AccueilAccès au siteRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Chapitre 0 - Domi/Scylla - Rencontre de l'Arcane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Yahla (MJ)
Aventurier
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 14/11/2015

MessageSujet: Chapitre 0 - Domi/Scylla - Rencontre de l'Arcane    Dim 25 Sep 2016, 2:46 am

Domi - Une Rencontre de l'Arcane


La route avait été étrangement longue jusqu’au quartier du Fer à Cheval. Après tout, c’était la première fois que Domi se rendait dans le quartier résidentiel d’Hiloroth et il avait vraiment beaucoup à voir … et à se faire voir pour dire vrai. Il était rare de voir un Ogre de l’accoutrement de Domi de se promener dans les rues dites civilisés de la Cité. La plupart des gens ici avait l’habitude de porter de belle soierie ou des armures étincelantes … pas des peaux de fourrure qui avait une odeur un peu étrange.
 
Enfin, outre passé le regard des gens, il y avait de quoi voir aussi. On n’était loin de la Fourmilière ou de Ruche ici. Plus on avançait dans la Cité et plus les rues étaient bien pavées et éclairés de différentes façons. Après avoir passé le poste de garde du Fer à Cheval, il n’était pas rare de voir certaines habitations qui était éclairé grâce à certains morceaux de Magiamit qui donnait une lueur mystérieuse mais agréable au quartier. Ici, tout était paisible et les gens étaient cordiaux. Certains discutaient ensembles, mais lorsque Domi reconnaissait un bourgeois, il n’était pas difficile de discerner les gardes non loin d’eux. Pour autant, la présence d’un Ogre n’alerta personne et il put ainsi déambuler librement.
 
L’architecture de l’endroit était à couper le souffle. Même si l’on pouvait observer certains éléments typiquement humain et nain, il était clair que certains propriétaires avaient désiré rajouté un petit quelque chose. Étonnement, ce n’était pas trop hétéroclite et tout s’ageançait assez bien. Il y avait des gardes à chaque portail et on pouvait voir des bannières avec des symboles qui ne disait rien à l’Ogre. Néanmoins, pas besoin d’être un elfe pour comprendre qu’elle était très sophistiquée.
 
Syssim lui avait dit qu’il allait rencontrer un certain Rajivari. À part que c’était un ami en qui ce premier avait confiance et qu’il faisait partie de l’Ordre, il n’avait pas eu plus d’information sur la personne qu’il allait rencontrer. Avec les indications qu’il avait reçues et sur l’endroit où il se trouvait en ce moment, Domi pouvait être certains que ce n’était pas jeune membre de l’Ordre qu’il rencontrait, mais bien quelqu’un qui avait les moyens de se payer un logis fort agréable. Lorsqu’il arriva devant l’habitation, il put en être certains.
 
L’habitation était assez imposante, plus que les deux voisines. Il n’y avait pas de lanterne à proprement parlé, mais l’Ogre pouvait voir qu’il avait des filaments de Magiamit qui permettait d’éclairer le passage. Deux bannières avec le symbole de l’Ordre, une portant le symbole de l’Ordre en général et l’autre avec celui spécifique à celui d’Hiloroth, flottaient fièrement. Il y avait de nombreux petits balcons finement ouvragés. Le portail d’entrée, où se trouvaient deux sentinelles portant un tabard avec le symbole de l’Ordre, était fait de métal sûrement … mais on aurait presque dit qu’il était translucide.
 
Ainsi, une draconide et une humaine était de garde ce soir et ce fut l’humaine, plus mince, mais plus belle, que sa partenaire qui nota son arrivée. Peut-être avaient-elles été informé qu’il allait arriver ? Tout ça pour dire qu’elle ne semblait pas du tout surprise par ton allure et l’Ogre pouvait voir qu’elle ne le jugeait aucunement. Elle portait une arme à la ceinture qui était au fourreau et de nombreuses petites bourses.
 
« Je peux supposer que vous êtes Domi Khalam ? Si vous n’êtes pas l’Ogre que je viens de nommer, je vous prierai de quitter la propriété de mon Maître Rajivari. Il est assez occupé pour le moment et ne peut recevoir les demandes du peuple, ni ne prend de nouvel apprenti. »
 

Après cette dernière phrase, la sentinelle lui sourit simplement d’un regard neutre, mais amical malgré tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Domi Khalam
Aventurier
avatar

Messages : 285
Date d'inscription : 20/01/2016

MessageSujet: Re: Chapitre 0 - Domi/Scylla - Rencontre de l'Arcane    Dim 25 Sep 2016, 8:03 am

Y avait pas à tortiller cette ville était particulière, j'étais certes lavé et reposé de frais mais c'était curieux comme les gens croisés me regardaient : pas avec peur mais plutôt intrigués. Grâce à la carte magique de Sissym, je parvint à me diriger facilement dans les différents quartiers qui devaient me mener vers mon but.

Je croisais des gens de tous âges et de toutes apparences, des gardes aussi quelque fois mais peu de non-humains et personne pour m'interpeler avec méfiance ni me permettre de brandir les papiers que, d'après le Capitaine, on demandait aux individus incertains ou incongrus dans certains quartiers.

Les maisons, ces espèces de tentes en dur qu'affectionnent les humains, étaient aussi un spectacle en soi ! De tous les styles et démonstrations de la richesses des propriétaires, parfois avec une telle recherche que je me demandais si des elfes pouvaient vivre ici. Je parvint finalement dans le quartier de l'ami du smilly qui m'avait incorporé dans l'ordre de quartz.

N'aurais-je pas eu ma carte, je crois que j'aurais trouvé la demeure de mon futur patron sans aucun mal : Une maison telle que les voisines faisaient gargottes de bas étage, avec des armoiries rappelant celles que j'avais vu a l'académie de magie, et deux gardes un draconide et une humaine. Je m'approchais tout sourire et c'est la femme qui me parla, avec politesse et amabilité mais sur un ton qui ne plaisantais pas si je répondais mal.

"Bonsoir ! Oui je suis bien Domi Khalam ! Mage de l'ordre et qui est je crois attendu par votre maître sur recommandation du Capitaine du guet magique ! A qui ai-je l'honneur ?"

Je restais là mon bâton a la main attendant le bon vouloir des sentinelles des lieux, ouais ça rigolais pas ici !

_________________
Si tu me voles un œuf, tu m'voles un bœuf et donc tu vas payer cher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yahla (MJ)
Aventurier
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 14/11/2015

MessageSujet: Re: Chapitre 0 - Domi/Scylla - Rencontre de l'Arcane    Mar 27 Sep 2016, 12:17 am

Dès que Domi se prononça, avec un voix sérieuse et précise, les traits de l’humaine se calmèrent et même un sourire apparu sur ses fines lèvres. Ce premier put même se rendre compte, du coin de l’œil, que les mains de la draconide, quelque peu derrière, se desserrèrent légèrement et revinrent dans une position plus reposé. Après tout, même si Domi avait pu se rendre jusqu’ici, cela ne voulait pas dire qu’il n’était pas un imposteur quelconque. Un premier test de passé ? Peut-être bien.
 
« Je me nomme Lumiya et je suis la seconde apprentie de Maître Rajivari. Je ne m’attendais pas à voir un jour un Ogre de votre taille rentré dans cette maisonnée je vais vous avouer, mais je ne suis pas ici pour remettre en doute les décisions prises. Vous n’avez pas à vous inquiéter de toute façon, rien ne peut être vraiment brisé de toute façon.
 
Par contre, simple conseil entre collègue, touchez uniquement avec vos yeux. La dernière personne qui a touché quelque chose sans y être invité c’est retrouvé avec la peau aussi violet qu’une améthyste. Rien de bien méchant … mais désagréable en public vous comprenez. Allez, vous pouvez me suivre maintenant. »
 
Suite à un léger rire des deux sentinelles suite à cette anecdote, Lumiya se retourna dans un agréable déhanchement et passa le portail calmement. La draconide salua gentiment Domi au passage et maintenant qu’il pouvait la voir de près, il devait avouer qu’elle était légèrement plus belle que ses semblables. Bon, ce n’était pas une diva non plus, mais malgré tout, il y avait quelque chose qui la différenciait. L’imposante hache qu’elle portait dans le dos devait néanmoins la rendre féroce au combat rapproché.
 
Lorsque l’Ogre passa le portail, il ressenti un petit picotement, mais après quelques secondes, la sensation disparue. L’intérieur du manoir était encore très confortable et vaste : de haut corridor, des portes massives, certaines bannières, donc plusieurs qu’il ne reconnaissait pas, mais ce qui retint le plus le regard de Domi, ce fut le nombre d’arme qui était accroché au mur. Majoritairement des épées et des hallebardes, elles semblaient toutes d’excellentes qualités et il y avait des symboles gravés dessus qui brillaient de différentes couleurs vives ou sombre.
 
Lumiya te demanda de l’attendre dans un vestibule où, encore une fois, le nombre d’arme était important. Il patienta environ 5 minutes sans que personne ne vienne le déranger … ni même qu’un bruit ne semble venir des autres pièces. Il y avait bien quelques fauteuils qui semblaient bien confortable malgré tout ! Lorsque Lumiya revint vers lui, elle avait un plateau d’argent vide avec elle.
 

« Mon maître est en train de terminé une expérience et nous rejoindra très bientôt. Entre temps avez-vous des questions à propos de Maître Rajivari ou sur un autre sujet ? Je n’ai pas plus de détail que vous concernant la raison exacte de votre venu. Sinon, si vous désirez vous désaltérer, vous n’avez qu’à toucher le plateau et dire ce que vous désirez boire ou manger. L’objet apparaîtra. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Domi Khalam
Aventurier
avatar

Messages : 285
Date d'inscription : 20/01/2016

MessageSujet: Re: Chapitre 0 - Domi/Scylla - Rencontre de l'Arcane    Mer 28 Sep 2016, 9:40 am

Une fois mon identité confirmée, j'ai eu droit à un sourire détendue, aussi bien de l'humaine, prénommée Lumiya, que sa camarade qui relâcha la pression sur ses armes, je dis elle car, bien que ne connaissant pas beaucoup les draconnides, je crus discerner une certaine légèreté de traits, non dépourvue d'une certaine beauté. Enfin je juges selon des critères ogres qui trouve que les humains et humaines sont d'une laideur repoussante (souvent plus je les trouves moches plus les humains sont adulés de leurs semblables).

Les deux femelles parlèrent de la vie au service du mage propriétaire : le maître Rajivari, ma taille ne serait pas un soucis, mais on me déconseilla de poser mes grosses paluches n'importe où, pour preuve elles me narrèrent une anecdote aux couleurs améthyste, cela les fit bien rire, moi aussi car, même si j'y comprenais rien, je suis plutôt bon public.

Je fus conduit à l'intérieur de la demeure par la femelle humaine, sa camarades restant dehors, il faut avouer que l'intérieur dépassait de loin l'extérieur ! J'en éprouvais des frissons dès le passage du seuil. Les couloirs étaient larges et clairs, hauts de plafond les murs s'ornaient de bannières diverses dont un grand nombre m'étaient inconnues.  Mais ce n'étaient pas les seules décorations murales, il y avait tout une collection d'armes de tous types, pour l'essentiel des épées et des hallebardes, avec parfois des drôles de symboles sur les lames comme décorations, magiques ou non, impossible d'en être certain, ça explosait d'Essence ici !

Lumiya m'abandonna un moment, pour voir son patron je supposes, je savais pas trop comment me mettre, je faisais en sorte d'être le plus petit possible pour éviter de me retrouver teinté d'une autre couleur, voire pire. Puis l'humaine revint avec un plateau d'argent en mains, et le sourire aux lèvres. Maître Rajivari était encore occupé mais je pourrais passer le temps en posant des questions et en me sustentant grâce au plateau.

Après avoir demandé un tonnelet d'hydromel aromatisé pomme-poire cannelle et un saladier format ogre d'un ragout végétarien comme je les aimes : Pleins de menthes, de poissons et d'œufs de saumons, avec de l'huile de noix. Enfin un vrai repas ! Bon vu que je peux poser des questions, allons-y !

" Alors, voilà ! D'abord, votre plateau là, vous le faites en modèle de voyage ? Moi j'en aurais bien l'utilité, vous avez pas idée combien c'est dur pour un ogre d'avoir assez à manger ici !

Maître Rajivari, c'est quoi comme patron ? Plutôt strict, il a rien contre les ogres j'espères ! Et votre amie ? La charmante draconnide, c'est quoi son p'tit nom ? Vous en êtes avec moi où j'agirais en solo ? Je parles trop hein ?"


Je retournais à mon plat, proposant à l'humaine si elle voulait y gouter. Une rasade de mon tonnelet pour rafraichir l'haleine et j'attendais la suite des évènements en espérant des confidences de ma nouvelle amie !

_________________
Si tu me voles un œuf, tu m'voles un bœuf et donc tu vas payer cher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yahla (MJ)
Aventurier
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 14/11/2015

MessageSujet: Re: Chapitre 0 - Domi/Scylla - Rencontre de l'Arcane    Mar 11 Oct 2016, 11:42 pm

Domi n’eut aucune difficulté à voir la surprise dans les yeux de Lumiya lorsque la commande « spécial Ogre » commença à apparaître tranquillement sur le plateau qu’elle venait d’apporter. Même si elle avait quelques courbes intéressantes pour les yeux, il semblait qu’elle n’avait jamais vu quelqu’un manger autant et si rapidement surtout. La surprise se changea en malice après la moitié du repas de Domi et elle commença à hocher la tête de haut en bas comme si elle réfléchissait à quelque chose.
 
