AccueilAccès au siteRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 Domi Khalam 1 - 1 : Le pied dans la Fourmilière.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Smil (MJ)
Admin
avatar

Messages : 1334
Date d'inscription : 04/11/2015

MessageSujet: Domi Khalam 1 - 1 : Le pied dans la Fourmilière.   Mer 24 Fév 2016, 3:30 pm

1 - 1 : Le pied dans la Fourmilière


Il était tôt, et le quartier commençait à se réveiller. L'astre du jour traçait de grands rayons de lumières obliques par les quelques ouvertures dans la voute, qui descendaient lentement contre les parois, illuminant presque les premières bicoques à flanc de caverne.

Les allumeurs passaient dans les rues et ruelles, usant de leurs longs batons ferrés pour retourner les torches de magiamites, faisant passer l'éclairage bleu de la nuit en l'éclairage rougeoyant indiquant le début de la journée. On entendait le bruit des volets et des portes, grinçant à mesure que les habitants du ghetto commençaient leurs activités et se préparaient à ouvrir étals et magasins.

Dans une ruelle attenante au marché elfique, un allumeur retourna une torche qui illumina le visage d'une énorme masse humanoïde. Il scruta, avec une dose de curiosité et de peur, les massives canines proéminentes de l'Ogre endormi avant de continuer ses activités, comme si ce n'était qu'un élément incongru du décor.

Domi dormait d'un sommeil de plomb, affalé sur un ensemble de lourdes tables en pierre qui avaient tout l'air d'un étal. L'un de ses bras pendait sur le sol misérablement, et l'ogre sentait fortement la vie sauvage. Il avait trouvé cet endroit un peu à l'écart il y avait à peine quelques heures et personne n'avait eu l'idée de le déranger.

En même temps qui aurait voulu déranger une créature qui fait deux fois sa taille ?


Dernière édition par Smil (MJ) le Mer 21 Sep 2016, 1:34 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Domi Khalam
Aventurier
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 20/01/2016

MessageSujet: Re: Domi Khalam 1 - 1 : Le pied dans la Fourmilière.   Ven 26 Fév 2016, 6:30 pm

Mes mentors diraient des choses comme "Le Destin prend des détours étranges pour te conduire là où est ta place !" Le genre de paroles qui n'ont de sens que bien des semaines plus tard après tout un tas de péripéties. J'aurais dut y penser ce jour-là où après une semaine bien chargée, je venais enfin de m'accorder une pause et d'installer mon campement. Je dressais le foyer et m'avisais de chercher du bois de chauffage.

Je parcourais les sous-bois quand je fut face à cet autre expérience de vie : Vous savez, il est une chose d'entendre parler de créatures fantastiques, de monstres effrayants près à emporter les petits ogrillons mais quand le conte devient soudain réalité c'en est une autre ! 

Il était là devant moi, couché de tout son long, j'aurais pu le croire mort si son souffle ne produisait pas autant de bruit ni si je ne voyais pas ses côtes se soulever et s'abaisser. La raison eut voulue que je profites de ma chance pour faire demi-tour, ramasser mes cliques et mes claques et m'en retourner loin d'ici. Mais voilà, je suis d'une curiosité maladive, aussi je fis un pas vers la bête et là j'entendis un craquement : vous savez cette maudite brindille qui casse au plus mauvais moment de votre vie.

Je m'arrêtais l'autre pied en l'air, là-bas rien ne bougea, je reposais mon pied : Et je vis un œil s'ouvrir, là, j'insistais pas, je fis demi-tour et partis en courant. Je passais devant mon campement, récupérais mes sacs et mon bâton, je me fis une raison, ma tente et ma couverture, je devrait les laisser sur place. Je fis bien car bientôt j'entendis le saurien volant s'acharner sur les pauvres peaux de bêtes.

J'ai couru durant un bon moment, je sentais la présence du dragon au-dessus de moi, enfin, je crois qu'il était à cet endroit. Je filais vers le Nord, les montagnes naines me semblant un bien meilleur abri que les arbres de ma forêt natale. Je trouvais une grotte, suivit une chemin creusé de mains naines assurément et trouvais une indication en divers langues : Bienvenue en Hiloroth, territoire des hommes en royaume nain, suivez le sentier et trouvez chez nous la sécurité que vous recherchez.

Hiloroth ? Voilà un nom que j'avais entendu une fois je crois, qui associait tragédie et espérance d'une race fière et combattive. Moi, il se trouvait que, en deux jours et deux nuits, j'avais consommé tout mon compte de provisions, et pourtant je m'étais restreint à trois repas par jour, mais bon, avec un jour de provisions et ces six repas digne d'un ogre assez raisonnable, je ne pouvais faire mieux. Je ne dis pas, à un moment j'aurais taper dans mes réserves de secours, contraint et forcé (a quoi sert de survivre à un dragon si c'est pour se laisser mourir de faim ?), et bien que je déteste remanger la bouffe a moitié digérée que je garde en moi.

Au bout d'un moment je suis arrivé à une aire d'attente, remplie de pauvres gens de toutes espèces et origines. Mon arrivée provoqua des remous parmi les gens, des femmes prirent leurs enfants contre elles, des hommes portèrent la main a divers objets susceptibles de servir d'armes. Mais comme j'avançais en souriant, en saluant tout à chacun, et surtout vue ma taille, il n'y eu pas de problème. J'évitais deux ou trois stalactites, et finis par tomber finalement sur un groupe de gardes humains.

Quand il me virent approcher, je vis bien que, malgré mon sourire, je les rendais nerveux. Arrivé devant le préposé au registre d'entrée, je les vis tous froncer le nez, sans doute un de leur camarade qui avait laissé échapper des effluves bien naturelles. Je reniflais mais ne remarquais rien de spécial, les humains devaient être plus sensibles que moi, malgré leur vie sous-terraine ou à cause d'elle ? On me demanda qui j'étais, ce que je venais faire, pourquoi j'étais venu ici et si j'avais quelque chose à déclarer.

je donnais mon nom, ma fonction mais m'abstins de parler du dragon, à la place j'évoquais des pillards qui m'auraient voler mes affaires, a part trois pièces de monnaie et ce que je portais sur moi. Le garde traça des lettres en tirant la langue et donna un coup de tampon. On me remis un laisser-passer et je fus autorisé à entrer dans cet endroit qu'on m'indiqua et qu'on me désigna comme étant appelé La fourmilière.

Il semblait que nous étions la nuit, car je remarquais des lanternes qui s'éteignaient dans des demeures, des gens qui regagnaient leur logis, des gens plus louches qui commençaient à errer au hasard, des patrouilles de gardes qui passaient et repassaient, parfois en chassant des attroupements. Moi j'étais fatigué, je tournais un moment, cherchant un coin où me coucher sans déranger personne ni être déranger moi-même, je suis pas trop du matin et je déteste être réveillé avant mon réveil personnel. Je fus attiré par des odeurs de natures qui me semblaient familières, je reconnut aussi des parfums tels que seuls les petits gars des forêts à oreilles en pointes en produisaient.

Je trouvais des plaques de pierres libre de tout objet et semblant servir soit de banc soit de couche pour celui qui en avait le besoin. J'admirais la générosité des habitants des lieux et leur adressaient une bénédiction avant de sombrer dans le sommeil. Je dormis d'un sommeil sans rêves, puis des esprits commencèrent à me parler, des images de maladies entourant des formes humanoïdes s'imprimèrent derrière mes paupières. L'Essence me résonnait dans le corps comme jamais encore.

_________________
Si tu me voles un œuf, tu m'voles un bœuf et donc tu vas payer cher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smil (MJ)
Admin
avatar

Messages : 1334
Date d'inscription : 04/11/2015

MessageSujet: Re: Domi Khalam 1 - 1 : Le pied dans la Fourmilière.   Dim 28 Fév 2016, 8:53 pm

Un bruit de charnières rouillées se fit entendre, suivi d'un cri de surprise.

" 'Pa ! 'Pa ! Y'a un Ogre sur l'étal !"

Une jeune naine à la chevelure de feu regardait avec surprise la masse incroyable de l'Ogre affalé de tout son long sur ce qui était leur lieu de travail. Une autre tête passa par la fenêtre, plus vieille mais toute aussi rousse.

"Créfieu ! Qu'est ce que c'est que cette histoire. Karin ! attrape les balais !"

Les deux têtes disparurent à l'intérieur et une porte sur la droite s'ouvrit, laissant place à un nain de forte carrure mais court sur patte, son tablier et sa face noircie par ce qui semblait être de la poix ou du charbon. Muni d'un solide balai en bois, il retroussa les manches de sa chemise, ce qui fit jaillir ses muscles, avant de s'avancer vers l'Ogre endormi. Sa fille, elle aussi plutôt musclée, sorti en le suivant, bien moins gaillarde.

