AccueilAccès au siteRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Solwen - 1 - 1 : Le calme avant la tempête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Smil (MJ)
Admin
avatar

Messages : 1217
Date d'inscription : 04/11/2015

MessageSujet: Solwen - 1 - 1 : Le calme avant la tempête   Mer 27 Juil 2016, 4:36 pm


"Hiloroth, hein ? J'm'y attendais... Ca serais pas la première jeune à être attirée par les lumières de la cité troglodyte... Ca sera pas la première à en revenir non plus... Les hommes ne sont pas fait pour vivre sous terre. Cette ville n'est qu'une gigantesque fange."

Autant pour l'encouragement. Les quelques rares connaissances de Videm ne semblaient pas avoir envie de cacher leur dégoût profond pour la nouvelle cité humaine. Au moins avaient ils eu la décence d'attendre que la jeune Shamane quitte leur cercle alcoolisé avant de prononcer ces paroles. Videm, comme souvent, ne répondis que par un haussement d'épaule. Ce n'était pas la place d'un Destructeur de juger une simple remarque. Ce n'était jamais la place d'un Destructeur de juger...

Au moins, le reste de l'assemblée avait été bien plus amical, vis à vis de Solwen. Cela faisait bien une poignée d'année maintenant qu'elle avait commencé le pèlerinage qui marquait la dernière période de son apprentissage. Au total, trois ans, à suivre son mentor Videm dans les terres d'Ol, participant activement à ses tâches, l'aidant dans ses cérémonies, luttant à ses côtés pour convaincre l’Eclair de ménager les Races. Mais la récompense valait toutes les difficultés. Car c'était la veille de la Conjonction... Et si tout se passait bien, Solwen deviendrait ce soir un Guide, un shaman reconnu officiellement par les cercles de Nature.

Et ce nouveau futur statut s'accompagnait de quelques privilèges, avait elle pu remarquer. Notamment, on ne l'a prenait plus pour une enfant, comme la plupart des autres Aspirants Guide. Après tout, elle pouvait participer à la Cérémonie, aucun enfant ne pouvait y participer.

Ceci étant, elle était bien en peine de pouvoir réellement dire en quoi consistait la cérémonie de la Conjonction. Oh, l'événement en lui même était une période charnière de l'année, où les mondes s'entrecroisaient. La Magie devenait plus forte et plus calamiteuse. Les tempêtes tonnaient, le mugissement des montagnes s'élevaient. Les bêtes devenaient atrocement agressives. Mais Videm avait toujours été très laconique sur la Cérémonie en elle même. Un trait qu'elle avait retrouvé partout, de tout le monde. On ne parlait que peu de la Conjonction, et souvent avec un visage pale et tiré d'inquiétude. Pourtant cette Cérémonie avait lieu chaque année, et regroupait dans des lieux déterminés tout les Guides des régions autour d'une des Voix de Nature, selon un schéma compliqué à saisir. Cette année, cela se passait dans l'un des cercles de la Vague, et serais présidé par la voix d'Ondine en personne, Cei Cellino. Solwen ne l'avait jamais rencontré.

Comme c'était la première fois qu'elle avait la possibilité de rentrer dans un cercle, cela lui avait fait un choc. Elle avait pu voir des manifestations géographiques de Nature dans ses voyages, mais jamais une de cette taille. C'était une gigantesque crique taillée dans les falaises, inaccessible de tout les cotés, à part par le léger tunnel qu'avait creusé un ruisseau depuis longtemps asséché. Ses particularités les plus remarquables étaientn d'une part, l'étrange cercle de falaises en arc qui constituaient le tour de la crique. Sous ces impressionnantes architectures naturelles, pouvaient s'abriter la population de plusieurs villages, autant à l'abri des intempéries que des prédateurs, ou d'un quelconque danger. D'autre part, la mer venait lécher le fond de la crique, passant par d'impressionnants arcs naturels qui faisaient comme des rondes portes vers le large. Videm lui avait vanté les caractéristiques géologiques de la région qui permettaient une telle prouesse naturelle, mais Solwen ne l'avait écouté que d'une oreille, bien trop impressionnée pour être concentrée.

Ils étaient arrivés au matin, et depuis, la shamane avait eu le temps de se familiariser avec l'endroit. Près de la mer, un vaste réseau de pierres taillées étaient enfouis, constituant une grand théatre de cercles concentriques autour d'une esplanade centrale où un gigantesque bucher était en construction. Elle avait compris son importance capitale pour la cérémonie, mais ne savait pas son utilité. Autour, des Bardes avaient commencé leur travail d'éducation des populations. Elle même avait trainé quelque temps à leur coté, mais Videm étant lui même Barde, elle n'avait pas eu l'impression d'apprendre quelque chose de plus. Restait le temple, dont l’accès lui avait été totalement barré. Dans ce temple se passerait l'épreuve des Aspirants Guide.