« À ma connaissance, il n’y a que des modèles pour le domicile de Maître Rajivari. Personne n’a jamais fait le test, mais je crois bien qu’il pourrait devenir qu’un simple plateau si vous le sortez du quartier simplement. Après ça, je suppose qu’il est possible de l’améliorer, mais si c’est dans les plans de mon Maître, vous allez devoir attendre un peu et lui en faire la demande. J’espère que vous êtes armés de patience ! »
 
Elle s’approcha à son tour du plateau et une coupe rouge sous la forme d’un dragon fit son apparition et il semblait être rempli de vin rouge qu’elle but lentement.
 
« Le plateau est d’habitude utilisé pour les petites quantités … des collations et quelques breuvages vous comprenez. Je me suis presque inquiété durant un instant que le plateau se vide de toute son essence à voir ce que vous avez commandez, mais à voir la douceur de ce vin, je n’ai rien à m’inquiéter. »
 
Elle l’invita à se diriger vers deux fauteuils présents et, se retournant pour l’évaluer un peu, elle récita quelques mots et l’un des fauteuils prit la taille nécessaire pour accueillir un ogre de la taille de Domi. Alors que Lumiya prenait place dans un fauteuil sobre, un autre avec des runes magiques gravé à différents endroits reposait un peu à l’écart. Immaculé et pourtant simple.
 
« Vous n’avez pas à vous inquiéter pour le fait que vous soyez un Ogre mon cher. Il est strict envers les différents membres de l’Ordre qui ne partagent pas ses opinions sur comment l’Ordre ses membres devraient évolués sur Arathiel, mais du moment où l’on a acquis sa confiance concernant ce sujet, il n’y a rien à s’inquiéter. Il est certes sévère et s’attends à ce qu’eux qui travaillent pour lui produisent un travail d’exception, mais il sait se montrer ouvert si les résultats sont là.
 
En ce qui a trait à ma partenaire, je me dois de lui laisser la chance de se présenter de se présenter par elle-même. Elle est la quatrième et dernière apprentie de Maître Rajivari… alors disons que vous pouvez l’appelez Numéro Quatre pour le moment. Simple conseil … n’abusez pas trop, ça manque tout de même de politesse et l’étiquette est quelque chose d’important dans un milieu comme celui-ci. »
 
Elle prit quelques gorgées pour te laisser absorbé ces informations et elle regardait quelques temps la porte d’entrée et le fauteuil à d’autres occasions.
 

« Je crois bien que je serai aussi de l’expédition avec vous. Enfin, il nous a dit qu’une de ses apprenties participeraient à l’emploi et comme je suis celle qui vous a accueilli, il y a de forte chance que je sois celle qui vous accompagne. La décision lui revient en dernier lieu. Et n’ayez pas peur de parler. La connaissance est la plus grande source de pouvoir. » 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Domi Khalam
Aventurier
avatar

Messages : 285
Date d'inscription : 20/01/2016

MessageSujet: Re: Chapitre 0 - Domi/Scylla - Rencontre de l'Arcane    Dim 16 Oct 2016, 6:49 am

La jeune apprentie du maitre des lieux me regarda avec un semblant de surprise, j'avais posé une question stupide ? En fait elle avoua ne pas vraiment savoir si c'était possible de faire un plateau de voyage, vu que ceux qu'elle connaissait étaient limités à la maison et au domaine. Moi je mangeais sans me formaliser plus que ça ! L'humaine s'approcha à mon invitation mais dédaigna mon plat et fit apparaître un verre ouvragé rempli d'un liquide rouge, comment ils appellent ça ? Ah oui ! Du vin !

Je comprends pas ce besoin de gâcher des fruits en les laissant pourrir et macérer dans leurs jus, bon je connait un type qui fait un de ces jus de pommes pétillants et alcoolisé, qui n'est pas mauvais. Mais bon ça vaut pas un bon tonnelet d'hydromel ou de la bière ! Puis elle me dit un truc qui me fait rougir de honte : je me conduis comme un malpoli ! Ce plateau est prévu pour des appétits d'humains, et âgé car il ne peut en être autrement pour obtenir tant de richesses et tant de respect de ses pairs.

Je vide mon saladier vite fait et emporte mon tonnelet d'hydromel quand elle m'invite à m'asseoir dans deux sièges mous, en une psalmodie elle en change un pour l'adapter à ma taille. Je restes confus et gêné : On m'accueille avec bonté et sollicitude et moi je pille allègrement les ressources de la maison !

"Veuillez accepter mes excuses ! Je n'avais pas pensé un seul instant que la magie du plateau avait une limite ! Je suis heureux de n'avoir rien cassé ! Sabielle à bien raison ! Je suis un ogre stupide !"

Elle m'explique qui est son maître : un homme qui sait ce qu'il veut et n'accepte pas les réfractaires à ses méthodes, mais pas raciste pour deux Drucks ! J'appellerais la draconnide numéro quatre et aurait la joie d'être accompagné par ma charmante hôtesse ! Je sais c'est une humaine donc pas forcément un canon de beauté selon les critères ogres, mais les ogres en raid violent toutes créatures femelles rencontrées, jeune ou vieille, belle ou laide !

" He bien j'espères être digne de sa considération, correspondre a ce qu'il estime être digne d'un Mage de l'Ordre et ne pas le décevoir dans cette mission ! Je dois avouer que je suis un peu nerveux ! Et soyez tranquille vous risquez même de me trouver trop curieux de tout !"

Je pris une dernière gorgée d'hydromel et me trouvai fort embarrassé avec mon tonnelet vide : j'allais pas le jeter au loin comme un malpropre ! Donc il alla rejoindre les autres affaires de mon équipement dans mon sac.

" Tiens ! D'ailleurs une question : Votre maître est un collectionneur d'armes à ce qu'on dirait ? C'est étrange comme marotte ! Moi j'aurais plus pensé à des étagères comme on dit, pleines de ces machins que vous humains affectionnez beaucoup, surtout quand vous êtes ce que vous appelez des érudits. Des livres je crois que vous appelez ça ! Là ben non ! Et je mettrais ma tête à couper que certaines sont magiques ! Ai-je tort ?"

Si le savoir était pouvoir, assurément je venais de démontrer que je n'en avais aucun, surtout si on ne me réponds pas, malgré ma pure curiosité de shaman curieux.

_________________
Si tu me voles un œuf, tu m'voles un bœuf et donc tu vas payer cher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smil (MJ)
Admin
avatar

Messages : 1272
Date d'inscription : 04/11/2015

MessageSujet: Re: Chapitre 0 - Domi/Scylla - Rencontre de l'Arcane    Lun 07 Nov 2016, 10:55 pm

Lumiya resta quelques secondes silencieuse, pensive, avant de répondre :

"Hum... C'est en effet étrangement similaire avec le recul..."

Elle sourit, plus pour elle que pour son hôte, avant de reprendre, recroisant ses longues jambes pour s'asseoir plus confortablement.

"Notre maître est un homme de pouvoir et d'influence dans la société magique. Et ce genre de position demande, ou vient pourrait on dire, d'un certain goût du spectacle, et dans ce cas, de la collection.", elle étendit le bras, présentant la salle de son geste : "Chaque œuvre présentée dans cette maison sont de son fait ou du notre. Des armes magiques, en effet, dont l'attrait esthétique est certain mais où le trésor véritable se trouve dans ce qu'elles contiennent. Ce sont des preuves de son pouvoir pour l’œil averti, et l'une des nombreuses raisons de son succès auprès des plus fortunés."

Elle se pencha vers Domi, sa tête venant reposer sur sa délicate main, le sourire en coin.

"Évidemment, toutes ces armes sont là à titre de présentation, il n'est pas question de démonstration sans l'autorisation du maître de maison. Un peu comme les livres précieux d'une bibliothèque, maintenant que vous le dites."

Elle regarda distraitement la double porte d'entrée. Domi pouvait entendre du bruit à l'extérieur. Trois personnes s'approchaient, leurs pas irréguliers n’empêchant pas le pisteur de les compter comme il fallait. La porte s'ouvrit d'un seul battant, alors que N° Quatre, la draconide précédait la marche de deux autres personnes. La première était une fine smilly, pas très grande, 1m60 à tout casser, qui parlait en faisant de grands mouvements de mains la rendant étrangement expressive dans ses intonations. Elle semblait argumenter avec l'autre personnage qui rentra à son tour.

"Je t'ai déjà dit non, vieil homme. T'aider pour trouver la sphère est une chose, mais il n'est pas question que je devienne l'une de tes 'élèves' "
, accentua t'elle du geste, ses deux index se pliant au rythme de ses dernières syllabes.

Mais aussi expressive qu'elle était elle n'arrivait pas à la cheville de l'homme qui rentra à son tour. Un être étrange pour Domi, gigantesque homme à l'embonpoint prononcé, aux cheveux d'un blond éclatant rasés sur les cotés, qui tenaient sur son crâne en une coupe tout en hauteur. Il arborait l'une des plus impressionnantes moustaches que Domi avait eu l'opportunité de voir. Non, en fait c'était LA plus impressionnante moustache, pas de doute sur le sujet. Habillé d'un costume aux couleurs vives, tout en étoffe et en hermine, il apparaissait flamboyant, excentrique au possible, et tout à son aise dans l'environnement du déjà particulièrement bien agencé du bureau. Il était le maitre des lieux, sans aucun doute.

D'une voix claire, tonnante comme celle d'un chanteur, il répondit à la Smilly, qui lui arrivait à peine aux épaules.

"Oh, Tu me brises le cœur. Je pleure pour toi. Tout ce talent perdu, gâché, à courir les rues comme un vulgaire rat des villes. Je peux t'offrir tellement plus, tellement plus et tu le sais. Et as tu seulement pensé à ton père ? Il s'inquiète tant tu sais, de te savoir perdu dans ce..."

Un doigt fin et pointé vint clore la bouche du mastodonte, la jeune Smilly accueillant ses derniers termes d'un regard foudroyant.

"Il n'est pas, il n'a jamais été question de mon père. Je suis qui je suis et je décide de mon Destin, c'est clair ! Ou tu peux te gratter pour mon aide, vieil homme."

Le feu s'alluma dans les yeux de l'homme, qui tenta d'attraper la main de la femme serpent avec fermeté, sa voix vrombissant d'exaspération.

"Oh c'est très clair. Et mon nom est Rajivari, As..."

Elle lui échappa avec une aisance déconcertante, le menaçant de nouveau de son doigt, le coupant à nouveau.

"Et le mien est Scylla, Rajivari."

Il resta coi quelques instants, cherchant sa répartie, avant de voir les trois personnes qui les regardaient, les deux apprenties à peine impressionnées par la scène. Domi put toutefois entendre un profond soupir s'échapper de la bouche de Lumiya. Celle ci releva la tête, et déclara :

"Maitre Rajivari."
, elle insista légèrement sur le 'Maitre' : "Voici Domi Khalam, le mage mandaté par vous savez qui pour nous aider dans cette recherche.", elle tourna ses yeux vers le Shaman : "Domi Khalam, voici Maitre Rajivari, Grand Enchanteur de l'Ordre du Quartz, ici en Hiloroth, il est accompagné de... "

La jeune Smilly fit un geste d'attention, coupant encore la parole, cette fois de Lumiya.

"Scylla, enchanteresse de l'Ordre. Enchantée."

Avant de se diriger dans un coin, prés d'un piédestal arborant un étrange marteau lourd et rectangle à la poignée minuscule, qui tenait en équilibre sur sa pointe, laissant toute latitude aux hôtes de la maisonnée de faire leurs affaires. Rajivari s'avançait, il arborait un petit air pincé et affecté qu'il camoufla rapidement sous un large sourire.

"Ah, un plaisir de vous rencontrer Messire Khalam, un plaisir. Je vois que vous avez déjà pu éprouver la qualité de mon travail, j'espère qu'il est de votre goût."


Il s'installa dans le petit fauteuil sobre en face de Domi, celui ci se transforma instantanément en un fauteuil aussi extravagant que son propriétaire. De l'or, des moulures détaillées, il venait de passer de simples chaises à quelque chose qui ressemblait d'avantage au trône d'un souverain, sans vraiment s'affirmer comme tel. Le gentilhomme lui fit un clin d'oeil.

"La magie est un art merveilleux n'est il pas ? J'ai toujours été fasciné par la facilité avec laquelle sa pratique permet d'exciter l'imaginaire."

Il rit de bon cœur, avant d'attraper une coupe monstrueuse chargé du même vin que Lumiya, dont il pris une gorgée. Une fois ceci fait, il se pencha quelque peu, arborant un flamboyant sourire, montrant à Domi qu'il avait toute son attention.