Murmurant dans sa moustache des grognements désapprobateurs, il se positionna entre le magasin et l'étal.

"Karin ! A trois !"

Il cala son balai sous les plis de vêtement de l'ogre, sa fille en faisant de même. Les deux se préparèrent à pousser.

"Un ! Deux !.."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Domi Khalam
Aventurier
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 20/01/2016

MessageSujet: Re: Domi Khalam 1 - 1 : Le pied dans la Fourmilière.   Mar 01 Mar 2016, 1:16 pm

Alors que l'erethiel s'ouvrait à moi, je vis arriver mon guide spirituel, de sa démarche lente et dodelinante il s'approcha de moi, je le laissais approcher et lui dit :

"Bonjour ami ! Quels conseils as-tu à me dispenser ?"

Il ouvrit la gueule et dit : "Pa ! Pa ! Y a un ogre sur l'étal !"

je restais un moment interdit, mon guide m'ayant habitué à une voix plus grave et profonde, puis j'entendis un Karin ! à trois ! suivis de l'impression désagréable de deux hérissons géants qui tentaient de prendre place sous mon corps chaud.

des cris se firent entendre : Un ! Deux ... j'ouvris les yeux me levais d'un coup, bailla et lançait un Trois ! avant de dire dans un sourire :

"Bonjour ! Il semblerait que je sois sur votre propriété ! Désolé j'ai cru  que c'était un lit mis a disposition des pauvres hères tel que moi ! Mais si je gêne votre travail alors je vous demande bien pardon ! Mon nom est Domi Khalam, Shaman ogre et guérisseur de mon état à votre service ! Et vous ? "

Je descendit de l'étal et tendit la main à ce couple de nains dont une enfant tenant des balais pour me pousser visiblement !

_________________
Si tu me voles un œuf, tu m'voles un bœuf et donc tu vas payer cher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smil (MJ)
Admin
avatar

Messages : 1334
Date d'inscription : 04/11/2015

MessageSujet: Re: Domi Khalam 1 - 1 : Le pied dans la Fourmilière.   Sam 05 Mar 2016, 10:20 pm

Pour descendre de l'étal, Domi descendit vite. Lorsqu'il poussa un joyeux "Trois !" plein d'en train, les deux nains poussérent à l'unisson, le faisant sauter presque de l'étal, comme s'il était aussi léger qu'une bûche. Les muscles saillants du nain, et plus étrangement, de sa fille, n'étaient pas là pour faire joli.

C'est certainement pour cela qu'au lieu d'une poignée de main, ou au moins d'un silence gêné, Domi fut accueilli par la pointe d'un balai très adroitement placé sous sa mâchoire. Le charbonnier nain le salua d'un regard plus noir que la suie.

"Ouaip et tu vas me dire que la blancheur immaculée de mes tables ressemblait à un banc pour les gars de ton espèce ?"

Sous la lueur du jour naissant, ses tables étaient tout sauf immaculées. Le nain continua imperturbable.

"T'es pas le premier Ogre a venir empester le marché elfique. Toujours les mêmes gros balourds, incapable de contenir leur ego et leur mépris des autres. Garde tes excuses, elles ne valent rien. Et si tu penses t'en sortir avec la violence caractéristique de ta race, je vais partager un petit secret avec toi. Ici, dans ce quartier, la viande est rare. Ici, c'est nous qui bouffons les Ogres, rarement l'inverse."

Domi put sentir la pointe du balai s'enfoncer dans son cou, douloureusement.

"Sommes nous bien clair ? Domi Khalam, Shaman ogre et guérisseur de son état ?"

Le nain fronça les sourcils de détermination. Sa fille à coté, moins sûre, s'était mise en retrait, mais conservait son balai dans les mains, pointé lui aussi dans la direction générale du Shaman.

Autour d'eux, le quartier ouvrait de plus en plus d'échoppes. Une autre famille de nains était en train de sortir des rouleaux de tissus sur un étal en bois juste au coin de la rue. Ils gardaient un oeil attentif sur la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Domi Khalam
Aventurier
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 20/01/2016

MessageSujet: Re: Domi Khalam 1 - 1 : Le pied dans la Fourmilière.   Dim 06 Mar 2016, 8:18 am

J'ignorais tout de l'endroit où j'étais arrivé, j'avais vu peu de nain mais connaissais leur réputation. Il n'empêche que la colère et les menaces disproportionnées du brave artisan, un charbonnier à tout le moins où alors il ne se lavait pas, et l'air pas très rassuré de sa fille. Ma méprise en voyant au grand jour ce que j'avais pris à tort pour une couchette, tout cela me sembla du plus haut comique. Je ne pu retenir un grand éclat de rire.

Un court moment plus tard je repris mon sérieux et dit : "Pourquoi donc voudriez vous que j'use de violence contre vous ? Vous êtes dans votre bon droit et je vous assures qu'hier soir quand je suis arrivé dans cette terre d'asile, j'ai cru de bonne foi que ces choses étaient là pour l'usage des dormeurs sans abri.

Je suis une Panse Verte, je ne mange pas de viande où très peu, j'ai vécu dans la forêt jusqu'à aujourd'hui, aussi je suis bien confus si je vous ait fait peur et porté préjudice ! Je connais la grande valeur des nains et ne vous sous-estimes en rien !

Je suis né pour aider les autres pas pour me battre ! Je vous proposes mon amitié sincère, ne serait-ce que pour l'aide involontaire que vous m'avez apporté ! Je ne ferais rien contre vous si vous voulez faire couler le sang, allez-y je ne vous en empêcherait pas !"


J'avais toujours la main tendue, je souriait toujours, et je fis même un clin d'œil à la jeune Karine. C'était l'heure de vérité, je mettais à l'épreuve mon optimisme qui m'a toujours fait penser qu'un ami est toujours plus précieux qu'un ennemi et qu'un sourire vaut mieux qu'une claque en pleine tronche.

J'espérais que le charbonnier nain parlait par préjugés et non par haine des ogres !

_________________
Si tu me voles un œuf, tu m'voles un bœuf et donc tu vas payer cher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smil (MJ)
Admin
avatar

Messages : 1334
Date d'inscription : 04/11/2015

MessageSujet: Re: Domi Khalam 1 - 1 : Le pied dans la Fourmilière.   Dim 06 Mar 2016, 12:24 pm

Le rire tonitruant de l'Ogre n'alla pas dans le sens qu'il entendait. Au contraire, la pression du balai sur son cou lui fit faire un pas en arrière alors que le nain le dévisageait, avec ce mélange de peur et de colère dans le regard des gens qui s'attendent à un affrontement.

Mais Domi préféra discuter et le nain écouta, toujours aux aguets. Son expression s'adoucit, la pointe du balai s'écarta du cou du Shaman, et sa posture se détendit. A la fin des explications de l'Ogre, le charbonnier avait reposé son balai sur le sol. Il avait toujours les sourcils froncés, mais ne dégageait plus la même hostilité.

"Par ma moustache, tu parles beaucoup pour un Ogre. J'ai encore jamais vu un seul de tes congénères arriver à sortir trois mots sans un effort démesuré de leur petit crâne. Je n'ai aucune idée de ce que sont les Panses, vertes ou non et j'avoue que je me fiche de ton régime alimentaire. Tout ce que je veux c'est que tu me fiches le camp."

Le ton n'était plus hostile, mais la colère laissait la place à l'agacement. La jeune naine à coté s'était détendue également et attendait sans trop savoir quoi faire. Son pêre le remarqua :

"Karin ! Ne reste pas là et va chercher les marchandises, les premiers clients vont arriver bientôt. Je m'occupe de ça."

Elle ne perdit pas de temps pour attendre et fila dans le magasin. Le nain reporta de nouveau toute sa vigilance sur l'Ogre.

"Je ne sais pas où tu es allé pêcher qu'Hiloroth était une terre d'Asile pour les non humains. Ici, tu es dans le Ghetto des non humains, et c'est le seul endroit d'Hiloroth qui t'accepteras, et encore il faudra que tu montres patte blanche. Je te préviens, dans le quartier, ta race a mauvaise réputation. Pas étonnant, vu que vous êtes tous des bêtes sauvages en puissance. De mon avis, tu aurais été mieux loti si tu étais resté dans tes forêts."

Le nain soupira.

"Si tu veux vraiment montrer tes bonnes intentions, tu auras besoin de travail. Il y a un marché pour cela au nord du quartier. Les contremaîtres y sont toujours à la recherche de forts à bras pour les mines. Le travail est dur, physique, mal payé, mais tu seras logé et nourri et ce sera honnête. T'es peut être intelligent, mais il faudrait être franchement demeuré pour faire confiance à un Ogre avec un travail délicat. Même moi je n'ai aucun intérêt à t'embaucher, et je suis charbonnier."

Il attrapa son balai, du bon coté cette fois, et commença à passer un coup sur les larges tables de pierre, dispersant la suie et les autres poussières.