Videm avait été très surpris le jour où le Don de son apprentie s'était manifesté. Peiné presque, comme s'il était une sorte de malédiction. Pour Solwen, c'était plus difficile encore de se faire un avis, car son Don semblait terriblement pale en comparaison de ses connaissances magiques. Il ne lui avait jamais été utile jusqu'à aujourd'hui, et malgré les explications de son mentor, elle avait encore bien du mal à faire le tour de ses capacités. Mais cela la désignait comme une Championne de la Destructrice et ce don avait été la raison derrière tout son pèlerinage. Il était aussi la raison pour laquelle elle se tenait là aujourd'hui, parmi les Aspirants Guide.

Elle savait que dés la nuit tombée, les Aspirants Guide pourraient aller dans le Temple, où une épreuve spéciale leur sera présentée par la Voix d'Ondine. Elle savait aussi que certains, pas beaucoup, ne reviendraient jamais du Temple. Aussi, malgré un désir construit sur plusieurs années d'aller affronter cette épreuve, Solwen n'avait pas encore daigné se rapprocher du temple. Rien ne pressait après tout, elle avait jusqu'à tard dans la nuit pour se décider. Videm lui avait bien signifié que rien ne l'empechait de passer l'épreuve, à la Conjonction suivante. Il avait été même plutôt insistant sur le sujet.

Pour passer à un autre sujet, c'était un vrai régal de se retrouver parmi ses pairs après tant d'année d'isolation relative. Solwen avait pu revoir tout un tas de monde, notamment le Druide Bol'Naro, un ogre bonhomme et cultivé, chargé de présider les cérémonies de mariages et autres contrats diplomatiques entre tribus et races. En bon champion de la Pomme, il avait le don de faire rire ses ouailles. Chargé de la sécurité de l'événement, il n'avait eu que peu de temps pour discuter avec elle, mais ce fut une bouffée de joie, qui lui permirent de laisser derrière elle, toute la fatigue du voyage.

Ses pas l'avaient amenés vers l'orée de la grande tente de service, où des hordes de cuisiniers improvisés des tribus tentaient de satisfaire à la demande des nombreuses tribus venue pour l'événement. La jeune Shamane avait elle même aidé un peu en début de journée, avant de simplement contempler les tribus se déverser par l'entrée de la crique et planter leurs tentes sous les arches, envahissant petit à petit tout l'espace disponible. Il faisait nuit désormais, et on pouvait voir l'astre d'Yla dans toute sa majesté, par le trou du ciel. Les tentes se camouflaient dans la pénombre, et Solwen pouvait voir l'impressionnante prudence des tribus d'éviter toute lumières. Dans la région, deux Dragons avaient semblé élire domicile. Heureusement, les tribus connaissaient déjà les vertues d'une vie caché, et il n'avait pas été trop dur de se faire à cette nouvelle menace. Ceci étant, cela rendait le camp très sombre, tout les feux cachés dans les tentes, ou réduit à leur plus strict minimum. L’atmosphère en semblait plus surnaturelle, presque mystique.

Bol'Naro lui avait glissé qu'elle verrait Dagon ce soir, un jeune aspirant Guide comme elle, touché par le Don de la Chasseresse. Lui et son père et mentor, Tol-Guun étaient attendus pour la cérémonie de cette année. Des souvenirs lui revenaient à l'esprit, des périodes plus simples et enfantines où elle avait beaucoup joué avec lui. Elle pouvait facilement dire qu'ils étaient amis, bien qu'elle ait plutôt l'impression que Dagon avait au fur et à mesure des années développé une réelle affection à son sujet. Il était difficile de savoir si cette affection serais resté après les dures années de pèlerinage.

Elle se tenait là, pensant aux autres apprentis qu'elle connaissait, et qui auraient pu être là dans la nuit. Il était possible qu'elle croise d'autres personnes d'intêret, mais pour l'instant cela avait été plutôt vide. Peut être que certains étaient également allés directement au temple sans prendre réellement le temps de se délasser. Chacun faisait comme il voulait après tout.. Ceci étant, elle se retrouvait un peu seule.