"Alors, Domi... Je peux vous appeler Domi, bien sur ?.. J'ai besoin d'une personne compétente qui n'a peur de rien pour ce travail. Etes vous l'Ogre de la situation ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Domi Khalam
Aventurier
avatar

Messages : 285
Date d'inscription : 20/01/2016

MessageSujet: Re: Chapitre 0 - Domi/Scylla - Rencontre de l'Arcane    Mar 08 Nov 2016, 8:35 am

Ce que m'inspira la réponse de Lumyia furent deux ou trois réflexions : d'abord, Maître Rajivari était un homme complexe et plus subtile qu'il ne paraissait, qui aimait aussi déstabiliser son auditoire, la collection, moi je comprends ça, j'aimes bien aussi ramasser des objets dans la nature, comme cette magiamite par exemple. Mais dans un environnement civilisé, je supposes que comme moi, qui connait peu les mœurs des lettrés humains ou pas, les visiteurs qui viennent ici s'attendent à l'image communes que le profane se fait d'un vieux maitre-mage.

Je suis certain que la bibliothèque du vieux sage doit faire la fierté d'une école de magie, mais il est assez retors ou avisé pour la cacher aux regards indignes. La il expose sont savoir et sa puissance sous des formes que tout le monde peut identifier sans erreurs, et le fait qu'elles puissent être magiques, voire commandées à distance, impose un respect et une prudence même du plus haut dignitaire.

Il me plait ce type là ! Son attitude ne manque pas d'un certain humour, et pour ce que j'en ai vu à l'académie, une bibliothèque est aussi écrasante et arrogante que des sculptures ou des dorures. Et il me semble que n'importe quel rupin peut s'acheter des ouvrages bien clinquants sans ouvrir une page du plus abordable de ses trésors et passer pour un érudit. Rajivari lui, donne l'impression de s'intéresser à l'action et à la guerre, et tout imbécile pourrais croire qu'il se trouve face à un homme primaire et facilement manipulable .

Mes réflexions sont bientôt troublées par une bruit à l'extérieur : trois personnes arrivent et en grande discussion ! La porte d'entrée s'ouvre et c'est la draconide qui se montre, je lui fais un sourire et un signe de la main qui s'interrompt quand débarques ses autres compagnons : une jeune smilly et surtout un grand type, en corpulence c'est sans doute l'humain le plus proche d'un ogre que j'ai vu mais ce qu'il arbore sous le nez est si extravagant que c'est bien un humain c'est sûr ! J'ai jamais vu une chose pareille ! C'est de la moustache ça c'est sûr !

Mais nos deux nouveaux arrivants sont en pleine dispute : on dirait que "Moustache blonde" veut prendre la jeune fille comme apprentie ou élève mais que celle-ci n'est pas d'accord et encore pire quand l'autre lui parle de son père. Eh bien ça promet ! Si ces deux zigotos sont nos nouveaux compagnons on va bien s'amuser ! Reste plus que Maître Rajivari et on est bon ! L'homme fut coupé dans sa répartie quand il réalisa que des spectateurs étaient là ! Il a dit quoi ? Rajivari !? C'est lui Rajivari ?! Lumiya confirma cet état civil, comme ils disent par ici ! Elle continua pour la smilly qui ne la laissa pas terminer et se présenta comme étant Scylla, une enchanteresse, qui comme de bien entendu, était ... enchantée de la rencontre. 

La situation me parue tellement comique que je ne pu retenir un de ces rires qui me caractérise. Cependant, Maître Rajivari et sa moustache, dissimulant sa contrariété sous un sourire affable, vint prendre place sur un autre siège qui lui aussi modifia son apparence pour celle plus imposante et cérémonieuse d'une sorte de trône : le Maître était en sa demeure et il voulait que cela soit dit et sut ! Mais c'est avec bonhomie et détente qu'il s'adresses à moi :

" Appelez-moi ogre stupide s'il vous en prend l'envie Maître ! Je suis votre humble et dévoué serviteur !" , je ne sais pourquoi je ressentit le besoin de me lever et de m'incliner en manière de salut respectueux tant vers le Maître que vers la smilly (avec plus de détente et un sourire amical pour cette dernière)

" Je vous salues Maître Rajivari  ! Enchanté moi-de même charmante Scylla ! Je ne suis pas enchanteur cependant, je suis Domi Khalam shaman itinérant des Panses vertes et ici Mage de l'ordre du quartz ! En mission auprès de votre personne Maître ! J'ai peut-être exagéré d'ailleurs dans l'usage de ce plateau magique et je vous en demande bien pardon !"

Je reprends ma place et ose à peine demander une chope de mon hydromel favori, tout en sirotant une bonne rasade, je réfléchit à la réflexion du mage à moustaches :

" Je suis assez curieux de la magie, j'y suis sensible depuis l'enfance, alors en apprendre le plus possible sur la maîtrise de l'essence est un peu ma marotte. J'ai déjà vu celle de l'agent Sabielle, celle de Soleil mais qui, hélas semble hors de portée et celles de l'académie. A côté, la mienne fait vraiment pauvre tour de passe-passe. Et ce plateau ! Voilà une magie qu'un ogre peu apprécier et même s'il méprises tous les magiciens ! Si vous avez le même en modèle de voyage ça m'intéresses !"

Mais ces petites politesses prirent fin quand Rajivari me posa LA question à 100000 drucks :

"Eh bien, je me suis, parait-il, plutôt bien sortit d'une affaire où je tenais involontairement le premier rôle, et aidé à élucider en partie un crime. Suite à cela on m'a convié à vous trouver pour vous apporter mon aide. Je ne sais pas si je suis l'ogre qu'il vous faut mais assurément je ne crains rien ni personne ! Et je ferais tout mon possible pour vous apporter satisfaction avec mes maigres capacités."

Je m'étais levé encore une fois sous le coup de la passion qui m'anime, j'avais donné ma parole au Capitaine, je n'avais pas reçut ni exigé de récompense, mais je voulais rétablir la vérité sur les ogres, polluée qu'était leur réputation par tous ces "hors-Panses" qui faisaient honte à l'espèce !

_________________
Si tu me voles un œuf, tu m'voles un bœuf et donc tu vas payer cher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smil (MJ)
Admin
avatar

Messages : 1272
Date d'inscription : 04/11/2015

MessageSujet: Re: Chapitre 0 - Domi/Scylla - Rencontre de l'Arcane    Sam 19 Nov 2016, 4:15 pm

Domi pu remarquer que Rajivari, quoique légèrement déstabilisé par l’exubérance exprimée par son massif visiteur, se révéla un hôte attentif et patient, questionnant quelque fois du regard Lumiya à la droite de l’Ogre, qui ne répondait que par des haussements d’épaules. Manifestement, il ne suivait pas une partie du discours de l’Ogre, surtout le moment où il parlait d’autres magiciens du Guet, mais ne semblait pas en être gêné.

Le Shaman pu remarquer autre chose, bien qu’elle ait répondu par un mouvement de main courtois, la femme serpent préféra entièrement se concentrer sur le lourd marteau au manche court sur le piedestal. Domi pu la voir l’examiner en détail, avant de carrément monter sur le piedestal avec agilité pour tenter de le soulever. Elle avait à l’évidence beaucoup de mal dans cette affaire. Et cela avait l’air de l’amuser.

Une fois terminée sa présentation, Rajivari éclata d’un grand rire tonitruant avant de faire signe à Domi de s’asseoir à nouveau :

« Votre admiration pour mes modestes œuvres me comble, mon géant ami. Ne vous trouvez vous pas cela merveilleux ? Ce plateau reproduit à merveille la texture, la vue et le gout de vrai nourriture. Il suffit d’y penser et il matérialise nos fantasmes les plus délicieux. Une vrai réussite, si je n’avais encore un dernier détail à régler… »

Son air se fit plus circonspect. Le maitre de maison réfléchissait à voix haute.

« Même si le travail final est délicieux, ces enchantements ne semblent pas fournir la même expérience qu’une nourriture authentique. Oh ils nourrissent, coupent la faim, mais… Pour tout vous dire, une utilisation prolongée entraine chez mes cobayes amaigrissement, anémies et autres problèmes communément assimilés au manque de nourriture… C’est comme si la nourriture authentique fournissait quelque chose que des fantômes ne pouvaient fournir… C’est fascinant, bien qu’un peu gênant… »

Il reprit son large sourire, regardant l’Ogre à nouveau.

« Mais Lumiya a pu me démontrer qu’avec modération, et en combinant son utilisation avec une prise de nourriture authentique convenable, on pouvait en pallier les effets désastreux. Je ne suis pas encore satisfait, mais au vu de l’engouement de mes apprenties pour l’objet, je me dit que cela reste une petite victoire. Bien que je ne comprenne pas ce qu’il y a de bien à une délicieuse nourriture qui a pour seul effet de couper la faim.. »

Domi pu voir Lumiya et N°4 s’échanger un regard entendu en souriant. Le maitre de maison continua sans le remarquer.

« Mais pour en revenir à votre affaire, vous avez été envoyé ici par mon bon ami, ce qui en sois me convient déjà de vos capacités. Honnêtement, je suis rassuré qu’au moins un de mes mages sois aussi impressionnant que vous. Pour la mission que j’ai à vous donner, ce ne sera très certainement pas négligeable. »

Il se pencha, en conspirateur, sa main s’approchant du plateau pour en sortir une impressionnante grappe de raisin.

« Que savez-vous du sceptre du Hierophal ? »

Le nom ne disait rien à l’Ogre, mais le terme lui était familier. La tradition orale shamane allait avec un tout petit peu d’apprentissage des anciennes langues. Hiero était une assimilation de Thiel : monde, dimension. Et Ophal était une digression d’Hofal, la maison. Le terme semblait étrange, mais cela donnait l’idée d’un monde clos, ou d’une maison gigantesque… Rajivari sembla heureux de voir l’étincelle de compréhension dans l’esprit de l’Ogre.

« Ce sceptre est l’un des artefacts légendaires de notre Histoire. Plus précisément, il fut primordial à l’arrivée des Humains en ces territoires inhospitaliers du nord. L’Ordre a toujours su où il se trouvait… approximativement… Mais nous n’avons eu que très récemment l’autorisation de la couronne pour partir à sa recherche. »


Il se redressa, dévisageant Domi du regard.

« L’Ordre m’a chargé de monter cette première expédition en territoire dangereux. J’aimerais que vous  en fassiez partie, Domi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Domi Khalam
Aventurier
avatar

Messages : 285
Date d'inscription : 20/01/2016

MessageSujet: Re: Chapitre 0 - Domi/Scylla - Rencontre de l'Arcane    Lun 21 Nov 2016, 3:43 pm

Comme c'est souvent mon défaut quand je suis en compagnie, je parles beaucoup ! Je vis bien parfois certains regards d'incompréhension ou d'étonnement chez mon interlocuteur et ses disciples, mais je remarquais aussi la jeune smily qui lorgnait sur un marteau visiblement magique vu la drôle de façon dont il était mis en valeur. Bref la jeune créature, s'en approcha dangereusement et tenta même de l'enlever, sans succès mais cela sembla l'amuser.

Quand j'eu fini mon laïus, Maître Rajivari éclata de rire : il appréciait grandement mon intérêt pour sa création et m'en expliqua les mérites et, hélas ! Les inconvénients. Pour résumé, les créations du plateau faisaient leur office mais à court terme. ce qui déplaisait fortement au Maître-mage, qui, me semble-t-il, le prenait comme une attaque personnelle. Je m'aperçus aussi que ces apprenties ne semblaient pas vraiment aussi "coupables" ou enthousiastes que le croyait ou feignait de croire monsieur "moustache blonde", enfin c'est ce que je crut comprendre au vu de l'échange de regard et des mimiques des deux femelles, mais bon je suis pas habitué à décrypter les expressions faciales des draconides et des humaines.

J'eus une inspiration : " Maître si vous pardonnez mon audace et ce qui peut vous semblez présomptueux, j'aurais bien une solution, en fait si vous liez les enchantements à de vrais aliments, celà pourrait tout changer. Par exemple, les liquides pourraient être liés a une source d'eau : eaux souterraines, rivière, lac ou même océan ! Les effets et l'aspect seront ceux désirés mais le corps recevrait un vrai liquide : l'eau !

Et c'est la même chose pour la viande, les légumes les fruits etc ...vous liez celà a des rongeurs, des champignons, des salades que sais-je, du moment que vous respectiez le principe de l'échange équivalent ou pas si vous êtes assez doué, ce qui est assurément le cas ! Mais bon vous y aviez sûrement pensez avant donc je dis des bêtises digne de l'ogre que je suis !"


Puis il prit un air de conspirateur et en revint a ma présence en ces lieux, il porte une telle confiance en Syssim que le simple fait qu'il m'ait choisi suffit a faire acte de compétences; J'avoues avoir rosit sous ma peau verdâtre. Puis il fit une remarque sur mon impressionnante carrure, je fit un regard contrit vers les deux créatures qui me semblaient bien suffisamment impressionnantes avec leur équipement, sans parler de leur pratique magique.

Puis il me parla d'un sceptre, le sceptre du Hierophal, si cet artefact m'était inconnu en revanche ce nom m'évoquais un concept qui m'a toujours laissé perplexe : ça parlait de maison à la taille d'un monde ou d'un monde contenu dans une maison. Bref des concepts pas très cohérents, je conçoit que pour une famille de souris, un grenier puisse devenir un monde voire, Le monde, mais je ne comprends pas comment une conception aussi étriquée de l'univers peut naître dans l'esprit d'un être sensé !

