AccueilAccès au siteRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 3 - Solwen : Nature, la Destructrice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Solwen
Aventurier
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 21/07/2016

MessageSujet: Re: 3 - Solwen : Nature, la Destructrice   Dim 18 Sep 2016, 4:53 pm

Au bout d’une longue marche tortueuse à travers une forêt enneigée, la jeune shamane était frigorifié, la neige s’infiltrant dans ses vêtements et fondant sur sa peau, laissant ses pieds trempés et endoloris. Son voyage était martelé par les ondes de chocs du Jotun, qui s’estompaient à mesure qu’elle s’éloignait de lui. Sur le chemin elle put observer ses compagnons de routes, ils étaient étrangement lents.  Chacun de leurs masques étaient différents des autres, avaient-ils une signification particulière ? Elle ne pouvait le dire, en revanche elle constata que certains possédaient des similitudes, on aurait pu les regrouper par famille. Oui, ses masques avaient forcément une signification.

La communication avec ses petites créatures était fastidieuse. Leur vocabulaire était très limité, ils n’utilisaient que les mots que Solwen avait prononcés plus tôt. Puis au bout d’une discussion sans, vraiment faire attention autour d’elle, elle sentit le sol se durcir en même temps que les visages des « enfants de nature » qui devinrent plus… rocailleux. Une certaine majesté se dégageait de cet endroit, elle se trouva dans une sorte d’amphithéâtre creusé à même les parois de la roche. Elle découvrit toute une communauté de petits golems, et seuls ceux qui l’avaient amené ici lui prêtaient attention. Les autres continuaient tranquillement ce qui semblait être, leur vie. S’affairant à droite à gauche à diverses tâches qui échappaient à Solwen.
Après un moment passé à observé cette « tribut » sont regard fut attiré par quelque chose de familier. Sans vraiment distinguer cette chose, elle s’approcha et au fur et à mesure que ses pas l’amenaient vers sa destination, les formes de la chose devinrent nettes. Un Jotun ! Un jotun était là, il n’était pas bien différent du précédent. Cependant les présentations ne se feraient pas dans le fracas de la foudre cette fois ci. Elle regarda le premier enfant de nature qui s’était présenté à elle et elle lui adressa quelques mots afin d’en savoir un peu plus.

« Hum… Est-il mort ? Dans quel but est-il ici ? »


Cette situation la rendait confuse, dans quel but le jotun était-il ici ? Etait-il mort ? De façon naturelle ? L’esprit de Solwen nageait dans le brouillard.

_________________
My soul is painted like the wings of butterflies
Solwen - Shamane de Destruction.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smil (MJ)
Admin
avatar

Messages : 1314
Date d'inscription : 04/11/2015

MessageSujet: Re: 3 - Solwen : Nature, la Destructrice   Mer 21 Sep 2016, 10:37 pm

Le Jotûn était couché, à peine discernable avec la roche alentour, une verdure considérable le faisant disparaitre dans le décor. On aurait pu croire qu'il était toujours là. Notamment, les petites créatures avaient peuplés l'immense géant de pierre, se déplaçant dessus comme s'il était aussi inoffensif que le reste des rochers alentours.

La petite créature qui se laissait balader sur le bâton de Solwen, l'interpella mentalement, alors qu'elle terminait sa question :

"Mourir... Pas mourir... Enfants de Nature pas mourir."

Il y avait une idée de globalité. Les petites créatures s'assimilaient au Jotûn, comme si ils faisaient partie de la même famille, de la même espèce. Le petit masque tintait de sa tête, à l'unisson de l'ensemble, leur petite mélodie s’entremêlant dans un mélange musical chaotique, mais léger. Plus cela allait et plus Solwen se sentait bien, reposée, calme et claire. Il y avait quelque chose de particulièrement apaisant dans cet endroit, dans cet amphithéâtre naturel. Une véritable impression de paix, de sérénité. C'était comme si cet endroit ne connaissait, ne connaitrait jamais l'hostilité.

"Enfants de Nature... Exister... Toujours."

Les petites créatures étaient intéressantes à étudier. Surtout car dans cet étrange endroit elles se concentraient en une impressionnante masse mouvante d'individualités. Solwen pouvait remarquer que la plupart étaient oisives, sans réelles activités. Elles vivaient simplement. Se déplaçant parfois, restant immobiles beaucoup, souvent perchées sur un rocher, en groupe, ou sur le sol, en masse. Elles observaient énormément, et tintaient. Tintaient souvent, doucement.