"Maintenant, j'ai du travail, et un chiffre à assurer. Si tu veux m'aider, fiche moi le camp. J'ai pas envie que tu fasses peur à mes clients."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Domi Khalam
Aventurier
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 20/01/2016

MessageSujet: Re: Domi Khalam 1 - 1 : Le pied dans la Fourmilière.   Jeu 10 Mar 2016, 4:11 am

Avant de m'en aller je fermais les yeux, me concentrais et posais la main sur l'épaule du charbonnier, visualisant un boule d'énergie guérisseuse passant de ma main au corps du nain passant de son crâne à ses pieds et laissant un point lumineux à chaque zone du corps du charbonnier guérie de ses maux. Quand tout le corps du nain fut illuminé par l'onde de soin de "La Paix de Domi", je rouvris les yeux et sourit à l'artisan :

"Voilà un cadeau pour toi et pour montrer mes bonnes intentions, tu souffrais de douleurs diverses et bien c'est fini ! Ton corps à récupéré quelques années en plus, fini les courbatures ou les problèmes de dos, jusqu'à ce que la fatigue et le temps reprennent leurs droits !"

usage de sort:
 

_________________
Si tu me voles un œuf, tu m'voles un bœuf et donc tu vas payer cher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smil (MJ)
Admin
avatar

Messages : 1334
Date d'inscription : 04/11/2015

MessageSujet: Re: Domi Khalam 1 - 1 : Le pied dans la Fourmilière.   Jeu 10 Mar 2016, 8:48 pm

Jet de dés a écrit:
Domi (Magie) : 81

Le charbonnier s'était mis en garde lorsque l'Ogre s'était approché, mais le laissa faire, certainement pour faire preuve de bon caractère. Son corps s'illumina en effet, mais l'illumination ne dura pas bien longtemps. Le nain regarda son corps, puis l'Ogre, et poussa un soupir particulièrement profond.

"C'était une jolie lumière, mais à part l'envie de te donner des coups de balais, je ne me sens pas mieux d'une quelconque manière. Va te trouver un vrai travail au lieu de jouer au charlatan, l'Ogre. C'est pas comme ça que tu te feras apprécier."

Déçu, le charbonnier revint à ses tables, passant un dernier coup de balai dessus avant de retourner hurler des ordres à l'intérieur. Il ne salua pas l'Ogre.

Le marché elfique était bourdonnant d'activité. Des crieurs à l’étalage commençaient à faire entendre leur si particuliers hurlements. Le matin amenait avec lui les odeurs de centaines d'épices et senteurs différentes, apportées avec grande peine par de courageuses caravanes depuis l'ensemble du continent. Désormais remplissant paniers et étals, elles étaient à disposition des non humains de la ville et des humains suffisamment confiants pour s'aventurer dans ce marché.

La ville s'ouvrait à Domi, et attendait sa décision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Domi Khalam
Aventurier
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 20/01/2016

MessageSujet: Re: Domi Khalam 1 - 1 : Le pied dans la Fourmilière.   Lun 14 Mar 2016, 11:47 pm

Alors que le charbonnier rentrait en son commerce, je lui lançait encore une fois mes remerciements et lui garantissait mon aide à tout moment, car, même si j'avais raté mon coup ce matin, je restais un vrai guérisseur. Puis ramassant mes affaires, je me tournais vers le nord et son fameux marché au travail dont m'avait informé l'artisan.

Je  me faufilais donc dans le marché elfiques et sa grande variété de couleurs, d'odeurs et d'objets de toutes provenances. J'avançais parmi la foule, souriant et amical, pour résolu que je sois, je ne pu m'empêcher de jeter un œil ou deux aux produits offerts. Bon, j'avais faim, donc c'est surtout la nourriture qui m'inspira. De temps en temps, j'essayais de jouer de mon charme pour me faire offrir un fruit ou un légume, un plat préparé. 

Pour assurer le coup et me garantir de quoi manger, je dépensais autant de mes trois dernières pièces que nécessaire. Mais je ne me déviais pas de mon objectif, je devais me rendre au marché du travail, vers le nord, m'avait dit le charbonnier, oubliant de préciser que déjà la zone du marché elfique s'étendait sur une longue distance. J'étais encore loin de mon but ! Pire ! Je crois bien que je ne verrais jamais la fin de ce marché elfique ! Je ne savais pas où j'allais et ne connaissais pas les endroits que je devrais traverser avant d'atteindre le premier contremaitre, y serais-je avant la nuit ?

_________________
Si tu me voles un œuf, tu m'voles un bœuf et donc tu vas payer cher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smil (MJ)
Admin
avatar

Messages : 1334
Date d'inscription : 04/11/2015

MessageSujet: Re: Domi Khalam 1 - 1 : Le pied dans la Fourmilière.   Ven 18 Mar 2016, 5:58 pm

Le charbonnier ne vit pas ton départ, tu pouvais encore l'entendre hurler ses ordres pendant que tu retournais sur le marché.

Le marché elfique était grand et, à cette heure matinale, était principalement remplis par les charettes et carioles portant les diverses marchandises des entrepots aux étals. Domi pouvait voir l'extrême diversité de population. Il y avait de tout. Des Ogres, des elfes, une grosse population Juste, pas mal de nains, quelques drows, hommes serpents et draconides. Et pour une capitale humaine, pas tellement d'humains. Le quartier du ghetto ne s'appelait pas le ghetto pour rien.

Il était difficile de marcher convenablement, avec les chariots qui s'arrêtaient et reprenaient leur route sans aucune considération pour un quelconque code de la route. Ca criait et hurlait dans tout les sens, entre les gémissements des bêtes de sommes et la harangue des marchands vantant leur marchandise. Domi avait mis une petite heure pour visiter le marché et trouver de quoi se sustenter, principalement parce que ses grands sourires avaient tendance à intimider plus que charmer ses interlocuteurs. Au final, entre un elfe tatoué qui lui avait donné quelques légumes, un draconide mielleux qui lui avait vendu un verre d'hydromel et un Ogre qui avait partagé un seau de champignon avec lui, il avait trouvé suffisamment de nourriture pour se sustenter, au moins quelques heures.

Ses pas, dirigés par les quelques conseils de l'Ogre l'amenèrent à la sortie nord du marché, à travers des ruelles séparant la Sinueuse et l'allée des Bouchers. L'Ogre lui avait assuré que c'était le chemin le plus rapide pour atteindre le Pas du Roi, l'artère principale du quartier. Ensuite, il lui suffisait juste de traverser pour atteindre le marché au travail. L'Ogre avait ajouté qu'il était plus aisé de passer par ces rues, car elles étaient peu fréquentées par la Garde et que celle ci avait un problème avec les Ogres. Tout portait à croire qu'en ce qui concernait les non humains, la cité d'Hiloroth n'avait d'accueillante que sa réputation.

Ceci étant, la ruelle était calme. A part quelques traîne-misères qui dormaient encore,  et quelques crissements de vermine, rien ne venait troubler la paix des lieux. Il y faisait sombre, le sol était une vraie bouillasse de déjection et de terre, mais c'était calme. Les bâtiments entourant la ruelle, des constructions anarchiques de pierre, de terre et de pailles, montaient comme autant de falaises autour de ce qui semblait être des piliers de pierre naturelle. Des cordes étaient tirés entre les toits et les fenêtres, et pas mal de linge pendait, à des hauteurs vertigineuses. Le linge voletait dans une sorte de vent de mine chaud et lourd, et l'ensemble des rues n'étaient que chichement éclairées par les trous dans la voute du quartier. Mais c'était calme.

C'était calme, jusqu'à ce que Domi ressente une ombre au dessus de lui, quelque chose lui tombait dessus !

Jet de dés a écrit:
Domi (esquive) : 33
Domi (constitution x 4 ) : 43

Le Shaman tenta de s'éloigner, mais l'ombre tombait trop vite pour qu'il ait le temps de faire quoi que ce sois. Dans un craquement sonore, elle se brisa sur son échine, avant de tomber le long de son bras droit, laissant une longue traînée de sang. C'était une elfe, mature, habillée d'habits d'artisan. Elle regardait désormais le ciel d'un oeil blanc, le visage figé dans une expression bizarre, le cou brisé par la chute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Domi Khalam
Aventurier
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 20/01/2016

MessageSujet: Re: Domi Khalam 1 - 1 : Le pied dans la Fourmilière.   Sam 19 Mar 2016, 4:40 pm

J'avais scrupuleusement suivi les indications de mon congénère, trouvant cette ruelle bien pratique d'après ses dires. En fait c'est une artère plutôt étroite, qui monte très haut à travers tout un lacis compliqué de corde à linge lourde des habits qui s'y accrochait. De pauvres bougres dormaient à même le sol, et l'air me sembla plutôt étouffant, c'est peut-être mon manque d'habitude d'avoir un toit sur ma tête mais je me sentais un peu appesanti par un poids impalpable.