Oh ? En parlant du loup. Elle sembla reconnaitre une tignasse brune dans la pénombre. Un jeune homme de bonne taille semblait accompagner deux étranges silhouettes encapuchonnées. L'une était plutôt impressionnante, portant un large sabre naval à sa ceinture. L'autre était beaucoup plus fine, avec un simple baton dont elle s'aidait pour marcher. Le jeune homme semblait en pleine discussion avec eux, manifestement fort intéressante.

Elle l'observa un moment avant qu'un rayon d'Yla n'illumine son visage. Elle reconnaitrait ce profil et ces yeux n'importe où, Dagon était bien le fils de son père. Un nez droit, des pommettes saillantes, des cheveux en bataille tirant sur l'arrière et ces étranges petites canines qui brillaient à la lune. Tout dans son attitude hurlaient au loup, à l'animal, comme beaucoup de champions de la Prédatrice. Il avait grandi, et la dépassait totalement maintenant. Et il continuait de parler a ces deux silhouettes avec une expression si enjouée que...

Elle se rendit compte un peu tard qu'elle lui faisait un grand mouvement de bras, lui indiquant sa présence. Évidemment, avec ses sens affutés, il la remarqua aussitôt et lui adressa un regard mystérieux quelques secondes, avant de retourner à ses interlocuteurs et leur adresser quelques mots finaux. Il n'allait pas tarder à venir vers elle, elle le sentait.


Dernière édition par Smil (MJ) le Mar 02 Aoû 2016, 1:31 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solwen
Aventurier
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 21/07/2016

MessageSujet: Re: Solwen - 1 - 1 : Le calme avant la tempête   Jeu 28 Juil 2016, 12:59 pm

C'était bien la première fois que Solwen faisait parti d'un cercle, "enfant" elle n'était, comme aucun enfant d'aucune tribut, autorisé à participer aux cercles ou à la Cérémonie.
Ce qu'il se passe dans ces cercles, ce qu'il se dit, pensait-elle en étant petite, devait être extraordinaire. La réalité était bien moins enivrante. Tous ne faisaient que discuter de leurs "exploits" de cette année, et de banalités le tout arrosé d’alcool. Aujourd'hui, elle prenait part à ses banalités, et lorsque quelqu'un lui demanda ce qu'elle comptait faire une fois devenue guide, les conversations ci et là s'arrêtèrent, les regards se posèrent sur elle et elle senti une certaine pression. Le poids de ces regards l’intimidait. Un léger raclement de gorge, une grande inspiration, un regard vers Videm, qui lui fit un clin d’œil accompagné d'un sourire. Ce simple geste de son mentor lui insuffla le courage nécessaire et elle prit la parole plein d'assurance.
 
"Hé bien" dit-elle regardant son interlocuteur droit dans les yeux.
"Je vais commencer par remercier Nature pour m'avoir choisi et fait don de son savoir et son pouvoir. Et aussi et surtout pour m'avoir permis de croiser Videm, qui m'a guidé tout au long de ce périple. Je n'aurait pu espérer meilleur mentor."
Elle regarda Videm et lui rendit son clin d’œil.
"Et donc, si Nature m'accepte au bout de cette nuit, je me rendrai à Hiloroth."
Elle fini la dessus, ne laissant s'échapper aucun détails de sa bouche pourtant généreuse. Elle vit certains regards se remplir de déception, voir de colère. Mais aucuns n’émirent de commentaire. Sentant le vent tourner, elle s’inclina et pris congé du cercle avec un sourire chaleureux.
En partant elle se tourna vers Videm et le vit faire un haussement d'épaule après la remarque d'un shamane du cercle qu'elle n'entendit qu'à mi-mot.
Elle connaissait son maitre, elle savait ce qu'il pensait, ils en avaient déjà discuté entre eux au cours de ses années d'apprentissage. Elle ne savait trop que penser du rôle des Destructeurs. Tout était encore confus dans son esprit. Elle savait que sa place n'était pas au jugement mais à l’exécution. Cependant elle n'aimait pas l'idée de ne pas avoir son mot à dire. Elle n'y pensa pas trop, à vrai dire elle se dit qu'elle avait encore le temps et que sa place viendrait naturellement. Nature avait tout prévue pour elle à n'en pas douter, elle suivrait son jugement.