"But Enfants de Nature... Aider Nature... Aider toi... Jotûn aider... Toujours."


La petite créature sembla fixer son regard sur la Shaman. Les petits trous vides étaient sombres comme la profondeur de la nuit.

"But Jotûn... Toi... Tremblements... Toi... Jotûn pouvoir aider Nature... Dedans toi.

But toi... Pas mourir... Enfants de Nature apaiser Jotûn... Mais Enfants de Nature limités...

Toi aider Enfants de Nature... Jotûn traverser la forêt... Forêt pouvoir apaiser Jotûn... Toi pas mourir."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solwen
Aventurier
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 21/07/2016

MessageSujet: Re: 3 - Solwen : Nature, la Destructrice   Mar 27 Sep 2016, 12:52 pm

Alors que le shamane semblait perdue, nageant dans un océan de doute, une petite main lui porta secours et lui sorti la tête hors de l’eau. L’enfant de nature lui apportait un élément de savoir, grâce à lui elle avait la solution à son problème. Le jôtun, qui semblait être une entité destructrice n’était en réalité qu’un être incompris, du moins c’est ce que semblait lui indiquer son petit allié.

"But Jotûn... Toi... Tremblements... Toi... Jotûn pouvoir aider Nature... Dedans toi.

But toi... Pas mourir... Enfants de Nature apaiser Jotûn... Mais Enfants de Nature limités...

Toi aider Enfants de Nature... Jotûn traverser la forêt... Forêt pouvoir apaiser Jotûn... Toi pas mourir."



(Moi aider jotun dedans moi ?)


Solwen resta perplexe, mais elle se souvint de Videm, elle pensa comprendre qu’il avait communiqué avec le jotun à l’époque. Il ne l’avait pas détruit mais aider. Après tout c’était le but des shamanes, d’aider les enfants de natures. Soit, elle allait tenter de communiquer avec celui qui, plus tôt avait tenté de la détruire.

« Bien. Je vais vous amener le jotun dans la foret. Une fois que vous… ou la foret l’aura calmé. J’entrerai en résonance avec lui. »

Avant de tenter quoi que ce soit avec ce monstre, la jeune shamane allait tenter l’expérience avec celui qui semblait endormi juste à côté. Elle avança d’un pas décidé vers le jotun et quand elle se trouva à côté de lui, sa détermination laissa place à… une hésitation. Son rythme cardiaque s’accélérait, son souffle devint fort et haletant. Sa main tremblotante s’approcha du jotun.

(Allez !)

S’encourageant mentalement, sa main redevint ferme et se posa sur la créature et commença à lui parler mentalement, essayant d'établir le contact avec lui comme son mentor l'avait fait auparavant.

(Bonjour… Je… Je suis une shamane… Je suis ici pour… vous aider je suppose.)

Finalement elle n’avait aucune idée de ce qu’elle faisait. Elle parlait mentalement au jotun sans même savoir si celui-ci entendrait ses paroles. Elle était tellement maladroite que Videm en rigolerait. C’était sa première fois…

_________________
My soul is painted like the wings of butterflies
Solwen - Shamane de Destruction.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smil (MJ)
Admin
avatar

Messages : 1314
Date d'inscription : 04/11/2015

MessageSujet: Re: 3 - Solwen : Nature, la Destructrice   Dim 02 Oct 2016, 1:36 am


Solwen se concentra, tentant de se remémorer les actes de Videm. Elle l'avait vu de nombreuses fois discuter avec les esprits de Nature. Parfois, cela avait été une simple transe paisible et silencieuse. D'autre fois, un combat apocalyptique face à des éléments déchainés. Elle se rappela cet air de calme détaché, cette détermination dans le regard, avant que sa mâchoire ne se relâche, que ses yeux deviennent blanc comme des opales, refletant toute lumières. Mais elle n'avait pas son expérience, c'était nouveau pour elle.

Elle posa sa main sur le Jotûn endormi, et tenta de trouver au fond d'elle même le déclic, le sentiment, l'émotion lui permettant d'entrer en communication. Mais rien ne se passait. Tout autour d'elle, les petits lutins de pierres la regardait. Certains battant des jambes au dessus d'elle, d'autres tranquillement sur leurs rochers. D'autres encore l'imitaient, posant leurs membres antérieurs sur la base du Jotûn, leurs masques expressifs tournée vers elle. Rien ne se passait. De longues minutes de concentrations s'écoulèrent. Rien ne se passait. Il fallait se rendre à l'évidence. Le Jôtun semblait mort, ou endormi, ou un autre état d'inconscience quelconque. Elle ne savait pas. C'était nouveau pour elle.