Je peux au moins reconnaitre que l'ogre avait raison, le coin était calme, trop calme ? J'en suis là de mes réflexions quand soudain j'entends un bruit, puis vois comme si le ciel s'assombrissait, avant qu'un truc me tombe sur le dos et glisse le long de mon bras, par réflexe, je regardes vite en l'air mais je réalises soudain que ce qui git au sol à mes pieds est assez grand.

Je regardes et soudain, l'horreur me glace le sang : C'est une créature humanoïde, une elfe, d'un certain âge, artisan semble-t-il. Elle regarde le ciel de ses yeux vides de toute vie. Du sang coule de son corps, je réalises que mon bras droit en est maintenant couvert aussi. Je m'agenouilles près d'elle, et avec délicatesse cherche l'endroit d'ou provient ce sang, la trace de l'arme l'ayant blessée, des marques de mains autour de son cou.

Une fois ces constatations faites, je me tourne vers ses vêtements, à la recherche d'un élément incongru avec sa tenue générale. Quand cet examen fut fini, je regardait ses mains en détails, puis ses pieds, toujours à la recherche de quoi comprendre ce que ce corps faisait là et pourquoi on l'avait jeté ainsi. Accessoirement je prélevais tout objet utile ou commercialisable de la pauvre défunte qui n'en aurait plus besoin de toutes façons. 

Je me mis dans un coin, une fois terminé tout ça et après avoir tenté de dissimuler maladroitement et un peu trop rapidement le corps, comment allais-je faire ? Faudrait que je nettoies ce sang, heureusement la garde ne traine pas dans le coin d'après mon guide ogre, je crois que j'aurais du mal à me faire croire innocent. Bon mon grand, réfléchis ! Qu'est-ce que ça veux dire ?

_________________
Si tu me voles un œuf, tu m'voles un bœuf et donc tu vas payer cher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smil (MJ)
Admin
avatar

Messages : 1334
Date d'inscription : 04/11/2015

MessageSujet: Re: Domi Khalam 1 - 1 : Le pied dans la Fourmilière.   Ven 25 Mar 2016, 11:52 am

Accroupi près du corps, dans une rue plutôt sombre, il était difficile de voir vraiment clair. Ceci étant, la lueur de torches à quelque mètre permettait par contraste de voir certains détails.

L'elfe était grande et maigre, avec des cheveux plutôt court mal coiffés, d'un blond vénitien. Ses yeux commençaient à noircir, mais on distinguait encore un bleu profond. Elle avait les très secs, tout en angle et une petite bouche qui ne souriait pas. L'angle bizarre de son cou ne laissait aucun doute sur le fait qu'elle s'était brisée la nuque sur l'échine de l'Ogre. Mais elle ne saignait pas du crâne.

Il fallait regarder un peu plus bas, sur des habits très simples, mais lourds et utilitaires pour voir que le sang recouvrait quasi entièrement son dos. En passant les doigts, Domi put sentir une plaie caractéristique à la lisière des vertèbres. On lui avait enfoncé une arme dans le coeur. Un rapide examen ne montra pas d'autres blessures apparentes.

Revenant à ses habits, Domi put remarquer que l'une de ses poches contenait une pointe à poignée, au bout évasé. Il y avait aussi une sorte de pince recourbée au bout. Malheureusement, il était difficile de déterminer à quoi servait ces instruments.

Ses mains étaient travaillés, c'était le cas de le dire, pleines de cals et de traces de brûlures. Elles sentaient le métal et la suie, et aussi un peu l'essence. Sois elle avait été mage, sois elle manipulait régulièrement de la magie. Ses ongles étaient sales mais proprement coupé.

Ses pieds n'avaient que peu d'intêret. Elle portait des bottes de travail usée, recouverte d'une poussière de grès blanche.

Domi venait de finir ses premières investigations mais il n'eut pas le temps de se déplacer, car une voix stridente l'interrompit quand il essaya de se relever :

"Pas un geste !"

Se retournant doucement, l'Ogre put voir une jeune humaine essouflée, tenant sa main bien en évidence devant elle, chargée de magie. Elle portait une robe d'un rouge sombre, tenu à la taille par une ceinture à sacs, sceint d'un emblème doré indescriptible. Elle soufflait, échevelée, manifestement après avoir couru rapidement.

Juste derrière elle, il pouvait voir les yeux inquiets de plusieurs mendiants et familles du ghetto.

"Eloigne toi de ta victime ! Monstre ! Et si tu fais le moindre mouvement agressif, je te descends !"

Elle fit éclater l'essence dans sa main, menaçante. Elle se tenait à bonne distance de l'Ogre, et on voyait qu'il avait toute son attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Domi Khalam
Aventurier
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 20/01/2016

MessageSujet: Re: Domi Khalam 1 - 1 : Le pied dans la Fourmilière.   Dim 27 Mar 2016, 6:10 am

Après avoir inspecter ce corps volant qui m'était tombé dessus, je fut rassuré de me rendre compte qu'un coup de poignard ou d'épée l'avait tuée avant sa chute et que j'en étais innocent. Mais je m'interrogeais : qui pourrait vouloir tuer une elfe qui pratiquait un travail artisanal lié faiblement à la magie et au feu si j'en juges d'après la suie que j'ai remarquée sur elle.

J'allais m'en aller après une tentative de cacher le corps quand soudain un bruit de course suivit des mots "Pas un geste !" qui me cloua sur place. Je crois avoir parlé de ce moment où parfois le destin semblait vous faire une sale blague. Et bien c'était un de ses moments. Il fallait que je me fasse alpaguer par un garde près d'un cadavre dont j'avais un peu de sang sur moi sans en être responsable.

Je levais les mains "Attendez ! Je peux tout expliquer, vous verrez c'est assez drôle !" et me tournais face à ce nouvel intervenant. Intervenante serait plus correcte : j'avais devant moi une jeune humaine, essoufflée après avoir courut, elle levait vers moi une main qui se chargeait d'Essence

"Éloignes-toi de ta victime ! Monstre ! Et si tu fais le moindre mouvement agressif, je te descend !"

Monstre ? Mais quel genre d'ogres y avait-il ici pour susciter une telle haine ? Je souris à l'humaine, c'était pas un garde si je ne me trompais pas. Je devais cependant la calmer :

"Holà jeune fille ! Je suis guérisseur, moi ! Je n'y suis pour rien dans ce drame. Elle m'est tombée dessus comme ça ! Je cherchais à voir si je pouvais la sauver. Hélas, une lame s'est chargée de raccourcir sa longue vie. Je suis un type qui évites de tuer les autres sans raisons ! Je sais même pas qui c'est ni ce qu'elle faisait !

Et vous vous êtes qui d'abord ? Qui me dit que c'est pas vous la tueuse ? Et que vous cherchez un moyen de cacher votre méfait ? Et baissez cette main !  si j'étais le monstre que vous imaginez, vous seriez déjà en train de devoir vous en refaire coudre une autre ! Un ogre en période de rage mortelle, c'est rapide ! Tendre votre main comme ça, arriver par surprise en courant, c'est dangereux ! Un ogre enragé se moque bien de sa sécurité.

Moi, non ! Je suis innocent ! J'aimerais bien qu'on cesse de me comparer à je ne sais quel cliché stupide ! Tenez je recules ! Moi je cherches un boulot ! Je suis shaman bordel ! Et végétarien en plus !"


Je m'éloignais du corps, toujours les mains levées, ne perdant pas la magicienne humaine de vue. Je me demandes bien d'où elle vient et pourquoi est-elle là ? Si elle connait cette morte, elle devait être là quand elle a été agressée, donc elle sait que je suis innocent ou alors c'est elle qui l'a jetée de la-haut et ma présence l'a prise au dépourvue.

Je tenais mon bâton de marche entre mes mains, un coup bien lancé en fauchant l'air et je lui cassait sa superbe, ou son poignet par la même occasion. Je reculais me tenant prêt à toute éventualité, j'allais pas me laisser tuer sans réaction quand même !

_________________
Si tu me voles un œuf, tu m'voles un bœuf et donc tu vas payer cher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smil (MJ)
Admin
avatar

Messages : 1334
Date d'inscription : 04/11/2015

MessageSujet: Re: Domi Khalam 1 - 1 : Le pied dans la Fourmilière.   Jeu 31 Mar 2016, 4:45 pm

Lorsque Domi plaida sa cause, la magicienne sembla s'adoucir légèrement. Sa main descendit doucement vers le sol, alors qu'elle pesait dans son esprit les paroles de l'Ogre. Derrière elle, les têtes de quelques sans abris passaient dans les coins de murs, regardant la scène avec plus d'avidité face à la possibilité d'un duel que de peur. Ceci étant, le fait qu'ils étaient tous en protection derrière la magicienne indiquait bien qu'ils se méfiaient bien plus de l'Ogre que de la magicienne.