Ce soir elle allait participer à la Cérémonie, cette Conjonction était la dernière qu’elle allait vivre en tant qu’aspirant guide, ce soir elle ne serait plus une enfant. Si elle réussissait son épreuve, et elle la réussirai, elle deviendrai Guide avec tout les avantages que cela implique. Elle avait envie de réussir, non pas pour jouir des privilèges de son rang, mais pour sa satisfaction personnelle ainsi que pour enfin servir Nature comme il se doit. Ses années de pèlerinage au côté de son mentor l’avait préparé à ça. Malgré la fatigue accumulé par ses journées de travail, de méditation et d'entrainement, elle s'était préparé à cet évènement pendent tout ce temps. Les regards étaient différents, elle était traitée avec plus de respect et plus d’égard. Ce soir était SON soir. Elle le sentait, Nature l'avait choisi et elle en était fière. Elle ne reculerai pas. Elle était prête. Videm lui ne l'était pas. Il ne l'avait jamais été. Elle se souvint du jour ou son Don apparu, elle se souvint très nettement du visage de son maitre, son expression vacillant entre fierté et désespoir. Peut être avait-il espérer que Nature lui soit plus favorable ? Peut-être rêvait-il d'une vie paisible sous le signe du Fruit ? Solwen ne pensais pas comme lui. Elle avait des capacités magiques surprenantes, et elle savait que Nature avait fait le bon choix. L'éclair était la meilleure représentation de la jeune femme. Magnifique, implacable, surprenante et sans pitié. Elle maintiendrait l'équilibre entre la vie et la mort dans ce monde mieux que personne. Elle en été persuadé.

Alors qu’elle se promenait dans le camp, perdue dans ses pensées et ses interrogations, la tête penché en arrière, elle contemplait les étoiles, et écoutait le vent, cherchant un encouragement de Nature ou du réconfort. Elle fut sortie de ses pensées par Videm qui posa sa main sur son épaule. Il lui adressait un sourire généreux, cela lui réchauffait le cœur. Il lui parlait de la cérémonie, tentant de cacher son inquiétude et ses craintes concernant l’épreuve. Mais sa ride frontale le trahissait, Solwen avait passé bien assez de temps avec lui pour le savoir. Puis voyant qu’il n’arrivait pas à dissimuler ses craintes à son apprenti il sourit, et d’un geste du bras lui montra le camp et lui parla du camp et comment Nature avait façonné cette endroit. Solwen n’écoutait que d’une oreille ce que lui disait son maitre, le spectacle qui s’offrait à elle la subjuguait. Nature était un architecte incroyable et cette crique en était le parfait exemple. Un mélange de force et de sérénité régnait dans cet endroit.

Arrivée au petit matin aux côtés de Videm, la jeune future Guide avait fait le tour du camp, elle avait pu se familiariser avec les lieux et n’eu aucun mal à voir l’endroit ou se dressait le grand bûcher de ce soir. Elle était passé à côté tantôt dans la journée, parlant avec les bardes alentours, qui s’affairaient au camp, mais ils ne lui apprirent rien de nouveau et elle avait l’impression d’avoir un peu perdue son temps en leur compagnie pourtant agréable. Le bûcher, on l’allumerai après la Cérémonie qui précède l’épreuve, son épreuve, mais pas uniquement car elle n’était pas la seule ce soir à s’engouffrer dans le Temple. Au cours de la journée elle avait pu voir de nombreux aspirant guide, tout aussi prêt qu’elle à passer au rang supérieur, certains étaient stressé, voir carrément anxieux, elle pensait que cela ne survivrai pas, d’autres s’occupaient comme ils pouvaient essayant d’occuper leur esprit et d’éloigner leurs pensées le plus possible de la crainte et des doutes. Solwen n’avait pas peur de l’épreuve, elle se sentait prête plus que jamais, Nature l'avait choisi. Même si, l’heure fatidique approchant,  une boule se formait dans son estomac. Elle vit, aux côtés de Videm, certains aspirants faire les premiers pas à l’intérieur du temple, elle aurait pu en faire de même, mais elle n’en avait pas envie, pas maintenant. Elle avait encore le temps se dit-elle, Videm pensait la même chose, il s’inquiétait pour elle comme un père envers son enfant. Elle ne pensait plus du tout à sa vie d’avant. Tout ça était derrière elle depuis bien longtemps maintenant et elle balaya ses pensées fugaces d’un mouvement de main.

Alors qu’Yla recouvrait maintenant le monde de sa robe ténébreuse, Solwen voyait perler plein de petites lumière ci et là dans le camp, mais la présence de dragon dans la région avait quelque peu ternis le spectacle Au lieu d’avoir un florilège de lumière, il y avait une sorte d’intimité qui planait maintenant ici. D’ici quelques heures, dizaines de minutes peut être même, elle pénètrera dans le temple a son tour Elle repensait à sa rencontre avec son ami le druide Bol’Naro, un bon vivant bien en chaire qui semblait apprécier la compagnie de la shamane en devenir. Au cours de leur entretien l’ogre lui apprit qu’elle verrait son ami Dagon. Un aspirant comme elle mais pourvu d’un don différent. Lui avait, comme son père, reçu les faveurs de chasseresse. Encore une fois de brefs souvenirs firent leur apparition dans son esprit.