Un impact sonore se fit entendre, résonnant en écho tout autour d'elle, avant qu'une onde de choc ne vienne faire vibrer la forêt, terminant sa route dans le cirque de pierre, faisant tinter les têtes des lutins doucement, et vibrer les feuilles des plantes grimpantes. C'était la troisième. Plus que neuf obélisques debout.

Quelque chose se passa au coin de sa vision. Elle tourna la tête un instant et vit deux fissures d'un noir profond faire craquer la roche à quelques mètres, comme des yeux la regardant fixement. L'esprit de la Shamane fut soudain envahi d'images de monts et d'éclairs, de volcans gonflant prêt à éclater, de tempêtes de rage, de destruction... Ainsi qu'une incroyable sensation de solitude, d'attente. Une image s'imprima dans son crâne. Celle d'une énorme montagne. Elle la regardait sous tout les angles à la fois. Une magicienne se tenait dans un cercle très similaire à celui au centre de la clairière. Rouge, rousse, jeune et d'une puissance sans nom, sauvage, enflammée. Elle chassait la tempête de grands mouvements d'énergie magique, chassait la Nature, chassait le Jotûn. Un extrême sentiment de déchirure parcouru la shamane. Fort, étranger, brutal et sauvage, la faisant trembler de tout ses membres, alors que la tempête reculait, s'effaçait, laissant la montagne nue, calme, et silencieuse. Trop silencieuse. Abominablement silencieuse. Elle connaissait cette montagne.

C'était les Monts Gô.

Les fentes d'un noir infini se refermèrent quelques secondes plus tard, comme si elles n'avaient jamais existées, laissant la Shamane pantelante, à bout de souffle. Le Jotûn réagissait aux chutes des Obélisques. Il se réveillait grâce au travail de son congénère. Et il était la Montagne, il était le volcan sous les Monts Gô.

Un frisson parcouru l'échine de la Shamane. Une intuition, le pressentiment qu'elle était au centre d'évènements bien trop grands pour elle. A son échelle, elle observait les Jotûns accomplir leur destinée, comme une fourmis regarde les hommes accomplir la leur. Si elle laissait faire, son corps deviendrait un réceptacle pour que la Tempête intègre le monde physique, dans sa quête inéluctable de retour à l'équilibre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solwen
Aventurier
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 21/07/2016

MessageSujet: Re: 3 - Solwen : Nature, la Destructrice   Mer 19 Oct 2016, 1:37 pm

La jeune shamane se concentra sur sa tâche, essayant de canaliser son énergie à travers sa main afin de faire parvenir au jotun ses pensées. Les images de Videm faisant de même lui revinrent à l’esprit et la confortait dans l’idée qu’elle suivait la bonne voie. Mais Solwen n’était qu’une enfant à côté de son mentor dans le domaine, un oisillon tombé du nid, battant frénétiquement des ailes pour prendre son envol. Elle tentait de trouver la force mentale nécessaire à la réussite de son entreprise, seulement voila, si la jeune femme avait réussit durant son épreuve à rentrer dans un état de méditation quasi parfaite, elle n’y arrivait pas ici. Impossible pour elle de rester concentrer tant elle était perturbé par quelques bruits ici et là. Elle avait au moins eu le mérite d’essayer… Elle avait échoué, ce n’était pas la première fois que cela lui arrivait, mais d’habitude Videm était la pour elle, pour la réconforter, cette fois ci elle était bien seule et tout lui semblait bien trop grand et lourds à supporter pour ses frêles épaules. Mais la vue de ces étranges créatures essayant de faire comme elle lui rendit au moins le sourire et un brin d’espoir.