J'apprit donc que cet artefact avait eu son importance dans l'histoire humaine lors de l'arrivée des humains en ces royaumes nains. il avait été perdu bien que toujours sous l'œil de l'ordre, ce dernier savait approximativement où le dénicher mais jusqu'ici, La Couronne avait mit une sorte de vêto sur la recherche de l'objet, et cela venait de changer : l'ordre avait l'autorisation et Rajivari en était chargé. Ce serait dangereux, d'où ma carrure bienvenue et sans doute un peu plus que cela, d'où l'intervention de l'ordre. et Rajivari me voulait a ses côtés (métaphoriquement parlant !)

" Je suis venu pour vous apporter mon aide et j'ai donné ma parole ! Alors je suis votre ogre, sans hésitation ! Et sortir dehors me ferait le plus grand bien : je dois renouveler mes décoctions ! "

Je levais mon tonnelet d'hydromel "A la réussite de cette expédition ! Et que l'ordre obtienne satisfaction ! " et je vidais le reste de l'alcool d'un trait. Je concluais mon ban par un de mes éclat de rire coutumier. La magie, l'aventure, le mystère et un artefact légendaire, que demander de plus ?

_________________
Si tu me voles un œuf, tu m'voles un bœuf et donc tu vas payer cher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smil (MJ)
Admin
avatar

Messages : 1272
Date d'inscription : 04/11/2015

MessageSujet: Re: Chapitre 0 - Domi/Scylla - Rencontre de l'Arcane    Dim 27 Nov 2016, 3:44 am

"A la bonne heure !"

Rugit Rajivari en levant son verre également, buvant en cœur avec l'Ogre. Le verre, vide une seconde auparavant se remplit de nouveau, et le maître enchanteur repris la discussion, se réinstallant plus confortablement dans son siège. Domi pu voir Lumiya faire un signe discret à la draconide qui se dirigea vers les portes du salon, les traversant et les refermant derrière elle.

Désormais n'y avait il dans la pièce que Scylla, Lumiya, Domi et Rajivari. Et à part le fait que la demoiselle Smilly en arrière plan, avait les yeux qui brillaient et tenaient triomphalement un marteau runique dans les airs, les lumières semblèrent s'assombrir un peu, alors que le maitre et l'élève se concentraient sur la discussion.

"Bon...", commença Rajivari, "Entrons sans plus attendre dans les détails car toute l'affaire est un peu compliquée."

Il avait lâché son verre, reposant sur un accoudoir à portée, et tenait ses mains en triangle devant lui. Lumiya faisait de même, le sourire de conspiratrice en plus.

"Je ne vais pas le cacher, cela fait un long moment qu'une majorité des membres de l'Ordre est intéressé par la fouille de ces ruines. Malheureusement, la Couronne d'Hiloroth a toujours refusé catégoriquement l’accès à Morgemil depuis le cataclysme. La cité est encore aujourd'hui protégée par une vaste défense militaire et diplomatique qui en rends l'exploration impossible sans un accord express du roi humain et de son gouverneur."

La vérité, c'est que Domi n'avait absolument aucune idée de ce que cela voulait dire. Par contre, il connaissait suffisamment la région pour savoir ce que Morgemil et le cataclysme impliquaient. A une poignée de jours d'Hiloroth, creusée dans les flancs du mont Gô, Morgemil avait toujours été un objet d'effroi pour les Ogres, une cité humaine de petite taille, mais capable de résister aux assauts de la Horde Minotaure grâce à des protections magiques impressionnantes. Des légendes sordides tournaient sur les territoires autour de la cité, où des armées de morts vivants sans maîtres erraient, créatures sans volontés, d'os et de chairs, piégés dans la boucle sans fin des derniers ordres de leurs invocateurs. Et tout le monde connaissait le Cataclysme, cet horrible jour où les Dragons invincibles étaient apparus, déchirant le ciel, au dessus de la cité, la réduisant à l'état de cendre avant de semer la terreur sur l'ensemble du continent. Beaucoup d'Ogres voyaient encore dans cet évènement l'exemple même de l'arrogance des Hommes, qui avaient voulu toucher à un pouvoir réserve aux Grands Esprits, et dont les conséquences avaient ravagés l'ensemble du continent.

Et Rajivari en parlait sans que cela ne lui pose aucun problème. Dans sa bouche, la cité taboo ressemblait presque à un galet minuscule sur une planche de jeu.

"Accord qui bien entendu n'est jamais arrivé en vingt ans, malgré de nombreuses demandes. La Couronne a toujours semblé préférer garder la cité sous clé plutôt qu'en préserver les connaissances. Un comble pour l'Ordre, dont le devoir est de protéger la magie d'elle même... Je vous le demande : Comment diable peut on faire efficacement notre travail si l'on nous refuse l’accès à notre propre histoire magique ? Mais avec de la patience et de la volonté, les plus grands remparts tombent un jour. Il suffit d'un événement déclencheur... Dans notre cas, la dernière révolte dans la Fourmilière."

Rajivari éclata d'un rire court et sec, on sentait de la colére dans ce rire, presque une forme de mépris.

"Ah ! A quoi s'attendait le Conseil. A peine deux garnisons dans une ville de plus d'un million d'âmes. Une simple étincelle a suffit pour que la cité ne s'embrase. Et lorsque le Conseil est venu demander à l'Ordre un coup de main fort nécessaire... Ce n'est pas un hasard si nous avons enfin reçu leur autorisation..."

Il attrapa son verre, reprenant une gorgée, avant de continuer, balançant le récipient doucement, faisant tourner son contenu.

"Le Conseil d'Hiloroth a accepté une mission conjointe entre l'Ordre et Hiloroth. Six personnes feront partie de la première expédition, qui n'est réellement considérée que comme une mission de reconnaissance en territoire hostile. Honnêtement c'est déjà ça de gagné. Trois mages seront sélectionnés par l'Ordre, pour leur expertise magique. Le Conseil choisira trois agents, pour la logistique et vous 'protéger'..."

Rajivari soupira à ses propres paroles. Domi pouvait voir que Lumiya était silencieuse, perdue dans ses pensées. A la regarder, elle n'avait pas l'air d'une combattante et Scylla... avait plus l'air d'une brindille hyperactive qu'autre chose. Le regard de l'Ogre croisa celui du massif enchanteur, qui le lui rendit.

"Je n'ai pas confiance dans le Conseil, et je peux parier qu'eux non plus n'ont aucune confiance en nous. Aussi, Lumiya ici présente, se chargera de vous guider et vous transmettra, en fonction des circonstances, certaines nouvelles directives. Ce que vous avez besoin de savoir, Domi, pour l'instant, c'est que la mission a deux objectifs. Le premier est de reconnaitre la cité, afin de préparer une prochaine expédition. Le second est de trouver le sceptre, qui est notre preuve de bonne volonté envers Hiloroth."

Le maitre enchanteur se redressa, toisant l'Ogre rapidement, un sourire tendu aux lèvres.

"Je fais entièrement confiance à Lumiya en ce qui concerne les préparatifs de la mission, et je vous conseille de voir cela avec elle une fois que je serais parti, car malgré cet excellent moment en votre compagnie, mes affaires me laissent peu de temps de confort durant la journée."

Son sourire s'étendit légèrement, cajoleur, alors qu'il amenait son verre à sa bouche, et se mettait de nouveau confortable sur son trône.

"Mais j'imagine que je peux bien vous accorder quelques minutes si vous avez des questions. Je m'en voudrais de ne pas vous donner entière satisfaction."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Domi Khalam
Aventurier
avatar

Messages : 285
Date d'inscription : 20/01/2016

MessageSujet: Re: Chapitre 0 - Domi/Scylla - Rencontre de l'Arcane    Dim 27 Nov 2016, 6:36 pm

Rajivari leva son verre avec moi, appréciant et mon enthousiasme et mon engagement. Mais une fois le verre but et remplit de nouveau ce me semble, il prit soudain un air sérieux de conspirateur. Là je vis deux choses du coin de l'œil : Lumiya fit un signe a la draconide qui sortit en nous laissant seuls et la jeune Scylla toute contente d'avoir réussit à prendre ce foutu marteau ! Il y eut d'ailleurs un drôle d'effet dans l'éclairage. 

L'histoire que commença à me raconter le Maître-mage comportait des subtilités sur les relations entre la couronne et l'ordre, je n'y comprenais rien et pour cause, je viens d'une culture où les rapports sont bien plus simples et directs, et où il est rare de discuter des attributions et rôles de chacun dans la communauté, cet ordre immuable garantissant les libertés individuelles de chacun. Mais ce que je compris en revanche, c'est le nom de cette ville qui semblait être notre but : Morgemil !

Cette cité ridicule qui glaçait d'effroi tous les ogres assez instruits pour connaitre la région et les légendes. Cette cité avait affrontée les assauts minotaures sans faillir, aidée par une magie terrible et impie ! On parlait de cadavres qui se relevaient et continuaient la lutte en errant autour des murailles pour happer le malheureux qui tomberait sous leur griffes.

Et le cataclysme ? Qui ignorait le terrible jour où les dragons déferlèrent sur le monde ? Châtiment de l'ordre naturel envers ces humains arrogants ! Mais Rajivari ne semblait pas s'en émouvoir plus que cela. Il se perdait dans ces réflexions sur la façon dont se comportait la couronne et du souci de l'Ordre avec ces connaissances confisquées semblait-il inconsciemment par la noblesse démissionnaire. Il jugea avec mépris l'imprévoyance du Conseil et se réjouit presque que des échauffourées se soient produites plus tôt ses jours-ci pour aboutir à la situation présente.

Il n'avait pas tout à fait tort puisque par contrainte le conseil avait sollicité l'assistance de l'Ordre, qui de son côté avait saisi la balle au bond pour obtenir son autorisation. Et c'est là qu'il précisa le but de la mission : explorer les ruines pour les cartographier pour la prochaine expédition plus étoffées et trouver ce fameux sceptre ! Six personnes seront de la partie : trois mages de l'Ordre et trois "protecteurs" mandatés par le conseil. 

Rajivari se méfiait de ce conseil et avait son plan secondaire, mais, bien que ne doutant pas des capacités des disciples du Maître-mage, il me semblait que nous aurions bien besoin de ces protecteurs, Lumiya n'est pas vraiment taillée en guerrière et la smilly tenait plus du serpent monté en graine chez une troupe de voleur que de la chercheuse de trésor. Mais les jeux étaient fait : Lumiya serait les yeux et les oreilles de Rajivari et mènerait de fait sa propre conception des recherches. Rajivari révèla que ses affaires l'occupait trop pour demeurer plus longtemps en notre charmante compagnie fort appréciée et qu'il remettait la suite des opérations entre les mains de sa disciple. Mais, prenant un autre verre en se rasseyant confortablement il se proposa de répondre a mes questions, ce qui, vous vous en doutez ne manqua pas.

Je posait mon tonnelet vide sur la plateau et le repris remplit cette fois d'eau de vie de prune d'au moins vingt ans d'âge. Je le vidait d'un trait ! Puis me lançais :

"Que voilà beaucoup d'informations pour un pauvre cerveau d'ogre ! Un sceptre légendaire, voilà de l'aventure ! Mais si j'avais su où il fallait le chercher, j'aurais peut-être refuser mon aide. Peu de choses effraient un ogre, c'est normal nous sommes trop stupides pour ça ! Parmi ces choses il y a les dragons, mais qui ne les craint pas ? Quoique je ne serais pas étonné si un ogre de la Panse sanglante en affrontait un pour savoir quel goût ça a ! Mais eux sont encore plus stupides que tous les ogres réunis. 

L'autre chose c'est Morgemil ! Et donc, vous voulez qu'on aille là où on frappés les dragons dans le pire endroit du monde pour un ogre, même aussi "impressionnant " que moi ? J'ai donné ma parole, alors tant pis j'irais dans cet endroit ! Mais si j'apprécies l'honneur qui m'est fait, bien que le regrettant maintenant, je m'interroges : Pourquoi moi ? Je conçoit les talents de votre disciple, et je vois bien ce qu'on espères de la charmante Scylla.Mas, moi je ne suis qu'un humble shaman !

Autre chose, vous dites vous méfier du conseil qui vous le rend bien, qui vous dit que les agents du conseil n'ont pas, eux aussi, leur directives secondaires ? Doit-on se montrer de zélés exécutants ? Et encore une fois que comptez-vous que je fasse ? 

A l'académie on m'a remis Quitus, un esprit-guide, il me semble, pourrais-je l'emmener avec moi ? Que se passera-t-il si les agents du conseil veulent s'emparer du sceptre ? Doit-on leur remettre ? Et qui sont ces agents ?"


Il y avait tant de questions qui frappaient à l'intérieur de mon crâne.

_________________
Si tu me voles un œuf, tu m'voles un bœuf et donc tu vas payer cher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smil (MJ)
Admin
avatar

Messages : 1272
Date d'inscription : 04/11/2015

MessageSujet: Re: Chapitre 0 - Domi/Scylla - Rencontre de l'Arcane    Mar 06 Déc 2016, 12:34 am

Rajivari avait encore donné son attention aux questions de l'Ogre, notant de la tête, se frottant le sourcil, buvant l'éventuelle gorgée de vin précieux. Il souriait, confiant, flamboyant et imperturbable.