Alors qu’elle se perdait dans ses souvenirs, ses yeux parcouraient la pénombre au hasard quand une silhouette la sorti de ses rêveries. Puis deux autres se joignirent à la première et le groupe de trois personnes semblaient se rapprocher un peu plus. L’obscurité l’empêchant de discerner correctement les trois individus. Puis dans un rayon de lumière projeté par Yla, retirant le voila ténébreux, laissant ainsi apparaitre les traits du jeune homme brun aux dents pointues. Elle le reconnu de suite, et son cœur s’accéléra un peu, au fil des années leur amitié avait pris un étrange visage. Les deux échangèrent un regard et Solwen senti ses joue se teinter de rose.
Il était devenue beau garçon et ses yeux ne l'avait jamais laissé indifférente. Il avait reçu le don du prédateur c'était certain. Ses cheveux ressemblant plus à de la fourrure, ses canines a des crocs. Il avait un charme animal certain et cela plaisait beaucoup à la jeune aspirante. Maintenant adossé à un arbre. L’espace d’un instant la cérémonie disparue totalement de son esprit. Et alors que Dagon prenait congé de ses compagnons, Solwen lui adressa un grand sourire alors qu’il avançait dans sa direction.
Elle appréhendait sa rencontre avec sons vieil ami, après tout, bien des saisons s'étaient écoulées depuis leur dernière rencontre.
Son cœur tambourinant contre sa poitrine, elle attendait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smil (MJ)
Admin
avatar

Messages : 1217
Date d'inscription : 04/11/2015

MessageSujet: Re: Solwen - 1 - 1 : Le calme avant la tempête   Jeu 28 Juil 2016, 7:52 pm


La silhouette de Dagon se rapprocha vivement, après avoir séparé sa route de ses deux compagnons, qui se dirigèrent vers les cercles d'apprentissages. A la lumière d'Yla, Solwen put distinguer une chevelure étrange sur la tête de la silhouette la plus massive, comme des cornes. Sa compagne dévoila une queue filiforme, qui battit et s'enroula dans la pénombre. Mais elle n'eut pas le temps d'en voir d'avantage avant que Dagon n'arrive à sa hauteur et n'emplisse toute sa vue.

Oh wow ! Maintenant qu'il était plus proche il avait sacrément changé. L'adolescent maigrelet et osseux avait fait place à un jeune homme tout en muscle et en longueur. Là où ils faisaient la même taille, il la dépassait désormais d'une bonne tête et on pouvait voir la naissance d'une barbe, bien qu'encore à l'état de duvet. Il devenait vraiment difficile de déterminer son âge, même si Solwen savait qu'il était de deux ans sont cadet.

"... Bonsoir Solwen. C'est.. Cela me fait très plaisir de te voir ce soir."

Sa voix avait changé également. Plus calme, plus modulée, dans des accents graves mais pas encore autant qu'un adulte complet. Il était habillé des peaux de bêtes à l'odeur soutenue de musc et de voyage, comme on pouvait s'y attendre de la part d'un adepte de la Chasseresse, mais Solwen pouvait voir qu'il faisait tout son possible pour être en bon état. Ses cheveux en bataille étaient entretenus avec un certain soin, et une fine tresse de perles de bois coulait le long d'une de ses oreilles, venant se lover dans l'intérieur de son cou.

Il était manifestement tout aussi impressionné par l'apparence de la Shamane, restant interdit quelques instants avant de trouver le courage de lui faire un compliment.

"Tu... Tu es encore plus magnifique que dans mes souvenirs. C'est comme si tout ton pélerinage n'avait eu aucun effet sur toi."

Il rougit immédiatement, embarrassé et conscient de ce qu'il venait dire. Chaque pélerinage est différent mais les épreuves de la Destructrice sont parmi les plus ardues qui soient. Là où les chasseurs suivent les hordes, et vivent au gré des migrations, les Destructeurs suivent et luttent contre la Nature même. Solwen avait connu les hautes montagnes et les plaines arides. Elle avait bravé tempêtes, avalanches et déshydratation. Elle avait connu les dégâts du froid et du sel, ainsi que l'odeur étrange, tirant sur le soufre, de la foudre même.

"Je... Je veux dire !.. On dirait que le temps n'a eu aucune emprise sur toi. Non... Euh..."