La magicienne s'était détendue, appréciant que l'Ogre, plutôt civilisé, recule, mais ses yeux jetèrent des éclairs quand celui ci fit mine de prendre son arme. A plus d'une trentaine de mètre, elle n'avait aucun risque de se faire toucher de quelque attaque que ce sois.

"J'ai dit pas un geste !"

Sa main se redressa et laissa jaillir une fleche de flamme tournoyantes en direction de l'Ogre.

Jet de dé:
 

La flèche de flamme passa près du bras de Domi avant de percuter avec fracas un mur derrière lui, laissant un trou profond et fumant. Ce n'était pas ce que voulait faire la magicienne et cela se voyait sur son visage mais elle repris très rapidement contenance, se préparant pour un nouveau sort, le regard déterminé.

"Tu as du sang sur ton bras, l'Ogre ! Et tu es le seul que je vois dans cette ruelle si près de ce corps ! Tu peux vanter ton innocence autant que tu veux, tu es suspect ! Et ce badge là..."

Elle tapa du doigt sur l'insigne accroché à sa robe.

"Ce badge indique que j'ai toute latitude pour te mettre aux arrêts ! Tu veux me prouver ton innocence ? Commence par obéir quand on te donne un ordre ! Jette ton arme ! Relève les mains au ciel ! Sinon, je t'assure que le prochain tir est pour toi."

Elle ne plaisantait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Domi Khalam
Aventurier
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 20/01/2016

MessageSujet: Re: Domi Khalam 1 - 1 : Le pied dans la Fourmilière.   Lun 04 Avr 2016, 5:46 am

L'était plutôt nerveuse la gamine ! Alors qu'elle semblait s'être calmée en me voyant reculer gentiment, voilà que soudain elle lâche un gros déluge de flammes, heureusement, c'est le mur derrière moi qui a tout pris. Les poils de mes fourrures ont un peu roussis quand même en laissant un fumet caractéristique. Elle me laça un : 

"J'ai dit pas un geste !" suivit de : " Tu as du sang sur ton bras, l'Ogre ! Et tu es le seul que je vois dans cette ruelle si près de ce corps ! Tu peux peux vanter ton innocence autant que tu veux, tu es suspect ! Et ce badge-là..."elle tapota une breloque épinglée sur sa robe.

"Ce badge indique que j'ai toute latitude pour te mettre aux arrêts ! Tu veux me prouver ton innocence ? Commences par obéir quand on te donne un ordre ! Jettes ton arme ! Relèves les mains au ciel ! Sinon je t'assures que le prochain tir est pour toi." Elle était marrante la petite ! Je venais de la voir être dépassée par son influx magique en faisant mine de rien et elle se permettait de me menacer de recommencer ? Une folle ! J'étais tomber sur une folle !

Elle voulait que je jettes mon arme ? Quoi ? Mon bâton ? Que je relèves les mains ? A part me mettre sur la pointe des pieds, je peux pas plus relevé comme mains en l'air ! Et puis c'est gentil son colifichet, mais elle me dit bien ce qu'elle veut, une milicienne, qui ferait de la magie comme un mage ivre et serait toute seule ? Une patrouille c'est pas plus de types que ça ?

L'ogre qui m'avait indiqué ce chemin m'avait garantit que la garde était peu présente dans cette ruelle et voilà que d'un il pleut des elfes mortes et de deux les gardes font dans le mage inexpérimenté ! Bon je devrais peut-être lui remettre un peu de plomb dans l'aile, j'ai bien peur que le fait d'être un ogre me fasse du tort et que je fasse un coupable tout désigné.

" Le sang de mon bras provient du corps de cette pauvre créature lorsqu'elle m'est tombée sur le dos, tout droit venue de plus haut au-dessus. Pour ce qui est de mon bâton, c'est un bâton de marche, rien de plus ! Ensuite, comme j'ai évité de mettre du sang dessus, j'aimerais bien éviter que malencontreusement il se retrouve dans une marre de sang et que du coup cela m'incrimine à peu de frais !

Je ne vantes pas mon innocence, JE suis innocent ! Tu me menace, te prétends représentante de je ne sais quelle autorité, semble avoir du mal à contrôler l'afflue d'Essence qui coule dans ta main, tu arrive comme par hasard juste au bon moment en sueur et essoufflée, tu m'insultes juste pour ma naissance ! Je suis bon camarade, je lèves les mains, et soudain tu t'énerves et me tir dessus sans contrôle ! C'est moi qui devrais être nerveux;

Je ne sais pas qui tu es, tu ne t'ai toujours pas présentée, tu me dis que tu représentes l'autorité, qui me garantit que tu dis vrai ? Peut-être es-tu la responsable de ce meurtre ! Tu fais usage de magie, c'est facile de tuer quelqu'un, de le jeter en bas d'une ruelle, de se transporter par magie ailleurs dans ces lieux, d'arriver comme une fleur en courant et d'accuser le pauvre imbécile trop gentil qui s'est porté au secours d'un autre être blessé. 

Alors encore une fois, je suis loin du corps, mes mains sont levées, qu'elle tiennent mon bâton ne fais pas de grande différence, là où je suis le temps que j'arrive à ton contact tu m'aura déjà grillé ! Je suis tout à fait calme et pacifique, ici tu es la seule qui se montre agressive, et même dangereuse ! Un ogre enragé t'aurais déjà boulotter toute crue et aurait déjà digéré cette pauvre femme là ! Mais bon, tu es une femme pleine d'a priori, pour toi un ogre n'est qu'un monstre ! On est si loin de cette image !"


Je reculais contre le mur et posais mon bâton sur un tas de déchets quelconques, loin de la marre de sang qui se trouvait au sol. Puis je fis deux pas de côté pour m'éloigner du bout de bois, je lui faisais pas confiance mais rien ne sert de prêter le flanc aux mauvais instincts des gens rencontrés. Et elle me semblait déjà bien remontée contre les ogres sans lui donner raison. Je gardais toujours un grand sourire, car rien ne vaut un sourire pour calmer les tensions.

"Bon, et si tu pouvais me laisser tranquille assez vite, je pourrais peut-être continuer mon périple vers le marché au travail, s'il te plait !"

_________________
Si tu me voles un œuf, tu m'voles un bœuf et donc tu vas payer cher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smil (MJ)
Admin
avatar

Messages : 1334
Date d'inscription : 04/11/2015

MessageSujet: Re: Domi Khalam 1 - 1 : Le pied dans la Fourmilière.   Ven 08 Avr 2016, 3:37 pm

La jeune mage réagit vivement à la remarque acerbe de l'Ogre, ses joues rosirent et ses yeux lancèrent des éclairs. Une fois le laïus du Shaman terminé, elle explosa :

"Bordel de merde ! Et après vous vous étonnez qu'on vous prenne pour des monstres. Ah oui, c'est sur c'est pas courant de voir un crétin de ta race être capable de sortir des phrases cohérentes sans s'énerver de la difficulté de l'exercice, mais je vois que t'es pas beaucoup plus malin !"

Elle désigna le cadavre de sa main.

"Je réponds à un appel à l'aide et je tombe sur un Ogre, couvert de sang, en train de fouiller un cadavre, dans une ruelle obscure. Et cet Ogre, non seulement hurle au racisme, mais en plus croit qu'il peut se jouer de la Loi, et tranquillement continuer son chemin ?! Sans compter le fait que tu insulte une représentante de la Loi en ces lieux. S'il y a quelqu'un de bassement incompétent, ici, l'Ogre, je crois que tu es le gagnant !"

Serrant les dents, elle fit un mouvement complexe de sa main et pointa les mains de l'Ogre.

Jet de dés:
 

Cette fois, l'Ogre put sentir la magie opérer, des rayons de flammes pures vinrent l'entourer sans douleur, passant entre ses bras et ses jambes et le fixant au mur comme un vulgaire morceau de viande. Cela avait été bien trop rapide pour qu'il puisse faire quoi que ce sois et en forçant un peu, il remarqua la chaleur impressionnante de ces liens. Il pourrait s'en dégager, mais il se brûlerait durement dans la pratique.

La Magicienne s'était rapprochée, le toisant du haut de son metre soixante.

"Je ne sais pas qui tu es l'Ogre, mais tu es un suspect. Je suis un agent du Guet d'Hiloroth, rattaché à l'Ordre de Quartz et je déclare que tu es en état d'arrestation jusqu'à ce que preuve sois faites de ta culpabilité ou de ton innocence. En tant qu'étranger, tu n'as aucun droits et tu peux t'estimer heureux que je ne te tue pas sur le champ pour stupidité aggravée."

Elle passa une main dans ses cheveux, soupirant, se détournant en se parlant à elle même.