Il fit un large sourire au Shaman, plein de confiance.

"Pourquoi vous ? Tel est la question, n'est ce pas. Voyez vous, j'ai entièrement confiance en mes alliés dans l'Ordre, qui m'ont souvent prouvé, outre un certain sens de l'humour, une entière compréhension de mes idéaux, et de ce qu'il faut pour les accomplir. Si il vous a choisi, vous pouvez vous douter qu'il vous fait totalement confiance pour accomplir votre mission. Et je peux vous assurer qu'il n'est pas serpent à choisir au hasard."

A la mention de serpent, Domi pût voir Scylla se figer, elle si insouciante de tout ce qui se passait, en train d'examiner le marteau sous tout les angles, tournait désormais la tête dans votre direction, attentive, les yeux plissés par ce qui semblait une profonde suspicion. Ne lui prêtant pas attention, Rajivari éclata de rire à ses propres mots.

"Pourquoi vous ? Je n'en ai absolument aucune idée, Domi. Mais je suis certain qu'il a bien choisi. N'est ce pas, Lumiya ?"

C'était la première fois que le maître demandait son avis à son élève, mais la jeune humaine sembla imperturbable. Un fin sourire apparu sur ses lêvres avant de s'approcher. Elle dévisageait Domi.

"De mon point de vue, je suis très heureuse d'avoir avec nous une personne capable de résister à un combat direct. Pour ma part, je préfère la distance, ou j'excelle, et notre compagnon Scylla... Disons que ses talents se tiennent autre part..."

Une petite tête serpentine apparu, sortant de l'ombre, entre Domi et Rajivari, une grappe de raisin dans les mains. Rajivari sursauta, poussant un petit cri aigu, avant de poser sa main sur son cœur, soufflant en direction de la Smilly. Domi ne l'avait même pas vu bouger.

"Je n'aime pas le conflit."

Lâcha t elle avec un sourire sardonique avant de se poser contre l'énorme trône de Rajivari, dégustant son fruit, tout en déviant les remontrances du maître enchanteur, avec une langue tout ce qu'il y avait d'agile. Lumiya baissa la tête, soupirant, avant de reprendre le contrôle du dialogue.

"Votre présence est un soulagement, Domi. Cela nous évitera de dépendre entièrement des agents du conseil en cas de conflit. Pour ce qui nous attends, c'est préférable. En ce qui concerne la mission, nous avons en effet l'ordre de rendre le sceptre au conseil. Une maigre obligation comparé à tout le reste. Notre objectif premier étant de faire un inventaire conséquent des mystères et trésors de la cité. J'imagine que tant que ces agents du conseil se montrent courtois avec nous, nous pouvons leur témoigner le même respect. Aucun des deux camps n'a de raisons d'entrer en conflit de toute manière. Nous sommes alliés, même si je ne sais pas encore qui nous accompagnera."

Elle se redressa, buvant une gorgée. Scylla venait de jeter un raisin directement dans la bouche ouverte de Rajivari qui en perdit quelques secondes sa verve. Ce n'était pas le premier, d'autres ornaient le magnifique vêtement de l'enchanteur. Il avait l'air particulièrement impuissant face à la Smilly. Lumiya continuait.

"Évidemment, il est important de bien se préparer. J'ai déjà fait en sorte qu'un chariot sois apprêté à notre attention, ainsi que tout le matériel nécessaire pour une à deux semaines de voyage. Nous sommes entre mages, j'amène également le nécessaire pour nos besoins magiques. Votre esprit, Quitus, ne sera pas un inconvénient."

Rajivari se leva excédé, propulsant des grains de raisins sur le sol, ses mains baguées frottant ses vêtements avec fureur.

"Bien ! Maintenant que tout cela est dit, je vais vous laisser. Lumiya vous expliquera le reste."

Ses yeux se posèrent sur Domi, ouverts et pressés.

"Domi, ce fut un plaisir. Je vous souhaite un agréable voyage et j'espère avoir l'honneur de vos histoires à votre retour. Nous devons parler de votre magnifique culture."

Ses yeux passèrent à Lumiya et Scylla.

"Scylla, je compte sur toi pour ne pas en faire qu'à ta tête... Lumiya, la situation semble être entre vos mains. N'oublie pas ce dont nous avons parlé."

Lumiya hocha de la tête, silencieuse. Scylla tira la langue. Dans une dernière courbette, Rajivari salua le petit groupe avant de trottiner vers la porte du salon, celle ci s'ouvrant à son arrivée, se refermant derrière elle. Ne restait dans la pièce que les trois nouveaux compagnons.

"Bien... Maintenant que nous sommes entre nous, il est temps de vous expliquer le détail."

Lumiya fouilla rapidement dans sa poche, avant d'en sortir une petite pyramide qu'elle posa sur la table, alors que Scylla regardait avec attention le trône de Rajivari, alors redevenu une simple chaise. Ses yeux s'allumèrent brièvement, avant qu'elle ne sourie et s’assoit sur la chaise, la transformant immédiatement en un canapé tout en hauteur, aux airs absolument inconfortable pour n'importe qui d'autres que la Smilly. Elle s'était affalé dedans, sa longue et fine queue battant l'air en des mouvements compliqués, dégustant le reste de la grappe. Lumiya frôla la face de la pyramide et une carte étrange apparu dans l'air au dessus de la table. Domi pouvait voir une étrange vue de la vallée d'Ol. On distinguait les portes d'Hiloroth, toutes petites. On distinguait les forêts, on distinguait les rivières. On voyait presque le territoire de sa tribu. Et on voyait une tâche noire sur le coté, une tâche étrangement reconnaissable. Les ruines de Morgemil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Domi Khalam
Aventurier
avatar

Messages : 285
Date d'inscription : 20/01/2016

MessageSujet: Re: Chapitre 0 - Domi/Scylla - Rencontre de l'Arcane    Ven 09 Déc 2016, 4:50 pm

Rajivari répondit à mes interrogations avec le sourire et son rire tonitruant. Il semblait clair que je n'aurait pour toute réponse qu'une simple assurance d'avoir été bien choisi, il me complimenta sur mes talents certains et qu'il était content que je sois là ! Puis il demanda à sa disciple ce qu'elle en pensait. Elle s'approche, un fin sourire sur le visage et me dit apprécier mes qualités purement ogresques.

Apparemment, elle escompte du grabuge et se sent plus rassurée de pouvoir compter sur un membre de son équipe pour les gnons gratis. Elle se dit adepte de l'assaut à distance et alors qu'elle va préciser les qualités de notre invitée turbulente, voilà qu'une tête reptilienne surgit entre Rajivari et moi, pour prendre du raisin ce me semble, le tout avec une phrase sybilline.

"Et bien si vous continuez à surprendre les ogres que vous rencontrez de cette façon, croyez-moi le conflit viendra bien assez tôt, trop pour vous sans doute !"

Pendant que la smilly disparait aussi vite qu'elle était apparue, pour réapparaitre sur les genoux du Maître-mage, et que ces deux-là discutent vivement, Lumiya continue de m'expliquer les données de la mission, le sceptre, on devrait le remettre au conseil, contraints et forcés, mais bon ça en fait on s'en moque ! Ce qui compte vraiment, ce sont les secrets perdus par l'Ordre. On doit cartographier les lieux, faire la liste des trésors découverts et s'en sortir entier. Donc, ne pas dépendre totalement de notre escorte en cas de grabuge, est un plus non-négligeable.

Elle avait un présupposé mitigé envers les agents du conseil, on serait entre gens de bonne entente, mais dès le moindre geste suspect le paix sera moins vaillante. Pour l'expédition elle avait prévue un transport plein de fournitures magiques. Je fus ravi d'apprendre que Quitus pourrait être de la partie. Je l'appelais en pensée sans y croire et soudain il fut là ! Mais les joutes entre Rajivari et Scylla tournèrent court et le mage se leva excédé pour nous faire ses adieux. prodiguant divers conseils de prudence et de retenue envers ces dames et me conviant a discuter de mes aventures et de mon peuple dès mon retour.

Quand nous fûmes seuls, Lumyia prit un ton de conspiratrice et sortit un curieux artefact, qui nous montra bien vite une vue du dessus de la zone à atteindre et des territoires alentours. Quelle merveille ! Et l'autre serpent qui joue avec le siège magique de Rajivari, est-il possible d'être aussi blasé ? Moi j'aimerais bien ce genre de carte magique. Comme il doit être gratifiant d'être au service d'un mage aussi doué ! Le plateau, les armes, le fauteuil et maintenant ça ! Bon sang ! Je dois savoir comment il fait tout ça !

" Incroyable ! Là ! C'est le territoire des Panses vertes ! Et là ! L'endroit où je me suis décidé a faire la course avec un dragon ! Et ça, j'ai beau ne jamais l'avoir vue, mais je reconnaitrais Morgemil sans me tromper ! Même d'ici ça fout un drôle de coup ! Et donc, pourquoi ceci ?"

J'avais besoin de détourner mon regard de ces ruines maudites, j'aurais juré voir des yeux me regarder directement mais je dois avoir des hallucinations !

_________________
Si tu me voles un œuf, tu m'voles un bœuf et donc tu vas payer cher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yahla (MJ)
Aventurier
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 14/11/2015

MessageSujet: Re: Chapitre 0 - Domi/Scylla - Rencontre de l'Arcane    Ven 16 Déc 2016, 12:38 am

Un sourire espiègle fit son apparition sur le visage de Lumiya lorsque le fauteuil se transforma peu de temps après que la Smily avais pris son aise. Ce n’était pas de la stupéfaction, loin de là, mais simplement de l’amusement. Était-il possible que Lumiya avait une autre forme de fauteuil lorsque c’était elle qui venait s’assoir dessus ou bien pour une autre raison. Au final, elle ne fit que lancer un bref regard vers Domi, vers Scylla et puis elle reporta son attention sur Domi qui était en train d’expliquer les différents endroits qu’il voyait sur la carte. C’était une autre sorte d’amusement qu’il y avait à ce moment dans ses yeux …
 
… mais le temps de s’amuser, c’était pour plus tard, car elle se concentra de nouveau sur la carte en murmurant différent mot. Alors qu’il n’y avait que les images de la vallée et des Monts Gô quelques instants auparavant, certains mots commencèrent à apparaître à différents endroits détaillants différents éléments de la région. Alors que les deux compagnons ne comprenaient pas un traître mot de ce qu’il était écrit, ils se rendirent compte au bout d’une minute que les mots avaient maintenant du sens. Il semblait indiquer la présence de la faune locale, des différents groupes qui étaient réputés pour se tenir dans différents endroits et surtout, dans la saison actuelle, la température ambiante.
 
« La Couronne a vraiment bien choisi son moment pour monter cette expédition … Ils ont dû choisir un des mois les plus froid de la saison d’Yla. La joie de devoir se vêtir adéquatement… »
 
Il allait faire froid … vraiment froid. Au point même que les indications recommandaient de se déplacer le moins possible à l’extérieur ou seulement si nécessaire. C’était un point positif quand même … il n’y aurait sûrement pas trop d’attaque de bandit durant le chemin jusqu’à Morgemil, mais un rapide regard vers Scylla lui fit comprendre qu’elle connaissait très bien la maigre résistance au froid des gens de cette race. À bien regarder Domi, peu vêtu comme il était, elle ne put que rire un peu en imaginant sûrement des choses étranges.  Elle finit par délaisser un peu la carte du regard tout en la laissant active.  
 
« Cette carte ne sera comprise que de nous trois. Elle a d’autre fonctions qui pourraient nous être utile sur le terrain, mais je ne crois pas qu’elle nous apportera grande aide lorsque nous serons dans l’enceinte de l’ancienne ville. Elle nous permettra d’avoir toujours une petite longueur d’avance côté information par rapport aux agents de la Couronne, mais essayer de ne pas démontrer ouvertement que vous comprenez ce qui est écrit dessus. Ils se sentiront sûrement moins seul comme ça. »
 
Elle utilisait un ton assez désinvolte en parlant de la Couronne. Elle devait y être loyal … un peu comme tout le monde vivant à Hiloroth … mais il existe tellement de teinte de gris que cela pouvait être mélangeant à certaines occasions.
 
« Nous ne savons pas sur quoi nous allons tomber là-bas. La présence pendant de longues années des dragons et la présence de Julius … et de sûrement d’autre chose bien puissante … y a sûrement laisser d’étranges surprises. On pourrait être tenter de tout démonter les mécanismes de protections, mais certains doivent rester en place. Si nous démontons trop de protection, il sera beaucoup trop facile pour les brigands par la suite de piller ce qu’ils désirent. D’autres protections devront être étudier pour être reproduit ici-même par Numéro 3.  Vous faites partie de l’Ordre, ou proche, alors la réflexion sera notre meilleure arme.
 