Dagon s’empêtrait dans son compliment, mais Solwen pu le voir prendre une grande inspiration, ses muscles se détendant soudain. Au clair d'Yla, ses canines d'une blancheur de nacre brillèrent doucement. Bien plus calme que cinq secondes auparavant, il termina.

"Bref, je suis tellement heureux de te voir que je ne sais plus ce que je dis."

Lâcha t il avec un sourire embarrassé.

Au moins quelque chose n'avait pas changé. Il avait toujours cet étrange mélange entre l'animal et l'homme, avec ses grands yeux clairs et son visage acéré, remplis de tendresse et d'intelligence. Et Solwen voyait encore toute l'honnêteté de ses émotions sur son visage. Il ne mentait pas. Et il semblait toujours avoir des sentiments pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solwen
Aventurier
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 21/07/2016

MessageSujet: Re: Solwen - 1 - 1 : Le calme avant la tempête   Ven 29 Juil 2016, 2:22 pm

Alors que Dagon prenait congé de ses deux acolytes ma foi bien mystérieux, Solwen sentait son cœur se serrer dans sa poitrine, une bouffé de chaleur lui monta au visage à mesure que les traits de son ami devenaient de plus en plus net. Il était beau, il était un jeune homme plein de charme et il deviendrait assurément un bourreau des cœurs. Son odeur l’envahie et mit ses sens en ébullition. Sa barbe naissante et ses crocs lui donnait un air sauvage. Il avait du chien. Elle aimait beaucoup ça chez lui. Il arrivait maintenant à sa hauteur, et mon dieu qu’il était grand, elle se souvenait de lui comme son égal, elle allait maintenant avoir des douleurs dans la nuque si elle devait soutenir son regard.

"... Bonsoir Solwen. C'est.. Cela me fait très plaisir de te voir ce soir."


Ses paroles la libérèrent de l’envoutement dont elle était victime. Son cœur rebattait à son rythme normal et l’air venait naturellement mourir dans ses poumons. Il était encore plus beau de près et elle pu le contempler avec détail. Elle lit dans son regard la surprise, et peut être autre chose qu’elle n’arrivait pas à discerner au fond de ses beaux yeux. Elle voulait le saluer à son tour, lui dire combien elle était heureuse de le revoir également, mais il lui coupa l’herbe sous le pied.

"Tu... Tu es encore plus magnifique que dans mes souvenirs. C'est comme si tout ton pèlerinage n'avait eu aucun effet sur toi."

Il l’a prit par surprise ! Complètement au dépourvu elle ne s’attendait pas du tout à ça de sa part et resta interdite. Le rose sur ses joues vira au rouge. Visiblement elle était devenue femme autant qu’il était devenu homme. Il semblait aussi gêné qu’elle fût surprise, et cela se traduisit physiquement sur le beau Dagon. Après le sentiment de surprise elle repensa à son pèlerinage. Et il l’avait marqué, autant physiquement que mentalement. Son corps avait eu du mal à s’en remettre, et ci et là elle ressentait toujours quelques douleurs parcourant son corps. Son parcours initiatique auprès de Videm fut éprouvant dans bien des domaines. Elle ne savait toujours pas comment elle avait pu tenir le coup. L’envie. C’était sa seule réponse. L’envie et le besoin de réussir.

"Je... Je veux dire !.. On dirait que le temps n'a eu aucune emprise sur toi. Non... Euh..."

Ses brefs souvenir de son voyage s’envolèrent au son de sa voix. Et alors qu’il s’empêtrait dans son compliment, un large sourire se dessinait progressivement sur le visage de la shamane qu’elle s’empressa de cacher avec sa main droite. Elle opina en ouvrant grand ses yeux émeraude.

"Bref, je suis tellement heureux de te voir que je ne sais plus ce que je dis."

Cette fois elle explosa littéralement de rire en voyant le sourire sur le visage de Dagon. Elle reprit son souffle un instant et le regardant dans les yeux lui dit d’une voix claire.
« Hé bien hé bien. Tu aurais pu t’arrêter à magnifique ! » Elle accompagnait ses paroles d’un clin d’œil. Reprenant son sérieux elle continua.

« Sache que je suis heureuse de te revoir. Tu as toi aussi bien changé, regarde moi comme tu es grand et beau ! »

Cela lui faisait du bien de ne pas penser à leur épreuve de ce soir. Lui aussi allait y participer. Un léger pincement au cœur survint à la pensée qu’il y avait une chance pour qu’il n’y survive pas. L’air grave elle se rapprocha de lui, pris sa petite tresse dans sa main et ajouta quelques mots.