"Bon, et maintenant voyons qui est la victime... "

Elle tournait le dos à Domi, commençant elle aussi à vérifier le cadavre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Domi Khalam
Aventurier
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 20/01/2016

MessageSujet: Re: Domi Khalam 1 - 1 : Le pied dans la Fourmilière.   Dim 10 Avr 2016, 1:52 am

Il est toujours très dur pour un être de paix d'être confronté à la haine et à la bêtise raciste des autres créatures vivantes. La petite fille devant moi faisait hélas partie du lot, et de part son pouvoir de nuisance renforcé par son pouvoir magique et sa breloque qui lui donnait bien pouvoir de police, elle ne se sentait plus de pouvoir m'humilier de toute sa force de répression aveugle.

Et me voilà collé au mur par des liens de feu, et cette petite donzelle qui me toise avec morgue et m'insulte encore, visiblement son racisme envers les miens est tel, qu'elle n'a retenue que les faits qui la mettaient en faute sans tenir compte de ceux qui me tenaient hors du coup, elle avait même fait l'impasse sur mon nom. Et voilà que ma vie et ma culpabilité ne tienne qu'aux jugements d'une humaine raciste !

"Je suis peut-être un ogre stupide et certes incompétent en affaires criminelles, mais il me semble clair que ma race suffit à me parer de tous les maux qui pourraient survenir ici ! Combien de crimes ont valus la mort à des ogres innocents ? Cette femme est une elfe d'âge mûr, ses doigts sont calleux et de la suie macule ses vêtements, on peut sentir une faible présence d'Essence autour d'elle, elle devait être alchimiste ou conceptrice d'objets magiques, mais je suis un ogre stupide alors je suis pas sûr !"

J'espères que là je lui en mettrais plein la vue sur mon état intellectuel, elle venait de convenir que j'étais un étranger, donc ce que je savais de cette pauvre femme venait de mes propres réflexions, pas mal pour un ogre stupide !

"Elle a été frappé par une lame dans le dos je dirais, puis poussée de là-haut, dans la chute elle s'est brisée la nuque, donc si la blessure n'était pas mortelle, celui qui l'a fait chuter comptait bien sur sa mort et sur l'absence de témoins. Mais la malchance a voulue que je passe à ce moment et elle m'est tombée dessus ! Maculant mon bras de sang par la même occasion, pour idiot que je sois, si j'étais coupable, j'aurais déjà tenté de fuir et te tuer, et ensuite je ne serait pas en train de te dire ce que je te dis là, surtout que je suis un ogre stupide !"

Je dis ces derniers mots avec un sourire complice :

"Mais je te pries de bien vouloir accepter mes excuses, je suis un rustre quand je suis accusé de meurtre et que j'en suis innocent. Et je m'appelles Domi Khalam, Shaman des Panses vertes et végétarien ! Je suis guérisseur aussi, si tu te rappelles ce que je t'ai déjà dit ! Et autre chose, je suis peut-être un ogre, mais tous les ogres ne se valent pas, comme tous les humains, je penses !"

Bon, je n'est plus qu'à attendre que la jeune patrouilleuse, finesse ses inspections et qu'elle décide que c'est plus simple de me déclarer coupable et de me tuer que d'enquêter sérieusement en oubliant ses a priori stupides sur les gens qu'elle rencontre.

_________________
Si tu me voles un œuf, tu m'voles un bœuf et donc tu vas payer cher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smil (MJ)
Admin
avatar

Messages : 1334
Date d'inscription : 04/11/2015

MessageSujet: Re: Domi Khalam 1 - 1 : Le pied dans la Fourmilière.   Dim 10 Avr 2016, 2:55 am

La jeune magicienne s'était accroupi près du cadavre, refaisant elle aussi les mêmes vérifications que Domi, mais il lui était particulièrement difficile de se concentrer avec le laïus de l'Ogre, ses épaules frémissant de rages à chaque mot supplémentaire. Au bout d'un moment, n'y tenant plus, elle se releva et se dirigea vers l'Ogre, les yeux en feu.

Campée devant lui, les bras croisés, elle attendit qu'il en termine, accueillant d'un regard foudroyant son sourire complice.

"Alors premièrement, Domi Khalam, je n'ai aucune idée de qui tu es, et honnêtement, je m'en bats le steak. Tu dis m'avoir déjà dit ton nom, mais c'est bien la première fois que tu as cette courtoisie. Tu aurais commencé avec ça, peut être qu'en effet, les choses se seraient passés différemment. Bien que j'ai l'impression que tu restes un gros crétin un poil lent à la détente. Regarde moi, regarde les gens autour de toi. Y'a pas quelque chose qui devrait te sauter aux yeux ?"

Elle fit un signe du plat de sa main, désignant le haut de son crane et frolant presque le ventre de Domi. Elle lui arrivait à peine au nombril, avec son metre soixante.

"Tu ES un monstre comparé à nous. Sans compter le fait que tu es définitivement pas fini. Oui, en effet y'a des préjugés sur ta race, mais en te voyant, j'ai l'impression qu'ils ont de bonnes raisons d'exister. Tais toi un instant, et regarde comment tu t'es comporté, dans un endroit qui n'est pas chez toi."

Elle leva chaque doigt, énumérant :

"Arrogance, certitude d'être dans son bon droit, incapacité d'accepter les coutumes des autres races, et en plus tu insultes les gens sans t'en rendre compte, persuadé que ta force et ta hauteur te rendent plus légitime que n'importe qui. Te rends tu comptes que c'est comme ça que se comportent TOUT les Ogres ? Tu te dis différent, mais pas à un seul moment, je ne t'ai vu faire preuve de respect ou d'une quelconque remise en question. Merde, tu ne veux même pas comprendre le fait que tu sois suspect ! Tu es la seule personne sur les lieux du crime, bordel !"

Elle pointa le visage de l'Ogre du doigt, accusatrice :

"Mais non ! Puisque tu es au dessus de ça, tu décides de saisir ton arme. Puisque tu es au dessus de ça, tu décides de me traiter comme une faible femme, alors que je représente la Loi ici, et que je t'ai donné une preuve de cela ! Puisque tu es au dessus de ça, tu décides de me sortir tout ton curriculum, comme si ça allait m'impressionner... Non, Domi Khalam, tu mérites totalement d'être écartelé sur un mur par des liens de feu. Parce que tu es stupide, et que tu te comportes comme un blaireau des collines, indépendamment du fait que tu sois un Ogre."

Ses yeux s'illuminaient d'une colère légitime, mais moins forte qu'auparavant.

"Je suis l'agente Sabielle, ria de la branche du Quartz rattachée au Guet d'Hiloroth, et que tu le veuilles ou non, tu es en état d'arrestation. Maintenant, j'apprécierais que tu la boucles, ou qu'au moins tu me confirmes que tu as compris par un 'Oui, désolé agent Sabielle.', ça m'éviterais d'user d'un sort supplémentaire pour te museler..."

Sans attendre de réponses, elle se redirigea vers le corps, jetant un regard foudroyant aux quelques sans abris qui approchaient, les faisant reculer précipitamment vers l'ombre des ruelles. A peine accroupie, elle vérifia l'ensemble des dires du Shaman, sans plus lui prêter attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Domi Khalam
Aventurier
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 20/01/2016

MessageSujet: Re: Domi Khalam 1 - 1 : Le pied dans la Fourmilière.   Lun 11 Avr 2016, 2:57 am

Elle était vraiment pas mal celle-là ! Elle arrive en courant me traitant de monstre, je lui dis calmement que je peux tout expliquer, elle me cause comme à la pire des ordures, me crame presque en ratant sa maitrise de son pouvoir et voilà qu'elle continues à me traiter comme un crétin, un monstre et un criminel ! Allant même jusqu'à m'accuser de m'être mal comporté envers elle !

C'est vrai que toute personne censée, accueille avec plaisir un cadavre devant son nez, que j'aurais du avec joie, saluer l'arrivée en nage d'une mage qui porte l'insulte avant de se présenter, me réjouir devant une tentative de grillade à mes dépends ! Mais comme je suis un ogre, je doit fermer ma gueule et accepter ce que personne n'accepterait à ma place, et dire merci si on me refuse de prouver et dire mon innocence !

Je décidais donc de ne pas répondre à la donzelle, les brutes de tous poils ça a le don de me faire perdre mon sourire, et elle c'était un belle grosse brute, de la pire espèce : les dépositaires de l'autorité racistes ! Je me fais pas d'illusions, vue la difficulté qu'il lui faut pour ses constatations sur le cadavre, je suis bon pour finir condamné, j'aurais du tenter ma chance avec le dragon, j'aurais pu le convaincre lui !