Le trajet devrait durer quelques jours et la première occupation sera de trouver un endroit potable pour tenir un camp de base. Les premières nuits seront les plus précieuses et les plus dangereuses dans Morgemil, alors j’espère que vous serez capable de vous priver de sommeil un peu.  Après ça, tout dépendant de l’endroit où nous nous trouvons dans Morgemil, nous partirons plusieurs jours explorer des zones de la cité. Et puis … nous trouverons ce que nous trouverons bien. Je ne peux que vous conseiller de donner votre opinion pour permettre d’avoir une exploration fructueuse pour Maître Rajivari et pour l’Ordre. »
 
Elle se dirigea vers deux points par la suite et après une série d’incantation, deux portails, un mauve à sa droite qui était plus petit et un rouge à sa droit qui était beaucoup plus grand, se matérialisèrent. Il ne faisait aucun doute pour qui ils étaient destinés respectivement.
 
« Vous pouvez utiliser ses salles pour vous habiller. Vous trouverez toute sorte d’habit chaud qui devraient être à votre taille ainsi que différents accessoires pour des expéditions. La qualité est bonne, mais le froid est mordant, alors ne lésinez pas sur les couches. Ah oui … vous ne trouverez rien de magique dans vos salles à part les portails pour revenir ici. Si vous avez besoin de quoique ce soit d’autres après ça, vous n’avez qu’à venir me voir. »
 

Elle leur fit alors signe qu’il pouvait partir s’habiller et elle reporta son attention, brièvement, vers la carte holographique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Domi Khalam
Aventurier
avatar

Messages : 285
Date d'inscription : 20/01/2016

MessageSujet: Re: Chapitre 0 - Domi/Scylla - Rencontre de l'Arcane    Mar 20 Déc 2016, 5:21 pm

L'humaine fit une pause dans ces explications, générales, semblait-il, car si le spectacle de la smilly se prélassant dans le siège changeforme de son maître et si mon étonnement juvénile, la fire sourire, cela passa comme un nuage d'orage dans un ciel d'été. Je crois avoir déjà dit combien le terme de stupide accollé à ceux de ma race, me fâche un peu, car je ne me sent pas ainsi, mais là je crois bien que j'ai atteint les abysses de la stupiditude ogresque ! 

Devant nos yeux ébahis, enfin surtout les miens, Scylla semblait faire son possible pour coller au mieux à la réputation d'impénétrabilité de son peuple. Voilà que des drôles de signes, comme les dessins des tatouages de mon peuple, apparaissent sur le décor visible. Mais comme j'y comprends rien, je supposes bien vite que c'est ce truc qu'on appelle écriture. Je lèves les yeux sur Lumiya, faut que je lui dise que les ogres ne lisent pas ces choses. Mais soudain elle récrimine contre le froid qu'il va faire et sur le manque d'a-propos de la Couronne pour se sortir de sa torpeur. 

Par réflexe je regarde de nouveau la drôle de carte et, je vous jure que c'est vrai, je laisse tomber mon tonnelet, vide, heureusement ! Je comprends ce que ça dit ! Oh oui, il fait faire froid ! Pour un ogre comme moi, c'est presque rien, de la bonne graisse sur le peau, des fourrures épaisses et c'est bon ! Je cours les chemins par tous les temps depuis des années alors, le froid, merci, je connais !

Mais pour mes deux camarades, j'étais moins sûr, j'allais le dire mais la jeune femelle humaine, continua sur le thème de " faites comme si vous n'y compreniez rien devant les autres, ce sont des alliés et la confiance règne mais ... pas la peine de froisser les susceptibilités " Je connais une agente du guet magique qui s'en serait étranglée de rire : va falloir jouer les ogres stupides !

Puis d'une passe magique, elle fait apparaitre deux ouvertures magiques, une mauve et une rouge, de taille différente, je souris et lance :

" Je penses que la mauve est trop petite pour moi ! Si c'est pas trop tard, je prendrais la rouge ! Et si vous voulez, je pourrais concocter un onguent contre le froid et les engelures, il me faut de la graisse de phoque ou d'un animal vivant dans le froid et de grande taille, du poivre, des orties, de la moutarde et des herbes aromatiques pour l'odeur !"

Je ramasse le tonnelet, demande un thé d'herbes et de menthe, vide le tout d'un trait, appréciant la chaleur qui coule dans mon corps, puis me relève avec un sourire.

" Pour ma part des fourrures suffiront, en plus des miennes si besoin, c'est pour vous et cette charmante smilly que je me fait du soucis, il me semble que, son peuple, plus que le vôtre, est assez handicapé par ces climats ! Quitus, avec moi, mes compagnons totémiques et mes sorts, mes herbes et mon équipement, et je suis prêt à affronter mes cauchemars d'ogrillon !"

Je me présente devant la porte rouge, attendant que ma camarades d'infortune entre la première, ainsi que d'éventuelles précisions de notre hôtesse !

_________________
Si tu me voles un œuf, tu m'voles un bœuf et donc tu vas payer cher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scylla
Aventurier
avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 04/12/2013


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Chapitre 0 - Domi/Scylla - Rencontre de l'Arcane    Mer 21 Déc 2016, 7:02 pm

La voleuse se prélassait tranquillement sur le fauteuil de Rajivari, préférant dévisager son étrange compagnon d'infortune. Il était plutôt mince, pour un Ogre, et ses accoutrements sentaient l'étranger à la ville. Eh ! Au moins, il serais dans son élément en pleine cambrousse glacée... Mais pour Scylla c'était un autre problème. Aussi lorsque Lumiya se dirigea vers le coin de la salle pour faire apparaitre les portails amenant aux vestiaires de Rajivari, sans aucun miroir sans teint, c'est une légende, elle ne put s’empêcher de prendre la dernière remarque de la magicienne pour elle.

L'Ogre s'avançait vers son portail. Scylla fit de même, sautant avec agilité sur le sol. Passant à coté de N°2 (Appeler ses apprentis par des chiffres... Pauvre vieux Raj'...), elle en profita pour exprimer sa question.

"Lumiya, c'est sympa pour les vêtements chauds, et je ne vais pas m'en priver, mais tu sais que ça va rien changer pour moi. Je suis poïkilotherme, ma température corporelle dépend de mon environnement. Je pourrais porter tout les vêtements d'Hiloroth, je ne serais jamais assez couverte..."

Elle lança un regard entendu à la magicienne.

"J'ai besoin d'une pierre de chaleur. C'était d'ailleurs la première raison pour laquelle je suis venu voir le vieux Raj' avant de me faire embobiner dans toute son histoire. Sans ça, je ne serais d'aucune utilité à cette expédition."

Scylla n'attendit pas la réponse, il était évident pour elle qu'elle serais obligée de quitter l'expédition sans une source de chaleur. Et Lumiya le savait, le comprenait même. Mais Scylla doutait de la bonne volonté de la demoiselle. Dans tout les cas, des vêtements gratuits l'attendait.

La frêle Smilly se positionna aux côtés de l'Ogre, devant son propre portail. Bon sang qu'il était grand... Deux fois sa taille, et on pouvait facilement en rentrer dix comme elle dans toute cette masse... Au moins, elle aurait un perchoir plutôt pratique en cas de danger. Ce qui risquait d'arriver souvent. Elle remarqua qu'il la regardait.

"C'est juste un portail, mon grand, faut pas en avoir peur. Si tu viens de l'académie, t'es déjà habitué, vu qu'il y en a un camouflé toutes les deux salles. Saute dedans, et profites des goûts douteux de nos hôtes. Oh et n'oublie pas de te laver aussi, je ne pense pas qu'on aura vraiment l'occasion de se faire beau dans la semaine à venir."

Elle n'attendit pas la réponse non plus et traversa le portail, toute sourire à l'idée de mettre le souk dans la garderobe.

_________________
Scylla : Avatar par SybLaTortue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yahla (MJ)
Aventurier
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 14/11/2015

MessageSujet: Re: Chapitre 0 - Domi/Scylla - Rencontre de l'Arcane    Jeu 22 Déc 2016, 11:16 pm

Si Lumiya avait été concentré sur les deux membres de l’expédition, ils auraient pu voir un autre de ces sourires à double sens. Il était clair par son non-verbal qu’elle appréciait bien le groupe qui était en train de se former entre eux. Pour quelles raisons obscures, ils ne le savent pas, mais au moins elle semblait les apprécier et c’était quand même un bon début pour un groupe qui allait passer plusieurs semaines ensemble à l’avenir.
 
Elle ne releva pas la première remarque de Domi concernant le portail, car elle devait bien se douter que c’était une farce. Néanmoins, elle hocha de la tête lorsqu’il parla d’onguent.
 
« Vous vous y connaissez en Alchimie ou en Herboristerie ? Sans vouloir vous vexer, je ne croyais pas que cela était votre branche. Je peux me tromper on dirait bien. En ce qui concerne les ingrédients que vous avez demandez, je suppose qu’il est possible d’en obtenir une quantité. Partez-vous changer et je devrais avoir le temps d’ici à votre retour. »
 
Elle tourna brièvement la tête à la fin de sa remarque et regarda de haut en bas la Smily et l’Ogre avant d’hocher de nouveau la tête.
 
« En ce qui a trait à la pierre de chaleur, j’irai voir La Numéro Un pour un tel objet. Nous nous en servons surtout pour certaines expériences avec les éléments, mais il devrait être possible d’aller vous en prendre si vous le désirez. De bons vêtements seront nécessaires néanmoins alors n’hésite pas à en prendre. Je sais que ton agilité t’est précieuse, mais pierre de chaleur ou non, hors de question que je vous laisse vous promener avec vos habits actuels. Vous pouvez l’acheter pour 10 drucks, sinon lorsque vous la redonnerez à la fin de l’expédition, vos dix drucks vous seront remis. Vous en voulez une aussi Domi ? »
 
Lorsque Lumiya avait prononcé le titre de Numéro Un, il n’était pas compliqué de comprendre qu’elle avait un très grand respect pour elle … peut-être pour la raison qu’elle était la seule au-dessus d’elle dans le rang des Apprenties de Maître Rajivari … mais il y avait autre chose aussi dans sa voix.
 
De nouveau, elle vous fit signe de vous diriger vers vos portails respectifs. De l’autre côté, vous y trouveriez bien des surprises et des merveilles.
 

[RP Libre : Décrivez dans votre prochain post comment vous percevez la pièce. Vous y trouverez ce que vous voulez et la qualité est supérieur à ce que l’on trouve en magasin sans pour autant être pour les riches uniquement. Vous n’êtes pas dans la même salle bien sûr, alors vous pouvez laisser place à votre imagination. Il n’y a que des vêtements, des bottes/souliers et différents chapeaux. Aucun objet. Bon post !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Domi Khalam
Aventurier
avatar

Messages : 285
Date d'inscription : 20/01/2016

MessageSujet: Re: Chapitre 0 - Domi/Scylla - Rencontre de l'Arcane    Mer 28 Déc 2016, 3:23 pm

Lumiya fit une remarque qui me décrocha un sourire, vous me direz, chez moi c'est pas difficile ! Je me trouvais près de mon portail attitré, avec la jeune smilly a mes côtés, enfin durant un court laps de temps car la donzelle ne put s'empêcher de quelques remarques mi-moqueuses mi-insultantes, avant de disparaître en plaisantant sur ma pauvre personne.

" Vous ne me vexez pas et vous avez raison ! Je ne suis ni alchimiste, ni herboriste, pour autant je suis shaman guérisseur, et de ce fait j'ai une pratique quotidienne des herbes curatives, des onguents et des diverses façons de les mêler ensemble."

Je montrais mon sac d'herboriste en secouant le tout puis ajoutais : "Grâce à ça ma pratique est renforcée et si en plus je vous dit que j'ai un sort qui permet de renforcer les effets magiques ou bénéfiques d'un sort ou de quelconque pratique un tant soit peu magique ou assimilée !"

Puis elle parla d'un truc bizarre, la smilly était encore là, à ce moment ! Elle parlait aussi de cette pierre de feu ou de chaleur que semblait désirer Scylla, j'ai jamais utilisé ce genre de chose et je crois pas en avoir vu. Oui je sais je fais très ogre stupide pour le coup ! Disons plutôt ogre de la cambrousse, du genre qui court les chemins tortueux et les routes détournées. Un grand machin vert qui pratique un art simple et dépouillé. des décoctions héritées de savoirs ancestraux de shlaamans, renforcées par un peu d'Essence et l'aides des Erelithes.

" Au risque de passer pour le péquenot dont j'ai l'air ! J'ai pas l'usage de cet artefact ! Et pour tout dire...", je farfouillais dans mon sac et surtout dans ma bourse, bon j'avais assez ! "... Ouais, je crois que j'en veux bien une ! Je peux payer ! Et quand je dis que je ne craint pas le froid, je suis sincère ! Je vis au rythme des saisons depuis mon plus jeune âge, cependant c'est pas une raison pour ne pas ce simplifier la vie ! Merci de votre sollicitude ! Bon, je vais donc faire mon choix !"

Je suis arrivé dans une pièce pour le moins étrange pour un ogre forestier : elle était grande et spacieuse, mais ça je penses que c'est plus parce que la salle est adaptée à ma taille conséquente ! Mais ce qui m'intriguait, c'était les amas de vêtements et de souliers grandes tailles qui étaient à dispositions sur divers portants ou petits présentoirs à chaussures ! J'eus la surprise de voir un nouvel ami Un Glouton fantômatique ! Il m'apparu comme ça, en sortant d'une armoire, il me fit un salut et s'asseye sur son postérieur

" Salut camarade ! On part en voyage ! Il nous faut des vêtements chauds car il va faire frisquet là-bas ! Oui ! Je supposes que tu viens avec moi, à moins que tu sois bloqué dans l'enceinte de l'académie ! " Il s'illumina brièvement plusieurs fois, j'avais pas remarqué ça avant, et curieusement je comprenais ce que ça voulait dire. Pas clairement mais les grandes lignes, je crois bien que notre communication ne fera que s'améliorer au fil de notre collaboration.