« Ce soir… Toi et moi allons passer notre épreuve. Nous allons devenir adultes. Je… Je t’attendrai à la sortie du temple, alors … »
Elle s’arrêta un instant et le regarda dans les yeux.
« Alors ne me fais pas attendre trop longtemps » fini-t-elle par lâcher.

Elle n’avait aucun doute sur ses chances de succès à elle, elle savait qu’elle y arriverait. Mais penser que Dagon pourrait y rester, cela elle le craignait… Ses sentiments à elle aussi n’avaient pas changé. Grandissant en même temps qu’eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smil (MJ)
Admin
avatar

Messages : 1217
Date d'inscription : 04/11/2015

MessageSujet: Re: Solwen - 1 - 1 : Le calme avant la tempête   Sam 30 Juil 2016, 3:43 pm

Embarrassé par le rire de la Shamane, Dagon fut totalement pris au dépourvu lorsque celle ci se rapprocha soudainement de lui, sa main venant au contact de la fine tresse dissimulée dans le creux de son cou. Les yeux du chasseur ne décollaient pas des pupilles de la Shamane, dévoilant sans détour la complexité de ses sentiments actuels. Il y avait une énorme surprise, une joie sans limite, une crainte indissimulable. Puis le regard changea alors qu'il faisait le tri dans ses émotions. Vint l'indice de la détermination.

Le jeune chasseur attrapa doucement la main de la Shamane, la faisant glisser sur sa joue, savourant ce contact. Les yeux dans les yeux, il répondit simplement.

"Je serais là..."

Il n'y avait pas de crispation, plus de peur non plus. Le jeune homme avait un but et une promesse. Il ne lui en fallait pas d'avantage. Comme à contrecoeur, il brisa le contact, reprenant une expression plus amicale, peut être par pudeur face à cet endroit particulièrement public pour eux deux.

Les quelques minutes suivantes furent simples et agréables, Dagon se révélant un attentif et amusant narrateur. Solwen su tout de son propre pèlerinage, à arpenter les forêts autour de la vallée de l'Ol, courant avec les Loups et observant les migrations. Tol-Guun allait bien, mais le vieux Veneur avait commencé à ressentir l'appel plus pressant de la Chasseresse. Dagon s'inquiétait, mais Tol-Guun l'assurait de ses chances de réussites, aussi était il venu cette année. Doux dans ses gestes comme dans ses paroles, il la poussa à raconter également ses aventures, sans jamais insister. Il buvait chacun de ses récits.

L'astre de nuit prenait un angle plus haut, baignant désormais la crique de sa lumière bleutée. L'attention commençait à se détourner vers le Temple, alors que, un par un, les apprentis convergeaient vers l'épreuve. Ce fut à cet instant que Dagon tourna la tête, scrutant la pénombre. Un sourire vint illuminer son visage.

"Sur le chemin du cercle, nous avons rencontré tour à tour deux très étranges voyageurs. Un Draconide puis une Femme Serpent, perdus tout les deux dans la lande. J'avoue, n'en ayant jamais vu, j'ai été très impressionné par leur apparence, mais ce sont des personnes très aimables. Le Draconide vénère la Vague et semble être très intéressé pour tenter l'épreuve des aspirants. Je prévois de le suivre et de l'aider à plaider sa cause, mais si tu es là, notre présence devrait suffire pour convaincre la Voix de lui laisser une chance."


Il reporta son attention sur Solwen, embarrassé.

"Enfin... Si ça ne te dérange pas, bien sur..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solwen
Aventurier
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 21/07/2016

MessageSujet: Re: Solwen - 1 - 1 : Le calme avant la tempête   Sam 30 Juil 2016, 5:30 pm

Les quelques longues secondes où leurs sentiments s’exprimèrent parurent durer des heures. Et elle aurait aimé que ce moment dure plus longtemps, et aille un peu plus loin. Mais n’étant pas seul et exposé à la vue de tous, ils n’avaient pu allez au bout de leurs intentions véritable. Il sera là avait-il dit en réponse à Solwen. Une promesse faite l’un à l’autre avec des sentiments avoués qu’à demi-mot. Cela leur suffisait pour l’instant et ils allèrent s’assoir et discuter de tout ce qu’ils avaient fait, buvant les paroles de l’autre et impatient de raconter ses histoires également. La shamane se livra sans pudeur aucune, livrant les détails les plus croustillants de son pèlerinage.
Et alors que le temps continuait de s’écouler malgré tout, les aspirants se rendaient de plus en plus nombreux au temple. C’est à ce moment que Dagon lui fit une révélation.