_________________
Si tu me voles un œuf, tu m'voles un bœuf et donc tu vas payer cher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smil (MJ)
Admin
avatar

Messages : 1334
Date d'inscription : 04/11/2015

MessageSujet: Re: Domi Khalam 1 - 1 : Le pied dans la Fourmilière.   Mer 13 Avr 2016, 8:56 pm

La donzelle avait l'air d'apprécier totalement le silence de l'Ogre. Collé au mur, il la vit passer en revue le corps dans le détail, même plus en profondeur que ce qu'il avait eu le temps de faire. Elle repéra les traces de couteau, elle repéra les outils. Elle récupéra également un papier froissé dans l'une des poches du tablier. Et puis elle s'interrompit et entonna une nouvelle incantation avant de reprendre ses observations.

Elle se retourna vers l'Ogre pour voir si il se comportait bien, le dévisageant de grands yeux rouges aux pupilles brillantes d'un feu intérieur. Voyant que tout allait bien, elle émis un sourire complice avant de se retourner pour continuer sa tâche. Les minutes étaient longues...

"Ah ! Tu étais là ? Je te cherchais partout !"

Cela surpris l'Ogre, qui n'avait vu personne venir. La jeune magicienne se retourna, ses yeux toujours aussi rouges, elle fit la moue devant la nouvelle personne.

"Je faisais mon job, moi. Pourquoi tu ne m'as pas suivi !?"

"Tu avais l'air d'avoir la situation bien en main, et puis il y avait des fruits en vente juste à coté."


Une silhouette fine apparu dans l'angle de vision de l'Ogre. Une femme, Juste cette fois ci, à l'allure athlétique et aux bras nus couverts de cicatrices. Elle portait avec elle quelques pommes dans son bras, et arborait un sourire ravi.

"Oui, bon, ça a quand même hurlé au meurtre, Soleil.", lui rétorqua la magicienne rousse, renfrognée. Elle fut acceuilli par le craquement d'un fruit sous la dent.

"Bof. Le corps ne serais pas allé bien loin. Elles sont succulentes, tu en veux ?"

La magicienne se retourna vers le corps en soupirant, continuant ses recherches. La Juste s'approcha de l'Ogre curieuse. Elle le regarda en détail, avec d'étranges pupilles, effilées, comme celles d'un félin. Elle était plus vieille que sa collégue, avec des cheveux en tresses sombres maintenus par des breloques.

"Et lui, c'est qui ? Le meurtrier ?"

"Non, juste un suspect", admit la magicienne sans vraiment se retourner. "Il fouillait le corps quand je suis arrivé, et a été trop con pour accepter mes ordres."

"Tu lui as montré ton badge ?"

"Oui."

"Tu as été gentille avec lui ?"

"Non. Il a refusé de suivre mes ordres. C'est un suspect."

"Ouaip. C'est surtout un Shaman."


Silence. La magicienne se retourna, avec l'air d'une personne qui n'en croit pas ses oreilles. La Juste la regarda avec le sourire, croquant de nouveau dans sa pomme. Elles regardèrent l'Ogre tout les deux, la magicienne le scrutant plus que de coutume.

"Et comment tu peux savoir ça ?"

"L'odeur surtout", plaisanta la Juste en touchant le sien du doigt, "Disons qu'il a une odeur moins bestiale que ses homologues plus guerriers. A vu de nez, je lui donne la quarantaine... Et surtout si il l'avait voulu, c'est pas tes liens qui l'auraient empêché de te faire du mal. Il possède le même type de magie que moi. Il te l'a dit non ?"

L'autre magicienne s'était relevée et rapprochée, regardant l'Ogre.

"Ah ça oui, en long en large, en travers. Il m'a brandit sa profession comme un herault brandit son étendard. Ca change quelque chose ?"

"Pour lui, oui.", répondit machinalement la Juste en croquant encore sa pomme : "Ils sont les garants de la Loi dans leur culture, comme nous sommes les garants dans la notre. Outre le fait, que je suis à peu près certaine qu'il n'a rien fait, à part être là au mauvais endroit au mauvais moment, je suis persuadée qu'il sera capable de nous aider à régler cette affaire. Les Shamans sont respectés parmi les Ogres, ils sont les seuls en général à avoir reçu une vraie éducation et de vraies valeurs."

Elle regarda l'Ogre, espiègle, laissant à sa consoeur le soin de douter de tout ça.

"Pas vrai ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Domi Khalam
Aventurier
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 20/01/2016

MessageSujet: Re: Domi Khalam 1 - 1 : Le pied dans la Fourmilière.   Jeu 14 Avr 2016, 10:07 am

Je crois avoir déjà parler du destin et de ses jeux cruels : j'étais là à attendre le bon vouloir de ma tortionnaire, qui fut plus efficace que moi dans ses investigations, facile quand on a pas à craindre d'être surpris en mauvaise posture ni de voir arriver une folle furieuse usant avec difficulté de la magie du feu ! Un moment elle se tourna vers moi me sourit et retourna à ses fouilles. Elle ramassa des objets :ses outils peut-être et trouva un autre objet, on aurait dit un papier. Soudain elle parla, s'étonnant de ma présence.

J'allais lui répondre qu'elle devait éviter de trop jouer avec l'Essence quand je ressentit une magie familière et bientôt suivit d'une voix qui parla de fruits au marché. Mon estomac se mit à gargouiller : j'avais pas fait de vrai repas depuis que j'avais quitté le marché elfe. Je vis apparaitre une femme dans le coin de ma vision. Je remarquais d'abord les pommes qu'elle tenaient dans ses bras, il y avait à peine de quoi caler une dent creuse d'ogre végétarien, mais je ne put m'empêcher de saliver.

Mon autre réflexe, outre ma surprise, fut de sourire : oui je suis faible et quand j'ai raison j'en suis très satisfait, il y avait bien deux patrouilleuses, du coup j'étais aussi un peu bête, j'aurais dû être plus circonspect, si j'avais cédé à mon côté loup, j'aurais commis un bel impair. Donc, elle était bien ce qu'elle disait et j'avais été trop virulent à défendre mon innocence.

La deuxième femme, athlétique, bras nus et aux cheveux à longues tresses, vint près de moi, toujours croquant sa pomme, voilà un supplice pire que ces liens ridicules en feu magique. Je vis à son regard que son totem devait être un félin, et que ses cheveux longs portaient tout un tas de breloques qui me firent sourire de joie : Une shamane ! Le destin me faisait enfin un cadeau.

Comme si j'étais quantité négligeable, elles échangèrent des paroles, reprenant l'une par ses questions et l'autres par ses réponses, le résumé du malentendu entre la jeune mage et votre serviteur. On en vint bien vite à mon acte de présentation comme shaman, car la nouvelle venue précisa que mes dires étaient vrais, son associée avoua que je m'étais présenté comme guérisseur en long, en large et en travers et par sa question finale avoua toute son ignorance.

La nouvelle dénommée Soleil, lui expliqua que ce statut n'était pas anodin chez les membres de ma race, que j'étais en quelque sorte un représentant de l'ordre, naturel avant tout, mais aussi des traditions et de la cultures ogre. Que j'étais juste malchanceux et que si j'avais été le meurtrier qu'elle pensait, elle serait dans un sale état malgré les liens. Elle était pleine d'expérience cette consœur ! Elle eut même la courtoisie de me prêter un rôle utile dans la résolution de l'enquête. Enfin elle termina en insistant sur le fait que j'étais éduqué et non une brute sans cervelle.

Son "Pas vrai ?" en final de discours me fis un effet incroyable, surtout ajouté au regard étonné de sa camarade, bref bien vite, je ne put tenir et partit d'un grand éclat de rire. Trahissant tant mon soulagement de tomber sur une personne de connaissance spirituelle que ma satisfaction de me voir innocenter d'un crime qui aurait mis un frein certain à mes ambitions en ces lieux.

Quand je repris mon calme je répondit à ma consœur :

" Vous avez parfaitement raison ! Et je dois dire que tant de connaissances sur mon peuples et ses mœurs me flatte, m'étonne et me font bien plaisir ! Il est vrai que votre amie là est un peu trop bouillonnante et moi pas forcément au fait de vos coutumes, aussi on à mal réagit et l'un et l'autre ! 

Recevez mes excuses agent ! Mais les paroles racistes me mettent hors de moi, quelle que soit la personne qui en est victime ! Oui je suis shaman et guérisseur ! Malchanceux s'il en est, je suis ici par la faute d'un dragon quand même, depuis que j'ai mis les pieds ici, je n'ai droit qu'a des insultes et de mauvais comportements, comme si on devait juger une race indépendamment de chaque représentant de celle-ci !

Je suis un bien modeste voyageur, dont le chemin le porte là où on a besoin de lui ! Si votre amie reconnait mon innocence malgré ses conceptions racistes de ma race, c'est avec plaisir que je vous aiderait ! Je n'ai cessé de le dire, ce meurtre me révolte ! Moi je soigne et aide les autres, la mort est naturelle, le meurtre est une abomination car c'est l'intervention extérieure d'une perturbation dans le chemin de l'âme d'un être vivant.