Puis comme un coup de masse derrière le crâne, une onde sonore fracassante faisant vibrer, trembler la nature et ses occupants se fit entendre dans la vallée, rappelant à la shamane qu’elle avait un but, et que le temps lui était compté. Elle attendit deux secondes de retrouver sa stabilité avant de se mettre en route quand son regard croisa deux grands « yeux » plus sombre et profond que l’infinie de l’espace, creusés dans la roche. Elle se senti happée par eux et sans comprendre pourquoi ni comment, une vision brutale et douloureuse lui envahit l’esprit. Ce fut une expérience enrichissante mais traumatisante pour la shamane, comme un viole spirituel, elle venait de recevoir de force des images terribles. Haletante elle reprit son souffle en essayant d’y comprendre quelque chose. Elle avait reconnu les Monts Gô, les jotun etc. Mais quel était son rôle à elle dans cette histoire ? Était-ce une vision d’avenir ? Était-ce elle la puissante rousse au centre de tout ce cauchemar ? Si tel était le cas, cet avenir n’était radieux pour personne, et son but était très claire ici.
Plongé dans ses réflexions elle n’aperçut pas de suite que le jotun s’était réveillé, mais elle comprit qu’il était le volcan sous les Monts Gô, elle comprit également le sens de la vision, et même si elle paraissait ridiculement petite, et que ces événements la dépassaient largement, elle ne laisserait pas accomplir la vision. Les Jotuns ne se serviraient pas de son corps et son pouvoir pour faire déferler mort et destruction.

Sans attendre elle se remit en direction de la Vallée aux Menhirs au pas de course.

_________________
My soul is painted like the wings of butterflies
Solwen - Shamane de Destruction.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smil (MJ)
Admin
avatar

Messages : 1314
Date d'inscription : 04/11/2015

MessageSujet: Re: 3 - Solwen : Nature, la Destructrice   Mar 25 Oct 2016, 1:25 am


Solwen s'élança dans la neige, se frayant un chemin jusqu'à l'orée de la forêt, pénétrant à l'intérieur. Autour d'elle, la présence, étrange et envahissante des petites créatures. Elles la regardaient toujours passer avec leurs petites têtes à l'expression figée, tintant doucement. Elles étaient partout, elles vivaient, enfants de Nature sans autres buts qu'exister. Mais Solwen avait bien du mal à se concentrer.

Des images rémanentes restaient de son contact avec les yeux abyssaux du Jôtun endormi. Peut être étais ce parce que c'était la première fois qu'elle expérimentait ce genre de sensation, mais ce n'était pas agréable, un langage, des sensations primitives, hautement étrangères, que son corps, son esprit entendait, voyait, sans en comprendre la profonde nature. C'était littéralement comme parler à une montagne. On tente des mots, des sons, des mouvements, sans prendre en compte que cet interlocuteur immobile tente peut être de nous répondre, mais que son schéma de langage est aussi étranger à notre compréhension que le mercure primordial est toxique à la Vie.

La sorcière rouge ne semblait pas quitter son esprit. Son image plus vive que tout le reste. Elle était jeune, Solwen l'estima d'un age similaire. Ses cheveux étaient d'un roux profond, rouge presque sanguin, sur une peau d'une pâleur ivoire, malgré la neige et les vents glaciaux propulsés par la tempête tout autour d'elle. Son énergie était incroyable, d'un niveau que Solwen n'avait jamais encore pu expérimenter. Une magie pure, incroyablement puissante, inhumaine, qui balayait la tempête comme si elle n'avait jamais existé. Un sentiment de choc, d'incrédulité, imprégna la Shamane, mais elle se rendit compte que ce n'était pas son sentiment propre. La Montagne ne comprenait pas. L'idée même d'être séparée de la Tempête lui était étrangère. Il n'existait pas dans sa vision de monde de Montagne sans la Tempête. Et cet énorme sensation s'incrustait dans son esprit, lui brulant les méninges, comme un rayon de soleil peut suffire à brûler une fourmi.

Une secousse plus forte que les autres lui firent reprendre ses esprits. Devant elle, au loin, elle voyait l'orée intérieure de la forêt, et la forme sombre du cercle de monolithes, le Jotûn en son milieu. La moitié des monolithes étaient affaissés sur le sol, chacun paraissant plus rapides à tomber que le précédent. Le Jôtun, qui ressemblait à une grossière forme féminine, sa forme féminine, gagnait du terrain.

Il n'y avait plus que de faibles tintements autour d'elle, plus aucune petite créature en vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

3 - Solwen : Nature, la Destructrice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» La nature en sommeil... [pv Hypnos]
» Soins prodigués par la Nature. [PV : Lïo]
» Les créatures de la nature ont besoin d'air pur
» Le protecteur de la nature~
» La nature fait bien les choses 〘PV Dentô Shinji 〙

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes d'Arathiel :: Le coin RP :: La Conjonction-