"Sur le chemin du cercle, nous avons rencontré tour à tour deux très étranges voyageurs. Un Draconide puis une Femme Serpent, perdus tout les deux dans la lande. J'avoue, n'en ayant jamais vu, j'ai été très impressionné par leur apparence, mais ce sont des personnes très aimables. Le Draconide vénère la Vague et semble être très intéressé pour tenter l'épreuve des aspirants. Je prévois de le suivre et de l'aider à plaider sa cause, mais si tu es là, notre présence devrait suffire pour convaincre la Voix de lui laisser une chance."

Voici donc le mystère des deux silhouettes résolu se dit-elle. Si Dagon n’en n’avait jamais vu, Solwen n’avait que de brefs souvenir un peu vague de ses deux races. Elle ne se souvenait que d’une chose. Jamais un draconnide ne lui avait donné de pièce lorsqu’elle mendiât… D’ailleurs pour revenir à celui-ci, elle ne l’avait jamais vu, et il voulait devenir Guide ? Comment un être inconnu des tributs shamaniques pouvait espérer réussir ? Avait-il eu un mentor. ? Toutes ses questions se bousculaient dans son esprit.

"Enfin... Si ça ne te dérange pas, bien sur..."

Elle le regarda interdite un instant. Cela la dérangeait-elle ?  Non pas vraiment. Elle opina du chef quelques instants après.

« Tu sais Dagon. La voie du Destructeur n’est pas portée sur le jugement. Je suis une exécutrice c’est tout. Je vous aiderai volontiers. Parce que tu me le
demande. Je laisserai à mère le soin de juger s’il est digne ou non. »


Sur ces mots elle se leva et lui déposa un baiser sur le front, puis lui tendit la main pour l’inviter à la suivre.

« Il serait peut être temps que tu me présente à eux, tu ne crois pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smil (MJ)
Admin
avatar

Messages : 1217
Date d'inscription : 04/11/2015

MessageSujet: Re: Solwen - 1 - 1 : Le calme avant la tempête   Dim 31 Juil 2016, 9:46 pm

Dans l'intervalle de la conversation, les deux silhouettes s'étaient rapprochées, Solwen pouvait désormais les voir en détail, leurs traits apparaissant clairement dans la lumière des feux.

Le Draconide était majestueux, dépassant même Dagon par les cornes sur sa tête écailleuse. Le port haut et fier, il dévisageait le monde avec intérêt, son aura de puissance renforcée par la couleur or et cuivre de ses écailles, qui reflétaient la lumière des feux. Un mantel d'hiver épais couvrait son corps jusqu'aux épaules et laissait transparaitre un trench coat à peine usé aussi noir que la nuit ainsi que l'indice d'une armure en cuir. Un sabre de bonne taille pendait à sa ceinture, brillant et bien entretenu.

La Smilly a ses cotés, dévorait une écuelle de nourriture. Longue et élancée, aussi grande que Dagon, elle offrait un contraste assez saisissant face à l'imposante masse de son compagnon. Habillée simplement d'un sarouel et d'une tunique blanche avec un petit sac en bandoulière, ses habits étaient esthétiques mais usés par le voyage. Solwen pu reconnaitre toutefois un élan de modestie dans le port d'une pèlerine de fourrure noire qui recouvrait son torse et le haut de son visage. Étrangeté parmi tant, elle allait pied, ou plutôt patte nue, les griffes fines de ses orteils s'enfonçant dans le sol sec comme ceux d'un oiseau. Les traits de son visage serpentin étaient tout en angle et en creux, comme découpés à la serpe mais son regard grand et apaisant tendait à faire oublier l'exotisme de ses traits.

Les deux reptiliens s'avançaient avec assurance et la Smilly ne put s’empêcher de lancer à l'attention de Solwen :

« Nous revoilà ! Bien le bonsoir damoiselle.»


Avant de porter son attention sur le jeune chasseur.

« Que va-t-il se passer maintenant Dagon ? Est-ce déjà le moment de l'épreuve dont tu nous as parlé ?»

Elle avait une voix plutôt grave, bien qu'étrangement chantante.

Citation :
La suite ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Solwen - 1 - 1 : Le calme avant la tempête   

Revenir en haut Aller en bas
 

Solwen - 1 - 1 : Le calme avant la tempête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le calme avant la tempête [Intrigue 8]
» Le calme avant la tempête. [Solan & Luka]
» Le calme avant la tempête
» Le calme avant la tempête ?
» Le calme avant la tempête [Intrigue 8]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes d'Arathiel :: Le coin RP :: Anciennes Aventures :: Aventures Solo-