Merci ! Votre aide fut fort à propos !"


Je me tus, prit un sourire amical et regardait les deux représentantes de la loi, est-ce que j'aurais droit à une pomme au moins ?

_________________
Si tu me voles un œuf, tu m'voles un bœuf et donc tu vas payer cher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smil (MJ)
Admin
avatar

Messages : 1334
Date d'inscription : 04/11/2015

MessageSujet: Re: Domi Khalam 1 - 1 : Le pied dans la Fourmilière.   Jeu 14 Avr 2016, 11:18 am

Le discours de Domi fut accueilli avec une incrédulité affable par la nouvelle venue, et une exclamation d'agacement de l'agente humaine.

"Tu vois !?"

La Juste souris, amusée. Ses yeux félins, rieurs, vinrent prendre racine dans ceux de Domi.

"Ah ah, il y a un malentendu c'est sur... Le problème, sire, c'est qu'il ne s'agit pas de racisme dans ce cas là. Quoique..."

Elle souris en coin, sous le regard vindicatif de sa collègue.

"Il s'agit de procédure. Pour l'instant, nous ne savons pas si vous êtes innocents ou pas. C'est pour ça que nous vous appelons un suspect. Voyez ça comme une sécurité par défaut, pour rendre la justice. Chez vous, les Ogres, il n'y a pas vraiment besoin d'un concept de ce genre, vu que le groupe se charge de surveiller les perturbateurs. Mais nous autres, sommes beaucoup plus nombreux, beaucoup plus anonymes, et du coup, pouvoir surveiller efficacement les individus est important. Si nous vous laissons partir et qu'il s'avère que j'ai eu tort et que vous êtes coupable, il nous sera très difficile de vous retrouver."

Elle croqua dans sa pomme, comme pour clôturer son discours. La magicienne rousse repris, agacée mais plus vraiment aussi agressive.

"Quoique vous puissiez en dire, je sais faire mon travail. Je vois bien qu'il y a fort peu de chances pour que vous ayez tué cette pauvre elfe. Vous n'avez pas de couteaux. L'inconvénient, c'est que vous étiez sur la scène du crime, et donc selon nos lois, vous êtes un suspect. Quasiment le coupable en règle générale, je ne vais pas vous le cacher... Les tribunaux humains font rarement dans le détail."

Nouveau craquement de pomme, la Juste acquiesça de la tête avant de lancer : "Vous avez eu de la chance de tomber sur nous."

L'agente Sabielle dévisagea Domi de ses yeux, rouges et chatoyants de magie.

"Nous sommes du Guet, une police privée chargé des affaires de magie. Notre fonctionnement est différent... Plus précautionneux. Malheureusement, ça ne veux pas dire que nous pouvons aller contre les lois en vigueur habituellement. Dans ce cas précis, je ne peux pas vous laisser partir."

"Enfin bon... On n'est pas en service, hein ?"

"Même... Le chef nous passera un savon si il apprends qu'on a relâché un potentiel suspect."

"L'est pas obligé de l'apprendre..."


La Juste croqua encore sa pomme, avant de remarquer l'air profondément choqué de sa collègue. Elle fronça les sourcils.

"Roh, j'rigole, ok ?"

"Quoi qu'il en sois. Vous allez devoir nous suivre pendant un certain temps, monsieur Domi Khalam. Au moins jusqu'à ce que preuve incontestable sois faite de votre innocence. J'imagine que vous n'y verrez pas d'objections."


La magicienne fit un tour de main et les liens de feu se désagrégèrent, rendant sa mobilité à l'Ogre. Sa collègue, espiègle, profita qu'il ait ses deux mains libre pour lui lancer une pomme.

"Tiens, un cadeau pour avoir été sage."

Elle plaisantait, mais Domi pouvait remarquer qu'elle ne le quittait plus des yeux maintenant qu'il était libéré. Le ton était apaisé, mais la confiance ne serais certainement pas totale avant qu'il n'ait prouvé son innocence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Domi Khalam
Aventurier
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 20/01/2016

MessageSujet: Re: Domi Khalam 1 - 1 : Le pied dans la Fourmilière.   Jeu 21 Avr 2016, 4:02 pm

Bon, oui je l'avais compris que j'étais suspect, je suis un ogre, alors vu comme on m'a traité, je me doute que quoi qu'il arrive, la moindre catastrophe et si un ogre est dans les environs c'est sa faute ! J'avais bien saisi que se trouver près d'un cadavre, c'est rarement bon pour votre réputation, ogre ou pas ogre.

La pomme que la nouvelle venue m'a lancé, je dois avouer à ma grande honte, que d'une simple mastication et je l'avais avalé toute entière. Les deux agents prirent le temps de m'expliquer ce qu'elles appelaient la procédure, en gros que toute personne trouvée dans les environs d'un crime était un suspect potentiel.

Le fait que leur domaine couvre les crimes en lien avec la magie, quel que soit ce lien, ne les dispensaient pas de respecter les règles de la milice courante, donc me voilà gardé à vue bien que relativement blanchit de ce crime : je reste un ogre non ?

"Bon, j'avoues que vos coutumes me sont étrangères, je suis un shaman, ogre en plus ! Montrez-moi une forêt ou un bout de gazon et vous verrez que je suis loin d'être stupide ! Ce que d'aucuns appellent stupidité, je le nomme ignorance mais vous m'avez un peu éclairé !

Bien, je vous suit, pourrais-je récupérer mon bâton, s'il vous plait ? Et que puis-je faire pour vous être agréable ?"


On peut être grand, gros et couverts de peaux de bêtes, on est pas obligé de se comporter comme un monstre .





hrp:
 

_________________
Si tu me voles un œuf, tu m'voles un bœuf et donc tu vas payer cher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smil (MJ)
Admin
avatar

Messages : 1334
Date d'inscription : 04/11/2015

MessageSujet: Re: Domi Khalam 1 - 1 : Le pied dans la Fourmilière.   Jeu 21 Avr 2016, 4:39 pm

HRP:
 

A l'allusion de Domi, l'agente Sabielle ne put s'empecher de protester violemment.

"Ca n'est pas..."

Visiblement particulièrement agacée, elle s'interdit d'en dire d'avantage, se mordant le poing d'un grognement, sous l'oeil goguenard de sa collègue. Celle ci regarda l'Ogre, en silence, avant de se rendre compte que la question lui était adressée. Elle ne put s’empêcher de rire doucement.

"Oui, oui, reprends ton bâton ! Maintenant que je suis là, tu ne représentes plus vraiment un danger pour qui que ce sois, armé ou non. Ca va peut être te paraître étrange, Domi Khalam, mais c'est Sabielle le cerveau de notre duo. Moi je suis juste là pour faire respecter l'ordre."

Domi pouvait ressentir l'aura de magie guerrière de la Juste. Elle ne plaisantait pas sur ses capacités, et n'avait aucun problème à le lui dévoiler. Il n'était pas sur un pied d'égalité face aux deux magiciennes. Sabielle ça aurait pu encore passer, mais Soleil était d'un autre niveau. La culture Juste restait un mystère pour Domi, malgré leur ressemblance magique, et il était difficile d'en savoir d'avantage.

Sabielle de son coté apparaissait maintenant comme elle était, à savoir une agente pas forcément méchante, mais zélée. Ses yeux avaient repris une couleur normale, verts émeraudes. Elle passait sa main dans ses cheveux, tentant de leur redonner une forme plus acceptable. Domi pouvait voir qu'elle était beaucoup moins athlétique que sa collègue, mais avec un corps bien plus sec et nerveux. Ca collait pas mal avec son caractère sanguin. Elle le jaugeait du regard, encore énervée par sa réplique. Croisant les bras, elle soupira avant de reprendre la parole.

"Tu peux nous aider en commençant par le début. Que fais tu ici ? Qu'est-il arrivé ? Plus tu nous donneras des détails et plus tu faciliteras notre travail..."

Les doigts d'une de ses mains tapotaient sèchement sur son bras replié. Sa collègue à côté écoutait avec attention, beaucoup moins tendue. Elle mâchait tranquillement ce qui lui restait de sa pomme avant de passer à la suivante. Autour d'eux, la ruelle était de nouveau calme et silencieuse, les autochtones étant retournés vaquer à leurs tâches. On n'entendait plus que les bruits au loin de l'agitation des marchés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Domi Khalam 1 - 1 : Le pied dans la Fourmilière.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Un intrus dans la fourmilière ? [Alex]
» Un pied dans le pays [Calixte]
» Cry me a River {Tallulah}
» Kelly Vs Layla
» [Xia] Dans la fourmilière...[Mission: Confirmation]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes d'Arathiel :: Le coin RP :: Anciennes Aventures :: Aventures Solo-