L'être spirituel ne semblait pas être trop content de devoir sortir d'Hiloroth, pour ce que j'ai compris, il croyait avoir été confié à un nouveau mage fraichement nommé par un membre éminent du guet magique ou alors avoir choisi de se lier avec un shaman ogre. Bref, les voyages dans des cités maudites, durant une des périodes les plus froides de l'année, c'était pas trop ses projets, enfin avant. Mais il n'avait pas le choix, j'étais son boulet personnel.

Pour du choix, y avait de quoi perdre la tête ! Des soieries qui feraient des voiles acceptables pour naviguer en mer, des chaussures taillées dans le cuir d'un éléphant entier, on pouvait dire que Rajivari ou ses disciples, avaient des visiteurs de toutes sortes. Je portais mon choix sur des fourrures de loup et d'ours, en particulier une sorte de chemise d'un seul tenant qui s'enfile par le bas du vêtement et qui s'ouvre par le col et se ferme par le col a l'aide de lacets de cuir. Un pantalon de longs poils bruns, bon un truc plus large que mes propres cuisses, mais je devais enfiler ça par-dessus mes propres fourrures.

Je fais sans doute du sentimentalisme me direz-vous ? Eh bien, non ! Mes peaux de bêtes, sont partie de moi, du rituel que j'ai suivi pour trouver mon, (mes pour le cas précis), totem personnel. Pas question que je les laisse ici ! Et puis ce sont les couches successives qui font l'efficacité de ces oripeaux. Une cape en peau de loup, avec capuche et grand col refermable, je crois que j'avais le principal ! ne manquait plus que des accessoires comme une ceinture pour tenir mon pantalon, des bottes à glisser dans mes propres bottes de fourrures.

Je pensais en avoir fini quand je vis mon allié, appelons-le Ursus, sortir d'un placard avec un drôle de couvre-chef : Un chapeau à pointe, fait dans une tête de loup géant, je ferais un drôle de pirate mais je resterais dans le ton totémique de ma naissance. Et l'association de ma tête de loup avec ses os et ses crocs, recouverte par mon chapeau pirate avec ses yeux de fauves de chaque côté, donnait à croire que j'avais un vrai loup qui me dévorait le crâne. J'étais prêt je crois et donc, Ursus sur mon épaule, je retournais vers la salle de conférence du maître Rajivari.

" Me revoilà ! Je suis pas très intéressé par les fanfreluches et j'ai peur d'être plutôt étrange comme ça mais j'ai fait en fonction de mes instincts, y a trop de choses là-dedans ! Je suis perdu ! Mais avec ce que j'ai là, je penses que j'aurais pas à craindre le froid ! Je vous présentes Ursus ! Mon esprit-guide personnel ? Je sais même pas ce que c'est ! Un ogre stupide, on vous disais !"

_________________
Si tu me voles un œuf, tu m'voles un bœuf et donc tu vas payer cher


Dernière édition par Domi Khalam le Lun 23 Jan 2017, 6:34 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scylla
Aventurier
avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 04/12/2013


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Chapitre 0 - Domi/Scylla - Rencontre de l'Arcane    Sam 07 Jan 2017, 1:30 am

"Ouais, sur ! Dix drucks ça devrait le faire...", siffla Scylla.

Plutôt heureuse de la tournure de la négociation, elle traversa le portail, se préparant mentalement à l'expérience.

Pour être honnête, elle avait déjà eu l'occasion d'entendre parler des vestiaires de Rajivari. C'était même le sujet de beaucoup de ragots dans certains cercles de l'académie. De ce que Scylla savait, Rajivari était extravagant, pour un artisan. Capable de grands objets, il était par contre très exigeant sur sa clientèle, très élitiste, ce qui lui permettaient de garder un impressionnant train de vie, malgré une plutôt étrange discrétion, quand on connaissait le personnage.

Mais maintenant elle le voyait. Et... comment dire... Il était possible que Lumiya ait décidé de se payer sa tête... Oh sérieusement. Ce genre de ragots ne pouvaient pas être vrai ! Des miroirs partout ? Et c'était quoi ces rideaux en velours dorés... Et ces sièges en bois précieux, tout en rondeurs molletonnées... Bon sang, ce vestiaire avait tout les airs d'un boudoir ... Rien de magique, hein ? Les yeux de la demoiselle s'allumèrent de fureur. Y'avait intêret.

La jeune enchanteresse scanna le vestiaire dans ses moindres recoins, au dessus des armoires, sous les miroirs, derrière les rideaux. Pas de magie, pas d'enchantements, pas d'auras, rien de suspect. Toute cette pièce n'était juste que d'un terrible, horrible, déprimant, mauvais goût...

"Pfff... On peut espérer qu'avec quatres apprenties féminines, les vêtements n'auront rien à voir avec les goûts douteux du vieux.", soupira t'elle en plongeant la main dans l'un des tiroirs... "Oh vous vous foutez de moi !?"

Elle avait dans ses mains ce qui avait tout l'air d'être une culotte ridicule, en laine rose, particulièrement étroite.

"Je peux comprendre l'utilité de tels vêtements... D'un point de vue purement théorique... Mais en laine ?.."

Elle leva les yeux aux ciels tout en jetant le sous vêtement derrière elle. Celui ci fut rapidement suivi par une partie conséquente de la garde robe. Le tas de vêtements lui arrivais jusqu'à la taille lorsqu'elle trouva enfin quelque chose qui lui...

"Sérieux ?.. Une côte de maille bikini ? Mais qui a ce genre de fantaisies, bon sang ?"

Le tas continua à monter, lui arrivant désormais à la tête. A peine la moitié des armoires avaient été vidées, Scylla commençait à désespérer. Elle tournait autour de cette pile de vêtements, chacun trophés d'un goût qu'il lui était réellement difficile d'avaler. Se frottant la tête, elle décida d'ouvrir une nouvelle armoire, s'attendant encore à une horreur étrange, du genre des bottes phosphorescentes, montant jusqu'au genou... Ses yeux se froncèrent par anticipation, avant de s'éclairer un peu.

"Eh... Peut être ais je été trop hâtive."

Un tas de vêtements gigantesque plus tard, Scylla se rapprocha d'un des miroirs, un sourire aux lèvres. Elle ne contait plus vraiment le temps que cela lui avait pris, mais elle avait réussi à trouver un ensemble hétéroclites de vêtements et d’étoffes diverses, plutôt confortables, et légères, surtout légères.

Elle portait désormais un ensemble de vêtements d'hivers et d'été. Ceux d'été, légers et respirant lui permettait de garder ses écailles à l'abri des frottements. Elle portait ensuite une sorte de justaucorps, conçu dans une étoffe élastique. qui lui protégeait tout le haut du corps. Il était d'un noir d'une pureté assez extraordinaire et épousaient les contours de son corps. Le genre de vêtement rêvé pour ses acrobaties régulières.. Et encore par dessus, une sorte de blouse, en tissu molletonnée avec ce qui avait tout l'air d'être du vrai duvet. La blouse était pourtant suffisamment légère pour être retournée et portait deux coloris, un blanc et un noir. La voleuse trouva l'idée plutôt intéressante pour la mission. L'un des cotés la dissimulerait dans la neige. Le second serais parfait dans la nuit.

Pour le bas, elle découvrit une paire de pantalons en cuir souple à sa taille. Assortis à des collants protégeant ses écailles. Ils étaient plutôt normaux, bien que sombres également. La demoiselle aimait le sombre et les ténèbres. Elles avaient cet étrange attrait, ce mystère, tout en ayant une sorte d'intimité. On n'était jamais vraiment seul dans les ténèbres, car elles emplissaient l'espace par l'absence de lumière. Des bottines solides accompagnaient la tenue, ainsi que sa fidèle cape de nuit. Avec quelques vêtements supplémentaires dans son sac à dos, à peu près du même modéle, elle regarda une dernière fois la garde robe... Mmhh, mettre le boxon était faible par rapport à l'état de la garde robe. Oh tant pis. Honnêtement, si elle avait pu brûler le reste des horreurs, cela aurait certainement fait un grand bien.

Et ainsi elle sorti du portail, réajustant son sac à dos sous sa cape, toute de monochrome vêtue. Retrouvant le géant et la magicienne.

"Eh ! Parfait le crâne de loup. Tu ressembles à un monstre des légendes. Je ne suis pas certain que cela fonctionnera sur les morts vivants, mais l'intention est louable."

Elle se rapprocha de Lumiya, chuchotant presque, comme gênée de le demander.

"Honnêtement, je ne sais plus quoi penser de tout ça. Comment arrivez vous à vivre avec un mentor aussi... dérangeant ?.."

_________________
Scylla : Avatar par SybLaTortue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smil (MJ)
Admin
avatar

Messages : 1272
Date d'inscription : 04/11/2015

MessageSujet: Re: Chapitre 0 - Domi/Scylla - Rencontre de l'Arcane    Mar 17 Jan 2017, 11:14 pm

Il était difficile de déterminer le temps qui s'était passé entre votre entrée dans les garde robes et votre sortie. Il n'y avait pas de fenêtres pour déterminer le passage du temps. Mais il avait dû se passer un bon moment. Car lorsque vous revinrent dans l'antichambre, Lumiya était tranquillement assise à coté d'une pile non négligeable de bagages. Elle avait eu elle aussi le temps de se changer, le design de ses habits d'un noir luisant s'étant épaissi, laissant transparaitre aux extrémités les poils caractéristiques d'une épaisse fourrure, qui ressemblait à du loup blanc. Le tout donnait une étrange impression pratique, aventurière, sans en avoir l'air. Elle aurait pu marcher dans la neige, comme au milieu d'une assemblée.

La disciple regardait pensivement deux pierres d'un rouge spiralé de noir, qu'elle tenait par la chaîne, les faisant pendre devant son nez. Entièrement gantée, elle n'osait tout de même pas les prendre en main, comme craignant quelque chose. Elle se leva lorsque l'Ogre et la Smilly apparurent, quasi à l'unisson.

"Enfin vous voila, je commençais à me demander si quelque chose n'allait pas avec les portails."

Elle se dirigea rapidement vers les deux aventuriers, scrutant leur tenue. Elle émit un sourire entendu, ses yeux se plissant de contentement.

"Au final, vous avez l'air de vous être débrouillés. Qui d'autres que vous pourraient savoir ce qui vous sera le plus utile après tout. J'ai vos pierres de chaleur."

Elle vous donna à chacun l'une des pierres. Elles étaient froides au toucher, mais se réchauffèrent immédiatement à votre contact.

Jet de dés:
 

Les pierres se mirent à briller subitement, dégageant une chaleur puissante, mais votre compétence magique vous fit rapidement prendre conscience qu'elles se nourrissaient de votre essence. Il vous suffit de réguler l'influx de puissance pour qu'elles baissèrent en température jusqu'à un niveau acceptable. Celle de Domi était presque inerte. Celle de Scylla brillait encore doucement. Lumiya se détendit.

"Bon... Vous avez l'air de comprendre, ça va. Honnêtement, Scylla, les pierres de chaleurs sont trop sensibles pour être utilisées autrement que comme chauffe plat. Et je n'ai jamais entendu parlé de l'utiliser directement à même le corps, c'est bien trop dangereux. Mais j'imagine que tu sais ce que tu fais."

Elle se retourna vers Domi, examinant sa question, tout en examinant la créature éthérée qui entourait les pieds de l'Ogre.

"C'est un familier, non ? Une sorte d'animal de compagnie pour mage ? Il est mignon. Par contre, j'ai du mal à déterminer s'il s'agit d'un fantasme ou d'un esprit. Je penche plutôt pour un esprit lié."

Domi fut bien obligé de la prendre au mot, les deux termes lui étant aussi étranger que la plupart des magies qu'il avait pu découvrir ces derniers temps. Quitus était là désormais, au final c'était tout ce qui comptait vraiment. Scylla n'avait aucune idée non plus, manifestement plus intéressée par son nouveau jouet que par la réponse de la magicienne. Celle ci continua :

"Domi, j'ai pris la liberté de rassembler un assortiment d'herbes et onguents. Je vous laisse vous débrouiller avec."

Elle désigna une mallette ouverte, rempli de petits fagots d'herbes et fleurs séchées, ainsi que tout un tas de petits flacons.

"J'ai pensé également à prendre un peu de matériel pour l’expédition... Scylla ? J'imagine que tu es déjà pourvue, mais si tu as besoin, il y a quelques objets qui pourraient t'être utile. Nous aurons un chariot pour l'ensemble des provisions, mais je ne saurais trop vous conseiller de bien vous pourvoir avant le voyage. Nous aurons peu l'occasion de nous fournir une fois hors de la ville. C'est pareil pour vous Domi."

Elle s'écarta, vous laissant l’accès à la pile.

