentable. Elle ne voulait pas arriver trop vite à une conclusion bancale, évidemment, les grands costauds tatoués et recousus étaient légions au creux de la Fourmilière.

Aussi, l'annonce de deux nouveaux acolytes avait pris Myrha au dépourvu, c'était deux fois plus que ce qu'elle était habituée à gérer, rien que pour Peter il avait fallu une phase de probation assez houleuse. Qu'importe, elle ferait un effort, une fois cette enquête achevée, elle ne les recroiserait sans doute jamais, à quoi bon se torturer sur des choses aussi triviales ?
La magicienne acheva donc son repas, essayant de visualiser au mieux l'apparence des deux autres novices : grand, mate, cheveux noir, amandes, Lob Nor ; fin, yeux bleux, blond, Reyan. Oui ça suffirait, il faudra que ça suffise, de toute façon.

"La zone des Boucheries, donc. C'est assez proche, nous devrions les retrouver assez rapidement." affirma-t-elle en se relevant, réajustant son foulard.

D'un coup d'oeil, elle observa l'assemblée. Parchessim avait insisté sur la protection d'Octave lui-même, elle avait donc hésité à demander à Peter de rester ici pour protéger le vieil homme, mais au vu de l'arme du tavernier et la qualité de la clientèle, Myrha jugea que ce n'était pas nécessaire. Le vieil homme, en plus d'être ami avec le propriétaire de la Flute, était sans doute plus en sécurité ici qu'ailleurs.
Cependant, une fois toute cette investigation terminée, elle aurait des questions à lui poser. C'était donc définitif, la santé de Gavras était une des priorités principales.

Ne t'étouffe pas sur un bout de pain pendant qu'on est pas là, vieil homme. lui intima-t-elle mentalement.

Et enfin elle se tourna vers son compagnon.

"Une dernière question avant de partir, Peter ?"

La magicienne, elle, en avait une multitude mais le vieil homme semblait avoir souhaité les faire découvrir cette enquête par eux-même, elle n'avait donc pas insisté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4802
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: 2.0 - Rencontre avec Hiloroth   Jeu 10 Mar 2016, 8:10 pm

Ne montrant pas plus de désir de parler Peter opina du chef pour quitter le lieu et vous rendre auprès des autres enquêteurs comme le demandait Gavras. Quittant la Flûte Verte pour l'animation des rues et du marché Elfique, vous y croisèrent bon nombre de visages différents et eurent l'occasion de passer à côté d'étals mystérieux et souvent intrigants. Malheureusement pour ta soif de curiosité, le temps n'était pas à la flânerie et les Boucheries étaient à une bonne dizaine de minutes de marches à travers la foule dense et mouvante du Ghetto.

En vous rapprochant de la zone de travail des animaux, des odeurs plus ou moins désagréables virent à vos narines comme le rappel qu'ici, la nourriture se faisait découper, élever et aussi traité. Produits pour la tanneries, sang, métal, excréments et aliments venaient former un mélange particulier que bon nombre d'habitant de la Fourmilière préféraient éviter sans porter de cache-nez. En bas de la rue des Boucheries, une belle animation faisait rage proche de vous car une cargaison de viande venait de se faire renverser par une caravane d’œufs. Le sol visqueux rendant le passage glissant n'aidait pas les différents intervenant à retrouver leur calme, les uns accusant les autres de les avoir renverser et l'action promettant d'exploser si personne n'intervenait. Deux Nains injuriaient de manière fleurie trois hommes pour avoir renversé leur viande dans leurs œufs brisés, rendant la viande bonne à nettoyer pour peu qu'elle soit récupérable. Les Humains eux, accusaient les Nains de ne pas avoir écarter leur chariot afin de détruire leur livraison d’œufs, jaloux de la réussite de leur commerce...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Myrha
Aventurier
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: 2.0 - Rencontre avec Hiloroth   Ven 11 Mar 2016, 11:23 pm

Bien vite, ils avaient quitté la Flûte Verte en direction des boucheries. Myrha avait mis un point d'honneur à ne pas se laisser distraire par les étals qu'ils croisèrent sur leur chemin et ce fut donc sans trop attendre qu'elle retrouva l'odeur ô combien agressive du sang et d'autres produits diverses qui servaient à traiter la viande et le cuir.

Juste en bas de la rue des Boucheries, des éclats de voix retentissaient. La magicienne avait cependant une mission bien plus importante que résoudre l'une des nombreuses querelles de la Fourmilière. Pourtant, bien qu'elle était décidée à ignorer l'attroupement, la demoiselle se rendit compte que l'ampleur était telle qu'elle ne pourrait passer à côté sans s'y intéresser.
La jeune femme ralentit le pas et tourna la tête en direction de l'origine du conflit. Deux nains, trois Humains, sans plus d'information elle allait parier sur un problème de "voisinage" ou un dérapage lors d'un passage dans une taverne mais c'est là que ses yeux identifièrent une caravane et un chariot, typiques du transport de nourriture.

En voyant cela, un frisson lui parcourut l'échine et ce fut avec crainte qu'elle osa contempler le massacre au sol. Des œufs éclatés, de la viande à même le sol et tout le monde semblait s'en être désintéressé, plus soucieux de prouver qu'ils criaient plus fort que les autres que d'essayer de sauver ce qui pouvait encore l'être.

La foule autour d'elle, sa mission, Peter, tout cela n'avait plus aucune importance dans l'immédiat. Les accidents étaient inévitables, mais abandonner cette nourriture au profit de sa fierté, ça, elle ne pouvait l'accepter ; on ne gâchait pas de nourriture dans cette Fourmilière qui en avait tant besoin, et encore moins devant ses yeux.

Le regard sanguin, le visage défiguré par une colère sans limite et les cheveux d'une longueur inhabituelle, Myrha s'approcha d'un pas ferme vers le groupe, poussant les badauds d'un violent coup d'épaule s'il le fallait.

"Vous allez arrêter vos conneries, oui ?!! On en a rien à carrer de vos histoires de commerce et de jalousie ; y a des gens qui tiendraient des semaines avec la nourriture que vous laissez pourrir au sol ! Vous irez vous étriper après, bordel !"

Ces mots avaient sonné comme un rugissement et la jeune femme ne prit même pas le temps d'observer avec attention la réaction de ses interlocuteurs, elle se contenta simplement d'essayer de limiter la catastrophe en sauvant ce qu'elle pouvait.

"Bande d'abrutis..." lâcha-t-elle en s'agenouillant pour entamer le sauvetage, le souffle encore coupé par son précédent éclat de colère.

Et le premier qui compterait se mettre en travers de sa tâche devrait d'abord négocier avec ses cheveux, même Peter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4802
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: 2.0 - Rencontre avec Hiloroth   Mer 16 Mar 2016, 10:09 am

Surprenant les intervenants par ton ire soudaine, les visages se figèrent et les bouches s'ouvrirent de surprise lors de ton sermon. Le silence des quelques personnes laissa rapidement place aux échanges reprenant et à la réaction colérique de ceux que tu venais d'insulter ouvertement. L'un des Nains s'approcha d'ailleurs de ta personne avec la ferme intention de te bousculer pour te faire déguerpir ou tout du moins tomber au sol d'une bonne pression de ses bras robustes. Accompagnant son geste d'un "Dégages de là merdeuse !" ses mains te propulsèrent sur le côté sans que tu n'es le temps d'éviter convenablement. Perdant pied sur le côté tout en t'écartant de quelques pas, ta souplesse naturelle te sauva d'une petite chute et t'offrit la possibilité de te relever du même geste te tenant ainsi droite à quelques pas du Nain qui t'offrait un visage rouge et grimaçant.

Action:
 

Dans ton mouvement, tu avais laissé retomber la nourriture pour gagner en équilibre. Les Humains et l'autre Nain avait effectués quelques pas vers vous, le deuxième barbu tentant de calmer son sanguin camarade en lui demandant de te laisser filer. Les Humains eux semblaient avoir réalisé une partie de ton message et l'un d'eux avait même commencé à récupérer sa cargaison, remettant d'aplomb sa charrette. Peter quelques pas derrière avait assisté, muet, à la scène et vous étiez de nouveau tous deux côtes à côtes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Lina
Chevalier
avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 22
Localisation : Paris


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: 2.0 - Rencontre avec Hiloroth   Mer 16 Mar 2016, 6:17 pm

La scène de la nourriture gâchée fut une horreur même pour Peter qui savait à quel point ils en avaient besoin. Mais leurs fiertés, elles, étaient aussi fortes que celle des nobles. C’était une manière encore plus outrancière de bien dégouter tout le monde de ce qui venait d’être perdu. Ainsi donc, la réaction de la jeune Magicienne ne choqua point le Comte, ce qui le fut plus, c’est l’aisance avec laquelle elle avait exprimé sa colère. Elle qui est pour habitude assez maladroite dans l’expression de ses sentiments, comme le Chevalier à ce niveau-là.

Mais lorsqu’elle se passa, le Guerrier vit instantanément ce qui allait se produire et alors que la main du Nain bousculait son amie, sa plus proche compagne, à son tour, plus rien n’avait d’importance. Sa main gauche s’était dirigée instinctivement sur la garde de son arme et commençait à tirer la longue lame en acier château du fourreau. La posture de l’Epéiste changea instantanément, ce n’était pas dans la menace, Peter ne faisait jamais dans la menace, quand il sortait son arme, c’était pour tuer. Un pas devant l’autre, avec une réactivité surprenant probablement tout le monde autour de lui, le Chevalier leva son arme pour l’abattre sur l’agresseur de Myrha, l’offense avait été faite, le sang devait couler.

« Personne, personne n’agresse cette Femme. »

Ces mots quittèrent la bouche du Comte alors qu’il accomplissait son action, il avait conscience que tout allait très vite déraper, mais son devoir, sa fierté (à lui aussi) et son gout du sang prenait très vite le dessus lors des démonstrations de violences physiques et là en était une.

_________________
« Victorious warriors win first and then go to war, while defeated warriors go to war first and then seek to win. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 2.0 - Rencontre avec Hiloroth   

Revenir en haut Aller en bas
 

2.0 - Rencontre avec Hiloroth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» Orthographe tu me tues et tu meurs avec moi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes d'Arathiel :: Le coin RP :: Anciennes Aventures :: Un vent tranchant-