"Malheureusement, je ne peux pas tout vous offrir, mais on se débrouillera. Nous regarderons le prix quand vous aurez fini."

Pendant que Domi s'approchait de la pile, et des herbes en particulier. Elle s'approcha délicatement de Scylla, l’œil rieur, chuchotant presque.

"J'ai bien entendu ton trouble, mais tu dois déjà comprendre la raison. Rajivari a ses défauts, comme tout les hommes ; pourtant je ne connais qu'une personne plus talentueuse que lui dans tout notre petit monde de l'enchantement... Et tu sais très bien que cette personne ne prends pas d'apprentis. C'est un honneur que de faire partie de ses élèves, et si tu veux tout savoir, j'ai toujours trouvé étrange que tu n’ai jamais fait le pas dans notre direction. Ne sommes nous pas ce que tu recherches le plus ? Les pairs qui t'ont toujours manqué ? Pourquoi cette indépendance ?"

Note a écrit:
Vous avez l'occasion d'acheter un peu de matériel supplémentaire avant la suite. Vous pouvez suivre ce lien pour faire vos derniers achats.

La pierre de chaleur vous coûte dix drucks.

Pierre de Chaleur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Domi Khalam
Aventurier
avatar

Messages : 285
Date d'inscription : 20/01/2016

MessageSujet: Re: Chapitre 0 - Domi/Scylla - Rencontre de l'Arcane    Lun 23 Jan 2017, 10:21 pm

Quand je suis revenu j'aurais juré que tout le monde serait là à m'attendre, mais en fait je vis que la jeune Scylla n'avait pas été plus preste ! Cependant Lumyia, était différemment vêtue, et elle semblait nous avoir attendu, elle avait effectivement eu le temps de se procurer ces drôles de pierres nommées "pierres de chaleur"? on les passa à nos cous, et la chaleur fut assez forte mais j'arrivais assez facilement à réguler cette chose merveilleuse.

Elle discuta avec Scylla, sur les pierres et sur son avenir, elle regarda mon pote l'ours spirituel et me dis que j'avais un familier désormais  ! Comme la flammèche de Sabielle ? Formidable ! J'avais tellement désiré en avoir un que j'ai du ouvrir un portail dans l'Essence et attiré cet esprit chose ! Elle me désigna un tas d'herbes et d'onguents variés, pour moi et ma proposition !

Il y avait des essences que j'avais peu vue dans mes voyages forestiers, des onguents de toutes sortes, de la graisse de première qualité. Je pris mon sac d'herboriste et avec lui je commençait a mêler herbes, épices et graisses pour confectionner un baume chauffant  tant que j'y était jeu recours à mon sort de fortification magique 

PS :
 

_________________
Si tu me voles un œuf, tu m'voles un bœuf et donc tu vas payer cher


Dernière édition par Domi Khalam le Mer 25 Jan 2017, 4:35 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scylla
Aventurier
avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 04/12/2013


Passion accumulée: 0

MessageSujet: Re: Chapitre 0 - Domi/Scylla - Rencontre de l'Arcane    Mar 24 Jan 2017, 10:54 pm

"Ooh Ouais !", ne put s'empecher de gronder de contentement la voleuse en empochant la pierre montée en pendentif. Elle la passa immédiatement à son cou, frémissant sous l'effet de la chaleur à même le torse. La pierre, en soi, était un peu dangereuse, mais la demoiselle n'en avait cure. La chaleur lui faisait bien moins peur que le froid. Surtout, elle voyait déjà des tas de manières d'améliorer l'objet. Ça devrait attendre ceci dit... Certainement après l'expédition... C'était presque une honte en soi, un si intéressant artefact... Pourquoi le monde était aussi cruel avec elle ?

"Scylla ?"

La demoiselle repris ses esprits, protégeant instinctivement la pierre au cas où Lumiya ait changé d'avis. Mais non ! Dans un incroyable esprit d'initiative, Lumiya avait préparé du matériel pour eux. Ah mais c'était super ! Mais ils devraient payer... Moins super...

C'est donc avec des pas de chats tristes mais bondissants mais tristes que la voleuse se déplaça vers le tas pour faire ses menues emplettes. Elle en profita pour répondre à l'apprentie, alors qu'à son habitude, elle commençait à éparpiller les contenus des sacs et coffres un peu partout.

"Ne le prends pas mal Lumiya, mais votre relation à Rajivari... Ce n'est simplement pas mon truc. Mes études ne sont pas unifiées comme les votres. Mon éducation est un vrai patchwork de connaissances rapportées, provenant autant du Quartz que de la Silice ou de l'Ambre. Au final, beaucoup de mes connaissances actuelles sont issues de mes propres recherches et expériences... Je sais trouver et étudier les artefacts et objets magiques... Mais les construire ce n'est pas vraiment ma spécialité. Ce n'est pas vraiment mon intérêt non plus. Ahah !"

La femme serpent sorti une grande couverture de laine du tas, la battant triomphalement avant de la rouler et de la glisser dans son sac. Elle lança un regard à la magicienne tout en se déplaçant autour du tas, s'abaissant pour fouiller à nouveau, sa tête dépassant à peine derrière le tas.

"Comme tu peux le voir, je trouve beaucoup d’intérêt dans la fouille et la recherche. Mes recherches se font sur le terrain plutôt que dans la lumière ténue des ateliers. J'ai besoin de cette liberté, je ne pourrais pas vivre sans. Au bout de quelques jours coincé au même endroit, je ne tiens littéralement plus en place, prisonnière comme une panthére en cage. Je prends ça aussi."

Un rouleau de corde de 15m vint rejoindre la couverture dans le sac. Scylla ne voyant plus rien qui lui plaisait se releva, frottant ses vêtements avant de vider sa bourse dans la coupelle, les druks tintant à l'intérieur. 20 en tout.

"Je n'ai techniquement pas besoin de la corde, mais ça vous sera utile si jamais vous devez me suivre sur une paroi. Une ville en ruine n'est pas forcément le terrain le plus praticable à l'horizontale, si vous voyez ce que je veux dire. Y'a moyen de négocier son prix à la baisse ?"

Disait elle, sa main récupérant déjà des druks dans la coupelle, comme si c'était la réponse la plus évidente du monde.

Son sac était désormais bien fourni. Il y avait la couverture, les 15m de cordes, et un grappin, qui avait sans doute trouvé tout seul son chemin dans le sac.

Note:
 

_________________
Scylla : Avatar par SybLaTortue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eventorn (MJ)
Admin
avatar

Messages : 4805
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 31
Localisation : France

MessageSujet: Re: Chapitre 0 - Domi/Scylla - Rencontre de l'Arcane    Jeu 09 Fév 2017, 1:45 pm

Lumiya resta silencieuse face à ta réponse, marquant d'un légers hochement de tête qu'elle comprenait ton point de vue sans cependant en être partisante. Puis sans aucune hésitation, elle lâcha un "Cela fera 18 drucks" presque catégorique quand à la demande de Scylla pour négocier le prix du matériel proposé. Tout en jetant un bref regard à Domi qui s'évertuait à faire elle ne savait quoi dans son coin avec des herbes de sa sacoche, elle ouvrit d'une main une des bourses à sa ceinture tout en tendant une main à la Smilly. Elle ne semblait pas du tout avoir remarqué la disparition du grappin, et peut-être n'avait elle même pas remarqué sa présence dès le début tellement Scylla avait été agile et prompte dans son action pour dérober l'objet et l'enfouir loin de tout œil.

Vol du grappin:
 


Dans l'attente de son paiement elle fixa la Smilly pour lui faire comprendre son intention tout en continuant son explication de la suite, ou plutôt le début de l'expédition qui les attendait.

"Nous avons rendez-vous à la taverne de La Bougie Froide sur le Lombric. Avec la révolte en cours dans la Fourmilière il nous est impossible de quitter la cité par la grande porte des Nains. Il faudra se trouver un chemin alternatif, j'espère que vous n'êtes pas claustrophobe Domi. De même que vous n'êtes pas allergiques aux gredins et autres scélérats. Cette taverne n'est pas réputé pour la qualité de ses clients. Nous y retrouverons les agents de la Couronne qui seront aussi au nombre de trois, tous humains de ce que nous savons, et je pense qu'il ne sera pas difficile de les différencier des autres personnes présentes. Les soldats ont toujours tendance à ne pas bien se fondre dans ce genre de paysage.

Là nous ferons un premier point pour présenter la suite du parcours. Un des agents de la Couronne disposera d'un plan pour se rendre à Morgemil, nous écouterons sa proposition. Ce sera aussi l'occasion pour nous de faire connaissance et surtout de pouvoir jauger une première fois nos compagnons d'aventure. Il est fort à penser que la Couronne leur ait confié des directives particulières, après toutes les horreurs que nous autres mages vivons en ces temps, ça ne serait malheureusement pas une surprise. Après les propositions nous verrons ce que nous ferons pour quitter la cité sous la montagne. Peut-être l'un de vous dispose d'une autre solution ? En tous cas, si vous n'avez pas plus de questions et que vous êtes préparés nous pouvons prendre une dernière collation et récupérer quelques rations de voyage spécialement préparés pour l'occasion. Ensuite nous partirons."


Dans la salle voisine des bruits de vaisselle et des odeurs de bonne nourriture pouvaient se faire entendre et sentir. De quoi réveiller l'estomac assoupi de l'Ogre et attiser les sens de la Smilly. Et c'était sans compter ce qu'ils allaient bien pouvoir trouver comme nouvel enchantement, car il serait aussi question de magie, après tout, dans cette maison tout était lié à la magie...

Magie de Domi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keerian.blogspot.jp/
Domi Khalam
Aventurier
avatar

Messages : 285
Date d'inscription : 20/01/2016

MessageSujet: Re: Chapitre 0 - Domi/Scylla - Rencontre de l'Arcane    Sam 11 Fév 2017, 8:09 pm

Jamais je n'avais connu, ni ne connaitrai à mon avis, avant longtemps ! Un calme pareil et autant de légèreté d'esprit ! Avec des ingrédients aussi frais et excellents, je pouvais suivre la recette que je tenais de mon mentor et réaliser une préparation d'un niveau au-dessus de la moyenne, je devais utilisé tout le contenu de mon sac d'herboriste et y consacrer un temps certain de travail. J'avais devant moi de quoi remplir vingt tasses de baume réchauffant, rien de magique, juste un agglomérat de plantes, telles l'ortie, la moutarde et d'autres plantes réputées pour "réchauffer" le corps lors de son ingestion ou de contact avec la peau. Parfois soigner les gens consistait juste à faire croire que tout ce qu'on fait en tant que guérisseur est "magique", alors que l'on vient juste de faire une soupe de légumes, là c'était pareil : l'effet de réchauffement était bien ressentit par le corps, ce qui permettait de mieux combattre le froid mais restait froid au toucher et sans dégagement de chaleur du baume. Je me mis au travail pour déjà en faire un pot, on verrait plus tard si j'avais le temps d'en faire un autre.



HRP:
 



Je mis un bon quart d'heure pour faire un truc pas trop pourrit; Mes deux camarades discutaient de leur côté, puis Lumiya nous expliqua ce qui était prévu pour la suite. Pour moi, d'où j'étais, les odeurs de nourritures en train de cuire, étaient bien plus éloquentes, a tel point que je préférais laisser le baumes se nourrir des vertus des plantes que j'y avais mises. Fallait que je mange un vrai repas, pas un enchantement aussi parfait soit-il.

" Pour ma part il ne me reste que 13 drucks, donc comme je ne suis pas habitué aux transactions financières, je vous demanderais de bien vouloir voir ce qui me serait possible d'obtenir, sachant que j'aimerais bien cette sorte de peau d'ours blanc qui traine devant la cheminée de la salle aux vêtements, pour m'en faire une couverture, un briquet à amadou, une tente, 15m de corde et un grappin et un grand sacà dos. Dites-moi ce qui m'est effectivement disponible et pour le reste, peut-être accepterez-vous une reconnaissance de dettes ?"

Je dirigeais mes pas vers la porte de la salle à manger, où, bien sûr, les odeurs ne m'en furent que plus perceptibles.

" Bon ! Je sais pas pour vous ! Mais je dois bien avouer que je meurs de faim, je crois bien que je commences déjà a perdre du poids ! On pourrait parler des détails en mangeant ? Ma préparation doit encore bien infusée avant que j'en termine avec mon boulot. si j'arrive à mes fins j'aurais un bol d'un baume qui permettra d'économiser la pierre si l'un de nous doit exposer sa peau au grand froid. Surtout toi petite salamandre !"

J'espères que la môme Scylla, n'a rien contre les surnoms affectueux !

_________________
Si tu me voles un œuf, tu m'voles un bœuf et donc tu vas payer cher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chapitre 0 - Domi/Scylla - Rencontre de l'Arcane    

Revenir en haut Aller en bas
 

Chapitre 0 - Domi/Scylla - Rencontre de l'Arcane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» Mache chache pa janm domi san soupe(Osama Bin Laden est mort)
» Ernst Monventeux - Vavasseur du bourg de Froifaissier (Scylla)
» Chapitre 1 : L'arrivée .
» Histoire de l'économie mondiale, chapitre 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes d'Arathiel :: Le coin RP :: La Cité Maudite-